Publication: 14 avril 2014
Temps de lecture: ~ 35 minutes
Auteur: Parfait M'bra

Un pays appelé Gosen

Nous lisons dans Genèse chapitre 47.

11 Joseph alla avertir Pharaon, et lui dit : Mes frères et mon père sont arrivés du pays de Canaan, avec leurs brebis et leurs bœufs, et tout ce qui leur appartient ; et les voici dans le pays de Gosen. 2 Il prit cinq de ses frères, et les présenta à Pharaon. 3 Pharaon leur dit : Quelle est votre occupation ? Ils répondirent à Pharaon : Tes serviteurs sont bergers, comme l’étaient nos pères. 4 Ils dirent encore à Pharaon : Nous sommes venus pour séjourner dans le pays, parce qu’il n’y a plus de pâturage pour les brebis de tes serviteurs, car la famine s’appesantit sur le pays de Canaan ; permets donc à tes serviteurs d’habiter au pays de Gosen.

Pharaon dit à Joseph : Ton père et tes frères sont venus auprès de toi. 6 Le pays d’Egypte est devant toi ; établis ton père et tes frères dans la meilleure partie du pays. Qu’ils habitent dans le pays de Gosen ; et, si tu trouves parmi eux des hommes capables, mets-les à la tête de mes troupeaux. 7 Joseph fit venir Jacob, son père, et le présenta à Pharaon. Et Jacob bénit Pharaon.

Amen!

On va lire un autre texte dans exode 8. Exode chapitre 8 à partir du verset 16:

16 L’Eternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Etends ta verge, et frappe la poussière de la terre. Elle se changera en poux, dans tout le pays d’Egypte. 17 Ils firent ainsi. Aaron étendit sa main, avec sa verge, et il frappa la poussière de la terre ; et elle fut changée en poux sur les hommes et sur les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en poux, dans tout le pays d’Egypte. 18 Les magiciens employèrent leurs enchantements pour produire les poux ; mais ils ne purent pas. Les poux étaient sur les hommes et sur les animaux. 19 Et les magiciens dirent à Pharaon: C’est le doigt de Dieu ! Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.

Alléluia! Que Dieu soit béni! On peut lire encore un autre passage juste derrière. Le chapitre 9 le verset 25:

25 La grêle frappa, dans tout le pays d’Egypte, tout ce qui était dans les champs, depuis les hommes jusqu’aux animaux ; la grêle frappa aussi toutes les herbes des champs, et brisa tous les arbres des champs. 26 Ce fut seulement dans le pays de Gosen, où étaient les enfants d’Israël, qu’il n’y eut point de grêle.

Amen! Que Dieu soit béni! Maintenant on va ajouter un dernier passage. Le chapitre 10

21 L’Eternel dit à Moïse : Etends ta main vers le ciel, et qu’il y ait des ténèbres sur le pays d’Egypte, et que l’on puisse les toucher. 22 Moïse étendit sa main vers le ciel ; et il y eut d’épaisses ténèbres dans tout le pays d’Egypte, pendant trois jours. 23 On ne se voyait pas les uns les autres, et personne ne se leva de sa place pendant trois jours. Mais il y avait de la lumière dans les lieux où habitaient tous les enfants d’Israël.

Amen! Maintenant on va dans Luc chapitre 1 le verset 13:

13 Mais l’ange lui dit : Ne crains point, Zacharie ; car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. 14 Il sera pour toi un sujet de joie et d’allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance. 15 Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l’Esprit-Saint dès le sein de sa mère ; 16 il ramènera plusieurs des fils d’Israël au Seigneur, leur Dieu ; 17 il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Elie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

Ce dernier passage est relié à Malachie chapitre 4 qui est au fondement du Message du temps de la fin. Amen! Un pays appelé Gosen. Je voulais revenir encore sur la parole prophétique. Amen! Vous savez que dans cette église, depuis qu'on est rassemblé, on vous a toujours dit que nous sommes engagés dans une vision spirituelle. Amen! Une vision spirituelle est une orientation spirituelle, parce que Dieu donne des informations. Le plan de Dieu est une longue marche. Amen! Et dans la marche, il y a des points de rupture. Quand je parle des points de rupture, je veux parler du peuple de Dieu qui doit marcher dans une orientation jusqu'à un certain moment. Cela peut faire 25 ans, 40 ans pour une orientation spirituelle et puis arriver à un certain moment, Dieu est obligé de faire une nouvelle œuvre pour réorienter le peuple...

Il y a un seul objectif que le peuple poursuit dans la marche. Il y a un seul objectif. Il n'y a pas deux ou trois. Depuis le commencement de l'Eglise jusqu'à la fin, il n'y a qu'un seul objectif. Amen! Et il n'y a qu'un seul plan. Il n'y a pas deux.

C'est comme si on te disait déjà quand tu es enfant: toi tu seras un médecin. C'est comme une prophétie. Mais ce n'est pas du jour au lendemain qu'on devient médecin. Tu vas aller à l'école, tu feras le cycle primaire. C’est un détail du plan. Tu feras le collège jusqu'en troisième pour avoir un autre diplôme. C'est un autre détail. Amen! Après, tu vas t'engager au second cycle pour avoir le baccalauréat. C'est un autre détail du plan. Après le Baccalauréat, tu pars à l'université, en faculté de médecine pour 7 à 8 ans d’études... C'est comme cela que tu deviens Médecin. C’est comme cela aussi le déroulement du plan de Dieu. Il y a un objectif principal, avec des points de rupture.

Mais l'objectif demeure le même. Amen! Donc le Seigneur à chaque fois donne une orientation. Et le peuple de Dieu doit suivre l’orientation du Seigneur. N'oubliez pas que dans le Corps de Christ, il y a des yeux, des sentinelles, des prophètes pour annoncer au peuple de Dieu la prophétie. La parole prophétique est l'orientation que le peuple doit prendre pour avancer. Et nous déjà en 1933, on a été située. En 1933, c'est l'année dans laquelle un ange a visité le frère Branham et du haut du ciel lui a dit une parole. C'est la parole qu'il a dite qui est l'orientation. Il lui a dit: De la même manière que Jean baptiste a été envoyé comme précurseur de ma première venue, tu es envoyé avec un Message qui préparera ma seconde venue...

Le précurseur est un messager qui vient annoncer Celui qui vient. Donc de la même manière que Jean baptiste a été envoyé pour annoncer la première venue de Christ, William Branham a été envoyé avec un Message qui doit préparer Sa seconde venue. C'est ce que le Seigneur Jésus a dit au frère Branham en 1933 devant témoins… C’est la parole qui détermine l'orientation de l'œuvre de Dieu dans notre génération. Personne ne peut dire qu'il est dans la vision spirituelle de Dieu en travaillant en dehors de cette parole.

Donc cela veut dire qu'on a reçu un Message qui doit préparer le retour de Jésus. Mais un Message se prêche. Un Message se vit. Tu peux entendre le Message, mais il faut le vivre. Mais si tu as entendu et que tu ne l'as pas vécu, ça ne te prépare pas pour le retour du Seigneur. Si tu ne l'as pas entendu aussi, ça ne te prépare pas. Quand tu entends le Message, il faut le vivre, parce que le Message dit quelque chose. Le Message donne des instructions. Il nous demande de faire quelque chose. Donc il faut pratiquer le Message pour que ton cœur soit préparé au retour du Seigneur. Et je l'ai dit ici déjà quand je prêchais sur les fils du désert.

J'ai lu Esaïe 40 et j'ai dit que la préparation pour le retour de Jésus Christ n’est pas ailleurs que dans notre cœur. Amen! Ce n'est pas une préparation dans le vent. Non! C'est une préparation spirituelle qui se passe dans le cœur du chrétien, puisque le Message est venu au cœur du chrétien. Le Message a été adressé à notre cœur. C'est pour cela qu’ici, il est dit de Jean baptiste qu'il va préparer un peuple qui a le cœur bien disposé pour recevoir le Messie qui venait. Si le Seigneur est en train de revenir, il faut qu’il y ait un peuple pour le recevoir. Amen! Donc c'est pour préparer le cœur de ce peuple que le message a été envoyé.

Mais ce qu'on a constaté, c'est que le Message est venu, et chacun a pris sa part, et puis il a commencé à faire de cela ce qu'il voulait. Certains pour se faire un nom, parce que ce sont des révélations qui donnent la connaissance… quand tu lis, ça donne la lumière. Il y en a qui ont créé des églises avec le Message. D'autres pour tromper les gens… Chacun prend cela et il fait ce qu'il veut. Mais dans ce brouhaha, il y a une orientation spirituelle, un objectif de départ qui a été donné sur lequel on ne peut pas discuter et faire des débats. Ou bien, c'est cela ou bien ce n’est pas cela. Tu as reçu le Message, il faut le vivre, il faut le pratiquer, afin que ton cœur soit bien disposé à recevoir le Seigneur.

Jésus-Christ a plusieurs visitations à l’Eglise, mais, il y a un retour qui concerne l'enlèvement. Quand Il vient, Il reste dans les airs, et les morts en Christ ressuscitent pour Le rejoindre, ceux qui sont vivants reçoivent des corps nouveaux pour s’élever aussi dans les airs. Les corps glorifiés, nous les recevons le jour de l'enlèvement pour certains, et pour d'autres le jour de la résurrection des morts. Amen! Les corps que le Seigneur est allé préparer, Quand il a dit qu’Il allait nous préparer une place, ceux qui sont dans la chair pensent qu’arriver au ciel, ils auront des villas. Non ! Ce n'est pas des villas qu'on va recevoir là-bas. Ta villa, c'est ton corps nouveau. Et Paul a dit dans 1 Corinthiens 15 que chacun brillera selon l’éclat que Dieu donnera. Certains auront l'éclat de la lune, d'autres l’éclat des étoiles. Quand vous regardez les étoiles, est-ce qu'ils ont les mêmes éclats? Non!

Chacun selon l'engagement qu'il va avoir pour le Seigneur aura son éclat. Amen! Moi, je veux briller plus que tout le monde. Ce n'est pas la concurrence. Il y a divers éclats pour tout le monde. Si vous êtes des millions et que vous voulez briller au même éclat, Dieu le fera. Donc il n'y a pas de concurrence. Chacun travaille selon la révélation qu'il a reçue. Mais moi, je veux briller plus que tout le monde. Donc chacun va briller. Il ne faut pas penser qu’au ciel, il y a des maisons, des lits en or, des draps...ce n'est pas cela. Ce sont des corps nouveaux, des corps glorifiés que nous allons recevoir. Nous serons dans ces corps et c'est là que nous allons entrer dans l'immortalité. C'est à dire des corps qui ne meurent plus. Ce sont des corps qui n'ont pas été fabriqués de la poussière de la terre. Donc ce sont des corps qui ne meurent plus. C'est cela le domicile qu'on va avoir. Et Paul a appelé cela des domiciles célestes. Ce sont des corps nouveaux.

Donc pour revêtir ces corps nouveaux, il faut que déjà dans cette tente, dans ce corps, tu te prépares. Il faut que ton cœur soit bien disposé au moment où Jésus-Christ revient. Mais avant l'enlèvement, il y a des visitations. Et cela le prophète a été clair là-dessus. Les prophéties sont claires. Il y a une visitation avant l'enlèvement. C'est par rapport à cette visitation qu'il y a cette préparation aussi. Parce que quand on parle du retour du Seigneur, il y a plusieurs événements qui se suivent. Donc il faut qu'on se prépare à recevoir le vin nouveau de la puissance de Dieu pour le témoignage de Jésus-Christ. C'est l'objectif. Il faut que Dieu envoie Sa puissance pour révéler le Fils de l'Eglise, l'Epouse de Christ qui va rendre un témoignage dans les nations avant l'enlèvement. L'Epouse a un ministère, une prédication ; c'est le message du temps de la fin. Que Dieu soit béni!

Donc frères, la parole prophétique est très importante. Pierre dit que c'est cela qui est la lumière sur notre chemin actuellement où nous sommes dans les ténèbres. Si on ne t'explique pas les prophéties et que tu ne les comprends pas, tu vas marcher dans le néant. Tu marcheras sans objectif, ne sachant pas ce qui se passe. La parole prophétique nous permet de nous positionner spirituellement. Donc ce matin, je vais revenir encore sur la parole prophétique.

Un pays appelé Gosen. Amen! Ce qui s'est passé dans les temps anciens se répètent aujourd'hui dans les nations. Cela se répète dans l'Eglise. Vous voyez que dans les textes que nous avons lus, lorsqu’Israël est arrivé avec ses enfants en Egypte, Dieu avait préparé leur arrivée. C'est Dieu lui-même qui avait préparé leur arrivée. Et Il avait fait un plan. Dieu est comme cela. Il met toujours en place des plans pour Son peuple. Dieu n’est pas un Monsieur qu’on peut surprendre avec des affaires du jour au lendemain. Non! Il met des plans en place et Il les exécute. Donc Il a mis un plan en place sachant que Canaan serait dans la famine. Pas seulement Canaan, mais même l'Egypte. Toute la région entière devrait être dans la famine. Donc Dieu a mis en place un plan pour préserver la vie de Son peuple.

La famine est un châtiment. Certainement que les gens de la région avaient commis des péchés, et Dieu a résolu de les châtier. Mais il fallait mettre Son Peuple à l’abri de la famine. Donc Il a fait un plan parce qu’il y a toujours un plan de sauvetage pour Son Peuple. Frères, soyons rassurés ce matin ! Chaque jour, soyons rassurés. Pour le peuple de Dieu, il y a toujours un plan de sauvetage. Et on doit savoir que Dieu quand il punit le monde, Il garde toujours Son peuple dans la sécurité. Amen! C'est pour cela que le plus important, c'est de chercher à savoir si tu es dans le peuple de Dieu ou pas. Est-ce que tu es dans le peuple de Dieu? Est-ce que tu as gardé ta place, ta position dans le peuple de Dieu?

Si tu l'as gardé, si tu es dans le peuple de Dieu, tu n'as pas de problème. Il y a toujours un plan de sauvetage. Donc le plan qu’Il a fait paraissait long, mais c’était bon. C’était le meilleur plan. Joseph fut vendu par ses frères… Le plan a commencé par là. Il fallait vendre Joseph. S’il n’avait pas eu des visions au départ, Joseph se serait plaint de ses frères. Mais c’est un frère qui avait des visions et des songes. Donc ils n’étaient pas surpris par les événements. Ils l’ont vendu et des marchands l’ont acheté. Ils sont partis avec lui en Egypte comme un esclave. En route, il avait toujours des visions et des songes. Il avait cela. Quand ils sont arrivés, Joseph est devenu esclave de potiphar.

Dans Son plan, Dieu devrait élever Joseph en Egypte. Joseph lui-même avait vu qu’il était élevé, mais il ne pouvait peut être pas savoir où et comment Dieu allait l’élever ! Il ne le savait pas. C’était en Egypte qu’il devrait être élevé. Ce n’était pas à Canaan avec ses frères, c’était en Egypte. Donc on l’a vendu, mais il fallait qu’il soit en Egypte pour être élevé…Chez potiphar, comme le Diable connaît le plan, il s'est mis en action. Il a commencé à combattre le plan. Cela ne pouvait pas marcher. Tant que Joseph était dans la position où Dieu le voulait, ça ne pouvait pas marcher. Amen! Frères, c’est le plus important.

Quand Dieu te montre Son plan, quand Dieu te dit ce qu’il est en train de faire, reste dessus. Il ne faut pas aller à gauche ou à droite. Il ne faut pas balancer, parce que l’objectif du Diable, c’est pour te bousculer et t’amener à balancer. Si tu quittes ta position, c’est difficile pour Dieu d’accomplir Sa volonté avec toi. Tu mets Dieu en difficulté parce que tu n’es plus dans la place où Il voulait que tu sois pour être dans le plan de sauvetage. C’est cela le problème, frères. Amen!

Satan avait actionné la femme de potiphar. Si Joseph acceptait d’aller avec elle, il était mort. S’il refusait, le plan continuait. Il a refusé donc le plan a continué. Ils l’ont enfermé avec des gens de l’entourage de pharaon en prison. Ils étaient en prison et ils avaient des rêves…Joseph dit: racontez vos rêves…Ils ont raconté et il a interprété le rêve de chacun. Cela s’est accompli comme il avait dit. Et celui qui est sorti de la prison a oublié Joseph. Comme ce n’était pas le temps, il l’avait oublié. Maintenant quand pharaon a eu des songes, alors il a dit: J’ai eu des songes. Qui va me les interpréter ? Alors, on s’est souvenu de l’hébreu qui était en prison. Le serviteur du Pharaon a dit : Il y a un hébreu qui était en prison avec moi qui a interprété mon songe, c’était la vérité ! Si on le fait venir, il peut interpréter le rêve du pharaon. Ils l’ont sorti de la prison.

C’est le plan de sauvetage qui est en marche. Quand il a interprété frères, le songe parlait de la punition de Dieu qui venait dans la région ; c’était une famine de sept ans. Dieu avait fait cela pour Israël et ses enfants. Amen! Est-ce que vous comprenez? Les égyptiens en ont profité ! Ce n’était pas pour eux. Ce que Dieu a fait était pour Jacob et ses enfants parce que ce sont eux qui bénéficiaient d’un plan de sauvetage. Maintenant comme c’est en Egypte, les égyptiens en profitent. Sinon ce n’était pas pour eux. Amen!

Le peuple de Dieu a un plan de sauvetage de la part de Dieu quand il y a un problème. C’est comme cela. Donc comme Joseph avait bien interprété le songe du Pharaon, il l’a désigné pour gérer cette période difficile. Alors Joseph est devenu Premier Ministre du Pharaon. Dieu ne l’a-t-il pas élevé? Son songe venait de s’accompli en partie. Dieu l’avait élevé. Maintenant il va falloir faire venir ses parents qui sont restés là-bas, parce qu’il y a la famine. Donc quand ils sont venus en Egypte, on leur a donné une portion de terre. C’est ce qu’on appelle Gosen. Amen!

La portion de terre que le Pharaon leur avait donnée s’appelle Gosen. C’est une région de l’Egypte. Amen! En fait Gosen a une signification prophétique. C’est de cela que je veux parler. Amen! Donc le Pharaon les a placés là-bas. Ils étaient là où il y avait de la verdure ; dans les bonnes terres de l’Egypte. Donc on les a placés là-bas pour faire l’élevage, pour vivre et tout cela. Comme pharaon était content de Joseph, il a fait tout cela pour eux. Mais Gosen a eu une signification prophétique. C’est de cela que je parle. Alors ils sont restés là et ils ont prospéré. La famine est passée sans problème. Ils ont mangé et bu sans problème. Et puis le temps est passé, Joseph est mort.

D’autres pharaons sont venus, il y a eu plusieurs années et le peuple de Dieu s’est multiplié et ils sont devenus nombreux. Ils ont pris toute la région. Alors il y a un pharaon qui est venu au pouvoir. Il a dit: Les Hébreux deviennent nombreux. Ils vont nous étouffer, ils vont prendre le pouvoir. Donc il faut faire quelque chose. Alors il a mis en place un plan de réduction de la population des hébreux. Mais ce plan aussi était dans le plan de Dieu. Le plan de pharaon était dans le plan de Dieu. Et quand il a commencé à les opprimer, c’est là que le Seigneur va décider de les faire sortir. Amen!

Maintenant cette région va revêtir un statut particulier. Au départ, c’était une simple région. Mais Gosen va revêtir un statut particulier parce que les hébreux habitaient là-bas. Gosen est devenu particulier parce que le plan de Dieu est entré en action là-bas. Un prophète est sorti de là avec un Message…Gosen est devenu particulier parce qu’un peuple qui est dans l’alliance de Dieu habitait là-bas ! Gosem était en Egypte. Alléluia! Gosen était en Egypte. Quand je parle d’Egypte… l’Egypte aujourd’hui, vous savez que c’est le monde. Aujourd’hui l’Egypte, c’est le monde. Donc vous pouvez savoir un peu ce que représente Gosen. Alléluia! C’est l’Eglise, le Corps de Christ.

Donc comme un prophète est sorti de là, un Message est venu de là parce que Moïse est venu là avec le bâton de Dieu. À Gosen, les juifs vivaient, séparés des égyptiens. C’est le lieu qu’on leur a donné. Ils sont restés là-bas. Moïse est venu avec le bâton de Dieu à Gosen. Il était venu avec le Message de Dieu à Gosen. Il était avec ses frères. C’est de là-bas qu’il est allé voir le pharaon. Dieu a dit à Moïse: va dire à pharaon que je vais mettre une distinction entre son peuple et mon peuple… Alléluia! Frères, c’est une parole intéressante. Va dire que le temps est venu où Je vais mettre une distinction entre Son peuple et mon peuple. Amen! Tout cela, c’est l’Egypte, mais Dieu a un peuple à Gosen. J’ai un peuple en Egypte, à Gosen. Donc je vais les distinguer par rapport aux autres et c’est ce qu’il y a dans le monde aujourd’hui, frères.

Il y a un peuple de Dieu dans le monde présent ! un peuple qui a reçu un plan de sauvetage de la part de Dieu. On ne peut pas contester cela. Le Diable ne peut pas contester cela. Les démons ne peuvent pas contester cela. Aucune autorité dans le ciel et sur la terre ne peut contester actuellement qu’en 2013, il y a sur la terre un peuple de Dieu. Un peuple qui croit dans la parole de Dieu, qui croit les promesses, un peuple qui marche par le Saint-Esprit. Un peuple sur qui se trouve l’ombrage de Dieu, la bénédiction de Dieu, la main de Dieu. Un peuple qui est accompagné par la puissance de Dieu. Est-ce que Satan peut contester cela? C’est vrai, il y a un peuple de Dieu actuellement dans les nations ! Et ce peuple sera distingué !

Les plaies qui se sont abattues sur l’Egypte vont s’abattre de nouveau sur la terre, dans le monde, dans les nations. Oui frères. Toutes les plaies de l’Egypte vont s’abattre de nouveau dans les nations. La dernière fois, j’ai parlé ici des jugements qui vont venir sur la terre. Mais Dieu a un peuple à Gosen, un peuple qu’Il veut distinguer. Dieu a un peuple dans Son alliance. Dieu a un peuple sur qui Il va établir Sa main, un peuple qui est dans le plan de sauvetage de Dieu. Car il y a un plan de sauvetage de Dieu aujourd’hui : C’est le Message du Temps de la Fin !

Mes frères, avant que le jour grand et redoutable de l’Eternel n’arrive, il y a un plan de sauvetage ! C’est le Message qui nous a été adressé. Ne vous laissez pas distraire par les voix des démons qui racontent des choses, des démons qui parlent, qui attaquent les gens. Les démons qui murmurent. Cela ne nous effraie pas. Il y a un peuple de Dieu sur la terre. Et je le dis toujours… moi je ne connais pas la position des autres. Chacun a sa position, mais il y a un peuple de Dieu sur la terre.

Et dans cette nation, il y a un peuple de Dieu ici. Il y a un Gosen ici. Il y a un plan de sauvetage ici… quelle que soit la catastrophe. Si on dit que tout le pays est rasé, il y a un plan de sauvetage pour Son peuple, il y a un Gosen, un lieu sûr, protégé où on est en sécurité. Oui frères. Même si la tempête souffle a mille kilomètres heure, il y a des toits qui ne seront pas décoiffés parce qu’ils sont à Gosen. Si on lance une bombe atomique, cela va éclater et tuer tout le monde; mais il y a un peuple à Gosen qui ne sera pas atteint. Il y a un peuple à Gosen, un peuple qui ne sera pas frappé par les plaies d’Egypte. Un peuple qui est dans la main de Dieu, qui est protégé et gardé. Oui! Frères.

Si tu es dans ce peuple, reste tranquille. Sois sage. Il ne faut pas avoir peur. Même si le ciel se renverse sur le monde entier, sur la nation, il y a Gosen. Pourquoi il y a Gosen? Parce que Jésus n’est pas encore revenu. Quand Il reviendra, il n'y aura plus Gosen. Pour le moment on est sur la terre, en Egypte, donc on est encore à Gosen. C’est une terre bénie. C’est une terre de paix. C’est une terre où le Seigneur a placé Son sang. A l’époque ce fut le sang des taureaux et des boucs qui fut appliqué sur les linteaux des portes à Gosen... Mais aujourd’hui, il y a plus que ce sang ! Il y a le sang de Christ qui est là à Gosen, en Egypte pour nous protéger. C’est un sang supérieur d’ailleurs, parce que c’est le sang d’un homme.

À Gosen il y avait la lumière. Trois jours de ténèbres sur l’Egypte. Ils ne se voyaient pas… C’était des ténèbres particulières. C’est Dieu qui avait envoyé cela. Pendant trois jours, ils ne se voyaient pas. Donc chacun était dans sa maison dans la position où les ténèbres l’avaient trouvé…

Mais à Gosen, il y avait la lumière. Ce sont des ténèbres qui avaient envoyé la terreur, la frayeur, mais les hébreux étaient en paix. Ils se réjouissaient parce qu’ils voyaient la main de Dieu. C’était du concret, frères. Nous sommes dans le temps du concret. Alléluia! Nous sommes dans le temps du concret mes frères. Dieu va faire du concret. Ce ne sont pas des choses qu’on imagine. Non! On va voir, parce que quand la distinction vient, on voit clairement les choses. Il n'y avait pas de distinction entre le peuple de Dieu à Gosen et les Egyptiens ! non ! Les hébreux fabriquaient des briques pour aller faire des pyramides. C’étaient des esclaves. Qui les voyait? Personne ne les voyait. Ils n’étaient rien. Amen!

On marchait sur eux, on les frappait, ils n’étaient rien. Mais Dieu a dit qu’Il allait faire la distinction entre Son peuple et le reste des Egyptiens. Le pharaon aujourd’hui, c’est Satan. Alléluia! C’est le roi de Babylone. C’est Satan. C’est lui pharaon. Mais frères, entre le peuple de Dieu et le peuple égyptien, il faut qu’il y ait une différence. Il faut que Dieu marque une différence. Quand il va commencer à frapper les nations, il faut qu’Il marque une différence. Il faut que Son peuple soit distingué, qu’il soit vu comme le peuple de Dieu dans les nations. Il faut qu’il soit dit de ce peuple d’entre les nations qu’il est le peuple de Dieu. Cette confession doit sortir de la bouche des égyptiens. Et les hébreux sont sortis avec de grands biens. Les égyptiens sont venus les voir pour leur dire : Qu’est-ce que vous voulez? Du pain? Il y a du pain. De l’or, il y a de l’or. L’argent, il y a de l’argent. Vous voulez des étoffes? Qu’est-ce que vous voulez? Prenez tout ce que vous voulez. Allez-y sortez pour que nous soyons en paix. Amen! La distinction était claire.

D’esclaves qu’ils étaient hier, ils étaient devenus des hommes distingués, des hommes importants qu’on escorte. Frères, Dieu est vivant. Moi je crois que Dieu est vivant. Alléluia! Dieu est vivant. Et Gosen est vrai. C’est un territoire béni. Un territoire sur lequel il y a la paix et de l’assurance. Toutes les plaies qui ont frappées l’Egypte ne sont pas arrivées à Gosen. Non! Et si vous lisez ce que Dieu a dit dans Exode, Il a dit: Je marque cette différence pour demain. On va lire cela. C’est là que vous voyez que c’est une prophétie. Ce n’est pas une parole simple. Amen! Dieu ne parle pas dans le vide.

Exode chapitre 8 le verset 19: J’établirai une distinction entre mon peuple et ton peuple. Ce signe sera pour demain. Quand Dieu dit demain, c’est prophétique. Cela sera un signe pour demain. Dieu a un temps pour toute chose. Vous pouvez rester pendant des centaines d’années en Egypte dans la souffrance, dans les douleurs, dans les épreuves, dans les lamentations, dans l’esclavage, dans la servitude. Ces hébreux n’étaient rien. On ne les considérait pas. Et puis un jour, un Dieu apparait, différent dans tous Ses aspects. Il apparait, Il envoie un prophète avec un bâton. Du jamais vu ! Il dit à Moïse: va en Egypte. Toutes ces années, des gens ignorés, méprisés, maltraités. Si vous réfléchissez vous allez voir ce que cela veut dire.

Mais qui les connaissait? Les gens disaient que c’était le peuple de Joseph. Vous savez avant, les gens écrivaient les histoires dans les livres. A chaque fois qu’un pharaon venait, il regardait l’histoire pour savoir comment se conduire. Au sujet des hébreux, l’histoire a dit : C’est un peuple qui est arrivé ici par un certain Joseph qui est venu de Canaan. Ils sont devenus nombreux. Ce ne sont pas des égyptiens. Ce sont des étrangers. Ils ont dit: ils vont nous dominer ils font trop d’enfants. C’est un peuple béni. Ils prospèrent vite. Ils vont nous dominer. Leurs femmes accouchent à tout moment, ils vont nous dominer. Donc il faut tuer les males pour réduire la population au fil des années. C’est ce qu’ils ont dit. Oui! Donc dans leurs douleurs, dans leurs épreuves, un jour un Dieu apparait et Il se présente comme le Dieu de leurs pères…

Il dit : Je suis venu vous sauver. Je suis votre Dieu. Je suis venu vous libérer du joug de Pharaon. Imaginez. Celui que Dieu a envoyé pour les délivrer avait un bâton en main. Il y avait une puissance dans ce bâton. Il le jette à terre, ça devient un serpent. Pharaon appelle les magiciens. Eux aussi jettent leurs bâtons et ça devient un serpent. Pharaon dit : Moïse, tu n’as rien à m’apprendre. Il voulait reprendre son bâton, mais Dieu dit: laisse les serpents s’expliquer... Le serpent de Moïse avale les serpents des magiciens. Ils sont confus. Amen! Mais il y a un Dieu qui s’est présenté. Frères, moi je crois qu'il y a quelqu’un qui va se présenter dans cette nation. Je le crois à cent pour cent. Je ne sais pas ! Peut-être à mille pour cent…je le crois. Quelqu’un va se présenter dans cette nation pour dire : Je suis votre Dieu. Amen! Et Il va faire taire les clameurs. Il va faire taire les dieux d’Egypte. Et Il va relever le visage de ceux qui sont à Gosen. Alléluia! C’est le lieu de la bénédiction. Il va relever leur visage. Des esclaves, des gens qui ne savent même pas où aller. Ils seront heureux en ce moment-là qui n’est plus loin…Alléluia!

Frères, j’imagine cette joie, ils seront heureux. Ils vont pleurer de joie en disant : Les prophéties étaient vraies. Ce que Dieu a dit était vrai. Oui! C’est vrai. Jésus est puissant. Amen! Il va se présenter. Frères, je me réjouis parce que nous allons tout droit dans ce que Dieu m’a montré. Rien ne faillira ! Tout s’accomplira exactement comme Dieu l’a dit. Amen ! Quand Dieu va me donner la Parole… actuellement j’ai la parole, mais ce n’est pas encore comme je l’ai vu ! Mais ce que j’ai vu dans ce pays n’est pas encore arrivé. Amen! Quand Dieu me dira de prendre le micro... J’ai un micro en ce moment, mais ce n’est pas encore au point. Quand il va me dire: tiens le micro ! Quand je vais prendre le micro, ça sera difficile et insupportable pour le diable. L’ennemi sera dans une grande détresse.

Dieu va se présenter. Amen! Il va se présenter. Dieu ce n’est pas un fétiche. Quand vous l’appelez quelque part, Il vient en personne. Vous ne le croyez pas? Il vient. Si vous l’appelez, Il vient. Il n’est pas comme les autres parce que les autres ont peur. Si tu appelles Dieu et qu’Il ne vient pas, c’est que ce n’est pas Son temps. Mais ta prière n’est pas perdue ! Non ! Quand le temps arrive, Dieu se présente. Il dit: vous m’avez appelé, Je suis là. Vous avez prié, vous avez dit ceci et cela; cela vous ait accordé. Amen!

Actuellement, si le pays est dans cet état, c’est parce que les gens L’ont appelé. Ceux qui L’ont appelé pensaient qu’Il allait venir prendre leur partie…Dieu n’est pas dans les camaraderies penchées. Non ! Quand tu l’appelles, cela veut dire que toi tu es prêt à Le recevoir. Mais ceux qui sont à Gosen doivent être prêts. Il ne faut pas appeler Dieu et puis au moment où Il vient Il te trouve en train de faire le mal ! Ça ne marchera pas. Il va te corriger d’abord.

Dieu n’est pas un fétiche qu’on transporte sur la tête ; un fétiche qu’on enlève sous la pluie. Quel est ce dieu qu’on enlève sous le soleil et sous la pluie ? L’Eternel Dieu, on ne l’enlève pas sous le soleil. C’est lui qui a créé le soleil. Quand on l’appelle, Il se présente en personne. Dans ce pays on a appelé Dieu plusieurs fois et pendant des années. Et on l’appelle encore. Il y a un peuple à Gosen qui l’attend pour sortir de l’Egypte, pour traverser la mer rouge après avoir englouti l’armée de pharaon. Il a dit que ce peuple aille me servir sur la montagne.

La montagne, c’est là-bas qu’on adore Dieu, ce n’est pas dans la plaine. Oui la plaine, c’est la chair. Amen! Ceux qui ne connaissent pas Dieu l’adorent dans la plaine, c’est la chair. Mais il faut aller sur la montagne. Jésus s’est positionné sur la montagne. Les gens voulaient le faire roi parce qu’il a multiplié les pains et ils ont mangé. Ils étaient rassasiés. La bible dit qu’Il a faufilé parmi eux et Il est monté sur la montagne pour aller s’asseoir là-bas sur la montagne Lui seul. Donc si tu veux le faire roi, monte là-bas sur la montagne et tu vas l’installer à la place d’Hérode dans ton cœur. Ce n’est pas que tu as mangé et que tu es rassasié. On veut un roi ! Non ! Monte à la montagne. En montant au fur et à mesure, tu vas te déshabiller. Convoitise, adultère, orgueil, mensonge, débauche…tu vas te déshabiller…Amen ! Tu te déshabilles jusqu’à ce que quand tu arrives au sommet pour faire Christ roi dans ton cœur. Il te donnera un vêtement nouveau et tu pourras l’investir roi dans ton cœur. Amen!

Le trône de Babylone ne suffit pas à Jésus. C’est le trône de ton cœur qui suffit à Dieu. Sur la terre ici, il n’y a pas un trône où on peut investir Christ Roi. Christ n’est pas mort pour des chaises royales dans ce monde. Non! Il est mort pour ton cœur. C’est là-bas qu’Il s’installe. C’est pourquoi il faut préparer ton cœur à Le recevoir. On l’a appelé, Il va venir. Si on ne l’avait pas appelé, Il ne viendrait pas, mais on l’a appelé, Il va venir. Actuellement, Il est là, mais ce n’est pas dans l’esprit de l’appel qu’on Lui a adressé. On sait dans quel esprit on l’a appelé. On sait pourquoi on l’a appelé. Lui aussi sait pourquoi on l’a appelé. Donc Il va venir dans cet esprit. Il viendra pour la mission commune. Il faut louer le Seigneur, il faut prier, Il va venir. Amen! Que Dieu soit béni! Donc soyons rassurés.

Il y a un plan de sauvetage pour le peuple de Dieu dans ce monde. Ce plan se déroule à Gosen. Amen! Il faut être à Gosen. Là-bas la grêle ne tombe pas. Là-bas, il n’y a pas de ténèbres. Ceux qui sont à Gosen étaient éclairés, ils avaient la lumière, tandis que le reste de l’Egypte était dans les ténèbres. C’est la même chose aujourd’hui. Ceux qui sont à Gosen son éclairés, ils voient clairs. Ils comprennent les choses, parce qu’ils sont embarqués dans le plan de sauvetage de Dieu. Et notre plan de sauvetage, c’est le Message du Temps de la Fin. C’est la vision du réveil à cette heure. Nous ne sommes pas des chrétiens qui marchent dans les ténèbres, qui ne savent pas où ils vont. Nous ne sommes pas un peuple sans orientation spirituelle. Nous avons une orientation spirituelle ; nous avons une boussole. Il y a un plan de sauvetage.

Dieu leur a dit: préparez-vous, mangez la pâque. Amen! C’était en Egypte. Vous allez sortir pour m’adorer quelque part sur la montagne. Ils ont mangé la pâque, ils se sont préparés, ils ont mis leur ceinture, ils ont pris les biens des égyptiens et puis ils sont sortis. Et quand ils sont sortis, Dieu s’est mis devant eux. Ils le voyaient, c’était la lumière. Il s’est mis devant eux. Arrivés à la mer rouge, ils ont traversé. C’est Lui qui a ouvert la mer et ils ont traversé. Et leurs ennemis ont été engloutis. Amen!

Il y a un peuple à Gosen. Il y a un pays en Côte d’Ivoire qui s’appelle Gosen. Il y a un pays dans les nations qui s’appelle Gosen. Ce pays a pour drapeau le flambeau de Jésus-Christ. Alléluia! Ce n’est pas Orange – Blanc – Vert. Ce n’est pas Bleu – Blanc - Rouge. Non ! Ce flambeau n’est pas Jaune – Rouge – Vert. Non ! Ce pays a un drapeau: le flambeau de Jésus – le flambeau de la Croix. Amen ! Ce pays a une hymne national. Alléluia! C’est l’hymne de la victoire ; la victoire de la croix. La victoire sur les démons, sur le péché, le monde et sur les œuvres des ténèbres. C’est notre hymne. Quand on chante cela, on est heureux. On est gonflé à bloc. On est fortifié et encouragé.

Il y a une nation qui ne se trouve pas à l’Organisation des Nations Unies. Mais qui pourtant prend toutes les décisions de la terre. Oui ! Le peuple de Dieu prend toutes les décisions de la terre. Ce pays s’appelle Gosen. Ce pays n’est pas représenté à l’ONU. Ce pays de Gosen n’est pas gouverné, ni influencé par les américains, les français ou par l’Union Européenne. Alléluia! Ce pays a une armée. Il a des soldats. Amen! Ce pays a une puissance militaire, des équipements militaires, des bombes atomiques. Pas pour les hommes, pas ce que les gens fabriquent ici. Ce n’est rien. Quand nous lançons notre bombe, ça explose dans le camp de Satan. Et ça fait beaucoup de victimes. Ce pays a une armée. Ce pays a un hymne national. Ce pays a tout ce qu’il faut. C’est un pays organisé. Ce pays a un Chef. C’est qui ? [La salle répond Jésus]. Est-ce qu’il y a un problème ? Non !

Ce pays a un président ! C’est le seul Chef. C’est le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, le tout puissant. Quand Il décide, c’est fini. Il tient Son conseil. Il donne des instructions et cela s’exécute. C’est tout. L’ONU ne connait pas ce pays, mais il décide de tout. C’est à Gosen qu’on décide. Tous les plans de punition de l’Egypte ont été faits là-bas. Alléluia! Ce n’est pas dans la maison du pharaon. C’est un pays qui échappe au contrôle de pharaon. Ça y est sur son territoire, mais ça échappe à son contrôle. Comme Jésus l’a dit: vous êtes dans le monde, mais vous n’êtes pas du monde. Alléluia! Notre royaume est éternel. Le royaume de Dieu est éternel.

Les grêles tombent chez Pharaon, ça ne tombe pas à Gosen. Les eaux deviennent du sang chez lui, à Gosen les gens boivent tranquillement. Les premiers-nés meurent chez Pharaon, à Gosen, il n’y a pas de pleur. Ils avaient déjà pleuré pendant leur esclavage. En faisant les briques de pharaon, ils ont pleuré jusqu’à ce que Dieu dise: Moïse, j’ai entendu les cris de mon peuple.

Ils ont assez pleuré. Il y a un temps pour pleurer et un temps pour se réjouir. Il y a de quoi sauter. Il y a un temps pour sauter. Dans ce pays, on va sauter. Alléluia! On va se réjouir parce que le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs va descendre. Dieu est vivant, Dieu est puissant. Les nations seront frappées. C’est écrit. Nous sommes dans le temps de jugements des nations. Mais pour le peuple de Dieu à Gosen, c’est la paix, c’est la joie. Que Dieu soit béni!

Donc frères, réjouissons-nous, soyons en paix. N’ayons pas de problème. Il ne faut pas s’affliger outre mesure. Le Diable fait beaucoup de choses. Cela parait mauvais, mais c’est bien pour nous. Parce que pour nous, il n’y a rien de mal. Quand on pleure, c’est bien pour nous. Quand tu pleures, c’est bien pour toi, parce que celui qui ne pleure pas ne grandit pas. En esprit, celui qui ne pleure pas ne grandit pas. Ce sont ceux qui pleurent qui grandissent. Je dis bien en esprit. Quand tu pleures en esprit tu grandis. Tu évolues, tu t’affermis, tu te renouvelles. Amen ! Mais quand tu ne pleures pas, tu ne grandis pas. De temps en temps, il faut que le Diable te blesse pour que tu saches que Dieu guérit. Il faut que tu sois affligé pour que tu saches que Dieu console. Amen ! Il faut que tu sois affaibli pour que tu voies que Dieu est puissant.

Il faut expérimenter la grâce de Dieu à tous les niveaux. Il faut que tu croules vraiment sous le poids du combat, que tu ne saches plus quoi faire pour comprendre qu’il y a un Dieu qui vient au secours dans la détresse. Ceux qui étaient à Gosen, qu’est-ce qu’ils pouvaient faire vis-à-vis de la puissance de pharaon ? À l’époque, quand l’armée est sortie pour les poursuivre, ils avaient une armée ? Ils étaient là. Leur armée s’est formée quand ils devraient libérer Canaan. Ils étaient des fabricants de briques. Ils ont dit : Moïse on est foutu ! La première puissance mondiale arrive. Dieu a dit : Moïse parle. Dis quelque chose, tu as un bâton en main. Ma puissance est avec toi, parle. La mer s’est ouverte, ils sont passés. Ils étaient heureux.

Quand ils ont vu le chemin dans la mer, ils étaient heureux. Frères, cette joie, j’imagine comment ça été. Dieu te fait sortir de la souffrance et des ténèbres…Et les égyptiens, comme ils étaient sans révélation, ils ont suivi les hébreux dans la mer. C’était un piège du Seigneur. Ils sont tombés dans son piège. Dieu tend des pièges mes frères. Ce n’est pas seulement le Diable qui tend des pièges. Dieu tend des pièges à nos ennemis. Dieu a tendu un piège, ils sont tombés dedans. Alors, Il a fermé la mer. Ils sont morts. L’empire de Pharaon a disparu ce jour-là. Un empire qui n’a pas d’armée n’existe plus. C’est là que Pharaon s’est éteint. Nous sommes dans le même schéma prophétique. Amen !

Il y a un Gosen dans le monde, une terre bénie, un peuple béni, une armée forte et puissante. Il y a un Roi qui gouverne cette armée, qui contrôle ce territoire, qui échappe au contrôle de Satan. Nous sommes à Gosen avec le Message de Dieu. Nous sommes à Gosen avec le Bâton de Dieu. Il faut dire : Je suis à Gosen, sous l’abri du Très Haut. Amen ! Es-tu à Gosen ? Si tu es à Gosen, sache que les grêles, les ténèbres et tout ce qui va arriver dans ce monde et dans ce pays ne te concerne pas. Alléluia ! C’est pour les égyptiens. Amen ! Alors sors de l’Egypte, pour ne pas être frappé ! Que Dieu soit béni ! Amen !

Cantique de louange.