Publication: 20 janvier 2021
Temps de lecture: ~ 23 minutes
Auteur: Parfait M'bra

Une question sans réponse

Une question sans réponse, est-ce que ça peut exister ? On va lire dans 1 Rois chapitre 18. Le chantre m’a devancé en parlant d’Elie et les prophètes de Baal. Pour les personnes qui nous rendent visite, soyez les bienvenues. Ici ce n’est pas la nouvelle Jérusalem comme j’aime le dire. Nous sommes dans une salle de classe. Il y a des enfants qui viennent ici pour apprendre. La foi chrétienne se trouve dans le cœur, ça se passe dans le cœur. Amen ! Nous ne sommes pas la super église, nous sommes des gens avec des problèmes. Nous avons des difficultés.

Vous avez entendu la prière de tout à l’heure, le dernier chant. C’est une prière ! Donc celui que veut se mettre en ordre pour aller au ciel, parce que c’est de cela qu’il s’agit, il est bienvenu. Mais ceux qui veulent s’amuser, qui cherchent des pasteurs pour les amener à prospérer, ils sont bienvenus mais on ne peut pas les aider. Moi je ne peux pas aider quelqu’un à prospérer matériellement puisque ceux qui sont dehors, les plus riches, on n’a rien fait pour les aider à prospérer. Amen !

Une fois, je suis allé dans une maison dans la commune de Cocody, parce que quelqu’un m’avait appelé. Mais quand j’ai vu l’environnement, j’ai clairement dit que je suis un pasteur pour ceux qui veulent aller au ciel. Pour ceux qui cherchent Dieu de tous leur cœur, on peut s’imposer toutes sortes de souffrances pour les aider, car dans le ministère pastoral, il y a des règles. Si tu veux, tu peux, tu ne veux pas tu ne peux pas. Amen ! Il y a des règles. Et Jésus a montré ce qu’est le ministère pastoral. Il a dit que s’il perd une seule brebis sur 100, qu’est-ce qu’il va faire ? Il va abandonner les 99 autres brebis pour aller la chercher. Après avoir ainsi parlé clairement, ils ne m’ont plus appelé. J’ai compris tout de suite parce que c’était un esprit. Aujourd’hui, chacun veut avoir son pasteur. Si tu veux un pasteur pour t’aider à aller au ciel, c’est bon. Mais il ne faut pas prendre les pasteurs pour des féticheurs ou des marabouts ! Alléluia ! Que Dieu vous bénisse ! Je dis cela pour tout le monde et pas seulement pour les invités. On va lire 1 Rois chapitre 18 :

1 Bien des jours s'écoulèrent, et la parole de l'Éternel fut ainsi adressée à Élie, dans la troisième année. Va, présente-toi devant Achab, et je ferai tomber de la pluie sur la face du sol. 2 Et Élie alla, pour se présenter devant Achab. La famine était grande à Samarie. 3 Et Achab fit appeler Abdias, chef de sa maison. Or Abdias craignait beaucoup l'Éternel, 4 et lorsque Jézabel extermina les prophètes de l'Éternel, Abdias prit cent prophètes qu'il cacha cinquante par cinquante dans une caverne, et il les avait nourris de pain et d'eau. 5 Achab dit à Abdias: Va par le pays vers toutes les sources d'eau et vers tous les torrents; peut-être se trouvera-t-il de l'herbe, et nous conserverons la vie aux chevaux et aux mulets, et nous n'aurons pas besoin d'abattre du bétail. 6 Ils se partagèrent le pays pour le parcourir, Achab alla seul par un chemin, et Abdias alla seul par un autre chemin.

Puis Abdias rencontre Elie le prophète qui lui donne une commission pour Achab, mais il ne veut pas aller. Ils échangent et ensuite il s’en va. On va avancer parce qu’on n’a pas beaucoup de temps :

15 Mais Élie dit. L'Éternel des armées, dont je suis le serviteur, est vivant ! Aujourd’hui je me présenterai devant Achab. 16 Abdias, étant allé à la rencontre d'Achab, l'informa de la chose. Et Achab se rendit au-devant d'Élie. 17 À peine Achab aperçut-il Élie qu'il lui dit : Est-ce toi, qui jettes le trouble en Israël ? 18 Élie répondit : Je ne trouble point Israël ; c'est toi, au contraire, et la maison de ton père, puisque vous avez abandonné les commandements de l'Éternel et que tu es allé après les Baals. 19 Fais maintenant rassembler tout Israël auprès de moi, à la montagne du Carmel, et aussi les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes d'Astarté qui mangent à la table de Jézabel. 20 Achab envoya des messagers vers tous les enfants d'Israël, et il rassembla les prophètes à la montagne du Carmel. 21 Alors Élie s'approcha de tout le peuple, et dit : Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés ?* Voici la question : *Si l'Éternel est Dieu, allez après lui ; si c'est Baal, allez après lui ! Le peuple ne lui répondit rien.

Voici la question sans réponse : Pourquoi vous clochez des deux côtés ? Tantôt chez Baal, tantôt chez l’Eternel Dieu. Si c’est Baal qui est Dieu, allez après lui ! Si c’est l’Eternel aussi, allez après lui ! Le peuple ne répondit rien. Amen ! Ils n’ont pas répondu, donc la question est restée sans réponse. Et cela a attiré mon attention.

Pourquoi n’y a-t-il pas eu de réponse à la question ? c’est ce dont on va en parler. Alléluia ! C’est l’objet de la prédication. On va lire plus loin car c’est un texte que nous connaissons et que nous pouvons lire à la maison. Elie a lancé un défi, donc ils se sont rassemblés et chacun a commencé à faire ses démonstrations. Puisqu’il y avait une confrontation entre Baal et l'Éternel Dieu, ils ont donc commencé à faire leurs démonstrations. Elie leur avait laissé le temps de faire ce qu’ils avaient à faire en premier. Amen ! Ils ont fait beaucoup de choses, n’est-ce pas frères ! C’est écrit : *25 Élie dit aux prophètes de Baal : Choisissez pour vous l'un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux…* vous êtes les plus nombreux donc je vous laisse faire ce que vous avez à faire. Amen ! Il fait peser le nombre sachant que le nombre n’a pas de valeur devant Dieu.

Puisque vous êtes les plus nombreux, commencez, faites comme vous voulez. Entre temps, les anges sont venus et ont bloqué le ciel et ont lié tous les esprits de Baal et d’Astarté. Amen ! C’est un combat spirituel. Ils ont été liés dans le ciel ; il n’y avait plus de passage, ils ne pouvaient plus se mouvoir, mais leurs prophètes ne savaient pas cela ! Ils ne savaient pas que Dieu opérait de cette manière.

*26 Ils prirent le taureau qu'on leur donna, et le préparèrent ; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu'à midi, en disant : Baal réponds-nous !*

Est-ce que Baal pouvait répondre ? Si Baal est lié, est-ce qu’il pouvait répondre. Gbayé ! Gbayé ! Gbayé ! répond nous ! Tous les esprits des forêts, de la mer… ils sont nombreux, ils sont partout, mais ils ne pouvaient pas répondre. Est-ce qu’ils peuvent répondre ? NON ! Les marabouts les appellent : Répondez ! Est-ce qu’ils peuvent répondre ? NON ! Alléluia ! Tous les féticheurs ne peuvent pas répondre parce qu’ils ont été liés, attachés par la Puissance de Dieu. Ils ne peuvent pas répondre. Amen ! Dieu a envoyé une armée céleste, Il les a tous attachés ; ils ne pouvaient pas répondre ! Ils ne pouvaient pas.

Quand le temps de Dieu arrive qui peut ? Le ciel tremble, la terre tremble, tout tremble dans les cieux et sur la terre. Jésus a dit : je ferai trembler à nouveau le ciel et la terre. Alléluia ! C’est écrit comme ça, non ? « Je ferai trembler à nouveau le ciel et la terre ». Quand c’est comme ça tous les démons fuient, ils se cachent. Tous ceux qui se sont proclamés adversaires de Dieu, on ne les voit plus. Ceux qui bombaient la poitrine se cachent.

Vous voyez que ces esprits-là avaient assassiné les prophètes de l’Eternel Dieu ! on va entrer dans le sujet. Amen ! Quand ça a commencé à chauffer ils se sont blessés pour faire sortir le sang : car vous savez que le diable se manifeste par degré, par niveau. Maintenant, la prière devient vraiment puissante. Mais tant que c’est une prière adressée à Baal ça ne peut pas marcher ! Mais c’était leur prière ; ils se sont blessés partout, le sang a jailli. Les gens ont été effrayés de les voir, mais Dieu n’est pas derrière ces démonstrations. Où est-ce que ça va aller ? Cela ne va nulle part !

Elie a dit : vous, peut-être que votre Baal a voyagé. Alléluia ! Les prophètes se moquent aussi hein ! Quand tu deviens ridicule, les prophètes se moquent de toi. Il dit : priez bien, peut-être que votre Baal a voyagé. On ne sait jamais. Amen ! Mais est-ce que Baal peut voyager ? Baal a été attaché, il a été lié par la puissance de Dieu. Alléluia ! Le Seigneur a dit : Ce que vous liez sur la terre est lié au ciel. Ce que vous déliez sur la terre est déliez au ciel. Alléluia ! Donc nous avons reçu pouvoir, autorité, règne sur tous les esprits méchants pour les lier au Nom de Jésus-Christ, et pour délier le peuple de Dieu, pour délier l’héritage du Seigneur, tout ce qui appartient au Seigneur. Amen !

Ils n’avaient pas voyagé frères. Ils n’avaient pas voyagé, seulement qu’ils avaient été liés, attachés solidement. Et Elie le savait, il en avait la révélation parce que c’est Dieu qui lui a dit : maintenant va te présenter devant Achab. Quand Il dit : va te présenter maintenant, cela veut dire que c’est le temps qui est arrivé.

Mais frères, il y a quelque chose ! Quand Elie a posé la question, pourquoi est-ce qu’ils ont eu du mal à répondre ? Vous voyez ! Ils n’ont pas répondu. Mais c’était des Israelites ! C’était des enfants d’Israël, les enfants de Jacob : Juda, Benjamin, Nephtali… Ils avaient les prophètes, les ustensiles, le temple, ils avaient vraiment tout frères ! C’étaient des adorateurs de Dieu ! Mais on leur demande qui est l’Éternel Dieu, ils ne peuvent pas répondre : si c’est l’Éternel Dieu, allez après lui ! Ils ne peuvent pas répondre. Ils ne savent plus qui est l’Eternel Dieu. Mais vous savez pourquoi ? Ils avaient été maltraités pendant longtemps par les esprits de Baal et d’Astarté. Ils les ont maltraités, ils ont travaillé leurs esprits ; ils les ont envoutés en leur présentant un faux Dieu. Ils leur ont présenté des prophètes de Baal, d’Astarté ; et c’est Jézabel qui les a fait venir. Et ils sont venus en grand nombre envahir tout Israël.

Frères et sœurs, il y a ici quelque chose d’anormal : qu’une femme prenne le pouvoir dans un pays comme Israël avec ses prophètes, et qu’elle commence à menacer ! Elle menaçait les prophètes d’Israël ; elle les faisait tuer, elle les mettait en prison. Frères et sœurs, cela se passait où ? En Israël. Donc les esprits des enfants d’Israël étaient embrouillés, troublés, ils étaient envoûtés. Ils étaient dans une situation confuse. Vous voyez frères ! Au point que, lorsqu’on leur pose une question comme ça, ils ne peuvent pas répondre : qui est l’Eternel ? Ah ! C’est facile ! Mais c’est l’Eternel Dieu, c’est lui qui est le Dieu d’Israël. Mais ils ne peuvent pas le dire parce que les prophètes de Baal et d’Astarté étaient là. Quand ils les voyaient, ils avaient peur, ils tremblaient.

Mais regardez aujourd’hui, des pasteurs qui disent aux gens : Allez brouter de l’herbe pour avoir la guérison. Ils s’en vont comme des moutons, ils s’en vont brouter. Des pasteurs qui disent : Pour que vous soyez bénis, il y a de l’eau là ; prenez ! Il y a pour 10.000 f CFA, 15.000 f CFA, 20.000 f CFA, 50.000 f CFA. Le litre à 100.000 f CFA. Il faut acheter de l’eau. L’eau du robinet, même pas de l’eau minérale. L’eau du robinet, ils vont prier là-dessus et demander d’Acheter ! Et ils vont acheter parce qu’ils sont envoûtés, et un esprit envoûté ne peut pas répondre aux questions spirituelles, même les plus simples. Il ne peut pas répondre. Les esprits envoutés ne peuvent pas faire la différence entre les marques du Saint-Esprit et les marques d’un démon. Non ! Ils ne peuvent pas. Une question sans réponse.

Jésus-Christ est Dieu ? Ils ne peuvent pas répondre. Ils sont maltraités, leur esprit est maltraité. Ils ne savent plus qui est Jésus. Mais qu’on leur dise : Tu vas voyager, ainsi dit le Seigneur. Ils croiront que c’est le Seigneur. Tu vas avoir du travail, et on va te payer un million par mois. Ils croient que c’est Jésus. Venez ! Venez ! Venez avec vos problèmes, on va les régler. C’est Jésus. Mais avec ce Jésus, il n’y a plus de pauvre sur la terre ! Il n’y a plus de gens avec des problèmes sur la terre !  Pas même dans les églises. Non ! Mais les gens sont envoutés, ils ne savent pas frères. Ils ne pouvaient pas savoir parce qu’ils étaient envoûtés. Et Jézabel tuait les prophètes de l’Éternel.

Difficile à comprendre : Les prophètes de l’Éternel, on les tue et il n’y a rien qui se passe ! Rien ! Et pourtant ils étaient au service de Dieu. Est-ce que vous comprenez ça ? Quelqu’un peut dire : Moi j’ai l’Eternel Dieu. Moi je suis un fils de Dieu…mais Jézabel n’avait pas peur de cela, elle tuait les prophètes de l’Éternel. C’est elle qui décidait. Même Achab qui était Israélite n’avait plus de pouvoir ! Il était abaissé, il était maîtrisé. Mais pourquoi ? C’était une maltraitance des esprits qui venaient d’ailleurs. Ils maltraitent les serviteurs de Dieu, ils maltraitent le peuple de Dieu et rien ne se passe. Il n’y a pas de réaction !

Dans ce texte, on voit que les enfants d’Israël étaient vraiment désabusés. Ils ne savaient même pas si les prophètes sont bien des prophètes de Dieu ! Puisque Jézabel donnait des ordres pour les faire tuer et que cela ne provoquait pas la réaction de Dieu. Leur Dieu ne les défendait pas. Et ils mourraient par dizaines, par centaines.

Vous voyez ! Dans le texte, on a lu qu’un serviteur du roi nommé Abdias cachait les prophètes de l’Éternel, cinquante par ci, cinquante par là. Un être humain qui cache les hommes de Dieu, qui cache les prophètes, comme si Dieu ne pouvait pas les protéger. Alléluia ! Dieu ne peut pas les protéger donc on les tue ! Ah ! Vraiment ! Quelle est cette maltraitance ? On souffre, nous qui disons être chrétiens, serviteur de Dieu. Nous qui disons être dans la lumière. Nous sommes maltraités ! Pourquoi avons-nous des problèmes ? Mais c’est parce que Jézabel a pris le pouvoir !

Est-ce qu’on a vraiment cru au bon message ? Tu dors, mais tes nuits sont troubles, les esprits viennent t’agiter. Tu vois les sorciers du village et de la famille. Parfois même, malgré tes prières, c’est comme s’il y avait du béton au-dessus, rien ne bouge. Ça ne bouge pas ! Quel est ce béton ? D’où vient-il ? Tu te demandes si Dieu est vraiment avec nous.

Vous avez vu qu’au temps de Gédéon, l’ange du Seigneur lui était apparu et lui avait dit « Vaillant héros ! ». Gédéon se disait : Mais quel vaillant héros ? À cette heure-ci en Israël, quel vaillant héros ? Nous sommes maltraités ! Quand ils faisaient les récoltes, les étrangers venaient piller les greniers. Celui qui semait ne mangeait pas ses récoltes car les voisins venaient prendre ! Ils étaient dans la souffrance et un ange apparaît à Gédéon et l’appelle vaillant héros. Et Gédéon dit : Il n’y a pas de vaillant héros, si Dieu était avec nous, où sont les miracles ? Où sont les preuves ? Nos pères nous ont dit qu’avant, Dieu a ouvert la mer rouge, Il a frappé l’Égypte de plusieurs plaies, Il a frappé le Jourdain, Il a fait de grands miracles. Et tout cela est écrit dans les prophètes, mais nous ne voyons rien ! Il n’y a pas de vaillant héros. Tout le monde est mort, tout le monde est perdu. Israël a des problèmes. C’est ce qui s’est passé. Et il y a eu plusieurs âges où on a vu cela.

Mais Dieu a dit à Élie « va te présenter devant Achab » et Elie dit au serviteur d’Achab « Va dire à ton maître qu’Elie dit qu’il va venir chez toi ». Le serviteur dit « Elie, que t’ai-je fait de mal ? Moi j’ai caché les serviteurs de Dieu, au moment où Jézabel était en train de les tuer. J’en ai caché 100 par-ci, 100 par-là. Je suis dans ton camp et tu veux m’envoyer chez Achab pour qu’il me tue ?! Je vais lui faire cette commission, après l’Esprit de Dieu va t’enlever et t’envoyer quelque part ailleurs et moi, je ne saurai pas quoi expliquer à Achab, il va me tuer ! » En effet, Elie était un prophète qui bougeait beaucoup, il ne restait pas en place. Tantôt il allait à tel endroit, tantôt à tel autre.

Qu’est-ce que j’ai compris ? J’ai compris que Dieu a un temps ! Alléluia ! Dieu a son temps. Et quand son temps arrive, c’est arrivé. Quand le temps de Dieu arrive, c’est arrivé ! On va résoudre les questions au sujet desquelles il n’y avait pas de réponse. Il y a un verset qui le prouve, ce n’est pas moi qui le dis. Dans le même texte, nous allons lire le verset 38 :

38Et le feu de l’Éternel tomba, et il consuma l’holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l’eau qui était dans le fossé. 39Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent : c’est l’Éternel qui est Dieu !

Alléluia ! Maintenant il y a une réponse ! Maintenant il y a une réponse parce que le feu de Dieu est tombé ! On peut résoudre les questions difficiles ! Ils dirent : C’est l’Éternel qui est Dieu ! Alléluia ! Jésus-Christ est Seigneur ! Il est le Dieu Tout-Puissant, Amen ! Oui, frères et sœurs, la question a été résolue. Au départ, c’était une question sans réponse, c’était une question difficile. Quand il a demandé : Est-ce que c’est l’Éternel qui est Dieu ? où c’est Baal ?  le peuple ne lui répondit rien parce qu’il ne voyait rien ! Mais là, Dieu a exaucé la prière d’Elie. Qu’est-ce qui est tombé ? Le feu ! Le feu de Dieu, amen ! Le feu de Dieu ! Ce n’était pas le feu de Baal, mais le feu de Dieu ! Il est tombé du ciel par la prière du prophète Élie.

Nous sommes au temps d’Elie. Il y a longtemps qu’Elie a commencé à travailler ! Il y en a qui voient les hommes, les individus. Nous, nous ne voyons pas les hommes. C’est Dieu qui a parlé par le prophète ! Le prophète est mort, l’esprit d’Elie est là. Amen ! Il travaille et les questions sans réponse auront des réponses. Dans ta vie personnelle, tu auras des réponses ! L’Église aura des réponses ! Le monde aura des réponses ! La nation aura des réponses parce que le feu de Dieu est tombé ! Alléluia ! C’est une vision ; c’est la Parole de Dieu. Il a fait mentir Baal et Astarté, et Il a élevé les 7000 qui étaient en Israël et qui n’avaient pas fléchi les genoux devant Baal : ceux qui sont restés fermes au moment où il y avait les épreuves, la maltraitance, la souffrance…Quand il y avait la douleur, ils n’avaient pas renoncé, ils sont restés attachés au Seigneur. Ils sont restés fidèles à l’Éternel Dieu ! Ils n’ont pas renoncé et Dieu les a élevés. Quand le feu est tombé, Il les a élevés.

Frères et sœurs, je ne parle pas beaucoup, c’est un message de Dieu. Il y a des moments où dans le peuple de Dieu, il y a beaucoup de questions sans réponse. C’est difficile. Et n’en voulez pas à ceux qui n’arrivent pas à répondre aux questions. Aujourd’hui ils sont embrouillés ! Si Dieu lui-même se cache, ce ne sont pas des gens qui vont répondre aux questions. Mais quand Dieu se montre, il répond aux questions ! Au Carmel, Il s’est montré là-bas, Il est descendu ! Ils avaient mangé le sacrifice avec de l’eau partout. Vous connaissez le lien entre l’eau et le feu. L’eau éteint le feu ! Mais cette fois-ci, ce feu descendu du ciel avait consumé l’eau, l’eau de la Parole. Si tu as la Parole de Dieu et que le feu descend sur toi, tu ne seras pas consumé !

Depuis le commencement, l’esprit d’Elie a commencé à travailler. Si le feu ne tombe pas, le prophète a menti, le message a menti, Jésus a menti ! Or Christ ne ment pas ! Et le feu c’est l’enseignement du message du temps de la fin, c’est l’accomplissement du plan de Dieu ! C’est cela le feu, frères. Baal et Astarté ont eu leur temps de règne. Ils ont régné, ils ont semé la terreur en Israël. Dieu a regardé tout ça. Ils ont tué les prophètes de l’Éternel Dieu. Vous avez vu les gens comme Michée, comment ils ont été maltraités. Il y en a un qui est sorti avec des cornes, il l’a cogné et a dit « depuis quand l’esprit de Dieu est sorti de moi pour aller te parler ? » La confusion ! Un démon te chevauche et tu parles de l’Esprit de Dieu ! Mais vous savez, il y a un temps comme cela, où il y a la confusion, on ne voit pas bien, on ne comprend pas bien, c’est bizarre. On peut dire : Ah, mais on a vu quelqu’un, apparemment, c’est un homme de Dieu. Et un jour, on découvre quelque chose de bizarre et on voit qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Mais il y a des gens qui ne se laissent pas distraire, ils sont sur l’origine des choses, le commencement. À l’origine, il y a la Parole, il y a Christ, il y a le Seigneur. Le message est une semence qui est donnée. Frère Branham a dit que c’est Christ qui a été semé qui sera manifesté, révélé dans des croyants ! Amen !

Ce ne sont pas des théories ou des schémas qui ont été semés : c’est Jésus-Christ qui a été semé qui va être révélé, manifesté dans des croyants. C’est-à-dire dans des frères et des sœurs en Christ. Et ces sœurs seront appelées « Jésus », ces frères seront appelés « Jésus ». Leur divinité sera manifestée. C’est ce qui est écrit ! Lorsque des gens sont venus le voir, Jésus a dit : Si la semence ne tombe pas en terre, (parlant de lui-même), et qu’elle ne meurt pas, elle demeure seule. Mais si elle tombe en terre et qu’elle meurt, elle sera révélée et deviendra beaucoup de semences ! Donc le message qui nous a été donné est un témoignage qui est tombé en terre et c’est Jésus qui est tombé en terre pour que plusieurs Jésus soient manifestés en Afrique, en Europe, en Amérique, partout dans les nations, chez les blancs et les noirs. C’est pour cela que le message est venu, ce ne sont pas des théories pour chanter un prophète. Nous ne sommes pas dans ces choses.

William Branham est mort. Quand tu es mort, tu es mort. Il est avec Christ et il va lui rendre compte. Nous, nous sommes dans la ligne originelle. Donc frères et sœurs, vous avez vu qu’une question a été posée, il n’y avait pas de réponse parce que le peuple n’avait pas de matière pour répondre. Ils n’avaient rien vu, ni rien senti qui leur permette de répondre. Au contraire, ils avaient peur, ils étaient terrorisés parce qu’ils voyaient que dans le rassemblement, il y avait 950 prophètes de Baal et d’Astarté. C’était beaucoup. Et Elie était seul. Personne ne pouvait répondre à sa question – c’était la loi du grand nombre. Le peuple avait peur de ses faux prophètes : « Si nous disons que c’est l’Éternel qui est Dieu, Jézabel va nous tuer ». Ils ont peur. Et aujourd’hui, il y a des frères qui ont peur de sauter dans l’inconnu.

Il y en a un qui m’a dit : Je préfère m’égarer avec le serviteur fidèle et prudent que de m’égarer avec un certain M’BRA. Est-ce que vous comprenez ? Vous voyez ces esprits ? Et c’est comme cela qu’il y en a qui ont peur. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas parler avec Dieu. Il ne peut pas, puisqu’il ne le connaît pas ! Il ne sait pas qui est l’Éternel Dieu, qui est Baal, qui est Astarté. Il est troublé, il ne peut pas parler avec Dieu ! Mais on a fini avec ce temps où on ne sait pas faire la différence entre Jésus et satan. Mais vous savez, c’est celui qui est au milieu qui pose problème :  celui qu’on appelle l’esprit religieux. Il est entre le monde et Christ. L’esprit religieux, c’est l’esprit babylonien, c’est un esprit imitateur. Il imite le Saint-Esprit. Et comme il imite le Saint-Esprit, quand il se manifeste, les gens sont troublés, ils sont perturbés, ils ne comprennent pas. Et c’est lui qui sème la confusion : Jézabel !

Vous savez qu’à la fin des temps, les mêmes esprits sont là. Dans notre génération, les mêmes esprits sont là. Mais l’aigle va manger le serpent. L’esprit de l’aigle va manger le serpent, amen ! Il va le manger. Amen ! Nous mangeons les serpents. On commence par leur tête. Avec son bec pointu, quand il tape une à deux fois sur la tête du serpent, le sang jaillit et c’est fini, il est mort. L’esprit des prophètes mange l’esprit religieux, il mange Jézabel. Elie a tué Jézabel, mais ce n’était pas sa personne. C’est l’esprit qui était sur lui qui l’a tuée. Et je vous ai dit ici qu’on retrouve les trois dispensations du message. Il y a eu Elie, après il y a eu Élisée, et en troisième position Jéhu. Qui a tué Jézabel ? C’est Jéhu. La vision dans laquelle nous sommes correspond à Jéhu. Le troisième mouvement, c’est la perte de la maison d’Achab, la perte de l’esprit religieux. Le combat a commencé depuis le prophète, mais nous allons l’achever. On va éradiquer l’esprit religieux et on va prêcher pour que ceux qui ne voient pas voient, ceux qui ne comprennent pas comprennent. On va leur montrer le vrai Jésus !

Il y a un faux actuellement dans le monde. On leur dira que ce n’est pas le vrai Jésus. Voici le vrai Jésus ! Voici l’Éternel Dieu ! Il y a un vrai faux Jésus qu’on présente : lui il ne parle jamais de sainteté, il ne parle jamais du Royaume de Dieu, mais il parle du règne et de la prospérité sur la terre, du bien-être. Il fait la promotion de la chair. Mais le vrai Jésus dit : Apprêtez-vous, je viens vous chercher. Mon épouse apprête-toi. Sépare-toi du monde, sépare-toi du péché. Il faut revêtir tes habits de noces. Et c’est quoi les habits de noces ? Ce sont les œuvres justes des saints ! Prépare-toi, il faut revêtir cela, je viendrai te chercher. Ça, c’est ce que le vrai Jésus dit, car il veut se marier. Une fois, on a entendu ici une prophétie qui nous a dit : Vous, vous êtes mariés, vous avez vos femmes ; Moi je cherche Ma Femme et vous êtes là en train de vous amuser. Vous voyez qu’il est bien de se marier, Moi aussi je veux me marier. Moi aussi je veux une famille. Amen ! ça c’est le discours du vrai Jésus. Mais le faux dit : venez on va prier pour vous. Vous allez avoir de l’argent, des maisons, des grosses voitures, vous allez partir en Europe.

En Europe, nous connaissons l’Europe, qu’y a-t-il là-bas ? Il n’y a rien ! Ce qu’il y a là-bas, ce sont les homosexuels, c’est la débauche ! Des hommes veulent devenir des femmes et des femmes veulent devenir des hommes. C’est ce qu’on voit là-bas. Il n’y a rien ! Et les pauvres, ceux qui servent le Seigneur de tout leur cœur, ils sont fatigués. Il y en a, de vrais ! De vrais occidentaux qui souffrent, qui sont fatigués. Ils sont à la maison, ils ne savent pas où aller. Tout le monde cherche son argent, ses affaires. Et les lois ont verrouillé tout ce qui concerne le domaine religieux. Il y a des pays où tu ne peux pas prêcher Sodome et Gomorrhe. Tant qu’on ne t’a pas vu il n’y a pas de problème. Mais si on t’a vu, on va t’amender ; et certainement que si tu viens de l’étranger comme moi, on va te supprimer le visa. Tu ne peux pas ! Tu vas te mettre en public et tu vas commencer à prêcher, à condamner l’homosexualité ? Ils vont t’arrêter parce qu’il y a des lois qui protègent ces choses-là.

Frères et sœurs, il y a de vrais chrétiens dans le monde. Ils souffrent, ils aspirent à la vérité, à la lumière, ils cherchent Dieu. Mais il y a un évangile qui est prêché pour envoyer les gens en Europe. Bon peut-être qu’ils vont aller faire un réveil là-bas, je ne sais pas. Mais sinon frères, que Dieu nous aide. Amen ! Je vais m’arrêter. J’ai déjà dit beaucoup de choses en peu de temps. C’est un message clair que j’ai voulu donner. Il y a des questions sans réponse, il y a la maltraitance des démons, des mauvais esprits et le peuple de Dieu est fatigué. Il y en a qui ne voient plus, ils ne comprennent plus. Ils ne savent plus où se trouve la vérité. Et au niveau du message, il y en a qui ne savent plus quoi faire. Le prophète est mort, mais où se trouve la voie, le chemin pour continuer ? Satan travaille, il brouille les pistes. C’est un spécialiste ! En Israël, il a brouillé les pistes, donc les gens ne savaient plus par où passer. Mais Dieu est fidèle. Si tu regardes les autres, tu vas t’égarer, mais si tu suis l’esprit d’Elie, tu ne va pas t’égarer, tu vas voir la lumière parce que le message qui a été donné au commencement suit une logique spirituelle.

Que Dieu soit béni. On va se remettre entre les mains du Seigneur. Qu’Il soit avec nous, qu’Il nous assiste, qu’Il nous conduise par son Esprit et qu’Il nous fasse demeurer dans sa Présence.