Dieu n’est pas un homme pour mentir

  • Parfait M'bra
  • mercredi, 01 février 2017
Fichier
0.0/5 Note (0 votes)

Ce soir, j’ai des paroles à lire ici pour chacun d’entre nous et nous devons effectivement prêter attention à la parole de Dieu parce que c’est la parole de Dieu qui nous conduit. Nous marchons par la parole du Seigneur. Le peuple de Dieu ne peut pas marcher s’il n’a pas la parole. Amen.

Nous allons lire dans Juges chapitre 1 versets 19 à 33:

 19 L'Eternel fut avec Juda; et Juda se rendit maître de la montagne, mais il ne put chasser les habitants de la plaine, parce qu'ils avaient des chars de fer. 20 On donna Hébron à Caleb, comme l'avait dit Moïse; et il en chassa les trois fils d'Anak. 21 Les fils de Benjamin ne chassèrent point les Jébusiens qui habitaient à Jérusalem; et les Jébusiens ont habité jusqu'à ce jour dans Jérusalem avec les fils de Benjamin. 22 La maison de Joseph monta aussi contre Béthel, et l'Eternel fut avec eux. 23 La maison de Joseph fit explorer Béthel, qui s'appelait autrefois Luz. 24 Les gardes virent un homme qui sortait de la ville, et ils lui dirent : Montre-nous par où nous pourrons entrer dans la ville, et nous te ferons grâce. 25 Il leur montra par où ils pourraient entrer dans la ville. Et ils frappèrent la ville du tranchant de l'épée; mais ils laissèrent aller cet homme et toute sa famille.

26 Cet homme se rendit dans le pays des Héthiens; il bâtit une ville, et lui donna le nom de Luz, nom qu'elle a porté jusqu'à ce jour. 27 Manassé ne chassa point les habitants de Beth-Schean et des villes de son ressort, de Thaanac et des villes de son ressort, de Dor et des villes de son ressort, de Jibleam et des villes de son ressort, de Meguiddo et des villes de son ressort; et les Cananéens voulurent rester dans ce pays. 28 Lorsqu'Israël fut assez fort, il assujettit les Cananéens à un tribut, mais il ne les chassa point. 29 Ephraïm ne chassa point les Cananéens qui habitaient à Guézer, et les Cananéens habitèrent au milieu d'Ephraïm à Guézer. 30 Zabulon ne chassa point les habitants de Kitron, ni les habitants de Nahalol; et les Cananéens habitèrent au milieu de Zabulon, mais ils furent assujettis à un tribut. 

31 Aser ne chassa point les habitants d'Acco, ni les habitants de Sidon, ni ceux d'Achlal, d'Aczib, de Helba, d'Aphik et de Rehob; 32 et les Asérites habitèrent au milieu des Cananéens, habitants du pays, car ils ne les chassèrent point. 33 Nephthali ne chassa point les habitants de Beth-Schémesch, ni les habitants de Beth-Anath, et il habita au milieu des Cananéens, habitants du pays, mais les habitants de Beth-Schémesch et de Beth-Anath furent assujettis à un tribut. Amen.

 

Nous lisons Juges chapitre 2 versets 1 à 4:

 1 Un envoyé de l'Eternel monta de Guilgal à Bokim, et dit : Je vous ai fait monter hors d'Egypte, et je vous ai amenés dans le pays que j'ai juré à vos pères de vous donner. J'ai dit : Jamais je ne romprai mon alliance avec vous; 2 et vous, vous ne traiterez point alliance avec les habitants de ce pays, vous renverserez leurs autels. Mais vous n'avez point obéi à ma voix. Pourquoi avez-vous fait cela? 3 J'ai dit alors: Je ne les chasserai point devant vous; mais ils seront à vos côtés, et leurs dieux vous seront un piège. 4 Lorsque l'envoyé de l'Eternel eut dit ces paroles à tous les enfants d'Israël, le peuple éleva la voix et pleura.

Amen. Que Dieu soit béni. Frères, ce soir, je voudrais qu’on s’entretienne sur un sujet important parce que les paroles qu’on vient de lire sont des paroles très importantes. Amen.

On va ajouter à cela Nombres chapitre 23 versets 18-19: 18 Balaam prononça son oracle, et dit : Lève-toi, Balak, écoute ! Prête-moi l'oreille, fils de Tsippor ! 19 Dieu n'est point un homme pour mentir, Ni fils d'un homme pour se repentir. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu'il a déclaré, ne l'exécutera-t-il pas?

L’Eternel Dieu n’est point un homme pour mentir.

C’est le sujet sur lequel je voudrais qu’on parle. L’Eternel Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dieu ne ment pas. Pourquoi Dieu ne ment pas? Parce que Dieu n’est pas un homme. Le mensonge se trouve dans la bouche de l’homme qui est tombé dans la chute depuis le Jardin d’Eden. L’homme est tombé avec Satan dans le jardin d’Eden et la bible dit que Satan est le père du mensonge. C’est dans le cœur de Satan qu’on a trouvé le mensonge. C’est dans la bouche de Satan qu’on a trouvé le mensonge. Sinon, Dieu ne connaît pas le mensonge. Dieu ne ment pas. Alléluia. Dieu n’est pas un fils de l’homme pour mentir. Un homme qui est né de la femme ment. Il peut être influencé par le diable et il peut mentir. Il peut voir la vérité et détourner son cœur de la vérité pour dire des mensonges. Mais Dieu n’est pas comme cela. Dieu dit la vérité. Dieu est lui-même la Vérité. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Il n’est pas un fils de l’homme pour se repentir. Ça veut dire que Dieu ne pèche pas. Alléluia. C’est celui qui pèche qui se repent. Dieu ne pèche pas, donc Il ne peut pas se repentir. Alléluia.

Pourquoi? Parce que Dieu n’est pas un homme. Dieu n’est pas un homme. Dieu n’est pas comme les hommes. Les hommes sont faits de chair. L’homme a un corps, une âme et un esprit. Il peut tomber. Il peut mentir. Il peut se repentir. Mais Dieu n’est pas un homme, parce qu’Il n’a pas été enfanté. Il n’a pas été élevé. Dieu n’est pas né petit pour grandir. Dieu n’a pas eu un an, deux ans, dix ans, vingt ans, cent ans. Dieu n’est pas comme cela. Dieu est éternel. On ne peut pas expliquer Dieu. On ne peut pas expliquer  comment Dieu existe. On ne peut pas expliquer pourquoi Dieu existe. Ce que nous savons, nous les hommes, c’est que nous avons été créés par Dieu et que Dieu existe. Il existe par lui-même. Il fait ce qu’il veut. Amen. Tout ce que Dieu fait est parfait. Quand Dieu fait un choix, il ne se repent pas parce que son choix est toujours vrai. Les décisions que Dieu prend sont vraies. En plus, c’est juste, c’est droit. Ce que Dieu pense est juste, c’est vrai, c’est droit. Ce qu’Il dit est juste, c’est vrai, c’est droit. Dieu ne se repent pas.

Dieu ne dit pas : je regrette, je n’aurais pas dû faire comme ça, je regrette.  S’il le dit, ce n’est pas pour se repentir. Si Dieu dit : Je regrette, c’est pour faire grâce, ce n’est pas pour se repentir parce qu’il a fait quelque chose de mal. Ce que Dieu fait est toujours juste. Quand Dieu te frappe, c’est dans sa justice. S’il revient pour te consoler, c’est dans sa justice qu’Il le fait. Dieu peut te traîner dans la poussière, c’est dans sa justice. S’il revient vers toi pour te dire : mon fils, console-toi, c’est dans sa justice, c’est dans son amour, c’est dans sa miséricorde qu’Il le fait. Dieu ne se repent pas. Alléluia. Personne ne peut amener Dieu à faire ce qu’Il n’a pas envie de faire. Dieu fait ce qu’Il veut et les paroles de Dieu, ce qui sort de sa bouche demeurent la Vérité.

Si Dieu te dit : Je suis avec toi. Ça veut dire qu’Il est avec toi, ça veut dire qu’Il te soutient. Alléluia. Ça veut dire qu’il ne faut pas avoir peur, ni dans le ciel ni sur la terre, nulle part n’ai peur parce que Dieu est avec toi. Si Dieu te dit : va à la guerre, combats, je suis avec toi, tu as la victoire. C’est ce que ça veut dire. Dieu ne se repent pas. Dieu n’est pas un homme pour dire des choses aujourd’hui et les changer demain. Dieu n’est pas comme ça. Nous, on peut faire ça, mais Dieu n’est pas comme ça. Et cet homme a découvert Dieu. Balaam a découvert Dieu, car la bible dit que Dieu lui rendait visite. Dieu venait voir Balaam. C’est écrit dans son témoignage. Dieu venait lui rendre visite et Dieu est venu le voir et lui a dit : Ce que Moi, j’ai béni est béni. Personne ne peut le maudire. Alléluia. Balaam avait reçu la proposition de la part de Balaq de maudire Israël pour l’affaiblir. Alors Dieu lui a dit : Tu ne maudiras pas Israël. Va dire à celui qui t’a envoyé que tu ne maudiras pas Israël. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dieu n’est pas un fils d’homme pour se repentir. On ne peut rien faire à Dieu: Il est souverain. Alléluia. Que Dieu soit béni.

Frères, c’est le témoignage de Balaam. Dieu a mis ça dans sa bouche. Ce que Dieu dit, est-ce qu’il ne va pas l’accomplir? Est-ce que Dieu peut dire une parole sans l’accomplir? Est-ce que Dieu peut dire une parole qu’Il n’a pas la force d’accomplir? Ça n’existe pas. Si Dieu dit une parole, Il a les moyens de l’accomplir ! Il a les circonstances pour l’accomplir. Dieu a à sa disposition, toutes choses pour accomplir Sa parole. Alléluia. Dieu a à sa disposition, toute la création pour accomplir Sa parole. Il a les hommes pour accomplir Sa parole. Il a les animaux pour accomplir Sa parole. Il a la mer pour accomplir Sa parole. Il a toute la création: les anges, les démons, les hommes, les animaux, la nature. Dieu a tous les moyens pour accomplir Sa parole. Il a Sa puissance pour accomplir Sa parole. Dieu a tout ce qu’il faut pour accomplir Sa parole. Donc, Sa parole ne peut pas faillir. Sa parole ne peut pas rester sans accomplissement. Pourquoi? Parce que Dieu n’est pas un homme. Il n’est pas limité. On ne peut pas l’enfermer dans un endroit d’où Il ne peut sortir. Ce n’est pas possible. On ne peut pas influencer la pensée de Dieu. Si Dieu trace une voie, il n’y a pas d’autorité dans le ciel et sur la terre pour changer la voie. Si Dieu prend un homme dans sa main, il n’y a personne dans le ciel et sur la terre pour venir ôter la main de cet homme de la main de Dieu. Alléluia. Ça n’existe pas frères. Ce n’est pas possible. Dieu n’est pas un homme pour mentir.

Les choix de Dieu sont vrais. Quand Dieu fait un choix, Il ne s’est pas trompé. Dieu ne va pas dire : j’ai choisi celui-ci, mais j’aurais dû choisir celui-là. Dieu ne peut pas dire ça. Nous, on peut se tromper. On peut voir deux frères et discuter sur le choix à faire entre les deux. Les apôtres ont tiré au sort pour remplacer Judas par Matthias. Mais Jésus n’avait pas tiré au sort quand Il choisissait ses apôtres ! Amen ! Quand Il est venu, Il a trouvé Mathieu et Il lui a dit : laisse tes affaires et suis-moi. Il a trouvé Pierre avec ses filets et lui a dit : suis-moi. Il a trouvé Judas et lui a dit : suis-moi. C’est comme ça qu’Il avait choisi ses disciples ! Il n’avait pas tiré au sort pour voir s’il fallait prendre Pierre ou Jacques ou Jean. Jésus n’avait pas fait ça. Alléluia. Dieu connaît les hommes. Il les connaît dans les moindres détails. Il connaît les cœurs. Quand Il fait un choix, Il ne se repent pas. Il ne dit pas : Je n’aurais pas dû choisir celui-ci ! J’aurais dû choisir celui-là. Pourquoi est-ce que j’ai fait ça ? Ah ! Mais j’ai mal agi ! Non, ça ne peut pas se passer! Dieu n’est pas comme cela. Dieu n’est pas un homme pour mentir.

Frères, Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dieu n’a pas été enfanté. Non, Amen. On doit bien comprendre ces choses. On doit le savoir et ça doit jouer dans notre adoration. Ça doit jouer dans la crainte  qu’on doit avoir pour Dieu et ça doit nous amener à être encore plus sérieux avec nous-mêmes et avec Dieu. Alléluia. Dieu n’est pas un homme pour mentir.

On ne peut pas trouver une parole de Dieu, dans la bible, dont le temps d’accomplissement est arrivé et ça failli. Par exemple, l’Ecriture a dit qu’un Messie va naître. Puis le temps est arrivé et le Messie est mort-né. Marie a accouché et le Messie est mort-né… ça ne pouvait pas exister frères ! Alléluia. Il n’y a pas une parole dans la Bible qui devait s’accomplir, tout était réuni et malgré cela ça n’a pas marché ! Ça n’existe pas et ça n’existera pas. Frères, ça n’existera pas. Alléluia, ça n’existera pas. Pourquoi? Parce que Dieu n’est pas un homme. Dieu n’est pas un homme. Dieu est Dieu. Même si Dieu s’est fait homme en Jésus-Christ, on doit comprendre que Dieu n’est pas un homme. Dieu n’est pas un homme, frères. Amen.

Donc, on doit savoir que ce qui s’est passé hier, depuis la Genèse - c’est ce que nous vivons aujourd’hui. On vit la même chose et on doit comprendre que les hommes et les femmes de foi au sujet desquels il est écrit dans la bible, ont vécu les choses comme nous les vivons aujourd’hui. Dans leur temps, ils ont aussi été éprouvés. Ils ont vécu dans un temps où Dieu leur a fait des promesses et ils se sont retrouvés en train d’attendre l’accomplissement de la promesse. Dans chaque génération de la bible, il y a des promesses. Quand vous lisez, par exemple, au temps d’Abraham, il attendait durant sa vie que certaines promesses s’accomplissent. Dieu a dit qu’il aurait un enfant, un fils qui sera son héritier. Il s’est retrouvé en train d’attendre cette promesse. Il a éprouvé la tentation, les difficultés jusqu’à ce qu’il devienne vieux. Sa femme avait vieilli. Ils n’allaient plus ensemble, mais Dieu avait dit qu’il aurait un enfant de Sara. Abraham aussi avait été éprouvé en attendant ce que Dieu avait dit jusqu’à ce qu’il voit. Amen.

Au temps des enfants d’Israël, lorsqu’ils étaient en Egypte, ils ont été réduits en esclavage. Leur père leur avait dit qu’ils iraient dans une terre promise donc, ils attendaient que cela s’accomplisse car ils savaient que l’Egypte n’était pas leur terre. Ils savaient qu’ils étaient étrangers en Egypte, mais que Dieu avait dit qu’ils iraient dans leur pays, au point que Joseph avait fait jurer à ses frères de ne pas oublier ses os en Egypte. Donc, ils savaient qu’ils iraient un jour en Canaan. Ils attendaient la promesse. Ils attendaient un homme de foi, un libérateur pour les conduire, et pendant ce temps, ils souffraient dans l’esclavage. Pharaon les opprimait. Il les faisait souffrir et ils criaient à Dieu pour cela. Alléluia. Dans chaque génération, le peuple de Dieu attend l’accomplissement d’une promesse.

Il y a des promesses importantes qui doivent s’accomplir et ceux qui croient dans ces paroles sont soumis à l’épreuve. Leur foi est éprouvée par rapport à la promesse et ils doivent attendre en sachant que Dieu n’est pas un homme pour mentir. Alléluia. On doit attendre en sachant que Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dans l’ancien temps, Il a fait des promesses et Il les a accomplies. Aujourd’hui encore, Il le fait. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dieu ne peut pas être comparé à nous. Alléluia. Celui qui a reçu une promesse de Dieu doit attendre son accomplissement. Il doit attendre dans la foi et dans l’épreuve. Et l’écriture l’a dit: si la promesse tarde, attends-la, mais attends-la de la bonne manière. Attends-la dans la bonne position. Il ne faut pas sortir de la promesse. Amen.

Il ne faut pas sortir du territoire de son accomplissement car, quand Dieu donne une promesse, Il définit Lui-même les conditions de son accomplissement. Il ne faut pas sortir des conditions de l’accomplissement de la promesse de Dieu, sinon  tu ne verras rien. Tu ne verras rien frère ! Or le diable travaille à nous faire sortir du territoire de la promesse. Si tu sors de là, tu ne verras pas l’accomplissement de la promesse. Amen. C’est important. Dieu n’est pas un homme pour mentir, frères. Dieu n’est pas un homme pour se repentir. Dieu ne se repent pas. Alléluia.

J’ai lu l’histoire de Saül. Comme le temps passe, on ne va pas lire le texte mais je vais vous en parler. Je vais parler de l’histoire de Saül et de l’histoire qu’on a lue dans Juges parce qu’il y a des choses qu’on doit comprendre. Quand l’écriture dit que Dieu n’est pas un homme pour mentir, on doit comprendre parce que c’est une parole qui est reliée à l’accomplissement de la promesse de Dieu. Souvent, les frères comprennent mal les choses et, dans le message, on se trompe beaucoup. Il y en a qui disent : frères, la promesse de Dieu va s’accomplir… Tout le monde le dit. C’est la vérité ! Amen. La promesse de Dieu va s’accomplir. Et dans tous les âges de l’église, il y a toujours l’accomplissement de la promesse de Dieu. Depuis la Genèse, quand Dieu fait une promesse Il l’accomplit toujours. Le problème, c’est qu’il faut demeurer dans les conditions de l’accomplissement de la promesse. Quand Dieu fait une promesse, c’est lui-même qui dit comment cela va s’accomplir. C’est lui aussi qui dit avec qui cela va s’accomplir. Alléluia. Mais, si tu n’es pas dans le lot, tu ne verras pas la promesse.

Tu ne verras rien. Cela va s’accomplir mais tu ne verras même pas que cela s’est accompli parce que tu es aveuglé, tu ne vois rien; tu es sourd, tu n’entends rien parce que tu n’es pas dans les conditions d’accomplissement de la promesse. Tu peux même réciter la promesse tous les jours sans savoir que cela s’est accompli. Je vais vous donner l’exemple simple des enfants d’Israël ! Les juifs jusqu’à aujourd’hui ne savent pas que la promesse du Messie est accomplie. Les juifs ne croient pas que Jésus-Christ est le Messie. Mais pourtant, c’est le Messie ! Mais leurs oreilles ont été bouchées, leurs yeux ont été fermés. Donc, ils n’ont rien vu ni rien entendu.

Aujourd’hui, il y a des chrétiens qui attendent l’accomplissement de Malachie chapitre 4, les versets 5 et 6: car je vous enverrai Elie le prophète. Il va venir et ramènera le cœur des pères vers les enfants et le cœur des enfants vers les pères. Aujourd’hui encore, il y a des chrétiens qui attendent l’accomplissement de cette promesse alors qu’elle a déjà été accomplie, mais ils attendent encore. Pourquoi, frères? Parce qu’ils ne sont pas dans les conditions d’accomplissement de cette promesse. Ils ne sont pas dans le territoire de l’accomplissement de cette promesse. Amen. Aujourd’hui encore, il y en a qui attendent l’accomplissement du cri de Minuit. Il y en a qui disent que le cri de Minuit n’est pas encore venu, que le cri de Minuit n’a pas encore eu lieu et quand ça va arriver ce sera l’enlèvement. Il y en a qui disent que le cri de Minuit, c’est le Ministère de William Branham. Chacun dit ce qu’il veut dire, mais quand Dieu donne une promesse, c’est Lui qui définit les conditions de son accomplissement. Si tu n’es pas dans le milieu, tu ne verras rien, tu n’entendras rien. Amen. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Qu’est-ce que ça veut dire? Ça veut dire que la parole de Dieu s’accomplit toujours. Mais il y en a qui manquent l’accomplissement de la Parole de Dieu. Et ici, je voudrais parler un peu de Saül.

Saül a été appelé par Dieu. Je vous l’ai dit: Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dieu ne se repent pas de ses choix. Quand Dieu choisit un homme, Il l’a choisi. Le problème est que ce sont les hommes eux-mêmes qui se rendent indignes de l’appel de Dieu. Alléluia. On lit cela dans Matthieu chapitre 22 où il est question de la parabole des noces. Le roi a envoyé des invitations à des gens pour les noces de son fils, mais, dans la parabole, Jésus a dit que les invités n’en étaient pas dignes. Amen? Est-ce que vous comprenez? Matthieu 22 ! C’est écrit comme ça. C’est le roi lui-même qui a fait la liste des invités et Il a remis les invitations à ses serviteurs: allez leur donner les invitations. Les serviteurs sont allés les donner. Ceux qui ont reçu les invitations ont commencé à raisonner. Il y en a qui ont dit : moi, je veux aller dans mon champ; Il y en a qui ont dit  moi, je veux aller essayer mes bœufs; je vais aller au marché pour vendre; je vais aller à ma boutique; Il y en a qui ont dit : moi, je me suis marié, je veux être avec ma femme…Vous voyez !

Ils ont commencé à s’excuser pour ne pas aller à l’invitation. Le roi a dit: ceux-là ont reçu des invitations, mais ils n’en étaient pas dignes. Ça veut dire qu’eux-mêmes ont rejeté la grâce de Dieu et n’ont pas considéré la main que Dieu leur a tendue. C’est eux-mêmes ! Dieu n’a pas mal agi ! Dieu n’a pas mal fait ! Quand Dieu apporte une grâce, c’est l’expression de son amour. Quand Dieu t’appelle, c’est l’expression de son amour. Donc, ce n’est pas mauvais. Quand Dieu te choisit, c’est son amour qui est manifesté. Amen. Ce n’est pas mauvais. Il ne se repent pas de ça. Dieu ne se repent pas d’avoir aimé un homme ou bien une femme. Dieu ne se repent pas de son amour mais les hommes se rendent eux-mêmes indignes de l’amour de Dieu par leur comportement. Alléluia. Frères, Dieu n’est pas un homme pour mentir. Sa Parole s’accomplit toujours, mais il ne faut pas te rendre indigne de l’appel de Dieu. Il ne faut pas te rendre incapable de l’appel de Dieu.

Saül a été appelé par Dieu. Le Seigneur a averti Samuel. Il lui a dit : demain, je vais t’amener quelqu’un. C’est Dieu lui-même qui l’a dit à Samuel: demain, je vais t’amener quelqu’un. C’est écrit dans 1 Samuel 9 aux versets 15 et 16:

 Or, un jour avant l'arrivée de Saül, l'Eternel avait averti Samuel, en disant 16 Demain, à cette heure, je t'enverrai un homme du pays de Benjamin et tu l'oindras Pour chef de mon peuple d'Israël. Il sauvera mon peuple de la main des Philistins; car j'ai regardé mon peuple, parce que son cri est venu jusqu'à moi. Alléluia!

C’est Dieu lui-même qui avait envoyé Saül chez Samuel et c’est Dieu qui avait ordonné à Samuel d’oindre Saül roi. C’est Dieu qui avait dit que Saül allait délivrer Israël de la main des philistins. Alléluia. Et quand Saül a été appelé, Samuel lui a donné l’onction et lui a annoncé des événements qui devaient arriver dans sa vie et les évènements sont arrivés le même jour. Samuel a dit à Saül : l’Esprit de l’Eternel te saisira. Tu prophétiseras avec eux et tu seras changé en un autre homme. Alléluia. Samuel lui a dit qu’il allait rencontrer des prophètes et l’onction qui était sur les prophètes allait venir lui. C’est ce qui s’est passé ! Il a prophétisé et son cœur a changé. Il a eu un autre cœur. C’est ce qui lui est arrivé ! Dieu a appelé Saül et lui a donné un autre cœur. Dieu a changé son cœur. Dieu lui a donné une onction. Amen. C’était fini. Samuel lui a dit : lorsque tu vas vivre cette expérience, il faut savoir que Dieu est avec toi. Amen. C’est ce que Samuel lui a dit ! Quand tu vas vivre cette expérience, sache que Dieu est avec toi.

Lorsque ces signes auront eu pour toi un accomplissement, fais ce que tu trouveras à faire car Dieu est avec toi. Amen. C’est ce qui est arrivé. Donc, Saül a réalisé en cet instant que Dieu était avec lui. Il a rencontré les prophètes. L’onction des prophètes est venue sur lui. Il a prophétisé et son cœur a été changé comme le prophète l’avait dit. Dès cet instant, Dieu était avec lui. La voie de Dieu était ouverte pour lui. Il était libre. Il avait l’onction de roi sur Israël. Il pouvait agir. Alléluia. Il avait la faveur de Dieu. Donc, quand la grâce de Dieu est manifestée comme cela, qu’est-ce que ça veut dire? Ça veut dire que Dieu est avec toi. Tu peux faire ce que tu dois faire. Tu dois faire ce que tu sais être bon. Tu dois faire ce que tu sais être juste. Tu dois faire ce que l’onction te demande de faire. Saül était roi. Il devait agir en tant que roi en Israël. Il devait gouverner le peuple de Dieu et il devait faire la guerre aux philistins. Il devait les vaincre parce que l’onction qu’il avait était une onction pour vaincre les philistins.

Dieu a dit que c’était une onction pour délivrer le peuple d’Israël de la main des philistins. C’était ça ! C’est pour cela que la bible dit que Dieu n’est pas un homme pour mentir. C’est dans ces choses que la bible parle. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Quand Dieu te donne sa parole c’est fini! Il t’a donné sa parole, c’est fini. Il t’a mis dans les conditions, c’est fini. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Il ne se repent pas. C’est pour cela que Paul a dit que les dons et les appels de Dieu sont sans repentance. Dieu ne se repent pas de l’onction qu’Il donne à un homme. Il ne vient pas pour dire : Non, je n’aurais pas dû donner l’onction, je n’aurais pas dû lui donner l’onction… Dieu ne vient pas faire ça. Quand Il a donné, Il a donné. Quand Il te donne un ordre, c’est fini. Alléluia, c’est comme ça. Dieu ne se repent pas, mais le problème, frères, c’est que les hommes que Dieu appelle se rendent eux-mêmes indignes de l’appel de Dieu. C’est ce qui est arrivé à Saül. Saül s’est rendu indigne de l’appel de Dieu parce qu’il avait désobéi à Dieu. Il avait désobéi à l’ordre de Dieu. Il n’avait pas  exécuté l’ordre du Seigneur. C’est devenu un problème pour lui.

On le voit aussi dans Juges quand le Seigneur a libéré les enfants d’Israël. Quand ils sont sortis d’Egypte, ils ont marché et une génération a refusé de faire la guerre. Vous voyez? Ils se sont rendus indignes de l’appel de Dieu. C’était un appel à faire la guerre. Dieu leur avait dit : Canaan est votre pays; entrez là-bas; chassez vos ennemis; installez-vous…C’était l’ordre du Seigneur, la promesse de Dieu. Mais ils ont commencé à pleurer à l’entrée de Canaan et Dieu leur a dit qu’ils allaient mourir dans le désert parce qu’ils ne voulaient pas faire la guerre ! Ils ont fait quarante ans dans le désert et ils sont morts. Leurs enfants sont entrés dans Canaan, mais une fois entrés, ils n’ont pas obéi à toute la parole de Dieu. C’est ce qu’on a lu. Ils ont chassé à moitié les occupants de Canaan pour partager les terres avec eux. Dieu a dit de les chasser. Il a dit de les détruire pour prendre la place car c’était pour eux. Mais quand ils sont entrés, ils ont détruit seulement à moitié et ont laissé d’autres terres à leurs ennemis. Vous voyez? Ils n’ont pas libéré tout le territoire. Ils n’ont pas mené toutes les guerres. Aussi, Dieu leur a demandé : pourquoi est-ce que vous avez fait ça? C’est une question importante, frères. Pourquoi est-ce que vous avez fait ça?

C’est ce qu’on a lu dans Juges chapitre 2. J’ai dit: jamais je ne romprai mon alliance avec vous. Là, c’est Dieu qui parle aux enfants d’Israël. Moi je ne me repens pas! Je ne suis pas un homme pour me repentir. Je ne change pas ma parole. Moi, je ne romprai jamais l’alliance que j’ai faite avec vous, mais je vous ai dit: vous ne traiterez point alliance avec les habitants de ce pays; vous renverserez leurs autels; mais vous n’avez point obéi à ma voix; pourquoi avez-vous fait cela? Vous voyez? C’est eux-mêmes, ce n’est pas Dieu. Dieu a dit : entrez dans le pays; chassez tous les occupants: renversez tous leurs autels; tuez-les; massacrez-les; détruisez leurs villes; détruisez leurs dieux…

C’est Dieu qui a dit ça. C’est l’ordre qu’Il a donné. Amen. Frères, Dieu ne se repent pas. Ce qu’Il a dit voulait dire que s’ils entraient, Il était avec eux. Il les aurait aidés à mener les guerres sans problème. Tous leurs ennemis étaient sous leurs pieds. Ils avaient été livrés mais ce sont eux-mêmes, les enfants d’Israël, les enfants de Benjamin, les enfants de Juda, de Naphtali, de Lévi, tout ce monde-là…  c’est eux qui ont laissé subsister leurs ennemis. Vous voyez? Mais est-ce que ça veut dire que ce que Dieu a dit est faux? Non ! Ce n’est pas faux !

Je me souviens d’un frère, une année, il avait décidé de partir du milieu de nous. Il disait que depuis qu’il avait cru au réveil de Minuit, il avait trop de problèmes, donc ce n’était pas la voie de Dieu selon lui…Ce n’est pas la voix de Dieu ! Je lui ai dit : mais frère, il faut partir… Ce que la bible a dit c’est la vérité. Amen. Dieu avait dit aux enfants d’Israël de prendre le pays. Ça veut dire : prenez le pays. C’est tout ! C’est Dieu qui a dit cela, ce n’est pas un homme. Un homme peut dire une chose. Il peut dire de prendre le pays, mais il n’a pas les moyens de soutenir ceux qui font la guerre. Il y a des pays où la guerre est déclarée sans avoir suffisamment d’argent pour acheter les armes et pour faire la guerre. Chez Dieu, ce n’est pas comme cela. Dieu dit : prenez le pays ! Ça veut dire prenez le pays. Les anges sont avec vous ! Ma puissance est avec vous. Ma volonté est avec vous. Ma parole est avec vous ! La création est avec vous ! Les animaux, les arbres, le vent, la mer ! Tout est avec vous ! Le ciel, la lune, les étoiles… Tout est avec vous. Alléluia. Les montagnes, les cailloux… mais vous n’avez pas vu ! Pendant la guerre de libération de Canaan, les cailloux tombaient du ciel sur les ennemis d’Israël. Les cailloux sont avec vous. Tout est avec vous. Alléluia.

Les oiseaux sont avec vous. Les oiseaux ont nourri Elie. Dieu a dit : j’ai ordonné aux corbeaux de te nourrir. Alléluia. Cela fait partie du combat! Les corbeaux étaient dans le combat. Quand Elie combattait contre Jézabel et Achab, les corbeaux qui ont nourri Elie étaient dans le combat! Amen. La sécheresse est entrée dans le combat. C’est Elie qui a appelé la sécheresse, donc, la sécheresse était entrée dans le combat. Alors, quand je dis que la création est avec nous, ce n’est pas faux, frères ! Quand je dis que la lune est avec nous, c’est la vérité. Josué a dit : lune, arrête-toi… Josué a dit : soleil, arrête-toi… ils étaient bloqués parce qu’ils étaient dans le combat.

Donc, quand Dieu exécute Sa parole, tout est à notre disposition, même les chefs d’Etat. Tous les hommes sont dans le combat. C’est Dieu qui les appelle dans le combat mais c’est en notre faveur. Alléluia.  Frères, Dieu ne se repent pas. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Il dit la vérité. Donc, la parole de Dieu est toujours vraie, mais le problème, c’est que les hommes se rendent eux-mêmes indignes de l’appel de Dieu. Les enfants de Jacob ont souffert parce qu’ils n’ont pas pris tout le contrôle du pays. Il y a des peuples auxquels ils ont imposé des tributs. Payez-nous de l’argent et vivez tranquillement. Dieu a dit : Leurs dieux seront pour vous un piège. Leurs dieux ! Leurs démons ! Ils avaient des démons. Dieu ne voyait pas les individus, mais c’était des peuples qui n’adoraient pas Dieu donc, ils avaient des démons. S’ils étaient exterminés, leurs démons iraient ailleurs. C’est ce que Dieu avait dit. Les enfants d’Israël avaient même laissé un homme et sa famille en vie parce qu’il les avait renseignés, mais Dieu n’était pas d’accord. Dieu a dit qu’ils auraient dû le tuer parce qu’il est ensuite allé former une ville à côté d’eux et la ville a grandi. Frères, nos ennemis doivent être massacrés. Ils doivent être exterminés. Dans le combat que nous menons aujourd’hui, c’est la même chose. Aujourd’hui, nous sommes face à des démons. Nous sommes face à la mondanité, face au péché, face à la séduction… on est face à beaucoup d’esprits qui nous résistent. On est face à la sorcellerie. Il y a beaucoup d’esprits qui nous résistent, mais on doit savoir que Dieu ne se repent pas, qu’Il n’est pas un homme pour mentir.

Il nous a livrés nos ennemis, c’est la vérité ! Le message est venu pour nous faire triompher du monde. Le message est venu pour que notre foi monte, pour qu’on ait une grande foi qui fait tomber tous nos ennemis. Aucun ne doit rester en place. Aucun ne doit continuer à nous influencer. Aucun ne doit continuer à nous empêcher d’avancer. Tous les ennemis peuvent être écrasés et ils doivent être écrasés parce que Dieu est avec nous. Alléluia. Dieu n’est pas avec Satan. Dieu n’est pas avec les démons. Dieu n’est pas avec le monde. Dieu n’est pas avec la religion. Dieu n’est pas avec les sorciers. Dieu est avec son peuple. Dieu est avec ses serviteurs. Dieu est avec ses servantes. Dieu est avec les familles. Dieu est avec les couples de l’Eglise. Dieu est avec les ministères, frères. C’est avec nous que Dieu se trouve. Tout le monde entier est sous la puissance de Satan. Et le monde entier doit être anéanti par la puissance de Dieu. Amen. Dieu ne se repent pas. Dieu est fidèle. Dieu est juste. Dieu est droit et Dieu nous a appelés à exterminer tous nos ennemis.

On doit prendre ces paroles. On doit avoir la foi et savoir que la victoire est de notre côté. Frères, on ne doit pas être paresseux. Les enfants d’Israël ont été paresseux en Canaan. Ils ont été paresseux en Canaan. Ils ont été paresseux sur la terre même de la victoire. L’écriture dit que tout lieu que ton pied foulera  sera pour toi. Amen. C’est ce qui est écrit: le lieu que ton pied va fouler sera pour toi. C’est ce que Dieu a dit et c’est ça qui est vrai, frères. Alléluia. C’est ce qui est vrai. Là où ton pied va fouler, c’est pour toi. Autant aller marcher partout puisque l’endroit que mon pied foulera sera pour moi. Je vais marcher partout! Si c’est 1000 km², je vais marcher 1000 km². Je vais marcher partout. C’est pour moi ! C’est pour moi ! Mais ils étaient paresseux. Ils ont combattu un peu. Ils ont eu un peu de place et se sont dit : ça suffit ! Vous voyez, frères. Quel est le problème ici? Je vais vous le dire. En prenant les territoires, ils ont pensé à eux seuls. Ils n’ont pas pensé à Dieu. Dieu leur avait dit d’exterminer leurs voisins. C’est ce que Dieu avait dit. Mais eux, dès qu’ils ont trouvé un peu de place pour eux-mêmes et pour leurs animaux, ils se sont dits : ça suffisait. Vous voyez? Ça, c’est charnel. Il y a des frères et sœurs comme ça. Dès qu’ils ont un peu de place dans le monde - du travail, de l’argent, une famille - ils pensent que c’est fini, qu’ils sont arrivés alors que Dieu a un travail qu’Il est en train de faire contre Satan. Dieu a un travail qu’Il est en train de faire contre le monde et nous, nous sommes là pour exécuter la Parole de Dieu. A la fin des temps, l’Eglise a une parole à exécuter.

C’est l’Eglise qui tient le plan de Dieu, frères. Alléluia! C’est nous qui tenons le plan de Dieu parce que nous connaissons le plan de Dieu. Amen. C’est nous qui devons exécuter le plan de Dieu. On ne doit pas être paresseux! C’est avec nous que Dieu se trouve. On est en 2015. Sur la terre, Dieu n’est pas ailleurs ! Dieu est avec nous ! Le Dieu Tout-Puissant qui a créé les cieux et la terre. Il est avec nous. Il est dans le Message du temps de la fin. Il est dans le Cri de Minuit. Il est dans l’Epouse qui est en train de se former, de travailler. Amen. C’est nous qui avons le plan. Vous ne trouverez pas un peuple de Dieu ailleurs ! Il a été dit au frère Branham en 1933: « Tu es envoyé avec un message qui va préparer ma seconde venue. » Ce n’est pas ailleurs. Alléluia. Il n’y a pas un autre endroit. Il n’y a pas une autre Eglise, une autre doctrine. Il n’y a rien! C’est dans le message que Dieu se trouve dans notre génération par rapport à son plan de la fin des temps. Alléluia. Il est avec son peuple, frères. On doit avoir de l’assurance et on ne doit pas se laisser distraire. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Dieu n’est pas né. Il n’est pas né pour grandir. Il n’a pas eu des cheveux noirs et après des cheveux blancs. On ne connaît pas l’âge de Dieu. Dieu est éternel. Alléluia. Que son nom soit béni. Donc, ne nous rendons pas indignes de l’appel qu’on a reçu.

Il y en a qui sont partis ! Ils étaient avec nous, mais ils sont partis. Mais, c’est aussi la Parole de Dieu qui s’est accomplie parce que, dès le départ, le Seigneur nous avait dit qu’Il ferait un tri parmi nous. C’est ce qui est arrivé. Le cri de Minuit, ce n’est pas seulement un message, c’est une onction. Quand on parle du cri de Minuit, c’est une onction. L’onction, c’est l’huile de réserve. La bible dit que quand les vierges se sont réveillées, elles ont pris de l’huile pour mettre dans leur lampe. L’huile de réserve, c’est une onction. Amen. Le cri de Minuit, c’est une onction, c’est une puissance. Il y a une puissance qui accompagne le cri de Minuit. Tu peux avoir entendu la prédication, mais il faut bien que l’huile soit versée en toi. L’huile de réserve, l’onction nouvelle. C’est là que ta lampe va briller. C’est là que tu vas voir plus clair. C’est là que tu vas comprendre les choses. C’est là que tu vas appliquer la Parole qui a dit : « aie du zèle et repens-toi! ». Le cri de Minuit, c’est aussi une onction de repentance. C’est une onction pour pleurer, pour revenir au Seigneur. Amen. Il y en a qui n’ont rien compris. Ils sont venus, ils sont entrés dans les discussions et les grands débats.

Ne nous rendons pas indignes de l’appel qu’on a reçu. On a reçu un appel. Le cri de Minuit, c’est un appel. Répondons à l’appel et accomplissons la Parole de Dieu. On sait ce que Dieu nous a dit. C’est clair! Ce que Dieu nous a dit est clair donc accomplissons la Parole de Dieu. Ne soyons pas paresseux comme ces gens, les fils de Jacob. Ils sont venus. Dieu a dit de tuer tout le monde, de prendre le territoire, Ils ont pris des portions et ont laissé d’autres parties du territoire alors qu’ils avaient le pouvoir de prendre tout le territoire. Ils avaient le pouvoir de le faire. Ils avaient ce pouvoir parce que la parole avait été claire,   mais ils ont laissé des gens subsister en leur faisant payer des tributs.

Pourquoi devraient-ils payer des tributs, mais c’est parce qu’ils étaient assujettis ! Donc ça veut dire que les israélites les dominaient, donc ils pouvaient les exterminer.  Dieu ne leur avait pas dit de leur demander de payer des tributs ! Ce n’est pas ce que Dieu leur avait  dit au départ! La Parole a dit : Exterminez-les! Tuez-les! Parce qu’ils n’adoraient pas Dieu. Ils adoraient des démons.

Vous voyez ! Comme ils n’avaient pas obéi, le Seigneur leur a demandé : Pourquoi avez-vous fait ça? Pourquoi n’avez-vous pas obéi à ce que je vous ai dit? Alors, ils seront pour vous un piège. Et c’est ce que nous avons vu dans le livre des juges. On voit que les israélites sont tombés plusieurs fois avec les dieux des nations autour. Vous avez l’histoire de Samson, l’histoire de Gédéon, de Jephté… Ils ont eu des problèmes tout le temps avec ces voisins. Pourquoi? Parce qu’ils n’ont pas exécuté toute la parole de Dieu. Mais Dieu, Lui, Il ne se repent pas, Il ne ment pas, ce qu’Il a dit Il l’a dit. Amen. Mais, si Dieu parle et que la génération qui écoute n’applique pas, ça fait un problème. Dieu ne se repent pas.

Donc, je voudrais qu’on comprenne ces choses. La promesse de Dieu s’accomplit toujours. Ce que Dieu dit, Il l’accomplit toujours,  mais dans chaque génération, il y a des gens qui se rendent indignes de l’appel de Dieu. Dieu les appelle certes, ils viennent, mais n’accomplissent pas toute la parole de Dieu. Ils laissent des choses. Ils ne font pas toute la volonté de Dieu. Ne soyez pas surpris si vous n’accomplissez pas toute la parole de Dieu. Ne soyez pas surpris si vous ne suivez pas les instructions du Seigneur. Ça sera la disgrâce. C’est ce que Saül a fait. Dieu l’a appelé et ensuite il a désobéi et il a fait autre chose. Dieu l’a mis à l’écart. Amen. Que Dieu nous aide. Qu’on comprenne Sa Parole et qu’on ne se rende pas indigne de l’appel de Dieu.

Depuis que le Message a commencé, il y en a déjà beaucoup qui ont été écartés. Frères, comme le Seigneur tarde à venir, comme les choses ne se font pas comme cela devrait être… Le prophète est mort et on ne voit rien. Les vieux frères qui nous ont prêché la Parole sont en train de mourir. Le frère Barilier est déjà parti, frère Branham lui-même est mort depuis 50 ans, frère Frank a 82 ans maintenant. La Bible dit que ce sont les plus robustes qui vont jusqu’à 80 ans, mais quand tu as dépassé 80 ans, il n’y a plus rien. Amen. C’est comme ça. Le frère Graft qui organisait les réunions de frère Franck à Zürich en Suisse est décédé. Je l’ai su quand j’étais en Suisse. Il est mort d’un cancer cette année. Le frère Russ est lui aussi parti… Les frères sont en train de partir. La promesse de Dieu n’est pas encore accomplie.

Aux Etats-Unis, la plupart des témoins du ministère de frère Branham sont morts. Il y en a un qui est mort il y a quelques années, frère Coleman… Toute cette génération est en train de mourir. La prophétie n'est pas encore entièrement accomplie. Mais nous, qu’est-ce que nous faisons? On doit exécuter la Parole de Dieu, mais à chaque fois, il y en a plusieurs qui sont éliminés. Pourquoi sont-ils éliminés? Parce qu’eux-mêmes se rendent indignes de l’appel de Dieu. Ils répondent à l’appel, mais ils ne font pas ce que l’appel demande de faire. Ils reçoivent l’onction, mais ils ne font pas ce que l’onction leur demande de faire. L’onction a des exigences. Quand Dieu donne l’onction, il y a des règles qui l’accompagnent, il y a un appel qui l’accompagne. Il y a une commission, un travail à faire qui accompagne l’onction. Dieu donne l’onction pour un travail. Si on reçoit une onction, on doit faire le travail. Si on ne le fait pas, on sera indigne de l’appel du Seigneur et on sort des conditions de l’accomplissement de la promesse de Dieu.

Paul a dit que le Seigneur va se présenter une Epouse sans tâches ni rides… Une épouse sans tâches ni rides. Cette parole va s’accomplir. Alléluia. Cette parole va s’accomplir. Il y aura dans notre génération, des chrétiens sans tâches ni rides, des chrétiens propres, remplis du Saint-Esprit, revêtus de la puissance de Dieu. Alléluia. C’est la Parole de Dieu. Il y aura des fils de Dieu qui seront manifestés. Ils seront remplis de la gloire de Dieu. La terre va les voir. Le monde entier va les voir. Il y aura une armée puissante qui va se lever pour attaquer Babylone, pour attaquer les dieux de ce monde parce que c’est ce que le Seigneur a dit. Exterminez-les! Tous les dieux seront exterminés. Esaïe dit que quand on va se lever, tous les dieux seront exterminés. Dieu s’est levé en Egypte et Il a frappé tous les dieux d’Egypte.  Avec le bâton de Moïse, Il a frappé tous les dieux d’Egypte et a pris le pouvoir. Il a révélé Sa puissance à Pharaon en se manifestant puissamment.  Il fera la même chose dans notre génération. Il va se manifester au roi de Babylone. Les présidents, les rois et toutes les dignités verront la gloire de Dieu.

Les guides religieux verront la gloire de Dieu. Les imams, les papes, les toutes les autorités religieuses verront la gloire de Dieu. Tout le monde verra la gloire de Dieu parce que Dieu va se lever dans les nations. Il va prendre des hommes et des femmes pour confondre les démons de ce monde. Alléluia. C’est la Parole de Dieu. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Quand Il dit quelque chose, c’est la vérité et Il soutient Sa Parole. Il exécute Lui-même Sa Parole. Il fait Ses plans et les exécute. Alléluia. Et les hommes qu’Il choisit sont vrais. Si Dieu t’a choisi, sache que tu es vrai. Amen. Et Il t’a choisi parce que tu es vrai. Il t’a choisi parce que, Lui, Il dit que tu es vrai. C’est Son témoignage ! Amen. Il ne faut pas avoir peur. Il ne faut pas trembler. Il a dit à Josué : Ne tremble pas, ne crains pas. Alléluia. N’aie pas peur, je suis avec toi, va! Libère le pays! Il ne faut pas avoir peur. Il ne faut pas trembler. Si moi je suis avec toi, il ne faut pas trembler! C’est moi qui suis avec toi. Amen. Il ne faut pas trembler. Si Dieu est avec nous, pourquoi trembler? Il ne faut pas t’effrayer. Quand tu vas voir les murailles de Jéricho, il ne faut pas t’effrayer. Quand les rois vont se coaliser pour venir contre toi, n’aie pas peur.  Ne  t’effraye pas. Je suis avec toi. Je sais ce que je vais faire.

Il n’avait pas révélé à Josué qu’Il allait faire tomber des cailloux sur les gens de Jéricho ! Alléluia! Vous avez vu la muraille? Faites-en le tour et après, sonnez de la trompette. Vous verrez ce qui va arriver. Alléluia. Dieu ne ment pas. Dieu ne se repent pas de ses dons. Ce qu’Il dit est vrai. Frères, soyons fortifiés ! Soyons encouragés et restons dans la voie de la Parole de Dieu. Restons dans la voie que Dieu a tracée depuis le début, depuis le temps de frère Branham. Dieu a tracé une voie. Depuis le temps de frère Branham, Dieu mène un seul combat. Restons dans la voie que Dieu a tracée. On va arriver au bout, mais si tu t’arrêtes en chemin, tu sors du terrain d’accomplissement de la Parole, en ce moment, à qui la faute? Est-ce à Dieu ou à toi? C’est à toi! Quand Saül a désobéi, était-ce la faute à Dieu ou à Saül? Dieu n’avait pas pris Saül pour qu’il aille se tromper. C’est Saül lui-même qui n’a pas obéi à ce que Dieu avait dit. Samuel lui a dit : attends, j’arrive… Saül avait commencé à faire le sacrifice, alors que Dieu lui avait demandé de dévouer par interdit tout ce qui appartenait à l’ennemi, y compris les animaux. Est-ce que c’était la faute de Dieu? Ce n’était pas la faute de Dieu.

Les enfants d’Israël sont entrés en Canaan. Dieu a dit : tuez tout le monde. Ne laissez personne subsister. Dévouez-les par interdit… Quand ils sont arrivés, ils se sont partagé le territoire avec leurs ennemis. Est-ce que c’était la faute de Dieu? Ce n’était pas la faute de Dieu. Amen ! Dieu a donné l’onction à Samson, mais Samson quitte le territoire d’Israël et va se marier chez les philistins. Même si tu as la force, il y a des choses qu’on ne fait pas ! Il a même dormi chez une prostituée dans le territoire des philistins. Frères, est-ce que c’est Dieu qui l’avait envoyé là-bas chez la prostituée? Non ! Jusqu’à ce qu’il prenne Dalila, la philistine qui l’a dompté. Ce sont des mauvais esprits ! Sa mère lui a dit : mon fils, prend une femme parmi ton peuple. Il n’a pas écouté ! Est-ce que c’est la faute à Dieu? Ce n’est pas la faute à Dieu ! Vous voyez, il y a une chose: quand on arrive sur ce terrain, il y en a qui disent : Non, c’est parce qu’il n’était pas prédestiné. Comment est-ce qu’il n’est pas prédestiné ? Dieu va appeler quelqu’un qui n’est pas prédestiné ? NON. Lisez dans Romains : Ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés. C’est ce qui est écrit: ceux qu’Il a prédestinés, Il les a appelés. Non, c’est parce qu’il n’était pas prédestiné. S’il avait été prédestiné, il ne serait pas tombé. Frères, ce n’est pas comme ça. Il y a des gens qui se rendent eux-mêmes indignes de l’appel de Dieu. N’oubliez pas Mathieu 22, c’est Jésus même qui a enseigné ça et Il l’a enseigné en rapport avec les noces. Vraiment, que Dieu nous bénisse et qu’on comprenne ces paroles pour demeurer dans la lucidité et la Parole de Dieu. On va se remettre entre les mains du Seigneur.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.