L'Univers de la Revelations - deuxième partie

  • Parfait M'bra
  • jeudi, 17 janvier 2019
Fichier
3.5/5 Note (2 votes)

Pour ceux qui n’étaient pas là la semaine passée, j’avais donné un enseignement sur la révélation selon ce que dit la Bible. Comment elle nous parvient, comment il faut l’éprouver pour s’assurer que cela vient de Dieu, comment distinguer et transmettre la révélation, etc. Ce matin on va aborder la question des fausses révélations.


Les fausses révélations et leurs conséquences

On va lire Jérémie 28. Il y a beaucoup de choses qu’on peut lire mais pour gagner du temps, on va seulement faire mention de ce texte et je suppose que vous connaissez très bien l’intérêt de ce genre d’enseignement. Amen. A la fin des temps, il y a beaucoup d’esprits, beaucoup de faux esprits et la Bible nous a déjà mis en garde aussi, il est bon que chacun de nous soit mis en garde, que chacun de nous sache comment marcher vis-à-vis des révélations.

Lisons :

1 Dans la même année, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, le cinquième mois de la quatrième année, Hanania, fils d'Azzur, prophète, de Gabaon, me dit dans la maison de l'Éternel, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple : 2 Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Je brise le joug du roi de Babylone ! 3 Encore deux années, et je fais revenir dans ce lieu tous les ustensiles de la maison de l'Éternel, que Nebucadnetsar, roi de Babylone, a enlevés de ce lieu, et qu'il a emportés à Babylone. 4 Et je ferai revenir dans ce lieu, dit l'Éternel, Jeconia, fils de Jojakim, roi de Juda, et tous les captifs de Juda, qui sont allés à Babylone ; car je briserai le joug du roi de Babylone.

5 Jérémie, le prophète, répondit à Hanania, le prophète, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple qui se tenaient dans la maison de l'Éternel. 6 Jérémie, le prophète, dit : Amen ! que l'Éternel fasse ainsi ! que l'Éternel accomplisse les paroles que tu as prophétisées, et qu'il fasse revenir de Babylone en ce lieu les ustensiles de la maison de l'Éternel et tous les captifs ! 7 Seulement écoute cette parole que je prononce à tes oreilles et aux oreilles de tout le peuple : 8 Les prophètes qui ont paru avant moi et avant toi, dès les temps anciens, ont prophétisé contre des pays puissants et de grands royaumes la guerre, le malheur et la peste ; 9 mais si un prophète prophétise la paix, c'est par l'accomplissement de ce qu'il prophétise qu'il sera reconnu comme véritablement envoyé par l'Éternel.

10 Alors Hanania, le prophète, enleva le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, et il le brisa. 11 Et Hanania dit en présence de tout le peuple : Ainsi parle l'Eternel : C'est ainsi que, dans deux années, je briserai de dessus le cou de toutes les nations le joug de Nebucadnetsar, roi de Babylone. Et Jérémie, le prophète, s'en alla. 12 Après que Hanania, le prophète, eut brisé le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, la parole de l'Éternel fut adressée à Jérémie, en ces mots : 13 Va, et dis à Hanania : Ainsi parle l'Éternel : Tu as brisé un joug de bois, et tu auras à sa place un joug de fer. 14 Car ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Je mets un joug de fer sur le cou de toutes ces nations, pour qu'elles soient asservies à Nebucadnetsar, roi de Babylone, et elles lui seront asservies ; je lui donne aussi les animaux des champs.

 

15 Et Jérémie, le prophète, dit à Hanania, le prophète : Ecoute, Hanania ! L'Éternel ne t'a point envoyé, et tu inspires à ce peuple une fausse confiance. 16 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel : Voici, je te chasse de la terre ; tu mourras cette année ; car tes paroles sont une révolte contre l'Éternel. 17 Et Hanania, le prophète, mourut cette année-là, dans le septième mois.

Amen. C’est le texte de base. On lira dans 1 rois 13 mais avant on va lire dans Mathieu au chapitre 24 verset 3 :

3 Il s'assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? 4 Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

Verset 11 : 11 Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Amen. Verset 24 : 24 Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. 25 Voici, je vous l'ai annoncé d'avance. 26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n'y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.

On va s’arrêter là. Ce texte de Mathieu 24 est un rappel. Pour poursuivre l’enseignement que j’ai abordé la dernière fois où j’ai parlé près de deux heures sans m’en rendre compte et où il y avait encore beaucoup à dire. Comme je l’ai dit la dernière fois, la révélation c’est le dévoilement de la pensée de Dieu, le dévoilement du plan de Dieu, le dévoilement de la volonté de Dieu, de ses projets, de tout ce qui est caché de Dieu et qu’Il veut révéler aux hommes. J’ai aussi dit que la révélation vient par plusieurs moyens : par des visions, des songes, des apparitions de Dieu, par quelques dons de révélations comme le discernement, les prophéties, les paroles de connaissance et ainsi de suite. Puis on a abordé comment transmettre la révélation et comment l’éprouver premièrement. Il faut l’éprouver avant de la transmettre. Il faut distinguer si c’est une révélation personnelle ou à partager. Quand c’est à partager, il faut l’éprouver pour voir si cela vient bien de Dieu. Si tu en es certain, ton cœur est en paix au moment où tu partages. Celui qui va recevoir la révélation en fera ce qu’il veut. Amen.

Ensuite, j’ai aussi parlé de la maîtrise de soi parce que, quand tu reçois une révélation de Dieu, tu dois être capable de te maîtriser. En effet, lorsque Dieu révèle quelque chose de caché, cela brûle donc, il faut savoir comment se comporter avec ce feu, il faut se calmer, se maîtriser et apporter la révélation de manière sereine. Il faut voir avec Dieu et avec les frères ce qu’il faut en faire parce que c’est quelque chose qui était caché qui a été révélé. De plus, tout le monde ne connaît pas ce qui a été caché et qui vient d’être révélé et si on n’a pas la maîtrise de soi, la révélation peut nous brûler. Alors même que cela vient de Dieu, on peut être brûlé et avoir des conséquences assez graves.

 

J’ai parlé aussi de la dénonciation : comment une révélation peut dénoncer quelque chose en parlant de ce qui s’est passé dans le désert avec Acan ou comment Dieu est allé du grand ensemble d’Israël au détail, à l’individu afin de montrer la puissance de Dieu, la capacité de Dieu à dévoiler quelque chose dans le moindre détail pour qu’il n’y ait plus de doute. S’il y a des doutes ou des discussions sur une révélation, c’est qu’il y a un problème. La révélation ne se discute pas. Non, on ne peut pas discuter ce que Dieu a dit. Celui qui veut discuter, Dieu lui ferme la bouche. Dieu a la capacité de fermer la bouche de celui qui veut discuter une révélation. Cependant, Dieu laisse aussi faire certaines choses pour voir la réaction des gens…s’ils ont compris, Comment ont-ils compris ? Souvent Dieu peut laisser une situation floue pour voir qui a compris. C’est pour ça que dans la bible, vous pouvez voir qu’une écriture est réclamée par plusieurs serviteurs de Dieu par rapport à leurs commissions. Dieu laisse les choses pour voir comment cela va évoluer, et comment ceux qui sont dans la bonne position seront distingués, à un moment donné. Amen. Mais ce n’est pas l’objet de mon propos.

J’ai pris le texte de Jérémie pour nous montrer une scène qui s’est passée, mais avant d’expliquer ce texte, je voudrais marquer la différence entre ce que l’on appelle les faux prophètes ou les fausses prophéties. Quand l’on parle des faux prophètes, il y a deux catégories de personnes, sachez cela. Il y a le faux prophète qui l’est de par sa nature, c’est-à-dire que Dieu ne l’a jamais envoyé. Lui et Dieu ne se sont jamais rencontrés. Ils ne se connaissent pas. Il est faux prophète parce qu’il a été suscité, corps, âme et esprit par le diable pour faire une œuvre qui égare les hommes.

Puis, il y a le vrai prophète qui est devenu faux prophète par corruption parce qu’il a corrompu son ministère. C’est un vrai prophète, authentique, un vrai de Dieu mais il est appelé faux prophète parce qu’il aurait corrompu son ministère. Je vais vous montrer ça. Dans la notion de faux prophète, il y a ces deux éléments. Il faut faire attention. Quelqu’un peut être un vrai prophète et se laisser influencer, se laisser corrompre, laisser corrompre son ministère ou l’onction qu’il a reçue de Dieu parce qu’on peut corrompre l’onction, frères, on peut corrompre l’onction qu’on a reçue de Dieu. Je vais prendre un exemple concret : un serviteur de Dieu que Dieu envoie, un prophète qui devient grand, qui a maintenant beaucoup d’argent, qui est bien assis car il est devenu important et qui se laisse influencer par sa chair, par son environnement, il cherche à tirer gloire de sa position. Ce serviteur va se corrompre, il va corrompre son ministère, il va corrompre les dons qu’il a reçus. Oui frères, et il y a des exemples dans la Bible. L’exemple de 1 Rois 13 est très éloquent. Nous allons le lire avant d’aller plus loin. C’est un texte très pathétique mais ce sont des choses qui arrivent :

1 Voici, un homme de Dieu arriva de Juda à Béthel, par la parole de l'Éternel, pendant que Jéroboam se tenait à l'autel pour brûler des parfums. 2 Il cria contre l'autel, par la parole de l'Éternel, et il dit : Autel ! autel ! ainsi parle l'Éternel : Voici, il naîtra un fils à la maison de David ; son nom sera Josias ; il immolera sur toi les prêtres des hauts lieux qui brûlent sur toi des parfums, et l'on brûlera sur toi des ossements d'hommes ! 3 Et le même jour il donna un signe, en disant : C'est ici le signe que l'Éternel a parlé : Voici, l'autel se fendra, et la cendre qui est dessus sera répandue.

4 Lorsque le roi entendit la parole que l'homme de Dieu avait criée contre l'autel de Béthel, il avança la main de dessus l'autel, en disant : Saisissez-le ! Et la main que Jéroboam avait étendue contre lui devint sèche, et il ne put la ramener à soi. 5 L'autel se fendit, et la cendre qui était dessus fut répandue, selon le signe qu'avait donné l'homme de Dieu, par la parole de l'Éternel.

6 Alors le roi prit la parole, et dit à l'homme de Dieu : Implore l'Éternel, ton Dieu, et prie pour moi, afin que je puisse retirer ma main. L'homme de Dieu implora l'Éternel, et le roi put retirer sa main, qui fut comme auparavant. 7 Le roi dit à l'homme de Dieu : Entre avec moi dans la maison, tu prendras quelque nourriture, et je te donnerai un présent. 8 L'homme de Dieu dit au roi : Quand tu me donnerais la moitié de ta maison, je n'entrerais pas avec toi. Je ne mangerai point de pain, et je ne boirai point d'eau dans ce lieu-ci ; 9 car cet ordre m'a été donné, par la parole de l'Éternel : Tu ne mangeras point de pain et tu ne boiras point d'eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé. 10 Et il s'en alla par un autre chemin, il ne prit pas à son retour le chemin par lequel il était venu à Béthel.

11 Or il y avait un vieux prophète qui demeurait à Béthel. Ses fils vinrent lui raconter toutes les choses que l'homme de Dieu avait faites à Béthel ce jour-là, et les paroles qu'il avait dites au roi. Lorsqu'ils en eurent fait le récit à leur père, 12 il leur dit : Par quel chemin s'en est-il allé ? Ses fils avaient vu par quel chemin s'en était allé l'homme de Dieu qui était venu de Juda. 13 Et il dit à ses fils : Sellez-moi l'âne. Ils lui sellèrent l'âne, et il monta dessus. 14 Il alla après l'homme de Dieu, et il le trouva assis sous un térébinthe. Il lui dit : Es-tu l'homme de Dieu qui est venu de Juda ? Il répondit : Je le suis. 15 Alors il lui dit : Viens avec moi à la maison, et tu prendras quelque nourriture. 16 Mais il répondit : Je ne puis ni retourner avec toi, ni entrer chez toi. Je ne mangerai point de pain, je ne boirai point d'eau avec toi en ce lieu-ci; 17 car il m'a été dit, par la parole de l'Éternel : Tu n'y mangeras point de pain et tu n'y boiras point d'eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé. 18 Et il lui dit : Moi aussi, je suis prophète comme toi ; et un ange m'a parlé de la part de l'Éternel, et m'a dit : Ramène-le avec toi dans ta maison, et qu'il mange du pain et boive de l'eau. – et qu’est-ce qu’il est dit après ? - Il lui mentait.

19 L'homme de Dieu retourna avec lui, et il mangea du pain et but de l'eau dans sa maison. 20 Comme ils étaient assis à table, - maintenant, Dieu va parler. Par qui ? par le vieux prophète - la parole de l'Éternel fut adressée au prophète qui l'avait ramené. 21 Et il cria à l'homme de Dieu qui était venu de Juda – il est en train de crier maintenant ! l’onction est descendue sur lui. Amen. L’onction ! L’onction de Dieu est descendue sur lui et il est en train de crier - : Ainsi parle l'Éternel : Parce que tu as été rebelle à l'ordre de l'Éternel, et que tu n'as pas observé le commandement que l'Éternel, ton Dieu, t'avait donné ; 22 parce que tu es retourné, et que tu as mangé du pain et bu de l'eau dans le lieu dont il t'avait dit : Tu n'y mangeras point de pain et tu n'y boiras point d'eau, ton cadavre n'entrera pas dans le sépulcre de tes pères. 23 Et quand le prophète qu'il avait ramené eut mangé du pain et qu'il eut bu de l'eau, il sella l'âne pour lui. 24 L'homme de Dieu s'en alla : et il fut rencontré dans le chemin par un lion qui le tua. Son cadavre était étendu dans le chemin ; l'âne resta près de lui, et le lion se tint à côté du cadavre. Depuis quand on voit un lion qui attend à côté d’un cadavre ? C’est Dieu qui l’a mis là, comme ça, pour qu’on ne le prenne pas pour aller l’enterrer.

Amen. Vous voyez que, juste après avoir menti, juste après avoir menti ! Un prophète qui ment ! qui a le courage de suivre un autre prophète pour lui mentir et le ramener à la maison. Un prophète ! Un prophète ! C’était un vrai prophète, frères, un prophète fatigué, vieux, couché dans la ville, à qui Dieu ne parlait plus, Dieu ne se révélait plus à lui. Un prophète vient dans la ville, il entend parler de lui et ses entrailles bouillonnent. Il cherche à savoir qui c’est et, pour l’amener chez lui, il n’hésite pas à lui mentir… Il lui a dit : Il m’a été interdit de retourner et je ne peux pas m’arrêter chez toi pour manger et boire. Le vieux prophète lui dit : moi-même, je suis prophète comme toi…Frères, cela a été démontré qu’il est prophète. L’onction est descendue sur lui. Il a prophétisé et ce qu’il a dit a été accompli. C’est cela l’univers des révélations.

On va commencer par le texte qu’on a lu dans Jérémie. Au temps de Jérémie, Dieu a suscité Jérémie et lui a donné un message pour le royaume de Juda : que le peuple soit appelé à la repentance car il avait péché contre Dieu. Ils avaient commencé à s’éloigner du Seigneur et à vivre une vie vraiment diabolique dans le royaume ce qui a fâché Dieu qui voulait les conduire en déportation pour les humilier, pour les frapper. Aussi, il avait appelé Jérémie pour prophétiser à ce peuple afin de l’amener à la repentance. Dieu a parlé par Jonas à Ninive pour l’amener à la repentance mais les hommes de Juda ne voulaient pas venir à la repentance et ils ont persécuté Jérémie pendant longtemps. Finalement, ils sont arrivés à un niveau où le roi de Babylone est venu prendre la ville pour les amener en déportation.  Dès ce moment, des prophètes ont commencé à se lever dans le royaume : les nostalgiques qui ont commencé à se lever pour prophétiser dans le royaume, disant que le peuple ne ferait pas soixante-dix ans en déportation. Hanania fait partie de ces prophètes-là. Il faisait partie du milieu des serviteurs de Dieu. Ces gens étaient des serviteurs de Dieu. Ils étaient dans l’environnement de l’œuvre de Dieu, de la sacrificature.

La scène s’est passée au temple, dans la maison de Dieu. Je veux vous montrer d’abord le sérieux de l’affaire pour dire que, lorsqu’on parle de faux prophètes ou de fausses prophéties, ce n’est pas de l’amusement. La scène s’est passée dans la maison de Dieu. Amen ? Dans la maison de Dieu. Le peuple était rassemblé. Les sacrificateurs étaient là et Hanania s’est levé après que Jérémie ait prophétisé. Dans les chapitres précédents (12, 13), il y a des choses qui ont été dites par Jérémie et lui, Hanania, est venu pour les contester, faisant croire que c’est Dieu qui lui a parlé. Il a reçu une onction.

On peut lire dans Jérémie au chapitre 27 que le Seigneur est passé par Jérémie pour demander au peuple de Judas de se soumettre au roi de Babylone pour vivre puisque c’est Dieu qui l’a fait venir pour les amener en déportation afin qu’il ne périsse pas. Dieu a dit comme vous m’avez humilié, je vais vous humilier aussi. Le roi de Babylone est venu les prendre pour les amener en déportation à l’étranger. Ils vont rester là-bas, servir les babyloniens et vivre dans un pays étranger ainsi ils sauront ce que cela fait d’être éloigné de sa patrie, de sa terre. Ils vont voir ce que ça fait parce qu’ils s’étaient éloigné de Dieu et Dieu en souffrait. Donc Dieu les a amenés chez leurs ennemis…c’était un châtiment. Jérémie leur a dit : soumettez-vous au roi de Babylone pour vivre, pour être en paix car celui qui va se rebeller va mourir. Et là, ce n’est pas Dieu qui te tue. C’est toi-même qui te tue parce que tu vas contre la volonté de Dieu. Amen. Donc, quand il a eu fini de dire cela, Hanania s’est mis en mouvement. Hanania, fils d’Azzur, le prophète de Gabaon… Hanania, fils d’Azzur, le prophète de Gabaon… Oui, ce n’est pas n’importe qui ! Ce n’est pas un étranger. Il s’est levé et a dit à Jérémie Ainsi parle l’Éternel…

Je vais relire le texte : 2 Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël ! C’est Hanania qui parle : Je brise le joug du roi de Babylone ! Jérémie avait dit par l’Eternel : Je mets un joug sur vous : soixante-dix ans de captivité. Hanania dit : Je brise le joug, ce n’est plus soixante-dix ans, c’est trop long ! Ah non, ce n’est plus soixante-dix ans, cela devient deux ans. C’est ce qu’il dit, deux ans. L’autre a dit soixante-dix ans de captivité. Mais pour Hanania, soixante-dix ans c’est trop long ! Dieu est sévère ! Vous voyez les raisonnements des hommes ? Ils prennent cela pour la pensée de Dieu. Lui, Hanania aurait voulu deux ans et après deux ans, Je vais ramener le peuple à Jérusalem. Quelle histoire d’envoyer le peuple pendant soixante-dix ans à l’étranger ! C’est trop long ! Dieu peut quand même alléger nos souffrances ! Donc il dit Ainsi parle l'Éternel, Je brise le joug du roi de Babylone ! Encore deux années, et je fais revenir dans ce lieu tous les ustensiles de la maison de l'Éternel. Quand il a fini, Jérémie a dit Amen, que Dieu accomplisse ta parole mais écoute ce que je vais te dire de la part de l’Éternel.

Vous voyez l’environnement ? Ils sont dans le temple, ils sont en face du peuple, ils sont en face des sacrificateurs. Tout le monde est là et la scène se déroule. Hanania n’a pas peur ! Il ne parle pas comme quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il fait, non, il a de l’assurance. Il a l’assurance de lui-même et il a pris le nom du Seigneur, il a parlé. Il a dit deux ans. Si Jérémie n’avait pas été là, on aurait dit, on attend deux ans pour voir si cela s’accomplit ou pas, on verra. Mais Jérémie a répliqué sur le champ parce que Dieu l’avait inspiré. Amen. Il a répliqué : comme tu t’es opposé à ce que Dieu a dit, tu vas mourir. Tu vas mourir. C’était la sentence. Dieu a donné sur place une sentence : c’est que Hanania devait mourir.

Lisons au verset 12 : Après que Hanania, le prophète, eut brisé le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, la parole de l'Éternel fut adressée à Jérémie, en ces mots – Vous voyez, la Bible parle du prophète Hanania et du prophète Jérémie. C’est un prophète qui est dans la maison de Dieu. Il n’est pas parmi les prophètes de Baal et d’Astarté, non, non, non. Je vous ai fait la différence, j’ai dit que les prophètes de Baal et d’Astarté sont des gens suscités par le diable. Ils n’ont rien à voir avec le royaume de Dieu, avec le peuple de Dieu. Ici, on parle des prophètes qui sont dans la maison de Dieu. Amen. Ici, aujourd’hui, on les appellerait frères et sœurs : c’est de cela que l’on parle.

Là, il s’agit de deux prophètes qui sont en train de donner deux sons discordants : un parle à droite, l’autre parle à gauche pour le même Éternel. Est-ce que vous comprenez ? Pour le même Éternel – un par la droite, un par la gauche. Le peuple est en train de regarder pour voir ce qui va se passer. Aujourd’hui, au milieu de nous, dans l’église, on retrouve ça ! On retrouve ça, comme dans le Cri de minuit, on retrouve ça. Au moment où certains pensent aujourd’hui que l’Eglise est assoupie et endormie et qu’on doit se réveiller, il y en a qui donnent un autre son. Un son carrément différent dans le Message et les sons sont discordants. Mais on est dans l’Esprit de la prophétie. On est dans l’Esprit de la prophétie, frères. Mais ce matin, je veux vous montrer que, dans la maison de Dieu, il peut y avoir une confrontation, confrontation de messages, de messagers, de prophètes, de prédications. Une prédication va à droite l’autre va à gauche et le peuple de Dieu ne sait pas sur quel pied danser, où aller. On est partagé. Ah, mes frères, qu’est-ce qui se passe ? On n’a pas eu ça ?

Ça chauffé en 2005 ! J’ai reçu des révélations qui ont été publiées. Les frères ont lu et ont dit : Ah ça c’est de Dieu. Après, d’autres ont lu et ont dit : Non, non, non, ce n’est pas de Dieu. Dans le Message, il n’y a pas d’assoupissement. C’est maintenant que l’œuvre avance, ça atteint tous les coins de la terre conformément à Mathieu 24 verset 14, la Parole de Dieu est allée partout…Nous, on a dit : Non frères, la prophétie dit dans 2 Thessaloniciens 2 que le diable, l’adversaire de Dieu est entré dans le temple de Dieu et il est en train de travailler, de séduire l’Eglise. C’est le sommeil, c’est l’assoupissement, la tiédeur. Regardez comment la Parole a quitté notre milieu. Regardez l’état de l’Eglise de Laodicée ! Regardez ! Repentons-nous, revenons au Seigneur. Les autres ont dit : Non, ça c’est faux, ce sont des choses qui concernent les dénominations, ce n’est pas nous…

Amen ? Est-ce que vous voyez ? Il y en a qui sont à l’heure et d’autres qui ne sont pas à l’heure. Dieu a parlé par la bouche de Jérémie. Ce n’est pas que Hanania n’a pas été suscité par Dieu, mais est-ce que le livre de Jérémie est le livre de Hanania ? Non, c’est le livre de Jérémie et celui-ci a été appelé pour une mission précise qui concerne la prophétie sur la déportation de Juda à Babylone. (Jer 1). Ça c’est du ressort de Jérémie, Dieu le lui a dit clairement depuis le début. Donc, quelqu’un d’autre qui fait irruption et qui parle sur ce sujet, Dieu ne regarde pas ça. C’est lui-même qui, de ce fait, se déclare faux prophète et ce qu’il va dire ne va pas s’accomplir. Et ce que Hannania a dit n’est pas allé loin puisqu’il est mort. Voilà la sentence. Quand tu suis un faux prophète, tu prends son onction. Est-ce que vous comprenez ? Si tu suis un faux prophète ou bien tu crois dans un message qu’il a donné, tu prends son onction, tu vas dans l’égarement et tu es conduit à la mort car la fausse prophétie conduit à la mort. Elle ne donne pas la vie, elle tue. Cela tue l’esprit. Amen ? C’est ce que je voulais vous dire ce matin.

On a vu que Hanania est mort ; et dans 1 rois 13 qu’est-ce qui est arrivé au jeune prophète ? Il est mort ! Il est mort parce qu’il a cru la parole d’un homme au lieu de croire dans la parole de Dieu qui lui a été donnée à l’origine. Quand Dieu l’a envoyé, il est venu avec une Parole. Ce que Dieu te dit au commencement, quand Il t’appelle, c’est sur cela qu’Il te juge et s’Il doit y avoir un changement d’ordre de mission ce n’est pas avec un étranger que Dieu va parler ! Dieu va venir vers toi pour te parler à toi. C’est Dieu qui devrait dire à ce prophète : Suis-le parce que je t’avais dit de ne pas y aller mais maintenant je te dis vas-y ! Dieu n’a pas dit cela, donc il y a quelque chose qui ne va pas. Il n’a pas été prudent, mais c’était un vrai prophète. Vrai ou faux ? C’était un vrai prophète. Dieu lui avait parlé. C’est Lui qui l’avait envoyé à Béthel et ce qu’il a prophétisé s’est accompli : Est-ce que Josias n’est pas venu ? Si Josias est venu. Le signe s’est accompli et ensuite Josias est venu. La Bible parle du roi Josias. Il est venu un siècle après et il a fait des réformes en Israël. Donc, c’était un vrai prophète mais il s’est laissé corrompre par les paroles d’un autre prophète, un prophète que Dieu n’avait pas envoyé ce jour-là. Il dormait. Il était dans un profond sommeil, fatigué. Les gens venaient faire n’importe quoi à l’autel de Béthel, il ne pouvait pas parler. Là, il ne voyait pas Dieu. Il a fallu qu’un autre prophète vienne d’ailleurs pour crier contre l’autel. Dieu aurait pu le prendre là, mais il était fatigué. Il était corrompu, son onction ne fonctionnait plus et je crois même que c’est pour cela qu’il a couru après ce jeune prophète. Il voulait se renouveler un peu. Il a vu qu’un vrai prophète était arrivé, il voulait peut-être se frotter un peu à lui et se renouveler spirituellement. Il aurait pu dire à ce jeune prophète : Viens chez moi, on va bavarder un peu…Mais Dieu lui avait aussi dit de ne pas le faire. Donc le vieux prophète a utilisé le mensonge pour l’amener chez lui. Le jeune prophète n’a pas été prudent et en est mort. Amen.

Mes frères et sœurs, soyons prudents ! Amen ! Soyons prudents ! Quel que soit le ministère qu’on exerce dans la maison de Dieu, soyons prudents. Et faisons attention aux révélations parce que dans ce pays, il y a beaucoup de fausses révélations. Cela nous a fatigués et cela a fatigué toute la nation. Je pense que nous devons sortir de ces choses. Nous devons en sortir. Il y a des frères et sœurs qui ont pris peur parce qu’il y a eu trop de révélations. Souvent, une note des renseignements généraux peut fuiter et devient une révélation. Ça c’est ce que vous ne savez pas…Une note des renseignements généraux peut fuiter et se transformer en révélation ! Le problème est que c’est une information qu’on reçoit. Quand tu reçois une information ça peut se retrouver dans ton songe…Cela peut arriver de rêver d’une information qu’on a eue auparavant, c’est normal mais ce n’est pas une révélation. Si un frère te dit : J’ai appris qu’il y aura tel événement dans une semaine et toi, dans la nuit tu rêves de cela, eh bien ce n’est plus une révélation parce que tu as déjà reçu l’information de vive voix dans la journée. Ce n’est pas une révélation !

La révélation est quelque chose de caché dont tu n’es pas au courant. Tu ne sais rien et Dieu te dévoile la chose : ça c’est une révélation. Mais une information qu’on t’a donnée au téléphone ou que tu as lue dans la presse, ou que tu as reçu en parlant avec quelqu’un n’est plus une révélation. Et ne vas pas dire : J’ai reçu que… Tu n’as rien reçu du tout mais on t’a dit ! On t’a dit ! Tu n’as rien reçu, on t’a dit, on t’a informé ! Je pense qu’on doit faire attention. Amen. Dans notre génération, il y a beaucoup d’esprits au point que l’univers de la révélation est pollué. C’est pollué par beaucoup d’esprits, frères et le problème avec les révélations est que, quand elles sortent, c’est qu’il y a un mauvais esprit derrière. Si c’est une fausse onction et que toi, tu prends cela pour parole de Dieu ça devient un problème et ça va te conduire à la mort.

Quand vous regardez la Bible depuis la Genèse à l’Apocalypse, tous ceux qui ont mordu à ce genre d’esprit ont été conduits à la mort. C’est même écrit que Dieu leur envoie un esprit d’égarement et ils continuent. Hanania est mort et tous ceux qui sont allés à Babylone, disons même avant d’arriver à Babylone, ceux qui ont raidi le cou et qui ont voulu s’opposer au roi de Babylone sont morts. Ils les avaient même déjà tués en Juda. Ils les ont tués. Des gens comme Daniel ont servi le roi quand ils sont arrivés en Babylone. Ils servaient le roi parce que Dieu avait dit de servir le roi de Babylone, de se soumettre à lui. Ils ont pris cette position et ont été élevés. Cela ne les a pas empêchés d’adorer Dieu à Babylone, de glorifier le Seigneur à Babylone. Ils ont fait cela, ils ont élevé le Seigneur en dignité dans une terre étrangère par leur position, par leur bonne compréhension du message que Dieu a adressé à Jérémie et ils ont cru un vrai prophète, ils ont cru un vrai message et ils se sont comportés en conséquence. Amen. Mais il y avait un faux esprit qui était là et cela ne concernait pas seulement Hanania.

Quand ils sont arrivés à Babylone, dans leur milieu, le milieu des hébreux, il y avait des faux prophètes qui leur prophétisaient tout le temps l’année prochaine on va retourner en Juda… l’année se terminait sans qu’ils soient retournés. Après, ils oubliaient ces faux prophètes. C’était comme. Pendant soixante-dix ans ils se sont levés ainsi, suscitant de faux espoirs. Mais quand le temps est venu de retourner, Dieu a commencé à travailler : des serviteurs se sont levés comme Daniel et d’autres. Dieu a commencé à leur parler et tout s’est mis progressivement en mouvement. Quand Dieu arrive, il y a un mouvement spirituel. Donc, tout s’est mis en mouvement et ils sont retournés tranquillement avec la permission du roi de Babylone. Il n’y a pas eu de problèmes. Ils sont retournés tranquillement avec la permission du roi de Babylone. Les rois signaient des décrets en leur faveur parce que Dieu parlait aussi au roi. Le roi Cyrus avait déclaré : Moi, Cyrus, le Dieu des cieux m’a dit de dire à son peuple de retourner bâtir sa Maison à Jérusalem. Un roi païen… il m’a dit de dire à son peuple de retourner pour reconstruire le temple.  Il a signé un décret et ils sont partis. Qui est de son peuplequ’il retourne à Jérusalem. Il y en a qui ne voulaient plus retourner.

Quand le temps était arrivé de retourner en Juda, il y en a qui ne voulaient plus retourner. Ils sont restés là-bas. L’autorisation est là de retourner chez vous et ils ne veulent pas retourner. Ils sont comme ça les hébreux. Quand ils arrivent quelque part et qu’ils commencent à avoir de l’argent, ils sont tellement à l’aise qu’ils ne veulent plus bouger. Oui, ils sont ainsi. Ils ont pris des femmes là-bas, ont fait des enfants – ils sont restés soixante-dix ans - ils ont fait des affaires et au moment de retourner, ils ne voulaient plus. La Bible dit que c’est seulement ceux dont le Seigneur a réveillé l’esprit qui sont partis. Les autres sont restés là-bas

Oui, les hommes d’affaires sont restés en Babylone. Il y en a toujours. C’est eux, les hommes d’affaires, qui sont morts en Allemagne. Mais ceux qui ont compris très tôt avaient fui, ils sont partis. Les autres sont restés à cause de leurs affaires…Donc, avec la révélation, il y a toujours des problèmes. Soit le diable suscite de vrais faux prophètes – et ils le sont corps, âme et esprit – soit des prophètes dans la maison de Dieu qui sont souvent utilisés parce qu’ils se laissent avoir par leurs propres sentiments ou par leurs propres pensées et ils deviennent une bouche qui s’oppose à Dieu et ils disent autre chose qui corrompe les gens du peuple. Amen. Il y a donc ces deux sortes de prophètes qu’on retrouve dans l’Eglise.

La conséquence de ces choses, c’est la mort. Quand je parle des prophètes, je ne suis pas seulement dans le don de prophétie, je parle aussi des ministères. Le faux prophète n’est pas seulement celui qui dit dans l’église : Ainsi dit le Seigneur, il va se mettre à pleuvoir, du matin jusqu’au soir, et puis ça n’arrive pas. Ce n’est pas cela seulement. Celui qui prêche, en disant : Dieu m’a envoyé, qui dépose un message…parmi eux, il y en a qui sont faux. Et dans le Message, il y a beaucoup de faux prophètes – c’est-à-dire des gens qui prêchent en dehors du temps de Dieu. Dieu donne une orientation, eux, ils viennent avec une autre et ils évoluent dedans. Ils prêchent hors saison. Ils ne sont ni dans la saison, ni dans le temps, ni dans le délai de Dieu et c’est ce qui s’est passé avec Hanania. Dieu a dit qu’il y aura soixante-dix ans de captivité, lui, il dit que dans deux ans, tout le monde va revenir à Jérusalem. Et il y a des gens qui vont à cela puisqu’ils veulent que tout le monde revienne. Mais c’était faux. Donc Hannania avait prêché la volonté du peuple, ce qu’il voulait entendre.

Il y a des prophètes comme ça qui disent ce que tout le monde veut entendre. Quand ils prêchent, tout le monde est d’accord avec lui. On le consulte à tout moment, et pourtant il est dans le faux, mais il prêche la volonté du peuple. Aujourd’hui la volonté du peuple est connue : On veut de l’argent, du travail, se marier, on veut le confort social, une maison, une voiture. Ça, c’est la volonté de tout bon ivoirien donc, il y en a qui prêchent cela pour le leur donner : ce sont des faux prophètes.

Les vrais prophètes d’aujourd’hui vont prêcher le contexte actuel de la Parole de Dieu. Paul dit que dans les derniers jours, les gens seront fanfarons, voleurs, menteurs, ainsi de suite… Il a dit beaucoup de choses et c’est la vérité. Jésus a dit dans Luc 17 que notre temps sera comme au temps de Noé et au temps de Lot. Voilà l’esprit de la prédication aujourd’hui : il faut avertir les gens, les prévenir contre le péché, contre la débauche, il faut les amener à sortir de ces choses, des alliances impures et ainsi de suiteIl faut condamner le péché, il faut frapper fort pour que l’esprit des chrétiens quitte le monde. Mais le contraire est une fausse prophétie. C’est faux et ça ne vient pas de Dieu. Amen. La séduction vient de là et ceux qui suivent ce genre de personnes dans ces milieux-là, ce qui les attend c’est la mort. C’est la mort. Ça ne donne pas la vie. C’était le complément que je voulais ajouter. Je voulais en finir avec ces deux exemples qu’on retrouve pleinement dans la Bible.

Il y en a d’autres comme par exemple au temps de Michée. Michée était dans son coin. Et le roi d’Israël, Achab voulait aller en guerre avec le roi Josaphat contre un autre roi. Ils ont appelé les prophètes de baal et d’Astarté pour les consulter…  Josaphat est venu. Il craignait Dieu et voulait s’assurer que l’aventure était selon la volonté de Dieu. Ils ont donc appelé les prophètes qu’ils convoquaient d’habitude en Israël. Les faux prophètes de baal ont dit : Vous pouvez partir en guerre, vous allez remporter la victoire, il n’y a pas de problème, vous allez revenir sains et saufs, alléluia, gloire à Dieu. Quand ils ont fini, le roi Josaphat a eu des doutes sur eux et a demandé s’il n’y avait pas un autre prophète – un prophète de l’Eternel. Achab a dit qu’il y avait bien un autre prophète mais qui ne disait rien de bon sur le roi. Josaphat a dit : Faites-le venir.

A contre cœur, Achab a fait venir Michée. Il ne voulait pas parce que la bouche de Michée était la bouche de Dieu. Achab était en palabres contre Dieu aussi, quand Michée – prophète de Dieu - ouvrait la bouche, ce n’était pas pour dire de bonnes choses sur Achab, ce qui ne lui plaisait pas. Tu es en conflit contre Dieu, ses prophètes ne peuvent pas te bénir, non ! Toi, tu as parlé contre Dieu et tu voudrais que ses prophètes viennent te glorifier, te louer et t’exalter ! Ah non, non, non ! Dieu est plus grand que toi ! C’est ce que Dieu dit que je vais prophétiser. Achab s’était allié à une femme païenne et il était en train de détruire le royaume avec ses faux prophètes de Baal et d’Astarté et, en plus, ils persécutaient les prophètes de Dieu.

Quand Michée est venu, il a joué le jeu. Il dit : il n’y a pas de problème roi, tu vas aller à la guerre, tu vas remporter la victoire, tout va bien se passer, tu vas revenir, il n’y a pas de problème. Achab a vu qu’il ne disait pas la vérité. Il a dit : Toi tu ne dis jamais rien de bon sur moi et là, aujourd’hui, tu vas dire quelque chose de bon… il faut dire ce que Dieu t’a dit, il faut le dire et ne pas le cacher. Michée ne voulait pas le dire parce que ce n’était pas bon. Alors l’onction est venue sur lui. Il a dit : Je voyais Dieu dans son conseil. Je vois l’Eternel assis sur son trône dans sa gloire et il demande : qui va descendre pour aller séduire Achab afin qu’il aille à la guerre et qu’il meureC’est un esprit de mensonge qui est venu et c’est lui qui est entré dans la bouche de tes prophètes et ils t’ont trompé pour que tu ailles à la guerre. Voilà, tu vas mourir là-bas, tu ne vas pas revenir. Achab a dit : voilà ! Je vous ai dit qu’il ne disait jamais rien de bon me concernant.

Il a fait mettre Michée en prison avec du pain sec à manger jusqu’à ce qu’il revienne. Michée lui rétorque : si tu reviens, c’est que ce n’est pas Dieu qui m’a parlé. Amen ! Achab n’est pas revenu ! Amen !! ça, c’est la Parole de Dieu. Il est allé là-bas et il n’est pas revenu. Achab n’est pas revenu. Il est mort ! Josaphat, lui, a entendu ces paroles, il a compris que c’était la bouche de Dieu. Il était sûr de cela. Heureusement que le prophète n’avait pas annoncé aussi sa mort. C’est ainsi frères ! Quand les faux prophètes parlent tout le monde applaudit. Satan n’est pas bête. Il ne sert pas Dieu, mais il n’est pas bête. Il sait que, quand tu dis ce que les gens veulent entendre, on te suivra. Donc, quand il vient, c’est un esprit de mensonge. Michée a décrit la scène qui s’est passée dans le ciel. Il a dit : J’ai vu le Seigneur assis et il a demandé qui va aller séduire Achab, puisque Dieu voulait en finir avec Achab. Qui va aller séduire Achab afin qu’il aille à la guerre car je lui ai tendu un piège pour le tuer. Un esprit de mensonge se présente et dit : Moi Seigneur je vais aller parce qu’un ange ne peut pas aller mentir ! Donc, un démon de mensonge dit : Moi, je vais partir.

Et Dieu lui a demandé : Comment vas-tu faire ? Il a dit : Je vais entrer dans la bouche de ses prophètes qu’il écoute. Le démon va entrer dans la bouche des prophètes qu’Achab. Dieu a dit : Vas-yLe démon est entré dans leur bouche et les prophètes sont venus glorifier et bénir le roi Achab pour l’inciter à aller à la guerre. Vas-y, tu vas revenir, tout ira bien pour toiil n’y aura pas de problème, c’est ainsi dit le Seigneur. Mais celui qui voulait connaître la vérité a demandé que Michée vienne. Alors Michée est venu et a dit la même chose. Il faut aller, tout va bien se passer pour toi, comme c’est ce que tu veux entendre et bien, il faut aller car tout va bien se passer pour toi… Allons Michée, il ne faut pas mentir, dis la vérité. Que Dieu soit béni. C’est l’univers des révélations. C’est grand, c’est immense. Il y a beaucoup de choses dedans. Amen. C’est pour cette raison que nous, on doit faire attention.

Vous devez savoir aussi que les dons et les ministères évoluent ensemble. Quand Dieu envoie un message prophétique, quand Il prêche une parole, quand Il donne une orientation spirituelle, tous les ministères qui viennent dans ce mouvement travaillent dans la même direction. Il y a un objectif commun et les dons qui viennent font la même chose. Et même si vous entendez des prophéties, ça ira toujours dans la même orientation. Si vous avez suivi les conventions, vous pouvez entendre plusieurs qui prophétisent, mais ça va toujours dans la même orientation. Et cela depuis le début, en 2007. Ce que vous avez vu à Lakota, on l’avait déjà vécu il y a des années et même ici, à l’église, tout va dans la même direction. Un parle, l’autre complète et quand tu mets tout ensemble, tu vois très clairement le message que Dieu donne. Il n’y a jamais de sons discordants, c’est-à-dire un son qui va au nord et l’autre au sud et nous qui restons indécis. Non, cela n’a jamais été comme ça. Je n’ai pas souvenance de ça. Amen. Que Dieu soit béni.

Par contre, quand le diable entre dans la chose, ça se voit. Une année on a vécu une expérience comme ça ici, où un esprit est venu nous troubler avec une histoire de sorcellerie. On l’a vu, Dieu a montré l’esprit parce que le travail spirituel qu’on fait est surveillé. Amen. Aussi, faisons attention, restons équilibré et surtout, faisons attention à la parole qui sort de la chaire car tout part de la chair et de ce qui s’y passe. Si tu es conduit dans une orientation différente de l’orientation spirituelle qui est donnée à la chaire, c’est qu’il y a un problème. Il y a un problème parce que ça ne devrait pas être différent.

Ce que Jérémie disait en ce temps-là à Juda avait été contesté. Les gens ont dit Non ! Ils l’ont maltraité, il a pleuré, on l’a mis en prison. C’est le prophète qui a écrit le livre des lamentations. Il a écrit sa souffrance et ses épreuves parce que ce qu’il prophétisait allait contre tout ce que le royaume voulait. Supposons que moi, je vais vous dire que vous allez tous immigrer au Ghana ou au Bénin pendant cinquante ans, trente ans… Est-ce que vous pouvez accepter un homme qui dit ça ? Je vais quitter mon pays pour aller dans un autre pays pendant trente ans ? Qu’est-ce que je vais aller faire là-bas ? On ne peut pas parce que c’est trop difficile, frères mais c’est ce que Dieu avait décidé pour Juda à cause de leurs mauvaises œuvres.  Il y a des prophètes qui se sont levés mais c’était la volonté de Dieu. Amen. Que Dieu vous bénisse.

Je vais m’arrêter là. J’espère qu’on s’est compris. Prions le Seigneur, surveillons nos dons, surveillons nos ministères, surveillons les songes, surveillons les visions. Quand tu reçois des révélations, si tu penses que c’est quelque chose de sérieux, il faut demander à Dieu de t’apporter plus de lumière pour que tu ne te retrouves pas dans une situation où tu marches sous une onction qui n’a rien à voir avec l’onction de Dieu. Si tu marches sous une onction qui n’est pas de Dieu ça t’alourdit, ça te fatigue, ça te fait souffrir et même cela te décourage, ça t’affaiblit parce que c’est la mort qui s’installe et non la vie.

Que Dieu vous bénisse

Chants

Vous avez appris qu’en Afrique du Sud il y a des chrétiens qui mangent des herbes. Vous avez appris ça ? Qu’est-ce qui fait ça ? C’est l’onction des faux prophètes. Il y a un prophète qui demandent à ses fidèles d’aller brouter comme des animaux pour être guéris. Et ils obéissent. Mais l’onction de faux prophète, quand il te contrôle, toi-même tu ne te retrouves plus. Tu ne sais plus ce que tu fais. Tu perds ton intelligence humaine. Ils vont aller manger de l’herbe et c’est horrible. On ne peut pas vous raconter ce que ces esprits font dans le milieu des croyants. C’est grave. C’est très grave mais nous, il faut qu’on soit vigilants. Entre nous ici, on est sous une onction. Nous, nous sommes sous une onction. Je vous l’ai déjà dit, on est sous une onction déjà donc, on n’ira pas chercher une autre onction ailleurs ! Non, on est déjà sous une onction. Le Message du Temps de la Fin est venu avec une onction et celui qui croit ce Message entre sous une onction aussi, il ne faut pas aller chercher une onction ailleurs sinon on amène un feu étranger et on va avoir des problèmes. Il ne faut pas aller chercher d’autres prophètes ailleurs. Dieu t’a déjà donné des prophètes. On a déjà un prophète qui a donné une orientation spirituelle. Et puis nous-mêmes, comme on est sous l’onction des prophètes, on a des visions, on a des songes, on a l’entendement, on a une compréhension claire des choses. L’Esprit qui est au milieu de nous est un Esprit vivant. Si tu l’interroges sur quelque chose, il va te dire.

Il ne faut pas dire : Il y a un prophète qui a dit ceci et cela.  Un prophète qui n’est pas de notre milieu – Je m’en méfis. C’est quel prophète ? il vient d’où ? Il a quelle onction ? Il est sous quelle autorité ? Quel message prêche-t-il ? C’est de cela qu’il s’agit. Parce que si tu crois dans ces révélations, c’est que tu devrais aller écouter ce qu’il prêche. Si tu ne veux pas croire dans son message, dans ce qui sort de sa bouche, il faut laisser ces visions et ces songes de côté. Amen ! ça va ensemble : l’Esprit qui parle, qui prêche c’est le même qui prophétise, qui donne les visions aussi. Si tu ne veux pas croire dans son message ou vivre avec, il faut laisser tomber ces révélations.

Nous sommes sous une onction et il faut croire dans l’onction sous laquelle on se trouve. Souvent, quand les gens viennent dans notre milieu, il y en a qui sont un peu paniqués. Quand on est allé à Lakota, il y en a qui ont été un peu paniqués par les prophéties…Ils ne comprenaient rien. Ils n’ont jamais vu une réunion de chrétiens où les prophéties s’enchainent. Ils étaient paniqués. Ils ne comprenaient rien, avec le combat spirituel qui a eu lieu. Ils n’étaient pas habitués et ils ont paniqué… Il y en a qui ont même dit que c’est le diable qui nous a visités. Pourquoi ? parce qu’ils ne savent pas faire la différence entre le vrai et le faux. Ils ne connaissent pas la limite qu’il y a entre la lumière et les ténèbres parce qu’ils ne sont pas habitués.  Et ils ne voient rien mais aussi parce qu’ils ne vont pas loin avec Dieu pour toucher la profondeur des choses.

Quand la Bible dit qu’il y aura une différence entre ceux qui servent Dieu et ceux qui ne le servent pas, moi, je me suis rendu compte que ce n’est pas une vue de l’esprit. Un moment va venir où certains ne pourront pas prier avec nous. Moi, je le ressens comme ça. Ils ne pourront pas prier parce qu’ils ne pourront pas suivre, ils vont fuir. Oui, ils vont fuir. Ils ne pourront pas gérer les mouvements de l’Esprit et ils vont fuir parce qu’ils ne comprennent pas et ne sont pas habitués. Dans le Message, les églises sont la plupart du temps des églises calmes, mortes. Ce sont des églises calmes. Tu rentres là et tu peux y rester deux ou trois ans, les gens font le culte bien gentiment. S’ils ont trop prié, c’est dix-quinze minutes au plus. On est allés veiller dans une église à Yamoussoukro. Dès que la réunion a commencé, on a prié pendant deux à trois heures d’affilé. Un jeune frère m’a dit qu’il n’avait jamais vu ça.

Est-ce que vous comprenez ? Il n’avait jamais vu ça ! Mais pour nous ici, c’est facile parce que c’est notre habitude... Est-ce que vous comprenez ? mais ce que vous devez savoir, c’est que les gens ne sont pas habitués à ça parce qu’ils ne le font pas. Pour toi qui es habitué, c’est normal, mais ce que toi, tu trouves normal, c’est insupportable pour beaucoup parce qu’ils n’y sont pas habitués et leur esprit ne le supporte pas et ne le comprend pas. Pour nous, cela procède de ce que nous sommes sous une onction. C’est comme quelqu’un qu’on met dans de l’huile. Quand tu le touches, il glisse. N’est-ce pas ? Il est mouillé, il glisse et il ne voit pas qu’il est dans quelque chose…Un jour on est allés à Gagnoa. La réunion a commencé et, à un moment donné, une sœur a commencé à prophétiser. Il y en a qui ont dit : frère, la prophétie est trop longue. Ils ne comprennent pas, ils sont paniqués, mais il faut écouter les paroles qui sortent. Dieu est en train de t’exhorter, ils ne comprennent pas que Dieu puisse mettre un frère ou une sœur debout qui prophétise, qui dévoile des choses. La prédication joue son rôle. Quand vous lisez, la Bible parle de ce que la prophétie exhorte, elle console, elle dévoile etc. Elle a plusieurs fonctions. Amen. Le côté exhortation de la prophétie est souvent ignoré et les frères ne sont peut-être pas habitués. Quand ça se déroule, ils ne comprennent pas. Vous voyez.

On est dans une onction frères, n’oubliez pas cela. Et cette onction dans laquelle on se trouve est une onction de prophète, une onction de prophétie. Dans notre âge - un jour je vais parler de ça parce qu’il y a beaucoup de nouvelles personnes dans notre église. Dans notre âge, l’esprit que Dieu nous a envoyé est un esprit d’aigle. C’est écrit dans Apocalypse chapitre 4. L’esprit d’aigle c’est un esprit de prophétie, c’est un esprit qui s’élève, qui va loin et tout le monde ne voit pas ce qu’il voit, sauf ceux qui sont dans l’esprit de l’aigleC’est une onction, c’est une autorité, c’est une puissance. Normalement, nous ne devons pas être victimes des faux prophètes. Quand ça commence on doit voir que c’est faux. Si on ne le voit pas ce n’est pas bon. Donc, travaillons à cela. Que Dieu nous bénisse. On a fini. On va remercier Dieu et à la fin, le frère 

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.