A qui comparerai-je cette génération?

  • Super User
  • vendredi, 16 octobre 2015
Fichier
4.7/5 Note (3 votes)

Je vous salue tous dans le nom précieux de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, qui est mort et ressuscité pour nous. C’est avec beaucoup de reconnaissance que nous marchons avec le Seigneur dans les épreuves et les souffrances. Par là nous pouvons nous rendre compte que nous sommes sur la bonne voie, la voie étroite qui appartient à notre Dieu. Mes bien-aimés frères et sœurs, pouvons-nous nous rendre compte que Dieu a Ses voies qui ne sont pas toujours les nôtres, comme cela est écrit dans le prophète Esaïe ? (Esaïe 55:8-9) Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées.

Pour nous les croyants, il est important de comprendre que nos voies ne sont pas les voies de Dieu tant que nous n’avons pas renoncé à nous-mêmes. Notre quête en ce moment doit être de chercher à marcher dans les voies de Dieu. Ici, Esaïe met en relation la voie qu’on emprunte avec la pensée parce que les deux choses sont liées ensemble. Car ce sont nos pensées qui déterminent les voies que nous empruntons tous les jours. Si nos pensées sont les pensées de Dieu, alors nous marcherons dans les voies de Dieu. Dans le cas contraire, nous serions en train de marcher selon nos propres pensées dans des voies que nous avons conçues nous-mêmes.

Le Seigneur le dit si bien. Ses pensées sont au-dessus de nos pensées, comme aussi Ses voies sont au-dessus de nos voies. Les pensées et les voies de Dieu sont élevées au-dessus des nôtres. Toutefois, dans Sa grâce et dans Sa miséricorde, Il nous fait partager Ses mystères par révélation, afin que nous ayons part à la compréhension de Ses pensées et de Ses voies. Dieu ne laisse pas ceux qui Le suivent se débrouiller eux-mêmes pour trouver Son chemin. Non ! Au contraire, Il cherche toujours, dans chaque génération à enseigner les croyants à marcher dans Ses voies. Ce n’est pas en vain que le Psalmiste a fait cette prière : Eternel ! Fais-moi connaître tes voies, Enseigne-moi tes sentiers. (Psaumes 25:4) Cette prière doit être celle de tous les croyants dans chaque génération parce que celui qui ne connait pas les voies de Dieu dans sa génération a de sérieux problèmes spirituels.

Mes chers amis, il existe une pensée de Dieu dans chaque génération reliée à une voie que Dieu ouvre. C’est cette voie qu’il faut connaître et emprunter pour avoir la victoire sur le monde. Tout va ensemble. Dans les prophéties de Jésus nous est relaté le Ministère de l’Econome fidèle et Prudent. Nous le lisons à la fois dans Matthieu 24 et dans Luc 12. (Matthieu 24:45) Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? (Luc 12:42) Et le Seigneur dit : Quel est donc l’économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable.

C’est en lisant les deux textes que nous comprenons que le serviteur en question est un ECONOME, c’est-à-dire un Gérant. Et que gère-t-il ? Il gère de la nourriture à distribuer AU TEMPS CONVENABLE aux serviteurs de Dieu. Au-delà du Ministère des hommes, il faut voir l’ESPRIT qui est derrière cette prophétie. Dieu anime les Ministres de la Parole avec un ESPRIT, une ONCTION qui travaille dans une génération pour atteindre un BUT. Les hommes au service de Dieu peuvent mourir ou vieillir, mais il ne faut pas oublier l’Esprit qui les anime et qui les conduit dans le Ministère. Dans notre génération, nous avons été visités par le Ministère de William Branham qui était un prophète envoyé de Dieu pour ouvrir Une VOIE avec un Message. Il était porteur d’un Message pour nous communiquer La PENSEE de Dieu dans notre génération. Et c’est le Message que William Branham a apporté qui est la NOURRITURE A DISTRIBUER au temps CONVENABLE.

Mes chers amis, il est vrai que nous sommes dans le Royaume de Dieu et qu’il s’y trouve beaucoup de serviteurs Dieu qui accomplissent beaucoup de tâches. Mais nous ne pouvons pas mettre de côté la prophétie de Jésus. A la fin des temps, il y a une nourriture particulière qui doit être distribuée par l’Esprit. Cette nourriture qui est la Parole prophétique dans notre génération est donnée au temps convenable pour Révéler la VOLONTE de Dieu dans laquelle se trouvent Les PENSEES et les VOIES de Dieu pour chaque croyant AUJOURD’HUI. Le problème est de savoir si ceux qui ont reçu le Message de Dieu ont compris la Pensée et la Voie de Dieu qui sont véhiculées par l’Esprit de la prophétie. Mes frères et sœurs, marcher dans une vision prophétique est tout à fait différent de la marche classique de la FOI. Et là plusieurs n’arrivent pas à suivre parce qu’ils ne veulent pas écouter les serviteurs que Dieu a établis sur eux pour les conduire.  

Lorsque le peuple de Dieu a commencé sa marche dans le désert, Dieu leur a dit par Moïse : Vous suivrez entièrement la voie que l’Eternel, votre Dieu, vous a prescrite , afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession. (Deutéronome 5:33) Une voie avait été prescrite par Dieu Lui-même à Israël et cette voie n’avait rien à voir avec la marche dans le désert. En effet, ce n’était pas le fait de partir de l’Egypte en Canaan par la marche qui était la VOIE de Dieu pour les enfants d’Israël ! Non ! Mais la voie de Dieu se trouvait PRESCRITE dans Sa Parole. Aujourd’hui, pour nous, la Voie de Dieu se trouve prescrite dans le Message que nous avons reçu, la nourriture au temps convenable. C’est une Pensée DIVINE dont on doit avoir une CONNAISSANCE approfondie pour bien marcher. Et cette Pensée divine nous donne une Orientation spirituelle qui caractérise notre FOI et notre VIE de tous les jours AUJOURD’HUI.

Il est tout à fait évident que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde que l’esprit de séduction dénoncé dans Matthieu 24, Luc 21, Luc 17 et Marc 13 par Jésus-Christ Lui-même et les apôtres. En effet, Jésus a parlé d’un « esprit de faux prophète » et de « faux christs » qui viendra séduire les masses par des prodiges et des miracles mensongers. Quant à Paul, il a évoqué le mystère de l’iniquité dans 2 Thessaloniciens 2, les esprits séducteurs dans 1 Timothée 4 et 2 Timothée 3. 2 Pierre 2 et Jude parlent des mêmes esprits séducteurs à la fin des temps. Quant à Jean, il avait prévenu en son temps que les esprits antichrists étaient déjà dans les Assemblées des saints. (1Jn 4). Mes chers frères et sœurs, dans tous ces passages de l’écriture, il est important de savoir que le Seigneur parle des Voies de Satan dans notre génération. Et les voies de Satan sont multipliées dans les miracles et les prodiges mensongers qui sont opérés aujourd’hui, dans les diverses doctrines de démons qui sont enseignées et dans le Comportement des croyants qui vivent dans l’iniquité. Ainsi, celui qui n’est pas sous l’influence des faux miracles se trouve d’une autre manière sous l’influence d’une fausse doctrine ou d’un comportement mêlé de mondanité et de religiosité. C’est le filet du « Pasteur Satan » dans notre génération, qui a revêtu le manteau du berger, alors qu’il n’est qu’un loup dans la bergerie.

Mes bien-aimés en Christ, je dois être très clair avec vous. Dieu a donné une Pensée dans notre génération qui est clairement traduite dans un Message qui nous dit ce que nous avons à faire. Ce n’est pas en vain que les sceaux d’Apocalypse 6 ont été révélés. C’est pour dévoiler les voies de « Pasteur Satan » afin que nous puissions quitter son influence qui est clairement établie dans le milieu chrétien. Mais malheureusement, il y a beaucoup parmi nous qui n’ont pas encore compris les Pensées de Dieu traduites dans le Message du Temps de la Fin. Ils croient encore dans des serviteurs de Dieu qui n’ont pas reçu la nourriture au temps convenable. En effet, quel est le serviteur de Dieu qui peut se trouver dans la volonté parfaite de Dieu dans notre génération sinon celui qui a reçu la NOURRITURE au temps Convenable ? Car celui qui n’a pas la nourriture au temps convenable ne peut pas avoir la pensée de Dieu au temps convenable. C’est certains.

Dans l’exercice de mon Ministère, j’ai rencontré beaucoup de serviteurs de Dieu dans mon pays et à l’étranger. Et en les côtoyant, j’ai découvert que ceux qui n’avaient pas reçu et compris le Message du Temps de la Fin avaient toujours des limites dans la compréhension des prophéties bibliques et avaient aussi du mal à discerner les fausses onctions dont ils étaient souvent revêtus. Généralement, ils confondent les manifestations de Satan à la présence de Dieu. Dans Luc 21 nous est relatée une précision importante au sujet des déclarations de Jésus. 8 Jésus répondit : Prenez garde que vous ne soyez séduits. Car plusieurs viendront en mon nom, disant : C’est moi, et le temps approche. Selon cette information, les séducteurs ne diront pas seulement qu’ils sont de Christ, mais ils diront aussi que l’avènement du Seigneur est proche. Par-là, nous comprenons que tous ceux qui annoncent le retour de Jésus ne sont pas animés d’un bon esprit. Il se trouve parmi eux, l’esprit de séduction dont Jésus a parlé dans les prophéties. Alors, il ne s’agit pas de dire « Un tel prêche le retour de Jésus, donc il est dans le vrai ! » Ou « Un tel prêche la vérité, alors il est de Dieu ». Une autre mesure de la vérité que les frères utilisent est la doctrine de la divinité ou du baptême. Si quelqu’un prêche le baptême AU NOM DE JESUS, on croit qu’il est dans la vérité. Si un autre prêche la DIVINITE de Jésus, on pense qu’il est dans la vérité. Mes chers amis, sachez que les voies et les pensées actuelles de Dieu ne se trouvent pas dans la doctrine de la divinité ou du baptême au nom de Jésus. Non !Nous sommes actuellement dans une pensée prophétique qui va au-delà de ces doctrines.

En effet, il s’agit pour nous de connaître la Volonté de Dieu et de chercher à l’accomplir. Dieu veut des hommes et des femmes libres de tout engagement spirituel étranger à Sa volonté actuelle. Dieu veut une séparation totale d’avec le monde et son esprit. Dieu veut une soumission totale à Sa volonté et à Son Esprit. Dieu veut un engagement total de notre part, une adhésion sans faille à Son projet actuel contre Babylone et ses œuvres. Et nous connaissons le Projet de Dieu : c’est de détruire les œuvres de Satan dans l’Eglise et dans les Nations.Le fils de perdition qui est venu pour PERDRE les croyants et qui a réussi à tromper la grande masse doit être dévoilé dans toute sa laideur de péché et dans toute sa beauté de séduction et de tromperie. Les yeux des hommes et des femmes doivent être ouverts sur les œuvres du diable dans notre génération. Frères, avons-nous réellement compris ce que représente la couleur pâle du cheval qui est chevauché par Satan dans le quatrième sceau ? D’autres traductions parlent de couleur livide ou fauve. Cette couleur traduit clairement la stratégie de Satan dans l’Eglise. C’est la couleur de l’IMITATION.

En effet, s’il existe une période dans laquelle l’Ennemi imite les voies de Dieu, c’est bien dans la nôtre. Car une épée lui fut donnée en tant que cavalier pour tuer les hommes. Quand il ouvrit le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième être vivant qui disait : Viens. 8 Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. Selon le milieu, le diable qui s’appelle « La Mort » dans notre génération utilise ses armes. Il n’a pas seulement pour arme l’épée, mais aussi la famine, la mortalité et les bêtes sauvages de la terre. « Pasteur Satan », « le fils de perdition » qui se tient dans le temple de Dieu tient une épée et prêche un évangile pour abattre les fils de Dieu et ceux qui recherchent la voie du salut. En cela, Satan est un fin imitateur de l’Esprit de Christ. Pensez-vous que l’homme impie a croisé les bras dans le temple de Dieu sans rien faire ? Non ! Selon 2 Thessaloniciens 2, il se fait adorer dans le temple de Dieu par les fidèles qui confessent Jésus-Christ. Satan prêche, il parle, il inspire et prophétise dans les églises. Il donne des visions et des songes aux croyants et manifestent une puissance. Il fait des mirages et des prodiges, seulement que c’est MENSONGER selon les avertissements de Jésus et des apôtres.

Jésus a dit : Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. (Matthieu 24:24) A la suite de Jésus, c’est Paul qui nous apprend que : L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers. (2 Thessaloniciens 2:9) Par cette déclaration, nous pouvons établir une connexion entre l’apparition du fils de perdition et celle des faux prophètes. Alors la question est celle-ci : Sur quelles bases ont lieu les miracles et les prodiges ? Quelle voix se trouve derrière ces signes ? Dans le livre des Lamentations nous est donné un renseignement très important au sujet des faux prophètes du temps de Jérémie. Tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses ; Ils n’ont pas mis à nu ton iniquité, Afin de détourner de toi la captivité ; Ils t’ont donné des oracles mensongers et trompeurs. (Lamentations 2:14)

Mes bien-aimés, pouvez-vous comprendre cette information ? En effet, au temps de Jérémie, le châtiment de Dieu avait été prononcé sur Jérusalem. Et ce châtiment consistait dans une déportation en Babylone. Les vrais prophètes en ce temps-là qui étaient en connexion avec la pensée de Dieu devraient travailler à détourner le peuple de Dieu de la captivité par la repentance. Mais le Seigneur dit à travers Jérémie que les prophéties des faux prophètes n’ont pas mis à nu l’iniquité du peuple de Dieu pour le conduire à la repentance en vue d’éviter la captivité. N’est-ce pas ce que nous voyons aujourd’hui ? Malgré la multiplicité de prophètes et de pasteurs dans les églises, la qualité de la foi des chrétiens et leur vie de sainteté laissent à désirer.

Les prodiges et les miracles, les nombreuses prédications et révélations ainsi que les prophéties qui sont données à longueur de journée n’ont pas réussi à détourner les croyants de la captivité babylonienne dans laquelle ils sont plongés sans peut-être le savoir. La vie de mondanité demeure la vie des chrétiens et des chrétiennes, cette vie pâle que « Pasteur Satan » a réussi à leur donner et qui est justifiée par des versets bibliques. En effet, les chrétiens sont dans les excuses et les justifications de leurs mauvais comportements, un comportement livide, pâle, sans éclat de sainteté et de pureté, acceptable par une conscience obscurcie par les ténèbres du mensonge. Mes chers amis, le Seigneur ne nous a pas appelés à promouvoir une vie pâle et livide parce que ça conduit à la mort. Notre vie doit briller de sainteté et de pureté. Notre vêtement doit être un fin lin éclatant et pur. C’est une vie de justice et de piété.

Pour nous, nous n’avons pas besoin d’avoir une multiplicité de prophètes et de pasteurs qui donnent des prophéties à longueur de journée. Si nous avons bien compris le Message du Temps de la fin, nous comprendrons qu’il ne peut pas exister d’autres prophètes qui annoncent la voie de la préparation de l’enlèvement en dehors du Message du temps de la fin. « Car Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni un fils d’homme pour se repentir ». Tout prophète qui doit venir après William Branham doit être conforme à l’esprit du Message du Temps de la Fin. Et l’onction d’Elie doit reposer sur lui pour combattre l’esprit de Jézabel dans notre génération.

En lisant le quatrième sceau, on peut déjà voir que l’ennemi est très armé dans notre génération pour conduire les hommes à la mort. L’autre arme que Satan détient aujourd’hui, c’est la famine. En effet, quand il existe la famine dans le monde spirituel, les affamés mangent n’importe quoi. Si les faux prophètes prospèrent, c’est parce que le peuple de Dieu est affamé. Il aspire à un besoin spirituel qui n’est pas satisfait ; alors il meurt. Et ce qu’il faut savoir, c’est que la famine spirituelle qui est créée aujourd’hui et qui est exploitée par le diable a pour but réel de sauver le plus grand nombre dans notre génération. Car il faut que le peuple de Dieu ait réellement faim et soif de Lui pour mieux apprécier la Vérité qui sera apportée. Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l’Eternel, Où j’enverrai la famine dans le pays, Non pas la disette du pain et la soif de l’eau, Mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Eternel. (Amos 8:11) N’existe-t-il pas une réelle famine d’entendre le véritable évangile aujourd’hui ? Si ! Il existe un réel besoin d’entendre la Parole de Dieu, une Parole qui donne de la Lumière au peuple de Dieu et qui le conduit à se détourner de la captivité dans laquelle il se trouve. Dieu Lui-même répond à ce besoin et Il y répondra encore.

Satan a une autre arme qui est la mortalité. La mortalité ici représente les épidémies et les exterminations. En somme, les événements graves qui provoquent la mort d’un grand nombre en peu de temps. Par exemple, les catastrophes naturelles, (inondations, tempêtes, tsunamis, tremblements de terre, etc) les grands accidents (nucléaires, transports) les épidémies (Ébola, sida etc) les attentats terroristes. Le nombre de personnes qui meurent chaque année par ces phénomènes est incalculable. Celui qui veut connaître la dernière arme de Satan, s’agissant des bêtes sauvages doit lire la parabole du roi Joas à Amatsia.

17 Après s’être consulté, Amatsia, roi de Juda, envoya dire à Joas, fils de Joachaz, fils de Jéhu, roi d’Israël : Viens, voyons-nous en face ! 18 Et Joas, roi d’Israël, fit dire à Amatsia, roi de Juda : L’épine du Liban envoya dire au cèdre du Liban : Donne ta fille pour femme à mon fils ! Et les bêtes sauvages qui sont au Liban passèrent et foulèrent l’épine. (2 Chron 25 :17-18)Dans cette Parabole, Joas parle du roi de Juda, Amatsia, comme d’une épine, c’est-à-dire un ennemi à son Royaume, qui lui demande une confrontation armée. Ceux qu’il a appelé les bêtes sauvages du liban, c’est son armée qui est venu et qui a foulé aux pieds l’armée de Juda. C’est ce que nous lisons dans la suite de l’histoire.

19 Tu as battu les Edomites, penses-tu, et ton cœur s’élève pour te glorifier. Reste maintenant chez toi. Pourquoi t’engager dans une malheureuse entreprise, qui amènerait ta ruine et celle de Juda ? 20 Mais Amatsia ne l’écouta pas, car Dieu avait résolu de les livrer entre les mains de l’ennemi, parce qu’ils avaient recherché les dieux d’Edom. 21 Et Joas, roi d’Israël, monta ; et ils se virent en face, lui et Amatsia, roi de Juda, à Beth-Schémesch, qui est à Juda.

22 Juda fut battu par Israël, et chacun s’enfuit dans sa tente. 23 Joas, roi d’Israël, prit à Beth-Schémesch Amatsia, roi de Juda, fils de Joas, fils de Joachaz. Il l’emmena à Jérusalem, et il fit une brèche de quatre cents coudées dans la muraille de Jérusalem, depuis la porte d’Ephraïm jusqu’à la porte de l’angle. 24 Il prit tout l’or et l’argent et tous les vases qui se trouvaient dans la maison de Dieu, chez Obed-Edom, et les trésors de la maison du roi ; il prit aussi des otages, et il retourna à Samarie. 25 Amatsia, fils de Joas, roi de Juda, vécut quinze ans après la mort de Joas, fils de Joachaz, roi d’Israël.

Mes bien-aimés frères et sœurs, les bêtes sauvages dont la prophétie parle dans le quatrième sceaux et qui sont chargées de détruire aussi les hommes dans notre génération sont des armées dans le monde, lesquelles sont des instruments entre les mains de Satan. Ce n’est pas en vain si nous avons des armées incontrôlées dans le monde, de nombreuses rebellions qui endeuillent les peuples et les nations. Maintenant, nous avons des armées au service de « Allah » qui se livrent à toutes les exactions sur les peuples. Ce sont des bêtes sauvages au service de Satan. Dieu a voué l’humanité à la mort parce qu’elle a préféré la mort à la vie. C’est ce qui est écrit dans Jean3. 18 Celui qui croit en lui n’est point jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

Si l’humanité est dans la souffrance, c’est parce que depuis le début, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière qui est Christ, parce que leurs œuvres sont mauvaises. Souvent, on rencontre des gens qui ne peuvent pas croire que Dieu permettent que les hommes soient dans les souffrances et dans les peines. Mais qu’est-ce que Dieu peut bien faire lorsque les hommes ont eux-mêmes choisi pour allier les ténèbres, donc le diable et la mort ? Ceux qui choisissent la vie vivront ! Mais ceux qui choisissent la mort mourront. Les conflits armés sont dans les nations à cause des bêtes sauvages. C’est l’œuvre de Satan l’exterminateur. Alors la question est là pour nous tous ! A QUI COMPARERAI-JE CETTE GENERATION ?

16 A qui comparerai-je cette génération ? Elle ressemble à des enfants assis dans des places publiques, et qui, s’adressant à d’autres enfants, 17 disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé ; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés. 18 Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : Il a un démon. 19 Le Fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : C’est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. Mais la sagesse a été justifiée par ses œuvres.

Mes bien-aimés frères et sœurs, cette question mérite d’être posée aujourd’hui même aux frères et sœurs en Christ. A qui Jésus doit-Il comparer notre génération ? A Lui-même ou à des enfants qui ne savent pas ce qu’ils veulent ! A qui ressemblons-nous mes frères et sœurs du Message du Temps de la Fin ? À Christ ou à des enfants assis sur la place publique ? La réponse de Jésus à Sa propre question doit nous interpeller d’autant plus que sa profondeur est prophétique.

En effet, Jésus a parlé de Jean-Baptiste et de Lui-même, alors que nous sommes dans une répétition prophétique avec Son retour. Pour Sa première venue, en tant que Messie, Jean fut envoyé pour préparer le peuple à Le recevoir. Mais ce peuple s’est comporté comme des enfants assis sur la place publique qui se parlent entre eux. Quand Jean a joué de la flûte, ils n’ont pas dansé, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas écouté son Message, mais ils sont restés là à le juger, en le traitant de démoniaque parce qu’il ne vivait pas avec eux. Par la suite, des complaintes ont été chantées par Jésus et personne ne s’est lamenté. Personne n’a mimé ces chants de lamentation pour leur donner un sens. Jésus est apparu après Jean-Baptiste pour prêcher avec ses apôtres le Message de la repentance et du salut par la rémission des péchés. Oui ! Ces enfants sont restés assis là pour traiter l’Agneau de Dieu de mangeur et de buveur parce qu’Il s’était approché des malades qui avaient besoin de Médecin pour les sauver.    

La génération du temps de Jésus était animée par un esprit de jugement, parce qu’elle avait jugé le prophète qui était venu préparer la venue du Messie et le Messie Lui-même au lieu de se repentir. Jean-Baptiste n’était pas venu pour être jugé, mais il avait un Message de jugement contre Israël. Alors il fallait se repentir pour avoir la vie sauve. C’est pourquoi il disait « la cognée est mise à la racine de l’arbre. Tout arbre qui ne porte pas de fruits sera coupé et jeté au feu… » Les gens de son temps ne s’étaient pas repenti. Et cet esprit est aujourd’hui dans le Message. Les frères ont un esprit de jugement. Ils jugent les serviteurs que Dieu leur envoi. Ils se jugent entre eux et jugent le Message et s’éloignent par cela de la vérité au fur et à mesure qu’on avance. C’est un esprit enfantin, qui ne participe pas à l’avancement de l’œuvre de Dieu. Quand le frère Branham est venu, les gens de sa génération l’ont traité de tous les noms. Occultiste, Gourou, magicien, faux prophète, etc. Ceux qui ont écouté le son qu’il a joué n’ont pas eu la sagesse de danser pour être en harmonie avec Dieu dans la même pensée et la même vision. Frère Branham fut même livré à Satan par ses juges.

Aujourd’hui, le même son joue toujours. L’esprit d’Elie sur Jean-Baptise repose sur le Message du Temps de la Fin, mais qui danse ? Nous sommes allés d’une vision à une autre, mais à chaque fois, c’est la même chose. Les serviteurs que Dieu envoi sont jugés et condamnés par ceux vers qui ils sont envoyés. Si dans le Message, il n’y a pas beaucoup de fruits de l’Esprit, c’est à cause de ces choses. Car les frères veulent à la fois une chose et son contraire. Comment voulez-vous porter des fruits si vous n’avez pas besoin des hommes que Dieu envoie parmi vous ? Pour les frères du Message, les brochures suffisent et chacun peut être pasteur dans son coin. Et le peuple de Dieu meurt dans la faim et la soif d’entendre la Parole de Dieu. Si les brochures suffisaient, il n’y aurait pas eu autant d’égarement dans les fausses doctrines et dans le péché. Si les brochures suffisaient, il n’y aurait pas eu de   sommeil et l’assoupissement et cette grande chute de Laodicée.

Dans la suite de son propos, Jésus avait fait des reproches à des villes en Israël qui avaient reçu la visite de son Ministère et qui pourtant n’avaient pas connu la repentance. 20 Alors il se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas repenties . 21 Malheur à toi, Chorazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! Car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon,il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. 22 C’est pourquoi je vous le dis : au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous.

23 Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts ; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. 24 C’est pourquoi je vous le dis : au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi. 25 En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. 26 Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.

Aujourd’hui, nous sommes placés dans la condition de ces villes maudites parce que nous avons vu dans notre génération, le Ministère du Fils de l’homme manifesté dans la vie du prophète. Mais où est la repentance réelle et sincère? Où se trouvent l’honnêteté et la Justice dans nos rapports avec Dieu et les autres? Pensons-nous que la grande lumière que nous avons reçue avec l’ouverture des sceaux et les autres révélations sont en vain ? On peut dire que si les générations passées avaient reçu les mêmes révélations que nous, elles se seraient séparées du monde et de Babylone depuis longtemps! Certainement que si les chrétiens des âges des ténèbres avaient reçu cette lumière, ils se seraient repentie du catholicisme et auraient mené meilleure vie chrétienne que nous.

Que seraient devenus tous ces mouvements de réveil de l’histoire de l’Eglise s’ils avaient reçu cette grande lumière que nous avons aujourd’hui ? Certainement qu’ils auraient été plus puissants et plus saints à cause de la repentance. Mais comme une mule têtue, Laodicée n’aime pas se repentir, malgré l’exhortation du Seigneur : Aie donc du zèle et repens-toi. Mes bien-aimés frères et sœurs, notre génération est dans le sort de Chorazin, de Bethsaïda et de Capernaüm. Car si les miracles qui ont été faits au milieu de nous avaient été faits ailleurs dans les âges des ténèbres, il y aurait eu plus de repentance. Quel miracle n’avons-nous pas vu dans le Ministère du Fils de l’homme manifesté dans notre génération ? Les témoignages sont là, mais combien ont-ils cru ? Combien se sont-ils conformés au Message qui sortait des miracles ? Combien dansent-ils aujourd’hui au son de la complainte d’Elie ? Ce que nous voyons, c’est le comportement des enfants : les petitesses, la politique dans les Assemblées, entre les serviteurs de Dieu, les querelles et les inimitiés, le mépris, la haine et l’orgueil qui engendrent ensemble les divisions et les séparations gratuites. Il n’existe aucune maturité spirituelle parce que les gens ne veulent pas s’humilier devant Dieu. Personne ne veut se repentir de ses mauvaises œuvres. Qu’est-ce que Dieu peut-Il faire avec des orgueilleux et des hautains dans Sa maison ? Ils ne sont bons que pour être chassé dehors !

Aujourd’hui, j’ai 20 ans de durs travaux dans la Maison de Dieu. Ce que je retiens après toutes ces années, c’est qu’on ne peut rien faire de bon avec un chrétien ou un serviteur de Dieu charnel. On peut donner tous les bons conseils spirituels à un frère ou à un serviteur de Dieu, mais s’il est charnel, il va les fouler aux pieds. Ça ne lui servira à rien ! Et c’est même Jésus qui l’a aussi dit : Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux , de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. (Matthieu 7:6) Vous ne pouvez rien construire avec un homme charnel, quel que soit sa position dans l’Assemblée des saints. C’est malheureux. Dieu aurait voulu avoir avec Lui des hommes et des femmes spirituels qui marchent dans Ses voies et qui sont entièrement engagés avec Lui pour accomplir Sa volonté parfaite dans notre génération. Mais ce que nous voyons est malheureux.

En effet, la réalité est que notre vie chrétienne n’est pas à la hauteur de la révélation que nous avons reçue du Seigneur. Et au lieu de nous en repentir, nous passons le temps à nous juger les uns les autres. Nous avons un rendement spirituel qui est très faible eu égard à la connaissance que nous avons des Ecritures. Dans les villes perdues qui ont été citées en référence, que ce soit à Sodome et Gomorrhe, comme à Tyr et Sidon, il n’y avait pas eu de prophète comme William Branham ou comme Elie pour faire de grands miracles et prêcher la repentance. Si le Seigneur dit que ces villes se serait repenties en voyant Ses œuvres, c’est qu’elles l’auraient vraiment fait. La plupart de ceux qui sont allés dans les ténèbres au temps de Sodome et Gomorrhe auraient été sauvés s’ils en avaient eu l’occasion en écoutant un prophète de Dieu. Mais le Seigneur dans Sa justice dit bien que ces villes seraient jugées moins sévèrement. Mais à nous serait réservé le jugement le plus rigoureux, nous qui avons beaucoup reçu et qui avons été des incapables.47 Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups. 48 Mais celui qui, ne l’ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié. (Luc 12:47-48)

Mes bien-aimés frères et sœurs, à qui est-ce que Jésus peut-Il comparer les gens de notre génération ? A lui-même ou à des enfants ? Certainement à Chorazin, Bethsaïda et à Capernaüm qui ne se sont pas repentis malgré les miracles et les prodiges qu’ils ont vus. Que la grâce et la paix de notre Seigneur et Sauveur demeurent sur Son peuple, le petit troupeau de la Fin des temps auquel le royaume a été promis dans notre génération.

Malheur à toi, Chorazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! Car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. 22 C’est pourquoi je vous le dis : au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous.

23 Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts ; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. 24 C’est pourquoi je vous le dis : au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi...

En Christ notre Seigneur

Votre Fr. M’BRA Parfait

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.