Les prisonniers de la religion

  • M'bra Parfait
  • lundi, 29 février 2016
Fichier
1.5/5 Note (2 votes)

Mes biens aimés, je vous salue tous dans le nom du Seigneur Jésus-Christ. Que la grâce et la paix du Seigneur soient sur vous. Je suis vraiment heureux d’être avec vous et je crois que c’est le Seigneur qui m’a conduit jusqu’ici. La bible dit qu’il n’appartient pas à l’homme de diriger ses propres voies. Celui qui a reçu Dieu est conduit par son Esprit. Et Dieu l’envoi où  Il veut l’envoyer. Je crois que c’est le Seigneur qui m’a envoyé ici et je vois que vos cœurs sont bien disposés à écouter la parole de Dieu. 

Nous les prédicateurs, nous sommes conduits par l’Esprit de Dieu pour aller vers les enfants de Dieu. Nous ne prêchons pas dans le désert ; nous prêchons pour des gens que Dieu a prédestinés  à écouter sa parole. Nous prêchons pour les enfants de Dieu. Nous prêchons pour ceux que Dieu veut sauver. Et dans les temps nous sommes parvenus, nous sommes dans une situation difficile. L’Eglise est dans une situation difficile parce que nous faisons face à l’ennemi dans l’Eglise...Satan lui-même est entré dans l’Eglise. Il est entré parmi les enfants de Dieu. Il est entré parmi les prédicateurs. Et la situation de l’Eglise est devenue difficile. 

On a des difficultés pour faire la différence entre le vrai et le faut. On a des difficultés pour reconnaître les voies de Dieu, parce que les voies de Dieu sont maintenant perverties par l’adversaire. Le diable agit dans l’Eglise. Il travaille dans la vie des prédicateurs ; il travaille dans la vie des enfants de Dieu. Et c’est une situation difficile que les chrétiens traversent. Interrogez les premiers chrétiens, interrogez les vieilles personnes qui ont connu le Seigneur il y a 30 ans, 40 ans, 50 ans ;  elles vous diront que les temps ont changé. On a eu des églises qui sont venues dans la force du Saint Esprit et cette force a disparu. On a eu des hommes de Dieu qui se sont levés dans la puissance du Saint Esprit. Ils ne sont pas encore morts, mais cette puissance les a quittés. On a vu des églises qui ont été remuées par le Saint-Esprit, mais aujourd’hui ces églises n’existent plus ; cette puissance n’existe plus et on découvre dans les églises, la vie de péché qu’on rencontre dans le monde. 

On découvre dans l’Eglise, des menteurs et des voleurs, comme on découvre dans le monde aussi des menteurs et des voleurs. On découvre dans l’Eglise, des adultères et des impudiques comme on découvre des adultères et des impudiques dans le monde. On découvre toutes sortes de caractères méchants dans l’Eglise. On découvre dans l’Eglise ce qui est condamné par le monde parce que l’adoration est pervertie et la doctrine de Dieu est renversée. Il y a des temps comme ça dans l’Eglise où la doctrine est renversée. La vérité est mise de  côté et le mensonge est placé sur la chaire. Mes bien-aimés frères et sœurs, nous, nous avons reçu mandat du Seigneur Jésus-Christ de vous informer  que les temps sont venus où Dieu  va faire la différence entre ceux qui l’adorent et ceux qui ne l’adorent pas. On ne peut pas continuer dans la même situation parce que l’Eglise ne peut pas évoluer dans le mensonge. L’Eglise ne peut pas évoluer avec le monde. Ce n’est pas possible ! Le Christ qui est mort à la croix et qui est le propriétaire de l’Eglise, a décidé que le temps est venu où Il doit mettre chaque chose à sa place. La vérité à sa place et le mensonge à sa place. Les vrais chrétiens à leur place et aussi les faux chrétiens à leur place. Celui qui dit qu’il adore Dieu,  doit l’adorer dans la lumière, dans la vérité et dans la transparence. Il ne faut pas faire semblant d’adorer Dieu, car Dieu n’aime pas le semblant. Le temps est venu de retourner vers le Seigneur pour lui réaffirmer notre soumission afin qu’Il règne sur nous. Le temps du mensonge dans l’Eglise est révolu. Le temps du péché dans l’Eglise est révolu. Dieu est en train de faire une œuvre nouvelle ; Il est en train de travailler au dernier réveil qui va conduire les chrétiens dans l’enlèvement... 

Nous sommes là pour vous dire la vérité frères ! Que chacun cherche Dieu. La bible dit : cherchez l’Eternel pendant qu’Il se trouve...(Es 55:6) Cherchez Dieu pendant qu’on peut encore le saisir parce qu’il y a un temps pour toutes choses. Il y a un temps où les hommes voudront chercher Dieu et ne Le trouveront plus, parce que ce serait le temps du jugement. Mais le temps est venu de chercher Dieu. Pour ceux qui ont rétrogradé, le temps est venu de se remettre dans l’adoration. Pour ceux qui sont tombés, le temps est venu pour se relever. Pour ceux qui ont perdu le chemin de la prière, le temps est venu de reprendre le chemin de la prière. Pour ceux qui ont perdu le chemin de la sainteté, le temps est venu de reprendre le chemin de la sainteté. Pour ceux qui ont perdu l’adoration de Dieu, le temps est venu de revenir dans l’adoration. Parce que le Seigneur est en train de faire une œuvre particulière sur la terre en ce moment ; Il est en train de rassembler ceux qui sont à Lui pour le réveil en vue de l’enlèvement. 

Jésus-Christ est mort pour un but ! Il est revenu à la vie pour un but ! Il est monté au ciel pour un but. Il a créé l’Eglise pour un but. L’Eglise ne peut pas continuer d’adorer Dieu indéfiniment. Il y a un temps pour toutes choses. Il y a un temps pour adorer Dieu ; et ça fait 2000 ans qu’on adore Dieu en Jésus-Christ. Mais le temps est venu où Dieu va mettre fin à l’adoration sur la terre et nous prendre au ciel. Parce qu’il y a un temps pour le retour de Jésus-Christ. La bible parle du retour de Christ. Il nous a sauvés, mais Il ne peut pas rester indéfiniment au ciel. Il faut qu’Il descende un jour pour prendre ceux qui sont à Lui. Et nous sommes dans les temps où le Seigneur veut venir prendre ceux qui sont à Lui. Et la venue du Christ est précédée par un réveil. Et le réveil est le signe que le Seigneur est en train de revenir. Et nous sommes dans ce réveil. Il a commencé et se manifeste dans plusieurs pays. Le réveil se manifeste aussi en Côte d’Ivoire. Alors entrez dans ces choses et recherchez le Seigneur de tout votre cœur. Nous avons longtemps servi les organisations, mais le temps est venu de mettre fin à ces choses. Regardez l’image du Christ avec la samaritaine. Le Christ a rencontré la samaritaine ; elle lui a dit « nos parents ont adoré sur cette montagnes là-bas et le Seigneur lui a répondu : Non le temps est venu où ceux qui adorent Dieu vont l’adorer en esprit et en vérité. Il y a un temps pour toute chose. Par le passé, nous avons adoré les organisations religieuses,  mais le temps est venu d’adorer Dieu en Esprit et en vérité. Le temps est venu de rechercher Christ en Esprit et en  vérité. La bible dit bien en Esprit. Il faut chercher Dieu en Esprit. Dieu se trouve en Esprit. Il se trouve dans sa parole ! Non pas dans les organisations. Je le dis partout où je vais…que Christ n’est pas mort pour que naissent les organisations religieuses. Parce que les organisations sont un problème pour le Seigneur Jésus-Christ. Parce que les organisations détournent les chrétiens de la vraie voie du Seigneur. Moi je peux me lever un jour et prêcher…Par-là, je crée une organisation ; je forme des pasteurs ; je les établis là et ils font ce que je veux. Et on écrit des doctrines ; on écrit des prières qu’on distribue à tout le monde et c’est comme ça qu’on adore. Ça ce sont des prisons ! Jésus est venu pour briser les prisons. Je vais parler de cela tout à l’heure. 

Christ vient maintenant pour briser les prisons parce qu’Il n’est pas mort pour les églises. Christ est mort pour les hommes. Il est mort pour toi et moi. Il n’est pas mort pour l’église catholique.  Il n’est pas mort pour l’église méthodiste. Il n’est pas mort pour les églises baptistes. Il n’est pas non plus mort pour les assemblées de Dieu. Christ est mort pour les hommes, parce que ce sont les hommes qui ont un problème avec Dieu. Les organisations n’ont pas de problèmes et Christ est mort pour que les problèmes de l’homme soient réglés. Christ n’est pas mort pour que les organisations regroupent les hommes dans le mensonge…Christ n’est pas mort pour que des églises deviennent des businesses. 

CHRIST n’est pas mort pour ça. Et nous, nous prêchons contre l’organisation. J’ai été mandaté pour prêcher contre les organisations. Nous ne sommes pas d’accord avec les organisations parce que cela ne vient pas de Dieu. L’Esprit Saint n’est pas organisé. La bible dit que là où est le Christ, là est aussi la liberté. Nous avons été appelés à la liberté ; à la délivrance du péché, à la délivrance des oppressions des hommes, à la délivrance des fausses doctrines et du mensonge. Regardez bien dans les évangiles frères ; quand le Seigneur est venu, qu’avait-Il trouvé en place ? Il avait trouvé une organisation du souverain sacrificateur, des sacrificateurs, des scribes et des pharisiens…ils avaient la loi et ils en ont fait une organisation religieuse. Comme aujourd’hui, les gens font de la bible une organisation. Ils font de l’adoration de Jésus-Christ une organisation. Les scribes et les pharisiens avaient fait de l’adoration, une organisation et cette organisation travaillait avec Rome, parce que Rome était établie à Jérusalem. Et ils étaient réunis pour combattre contre Jésus.  

Et Aujourd’hui, c’est la même chose. Il existe beaucoup d’organisations religieuses qui s’associent au monde et qui  combattent le Seigneur Jésus-Christ par leurs manières de faire…leurs doctrines, leurs crédos et leurs habitudes. Ils combattent contre la vérité. Nous ne sommes pas dans ces choses et nous ne pouvons pas les accepter. Christ est mort pour les hommes, pour que ceux qui croient retrouvent le chemin de la vérité. Et nous voulons amener les chrétiens à avoir confiance en Jésus-Christ. Ayez confiance en Jésus parce qu’Il est vivant. Jésus est le vrai Dieu. C’est Lui le Dieu tout puissant. Celui qui met sa confiance en Lui expérimente la délivrance. Il expérimente la vraie adoration. 

Pourquoi les chrétiens sont faibles ? Pourquoi n’arrivent-ils pas à marcher correctement ? C’est parce qu’ils n’ont pas confiance en Jésus-Christ.  Ils ne le connaissent même pas ; ils viennent s’assoir à l’église en mettant leur confiance dans le pasteur parce que c’est un pasteur renommé et tout le monde parle de lui. Dans la ville, on parle de lui. Il y a des chrétiens comme ça. Quand ils arrivent dans un lieu, ils demandent qui est le plus populaire des pasteurs et ils vont prier dans son église. Mais ce n’est pas ça Jésus-Christ ! Jésus-Christ est vivant ! Celui qui veut adorer le Seigneur Jésus va Le trouver, parce que Christ est vivant. Sortons des organisations ! Sortons de ces prisons-là. Ce sont des milieux difficiles ! Des milieux où il est difficile de trouver le Christ. Parce que celui qui demeure dans les organisations ne peut pas  trouver le Christ !

Aujourd’hui les chrétiens souffrent et je sais de quoi je parle. On trouve des gens qui souffrent et quand ils t’expliquent un problème, tu te rends compte qu’il leur suffit seulement de  prendre à cœur leur vie chrétienne pour que leur problème soit résolu. Mais qui peut et qui veut le faire ? C’est difficile ! Parce qu’on se trouve dans des prisons ; dans des endroits où il est difficile de trouver le Christ ! Mais bien-aimés frères et sœurs ! Dans tous les cas, quoi qu’il advienne, le Seigneur a pris une décision. Il va mettre d’un côté ceux qui l’adorent et de l’autre côté ceux qui ne l’adorent pas. Il va préparer ceux qui l’adorent dans la sanctification, dans la piété, dans la pureté… Il va leur donner de la force pour entrer dans la prière, dans les jeûnes dans les supplications afin d’être prêt quand Il va lancer le cri de l’appel. Et ceux-là monterons vers Lui. Mais ceux qui se sont amusés dans les organisations religieuses et dans les églises seront surpris. Plusieurs seront surpris parce qu’ils se sont éloignés de Jésus-Christ. Et le Seigneur l’a dit « Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi ». On vient à l’église, mais notre cœur est éloigné de Dieu. 

Mes bien-aimés, ce temps est révolu. Cette manière de faire est dépassée. Nous ne pouvons pas continuer de faire la même chose jusqu’à la fin. Dans les temps où le  Christ revient, dans les temps où nous sommes parvenus, où Jésus-Christ vient nous chercher, toute la chrétienté sera bouleversée. Ne pensez pas que l’Eglise va rester telle qu’on la voit maintenant ! Les choses vont se renverser. Ça ne sera pas calme frères. Il y a un réveil qui vient et qui va balayer toutes ces choses et manifester les fils de Dieu. Alléluia ! Que notre Seigneur soit béni ! C’est ce qui vient maintenant et c’est le dernier réveil. 

Nous sommes les derniers chrétiens sur la terre…Après notre génération, il n’y aura plus de chrétiens. Ça aussi, je le dis partout où je vais.  Il y a des gens parmi nous qui ne mourront jamais ; ils ne verront jamais la mort. C’est écrit dans Mathieu 24. Jésus a dit que cette génération ne passerait pas. Il y a une génération  qui verra le Christ revenir… Et nous sommes de cette génération qui verra le Seigneur revenir. Donc il y en a parmi nous, qui ne connaitront jamais la mort. Nous sommes donc dans un temps particulier. Plusieurs sont morts, mais il y a des hommes et des femmes parmi nous qui ne mourront jamais… Si je ne vois pas la mort, c’est une grâce  de Dieu. C’est une grâce ! Mais nous sommes aussi dans un temps où il y a une grande séduction. Le diable travaille, il agit dans l’Eglise en ravageant la vie des chrétiens. Ils sont devenu lourds ; ils n’arrivent plus à jeûner, ils n’arrivent plus à prier, ils n’arrivent plus à se consacrer… la vie chrétienne devient difficile, la marche devient difficile et éprouvante. 

Tout à l’heure, dans mes échanges avec le pasteur, il disait qu’il y a des gens qui veulent même que d’autres personnes prient pour eux, tandis qu’ils dorment. C’est la vérité ! Et cela est une situation généralisée partout. Il y a des chrétiens qui veulent payer des gens pour qu’ils prient pour eux, tandis qu’ils dorment tout le temps. Ils ne veulent pas qu’on les dérange parce que la prière pour eux est devenue comme une corvée. Alors que normalement ça ne doit pas être le cas ! Dire bonjour à ton père le matin, est-ce une corvée ? Mais Dieu est ton père ! Lui dire bonjour ne devrait pas être une corvée ? Amen ! Ça ne devrait pas être un problème. Mais pourquoi ça l’est ? Pourquoi n’arrivons-nous pas à prier ? Parce que Satan ne veut pas qu’on prie ; il nous empêche. 

Satan combat cette volonté de prier. Mais quand le diable a la force sur nous, ça veut dire que nous ne sommes pas dans une bonne position. Il faut donc revoir notre façon d’adorer. Il faut revoir notre engagement avec le Seigneur. Est-ce que c’est un engagement vrai ? Est-ce un engagement puissant et résolu. C’est tout cela qu’il faut voir. Parce que celui qui met un pied à l’église  et un autre dans le monde ne peut pas avoir la force de prier. Il ne peut non plus avoir la force de jeûner. Il ne peut pas avoir la délivrance du péché parce qu’il a un pied dedans et l’autre dehors. Il faut avoir les deux pieds en Christ ! Alléluia ! Si on veut la force, il faut avoir les deux pieds dedans. Que le nom du Seigneur soit béni. 

Nous allons lire un passage dans Actes 12, à partir du premier verset. Alléluia ! Je voudrais parler des prisonniers de la religion. 

1 Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Eglise, 2  et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean. 3  Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. C’était pendant les jours des pains sans levain. 4  Après l’avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque. 5 Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Eglise ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu. 6  La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats ; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.

7  Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L’ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant : Lève-toi promptement ! Les chaînes tombèrent de ses mains. 8  Et l’ange lui dit : Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L’ange lui dit encore : Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi. 9  Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l’ange fût réel, et s’imaginant avoir une vision.

10  Lorsqu’ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s’ouvrit d’elle-même devant eux ; ils sortirent, et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre. 11  Revenu à lui-même, Pierre dit : Je vois maintenant d’une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a délivré de la main d’Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait. 12  Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient. 13  Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s’approcha pour écouter.

14  Elle reconnut la voix de Pierre ; et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte. 15  Ils lui dirent : Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi. Et ils dirent: C’est son ange. 16  Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir. 17  Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison, et il dit : Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s’en alla dans un autre lieu.

Mes bien-aimés frères et sœurs, regardez ce texte qu’on a lu ici. Il parle d’une prison et d’un prisonnier. Et cette prison appartient aux romains. Et Rome est le symbole de la religion. Rome dominait Israël au moment où Jésus-Christ accomplissait son Ministère terrestre. Quand Jésus naissait, Rome était déjà à Jérusalem. Jésus a grandi sous Rome et ce sont même les romains qui l’ont crucifié avec les juifs. Et quand le Saint-Esprit est descendu à la pentecôte, et que les apôtres ont commencé à prêcher, Rome était toujours présent à Jérusalem. Israël était sous la domination des romains. Et l’esprit de Rome était un esprit religieux ; Un esprit qui combattait contre  Jésus. L’esprit religieux combat contre Jésus et contre l’Eglise. Qu’est-ce que c’est que la religion frères ? 

La religion, c’est le fait d’adorer Dieu sans révélation ; sans la puissance du Saint-Esprit. Lorsque les gens se rassemblent et qu’ils adorent Dieu sans révélation, ils font de la religion. Ils servent un Dieu qu’ils ne connaissent pas. Un religieux, c’est quelqu’un qui sert un Dieu qu’il ne connait pas. Et les juifs étaient des religieux. Ils adoraient un Dieu qu’ils ne connaissaient pas. Et quand Jésus a rencontré la samaritaine qui était une femme religieuse, elle lui dit : nos parents adoraient sur les montagnes là-bas ! Jésus a répondu ! Il a dit : vous adorez ce que vous ne connaissez pas. Ce qui veut dire qu’ils adorent un Dieu qu’ils ne connaissent pas. Aujourd’hui dans l’Eglise, il y a des religieux qui adorent un Dieu qu’ils ne connaissent pas. C’est comme la doctrine de la trinité. Je m’excuse s’il y a des trinitaires ici ; mais un trinitaire adore un Dieu qu’il ne connait pas. Quand on ne connait pas Dieu, on peut penser qu’Il est en trois personnes : le père, le fils, le Saint Esprit. 

Mais lisez bien la bible ! Elle parle d’un seul Dieu, seulement que ce Dieu s’est manifesté sous trois formes. Jésus-Christ est une forme sous laquelle Dieu s’est manifesté, mais Il est le Dieu tout puissant. Certains disent : Mais si Jésus est Dieu, quand Il était sur la terre, qui était au ciel ? Mais lisez dans Genèse 18. Dieu est venu chez Abraham avec deux anges. Maintenant parmi ces trois hommes, il y avait un qui s’appelait l’Éternel. C’est écrit dans le verset 13. Cet homme qui s’appelait l’Éternel a parlé en faisant une promesse à Abraham et sa femme Sara. 

L’Eternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. 2  Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre. 3  Et il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur. 4  Permettez qu’on apporte un peu d’eau, pour vous laver les pieds ; et reposez-vous sous cet arbre. 5  J’irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur ; après quoi, vous continuerez votre route ; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Ils répondirent : Fais comme tu l’as dit.

6  Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit : Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. 7 Et Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon, et le donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter. 8  Il prit encore de la crème et du lait, avec le veau qu’on avait apprêté, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l’arbre. Et ils mangèrent. 9 Alors ils lui dirent : Où est Sara, ta femme ? Il répondit : Elle est là, dans la tente. 10  L’un d’entre eux dit : Je reviendrai vers toi à cette même époque ; et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui.

11  Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge : et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants. 12  Elle rit en elle-même, en disant : Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. 13  L’Eternel dit à Abraham : Pourquoi donc Sara a-t-elle ri, en disant: Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, moi qui suis vieille ? 14  Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l’Eternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque ; et Sara aura un fils. 15  Sara mentit, en disant : Je n’ai pas ri. Car elle eut peur. Mais il dit : Au contraire, tu as ri. 16  Ces hommes se levèrent pour partir, et ils regardèrent du côté de Sodome. Abraham alla avec eux, pour les accompagner. 17  Alors l’Eternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? … 

Maintenant au verset 13, l’Éternel Dieu a demandé  à Abraham pourquoi Sara avait ri dans son cœur. C’était un homme qui était avec Abraham. Ils étaient assis là côte à côte et il lui a demandé pourquoi Sara avait ri ; pourtant elle n’était pas avec eux. Elle était de l’autre côté de la tente. La bible dit que cet homme s’appelait l’Éternel. Alors quand l’Éternel était avec Abraham, qui était au ciel là-bas ?  Qui était sur le trône là-bas, puisque la bible dit que cet homme qui était avec Abraham était l’Eternel Dieu ? Il avait mangé et bu chez lui. C’était l’Éternel. Dans le Nouveau Testament, comme Il s’appelle Jésus, on pense qu’Il est petit ! Mais l’Eternel qui est descendu chez Abraham était apparu comme un homme ! 

La Bible parle de trois hommes qui ont mangé et bu chez Abraham. C’est  l’Éternel qui était avec Abraham là… Vous adorez un Dieu que vous ne connaissez pas ! Et c’est ce qu’on appelle faire de la religion. Un religieux, c’est celui qui adore Dieu sans le connaitre ! Alors il a des problèmes pour marcher dans la vérité ! Il a des problèmes pour s’engager dans la foi. Il n’a pas confiance dans le Dieu qu’il sert, parce qu’il ne le connait pas. Les juifs ignoraient Dieu. C’est pour cette raison que lorsqu’Il s’est présenté en Christ, ils ne pouvaient  pas le reconnaitre, parce que depuis toujours, ils l’avaient ignoré. Ils allaient dans le temple et ressortaient avec leurs péchés… ils faisaient les sacrifices, mais ne savaient pas qui était Dieu. Jésus-Christ est le Dieu tout puissant. Il faut que nous ayons la révélation de ces choses. 

Christ a posé la question aux disciples dans Mathieu 16:13 Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils ont répondu : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Chacun a donné la pensée qu’il avait du Seigneur,  mais Pierre lui a dit : tu es le Christ le fils du Dieu vivant ! Alléluia ! Et le Seigneur lui a dit: Tu es Pierre, et sur cette pierre… c’est-à-dire, sur cette révélation que tu viens d’avoir de ma personne, je vais bâtir mon Eglise. L’Eglise est bâtie sur la révélation de Jésus-Christ. Et celui qui adore Dieu doit savoir Qui est Jésus-Christ. Quand l’ange est venu chez Marie, et qu’il lui a annoncé la naissance du messie, il a dit : On l’appellera Jésus, fils du très haut. Pourquoi l’appelle-t-on fils du très haut ? Parce que sa naissance est intervenue par l’intervention du Saint Esprit. C’est Dieu qui a couvert Marie. Et comme cela a été ainsi, alors l’enfant doit être appelé fils de Dieu. Mais c’est Dieu lui-même parce que Dieu n’a pas de fils! 

Mais ici on l’appelle fils du Dieu Très Haut parce qu’il est né de manière surnaturelle. Quand Dieu voulait venir chez Abraham, Il s’est transformé en un homme et Il est apparu physiquement. Il a même mangé s’il vous plaît. Il a bu s’il vous plaît ! Et il a causé avec Abraham en compagnie des deux anges. Puis ces deux anges sont descendus à Sodome et Gomorrhe chez Loth. Ils étaient allés chez Lot et l’Éternel était resté avec Abraham. Mais ici, l’Eternel n’était pas venu sauver l’humanité par la mort de la croix…Il était venu pour faire une promesse à Abraham ; la promesse qu’il  aurait une postérité. Il était venu sous une forme corporelle pour faire la promesse. Maintenant quand le temps pour accomplir la promesse fut arrivé, il fallait que le même Dieu revienne encore dans un corps de chair, mais cette fois-ci pour accomplir la Mission de la rédemption. 

Ce n’est pas pour faire la promesse, mais pour l’accomplir. Et l’accomplissement de la promesse exigeait qu’il y ait quelqu’un qui meurt, parce que sans effusion de sang, il n’y a point de pardon de péché. Donc il fallait qu’il y ait quelqu’un qui meurt. Mais qui devrait mourir ? Tous les hommes étaient disqualifiés à cause du péché! Tous étaient atteint par le péché, donc il fallait un corps innocent et dans lequel n’était pas entré le sang de l’homme. C’est pour cela que Marie a enfanté Jésus de façon surnaturelle. Et dans ce corps saint de Jésus avait habité le Dieu tout puissant. 

Maintenant tandis que le Christ était sur la terre, qui était au Ciel là-bas ?  Celui qui me pose cette question, je vais aussi lui demandé : Quand l’Éternel était avec Abraham, qui était au ciel là-bas sur le trône ? S’il répond à cette question, alors je lui dirai qui était au ciel quand Jésus était sur la terre. On ne peut pas limiter Dieu frères ! Dieu est omnipotent. Ça veut dire qu’Il est tout puissant. Donc étant tout puissant, Il peut tout faire. Et quand on dit que Dieu est omniprésent, ça veut dire que Dieu est partout à la fois. Donc, Il peut être dans le ciel et sur la terre en même temps ! Dieu est en mon frère, par le Saint Esprit. Dieu est en moi ! Et s’il y a des chrétiens quelque part aux États-Unis, Dieu est aussi en eux là-bas. S’ils sont en train de prier, Dieu est avec eux maintenant même ! Et   Jésus a dit : Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, Je suis au milieu d’eux. (Matth 18 :19-20) 19  Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. 20  Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

Jésus est partout ! Alors comment peut-on se demander si Jésus peut être à la fois dans les cieux et sur la terre ? Frères il y en a qui adorent Dieu sans le connaître. Ceux-là sont des religieux. Ils n’avancent pas dans leur vie chrétienne. Amen ! Le temps est venu d’adorer Dieu dans la révélation de sa personne. Car Jésus est le Dieu tout puissant. C’est lui qui a créé les cieux et la terre. Il n’y a pas deux, ni trois Dieu. Dieu s’est révélé en Jésus-Christ. Dans l’Ancien Testament, Dieu s’est révélé comme YHWE. Il s’est révélé comme l’Éternel. Moïse lui a demandé : Quel est ton nom ? Et Il lui a répondu : va dire aux enfants d’Israël que je m’appelle JE SUIS. Dit leur que JE SUIS  m’a envoyé vers vous. Ça veut dire l’Éternel

Maintenant, dans le Nouveau Testament, Dieu s’est révélé à nous comme un Fils... C’est-à-dire, Dieu manifesté dans un corps humain. Le Fils de Dieu veut dire : Dieu fait homme. Et cet homme s’appelle Jésus. Dieu s’est révélé à nous en Jésus-Christ. Le Dieu que nous connaissons, c’est Jésus. Dites-moi ! Parmi vous ici, qui a une fois vu le père ? Avez-vous une fois vu le père ? La bible dit que personne ne peut voir Dieu et vivre ! Donc le Dieu que je connais s’appelle Jésus ! Dans mes songes, c’est Jésus que je vois. Dans mes visions, c’est Lui que je vois. C’est Lui que je connais. Donc j’adore Dieu tel qu’Il s’est révélé à moi !  Il y en a qui disent que Dieu est en trois personnes : il y a le Saint Esprit. Avez-vous une fois vu le Saint Esprit ? Il y a le père. Avez-vous une fois vu le père ? C’est Jésus qu’on voit. C’est le nom dans lequel Dieu s’est révélé à nous ! C’est dans cette personne qu’Il s’est révélé à nous. Jean 1 dit : Au commencement était la parole, la parole était avec Dieu, la parole était Dieu... Et la bible dit que la parole a été faite chair et elle a habité parmi nous. Donc la parole qui était au commencement, c’est elle qui a été faite chair. Quand la bible dit qu’au commencement était la parole, ça veut dire que la parole a été dite au commencement ! Et c’est Dieu qui avait parlé au commencement. Il avait parlé pour manifester CE QUI ETAIT EN LUI. Et c’est la création qui était en LUI. La création est venue à l’existence parce que quelqu’UN a parlé. Qui a parlé ? C’est Dieu qui a parlé !

Au commencement Dieu s’est exprimé. Et quand Il s’est exprimé, il y a eu la création. Maintenant la même bible dit que Celui qui parlait au commencement… Celui qui avait prononcé la parole, l’Éternel, le Dieu tout puissant, a été fait chair et a habité parmi nous. Pour quelle raison ? Pour nous sauver. Et Ésaïe donne le nom de Celui qui vient nous sauver : EMMANUEL, c’est-à-dire Dieu avec nous.  14  C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. (Esaïe 7 :14) Dans le chapitre 9, il est encore dit : Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix... Donner à l’empire de l’accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, L’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, Dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées.

Jésus-Christ est le Dieu tout puissant. La trinité est apparue en l’an 325. Lorsque les apôtres sont morts, les gens ont commencé à mal interpréter la bible parce qu’au commencement de l’Eglise, la bible n’était pas rédigé comme nous l’avons aujourd’hui ! Don  les croyants ne pouvaient pas l’avoir. Ça n’existait pas. A cette époque, les chrétiens s’enseignaient par l’école de disciple. C’est ce que le disciple recevait du Maître qu’Il transmettait à son tour par l’Esprit de Dieu aux autres…Quand les apôtres sont morts, les gens ne comprenaient plus les écritures et il y avait des discussions. C’est en ce  moment que Constantin avait réuni les différents courants de pensées sur la question de la divinité de Jésus  pour trouver un compromis. Et le compromis fut la doctrine de la trinité.

Ceux qui avaient réfléchis sur la question n’avaient pas considéré les paroles de Genèse et tout le reste. Alléluia ! Ils ont seulement regardé au fait que Jésus parle du père, du fils et du Saint-Esprit. Alors ils ont considéré que Dieu est en trois personnes. C’était beaucoup plus des philosophes. Ce n’était même pas de bons chrétiens. Ce n’était pas des disciples du Christ.  Et comme l’Eglise avait été intégrée à l’empire romain, donc ça été institué. C’est devenu la doctrine de l’Eglise de l’Empire. Sinon au commencement, ce n’était pas ainsi. Les apôtres ne parlaient pas de trinité, mais dans l’histoire, ça été adopté comme la doctrine de l’Eglise catholique qui a grandi. Mais Martin Luther étant sorti de l’Eglise catholique a permis que nous ayons la bible éditée telle que nous la voyons aujourd’hui. 

Quand il est sorti de l’église catholique, il y a eu le mouvement protestant. Mais Martin n’avait pas la lumière sur toute la bible donc il a gardé la trinité. Il a aussi gardé le baptême «  au nom du père, du fils et du Saint Esprit ». Sinon le baptême se fait au nom de  JESUS-CHRIST. Jésus avait dit « baptiser-les au nom du père, du fils et du Saint Esprit ». C’était la consigne qu’Il avait donné aux apôtres. Par-là, on comprend que le baptême se fait dans un nom. Est-ce que vous comprenez ?  Le baptême se fait dans un nom. Dites-moi : Est-ce que père est un nom ? Père n’est pas un nom. Celui qui a un enfant est un père. Mais ce père a un nom et on l’appelle père parce qu’il a un enfant. Mais quel est son nom ? 

Maintenant, par exemple moi je suis le fils de mon père. Est-ce que fils est mon nom ? Fils n’est pas mon nom. Je suis le fils d’un homme qui s’appelle M’BRA, donc j’ai pour nom M’BRA. Je suis le fils de M’BRA. Mais mon nom ce n’est pas fils! Jésus a dit aux disciples de baptiser  les croyants AU NOM de Celui qui est à la fois le Père – le Fils et le Saint-Esprit. Donc le baptême se fait dans un nom. Mais quel est ce nom ? C’est ça le problème. L’église est bâti sur la révélation ce qui veut dire qu’il faut que Dieu te révèle les choses pour que tu comprennes. Mais quand le Seigneur a dit cela, Il est monté au ciel et c’est le jour où l’Esprit Saint est descendu à la pentecôte que les disciples ont compris que le nom du père, du fils et du Saint Esprit, c’est Jésus-Christ. Quand le Seigneur est né, l’ange qui est venu faire l’annonce à Marie a dit qu’on devrait l’appeler Jésus. Donc son  nom c’est Jésus, ce qui veut dire Dieu Sauveur. C’est ce que Jésus veut dire. Sauveur, c’est son nom. Donc le baptême doit se faire au nom de Jésus ! C’est pour cela que dans la bible, quand les apôtres ont prêché et que les gens ont cru dans Actes 2v38, les apôtres  ont baptisé les premiers chrétiens au nom de Jésus.

Mais quand les apôtres sont morts, quand l’église catholique s’est mise en place, elle s’est intégrée à Babylone et ce sont eux qui ont renversé les écritures. Ils n’ont pas compris la révélation qui était derrière ce que Jésus avait dit. Ils n’avaient pas la révélation du nom. Ils n’avaient pas compris que les apôtres avaient baptisé au nom de Jésus. Et ils ont commencé à baptiser les chrétiens au nom du père, du fils et du Saint Esprit. Et cela est resté ainsi pendant des années. Et comme Martin Luther était dans ce système, il a quitté l’église catholique en continuant de pratiquer le baptême trinitaire…C’est en 1906 quand il y a eu le réveil aux États-Unis, que l’Esprit Saint a ouvert les yeux des chrétiens et qu’ils ont commencé à revenir sur le baptême au nom de Jésus. Pourquoi ? Parce que la bible dit dans Actes des Apôtres que les chrétiens qui ont cru au commencement avaient été baptisés au nom de Jésus. Moi je préfère faire ce qui était au commencement. Ceux qui ont mangé et bu avec Jésus ont baptisé au nom de Jésus…

Jésus a dit à Pierre : Je te donnerai les clefs du royaume. Et le royaume commence par le baptême d’eau. La porte d’entrée dans le royaume commence par le baptême, le bain de de la régénération. C’est Pierre le premier qui a dit aux chrétiens ce qu’ils devraient faire pour avoir la vie éternelle. Il leur a dit : si vous croyez, repentez-vous  et faites-vous baptiser au nom du Seigneur Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés... C’est Pierre qui a ouvert les portes du royaume parce que Jésus lui avait fait la promesse qu’Il lui donnerait les clefs du royaume. Mais aujourd’hui les chrétiens refusent de se faire baptiser au nom de Jésus. Une personne que vous confessez nuit et jour, vous refusez de vous faire baptiser en son nom. 

Un religieux, c’est celui qui adore Dieu sans le connaître. Nous ne devons plus être des religieux frères ! Si nous n’avons pas compris des choses par le passé, le jour que Dieu nous donne la révélation, on doit se mettre en ordre parce que le Christ est en train de revenir, donc il faut qu’Il nous trouve en ordre. Si par le passé, on a été trompé… parce que malgré notre sincérité, on peut se tromper…Et cela vient de loin, ce que je dis. Cela vient de plusieurs siècles et ce n’est pas aujourd’hui que ça commencé ; donc les gens n’avaient pas la révélation. Mais si un jour Dieu te révèle la chose, il faut l’accepter. Moi je connais beaucoup de gens qui ont été baptisés au nom du père, du fils et du Saint Esprit et qui ont compris et qui ont été baptisés à nouveau au nom de Jésus. Il y en a plusieurs ici. Nous devons comprendre ces choses, car c’est très important,  parce qu’on a été trompé et c’est le danger qu’il y a dans les organisations. Les organisations perpétuent la fausseté.

Lorsqu’un serviteur de Dieu commence une œuvre, il peut la commencer avec des erreurs…Et si cette œuvre devient une organisation, l’erreur est perpétuée parce que l’organisation tue la dynamique de la révélation par le Saint-Esprit. Même si des membres de l’église découvrent l’erreur et qu’ils veulent la corriger, ça devient des querelles et des problèmes. C’est ce qui provoque les divisions et les séparations dans les églises...Mais celui qui marche par le Saint Esprit va de révélations en révélations. S’il ne comprend pas bien aujourd’hui, demain Dieu lui explique d’avantages et il se corrige. Mais dans l’organisation on ne peut pas se corriger, on avance d’erreurs en erreurs ; on évolue d’erreurs en erreurs. C’est comme ça l’organisation. Et c’est dangereux. 

Regardez les apôtres. Jésus leur a annoncé le Saint Esprit. Il a dit : J’ai beaucoup de choses à vous dire mais vous ne pouvez les comprendre… Mais quand l’Esprit va venir, il vous conduira dans toute la vérité. Il va vous rappeler ce que je vous ai dit. Au commencement Jésus a bien dit : baptisez les chrétiens au nom du père, du fils et du Saint Esprit. Si c’était une organisation, les disciples diraient : le Maître a dit de baptiser au nom du père, du fils et du Saint Esprit donc on ne peut pas changer. Mais comme ils marchaient par l’Esprit, quand l’Esprit est venu, il leur a révélé le nom dans lequel ils devraient baptiser les croyants et ils ont compris que c’est le nom de JESUS. En effet celui qui est à la fois le père, le fils et le Saint Esprit, c’est Jésus. Et celui qui a compris la doctrine du baptême, comprend aussi la doctrine de la divinité.  Celui qui comprend la divinité de Jésus comprend facilement le baptême au nom de Jésus.

Philippes a dit à Jésus : Montre-nous le père et cela nous suffit. Parce que Jésus parlait à chaque fois du père. Il disait : Je m’en vais au père… Donc dans l’esprit de Philippes, le père était en haut et le fils sur la terre. Mais Jésus lui a demandé : Depuis que je suis avec vous, tu ne m’as jamais connu Philippes ? Pourquoi demandes-tu : montres-nous le père ?  Celui qui m’a vu a vu le père ! Quel autre Dieu cherches-tu ? Si tu m’as vu, c’est que tu as vu Dieu ! Jésus est le père ! Il a dit : Je ne vous laisserez pas orphelins. C’est un père qui s’adresse ici à ses enfants. Il a parlé  en tant que père aux disciples parce qu’il les a vus comme ses enfants. Alors le problème aujourd’hui, c’est qu’il y en a plusieurs qui adorent Dieu sans le connaitre. Ils font de la religion. 

Regardez le texte qu’on a lu ; l’apôtre Pierre est une victime ici frères ! Il est victime d’un système parce que les apôtres avaient trouvé en place un système : le système babylonien, le système romain ! L’association du sanhédrin avec les dignitaires romains…La classe religieuse juive en ce temps était corrompue. Elle ne voyait plus claire. Elle préférait faire la volonté des romains plutôt que de faire la volonté de Dieu. Ils étaient aveuglés ; ils ne voyaient plus claires ; ils ne comprenaient pas la loi ; ils ne comprenaient pas les prophètes. Et Jésus est venu sous leurs yeux et ils ne l’ont pas reconnu, ils l’ont combattu. Ils lui ont fait la guerre et pour finir, ils l’ont mis à mort. Christ est mort et a été ramené à la vie, Il est monté au ciel et Il a envoyé le Saint Esprit à la pentecôte. Quand l’Esprit est venu sur les apôtres, c’est le même Jésus qui était revenu sur les apôtres, ce n’était pas quelqu’un d’autre. Il a dit : Je serai au milieu de vous, je serais en vous. Et quand Jésus dit : Je serai en vous, cela veut dire qu’Il viendrait sous la forme du Saint-Esprit ! Donc Jésus est le Saint Esprit. Amen !

Alors, étant maintenant dans les apôtres, Il a commencé à opérer et en opérant, en se manifestant, Il s’est retrouvé face aux scribes et aux pharisiens; face à un système religieux et l’apôtre Pierre qui était au-devant de la scène fut pris et jeté en prison. C’est une image frères ! Je veux vous montrer quelque chose dans cette image frères. Aujourd’hui, dans l’église plusieurs sont en prison. Sans le savoir, ils sont emprisonnés dans la religion ; ils sont emprisonnés dans des systèmes sans s’en rendre compte et ça pèse sur leur vie chrétienne. Pierre a été retrouvé en prison parce qu’il prêchait la vérité, parce qu’il marchait dans la lumière, parce qu’il prêchait la pentecôte et il voulait exprimer sa foi, exprimer sa vie chrétienne, exprimer le message qu’il a reçu. Alors il a été combattu par un système et il a été prisonnier de ce système comme plusieurs sont venus à la foi avec un bon cœur. Ils ont cherché Dieu et ils pensaient le trouver dans les églises ; dans les organisations qui sont en place et ils y sont entrés et sont devenus prisonniers d’un système de doctrines

Regardez le texte. Pierre a été emprisonné et enchaîné et il avait un soldat à sa gauche et un autre à sa droite. Il était entre deux soldats, les chaînes dans ses mains et il avait commencé à dormir. Voyez l’apôtre ! Prisonnier des hommes, prisonnier d’un système, prisonnier de la religion des anciens, prisonnier de la religion des scribes et des pharisiens, prisonnier de Rome, il avait commencé à dormir. Il était fatigué et il ne pouvait rien faire. Et la prison était fermée et il avait des soldats qui le gardaient. Il y en a qui le gardaient dehors et d’autres dedans. Il ne pouvait pas sortir. C’est la situation que vivent les chrétiens d’aujourd’hui. Plusieurs sont enfermés, leur vie antérieure est en prison, leur cœur est emprisonné, leur foi est emprisonnée, emprisonnée dans des prisons, emprisonnée dans ce que le pasteur a dit : «  Mon pasteur dit que, mon prophète dit que…» Ils sont enchaînés par la trinité, par les faux baptêmes, ils sont enfermés, liés par le péché, par le sommeil spirituel, par l’assoupissement, ils dorment, ils n’arrivent plus à prier, ils n’arrivent plus à jeûner. La vie chrétienne est devenue dure et très difficile pour eux…

Celui qui dit qu’il est chrétien a une vie qu’il exprime : C’est la vie de Dieu, c’est la vie du Saint Esprit et c’est une vie qui ne devrait pas être difficile. Mais celui qui est emprisonné, la vie chrétienne devient pour lui un fardeau, un problème alors, c’est difficile pour lui. Ce sont des gens qui sont emprisonnés et ils ont besoin de délivrance. Pierre avait besoin de délivrance, car l’église avait besoin de lui ! Le Seigneur avait besoin de lui ! Le ciel avait besoin de lui pour les combats futurs. Pierre avait besoin de sortir de cette prison, d’être délivré, et le Seigneur a inspiré l’église, les frères et sœurs qui se sont mobilisés dans la prière et l’intercession en sa faveur…

Quand l’ange est entré dans la prison, la bible dit qu’une lumière a jaillit dans la prison et un ange est descendu et a brisé les chaînes de Pierre. Voulez-vous être délivrés mes frères et sœurs ? Voulez-vous expérimenter la délivrance intérieure ?  Voulez-vous que votre vie chrétienne s’épanouisse  dans la puissance du Saint Esprit ? Parce que la vie chrétienne ne doit pas être un fardeau frères ! Ça doit être une vie normale, une vie dans laquelle on prend plaisir à vivre. On doit être heureux de vivre la sainteté, on doit être heureux de vivre dans la sanctification, on doit être heureux de se priver des choses du monde parce que la vie du monde, c’est la vie du péché. Et la vie de péché n’est pas notre vie frères ! C’est la vie des démons ; c’est la vie de Satan ; c’est la vie des ténèbres. Ce n’est pas notre vie. Notre vie vient du ciel. Elle vient de Christ. C’est la vie de sainteté, c’est la vie de pureté, c’est la vie de sanctification. Notre vie est une vie de délivrance, une vie de victoire sur le péché, sur la mort, sur les démons, sur les esprits méchants parce qu’à la croix Christ nous a délivrés des œuvres des ténèbres. Alors les chrétiens doivent sortir de leurs prisons, sortir des prisons de péché, sortir des prisons de la religion.

Et l’ange qui est descendu a délivré Pierre. Celui qui veut ce soir, un ange peut entrer dans sa maison, celui qui veut un ange peut entrer dans sa vie et opérer une grande délivrance. Tout cela est possible pour celui qui veut. Pierre était tenu par deux soldats. Il a quitté la main de ces deux personnes sans qu’ils ne s’en rendent compte. Dieu a opéré un grand miracle. Pierre a quitté les mains des soldats mais ils étaient toujours débout-là, ils croyaient qu’il était toujours au milieu d’eux. Mais il s’est levé, la porte s’est ouverte et il est sorti avec l’ange. Ils ont rencontré des soldats et les ont dépassés tranquillement sans qu’ils ne le sachent et ils ont  marché jusqu’au dehors. La prison était restée barricadée, eux ils sont sortis. Alléluia !

Maintenant il y a les symboles dans le texte. Lorsque  Pierre était lié au milieu des deux soldats, il avait abandonné sa ceinture, son manteau et ses sandales. Dans la bible, ce sont des symboles importants : la ceinture, c’est le symbole de la vérité. La bible dit : prenez pour ceinture la vérité. Et le manteau c’est la puissance de Dieu. Souvenez-vous du manteau d’Elie ! C’est le symbole de la puissance de Dieu et c’est avec ça qu’il a frappé le Jourdain et le Jourdain s’est ouvert. Et les sandales, c’est le symbole du zèle. Alléluia ! Toutes ces choses sont des symboles bibliques. Alors lorsque Pierre a été emprisonné, quelque chose s’est passé avec lui. Quand pierre était dehors, il prêchait avec puissance, il prêchait avec autorité et ceux qui l’écoutaient étaient délivrés. C’est même à cause de la prédication qu’il a été emprisonné, mais quand il est entré dans cette prison frères, son zèle l’a quitté, la puissance l’a quittée, la vérité l’a quittée et il a commencé à dormir ; le sommeil l’a gagné, l’assoupissement l’a gagné. 

Celui qui vient à la foi et qui tombe dans l’organisation, dans la religion, dans les fausses doctrines, il devient ainsi ! Il est gagné par le sommeil, l’assoupissement et la tiédeur... Il a les yeux fermés et il ne peut plus approcher la vérité, il ne peut plus approcher la lumière, car il est pris dans l’organisation et la religion. Il se trouve entre la vie de sainteté et la vie de péché ; sa vie n’est pas claire, sa vie n’est pas transparente et il dort comme Pierre dormait ici. Mais quand l’ange est entré dans la prison, quand la lumière a jaillit, alors que ses frères intercédaient, c’est pour cela que nous prêchons la prière, nous prêchons l’intercession, nous prêchons le jeûne parce que l’église doit être réveillée comme Pierre s’est tenu debout réveillé par l’ange. Nous devons être réveillés frères ! Nous devons être engagés dans la prière. Ce sont les prières des frères dehors qui  ont délivré Pierre de la prison. La bible dit que l’église ne cessait de prier pour lui. L’église élevait la voix vers Dieu en faveur de pierre parce qu’il était un prisonnier de la religion ; un prisonnier de Babylone ; un prisonnier de la religion des anciens d’Israël, des gens qui étaient dans l’hypocrisie, dans le mensonge, dans l’aveuglement spirituel; qui  mettaient en prison les serviteurs de Dieu. Alléluia !

Mes biens aimés, nous prêchons des choses compliquées à entendre, des choses difficiles à entendre, mais sachez que c’est la vérité. Le temps est venu ou chacun doit retourner à Dieu ; le temps est venu ou chacun doit se délivrer, se défaire et adorer Dieu dans la liberté parce que Christ est mort pour que nous soyons libres. Il est mort pour que nous soyons délivrés. Christ est mort pour que nous puissions affirmer notre chrétienté. Nous ne pouvons pas rester dans les prisons et dans les liens. Chacun doit voir la face de Dieu ; chacun doit connaitre le Dieu qu’il sert ; chacun doit expérimenter Dieu et  pouvoir dire : Je connais Jésus...

Chacun doit être sûr du Dieu qu’il sert. Alors Pierre a été frappé de côté et il s’est réveillé. Est-ce que nous voulons le réveil frères? Est-ce que nous voulons le réveil intérieur? Est-ce que nous voulons que nos cœurs soient délivrés du sommeil et de l’assoupissement? Alors quand il s’est réveillé, il a eu des réactions. Première réaction : il a repris sa ceinture. Alléluia ! Celle qu’il avait abandonnée, il a repris la vérité. C’est ce que je disais tout à l’heure. On peut avoir marché un moment dans l’erreur, mais le jour que Dieu réveille notre être spirituel, le jour qu’on prend conscience qu’on était dans l’erreur, on reprend la parole de vérité. Pierre a repris la parole et il a repris ses sandales parce que celui qui est frappé par le sommeil, par la séduction perd aussi le zèle.  Pierre n’était plus un chrétien zélé  parce qu’il était en prison.

Vous voyez ! Il ne pouvait aller à gauche, ni à droite. Il ne pouvait aller devant, ni derrière. Il était quadrillé par deux soldats. Il ne pouvait rien faire, il était lié entre eux. Pierre faisait pitié, mais quand il a été réveillé, il a repris ses sandales ce qui veut dire qu’il a eu un nouveau zèle. La vérité donne un nouveau zèle ! Le réveil donne un nouveau zèle. Alléluia! Celui qui expérimente le réveil reçoit de la part du Seigneur un nouveau zèle. Il fait ravage et l’on se demande ce qu’il a parce qu’il commence à prier beaucoup… Il dérange les autres par la prière. Chez nous, les églises où j’ai été invité et qui sont entrées dans la vision du réveil ont expérimenté la puissance du Saint Esprit qui est descendue.

Il y a des voisins d’une église qui se sont plaints du fait que les frères les dérangeaient. Et pourtant il y a longtemps qu’ils étaient voisins ! C’est une vieille église ! Pourquoi c’est maintenant qu’on vous dérange alors que depuis longtemps nous sommes voisins. Les frères ont compris qu’ils étaient entrés dans une nouvelle dimension spirituelle. Les prières ont commencé à être puissantes parce qu’ils ont commencé à expérimenter le baptême de l’Esprit Saint avec le parler en langue, des prophéties ont commencé à sonner parmi eux, Dieu a commencé à se révéler à eux dans les songes et dans les visions. Le réveil donne un nouveau zèle.

Après, Pierre a pris son manteau. Le manteau, c’est le symbole de la puissance de Dieu. L’église doit entrer dans la puissance de Dieu frères !  Le réveil dans lequel nous sommes engagés va nous introduire dans la puissance du Saint Esprit. Tous les frères et sœurs qui vont s’engager dans cette voie vont expérimenter la puissance du Saint Esprit. Ils vont revêtir le manteau d’Elie! Alléluia ! Pierre est sorti et au départ, il pensait qu’il rêvait, il se demandait ce qui lui arrivait. Il est arrivé dehors et regardant de côté, il a constaté qu’il est sorti de la prison en réalité. Celui qui est réveillé constate qu’il est réveillé. Alléluia ! Il voit qu’il n’est plus en prison ; il ne voit plus les soldats, il voit qu’il est délivré et l’ange est parti. Il s’est dit : Mais tiens, c’est vrai que Dieu m’a délivré de la main des romains ! C’est vrai que Dieu m’a délivré de la religion ? J’étais un prisonnier de la religion, un prisonnier du système romain, mais le Seigneur m’a délivré de la main de Rome ! 

Chacun doit pouvoir dire cela frères ! Que Christ m’a délivré de la religion, Christ m’a délivré de la main de Rome. Il m’a délivré de Sodome et Gomorrhe ! Il m’a délivré du péché, des liens du sommeil et de l’assoupissement spirituel. Il m’a délivré de la mort spirituelle ! Christ m’a délivré de l’emprise des démons. Amen ! Il est mort et j’ai expérimenté la vie ! Alléluia !

Frères, sortons de la religion ! Sortons des faux enseignements ! Sortons du péché ! Sortons de la débauche ! Sortons des liens des démons frères ! Car Christ est mort pour que nous soyons délivrés ; Il est mort pour que les chaînes soient brisées dans la vie de chacun d’entre nous. Ce n’est pas normal que celui qui confesse Jésus-Christ soit lié ! Celui qui confesse Jésus ne doit pas être lié frères ! Celui qui confesse Jésus ne doit pas être en prison ! Celui qui confesse Christ ne doit pas être dans le sommeil et l’assoupissement ! Il doit être un homme de prière ou une femme de prière ; une sentinelle dans la maison de Dieu et non quelqu’un qui dort.  

Nous sommes des enfants de Dieu et notre vie c’est la vérité, notre vie c’est la bible, notre vie c’est la foi. Et la foi est une démonstration, elle a des œuvres, elle a des actes. La foi c’est la délivrance. N’ayons pas la foi des démons. Car les démons ont une foi, mais qui est sans œuvres. Ils disent que Dieu existe, ils savent que Dieu existe parce que Dieu les a créés, mais ils ne peuvent pas vivre la foi, ils ne peuvent pas vivre la bible, ils ne peuvent  pas marcher dans l’Esprit parce que ce sont des démons et les démons en Afrique ici, ont pris en otage nos parents, car nos parents adorent des démons... Ils croient dans les démons ; ils croient en Dieu mais ils l’adorent par des démons. Mais nous, nous avons la foi pour adorer Dieu en Christ et notre foi doit produire des œuvres ; les œuvres du Saint Esprit, les œuvres de la bible, les œuvres de la parole. Alléluia ! Que notre Seigneur soit béni !

C’est pour ça que nous avons été appelés. Que le Seigneur soit avec vous frères ! À une réunion, on ne peut pas tout dire, mais l’essentiel c’est qu’on comprenne que nous ne pouvons pas servir les hommes jusqu’à la fin. On ne peut pas raisonner jusqu’à la fin. Là où nous allons, chacun doit entrer en communion avec Dieu parce que Dieu ne considère pas les organisations. Il considère la communion avec Lui, la communion avec Sa personne. Il n’y a pas d’intermédiaire entre nous et Jésus. Les pasteurs sont là pour nous prêcher la parole de Dieu, mais chacun doit entrer en communion avec Dieu Lui-même. Chacun doit connaitre Dieu, l’expérimenter et être sûr de lui. Entrons dans ce mouvement frères ! Que Dieu soit béni. Je pense que je vais m’arrêter. J’ai assez parlé. Mon souhait c’est que nous puissions tous expérimenter la délivrance en Jésus-Christ. Pierre ici est le symbole d’un chrétien qui a des problèmes, un chrétien qui est lié, qui a des difficultés.

C’est un  symbole. C’est pour nous exhorter à la délivrance ; nous exhorter à la recherche de la délivrance ; nous exhorter à la recherche de la piété. Alors ce soir, nous allons prier pour ces choses afin que Dieu opère une vraie délivrance dans la vie de chacun d’entre nous, dans notre cœur. Et que les ténèbres qui nous suivent soient chassées au nom de Jésus-Christ, qu’une grande lumière apparaisse dans notre vie intérieure, car Christ est la Lumière. Amen ! Que Christ  apparaisse dans notre vie et que cette grande Lumière rayonne dans notre cœur pour chasser  les ténèbres qui apportent la lourdeur et le sommeil. Que Dieu nous donne de l’expérimenter dans la puissance du Saint Esprit. C’est possible. Je parle par expérience. Alléluia ! Que notre Seigneur soit béni ! Le Seigneur a délivré la samaritaine, Il a délivré la femme qui est venue pleurer à ses pieds chez le pharisien. Il a délivré Zachée, Il a délivré plusieurs, donc Il peut nous aider aussi parce que nous sommes ses enfants.  Que notre Seigneur soit béni et que Sa grâce et Sa paix soient sur vous ! Que la lumière de Dieu nous éclaire, que Sa puissance nous visite et que Son nom soit glorifié...séance de prière.    

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.