Le jour du Seigneur (4) - Et les tribulations

Prédications 13 juin 2024

Gloire à Dieu. On va commencer dans Mathieu 24 à partir du verset 15 :

15 C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, -que celui qui lit fasse attention ! -16 alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes ; 17 que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison ; 18 et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. 19 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! 20 Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. 21 Car alors, la détresse (tribulation) sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. 22 Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. 23 Si quelqu'un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. 24 Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. 25 Voici, je vous l'ai annoncé d'avance. 26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n'y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas. 27 Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme. 28 En quelque lieu que soit le cadavre, là s'assembleront les aigles. 29 Aussitôt après ces jours de détresse (tribulations), le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 30 Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. (Mathieu 24:15-30)

Bon, on peut s’arrêter là. Le même texte, vous allez le retrouver dans Marc chapitre 13 et dans Luc chapitre 21 mais avec des petites variantes parce que vous savez que le maître a enseigné, donc chaque disciple prenait note aussi, selon que Marc raconte, ou que Mattieu raconte ou que ce soit Luc qui, lui, n’était pas avec Jésus mais a reçu des informations et a effectué des recherches et interrogé des témoins oculaires. Il y a donc toujours des petites différences mais globalement, c’est la même chose.

Le jour du Seigneur et les tribulations

Ce matin, je voudrais revenir sur les tribulations avec tout ce qui les accompagne dans le jour du Seigneur. Vous savez, ce qu’on est en train de faire là est un enseignement très important. Ici, vous n’avez peut-être pas l’habitude des enseignements prophétiques parce que ce sont généralement des exhortations qui sont apportées mais le domaine de la prophétie c’est Dieu qui vous dit exactement ce qui est maintenant et ce qui vient aussi, il faut bien comprendre et que les choses soient claires dans les esprits des uns et des autres. Vous ne pouvez pas vous avancer dans une direction alors que vous ne savez pas ce qui vous attend. Ce qui caractérise Dieu, c’est la prophétie. C’est ce qui détermine Dieu, c’est ce qui fait la différence entre Dieu et les autres. Dieu, a la capacité de vous dire ce qui va arriver dans mille ans, dans deux mille ans, dans cinq mille ans. Mais les autres dieux et les autres esprits ne peuvent faire cela.

Aucun homme ne peut le faire à moins qu’il soit animé par l’Esprit de la prophétie. L’Esprit de prophétie est ce qui caractérise Dieu qui doit vous dire ce qui est devant vous.

Regardez quand Jean rend témoignage dans l’apocalypse, il dit qu’il a été ravi au jour du Seigneur (Apocalypse 1). Est-ce que vous comprenez cela ? Jean a été ravi au jour du Seigneur.  Cela veut dire que Jean a vécu il y a deux mille ans tout ce qui se passe aujourd’hui et il l’a écrit. C’est cela qui détermine Dieu et c’est ce qui fait aussi de Jean lui-même un prophète : la capacité à dire à l’avance ce qui arrive. Jean l’a fait. Il a déjà vécu notre temps. Avant même que nous existions, Jean a déjà vu ce qui va se passer avec nous. C’est ce qui fait la différence entre nous et les autres.

Pierre a parlé du jour du Seigneur, Paul a parlé du jour du Seigneur, Jean a parlé du jour du Seigneur. Jésus lui-même a parlé de son jour, de ce qui va se passer dans notre génération. Eux l’ont déjà vécu par l’esprit de la prophétie. Nous, nous sommes dans l’accomplissement des choses aussi, on ne peut pas, être dans l’accomplissement des choses, être mêlés comme des acteurs et puis être ignorants ! Est-ce que Dieu va te demander d’emprunter une voie sans qu’Il te dise ce qui t’attend sur ce chemin ? S’il est Dieu et que c’est lui qui te conduit alors, il doit te dire exactement ce qui t’attend. A la rigueur, dans la vision, il doit t’expliquer les choses même si on ne connaît pas tous les détails, détails que l’on découvre dans le feu de l’action mais il y a quand même une vision claire qu’on doit tous avoir.

Pour nous qui avons eu la chance de côtoyer le ministère de frère Branham en lisant les brochures et en écoutant les prédications, on voit plus clair dans apocalypse parce qu’il en a parlé et il a expliqué les choses parce que c’est l’esprit de la fin des temps, qui est l’esprit des prophéties. Il est venu pour expliquer tout ce qui se passe dans le jour du Seigneur. Tous les événements qu’on vit maintenant, l’esprit qui a conduit le message est venu pour nous les expliquer. Donc, normalement, celui qui a compris le message et qui a reçu l’onction, onction qui est dans le message, et qui écoute aussi les prédicateurs qui ont reçu la même onction, il n’est normalement pas ignorant.

On se focalise sur la grande tribulation mais j’aimerais quand même faire la différence – j’ai déjà prêché ici à propos des sept sceaux, j’ai expliqué qu’on arrivait dans le quatrième sceau et que, dans le cinquième sceau, il y a quand même une tribulation que l’Église va vivre et qui est différente de la grande tribulation. Mais je reviens là-dessus ce matin pour que les choses soient encore plus claires et bien positionnées dans notre esprit. Comme le commun des prédicateurs a pris l’habitude de mettre l’accent sur la grande tribulation – même le prophète – grande tribulation qui dure trois ans et demi. C’est vrai que nous ne vivons pas la grande tribulation, cependant, il y a aussi une tribulation qui concerne l’Église. C’est la raison pour laquelle il faut bien comprendre les choses car il est aussi évident que le Seigneur ne vient pas châtier son peuple. Il est dit que le peuple de Dieu échappe au châtiment. Mais il s’agit de quel châtiment ? l’Église échappe au châtiment, l’Épouse échappe au châtiment mais de quel châtiment s’agit-il ? c’est le châtiment qui vient de Dieu ! on échappe au châtiment qui vient de Dieu. L’Église échappe au jugement qui vient de Dieu, c’est-à-dire que le côté colère du jour du Seigneur, le côté ou la colère de Dieu se manifeste sur les habitants de la terre, l’Église y échappe.

En revanche, il y a une colère des habitants de la terre, une colère du système babylonien contre l’Église. C’est là qu’il est question de tribulations et l’Église n’y échappe pas. Oui, frères, c’est la guerre qui vient devant nous. Dans apocalypse chapitre 13, il est clairement dit que la bête fera la guerre aux saints et les vaincra.[1] C’est écrit noir sur blanc. Il fera la guerre aux saints et les vaincra, même les deux témoins. La bête viendra de l’abîme, elle leur fera la guerre et les vaincra. Ils ont donc été tués sur la place publique. Leur corps a été laissé là, en pâture. On va revenir sur tout cela. C’est très important que les choses soient claires dans l’esprit des uns et des autres et je vous assure que j’ai reçu une visitation. Les choses sont très claires dans mon esprit, limpides comme de l’eau de roche. Il y a de petites nuances que je vais révéler parce que, au fur et à mesure qu’on avance dans la prophétie, si on est dans la voie de Dieu, on est mieux éclairé. Si on n’est pas dans la voie de Dieu on est dans la confusion.

Donc, il y a eu des choses qui ont été dites dans les prédications du frère Branham qui ont été relayées par le message du frère Frank aussi, il faut quand même bien revoir les choses pour comprendre. Donc, il y a des petites nuances…Pour faire un petit rappel, j’ai déjà dit, comme c’est écrit que, quand on parle du jour du Seigneur, on parle d’un laps de temps. Dans ce laps de temps, il y a beaucoup d’événements qui se réalisent : des événements heureux, de félicité, de restauration, etc.… qui concernent l’Église. Puis il y a une portion qui est un jugement qui concerne le monde et la création : tous ceux qui ont été méchants, qui ont rejeté le Seigneur seront également jugés. Babylone sera jugée, le système babylonien sera jugé. Les nations seront jugées, la terre même sera jugée[2] donc, quand on parle du jour du Seigneur, il faut prendre en compte ces deux aspects, c’est-à-dire une partie pour l’Église et une partie pour le monde qui ne connaît pas Dieu.

Ensuite, on a montré que, lorsqu’on parle du jour du Seigneur, il y a un jour J, un jour précis, un jour du calendrier qui peut être un lundi, un mardi, un mercredi, un jeudi, qui est ce jour de la résurrection des morts, le jour de la transformation de notre corps, le jour de l’enlèvement. Pour ces événements précis, il s’agit d’un jour J et non d’un laps de temps parce que la bible dit que, en un clin d’œil, on va revêtir des corps nouveaux et on va monter dans la présence de Dieu. Cela se passera en un jour précis. Les apôtres, en parlant de cet événement parlent du jour de Christ. J’ai montré que ce qui caractérise ce jour c’est que c’est un jour qui viendra comme un voleur[3]. Cela va surprendre tout le monde. Mais nous, qui sommes dans le secret de Dieu par la compréhension juste des prophéties, on ne sera pas surpris.

J’ai aussi montré que ce jour est un jour qui se prépare[4]. J’en ai parlé dimanche passé où j’ai parlé du message du temps de la fin et du jour du Seigneur, pour dire que le message qu’on a reçu, selon Malachie 4, est venu préparer le jour du Seigneur, l’entrée en scène particulière de Jésus-Christ à la fin des temps dans une église restaurée. Il ne faut jamais oublier cela : une église restaurée, c’est-à-dire que ce n’est pas l’Église qu’on voit présentement. Et pour expliquer cela je prends toujours l’exemple d’Esther. L’Église change de statut avant d’entrer dans le jour du Seigneur. Le texte de base qu’on a lu, Malachie 3, où il est dit que le Seigneur va soudainement entrer dans son temple, nous montre que, lorsqu’il entre dans son temple[5], il devient une seule personne avec son temple qui est l’église restaurée et, au travers de ce temple, il accomplit le ministère de l’épouse, il accomplit ce que j’ai appelé le nouveau ministère. C’est la même chose ! le nouveau ministère se déroule dans le jour du Seigneur donc, on ne peut pas parler de nouveau ministère sans parler du jour du Seigneur.

C’est une suite logique. C’est la prophétie, frères. Il faut suivre car c’est très important. Je vous ai avertis sur ce qu’on va prêcher n’est-ce pas ? Je vous ai aussi avertis sur ce qui se passe. Il y a deux esprits qui sont arrivés au milieu de nous : il y en a un qui s’est tenu à la chaire et je devrais l’interpréter. L’autre attend pour régler les problèmes. Je vous l’ai dit. Donc, il faut suivre ! il faut suivre, frères, c’est important. Vous ne verrez jamais Dieu vis-à-vis. Non ! mais il faut suivre, il faut écouter et il faut accorder de l’importance, car après, on passera à autre chose ! si Dieu ne vous a rien dit, cela veut dire que vous n’êtes pas dans son plan, que vous n’êtes pas concernés. Ce dont on parle maintenant, il y a des gens qui ne savent pas ! ils sont ignorants, ils ne savent pas ce qui se passe. Que Dieu soit béni. C’est important. Il faut suivre.

Alors, Christ vient dans l’Église, il entre et forme une seule personne avec l’Église, c’est l’Église restaurée et cette église restaurée accomplit une œuvre sur la terre. L’Église restaurée a une MISSION sur la terre avant l’enlèvement. Et c’est pour préparer cette mission que le message nous a été envoyé par le prophète William Branham pour sélectionner un peuple et le mettre à part. C’est clair et je pense que ce sont des choses que nous comprenons. Maintenant, la séance d’aujourd’hui est pour montrer tout ce qui concerne le ministère de l’Épouse : les conséquences, tout ce qui se passe autour notamment, la question concernant les tribulations. C’est important car cela montre le côté du combat. Oui, on a entendu ici « la guerre des dieux ». Vous avez oublié ? On a entendu que nous sommes des dieux. Ensuite on a entendu : « la guerre des dieux [6]». La guerre des dieux aura lieu : c’est la puissance de Dieu contre les puissances des ténèbres. C’est une grande guerre spirituelle.  Un tel affrontement fait forcément des persécutés, cela fait forcément des tribulations mais le plus important c’est ce qui se passe après les tribulations. 

Les tribulations

Il y a trois tribulations. Les prophéties parlent de trois tribulations. Celles qui nous concernent sont les deux qui sont devant nous.

La première tribulation

Elle a déjà eu lieu. Je ne me focalise pas dessus mais il faut que je vous le lise. C’est ce qu’on a lu dans Matthieu chapitre 24 à partir du verset 15 :

15 C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, -que celui qui lit fasse attention ! -16 alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes ;17 que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison ; 18 et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. 19 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! 20 Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. 21 Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. 22 Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. (Matthieu 24:15-22)

Vous voyez ? ici le Seigneur parle aux disciples. Pourquoi ? parce qu’il devait y avoir après Jésus, une grande tribulation à Jérusalem. C’est cet événement qui a mis fin à l’état d’Israël. Est-ce que vous comprenez ? Israël était sous la domination des romains du temps de Jésus, c’est pour cela qu’on parle de Pilate, Hérode et compagnie. Et il y avait souvent des soulèvements dans le peuple à cause de la domination de Rome. Et avant que le Seigneur ne parte, a averti ses disciples qu’une tribulation allait arriver dans Jérusalem – qu’il y aurait beaucoup de morts…Ce jour sera un jour de colère de Rome contre les juifs. Je crois que c’est dans Luc 21 qu’il est dit que ce sera un jour de colère contre ce peuple. (Luc 21 :23) Cela a eu lieu en l’an 70 et, à cette date, un général Romain qui s’appelle Titus est venu investir Jérusalem parce que la rébellion y était trop grande. Aussi, à un moment donné les romains ont décidé de frapper. Ils sont alors venus assiéger la ville et y ont massacré les habitants. Ils les ont massacrés et ils ont brûlé le temple de Salomon. Alors tous les israélites de la ville sont partis dans la dispersion et c’est ainsi que les juifs sont partis en exil dans tout l’empire romain.

Cet événement qui a eu lieu à Jérusalem, Jésus l’a appelé aussi « tribulation » parce que cela a fait beaucoup de morts. Le sang a été répandu. Si vous lisez les livres d’histoire, vous allez voir que ce jour-là, ce qui s’est passé a été très grave. C’est pourquoi le Seigneur les a avertis disant « malheur aux femmes enceintes ». Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver etc. Pourquoi ? parce que si vous fuyez en période d’hiver, le froid vous rattrape et vous ne pouvez pas vous chauffer car ce sont des conditions difficiles donc, ça va arriver mais priez pour que cela arrive dans un temps où vous pouvez vous échapper sans grande douleur. C’était une consigne de prière.

« Priez pour que cela n’arrive pas en hiver », c’est parce que ce jour-là devait arriver mais que cela n’arrive pas en hiver. Je vous le redis, quand vous marchez avec Dieu, ce qui le caractérise, c’est qu’il vous dit à l’avance ce qui va se passer. Si tu marches avec Dieu et que tout te surprend, il faut douter de ta manière d’avoir la relation avec le Seigneur. Sinon, normalement, c’est son caractère de te dire les choses à l’avance. Vous savez que Dieu ne fait pas d’efforts, il nous dit ce qui arrive. Il est le maître des temps et des circonstances, il est éternel, il ne meure pas, il est là, il existe. Il connaît les choses.

Donc quand il leur a dit cela et qu’effectivement ce temps est arrivé, ceux qui étaient présents et se sont souvenus de la prophétie ont fui parce que les romains ne sont pas tombés sur eux en un seul jour pour les tuer, non ! ils ont fait un siège alors les gens ont fui car ils ont eu la possibilité de fuir. Ça, c’est une tribulation. Cela apparait très clairement ici dans le livre de Matthieu mais, quand vous arrivez au verset 29, et que le Seigneur dit :

2Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 30 Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, (Matthieu 24:29-30)

Est-ce que vous voyez qu’il ne s’agit pas de la même tribulation ? Ce n’est pas la même tribulation parce que la tribulation dont on parle ici (versets 15 à 20) a déjà eu lieu en l’an 70. Il n’y a pas eu de signe de Fils de l’homme qui est apparu dans le ciel, il n’y a pas eu de puissances des cieux qui ont été ébranlées, il n’y a pas eu d’enlèvement. Il ne s’agit pas de ça. Et pour bien comprendre, il faut aller dans le cinquième sceau.

Donc, la première tribulation a déjà eu lieu. Je ne mets pas l’accent là-dessus parce que c’est déjà passé. C’est une tribulation qui concernait les enfants d’Israël, c’est pour cela qu’il a fait référence à Daniel mais ce sont des prophéties qui ont des doubles accomplissements aussi, souvent, c’est un peu caché, on ne le voit pas et cela s’accomplit plusieurs fois mais les gens ne voient pas.

La deuxième tribulation

Maintenant, on va regarder la deuxième tribulation qui concerne l’Église-Épouse. L’Église restaurée dans son ministère va rencontrer la tribulation. Il faut que cela soit clair dans l’esprit des uns et des autres. Nous sommes dans le jour du Seigneur. Ce n’est pas un jour qui sera facile pour tout le monde. Il y aura de la colère contre l’Église à cause de ses activités. Actuellement, on ne voit pas cette colère parce que c’est calme. On est mêlés au monde, on est mêlés à tout. Il y a les tâches de religion qui traînent encore sur l’Église. Elle n’est pas totalement réveillée, restaurée comme c’est écrit. Elle n’a pas encore reçu la restitution de tous ses attributs divers donc on ne sent pas encore l’Église. Il y a la paix. Mais quand le monde religieux va commencer à sentir l’Église, vous verrez qu’il y aura des manifestations contre elle.

La première tribulation a déjà eu lieu. La prophétie continue avec la deuxième :

21 Car alors, la détresse (tribulation) sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. 22 Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; (Matthieu 24:21-22)

Quand il dit cela « si ces jours », il y a des petites nuances qui permettent d’y voir clair :

22 Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.

La grande tribulation qui est programmée et que tout le monde connaît, dure combien de temps ? |l’assemblée répond trois ans et demi| trois ans et demi ! Est-ce qu’on peut abréger ça ? quand c’est déjà connu, est-ce qu’on peut l’abréger ? Quelque chose qu’on peut programmer, qu’on connaît, est-ce qu’on peut l’abréger ? Non. Si la prophétie dit une semaine, c’est une semaine. C’est déjà arrêté, on ne peut pas l’abréger. Vous ne pouvez pas prier Dieu pour qu’il le raccourcisse et que cela devienne deux ans ou un an, non ! si la prophétie a dit trois ans et demi, c’est trois ans et demi ! on ne peut pas abréger cela. Donc, il ne s’agit pas de cela. La tribulation dont il est question ici, ce n’est pas les trois ans et demi. Non, ce n’est pas les trois ans et demi.

Le lien que l’on met entre les deux tribulations c’est que, après chaque tribulation il y a un événement, c’est-à-dire qu’il y a une apparition du Seigneur. Après la tribulation que l’Église-Épouse va rencontrer, il y aura l’apparition du Seigneur pour l’enlèvement. Après la grande tribulation dont l’Écriture parle également, il y aura l’apparition du Seigneur pour le jugement. Le lien qu’il y a entre ces deux événements est qu’à chaque fois qu’il y a une tribulation, il y a un événement qui se produit : c’est l’apparition du Seigneur. Il faut bien structurer les choses pour comprendre. Je relis :

22 Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.

Les élus ici, c’est qui ? c’est nous, c’est l’Épouse parce que le ministère va nous conduire dans la guerre. La prédication, les œuvres de Christ vont entraîner l’Église dans la guerre car il y a un affrontement. L’affrontement est spirituel mais il n’empêche que cela descend par moments dans la chair parce que le diable met la pression dans l’esprit et il descend dans la chair. Oui, cela a toujours été comme ça. Il descend dans la chair. C’est comme ça que le frère Branham l’a exprimé. Il a dit qu’il y aura une pression sur l’Église. Une pression sur l’Église, une tribulation, c’est la même chose mais ce n’est pas la grande tribulation. Mais il y aura une tribulation sur l’Église, une persécution sur l’Église, une pression sur l’Église. Qui dit pression dit menaces, problèmes, mais après cette pression, au verset 29 « mais aussitôt après ces jours de tribulations - ces jours ». C’est la bible qui le dit. Ces jours, combien il y en a, on ne sait pas mais il dit après ces jours. Cela peut peut-être faire deux mois, cinq mois, six mois, je ne sais pas mais « ces jours ». Ce n’est pas les trois années et demie de tribulations, non, ce n’est pas cela :

29 Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. (Matthieu 24:29)

Mais pourquoi ? pourquoi ? Là c’est la réaction de Dieu. Alléluia ? c’est la réaction de Dieu à la persécution que l’Église est en train de subir. Il y aura des signes et alors le Seigneur va apparaître pour l’enlèvement. Maintenant, on va aller dans Apocalypse chapitre 6 pour mieux l’expliquer. Il y a eu des incompréhensions entre beaucoup de frères à ce sujet-là. On va lire le verset à partir du cinquième sceau. J’ai dit que le quatrième sceau est en rapport avec l’Église de Laodicée, mais je m’intéresse au cinquième aujourd’hui parce qu’il est question de ceux qui ont péri pendant cette persécution. Le cinquième sceau les présente, c’est une suite d’événements :

Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu. (Apocalypse 6:9)

Ici, je l’ai déjà dit quand je prêchais sur les sceaux. A l’époque, dans le message, on parlait des martyrs juifs, mais le Seigneur m’a montré que cela ne colle pas. Les martyrs juifs... Pourquoi ? Quand on parle des sceaux, on ne parle pas d’Israël. L’évolution des sceaux jusque-là ne concernent pas Israël. Les juifs ne croient pas en Jésus, pourquoi vont-ils mourir pour lui ? Est-ce que les juifs croient en Jésus ? |l’assemblée répond non| Les juifs ne croient pas en Jésus ! tous les juifs qui sont morts, sont morts parce qu’ils sont juifs. Ceux qui ont été tués, massacrés pendant les guerres, un peu partout, sont morts parce qu’ils sont juifs. Même actuellement, le Hamas a massacré des juifs, pas parce qu’ils sont chrétiens. Les juifs sont juifs ! les juifs sont des juifs, ce ne sont pas des chrétiens. Les juifs chrétiens qu’on a connus sont les Paul, les Pierre, les Jacques, et ils sont morts au premier siècle, dans le premier âge de l’Église. Après cela, Israël a tourné carrément le dos au Seigneur donc, on ne peut pas parler de martyrs juifs dans le cinquième sceau ! frères, ce n’est pas possible ! regardez bien :

Je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés (égorgés) à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu.

Quel juif a rendu témoignage de Jésus ? Est-ce que vous en connaissez des juifs qui ont rendu témoignage de Jésus à part les frères qu’on a connus au commencement de l’Église ? Non ! donc il n’y a pas de martyrs juifs. Ceux qui sont morts du temps d’Adolph Hitler sont morts parce qu’ils étaient juifs et non parce qu’ils avaient rendu témoignage de Jésus ou bien de l’évangile. Non, non, non. Au contraire, ils n’ont jamais été chrétiens jusqu’à aujourd’hui. Ils lisent la Torah, ils étudient la Torah. Leur temps de témoignage n’est pas encore arrivé.

Donc, il y a une persécution entre le quatrième et le cinquième sceau, c’est-à-dire que l’Église restaurée va accomplir un travail, un ministère et ce ministère, ce témoignage va aboutir dans une grande guerre, un affrontement spirituel qui va engendrer une persécution. C’est de cela que Matthieu 24 parle quand il est dit qu’après ces jours de tribulations, après ces jours-là, le Seigneur va se montrer. Alléluia ! les victimes de ces tribulations, c’est d’eux qu’il est question ici dans apocalypse chapitre 6 verset 9, dans le cinquième sceau. On les voit parce que beaucoup vont mourir. Mais, eux, que réclament-ils ? ils réclament que Dieu fasse justice. Ils sont morts, ils ont été tués et le Seigneur leur dit d’attendre car il y a encore une autre tribulation qui vient. Là par contre, c’est programmé avec un délai précis : trois ans et demi. C’est ce qui est écrit quand vous lisez dans le cinquième sceau :

10 Ils crièrent d'une voix forte, en disant : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?

Maître ? Est-ce qu’actuellement, un juif appelle Jésus « Maître » ? non ! en quoi, il va appeler Jésus « Maître » ? il ne croit pas en lui, il n’a jamais été son disciple alors pourquoi il va l’appeler « Maître » ? Nous, on peut l’appeler « Maître » parce que nous sommes ses disciples. Jésus est notre Maître. En ce qui me concerne, Jésus est mon maître, je suis son disciple, c‘est lui qui m’enseigne, c’est lui qui me montre les voies à suivre et j’exerce un ministère avec lui. Mais un juif, il ne connaît pas Jésus, il ne l’appelle pas Maître, il ne peut pas mourir pour lui et on ne peut pas tuer un juif à cause de Jésus. Non, ce n’est pas possible. À l’époque de Mohammed, il les tuait parce que les juifs ne croyaient pas dans sa nouvelle religion.

Les juifs connaissent l’Éternel Dieu mais Allah, ils ne croient pas en lui. Donc beaucoup sont morts d’avoir été tués par Mohammed, mais ce ne sont pas des chrétiens.

11 Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux ; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux. 12 Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, 13 et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu'un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes. (Apocalypse 6:9-13)

Vous voyez ? le cinquième et le sixième sceau sont liés et quand vous regardez dans Matthieu chapitre 24, vous voyez effectivement la même chose. Ce qu’on vient de lire, c’est ce qui est écrit dans le verset 29 :

29 Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. (Mathieu 24:29)

Ce qui est écrit ici c’est ce qui est répété dans le sixième sceau, c’est-à-dire que c’est la réaction de Dieu à la tribulation, au fait qu’on ait tué des saints, au fait qu’on persécute son église donc, il va montrer des signes dans le ciel en ce moment-là et ces signes vont provoquer une grande peur dans les nations. C’est la réaction de Dieu par rapport à la persécution, à tout ce qu’ils sont en train de faire à l’Église. Ils vont avoir peur. Et quand ils auront fini de persécuter l’Église, quand le Seigneur va mettre fin à la persécution, il y a des signes dans le ciel. Ce sont des signes très apparents. Quand la prophétie parle, c’est très apparent. Le soleil s’obscurcira en plein jour ! Sur toute la terre, il fera noir, on ne verra pas le soleil. Car Dieu est fâché. Dieu est fâché parce que le monde entier a persécuté ses élus.

Frères, je vous dis ce qui va se passer. Il dit aussi que la lune ne donnera plus sa lumière. Combien de jours cela va durer, l’Écriture ne le dit pas mais frères, on a vu cela en Égypte. Quand Dieu a voulu frapper les Égyptiens et que la confrontation avec Moïse et le pharaon a commencé, il y a eu beaucoup de plaies qui ont précédé la sortie de l’Égypte, n’est-ce pas ? c’est la même configuration qui se trouve dans Matthieu 24 et c’est l’Église qui s’en va. On a vu les ministères se manifester, le diable s’est déchaîné, ce qu’il voulait faire, il l’a fait mais là, on s’en va et Dieu commence à montrer les signes.

Il leur envoie d’abord des signes pour semer la peur, le trouble dans le monde. Ce qui est écrit dans le sixième sceau, c’est écrit dans Matthieu 24, ce sont des signes de terreur, des signes pour jeter la peur et le trouble dans le monde, des signes pour leur dire « je ne suis pas content, je suis en colère et ma colère va commencer à se manifester ». Alléluia ! Ce sont des signes : tremblements de terre, soleil noir, lune noire et les puissances des cieux seront ébranlées. Ce passage me rappelle apocalypse chapitre 12 car ce chapitre montre le combat qui a eu lieu entre les armées de Dieu et les troupes de Satan. Oui c’est un combat spirituel.

Vous savez, la vision est claire. Chaque chapitre montre un pan de la vision. Apocalypse chapitre 12 montre la guerre qui se passe au ciel. Au moment où l’Église rend témoignage sur la terre, il y a un combat au ciel et Apocalypse 12 montre cela très bien : Michel et ses anges d’un côté qui combattent, le diable et son armée de l’autre côté. Il y a la guerre, Michel a eu le dessus et Satan et ses anges ont été précipités sur la terre. Aussi, moi, quand je vois que les puissances des cieux sont ébranlées, je pense toujours à ce passage-là, à leur chute des démons, car ce sont les puissances des cieux, c’est écrit comme ça, les puissances des ténèbres.

Paul en parle quand il dit qu’on ne lutte pas contre la chair et le sang mais contre les puissances des ténèbres, les autorités qui sont établies dans le ciel, les pouvoirs, les principautés. Ils sont là-haut. Donc avant que le Seigneur descende la guerre spirituelle qui a lieu dans le ciel les précipite. Ils tombent ! Donc les puissances seront ébranlées. La bible dit que les puissances des cieux seront ébranlées, ne pensez pas à autre chose, il s’agit des démons. Qu’y a-t-il en haut qui soit ébranlé ? Dieu ne peut pas être ébranlé, les anges non plus. Les puissances qui seront ébranlées par la puissance de Dieu, ce sont les démons car vous savez très bien que leur place actuellement est dans le ciel.

Quand le Seigneur envoie ces signes de terreur dans les nations, les gens savent alors que quelque chose ne va pas. Il y a quelque chose qui ne va pas. On ne sait pas combien de temps ces ténèbres vont durer sur la terre mais le monde va savoir qu’il y a quelque chose qui ne va pas et on le voit à leur comportement. Apocalypse renseigne sur leur comportement. En ce moment, ce sont seulement les signes, il n’y a pas encore de choses sérieuses, ce sont des signes que Dieu envoie. Regardez leur comportement quand Dieu envoie les signes : « les étoiles du ciel tombèrent sur la terre », c’est ce que j’appelle les météorites et consort, tombées ça et là :

13 et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu'un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes. 14 Le ciel se retira comme un livre qu'on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places.

Les glissements de terrain. Tu es là et tu vois une partie de ton pays s’en aller loin là-bas. Mais c’est ça ! les glissements de terrain, tu ne comprends pas ?!? une partie de ton territoire s’est retrouvé à peut-être dix ou quinze ou cinquante kilomètres de sa place initiale. Ça fait peur et tu ne comprends pas ce qui se passe. « Et les îles furent écartées de leurs places ». C’est de cela qu’il s’agit.

15 Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. 16 Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’agneau ; 17 car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister ? (Apocalypse 6:9-17)

Amen ! donc la prophétie indique que, lorsque ces signes sont donnés dans les nations, c’est le commencement de la colère de Dieu. Je vous ai dit que dans le jour du Seigneur il y a la partie qui concerne la colère de Dieu et qu’il y a la partie qui concerne la restauration, la restitution et les festivités de l’Église mais, bien que ce soit annoncé, cela n’a pas lieu. C’est juste un signe pour montrer que Dieu va se manifester dans sa colère. Mais cela ne se passe pas, c’est juste un signe d’abord. Après cela, quand le ciel devient clair, le Seigneur apparaît, Jésus apparaît. Alléluia. Alors c’est l’enlèvement qui va avoir lieu car il apparaît. On va lire dans Apocalypse chapitre 1 quelque chose que je ne comprenais pas bien avant et cela m’a fatigué jusqu’à ce que le Seigneur éclaire mon esprit et, maintenant, je vois bien. Dans Apocalypse 1, il y a un verset que je ne comprenais pas bien et que je n’arrivais pas à mettre en relation avec certaines déclarations. Vous savez, quand vous avez déjà cru et que plus tard, Dieu ouvre bien votre esprit pour une nouvelle compréhension plus juste, vous résistez…Ce que vous avez déjà entendu combat la nouvelle compréhension, ou bien la nouvelle lumière que Dieu veut te donner et cela fatigue beaucoup. Jean dit à propos de Jésus :

Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l'ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen !Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. (Apocalypse 1:7-8)

Ce passage-là est très important ! J’ai compris qu’il est très important. Après ces jours de tribulations, quand le Seigneur envoie des signes dans les nations, les ténèbres, il rend le soleil noir, la lune noire, on ne sait pas combien de temps cela dure, le monde entier sera dans les ténèbres, il y aura des secousses dans la nature, dans la création et, après cela Jésus apparaît. Quand il apparaît dans le ciel, tout le monde le voit.

Je me souviens d’un frère dans cette église qui a eu cette vision, le frère Okou. Il raconte que, dans le songe, ils se sont réveillés un matin et ont vu au ciel le visage de Jésus. Oui, oui, le visage du Seigneur est là, dans le ciel. Tout le monde voit ! tout le monde voit ! partout ! quelle que soit ta position sur la terre, tu vois, c’est là. Alors les chrétiens, les frères étaient contents. Pourquoi ils étaient contents ? parce que le jour est arrivé pour eux d’aller au ciel. Ils étaient contents, heureux. Et les musulmans disaient « mais attends, c’est Jésus qui était vrai, qui était le salut ? ». Les chrétiens religieux étaient surpris par l’avènement du Seigneur. Je vous ai prêché ici dimanche passé que ceux qui seront surpris sont les religieux qui cherchent Dieu là où il ne se trouve pas aussi, quand il apparaît, ils voient qu’ils ne peuvent pas aller. Le seul fait que Jésus apparaisse, montre déjà que c’est fini, tu ne peux plus rien faire, ce n’est pas maintenant que tu peux te préparer car c’est déjà fini. Les chrétiens louaient le Seigneur et ils sont montés.

Quand cela se passe comme ça, c’est écrit dans Matthieu 24 verset 30 :

30 Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. (Matthieu 24:30)

Avant, je ne comprenais pas pourquoi il est écrit que les tribus de la terre vont se lamenter. Je ne comprenais pas mais maintenant j’ai bien compris parce que c’est aussi écrit. Il ne vient pas pour eux, il ne vient pas pour les sauver. Au contraire, c’est un problème pour eux parce qu’ils ont persécuté l’Église, ils ont tué des saints, ils ont même dit que « votre Jésus c’est faux, votre religion c’est faux, fichez-nous la paix ! » et tout d’un coup ils le voient ! il est apparu, il est là ! tout œil le verra même ceux qui l’ont percé. Pour ceux qui l’ont percé, c’est un double accomplissement. D’abord, ceux qui ont tué les saints, qui ont persécuté les élus, qui ont persécuté les prédicateurs, ceux qui prêchaient, ceux qui faisaient l’œuvre, qui ont-ils persécuté ? c’est Jésus ! cela s’est passé ainsi ! il a dit à Paul « pourquoi me persécutes-tu ? » « Mais qui es-tu, toi ? » « Je suis Jésus que tu persécutes ».

En ce moment-là, ceux qui vont persécuter l’Église restaurée seront en train de persécuter Jésus. Donc, tout le monde va le voir y compris ceux qui l’ont percé. Et ce ne sont pas seulement les juifs. Quand on dit « ceux qui l’ont percé », il ne faut pas seulement voir les juifs. D’ailleurs, qui l’a percé ? est-ce que ce sont les juifs ? ce sont les romains ! les juifs l’ont livré, les romains l’ont percé. Tout le monde va le voir mais ils auront peur. Le Seigneur dit « ce n’est pas encore arrivé, restons calmes ! » ce n’est pas encore arrivé, restons calmes, « pour l’heure, je suis venu chercher ceux qui sont à moi, on s’en va. Je vais les laisser en lieu sûr et je vais revenir ».

Gloire à Dieu ! Alléluia ! Le jour du Seigneur est un grand jour. « Je les mets en lieu sûr et je reviens. Ainsi, quand il apparaît, tout œil le voit et les saints montent avec lui sur les nuées. Faites bien attention, dans ce passage il est bien dit « il apparaît sur les nuées » mais, je vous ai lu dans 1 Thessaloniciens où il est clairement montré qu’il apparaît dans une flamme de feu. C’est une apparition différente : Christ qui apparaît dans une flamme de feu, dans la colère pour tuer, pour détruire, c’est le jugement et non cette apparition dont on parle dans Matthieu 24 qui est une apparition en vue de l’enlèvement. Mais avant que cela n’arrive, il y a d’abord des ténèbres sur la terre. Ce sont des signes. L’Écriture dit qu’il y aura des signes dans le soleil, des signes dans la lune qui seront là pour troubler le monde. Dieu le fait exprès, pour troubler le monde, pour leur dire qu’il n’est pas d’accord et pas content que le monde persécute ses enfants mais que ce n’est pas encore le temps du jugement. Que Dieu soit béni. Comprenons cela d’abord. Est-ce qu’on l’a compris ? c’est important, comprenons-le d’abord.

Là, il s’agit de l’Église. Quand le Seigneur entre dans son corps, dans Malachie 3 verset 1, le ministère commence pour l’Église restaurée, pour l’Épouse de Christ. Combien de temps cela va durer, on ne le sait pas mais on sait que c’est un combat spirituel qui va déboucher dans une persécution qui ne va pas durer. C’est de cette persécution que Jésus parle dans Matthieu 24. Le cinquième sceau présente les victimes de la persécution qui meurent, qui sont tuées à cause de la Parole de l’évangile et, déjà, leur âme crie devant le Seigneur. Ils réclament justice. Dieu leur dit de rester tranquille parce que ce n’est pas encore fini. Que Dieu soit béni.

Au moment où le Seigneur met fin à cette persécution, il montre au monde qu’il n’est pas content en faisant apparaître des signes de colère : le soleil devient noir, la lune devient noire, il y a des tremblements de terre et les puissances des cieux sont ébranlées. A ce propos, comme je l’ai dit, si vous reliez cela au chapitre 12, vous allez comprendre que, pendant ce temps-là, il y a un grand combat dans le ciel. Sur la terre, c’est le combat de la prédication mais au ciel aussi, il y a un grand combat spirituel. Amen.

Frères et sœurs, il faut que nous soyons dans une bonne disposition d’esprit pour comprendre ces choses et que rien ne nous surprenne. Quand je vois tout cela, je me dis « mais Seigneur, le peu de temps qu’il me reste, normalement, je dois me consacrer à toi ». Qu’est-ce qu’on va faire ? Qu’est-ce qu’on va faire ? Ce qui est devant nous, c’est de cela qu’il s’agit ! quand le jour du Seigneur commence, c’est pour ne plus s’arrêter. Cela évolue, cela marche, c’est la guerre, c’est la destruction du monde.

Regardez dans la réalité, qu’est-ce que vous voyez ? vous voyez que les grandes guerres ont repris. Le monde a été en paix pendant longtemps mais les grandes guerres ont repris. Les guerres qui impliquent les grandes nations se déroulent toujours en Europe. On a vu que les rébellions, les guerres en Côte d’Ivoire sont du fait de la France qui joue les rois ici. Tous les pays africains qui sont en guerre le sont pour de petites choses qui n’engagent pas les grandes puissances, mais la guerre qui engage les puissances nucléaires se passe sur le territoire européen. Quand cela commence en Europe, on doit savoir qu’il y a un problème.

Il faut regarder aussi quand cela commence en Israël car ce pays est aussi un nid de guerre. Il y a eu la paix en Israël pendant un moment. Ce n’était pas vraiment la paix mais cela a commencé. Il y a une chose qui m’est revenue. Dans les visions de Daniel, la dernière semaine de sept ans. Le temps est passé, les juifs font sept ans avec le Seigneur. Durant les premiers 3 ans et demi, il y a un accord politique entre Israël et les nations alentour. Avec les Palestiniens, il y a un accord. Je pense que la guerre qui a commencé en Israël [7] va aboutir tôt ou tard à un tel accord, c’est sûr. Cela va aboutir à un accord de ce genre. Le temps passe, le temps presse. Cela va aboutir à un accord. J’ai déjà dit lorsque cela a démarré que c’était une guerre qui allait aboutir à un accord.

Les Israéliens sont en train de traiter à fond le problème des Palestiniens, maison après maison, tunnel après tunnel. Ils sont en train de les traiter en détail et je pense que, au moment où ils vont y arriver, nous, on sera loin de notre côté. Ce que je dis c’est que, lorsque la guerre reprend ainsi, il faut voir une possibilité d’accord. Et si jamais c’est l’accord qui est prévu dans les prophéties, cela veut dire qu’on est déjà avancés. Combien de temps cela va durer, je ne le sais pas mais les israéliens ont dit « nous prenons tout notre temps, ce n’est pas une guerre où on est pressés. Avec le Hamas on n’est pas pressés. On va aller doucement parce que c’est pour les écraser et qu’on ne parle plus jamais d’eux ». Les Israéliens disent qu’ils vont reprendre la bande de Gaza et y assurer la sécurité. Plus de Hamas. Ils vont prendre la zone et tout contrôler mais je sais que cela ne leur sera pas permis aussi, les gens vont engager une discussion pour trouver un accord pour qu’ils sortent. C’est un front ouvert. Ils vont s’arranger là-bas.

Nous sommes en période de guerre, mais c’est la guerre prophétique, ce n’est pas une guerre simple. On va revenir là-dessus plus tard, mais pour l’heure on va progresser sur la compréhension.

Pour l’Église, j’ai dit que lorsqu’on entre dans le ministère, cela va engendrer la colère du monde, la colère de Babylone et il y aura une persécution sur l’Église et cette persécution va finir avec des signes dans le ciel car Dieu va réagir à cette persécution. Quand il est écrit « si ces temps ne sont pas abrégés », frères, quelqu’un qui est persécuté, vous pensez qu’il va fermer la bouche ? il va prier ! On te persécute ? mais, c’est pour dire « Seigneur Dieu, viens me chercher ! Qu’est-ce que je fais ici ? Si maintenant ma vie c’est le feu, je dois courir, je dois me cacher alors, viens me chercher ! » Dieu va réagir et va dire « ça suffit ! » et le « ça suffit ! » ne sera pas en douceur. Quand les gens vont se réveiller et voir que tout est noir dans le monde, la lune, le soleil, tout est noir et il y a des secousses, ils vont se calmer. La persécution est finie alors ils vont se calmer et Jésus vient enlever les siens.

Maintenant, dans Apocalypse chapitre 6, il y a un élément important. Bon, là on est dans le chapitre 7. Quand la prophétie montre qu’on est entrés dans la manifestation de la colère de Dieu, au premier verset :

1Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant ; il cria d'une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer, (Apocalypse 7:1-2)

Voilà des anges qui ont été mandatés pour châtier le monde puisqu’il est déclaré qu’on est maintenant entrés dans la colère de Dieu, n’est-ce pas ? l’Église est montée au ciel donc on est entrés dans la colère de Dieu. La colère commence par quatre anges qui vont venir secouer la terre. Mais qu’est-ce qui est dit ?

...et il dit :

Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. (Apocalypse 7:3)

L’Épouse est enlevée mais il y a encore des chrétiens sur la terre n’est-ce pas ? même les juifs ne sont pas encore partis. Ah, j’ai oublié un détail ! quand le Seigneur va apparaître et que tout le monde va le voir, c’est certain que les juifs aussi vont le voir. En Israël ils vont le voir ! c’est un événement qui leur fait prêter attention et dire que ce Jésus dont on parle doit être le Dieu véritable donc ils vont comprendre tout de suite qu’ils étaient dans le faux. C’est un élément important.

Donc, comme ceux qui restent sur la terre ne sont pas encore marqués – nous, on est déjà marqués, est-ce que vous le savez ? Nous, on est déjà marqués, on est identifiés, on nous connaît – mais après l’enlèvement, ceux qui continuent d’exister sur la terre doivent être marqués et le temps qu’ils ont pour être marqués c’est trois ans et demi. Du coup, les châtiments annoncés par les signes sont bloqués en attendant que ceux-là soient marqués. Mais comment est-ce qu’ils sont marqués ? ils sont marqués en croyant à la prédication, en croyant au message qui leur sera annoncé, et ce message qui leur sera annoncé, on le voit dans Apocalypse chapitre 10. On le lit. Suivez, lisez, prenez note.

Que se passe-t-il dans apocalypse chapitre 10 ? c’est le Seigneur qui, après avoir placé l’Église au ciel, descend à nouveau. Il descend pour mandater les deux témoins, les deux prophètes qui vont prêcher encore. Est-ce que vous comprenez ? quand il nous laisse c’est pour descendre les mandater parce qu’il faut qu’ils le soient. Il faut qu’ils aient un ministère, il faut qu’ils aient un message à donner donc, il descend pour les mandater. Apocalypse chapitre 10 est un chapitre qui s’accomplit après l’enlèvement. Lisons :

1Je vis un autre ange puissant, qui descendait du ciel, enveloppé d'une nuée ; au-dessus de sa tête était l'arc-en-ciel, et son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu. 2 Il tenait dans sa main un petit livre ouvert. Il posa son pied droit sur la mer, et son pied gauche sur la terre ;

Il met un pied sur la terre et un pied sur la mer. On peut interpréter cela de deux façons. La mer ce sont les peuples donc, il prend possession du monde. La terre c’est Israël. Il prend aussi possession d’Israël, la terre d’Israël parce que c’est sa terre, c’est son champ. On peut l’interpréter ainsi. Je le dis parce que la suite le montre. C’est-à-dire qu’il prend le contrôle de toutes choses :

et il cria d'une voix forte, comme rugit un lion. Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix.

Ce sont les fameux sept tonnerres qui ont trompé beaucoup de monde, beaucoup de frères,

Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j'allais écrire ; et j'entendis du ciel une voix qui disait : Scelle ce qu'ont dit les sept tonnerres, et ne l'écris pas.Et l'ange, que je voyais debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel,

Maintenant, écoutez ce qu’il dit. Quand il lève la main comme ça, écoutez ce qu’il dit :

et jura par celui qui vit aux siècles des siècles, qui a créé le ciel et les choses qui y sont, la terre et les choses qui y sont, et la mer et les choses qui y sont, qu'il n'y aurait plus de temps,

Alléluia ! cela veut dire qu’il reste juste un petit temps et ce petit temps-là, c’est sept ans. Sept ans ! il dit qu’il n’y a plus de temps. Quand Lui, il vient il ne reste plus que sept ans. Il vient mandater les deux témoins qui vont encore travailler pour Dieu dans le monde avant la fin de toutes choses. Le temps qui reste est déjà calculé. C’est réglé, c’est connu, il n’y a plus de délai.

mais qu'aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s'accomplirait, comme il l'a annoncé à ses serviteurs, les prophètes.

Bon, les anges en question ici, quand il parle du septième ange, on le voit dans Apocalypse chapitre 11 verset 15 :

15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. (Apocalypse 10:1-15)

Donc, le septième ange vient programmer que Jésus-Christ est entré dans son règne. Ainsi, il est en train de dire ici qu’il n’y a plus de délai entre le temps où il est venu et le temps où Christ va entrer dans son règne mais le temps en question, on le connaît déjà, c’est sept ans. C’est déjà prophétisé : sept ans et ce n’est pas beaucoup, pour une œuvre de Dieu, ce n’est pas beaucoup. Les sept ans sont divisés en deux parties qui sont deux événements : les trois ans et demi où les deux témoins vont prophétiser et puis trois ans et demi où il y aura la grande tribulation d’après les prophéties.

Les deux témoins

On va parler un peu des deux témoins car il faut bien comprendre. Je vous dis déjà que cet ange qui est venu, c’est toujours le Seigneur mais il vient d’une autre façon. Et n’oubliez pas qu’il vient mandater les deux témoins. Le texte le dit clairement et on le lit. L’histoire des sept tonnerres ce n’est pas vrai. Nous, on ne croit pas à cela. Sept tonnerres, sept tonnerres, cela ne veut rien dire. Un message qui n’est pas écrit, je ne sais pas comment tu travailles pour structurer cela, pour comprendre. Dieu aura du mal à te révéler puisque ce n’est pas écrit. Ce n’est pas écrit ! quand l’Esprit te révèle quelque chose, il te dit regarde dans tel passage ! Il te montre les versets, il met cela sur ton cœur. Mais s’il n’y a aucun passage, tu vas regarder quoi ? regardez apocalypse 10, le verset 8 :

Et la voix, que j'avais entendue du ciel, me parla de nouveau – il parle de Jean -, et dit : Va, prends le petit livre ouvert dans la main de l'ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre.Et j'allai vers l'ange, en lui disant de me donner le petit livre. Et il me dit : Prends-le, et avale-le ; il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel. 10 Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l’avalai ; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume. 11 Puis on me dit : Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois. (Apocalypse 10:8-11)

Vous voyez ? est-ce que Jean a prophétisé ? Jean est mort. Quand Dieu te montre les visions et les songes, il y a des songes qui sont un symbole. Jean, prenant le livre et le mangeant, c’est l’exemple d’un prédicateur, d’un prophète qui prend un message de la part de Dieu pour aller le libérer à des peuples et des nations. Donc, le livre avec lequel cet ange est descendu, c’est le message que Dieu veut donner aux deux prophètes pour aller prêcher encore dans les nations. Vous le lisez dans le chapitre suivant, dans apocalypse chapitre 11 au premier verset :

1 On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent.Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois.

Quarante-deux mois cela correspond trois ans et demi.

Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.

Cela correspond toujours aux trois ans et demi.

Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.Si quelqu'un veut leur faire du mal,

Écoutez bien ! Nous sommes dans le jour du Seigneur, c’est-à-dire que là, le Seigneur a annoncé sa colère et il l’a suspendue. Mais pourquoi il suspend ? il suspend pour que les élus soient marqués. Il suspend pour permettre aussi aux deux témoins de parler encore à la terre et aux nations, à Israël. Amen ! C’est très important, il faut comprendre cela. C’est pour cela qu’il suspend. Il faut que ce ministère soit exercé. Si les deux témoins ne prêchent pas, ne font pas l’œuvre alors on n’est pas encore à la fin des prophéties. Il faut qu’ils parlent. Avec eux, il se passe deux choses. Quand on parle des deux témoins il faut voir leur rapport avec les nations et leur rapport avec Israël.

Avec les nations, ils prophétisent comme n’importe quel prophète qui peut prophétiser : « ainsi dit le Seigneur, en Côte d’Ivoire il y aura un grand tremblement de terre[8] ». C’est une prophétie et c’est fini. « En France, il y aura une famine pendant deux ans, trois ans.[9] ». C’est une prophétie. C’est le rapport des deux prophètes avec les nations. Pourquoi ? Dieu leur donne une puissance et une autorité pour tenir les nations, pour les tenir dans le respect, pour les tenir dans le calme. Ces deux prophètes exercent une influence particulière sur tout le monde entier et c’est Dieu qui la leur a donnée pour les tenir. Pourquoi ? Car les nations ont persécuté l’Église, elles ont eu un rapport de querelle, d’opposition à l’Église aussi, pour les tenir, Dieu envoie deux prophètes pour les dominer avec une puissance et une autorité qui les domine, qui les maîtrise.

Vous savez que dans l’ancien temps, des rois craignaient les prophètes. Il va arriver la même chose : président des Etats-Unis, président de la Russie à partir de maintenant, devant ces deux prophètes tu te tais. Tu te tais !! devant ces deux prophètes tu te tais, tu ne parles pas !! les deux prophètes ont reçu le pouvoir de frapper les nations, oui ! donc, vous voyez que, bien que la colère de Dieu ait été suspendue, on est quand même toujours dans l’esprit du jugement. Dieu suspend sa colère pour que les deux témoins parlent pour marquer les élus restés sur la terre et c’est aussi un esprit de jugement, un esprit pour frapper celui qui ne reste pas tranquille.

C’est une menace parce que la colère de Dieu a déjà commencé, elle est déjà en route. Je vous ai dit la semaine passée que le rachat d’Israël se fait dans les temps de jugement parce que le sixième et le septième sceau c’est le jugement jusqu’à ce que le royaume passe dans les mains du Seigneur. En attendant c’est le jugement. Mais malgré la petite pause – la suspension – si tu parles (toi, le méchant), on te frappe. C’est écrit et je vais vous le démontrer. Lisons le verset 5 :

Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ;

Oui, c’est pour tenir les nations. Vous nous laissez, nous on prophétise. Celui qui veut s’opposer, on le châtie. Si c’est un chef d’état qui s’oppose à nous, on plonge son pays dans les problèmes. Oui, mais s’ils disent par exemple que toutes les sources de Côte d’Ivoire seront transformées en sang, cela deviendra du sang. Vous ne vous rappelez pas Moïse ? voilà ! c’est l’esprit de Moïse et d’Élie qui revient. Elie, vous vous rappelez ce qu’il a fait aux prophètes d’Achab ? il a dit qu’il n’y aurait « plus de pluie en Israël sinon à ma parole », « pas de pluie en Israël sinon à ma parole ». Quand il a dit ça la pluie a cessé de tomber jusqu’à ce que Achab se fâche, il était énervé, il cherchait Élie partout car Élie avait fui. C’est Dieu qui lui a donné ce pouvoir, cette autorité.

Ces deux prophètes viennent pour tenir les nations. Ils les tiennent en respect et ils prêchent. Ils font ce qu’ils doivent faire. Ils ont reçu le pouvoir, la puissance de semer la terreur dans les nations. Vous savez que l’esprit qui est derrière les peuples, les nations et les gouvernants c’est l’esprit de Baal et d’Astarté, c’est Jézabel ! Apocalypse 17, lisez ! il est dit qu’elle a fait boire sa coupe aux nations, aux peuples, aux présidents, aux chefs d’états. Ce sont donc des gens acquis à la cause de Jézabel et, en ce temps-là elle sera déjà encline à persécuter tous les prédicateurs. Aussi, quand Dieu envoie les deux prophètes, il leur donne une puissance pour qu’ils frappent celui qui les dérange, s’il mérite la mort il faut le tuer, si son pays mérite le châtiment il faut lui donner le châtiment. Ils vont se taire.

Quand les deux prophètes ont fini leur travail, ils meurent, on les tue parce que Dieu les a livrés mais pendant qu’ils sont en train de travailler, aucun chef d’état, personne ne va oser car celui qui ose sera mort.

... et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière.

Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront. (Apocalypse 11:1-13)

Chaque fois qu’ils le veulent ! si on donne ce pouvoir à des frères et sœurs dans cette église aujourd’hui, j’imagine ce qu’ils vont faire ! alléluia ! Gloire à Dieu ! qu’est-ce que tu vas faire si tu as un tel pouvoir dans les mains ? quand ils le veulent ! je m’en vais prêcher et vous, vous vous taisez ! vous vous taisez ! vous me laissez tranquille ! je fais l’œuvre de Dieu ! je m’en vais ! gare au premier qui va essayer de m’en empêcher ! il sera châtié. Eux, Dieu leur a donné tous les pouvoirs sur la terre, sur les peuples, sur les hommes. Frères, ils ferment le ciel quand ils veulent. Ils ouvrent le ciel quand ils veulent, ils envoient les châtiments quand ils veulent, ils frappent qui ils veulent, s’ils disent « toi, tu es mort aujourd’hui » alors tu es mort. Tu es mort ! ce sont des prophètes.

Quand on parle des deux témoins, généralement, on dit qu’ils viennent pour Israël mais, je l’ai dit plusieurs fois, vous devez savoir qu’ils exerceront une influence sur le monde entier et ils vont prophétiser sur des chefs d’états, sur des pays, sur des nations comme plusieurs ont déjà prophétisé dans la bible sur des peuples, sur des pays, sur des nations. Et le Seigneur qui vient dans apocalypse chapitre 10 c’est pour leur donner ce mandat. Le symbole c’est le livre qu’il leur a donné à manger, c’est le message car le message, je vous le dis, on le mange aussi. Vous devez savoir ça. Quand tu écoutes la Parole, tu es en train de manger un message. Tu es en train de manger un message que tu vas rendre par la suite. C’est comme ça.

Donc, le livre qui est venu chez Jean est un symbole que les deux témoins en question ont reçu un message. Ils ont reçu un message. Regardez ! quand il mange dans sa bouche, c’est doux mais dans son ventre c’est l’amertume. Oh frères, ces deux prophètes ne viennent pas caresser les nations. Non, non, non parce qu’on est dans le temps du jugement. Ils ne viennent pas les caresser. Mais pourquoi les nations se réjouissaient quand ils ont été tués ? c’est écrit dans apocalypse 11 :

Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

Comme l’esprit de la bête a fait querelle à l’Épouse pendant son ministère. Voilà. Cela a été une tribulation, une pression puis Dieu a réagi et on est partis dans l’enlèvement. Quand ces deux témoins finissent de prophétiser, on leur fait aussi la guerre, la même guerre qu’on nous fera mais là, ils meurent car on les tue. Mais regardez :

Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.Des hommes d'entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre. 10 Et à cause d'eux les habitants de la terre se réjouiront...

Mais pourquoi ils se réjouissent de la mort de ces deux témoins ? c’est parce qu’ils  ont fait souffrir les nations.

... et seront dans l'allégresse, et ils s'enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre.

Ils les ont tourmentés ! ils les ont fait souffrir par le pouvoir que Dieu leur a donné. Pourquoi ? parce qu’on est dans l’esprit du jugement de Dieu – c’est le jour du Seigneur. Les prophètes exercent aussi les jugements de Dieu. Gloire à Dieu. Donc, ils seront combattus, tués, puis ils seront resuscités et élevés dans le ciel. Dieu est fort et les choses se ressemblent. Dieu a une manière d’envoyer la terreur dans le monde. Il rend le soleil noir, la lune noire, il y a des tremblements de terre et les gens sont morts de terreur. Puis Jésus apparaît et il y a l’enlèvement. Quand les deux prophètes finissent leur ministère, au verset 13, voilà ce qui est écrit :

13 A cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville, tomba ; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre, et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel. Apocalypse 11:7-13

La troisième tribulation

Le Seigneur fait monter les deux témoins et alors, on revient dans le jugement qui avait été suspendu à cause des élus qui devraient être marqués. Le même Seigneur que l’on voit dans apocalypse 10 pour donner mandat aux deux prophètes revient cette fois-ci dans une flamme de feu. C’est la troisième venue. Une flamme de feu - Il vient dans une flamme de feu pour juger les nations. Mais avant cela, il y a effectivement la grande tribulation. Quand les deux prophètes montent, il y a une tribulation qui est engagée pendant les trois ans et demi. Les chrétiens qui n’ont pas été enlevés seront encore sur la terre avec les israélites devenus chrétiens. C’est écrit dans Zacharie, ce seront les effets de la prophétie des deux témoins. On retrouve cela dans Zacharie chapitre 12 verset 10 :

10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. 11 En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, Comme le deuil d'Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon. 12 Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément : La famille de la maison de David séparément, et les femmes à part ; La famille de la maison de Nathan séparément, et les femmes à part ; (Zacharie 12:10-12)

Et ainsi de suite, c’est -à-dire qu’il va y avoir un réveil à Jérusalem. Ils vont pleurer sur leurs péchés, reconnaître Jésus, porter son deuil. C’est la repentance d’Israël due aux effets du travail des deux témoins qui vont venir. Ils vont tenir les nations par les prophéties et en Israël, ils vont donner une parole qui va ouvrir leur esprit. Mais déjà l’environnement mondial aura tout préparé parce qu’aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, je le dis toujours, tout est su partout à la fois. Il faut en tenir compte. Le ministère de l’Épouse qui va avoir lieu dans le monde sera su car tout le monde va se poser des questions, les chrétiens comme les israélites qui cherchent encore et se disent que Christ n’est pas vrai. Tout le monde va se poser des questions, même ceux qui ne croient pas. Puis après, voir le visage du Seigneur dans le ciel, si tu as vu cela avec eux et que tu es demeuré dans ton état c’est que tu n’es pas destiné au salut.

Donc, il y aura un effet sur les enfants d’Israël. C’est ce qui est écrit ici. Ils seront visités, ils auront un esprit de grâce et de supplication comme on en a eus. Ils vont se repentir et devenir des chrétiens, des disciples de Christ. Ils vont croire en Jésus, ils vont se sauver. Leur salut va correspondre à la marque que le Seigneur va mettre sur eux et, après cette marque va démarrer pour eux une persécution de trois ans et demi. Pourquoi ? Parce que les deux témoins qui semaient la terreur vont monter au ciel et, comme ils ne seront plus là, le monde sera libre de persécuter à nouveau les chrétiens. Après cela, la colère de Dieu va commencer à se manifester. Amen. Que Dieu soit béni.

Résumé

Ce sont les trois tribulations. La première, c’est ce que nous avons vu et qui est déjà passée à Jérusalem en l’an 70 quand les romains ont investi Jérusalem et ont tué les juifs. C’était une persécution, c’était une grande tribulation. Il y a eu beaucoup de morts. Le sang a été répandu partout. Les juifs se sont dispersés. C’était la cassure, la destruction de l’état d’Israël. Le temple a été détruit. Il n’y a plus rien. C’est récemment, après la deuxième guerre mondiale que les juifs ont reconstruit de nouveau leur pays mais il leur reste à rebâtir le temple et le temple sera rebâti. Et je pense que la guerre qui est là actuellement avec le Hamas va aboutir à toutes ces choses. Le temple sera rebâti et ils vont reprendre leur adoration dans le temple.

La deuxième tribulation c’est ce que nous allons vivre. L’Église-Épouse sera engagée avec le Seigneur dans un nouveau ministère, dans une nouvelle œuvre, une œuvre d’achèvement et cela va engendrer une grande tribulation mais ce n’est pas celle de trois ans et demi. C’est une pression qui va venir sur l’Église, c’est un combat spirituel et, à la fin de cette persécution, le Seigneur va effrayer les nations en leur disant clairement qu’il est en colère. Et comment cela va se faire ? il y aura des signes dans le soleil, cela va devenir noir. Pendant combien de jours ? on ne le sait pas. Des signes dans la lune. Cela va devenir noir aussi et les puissances des cieux seront ébranlées. Il y aura de grands glissements de terrain, les étoiles vont tomber du ciel. Ce seront les signes que Dieu va montrer aux nations pour dire « je ne suis pas content. ». Après cela, le Seigneur va apparaître pour recueillir auprès de lui les élus, l’Épouse. Quand il va les recueillir et pendant qu’on sera au ciel en train de nous réjouir et qu’on sera en train de poser des questions à Paul, à Pierre, à Abraham, il y aura le ministère des deux témoins. La bible dit que ces frères sont vivants, ils ne sont pas morts. C’est une partie de nous, ils sont vivants. Amen !

La troisième tribulation. Quand on sera en train de communier avec tout ce monde dans le ciel, le Seigneur va revenir pour commissionner les deux témoins pour leur donner un message encore pour le monde et pour Israël. Les deux témoins vont venir. Ils seront en train de prêcher pendant qu’on sera au ciel. Quand ils vont finir d’imposer leur pouvoir, on va les tuer. On va faire traîner leur corps pendant trois jours et demi après quoi le Seigneur va les ressusciter et les recueillir au ciel. Alors, la persécution, la grande tribulation va éclater pendant trois ans et demi. Le monde va se liguer contre le reste de l’Église pendant trois ans et demi. Quand cela va finir, le Seigneur va revenir à nouveau pour commencer à juger les nations et les peuples. Et là, on va parler du jugement de la grande Babylone. L’esprit babylonien sera jugé. Apocalypse chapitre 18 parle de son jugement. Babylone sera jugée. C’est l’esprit qui fatigue tout le monde, qui fatigue toute la chrétienté, qui fatigue la foi, qui fatigue l’Église. Il sera jugé.

Pour ce matin je vais m’arrêter là parce que j’ai beaucoup parlé. On aura peut-être l’occasion de continuer encore un peu pour parler du jugement de Babylone. Pour aujourd’hui, j’ai voulu mettre l’accent sur le jugement et les tribulations qui vont avoir lieu.

Ne pensez pas que la visitation qu’on attend sera seulement de la gloire. Regardez le sort des deux témoins. Regardez la puissance extrême, le pouvoir indéterminé que Dieu leur a donné. Mais après, ils ont été livrés et ils sont morts, n’est-ce pas ? ils sont morts. C’est normal. Ils sont morts. Dans l’Église, tout le monde ne mourra pas mais il y aura quand même des gens qui seront victimes de persécutions. Si tu te retrouves dans un endroit pour prêcher, faire l’œuvre de Dieu et que le Seigneur a voulu que, là-bas, tu le glorifies par la mort, ou que tu donnes ta vie, alors gloire à Dieu ! mais il y aura quand même une persécution sur l’Église épouse. Cela va arriver. C’est la deuxième tribulation. La troisième, c’est avec le ministère des deux témoins. C’est la grande tribulation.

Que Dieu nous bénisse et que sa paix et sa grâce soient sur nous. J’espère qu’on a bien cerné les choses et, comme je l’ai dit, ce qui est particulier qu’il faut noter, c’est que à chaque fois, avant que le Seigneur n’apparaisse, il y a toujours des signes et une tribulation. Apparition pour l’enlèvement, il y a eu des signes dans le ciel et dans le soleil, il y a eu des tremblements de terre puis le Seigneur est apparu. Il s’est passé la même chose avec les deux témoins. Que Dieu nous bénisse.

Chants

Gloire à Dieu. Est-ce que nos consciences appréhendent le jour du Seigneur ? C’est un combat de l’Esprit. Ce n’est pas un combat de la chair. Il faut t’assurer que tu te tiens du côté du Seigneur, que tu formes une personne avec lui et que tu travailles à l’établissement de son règne. C’est la vision qu’il faut avoir : l’établissement du règne de Jésus, du vrai règne de Jésus. On ne lutte pas pour l’avènement des grands pasteurs, des grands prophètes. On ne lutte pas pour construire une grande église qui va prendre des milliers de personnes. On ne lutte pas pour ça. Ces choses doivent être claires dans notre esprit. Je ne cherche pas à mettre en place une église que tout le monde doit voir, où tout le monde doit venir prier, non ! nous combattons pour une seule personne, pour un individu qui s’appelle Jésus-Christ. Nous sommes ses disciples. Nous sommes une partie de lui et on doit se réclamer de lui, se réclamer comme étant une partie de lui, combattant pour lui, travaillant pour lui, pour son avènement, pour l’établissement de son règne. Alléluia. C’est une vision claire qu’on doit avoir.

Il y a la vision des grands pasteurs, je l’ai dit la semaine passée. En tous cas moi, cela ne m’intéresse pas et j’espère que, vous aussi, cela ne vous intéresse pas. Il n’y a pas de vision de grand pasteur. Non ! la vision c’est Jésus. C’est Jésus-Christ. On travaille pour que son règne soit établi au milieu de nous, en nous et lui-même a prié dans Jean 17 pour qu’on forme une seule personne avec lui en vue de son jour. Et frères, le jour du Seigneur c’est aussi notre jour. Alléluia. Je le lis et on va s’arrêter là, Malachie chapitre 4 : le jour du Seigneur c’est aussi ton jour. Donc, quand on parle du jour du Seigneur il faut te réjouir. Il ne faut pas avoir peur, il ne faut pas être crispé parce qu’on parle de tribulations. Non, non, non ! moi, je me réjouis des tribulations. Franchement, je vous le dis frères, je me réjouis des tribulations parce qu’au moment où cela commence, je sais que pour moi, le temps de partir au ciel est à côté, c‘est imminent. C’est imminent puisque c’est là que cela va finir donc, au contraire, on se réjouit. Regardez Malachie 4 :

1Car voici, le jour vient, Ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; Le jour qui vient les embrasera, Dit l'Éternel des armées, Il ne leur laissera ni racine ni rameau.Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera Le soleil de la justice, Et la guérison sera sous ses ailes ; Vous sortirez, - c’est pour cela qu’il est dit que le jour du Seigneur c’est aussi notre jour. Il parle de son jour - et vous sauterez comme les veaux d'une étable,Et vous foulerez les méchants, Car ils seront comme de la cendre Sous la plante de vos pieds, Au jour que je prépare, Dit l'Éternel des armées. (Malachie 4:1-3)

Amen. Donc le jour du Seigneur c’est aussi notre jour. C’est le jour où on va fouler les méchants, avoir la domination et le pouvoir sur tous ceux qui ne nous aiment pas. Avoir l’autorité et la puissance et le règne sur tous ceux qui ne nous aiment pas. Oui, oui ! ils vont nous regarder mais ils ne pourront rien nous faire jusqu’à ce que Dieu lève la main.

Que Dieu soit béni. Le jour du Seigneur c’est aussi notre jour donc on doit se réjouir, on doit être contents de ce jour-là. Que Dieu soit béni. On va rendre grâce à Dieu pour toutes ces paroles que l’on a entendues. Prions le Seigneur.


[1] Ceux de la grande tribulatio- première partie / Ceux de la grande tribulation - deuxième partie

[2] Jour du Seigneur 1

[3] Jour du Seigneur 2

[4] Jour du Seigneur 3

[5] Et soudain entrera dans son temple le seigneur que vous cherchez

[6] Notre génération verra la guerre

[7] 7 octobre 2023

[8] C’est un exemple pour illustrer

[9] Id.


Le jour du Seigneur (1)
Prêché à koumassi, le 29 octobre 2023 On va lire plusieurs écritures juste pour nous donner l’idée essentielle. On peut lire dans 2 Thessaloniciens chapitre 2 à partir du 1er verset : 1Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,
Le jour du Seigneur (2) - Il viendra comme un voleur
Prêché à Koumassi, le 29 octobre 2023 On va commencer la lecture dans Mathieu au chapitre 24 à partir du verset 36. C’est Jésus qui parle à ses disciples et à nous tous : 36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les
Le jour du Seigneur (3) - Et le Message du Temps de la Fin
Prêché à Koumassi, le 12 novembre 2023 Nous allons lire dans Malachie 4, le texte qu’on a déjà lu. Ce matin, c’est la troisième étape mais c’est pour parler du jour et du message, essayer de réexpliquer ce que le message fait par rapport au jour du

Mots clés