Convention Nationale de Réveil - Lakota - 30 Mars - 1 Avril 2018

  • M'bra Parfait
  • mardi, 17 avril 2018
Fichier
1.0/5 rating 1 vote

Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon 

(1 Thes 5 :20-21)

Recherchez l’amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie. 2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères.3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. (1 Cor 14 :1-3)

Le chapitre 14 de la première épitre aux Corinthiens est dédié à la manifestation des dons dans les Assemblées de croyants. C’est là que Paul montre l’importance du don de la prophétie. Il commence par encourager les frères à aspirer à ce don, à cause de son importance dans l’édification des Assemblées de l’Eglise. Contrairement aux autres dons, celui de la prophétie prend directement part à la prédication et s’adresse directement aux frères et sœurs dans l’Assemblée. Paul dit que celui qui prophétise s’adresse directement aux hommes – les édifie, les exhorte et les console. Nous pouvons ajouter que celui qui prophétise avertit, reprend par l’Esprit et dévoile les secrets des cœurs comme c’est écrit : 24 Mais si tous prophétisent, et qu’il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple, il est convaincu par tous, il est jugé par tous, 25 les secrets de son cœur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous.

Il est vrai que ceux qui reconnaissent la manifestation de Dieu dans les prophéties peuvent témoigner que Dieu est réellement au milieu de son peuple quand ce don est manifesté. C’est ce qui s’est passé lors de notre Convention nationale de réveil pendant le week-end de pâques. Nous pouvons dire que Dieu nous a visités et a fait pour nous de grandes choses. Il appartient aux uns et aux autres de veiller sur leur marche avec Dieu pour toujours profiter des grâces qui viennent à nous maintenant.

Lorsque Dieu se manifeste parmi son peuple comme Il l’a fait à Lakota, nous devons avoir en pensée ce qui est écrit dans Apocalypse chapitre 14 au verset 7 – le Message de l’ange qui volait au milieu du ciel : Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux.

Mes bien-aimés, ce que nous avons à faire maintenant, c’est de craindre Dieu et de Lui donner gloire en toutes choses, car l’heure de son jugement est arrivée. C’est d’ailleurs en vue d’échapper à ce jugement que nous avons reçu le Message du Temps de la Fin. Comme c’est écrit « Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, Avant que le jour de l’Eternel arrive, Ce jour grand et redoutable… » Le jour dans lequel nous sommes maintenant est un grand et redoutable jour. Ce n’est pas un jour de 24 heures, mais c’est un jour prophétique, un jour divin dont le calendrier se trouve dans les mains du Seigneur. C’est un jour où le jugement commence dans la maison de Dieu. Mes frères et sœurs, nous devons avoir de la crainte pour Dieu et Sa Parole en notre milieu pour ne pas périr avec les méchants qui ne connaissent pas Dieu.

Les serviteurs de Dieu doivent comprendre qu’une prophétie qui sort dans un rassemblement de croyant devrait s’adresser au peuple de Dieu dans le but de l’édification des frères et sœurs. Quand elle ne remplit pas cette fonction, elle devrait être rejetée, car aucune prophétie n’est au-dessus de l’Assemblée des saints. Certes, les prophéties ne devraient pas être méprisées, mais elles doivent être examinées, comme c’est écrit dans 1 Jean 4 : Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

Une prophétie qui jette le trouble dans l’Assemblée et sème la confusion dans l’esprit des frères est un produit de Satan et devrait être mise de côté. Car, en ce qui concerne le don de prophétie, Paul met l’accent sur l’édification et l’exhortation. Pour beaucoup de frères, la prophétie sert seulement à prédire les événements, ce qui n’est pas faux, mais le don de prophétie dont parle Paul ne sert pas seulement à prédire les événements, mais il sert surtout à l’édification du peuple de Dieu dans les réunions de l’Eglise.

Le prophète Agabus avait prédit par l’Esprit la famine sur la terre, (Actes 11 :28) et l’arrestation de l’apôtre Paul à Jérusalem : Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée, 11 et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit : Voici ce que déclare le Saint-Esprit : L’homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens. (Actes 21 :10-11) Donner l’information qu’il y aurait une famine sur la terre ou que Paul serait arrêté à Jérusalem n’édifie en rien l’Assemblée, mais permet toutefois aux frères de prendre des dispositions. Ce dont parle Paul dans 1 Corinthiens 14 est une manifestation spirituelle qui touche la vie personnelle des membres de l’Eglise. C’est un don qui accompagne le Ministère pastoral dans la prise en charge des âmes dans les assemblées locales. C’est pour cette raison que Paul nous demande d’aspirer à ce don. Nous devons nous habituer à ses manifestations et ne pas mépriser ce que Dieu fait pour aider Son peuple à aller de l’avant.

26 Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification.

Voici comment se tenaient les réunions dans les premières assemblées de l’Eglise. Chacun apportait selon son inspiration, sa contribution à la réunion pour l’édification. La contribution pouvait être un cantique inspiré, une instruction de l’Esprit, une révélation, un parler en langue, une interprétation et ainsi se déroulaient les cultes. Maintenant dans nos églises, on n’accorde plus de place à l’Esprit parce que nous avons déterminé à l’avance comment les cultes devraient se dérouler. Il existe un schéma classique que nous avons hérité de nos organisations religieuses. Souvent les heures et les minutes sont comptées – ce qui fait qu’on est surpris par les manifestations de l’Esprit quand le Seigneur est présent parmi Son peuple. Mais nos pères apostoliques ne devraient pas être surpris par les manifestations de l’Esprit parce qu’ils y étaient certainement habitués.

Paul dit : 27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète ; 28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu. 29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent…Voyez qu’en ce qui concerne les dons de parler en langue et de prophétie, Paul dit que deux ou trois s’expriment chacun à son tour pour éviter le désordre. Mes bien-aimés frères et sœurs, nous devons tous comprendre qu’on ne peut pas empêcher à des frères et sœurs qui ont des dons de s’exprimer dans les rassemblements, au contraire, on doit les laisser s’exprimer et ensuite juger si c’est de Dieu ou pas. 30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. 31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.

Les prophéties sont données pour instruire et pour exhorter le peuple de Dieu – je le rappelle à toutes fins utiles comme c’est écrit. C’est pour cela que les prises de parole doivent se faire dans l’ordre et la discipline. Ceux qui manifestent ces dons sont appelés à avoir la maîtrise de soi pour éviter la confusion et permettre à tous d’entendre les paroles adressées au peuple de Dieu. Et cela est possible, car : 32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ; 33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix.

Il est vrai que pour Paul, les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes, mais dans la pratique, ce n’est pas facile pour les frères et sœurs qui arrivent nouvellement dans la foi et qui manifestent des dons de se maitriser – il faut un peu de temps pour parvenir à maîtriser son don et l’onction qui l’accompagne. Le don comme tout bon Ministère doit croitre et parvenir à la maturité spirituelle.

Nous avons eu affaire pendant notre Convention à plusieurs prophéties qui étaient des paroles d’encouragement et d’exhortation, des reproches et des avertissements, ainsi que des paroles de consolation, adressées, soit à des individus, soit aux serviteurs de Dieu, soit à tout le peuple de Dieu. Chacun a été servi. Certaines de ces prophéties ont été données en complément au Message principal de la rencontre qui portait sur la vision du Ministère pastoral dans les Assemblées locales.

En effet, nous avons reçu que, la vision du bon Berger qui est le Seigneur Jésus-Christ porte sur le FRUIT que les brebis doivent porter. Et les pasteurs doivent travailler à faire porter au peuple de Dieu, le fruit qu’Il attend. Le fruit, c’est Jésus-Christ manifesté en chacun de nous. C’est le fruit du Message. C’est l’heure où nous devons entièrement partager la vision du bon Berger pour travailler dans Sa volonté. Notre vision doit porter sur le fruit que doivent produire ceux qui sont sous notre responsabilité. S’ils n’arrivent pas à porter le fruit de l’Esprit attendu, nous devons être patients comme le vigneron de Luc 13 et persévérer dans le travail jusqu’à ce que nous voyions la main de Dieu. 8 Le vigneron lui répondit : Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier. 9 Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas.

Il est important que nous fassions produire au peuple, le fruit attendu par le Maître parce que ceux qui n’ont pas de fruits seront coupés et jetés au feu. C’est donc une importante responsabilité que Dieu a accordé à ceux qui ont été appelés à participer à la conduite du peuple de Dieu dans les Assemblées locales.   Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (Jean 15 :16)

Nous mettons à la disposition du peuple de Dieu, toutes les prophéties que nous avons entendues les unes après les autres le vendredi soir, au commencement de la rencontre et la journée du samedi, matin et soir. L’ordre chronologique des prophéties a été respecté. Aucune prophétie n’a été changée, à part des répétitions qui ont été supprimées pour faciliter la lecture.

Par ailleurs, il est bon de savoir que les prophéties proviennent de six personnes différentes, qui ne se connaissent pas toutes parce qu’elles viennent de quatre églises différentes. Pour plusieurs d’entre elles, les dons sont récents.

Réunion du Vendredi Soir

N°1

Tu M’as honoré ; tu M’as honoré dans les petites choses. Tu as été fidèle ; tu auras ta bénédiction.

N°2

Crions au secours ! Crions au secours ! Crions au secours ! Crions au secours ! Crions au secours ! Crions au secours !

N°3

Adorez l’Éternel ! Chantez-Lui des cantiques nouveaux, car le Saint des saints est là, le Saint des saints est là, le Saint des saints est là, le Saint des saints est là. Qui peut contester avec lui. Louez l’Éternel ! Louez l’Éternel ! Louez l’Éternel ! Louez l’Éternel !

N°4

Qui Me cherche et ne Me trouve, qui Me cherche et ne Me trouve ; Moi l’Éternel le Grand DIEU le TOUT PUISSANT ; qui Me cherche et ne Me trouve ; qui se lèvera et contestera ; qui Me cherche et ne Me trouve, qui Me cherche et ne Me trouve ; vous vous êtes levés ? Êtes-vous levés ? Qui Me cherche et ne Me trouve, qui Me cherche et ne Me trouve, qui Me cherche et ne Me trouve.

N°5

Ne soyez pas hypocrites, Je vous le dis, ne soyez pas hypocrites ; Mes enfants, ne le soyez pas, ne le soyez pas, ne le soyez pas.

N°6

Je voyais, je voyais, je voyais, le Roi de GLOIRE qui se lève, qui s’assois sur son trône, je le vois, il est assis en majesté, Oh ! Frères ! Je le vois, je le vois.

N°7

Oh Mon peuple ! Oh Mon peuple ! Oh Mon peuple ; Je vous le dis, il n’y a que Moi, il n’y a que Moi, il n’y a que Moi, criez à Moi, il n’y a que Moi ; je vois des chiens, je vois des chiens,; il n’y a que Moi, criez à Moi, criez à Moi, criez à Moi, criez à Moi.

N°8

Écoutez ! Écoutez ! Écoutez ! Écoutez ! Écoutez ! Écoutez ! Écoutez !

N°9

Je vous accorde ce que vous voulez, Je vous accorde ce que vous demandez. Ne soyez pas hypocrites ! Je suis là, ne soyez pas hypocrites ; Je suis là. Je vous accorde tout ce que vous voulez ; Je vous accorde ce que vous demandez, ne soyez pas hypocrites. Dès maintenant, Je Me révèle à vous, Je me dévoile parce que je vous aime. Je me dévoile à vous parce que je vous aime. Je vous ai choisis, Je vous ai appelé. Ne soyez pas hypocrites ! Libérez vos cœurs, libérez vos cœurs, libérez vos cœurs ! Je vais entrer si vous libérez vos cœurs.

N°10

Je voyais des chiens qui rôdent ; je voyais un animal mi- chien, mi- lion, Oh mon peuple ! Vous avez une mission. Ainsi parle l’Éternel, vous avez une mission !

N°11

Écoutez la voix de l’Éternel. Oui Je vais vous répondre : Mais dites-moi, pourquoi vois-je au milieu de vous des pierres dispersées ? Levez-vous, rebâtissez l’autel, ainsi le feu viendra ! Je vois des hommes et des femmes dispersés. Vos foyers en lambeaux, rebâtissez l’autel de vos foyers, rebâtissez l’autel de vos foyers ! Vous femmes ! Mettez-vous dans vos positions parce que là où vous êtes, ce n’est pas là où Je vous ai placées. Qui vous a envoyées dans ces positions ? Vous hommes ! Dites-moi comment arrivez- vous à prendre soin de vos femmes comme je vous ai demandé ? Prenez vos positions ! Que faites-vous de vos enfants ? Que faites-vous de vos enfants ? Je vais vous demander des comptes. Repositionnez-vous ! Rebâtissez l’autel ! Ainsi le feu viendra, car Je suis l’Éternel. Oui Je suis présent. Toutes prières que vous allez adresser, Je vais vous donner une réponse mais, rebâtissez l’autel ; rebâtissez l’autel, rebâtissez l’autel, rebâtissez l’autel, rebâtissez l’autel. Je suis prêt pour tout, mais rebâtissez l’autel. J’insiste : Rebâtissez l’autel ! Je vous préviens, J’ai longtemps parlé. Si vous voulez que le feu descende, rebâtissez l’autel. Et vous qui vous tenez encore dans la sorcellerie, abandonnez ces voies, car Je suis l’Éternel. Je n’aime pas l’impureté, revoyez vos positions. Revoyez l’état de vos cœurs. Libérez vos cœurs, Rebâtissez l’autel, ainsi le feu viendra. J’ai dit que Lakota est une porte. Je le répète : Lakota est une porte. Libérez vos cœurs, rebâtissez l’autel. Faites-le ! Écoutez la voie de l’Éternel. Rebâtissez l’autel. Pensez-vous que Je ne peux pas vous guérir ? Pensez-vous que je ne peux pas briser les liens ? Je vous aime, mais s’il vous plait ; rebâtissez l’autel ; ne limitez pas Ma Main, rebâtissez l’autel s’il vous plait.

N°12

Ainsi parle l’Éternel ! Lorsque vous suppliez, Je voyais une lumière. Je voyais un soleil qui se levait lorsque vous suppliez, mais je vous accuse. Je condamne vos légèretés. Ainsi parle l’Éternel ! Je vous condamne, Je vous accuse pour vos Légèretés ; Je vous accuse. Je vous condamne cela.

N°13

Ainsi parle l’Éternel, Je vous le dis, ne pouvez-vous pas le faire pour Moi ? Ne pouvez-vous pas le faire par Amour pour Moi ! Faites-le Mon peuple, Je vous le dis, faites des sacrifices. Faites des sacrifices. Faites-le. Vous demandez, mais faites des sacrifices.

Comment pouvez-vous prétendre M’aimer mes enfants ? Comment pouvez-vous le prétendre si vous n’arrivez pas à faire des sacrifices ? En quoi êtes-vous différents des religieux ? Comment ? Peuple que J’aime tant. Comment Mon peuple ?

Pas de pleurs stériles, Oh ! Pas de pleurs stériles. Je veux des décisions et des œuvres; Ainsi vous serez Ma Gloire. Ainsi vous serez Ma fierté. Ainsi vous serez Mon honneur. Ainsi vous serez Mes Fils et Mes enfants. Oh ! Mes enfants.

N°14

Pleurs ! Cesse tes pleurs, cesse tes pleurs. Je veux que ce soit vos cœurs, Je veux que ce soit vos cœurs. Cesse tes pleurs, Je veux que ce soit vos cœurs. Je vous attends ! Je veux vos cœurs.

N°15

Je vous ai assez regardé. Je vous ai assez examiné. Cela vient du sacrifice. Faites-le par amour.

N°16

Je l’ai fait pour vous (sacrifice), Honorez-Moi ! Honorez-Moi ! Honorez-Moi ! Honorez-Moi ! J’ai besoin des cœurs purs, J’ai besoin des cœurs purs, Car je suis prêt, C’est là le rendez–vous, Honorez-Moi.

N°17

Est-ce en vain que Je vous ai fait sortir de ces lieux ? Est-ce en vain que Je vous ai fait sortir de ces lieux ? Pourquoi regardez-vous en arrière ? Pourquoi regardez-vous en arrière ? Pourquoi tu méprises Mon Amour ? Tu méprises Mon Amour.

N°18

Vous êtes venus Me rencontrer : Je suis là, Je suis là ! J’ai besoin des cœurs et non des corps. J’ai besoin des cœurs. Disposez-vous, disposez-vous ! J’ai besoin des cœurs. J’ai besoin des cœurs, disposez-vous. Vous recevez tout pour Moi. Vous recevez tout, si vous le faites ! Seulement rappelez-vous du sacrifice.

N°19

Ainsi parle l’Éternel ! Oh Mes enfants bien aimés, quelle bonne demande ! Vous M’appelez au milieu de vous, mais, rétablissez l’autel, revoyez vos voies. Quelle bonne demande de M’appeler ! Mais revoyez vos voies. Oh bien-aimés, Je vous aime, Je vous aime. Revoyez vos voies. , Revoyez vos voies, car ce sont vos voies qui ne sont pas approuvées par Moi.

N°20

Ainsi parle l’Éternel ! Je vous le répète : Ecoutez Ma voix Mes enfants. Je veille sur Ma parole pour l’accomplir. Vous n’écoutez pas Ma voix. Vous ne prêtez pas attention à Ma voix. Ne soyez pas à moitié Mes enfants. Soyez sincères, portez-vous à Moi, confiez-vous à Moi ; abandonnez-vous à Moi. Ne soyez pas hypocrites. Écoutez Ma voix, prêtez attention Mes enfants car Je veille. Ne pense pas que Je ne suis pas là. Je suis présent pour accomplir Ma Parole. Pas à vos manières, pas à vos pensées, pas à vos imaginations ; mais Je suis présent. Considérez Ma Parole. Considérez Mes Avertissements. Prêtez attention, Je vous le dis, Je vous avertis. Considérez Mes voies, considérez ce que Je fais ; car Je vous le dis : Je suis Puissant pour mener Mes brebis, pour mener Mon Troupeau. Prêtez attention à Mes paroles ; faites-le Mon peuple, faites-le Mon peuple. J’insiste, prêtez attention à Ma voix, car Je veille, mais écoutez et soumettez-vous.

Journée du Samedi

N°1

Je vous le dis, apprenez-moi ! Apprenez à me connaitre, apprenez à connaitre Mes voies ; qui que vous soyez. Apprenez-Moi, apprenez-Moi.

N°2

Je vous parlerai ce matin, disposez-vous ! Car le rendez-vous a été fixé très longtemps. Je vous parlerai ce matin. Je vous parlerai.

N°3

N’est-ce pas Moi qui ai créé toutes choses ? Pourquoi Me méprisez-vous ? Ce monde Me rejette ! Ce monde Me tourne le dos. Vous que J’ai choisis, vous doutez de Ma Grande Puissance, vous doutez de Mon Amour, vous doutez de Mon Amour, Vous doutez de Ma Grande Puissance, vous doutez de Ma Force. Disposez-vous ! Vous aurez le visage brillant, vous aurez le visage brillant, vous aurez le visage brillant, vous aurez le visage brillant. Disposez-vous ! Tout dépend des cœurs. Dégagez de vos cœurs les mépris, Prenez soins des enfants ! Car Je suis là, Celui qui rejette son enfant, celui-là même Me rejette. Celui qui n’aime pas son enfant, celui-là même ne M’aime pas. Celui qui empêche son enfant de M’obéir, celui-là même Me rejette. Disposez-vous, Je vous ai dit, écoutez, Je vous ai parlé.

N°4

Ecoutez la voix de l’Eternel, écoutez la voix de l’Eternel. Vous livrez vos enfants sur des plateaux à Satan. Vous les livrez à Satan en les laissant devant la télévision. Vous laissez la télévision éduquer vos enfants. Abandonnez ces voies. Je le répète, Je vais vous demander des comptes pour ces enfants. Pourquoi abandonnez-vous ces enfants ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pensez-vous qu’ils ne méritent pas aussi le salut ? Pensez-vous qu’ils ne méritent pas aussi le salut ? Arrêtez ! Arrêtez ! Arrêtez ! Arrêtez ! Ça suffit ! Ça suffit ! Arrêtez ! Arrêtez ! Arrêtez ! Arrêtez !

N°5

Mes enfants, n’êtes-vous pas venus Me rencontrer ? N’êtes-vous pas venus Me rencontrer ? Ne soyez pas endurcis, car Je vous parlerai de tout, parce que vous êtes Mon choix. Je vous révélerai toutes choses, Tout ce que les Hommes ne connaissent pas, Je mets à votre disposition. L’heure viendra ou les Hommes vous mépriseront, l’heure viendra ou les Hommes vous négligeront, l’heure viendra ou les Hommes vous haïront, l’heure viendra ou les Hommes vous rejetteront. Mais prenez courage, mais prenez courage. N’est-ce pas Moi qui ai vaincu votre adversaire ? Croyez-moi, car cela se fera. C’est celui qui vaincra qui aura Ma gloire.

N°6

Ainsi parle l’Eternel ! N’est-ce pas Moi qui est créé les cieux et la terre ? N’est-ce pas Moi qui est créé les cieux et la terre ? Pourquoi doutez-vous de Moi ? Pourquoi fermer vos cœurs à Ma parole ? Pourquoi doutez-vous de Moi ? Ouvrez vos cœurs ! Laissez-moi y entrer ! Laissez-moi faire ! Laissez-Moi manifester Ma parole en vous ! Ouvrez vos cœurs, abandonnez l’incrédulité, abandonnez les légèretés et donnez-Moi la permission d’entrer dans votre cœur. Donnez-Moi la permission de manifester Ma Gloire. Ouvrez vos cœurs ! Abandonnez l’incrédulité, abandonnez la légèreté, abandonnez les mensonges ! Ouvrez vos cœurs ! Laissez-Moi y entrer ! Laissez-Moi y entrer !

N°7

Cela vous fera peur, Cela vous fera peur,  parce que c’est Moi l’Eternel qui vous parlerai, c’est Moi l’Éternel qui vous parlerai. Mes serviteurs, écoutez aujourd’hui, Je vous parlerai aussi ; aujourd’hui Je vous parle aussi. Tout n’est pas disponible, tout n’est pas disposé, tout n’est pas disposé dans Ma Maison. Tout n’est pas disposé dans Ma Maison. Regardez ! Souvenez-vous de Ma blessure, souvenez-vous de Ma blessure ! Tout n’est pas disposé dans ma Maison. Prenez soin de Mes brebis. Prenez soin de Mes brebis. Beaucoup s’égarent, beaucoup s’égarent. Vous ne voyez pas, mais Moi l’Eternel, Je vois tout. Prends soin de cela ! Prends soin de cela !

Je te parle et tu le sais, tu te connais. Je te parle, tu te connais. Et si tu ne crois pas, Je dis ton Nom : M’BRA, Prends soin de Mes brebis ! Prends soins de Mes brebis ! Prends soin de Mes brebis ! Prends soin de Mes brebis ! Prend soins de Mes brebis ! Je vous le dis, que Je vous parlerai et tu l’as entendu, toi.

N°8

Ainsi parle l’Eternel ! Est-ce que vous mes enfants, vous Me connaissez ? Est-ce que vous Me connaissez ? Est-ce que vous Me connaissez ? Je parle à tous ! Est-ce que vous Me connaissez, Moi l’Eternel ? Est-ce que vous Me connaissez ?

N°9

Vous pensez que Je ne peux le faire ? Vous pensez que Je ne peux le faire ? Qui a commencé et Je ne l’ai pas aidé ? Qui a commencé et Je n’ai pas aidé ? Je vous ai donné le pouvoir de le faire. Je vous ai donné le pouvoir de le faire. C’est pourquoi vous avez de la sagesse, c’est pourquoi vous avez la connaissance, c’est pourquoi vous avez la révélation, c’est pourquoi Je vous ai tout montré. Je vous ai tout montré. Je vous ai tout montré. Frère Landry, prends soin de cela, prends soins de cela. Je vais Me manifester. Ne regarde plus à côté, Tu es pour Moi.

N°10

Voici la balance de l’Eternel ! La voici ! Pour peser vos Ministères. Je la veux lourde, Je la veux pesante, Je la veux pesante et non pas légère. Je ne la veux pas légère, Je ne la veux pas légère. Prenez soin de Mes brebis ! Écoutez Ma voix. Ne méprisez pas ces Paroles ! Car, Je Me tiens là avec Mon épée. Ecoutez Ma voix ! Ecoutez ce que Je vous annonce, car Je suis le Redoutable. Celui que vous devez craindre c’est Moi, l’Eternel. Pourquoi tournez-vous du regard ? Regardez à Moi ! Portez-vous à Moi, et à Moi seul ! Car Moi seul peut conduire. Portez-vous à Moi ! Car Je suis le Redoutable.

N°11

Avez-vous oublié ? Avez-vous oublié ? Je vous ai parlé du sacrifice. Je vous ai parlé du sacrifice. Il n’y a pas de fruits sans sacrifice ! Il n’y a pas de fruits sans semer ! Il n’y a pas de résurrection sans mort, il n’y a pas de Vie sans faire cela. Mon peuple meurt, Mon peuple meurt. Je vous parle, Mon peuple meurt, Mon peuple meurt. Je dis que rien ne pourra vous résister. Rien ne pourra vous résister ; mais vous Me résistez, vous Me résistez. Vous résistez à Ma Parole. Vous résistez à Mes ordres ; Tu le sais, Je te l’ai dit ; Je le répète : sacrifiez-vous ! Sacrifiez-vous ! Je vous ai dit que Je vous parlerai.

N°12

Je vous le dis. Qui que vous soyez ? Quel que soit votre rang Mes enfants, cherchez Moi ! Que chacun Me cherche d’un cœur véritable. Car Je Me ferai connaitre à celui qui Me cherche de tout son cœur. Je Me ferai connaitre à celui qui Me cherche de tout son cœur. Quel que soit son rang, quel que soit son rang, quel que soit sa position. Cherchez Moi, cherchez Moi, cherchez Moi, cherchez Moi, cherchez Moi.

N°13

Détournez-vous ! Détournez-vous des fausses pratiques ! Détournez-vous ! Je parle de la sorcellerie. Donnez-Moi vos cœurs ! Car Je suis capable de mettre la lumière en vous. Quittez les ténèbres ! Quittez les ténèbres ! Ce sont des blagues ! Quittez les ténèbres ! Je suis la Lumière, venez à Moi si vous désirez la Vie.

N°14

Ainsi parle l’Eternel ! Je vous ai choisi et Je vous exhorte. Pourquoi doutez-vous de Moi ? Pourquoi doutez-vous de Moi ? Ouvrez votre cœur ! Je vous ai choisi, Je vous ai établi. Pourquoi doutez-vous de Moi. Ouvrez votre cœur !

N°15

Toi qui te tiens dans la sorcellerie, tu entends ce que Je dis. C’est le moment. Je te donne ces jours pour te repentir, Je te donne ces jours pour abandonner tes voies. Ecoute la voix de l’Eternel ! C’est le temps d’abandonner. Vous qui vous tenez encore dans l’impureté, abandonnez, abandonnez, abandonnez. Je suis l’Eternel ! Je suis le Redoutable ! Pourquoi n’avez-vous pas peur ? Ecoutez, Je suis le Redoutable ! Je suis le Redoutable ! Abandonnez !

N°16

Je vous ai dit que Je vous parlerai. Je vous ai dit cela. Ne vous étonnez pas ! Toute chose a une première fois, un commencement ; le ciel, la terre, la mer, le monde, même les Hommes ; toute chose a une fin et un commencement…Je vous parle !

N°17

Ainsi parle l’Eternel ! Je vous le dis Mes enfants, Agissez comme ce publicain, comme ce publicain et non comme les pharisiens. Car J’élève les humbles, J’élève les humbles, J’élève les humbles et Je rabaisse les orgueilleux, Je rabaisse les orgueilleux. Agissez ! Agissez comme le publicain.

Pourquoi ton cœur est dur comme la pierre ? Pourquoi ton cœur est dur comme la pierre ? Tu méprises, tu Me demandes d’intervenir, mais pourquoi ton cœur est dur comme la pierre ?

N°18

Ainsi parle l’Éternel ! Pourquoi Me mettre au défi ? Pourquoi persister comme ça ? C’est au péril de ta vie. Abandonne tes péchés. Pourquoi persister dans le mal ? Abandonne tes péchés et reviens à Moi ! Pourquoi Me mettre au défi ? Abandonne la sorcellerie, c’est au péril de ta vie. Quand cesseras-tu de clocher des deux pieds ? Choisis ton camp maintenant. Il est temps maintenant que tu choisisses ton camp. Il n’y aura plus de délai. C’est au péril de ta vie. Abandonne la sorcellerie. La lumière et les ténèbres ne peuvent pas cohabiter. Il est temps que tu choisisses ton camp. Il est temps que tu abandonnes ces pratiques malsaines, il est temps que tu choisisses ton camp. Il n’y a plus de délai, c’est au péril de ta vie; Je le répète, c’est au péril de ta vie, c’est au péril de ta vie. Quand cesseras-tu de Me mettre au défi ? Quand cesseras-tu de te placer contre Moi le Tout Puissant ? Sache-le, il est temps que tu choisisses ton camp. Ouvre-Moi ton cœur, donne-le Moi. Confesse ton péché et tu seras pardonné. Abandonne la sorcellerie. La lumière ne saurait cohabiter avec les ténèbres. Choisis ton camp. Il n’y aura plus de délai. Je le répète, c’est au péril de ta vie.

N°19

Ne savez-vous pas que Je suis un Dieu saint pour que vous entriez dans Ma maison avec vos impuretés ? Oui voulez-vous voir des morts au milieu de vous ? C‘est ce que vous voulez ? C’est ce que vous attendez ? Vous voulez que Je vous frappe ? C’est ce que vous voulez ? Je vous ai dit que Je suis votre premier Amour. Revenez à Moi ! Revenez à Moi ! Revenez à Moi ! Toi, depuis hier Je te parle, tu M’entends, mais tu fais le sourd. Arrête ! Arrête ! Arrête ! Arrête ! Arrête ! Arrête ! Je dis c’est fini ! Plus de délai pour vous. Vous avez longtemps travaillé mais c’est la fin. Je dis, Je ne veux plus voir tout ça dans Ma présence parce que Je suis Saint. Je suis Saint. Je dis, Je suis votre Amour. Revenez à Moi ! Pourquoi portez votre amour au monde ? Pourquoi ? Parmi vous, certains préfèrent leur travail que Moi. Pourquoi ? N’est-ce pas Moi qui vous ai donné ce travail ? Alors ! Pourquoi ? Pourquoi tu aimes ton travail plus que Moi ? Pourquoi ? Je suis ton premier Amour. Je suis l’Éternel ton premier Amour. Je suis l’Éternel ton premier Amour. Écoute Ma voix et tu auras la vie. Ecoute Ma voix et la Gloire sera sur toi. Écoute Ma voix. Ecoute Ma voix, peuple de l’Éternel, écoute Ma voix, Je vous ai choisi, certes, mais écoutez Ma voix. Écoutez Ma voix ! Repentez-vous, c’est le moment ! Je dis, repentez-vous ! Repentez-vous maintenant. C’est le moment, Je dis, il n’y a plus de délai. En sortant d’ici, ceux qui ne vont pas se repentir, attendez-vous à la mort ; car Je suis Redoutable et Je n’aime pas l’impureté. Abandonnez vos voies. Abandonnez vos voies que vous avez empruntées pendant longtemps. Abandonnez !

N°20

Ainsi parle l’Éternel ! Vous savez de quoi Je parle. Abandonnez vos péchés et revenez à Moi. Soyez sincères. Abandonnez l’hypocrisie dont J’ai horreur. Abandonnez l’hypocrisie parce qu’il y a des hypocrites au milieu de vous. Ouvrez-Moi vos cœurs ! Il y a au milieu de vous des hypocrites, rien ne M’est caché. Ouvrez-Moi vos cœurs ! Abandonnez le Péché et revenez à Moi ! Vous désirez Me voir ; c’est lorsque vos cœurs seront disposés que vous Me Verrez. Disposez vos cœurs. Abandonnez le Péché et vous verrez Ma gloire.

N°21

Vos maisons sont dégoutantes. Pourquoi ces saletés ? Pourquoi vos maisons sont-elles dégoutantes ? Vous sortez avec des tenues de princes, pourtant vous êtes nus, sales, dégoutants, dégoutants, dégoutants. Je Me suis sacrifié en vain pour vous. Je me suis sacrifié en vain pour vous. Mettez-y de l’ordre ! Je vais vous frapper. Pas de pitié, car c’est maintenant le pardon, c’est maintenant le pardon, c’est maintenant le pardon.

N°22

Oui c’est vrai ! Je vous ai portés dans Mon sein. Mon Amour pour vous est tellement grand. Pensez-vous un instant que je vais vraiment vous frapper jusqu’à ce point ? Tout ce que Je veux, ce sont des cœurs sincères. Tout ce que Je demande, c’est de croire simplement en Moi, tout simplement supplier. Que vous demander d’autre ? Qu’est-ce que vous pouvez m’offrir si ce n’est votre cœur ? Revenez tout simplement, revenez tout simplement et vous verrez si Je ne ferai pas luire Ma face sur vous. Vous voulez la vie ? Mais revenez simplement à Moi. Mon cœur est heureux parce que vous écoutez. Vous écoutez, mais s’il vous plait, revenez simplement à Moi. C’est tout ce que Je vous demande. Aimez-vous simplement. Je ne vous demande rien d’autre. Est-ce si difficile d’aimer son frère ? Est-ce que vous n’aimez pas vos enfants ? Est-ce si difficile d’aimer vos frères et sœurs ? Est-ce si difficile ? Revenez simplement, revenez simplement, en toute humilité. Revenez. Revenez à Moi en toute humilité. Acceptez-vous les uns les autres. Ôtez du milieu de vous ces barrières ! Brisez-les. Revenez à Moi en toute simplicité, en toute humilité car Je peux exaucer et Je le ferai, si et seulement si l’Amour au milieu de vous est manifesté. Je veux le voir. Le monde doit le voir, car c’est un témoignage. Vous êtes Mon témoignage. Écoutez, vous êtes Mon témoignage. Vos foyers doivent être des témoignages, vos vies des témoignages, vos enfants des témoignages, vos ministères des témoignages. C’est vrai, Je ne suis plus là de corps, vous êtes Mon corps, vous êtes Mon corps. Je vous ai choisis, c’est pourquoi J’insiste. J’insiste parce que Je vous ai choisis. Mon choix s’est porté sur vous.

S’il vous plait, écoutez Ma voix. Méditez ces paroles, méditez-les ! Ne les négligez pas. Ne soyez pas légers, s’il vous plait, ne soyez pas légers ! Écoutez ! Écoutez !

N°23

Tout ce que Je veux, c’est la vie pour vous. Ne croyez-vous pas au mystère de la prédestination ? Croyez, parce que Je vous ai choisis pour la vie et non pour la mort. Je vous ai choisis pour la vie. Abandonnez ! Rappelez-vous de Gagnoa ! Abandonnez, abandonnez ! Rappelez-vous de Gagnoa. Je vous ai parlé. Abandonnez s’il vous plait ! Écoutez-Moi. Tout ce que Je veux, c’est la vie pour vous. S’il vous plait ! Rappelez-vous de Gagnoa, Je vous ai parlé, rappelez-vous, rappelez-vous !

N°24

Soyez consolés, soyez consolés, soyez consolés, car Je vous le dit, c’est un peuple au cou raide, mais soyez consolés Mes serviteurs. Soyez consolés Mes serviteurs, car Je vous donne ce qu’il faut pour supporter, pour tolérer. Je vous donne ce qu’il faut. Car c’est un peuple au cou raide, c’est un peuple au cou dur, lent à comprendre, mais soyez consolés Mes serviteurs car Je vous donne ce qu’il faut. Préservez ce fruit pour le tenir, pour l’amener à maturité. Soyez consolés Mes serviteurs, soyez consolés Mes serviteurs. Persévérez! Soyez consolés Mes serviteurs ! Car c’est Moi, Regardez à Moi. Regardez à Moi, fixez vos yeux vers Moi. Je vous le dis, c’est Moi. Soyez consolés !

N°25

Ne méprisez pas. C’est Moi qui donne, c’est Moi qui appelle, c’est Moi qui choisis, ne vous méprenez pas, ne vous méprenez pas. Cela ne dépend pas de vous.

N°26

Ainsi parle l’Éternel ! Qui pourra contester avec un homme qui décide de garder un champ qu’il a planté, qu’il a arrosé et qui ne produisait pas. Qui pourra contester contre lui ? N’est-ce pas son argent ? N’est-ce pas ses efforts ? N’est-ce pas sa main ? C’est Moi ! Quand Je pardonne, cela doit-être pardonné. Quand J’accepte, cela doit-être accepté. Qui pourra contester ? Qui pourra contester ? Qui peut contester ? Qu’il se lève ! Ce que Je pardonne est pardonné, ce que J’accepte est accepté. Qui peut contester ? Qu’il se lève ! Qu’il se lève au-devant de Moi ! Qu’il se lève !

N°27

Mon peuple, Je vous vois. Du Haut du ciel Je vous vois. Je connais vos cœurs, Je les sonde. Mon peuple Je vous vois. Ayez de la sagesse ! Ne vous méprenez pas ! Ayez de l’intelligence ! Je vous ai acquis pour être intelligents et sages à Ma manière. Car le sage est celui qui ne résiste pas - celui qui ne rejette pas, qui ne critique pas, mais qui cherche à voir là où il a péché. À voir là où Je le condamne, s’humilie et viens à Moi. Ayez la sagesse, ayez la sagesse, Je vous vois ! Du Haut du ciel, Je vous vois ! Ne vous méprenez pas ! Ayez de la sagesse, car la sagesse c’est de comprendre les choses à Ma manière. Je vous le dis, Je vous vois, du Haut du ciel Je vous vois !

« Je réfléchis à mes voies, Et je dirige mes pieds vers tes préceptes ». (Psaumes 119 :59)

C’est avec ce précieux verset du Psaumes 119 que le Seigneur a bouclé avec les Paroles adressées à Son peuple. C’est un pasteur qui a entretenu l’Assemblée avec cette Parole pour attirer notre attention sur le fait que chacun de nous devrait réfléchir à toutes ces Paroles que nous avons entendues dans les prophéties et dans la prédication du Samedi matin. Dieu a dit beaucoup de chose à son Peuple – et malheur à celui qui ne réfléchit pas à ses propres voies après avoir entendu toutes ces choses.

En effet, il est important de réfléchir à la Parole de Dieu et surtout de diriger nos pas vers là où elle nous conduit. Si nous sommes des serviteurs et des servantes de Dieu, qu’avons-nous à faire si ce n’est d’examiner nos vois et de nous diriger vers les préceptes de Dieu. Ceux qui réfléchissent sont sages et peuvent réussir leur marche avec Dieu, mais les insensés qui ne réfléchissent pas périssent toujours dans le désert parce qu’ils n’arrivent jamais au bout de la marche. Mon souhait est que chacun de nous réfléchisse à ses propres voies, après tout ce que nous avons entendu dans le Cri de Minuit pour toujours diriger ses pas vers la volonté de Dieu exprimée à travers Sa Parole.

Que la grâce et la paix du Seigneur soient avec nous tous.

Fr M’BRA Parfait

 

Quelques Prophéties de Gagnoa en Rappel (2007)

Langue inconnue puis interprétation

Filles de Jérusalem, que faites-vous avec l’esprit de Jézabel ? Filles de Jérusalem, que faites-vous avec l’esprit de pécher ? Filles de Jérusalem, que faites-vous avec cet esprit séducteur ? Que faites-vous avec cet esprit ? Pourquoi vous a-t-il mises nues ? Pourquoi vous livrez vos cœurs aux parures ? Etes-vous des filles de prostituée ? Non ! Vous êtes de Moi. Filles de Jérusalem, pourquoi Babylone vous a-t-il épousées ? Pourquoi vous portez des choses indignes encore ? Pourquoi vous êtes remplies de parures encore ?

Pourquoi c’est l’esprit de Jézabel qui vous anime dans vos actions, dans vos œuvres. C’est l’esprit de Jézabel. Abandonnez cela. Abandonnez toutes choses ! Vous n’êtes pas dignes de ça. Non ! Vous êtes des filles de prière, des filles de combat. C’est là que vous allez avancer.

C’est vous qui devez soutenir vos frères dans le combat et vous êtes livrées aux parures du monde. Non ! Abandonnez les habillements mondains. Ça ne vous concerne pas. Ce n’est pas votre œuvre. Vous devez vous habiller décemment, vêtues d’une manière décente avec pudeur et modestie : c’est là votre œuvre.

Que faites-vous avec cet esprit ? Si vous êtes dignes de Moi, si vous savez réellement que Je suis votre Père, conformez-vous à Moi et Je vous accueillerai.

Je ne suis pas content. Car il y en a parmi vous mes filles qui portent encore ces vêtements du monde. Cela vous attache à des démons… les filles de Dieu n’ont pas le droit de porter des strings (dessous de femmes) et c’est ce que vous portez. Ce n’est pas bien. Vous vous livrez à la prostitution. C’est ce qui fait le lien avec Satan et vos foyers. C’est cela. Quand vos époux vous achètent des pommades qui vont vous éclaircir ; vos lits ne sont pas faits dans vos foyers. C’est pourquoi vos foyers sont divisés, c’est pourquoi il y a la haine, la soumission n’y est pas. La fille de Dieu, n’avance que dans la soumission. La fille de Dieu écoute l’instruction en silence. La fille de Dieu ne se sépare pas de son mari. Non !

Abraham était Mon serviteur, mais Sara était soumise. C’est cela que Je vous accorde, parce que Je suis au milieu de vous. Moi Je ne peux pas vous tromper. Le monde peut vous tromper, mais Moi Je ne peux pas vous tromper. Je vous prie parce que Je vous aime. [Des pleurs de repentance dans la salle]

 

Langue inconnue puis interprétation

Ainsi parle l’Eternel : Vaillants héros ! Que faites-vous aussi avec l’esprit de Sodome et Gomorrhe? Pourquoi vous forcez vos épouses à se comporter comme les gens de Sodome et Gomorrhe. Les fils de Dieu ont leur manière d’aller avec leur femme. Et le monde a sa manière. Faites une séparation. Pourquoi vous aimez leurs pratiques. Voilà d’où vient le péché qui vous souille. Etant des fils de Dieu, étant des enfants de Dieu, vous avez aimé le monde, vous avez convoité les pratiques du monde. Des choses qui se passaient à Sodome et Gomorrhe, c’est ce que vous faites dans vos foyers. Et c’est pourquoi Satan s’est installé dans vos foyers. Pourquoi ?

L’heure à laquelle nous sommes arrivés, le combat que nous avons à mener est terrible. Il faut que Je vous dépouille pour que vous soyez sûrs de ce que vous faites. C’est pourquoi Je ne vous parle point avec honte. C’est Moi qui dois vous dire ces choses. Ce n’est pas quelqu’un d’autre. Pourquoi, vous les hommes, pourquoi ? N’êtes-vous pas des héros ? Vous devez combattre pour Moi. Le monde vous a souillés. Satan vous a drogués. Je dois vous donner toutes les armes possibles pour pouvoir aussi l’humilier. Et cela dépend de votre vie de foyer. Vous pratiquez la sodomie ! Vous le faites ! Et ce n’est pas bien. Abandonnez la sodomie. Cela ne vous regarde pas. Ce n’est pas pour votre vie. Ça vous souille, sachez-le, ça vous souille. C’est le pont avec le Diable. C’est par là qu’il passe et il vous atteint. Vous êtes assoupis et vous ne pouvez pas prier.

La haine est dans vos foyers. Parce que tu penses que ta femme ne s’est pas conformée à ta sodomie, tu ne l’aimes plus. Tu refuses d’aller avec elle. Pourquoi ? Pourquoi vous faites ces choses ? Vous n’êtes pas dignes de ça.

Vous livrez également vos filles à la prostitution. Quand elles portent des vêtements qui ne m’honorent pas, vous fermez la bouche. Des filles qui s’habillent comme des hommes et vous ne dites rien. Vous faites la pratique d’Eli et de ses fils. Quand ses enfants se souillaient, il ne disait rien. Mais vous avez vu le danger qu’il a couru. Et comme Je vous aime, Je vous dis ces choses. Si vos enfants sont des hommes, qu’ils s’habillent conformément aux Ecritures. Si elles sont des filles, qu’elles s’habillent conformément aux Ecritures. Il n’y a pas de raison qu’il y ait des mélanges. C’est le monde qui se mélange, mais les enfants de Dieu ne sont pas mélangés. Je vous dis ces choses. Il y a des chaussures qui sont venues dans le monde qui ont les têtes de serpents et vous les portez. Mais sachez que ce sont des possessions. Je vous le dis aujourd’hui, c’est la tête du serpent, c’est à ça qu’ils ont pensé et ils ont créé ces chaussures. Et vous les portez. Ce n’est pas bien. Voilà tous vos liens.

Je vous dis la vérité aujourd’hui. Vous voulez être sincères avec Moi ? Je serai sincère avec vous. Les habits transparents ne vous regardent pas. Ne portez pas d’habits somptueux. Ce sont des habits somptueux, les habits transparents, au travers de vos habits on voit vos corps. Ce n’est pas spirituel. Ce n’est pas une vie spirituelle. Jean-Baptiste était revêtu d’habits d’une peau de chameau. Vous devez vous habiller dans le naturel, c’est cela qui vous regarde.

Si vous avez des problèmes au sein de vos foyers, c’est le temps de mettre de l’ordre, c’est le temps de vous demander pardon. Ne pratiquez plus la sodomie. Abandonnez cela ! C’est par ça que Satan a fait une pyramide et il vous a atteint…

Langue inconnue puis interprétation

Ainsi parle l’Eternel, Vous êtes sortis de la tribu des vainqueurs et c’est Moi qui vous suis. Sachez le bien, c’est le commandement de tous les vainqueurs. C’est vous qui allez préparer la grande tribulation. Soyez sûrs de ce que vous faites. Coupez tous les liens. Ecoutez ce que Mon serviteur a dit. Séparez-vous du monde et n’aimez point le monde. Si Je suis avec vous, sachez le bien, que le monde vous haïra, mais acceptez la haine et la souffrance, car c’est vous, Mon peuple qui allez préparer la grande Babylone, qui allez la détruire. Elle a déjà été mise nue entre vos mains et Je suis avec vous.

Prophétie

Je suis l’Eternel, le Dieu des armées. La trompette sonne, les oiseaux chantent, Mes noces vont bientôt commencer. Je Me suis préparé une armée vivante, une armée puissante. Une armée puissante ! Revêtez-vous de Mon manteau, de Mon manteau de justice ! Car Je reviens. Je reviens vous chercher dans toute ma gloire. Les oiseaux chantent, la trompette sonne. Les oiseaux chantent…Mes noces vont bientôt commencer, Mes noces vont bientôt commencer. Je me suis réservé une armée vivante, puissante.

Armez-vous de la sainteté, armez-vous de la victoire de l’Eternel ! Armez-vous de Ma croix ! Alléluia, gloire à l’Eternel ! Gloire à l’Eternel !

Langue inconnue et interprétation

Vous êtes de puissants vainqueurs, vous êtes vainqueurs. Alléluia ! Vous êtes l’armée vivante, l’armée sur qui Je peux compter, l’armée que Je Me suis réservée, l’armée des derniers temps. Vous êtes l’armée, Mon armée. Mon armée, Je vous équipe, Je vous équipe, Je vous équipe. Soyez équipés, soyez équipés par Ma Main puissante, par Ma force. Par Ma Main puissante, soyez équipés. Je suis venu ici. Je suis l’Eternel, le Dieu des armées, le Dieu des armées, le Dieu des armées, le Dieu des armées, le Dieu des armées. Armez-vous de Mon Epée, armez-vous de mon Epée, armez-vous de mon Epée, armez-vous de mon épée, armez-vous de mon épée !

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.