Publication: 12 septembre 2020
Temps de lecture: ~ 173 minutes
Auteur: Parfait M'bra

Qui sera enlevé?

Table des matières

  1. Introduction
  2. Qu’est-ce que c’est que l’Enlèvement
  3. Le mystère de l’Unité absolue
  4. Les origines de l’Enlèvement
  5. Les Amis de l’Epoux et la prédication de l’Enlèvement
  6. Le Ministère du Serviteur Fidèle et Prudent
  7. Temps de sommeil et d’assoupissement
  8. La manifestation de l’apostasie dans le Corps de Christ
  9. Raisonnements et enseignements démoniaques
  10. Le mystère du Cep et des Sarments
  11. Le temps prophétique de Minuit
  12. Que la fiancée se lave !
  13. La Parabole des Noces
  14. L’Enlèvement dans la première épitre des Thessaloniciens
  15. Le Jour et l’Heure de l’enlèvement
  16. Conclusion  

Introduction

Qui sera enlevé ? Cette question est cruciale pour tous les croyants bibliques au moment où nous sommes tous parvenus à la porte de cet événement céleste important. La bible parle de l’enlèvement, de comment aura lieu l’enlèvement, de comment faire pour être enlevé et de ceux qui seront enlevés. Il est bien que les candidats à l'enlèvement qui vivent souvent des illusions et des mirages comprennent bien ce sujet. Plusieurs parmi les chrétiens de l'âge de Laodicée vivent souvent dans la séduction comme le dit l'Ecriture. Ils pensent qu’ils voient, alors qu’ils sont aveugles. Ils croient être vêtus alors qu’ils sont nus. Ils croient bien se porter spirituellement alors qu’ils sont malades. Ils croient être spirituellement riches, alors qu'ils sont pauvres et misérables. (Apoc 3:14-22) Plusieurs espèrent dans l'enlèvement des saints, ce qui est légitime, mais l'espérance dans l'enlèvement doit nous conduire à marcher dans le chemin qui est ouvert pour atteindre ce but. Il n'est pas question de marcher après des hommes, mais bien après le Saint-Esprit qui conduit Son Assemblée jusqu'à l'enlèvement.

Qui sera enlevé? Dans cette brochure, le Saint-Esprit répondra clairement à cette question afin que chaque candidat engagé dans la course comprenne bien sa position dans l’épreuve. Que la grâce et la paix du Seigneur soient avec tous les lecteurs.

1. Qu'est-ce que c'est que l'enlèvement?

L’enlèvement est l’élévation surnaturelle de l’Epouse dans les airs, sur des nuées à la rencontre du Seigneur Jésus-Christ – l’Epoux, à Son apparition. Cet événement particulier dont parle la Bible a lieu par la Puissance de Dieu.

Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans I’ ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est* *mort et qu’Il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici. En effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et *les morts *en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. **Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.* (1 Thes. 4 :13-18)

L’apôtre Paul a reçu du Seigneur Jésus, des révélations au sujet de l’enlèvement et il en parle dans le but de rassurer les frères en Christ. Il s’agit bel et bien d’une rencontre du Seigneur Jésus-Christ avec les chrétiens qui participent à l’événement dans les airs. Les morts en Christ qui participent à l’événement ressuscitent premièrement avec un corps spirituel de résurrection qui est différent du corps charnel, ensuite les chrétiens vivants au moment de l'événement reçoivent aussi le même corps spirituel, puis ensemble tous les participants qui forment en ce moment le Corps de Christ glorifié qui est aussi l’Epouse de l’Agneau s'élèvent vers le Christ et le rencontre dans les airs et sont ainsi accompagnés par Lui aux Noces de l'Agneau. (Apoc 19 v 6-10)

Des événements semblables à l’enlèvement ont eu lieu dans la Bible. Il s’agit d’abord d’Enoch, qui marcha avec Dieu pendant de longues années. Il ne connut point la mort, mais fut pris dans le ciel. *Par la foi, Enoch fut enlevé pour qu’il ne vit pas la mort; et il ne fut pas trouvé, parce que Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il a reçu le témoignage d’avoir plu à Dieu. *(Hébr. 11:5) (Gén. 5 :24). Les hommes de la génération d'Enoch avaient rendu de lui le témoignage qu'il était agréable au Seigneur Dieu, alors il n'y eut point de sépulcre pour lui. Ensuite, ce fut le prophète Elie qui fut enlevé dans un char de feu, lui non plus ne connut point la mort. Lorsqu’ils eurent passé, Elie dit à Elisée: Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d’avec toi. Elisée répondit: Qu’il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit! Elie dit: Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé d’avec toi, cela t’arrivera ainsi,’ sinon, cela n’arrivera pas. Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon. (2 Rois 2 :9-11)

Ces deux hommes: Enoch et Elie furent enlevés au ciel par le Seigneur Dieu pour servir d'exemple aux chrétiens à qui la promesse est faite dans notre génération. Aussi certainement qu’Enoch et Elie furent enlevés au ciel par la Puissance de Dieu, ainsi en sera t-il des chrétiens dans notre génération — ils seront enlevés lorsque le Seigneur Jésus-Christ paraîtra dans les airs pour les prendre. En cela, cet événement parait comme le moyen de transport de l’Epouse, de la terre vers le ciel dans la Jérusalem céleste qui est Sa demeure

2. Le mystère de l'unité absolue

Dans le Nouveau Testament, les prophéties parlent du Christ qui sera enlevé, c'est-à-dire Son Corps, de l’Epouse qui sera enlevée, c’est-à-dire la femme de l’Agneau (Apoc 21:9-10) — du Fils de l’Eglise qui sera enlevé (Apoc 12:5), c'est à dire les élus parvenus à la maturité spirituelle. C'est toujours une personne qui est enlevée, qu'elle soit le Fils mâle, la femme de l’Agneau ou la personne du Corps de Christ. La Bible ne présente pas deux personnes dans l'enlèvement, mais une seule personne. Ceci est un mystère pour l'Eglise. En effet, il s’agit de ce que les croyants qui participent à l’événement parviennent à une unité spirituelle totale entre eux et avec le Christ avant l’enlèvement, au point de former une seule Personne spirituelle qu’on appelle le Corps de Christ, le Fils mâle ou l’Epouse. Nous voyons cela dans Apocalypse 22 au verset 17, où l’Esprit de l’Epoux et l’Epouse réclament ensemble l’apparition de l’Epoux pour le grand départ: *Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens.*

Tous les candidats à l’enlèvement doivent comprendre que cet événement ne se passera pas dans leurs imaginations, ni dans leurs discours. L’enlèvement n’aura pas lieu dans les prétentions et les illusions, mais dans la réalité. Chaque candidat vivra le mystère de l’union totale des cœurs dans le Corps de Christ. Notre fraternité en Christ – notre appartenance réelle au même Corps spirituel et au même Epoux sera mystérieusement révélée et vécue dans la plénitude du Saint-Esprit.

Dans Jean chapitre 17, notre Seigneur a prié pour que nous soyons UN. Comprenons par là que cette unité est spirituelle et non charnelle. Pour ceux qui vont dans l’enlèvement, leur unité n’est pas réalisée autour d’une organisation religieuse, ni autour d’une assemblée locale, ni autour d’un homme de Dieu établi. Car aucune organisation religieuse ne peut faire l’unanimité. Aucune église locale ne peut faire l’unanimité, et aucun homme de Dieu ne peut faire l’unanimité. Mais Christ fait l’unanimité. Notre unité spirituelle totale se révélera et se vivra en Christ

Tous ceux qui vont dans l’enlèvement et qui n’ont pas suivi une organisation religieuse, ni un homme de Dieu particulier se retrouveront en Christ et formeront ensemble avec Lui, le Corps de Christ glorifié pour l'enlèvement. Mais il n'y a pas d'enlèvement pour une dénomination, un courant religieux, un Message, ou pour les adeptes d’un prophète ou d’un homme de Dieu particulier. Lorsque les disciples ont posé la question à Jésus dans Luc 17 concernant ces choses, Il a été très clair: De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. Les disciples lui dirent: Où sera-ce, Seigneur ? Et il répondit: Où sera le corps, là s’assembleront les aigles. (Luc 17: 36-37)

Notre rassemblement est dans le Seigneur Jésus-Christ pour l’enlèvement. C’est pour cette raison qu’à la fin, l’Esprit et l’Epouse appellent ensemble d’un Commun Accord la venue de l'Epoux. Et ce dernier répond: Oui, je viens bientôt. (Apoc 22:20) Au temps des premiers disciples de la pentecôte, ils étaient d’un seul cœur et d’une seule âme, unis dans l’amour parfait du Seigneur Jésus-Christ. C’est la même chose qui doit arriver en notre milieu avant l’enlèvement. Le Cri de Minuit rassemblera les vierges sages dans l’amour parfait de Christ et les conduira à la perfection. Ce n’est pas un bâtiment ou un lieu de prière qui va manifester cette mystérieuse union, mais la Puissance de Dieu accomplira cette œuvre mystérieuse.

3. Les origines de l'enlèvement

L’enlèvement a des origines qu’il faut connaître pour mieux expliquer le choix des frères et sœurs qui y prennent part. En effet, après l’œuvre d’expiation accomplie par le Fils à la croix du supplice, Il a obtenu du Père, certaines faveurs qu’il a voulu partager avec certains des rachetés. Quelles sont ces faveurs? Premièrement : engendrer une race d’hommes qui ressemblent exactement au Seigneur Jésus tel qu’il a vécu sur la terre pour témoigner de la Puissance de Dieu sur la terre. Deuxièmement : Etablir un Royaume sur la terre dans lequel Il va régner en tant que Roi pendant mille ans, avec à Ses côtés, Ses serviteurs qui sont comparés pour la circonstance à une Epouse. Ces faveurs du Père accordées au Fils sont partagées avec des croyants qui acceptent de marcher dans le rude chemin tracé par le Christ. Quand il s'agit de l'enlèvement, il est question d'une préparation qui implique la sanctification, la piété, le jeûne et la prière pour nous conduire à la manifestation de l’amour divin véritable.

Quand il s’agit d’enlèvement, il est aussi question du témoignage de l’Epouse (Matth 24:14) et du combat contre Babylone après être sortis de Babylone (Apoc 18:1-7) parce que le règne actuel du royaume de Babylone doit céder la place au Règne de Christ pour le Millénium (Es 65:17-25; Apoc 21:1-4). L’enlèvement procède donc de la Volonté de Dieu d’honorer Son fils Jésus-Christ avec Ses frères dans Sa présence.

Dans le livre de Matthieu, au chapitre 20, la mère des fils de Zébédée fit une demande au Seigneur Jésus: *Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande. Il lui dit: Que veux-tu? Ordonne, lui dit-elle, que *mes deux fils, que voici, soient assis, dans ton royaume, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche. Jésus répondit.’ Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire? Nous le pouvons, direntils. Et il leur répondit: Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d’être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui mon Père l’a réservé. (Matth 20 :20-23)

L’enlèvement est pour un but : le règne avec le Seigneur Jésus. La mère des fils de Zébédée le sachant, demanda au Seigneur de prendre avec Lui Jean et Jacques, ses fils, l'un à Sa droite et l'autre à Sa gauche quand Son règne viendra. Mais la réponse du Seigneur fut très délicate. En effet, la position dans Son règne ne dépend pas de Lui-même, mais de Son Père qui a décidé de l'honorer. Il parle de «*ceux à qui mon Père l’a réservé».* Autrement dit, ceux qui n’ont pas de place dans le règne du Seigneur ne seront pas enlevés. Ils sont sauvés certes, ils prennent part au millénium certes, mais ne seront pas enlevés pour être dans la Jérusalem Céleste qui est la demeure de l’Epouse. (Apoc 21)

4. Les amis de l'Epoux et la prédication de l'enlèvement

Il existe une prédication de l’enlèvement et aussi des prédicateurs de l’enlèvement. Plusieurs sont engagés dans la course pour l'enlèvement mais ont des difficultés pour connaître les exigences de la course. Car cette course a des exigences. Pour naître de nouveau et recevoir la vie éternelle, il n'y a pas besoin de se préparer, mais pour être pris dans l'enlèvement quand le Seigneur reviendra, il faut se préparer – ce qui appelle des efforts. Le départ dans l'enlèvement requiert une préparation – c'est-à-dire un exercice spirituel de sanctification qui nous place dans la position voulue par Celui qui vient nous chercher.

Depuis le commencement, ceux qui ont abordé le sujet ont parlé des prédicateurs de l’enlèvement et de la prédication de l’enlèvement. Les prédicateurs de l’enlèvement sont les amis de l’Epoux. Ce sont eux qui ont reçu la Commission dans le monde pour engager les jeunes filles vierges dans la course pour l’enlèvement par la prédication. Le premier qui s’est présenté comme étant un ami de l’Epoux fut le prophète Jean-Baptiste, c’est lui qui déjà avait montré l’Epoux aux jeunes filles qui devraient aller à Lui. Il a dit: Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Parlant de sa position vis-à-vis du Christ, il dit: *Celui à qui appartient l’épouse, c’est l’époux; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l'entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l'époux: aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite.* (Jn 3:29) En tant qu'ami de l'Epoux, il a présenté l'Epoux et se réjouissait déjà de ce que le Seigneur avait commencé à croitre parmi le peuple qui le sollicitait. C'est ainsi! Les amis de l'Epoux sont placés parmi le peuple de Dieu pour rechercher les jeunes filles vierges qui peuvent prendre part au règne de Christ, Elles en tant qu'Epouse et Lui en tant que Roi.

Après Jean-Baptiste, ce sont les douze que Le Seigneur a appelés qui ont été présentés par le Seigneur Lui-même comme étant Ses amis: *Les pharisiens et les scribes murmurèrent, et dirent à ses disciples : Pourquoi mangez-vous et buvezvous avec les publicains et les gens de mauvaise vie?* Jésus, prenant la parole, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. Ils lui dirent: Les disciples de Jean, comme ceux des pharisiens, jeûnent fréquemment et font des prières, tandis que les tiens mangent et boivent. Il leur répondit: Pouvez-vous faire jeûner les amis de l’époux pendant que l’époux est avec eux? Les jours viendront où l’époux leur sera enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là. (Luc 5:30-35)

Dans la pratique de leurs Ministères, les apôtres du Seigneur en tant qu’amis de l’Epoux ont apporté la prédication de l’enlèvement à l’Eglise. Notre bien-aimé frère Paul a été suscité aussi en tant qu'ami de l'Epoux. C'est d'ailleurs en cette qualité qu'il a fait l'importante déclaration de 2 Corinthiens 11: *Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. *(2 Cor 11: 2-4) C'est en tant qu'amis de l'Epoux que nos frères, les apôtres nous ont apporté la prédication de l'enlèvement pour nous fiancer à Christ comme des vierges pures.

Il existe plusieurs serviteurs de Dieu dans le Royaume de Dieu qui accomplissent diverses tâches pour le Roi, notre Seigneur. Mais le Roi, en tant qu’Epoux a des amis – des serviteurs qui sont chargés d’appeler dans toutes les nations et dans tous les âges, des jeunes filles vierges en fiançailles avec Lui. Ces jeunes filles seront élevées en tant qu’Epouse auprès du Seigneur quand Son règne millénaire s’établira sur la terre dans un avenir très proche. C’était ainsi au temps d’Esther, il y avait plusieurs serviteurs dans le royaume au service du roi Assuérus, mais Hégaï avait une position particulière au service du roi parce qu’il s’occupait de ses femmes – il était leur gardien. Cette tâche plaçait Hégaï dans l’entière intimité du roi. Lorsqu’on eut publié l’ordre du roi et son édit, et qu’un grand nombre de jeunes filles furent rassemblées à Suse, la capitale, sous la surveillance d’Hégaï, Esther fut aussi prise et conduite dans la maison du roi, sous la surveillance d’Hégaï, gardien des femmes. La jeune fille lui plut, et trouva grâce devant lui; il s’empressa de lui fournir les choses nécessaires pour sa toilette et pour sa subsistance, lui donna sept jeunes filles choisies dans la maison du roi, et la plaça avec ses jeunes filles dans le meilleur appartement de la maison des femmes. (Esther 2:8-9). Il existait plusieurs jeunes filles vierges dans le royaume d'Assuérus, mais Hégaï ne s'occupait pas d'elles toutes, si ce n'était seulement de celles qui s'étaient engagées dans l'épreuve pour être Reine.

Mes chers lecteurs, il existe une prédication de l’enlèvement, apportée par des prédicateurs de l’enlèvement. Celui qui veut être enlevé doit écouter la prédication de l’enlèvement et aussi avoir à son service, des serviteurs de Dieu mandatés dans la tâche d’Hégaï. C’est à cette condition qu’on peut être prêt pour ce grand jour. Dans notre génération, la prédication de l’enlèvement a ressurgi avec le Ministère de William Branham qui a apporté le Message du Temps de la Fin. Dans son ordre de Mission, il a été dit à ce prophète: «De même que Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de ma première venue, tu es envoyé avec un Message qui préparera ma seconde venue». Je voudrais préciser ici qu’un Message ne peut être utile en dehors des prédicateurs qui l’apportent. C’est pourquoi celui qui parle du Message du Temps de la Fin doit aussi parler des Messagers du Temps de la Fin. William Branham a été la première bouche qui a prêché ce Message, mais il est mort – et l’enlèvement n’a pas encore eu lieu. Les jeunes filles vierges ne sont pas prêtes et les morts en Christ ne sont pas encore ressuscités. Tout est encore en l’état.

Le Christ a plusieurs amis dans notre génération à qui Il a confié des tâches spécifiques pour la préparation de Son Epouse. Ceux qui les négligent et qui n’écoutent pas leurs conseils et enseignements ne seront pas enlevés, parce que la prédication qu’il faut pour être prêt se trouve avec eux – l’onction qu’il faut pour être renouvelée se trouve sur eux. Au temps d'Esther, déjà son premier contact avec Hégaï avait suffit pour qu'elle trouve grâce à ses yeux. Pour avoir trouvé grâce aux yeux d'Hégaï, Esther a trouvé grâce aux yeux du roi Assuérus. Hégaï connaissait les goûts de son maître et de son ami le roi, il savait qu'il aimerait Esther et la prendrait pour femme – alors elle a trouvé grâce à ses yeux. Plusieurs frères se sont arrêtés au Ministère de frère Branham et ont méprisé la continuation de l'œuvre de l'Esprit pour l'enlèvement de l'Epouse. A ce sujet, je voudrais interpeller tous ceux qui sont candidats à l’enlèvement pour leur dire que celui qui s’arrête à un homme de Dieu ne sera pas enlevé, parce que les hommes de Dieu ne donnent pas l’enlèvement. Dieu parle par la bouche de Ses serviteurs, c’est pourquoi il faut les écouter pour discerner la voix de l’Esprit qui parle pour l’enlèvement.

Le message de l'enlèvement dans notre génération

Le Message de l’enlèvement dans notre génération est un Message particulier qui comprend plusieurs enseignements repartis dans les Prophéties données par Jésus. Celui qui veut être enlevé doit connaître le Message de l’enlèvement. Comme je l’ai déjà dit, c’est par le Ministère du prophète William Branham que le Message de l’enlèvement a été apporté au monde de la chrétienté pour appeler les candidats à s'engager dans la course. Le Message de l'enlèvement appelle tous les candidats à l'événement à sortir des organisations religieuses, des églises organisées par les hommes, soutenues par des fausses doctrines et des fausses pratiques. C'est cette organisation religieuse qui est appelée Babylone. La grande partie du Message de l'enlèvement se trouve dans ce que j'appelle «les prophéties des vivants» Il existe plusieurs prophéties bibliques qui parlent de la fin des temps, mais de manière spécifique, il existe quelques prophéties qui concernent seulement la position de ceux qui seraient en vie au moment de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ.

En effet, les frères et sœurs qui composent la partie de l’Epouse qui est en vie sur la terre au moment du retour du Seigneur Jésus-Christ ont une grande responsabilité vis-à-vis de Lui. En rapport avec cela, plusieurs prophéties leur sont adressées pour les amener à prendre conscience de leur position. Et la chose la plus importante à savoir est que ces prophéties s’accomplissent maintenant même sous nos propres yeux. Nous retrouvons la plupart de ces prophéties dans le Nouveau Testament, dans les livres de Matthieu, les chapitres 22, 24 et 25,

Marc 13, Luc 17 et Luc 21 et aussi dans les deux épitres de Paul aux Thessaloniciens. Dans ces différents chapitres de l'Ecriture, des prophéties et des paraboles prophétiques sont données pour éclairer les candidats à l'enlèvement de la fin des temps. Dans cette brochure, nous examinerons plusieurs de ces prophéties pour mieux comprendre l'ensemble du Message de l'enlèvement adressé à notre génération.

La Parabole des dix vierges

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages. Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent: Non: il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.(Matth 25:1-10)

La Parabole des dix vierges dans Matthieu 25, les versets 1 à 13 est la prophétie qui relate clairement la marche des candidats à l’enlèvement qui seront vivants au moment du retour du Seigneur Jésus. C’est par cette Parabole que le Seigneur Jésus nous a dit ce qui devait se passer dans notre génération, avec nous qui serions vivants au moment de l’enlèvement. Il est très important que les croyants candidats à l'enlèvement dans notre génération sachent qu'il y a des prophéties bibliques qui les concernent directement. Ces prophéties n’ont pas été accomplies dans les générations passées, mais elles s’accomplissent maintenant dans notre génération. Il faut les connaître et reconnaître leur accomplissement pour être placé dans le plan et la volonté de Dieu pour l’enlèvement. Plusieurs vierges ont marché dans les âges de l’Eglise, mais dans notre génération, la marche des vierges est bien écrite dans les prophéties afin que les saints appelés au témoignage de la fin en tant qu’Epouse de Christ, reconnaissent le temps et l'heure de l'Epoux.

Signification des symboles

Dans l’explication de cette Parabole des vierges, il est important de donner la signification prophétique des symboles tels que les vierges — les lampes et l’huile.

Tous ces symboles ont des significations prophétiques dans la Bible.

Les vierges

Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. (2 Cor 11:2)

Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges ils suivent l'agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d'entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l'agneau; (Apoc 14:4)

Au commencement de l’Eglise, l’apôtre Paul a présenté les chrétiens qui ont reçu son évangile dans les termes qu’il l’avait prêché comme des jeunes filles vierges, fiancées à Christ, Ce statut de virginité spirituelle est un état de sainteté et de pureté doctrinale.

Les lampes

Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. (Ps 119:105)

Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs. (2 Pier 1:19)

Ces deux versets bibliques nous suffisent largement pour montrer que les lampes tenues par les jeunes filles vierges représentent la Parole de Dieu révélée dans notre génération — laquelle est la Parole prophétique qui a brillé depuis le temps du soir, et qui continue à briller jusqu’au matin pour toutes les vierges. Les lampes représentent aussi des hommes dans la Maison de Dieu. En Israël, les rois étaient présentés comme des lampes. Mais à cause de David, l’Eternel, son Dieu, lui donna une lampe à Jérusalem en établissant son fils après lui et en laissant subsister Jérusalem. (1 Rois 15:4)

Mais l’Eternel ne voulut point détruire Juda, à cause de David, son serviteur, selon la promesse qu’il lui avait faite de lui donner toujours une lampe parmi ses fils. (2 Rois 8:19).

Dans le Nouveau Testament, les Ministres de la Parole et les prophètes sont considérés comme des lampes. C’est pourquoi le Seigneur Jésus a dit de JeanBaptiste qu’il était une lampe. Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière. (Jean 5:35) De même que la lampe émet de la lumière, les hommes envoyés de Dieu portent la lumière de la Parole de Dieu au peuple de Dieu. Il est important de prendre en compte ces deux définitions de la lampe dans la compréhension de la Parabole des vierges.

L’huile

L’Eternel parla à Moïse, et dit: Prends des meilleurs aromates, cinq cents sicles de myrrhe de celle qui coule d’elle-même; la moitié, soit deux cent cinquante sicles, de cinnamome aromatique, deux cent cinquante sicles de roseau aromatique, cinq cents sicles de casse, selon le sicle du sanctuaire, et un hin d’huile d’olive. Tu feras avec cela une huile pour l’onction sainte, composition de parfums selon l’art du parfumeur, ce sera l’huile pour l’onction sainte. (Exode 30:22-25).

Au commencement, l’huile fabriquée par Moïse dans le service divin servait à oindre les ustensiles de la maison de l’Eternel et à faire briller les lampes dans le sanctuaire. C’était le symbole de l’onction de l’Esprit.

Tu en oindras la tente d’assignation et l’arche du témoignage, la table et tous ses ustensiles, le chandelier et ses ustensiles, l'autel des parfums, l'autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve avec sa base. (Exode 30:26-28).

C'est aussi de cette manière que tous les instruments dans les mains du Seigneur dans le Nouveau Testament reçoivent l'onction de l'Esprit avant d'intégrer le service divin. Dans la Parabole des vierges, il s’agit d’huile de réserve, emportée par les vierges sages dans des vases. Cette huile de réserve est la communion de l’Esprit — c'est aussi la vision prophétique, parce que c'est la vision prophétique qui alimente la Parole prophétique, comme l'huile alimente la lampe pour la faire briller.

Les vases

Aujourd’hui, la révélation évoluant, l’Esprit de Dieu attire notre attention sur les vases dans lesquels les vierges sages ont pris de l’huile. Un homme de Dieu venu prêcher dans notre assemblée nous a montré par l’Esprit que les vases dans lesquels les vierges sages ont pris de l’huile en réserve représentent les Ministères de la Parole qui sont venus après le Prophète de l’âge. Pour ma part, j’ai crié Amen! Parce que c’était une révélation que l’Ecriture pouvait prouver. A ce sujet, je prendrai deux versets bibliques:

Mais ce trésor, nous le portons dans les vases faits d'argile que nous sommes, pour que ce soit la puissance extraordinaire de Dieu qui se manifeste, et non notre propre capacité. (2 Cor 4:7)

Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d'or et d'argent, il y en a aussi en bois et en terre cuite. Les premiers sont réservés aux grandes occasions. Les autres sont destinés à l’usage courant. Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d'honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre (2 Tim 2:20-21)

Nous avons remarqué que les frères et sœurs qui s'égarent dans ce Message de l'enlèvement sont ceux qui ne veulent plus écouter les autres Ministères que Dieu a envoyés après le Ministère de William Branham. Depuis le commencement, ils se sont contentés des déclarations du prophète qu’ils ont carrément placées au dessus de la Bible. Ils ont oublié que la Bible parle de cinq Ministères de la Parole et ont même perdu la vision du Royaume de Dieu. Aujourd’hui, un autre groupe de fous et de folles se révèlent. Il s’agit de ceux qui ont fait d’Ewald Frank et de ses lettres circulaires leur absolu. C’était des fous et des folles depuis le commencement, mais nous ne le savions pas, mais maintenant, leur folie est manifestée. Ces deux groupes de fous n’ont jamais cru dans ces différents Ministères en réalité, parce qu’Ewald Frank et William Branham ont présenté la Bible comme leur absolu.

Dieu met toujours quelque chose en réserve dans Ses vases pour Son peuple, mais dans notre génération, les candidats à l’enlèvement ne veulent pas puiser de cela, mais veulent seulement s’en tenir à un homme de Dieu et rejeter les autres: c’est de la pure folie. Mais les vierges sages quant à elles prennent de l'huile en réserve, c'est-à-dire qu'elles avancent au fur et à mesure sur le chemin avec les Ministères que Dieu envoie.

Commencement de la marche des vierges dans l’histoire

En ce temps-là, L’Eternel secouera les arbres, Depuis le cours du fleuve jusqu'au torrent d'Egypte; Et vous serez ramassés un à un, enfants d'Israël! En ce jour, on sonnera de la grande trompette, Et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie Ou fugitifs au pays d’Egypte; Et ils se prosterneront devant l'Eternel, Sur la montagne sainte, à Jérusalem.* (Es 27:12-13) (Version révisée de Louis segond)

Je voudrais situer ici dans l’histoire de notre génération, le commencement de la marche des vierges qui sont allées à la rencontre de l’Epoux dans Matthieu 25. Cette prophétie d’Esaïe que je viens de viser est très importante et dit exactement ce qui s’est réellement passé dans l’histoire du monde et de l’Eglise. En effet, dans cette promesse, il est dit qu’un temps devrait venir où le Seigneur – l’Eternel secouerait les arbres pour faire tomber les enfants d’Israël qui devaient être ramassés comme des fruits par terre. Pour mieux comprendre le sens prophétique du mot «arbre» utilisé dans cette prophétie, il faut se rendre dans Luc 21: 29: *Et il leur dit une comparaison: Voyez le figuier, et tous les arbres.*

Dès qu’ils ont poussé, vous connaissez de vous-mêmes, en regardant, que déjà l’été est proche. De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. (Luc 21:29-32)

Dans ce passage de Luc, le Seigneur parle d’Israël comme d'un figuier et des autres nations comme des arbres. Ainsi, dans la prophétie d’Esaïe 27, les arbres que l'Eternel secoue sont les nations aux seins desquelles se trouvaient les enfants d’Israël allés dans la dispersion depuis la destruction de Jérusalem en l’an 70 de notre ère. Nous ne sommes pas sans ignorer que plusieurs prophéties bibliques avaient déjà prédit la dispersion et le retour des enfants d’Israël dans leur patrie. Pour leur dispersion, cela s’est accomplie avec la destruction de Jérusalem par le Général romain Titus. Pour leur retour en Israël, la prophétie a commencé à s’accomplir avec la deuxième guerre mondiale, par laquelle l’Eternel a effectivement secoué les arbres, c'est-à-dire les nations. En effet, entre 1939-1945 a eu lieu la deuxième guerre mondiale qui fut une guerre très meurtrière, au cours de laquelle les nations européennes ont été vivement secouées. Dieu avait mis dans le cœur des nazis, la haine des juifs qui étaient établis en Europe depuis des siècles et qui y avaient prospéré. Un simple appel à sortir de l'Europe pour retourner en Israël n'aurait pas été entendu par les juifs à cause de leurs biens qu'ils avaient acquis en Europe. Alors Dieu a dû user de moyens violents pour contraindre les enfants d’Israël à retourner chez eux.

Le sentiment antisémite qui est né des mouvements nazis et qui a prôné la haine et le mépris des juifs les a amenés à désirer rentrer chez eux. C'est là que cette prophétie a trouvé son accomplissement: les nations ont été secouées par la guerre et les enfants d’Israël ont été ramassés un à un, pays par pays, aidés en cela par la communauté internationale à travers l’ONU et ils sont rentrés chez eux; après avoir perdu des millions parmi eux, massacrés par les mouvements nazis dans les camps de concentration en Europe. Cette prophétie s'est accomplie dans les années 40. Même les juifs qui étaient en Afrique sont plus tard rentrés chez eux. Israël est devenu à nouveau une nation avec une Constitution, un Gouvernement, un Hymne national, un drapeau et une Armée.

Cette prophétie d’Esaïe 27 n’avait pas été seulement écrite pour Israël physique, mais aussi pour Israël spirituel, c'est-à-dire l’Eglise. Que s'est-il passé pour nous? En effet, dans la même période de temps où les dirigeants juifs entreprenaient les démarches auprès de l'ONU pour regagner leur patrie (19461948), Dieu a dépêché un ange depuis le ciel, en Mai 1946 auprès du prophète William Branham pour lui confier une Mission – un Message qui allait au plan spirituel secouer les églises. Pour Israël physique, ce sont des pays qui ont été secoués, mais pour Israël spirituel, ce sont les églises et les organisations religieuses qui ont été secoués par le Ministère de William Branham qui prêchait une prédication qui demandait aux chrétiens de sortir des organisations religieuses parce qu'en elles il n'y avait plus de vie spirituelle pour édifier les enfants de Dieu. Le Message dit: Sortez de Babylone!

En ce jour, on sonnera de la grande trompette, Et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie Ou fugitifs au pays d’Egypte; Et ils se prosterneront devant l'Eternel, Sur la montagne sainte, à Jérusalem. En ce temps là, c'est-à-dire dans les moments où les nations seraient secouées, «on sonnera de la grande trompette» La grande trompette est le Message d’appel à sortir des dénominations qui a été publié dans le Ministère de William Branham. Ceux qui sont destinés pour l’enlèvement et qui étaient dans les organisations religieuses, dans les sectes pernicieuses et les fausses doctrines et même dans le monde devaient sortir après avoir entendu le Son de la grande trompette pour venir à Jérusalem, c'est-à-dire dans le Corps de Christ pour adorer.

Je voudrais rappeler que William Branham fait partie des Amis de l’Epoux et que c’est d’ailleurs le Messager de l’Eglise par lequel la prédication de l’enlèvement a commencé dans notre génération. Donc le processus de la fin des temps dont parlent les prophéties bibliques dans notre génération a effectivement commencé dans cette période de notre histoire contemporaine, c'est-à-dire les années 40, parce que c’est dans cette période qu’Israël est devenu une nation et c’est aussi dans cette période qu’au plan spirituel, le Messager principal de notre âge a reçu son mandat dans la réalité de son exécution.

Mes chers amis, le souci de notre Seigneur Jésus dans notre génération est que Son peuple sache exactement à chaque fois, ce qu’Il est en train de faire pour le mettre en confiance, parce que l’adversaire exploite toujours à son profit, l’ignorance du peuple de Dieu. En effet, en tant qu’ami de l’Epoux, William Branham a prêché la prédication de l’enlèvement pendant des dizaines d’années jusqu’à sa mort en décembre 1965. Son Ministère s’est seulement arrêté aux Etats-Unis et le Message qu’il a apporté pour tout le monde n’a pas été entendu par le monde entier. Toutefois, les prédications avaient été enregistrées et sauvegardées par son équipe missionnaire. Et c’est seulement après sa mort qu’à partir de 1966, le Message d’appel à sortir – le son de la grande trompette va être entendu par le reste du monde.

5. Le minitère du serviteur fidèle et prudent et la distibution de la prédication de l'enlèvement

Après la mort de William Branham, Dieu a suscité deux serviteurs pour répandre le Message de l’enlèvement dans le monde entier. C’est grâce à leur Ministère que plusieurs aujourd’hui ont accès à l’appel à sortir dans presque toutes les langues les plus parlées dans le monde pour aller à la rencontre de l’Epoux, Cette œuvre de distribution de la prédication de l’enlèvement apportée par le prophète William Branham est prédite dans le discours du Seigneur Jésus dans Matthieu 24:45-51. Nul ne peut me convaincre que cette Parabole de Matthieu 24:45 s'est accomplie dans tous les âges de l'Eglise. Personne ne peut dire que dans chaque âge de l'Eglise, il y a eu un serviteur fidèle et prudent. Personne ne peut non plus me convaincre qu'il y a eu dans chaque âge de l'Eglise, un Eli le prophète pour ramener les cœurs des enfants vers les pères selon Malachie 4:5-6. Car ces prophéties concernent spécialement la fin des temps. En conséquence, elles n’ont jamais été accomplies dans les âges de l’Eglise. Il en est de même pour la Parabole de Matthieu 25 et du Cri de Minuit.

En effet, avant d’arriver à la Parabole de Matthieu 25, le Seigneur a parlé d’un serviteur fidèle et prudent qui devait distribuer de la nourriture au temps convenable. Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi! Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens. (Matth 24:45-47)

Le Seigneur Jésus a suscité les Missionnaires Ewald Frank en Allemagne et Alexis Barilier en Suisse pour mettre à la disposition du monde entier la prédication de l’enlèvement apportée par William Branham. C’est lorsque ce travail a commencé à être fait à partir de 1966 que les vierges de Matthieu 25, c'est-àdire les candidats à l’enlèvement dans notre génération ont commencé à se mettre en marche. PAS AVANT! Mes chers frères, dans les questions prophétiques, les années sont aussi importantes pour fixer votre esprit à la vision céleste. Israël n'était pas une nation avant 1947-1948. Pareillement, les vierges ne s'étaient pas mis en marche dans notre génération au sens que l’indique la prophétie de Matthieu 25 avant 1966. C'est pour cette raison qu'il existe un lien étroit entre le Ministère du serviteur fidèle et prudent dans Matthieu 24 et la marche des vierges dans Matthieu 25. Les deux prophéties sont étroitement liées. La prédication de l'enlèvement qui a allumé les lampes des vierges dans le commencement de leur marche a donc été apportée par le prophète Branham et distribuée par le serviteur fidèle et prudent.

Le déroulement de la marche et la révélation de l’esprit de folie

Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer, qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, qu’ils ont tous mangé le même aliment spirituel, et qu’ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. Mais la plupart d’entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu’ils périrent dans le désert. Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d’eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. Ne nous livrons point à l’impudicité, comme quelques-uns d’eux s’y livrèrent, de sorte qu'il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents. Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par l'exterminateur. Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. (1 Cor 10:1-11)

Lorsqu’on arrive sur ce point, ce passage de Corinthiens nous revient à l’esprit parce que nous sommes placés dans le même contexte prophétique que les enfants d’Israël qui ont marché dans le désert après être sorti de l’Egypte. Les péchés qui se sont révélés dans la marche des enfants d’Israël sont pratiquement les mêmes qui se sont révélés en notre milieu dans notre marche. C’est pour cette raison que plusieurs n’atteindront pas le but, parce qu’ils périront en chemin.

En effet, un vrai esprit de folie s’est révélé parmi les candidats à l’enlèvement dans notre génération pendant leur marche. Curieusement, le Message de l’enlèvement que nous avons reçu, au lieu d’être source de bénédiction et de foi pour nous est devenu pour plusieurs, une occasion de chute. Le Message a conduit plusieurs à la mort parce qu’ils ne l’ont pas bien compris et ils ne l’ont pas bien compris parce qu’ils ne veulent pas des Ministères que Dieu a établis pour leur expliquer les révélations du prophète. Celui qui rejette un serviteur de Dieu se prive lui-même de la grâce de Dieu. En notre milieu sont cultivés plusieurs enseignements avec des pratiques démoniaques. Ce qui est condamné par les incrédules est vécu parmi nous. La polygamie est devenue une révélation particulière parmi nous. Et nous avons connu des frères mariés à au moins quatre femmes. Où est la chose spirituelle ici, si ce n'est seulement le désir de satisfaire sa libido? Les démons de Sodome et Gomorrhe qui cultivent les péchés du sexe sont pleins dans les églises issues du Message du temps de la fin. N'est-ce pas ces mêmes démons qui ont attaqué les enfants d'Israël et qui les ont enflammés avec les filles de Moab? Impudicité et adultère sont des péchés enracinés parmi les candidats à l'enlèvement.

Il existe la doctrine et la vie du «manger et du boire». Comme le fils de l’homme est venu mangeant et buvant, il faut que les frères et sœurs du Message mangent et boivent. C’est pour cela que plusieurs boivent l’alcool, le vin, la bière et les liqueurs fortes sans y voir de mal. C’est de la folie. Et ce péché a été commis avec les enfants d’Israël: *Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d’eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s’assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir…*Le manger et le boire ne conduisent pas seulement au divertissement mais au sommeil et à l’assoupissement spirituels. Dieu a strictement interdit l’alcool au prophète qui a apporté le Message de l’enlèvement dans notre génération, mais ceux qui prétendent avoir reçu son Message boivent l’alcool et s’enivrent. Quand on est engagé dans une course aussi sérieuse que l’enlèvement et qu’on est préoccupé par le manger et le boire, on finit avec un Evangile sans la Puissance du Saint-Esprit. En mangeant et en buvant, plusieurs sont devenus des idolâtres et vouent un culte particulier aux serviteurs de Dieu. Tout ceci est de la folie spirituelle. Et cette folie est manifestée dans la vie du serviteur fidèle et prudent quand il se met à manger et à boire effectivement avec les ivrognes.

6. Temps de sommeil et d'assoupissement

La grande catastrophe dans la marche des vierges

Dans les prédictions du Seigneur Jésus dans Matthieu 24, au sujet du serviteur fidèle et prudent, Il donne un avertissement quant au probable changement de comportement de celui qui va distribuer la nourriture. La Bible nous appelle tous à être fidèle jusqu'à la mort, mais apparemment, le serviteur qui est appelé à la distribution de la nourriture, après avoir accomplie cette tâche trouve l'occasion de s'adonner à d'autres préoccupations comme cela est écrit: Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même: Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents. (Mat 24:48-51)

La Bible n’a pas dit que ce serviteur est devenu infidèle ou imprudent. La Bible n’a pas dit non plus que ce serviteur a été déchu de sa position de distributeur de la nourriture. La Bible n’a pas dit qu’un autre Ministère est venu mener une concurrence au distributeur de la nourriture pendant son service. Elle ne dit rien de tout cela. Mais le Seigneur Jésus avertit que ce serviteur qui a été établi pour distribuer la nourriture peut se dire en lui-même «Mon maître tarde à venir» et par cela dévier de l’objectif initial. Pourquoi le Seigneur a t-Il parlé de cette manière? Parce qu’Il savait que le travail de cet homme prendrait beaucoup de temps. Le temps de la distribution devrait être long, alors cet intendant devait prendre garde pour ne pas s’impatienter en lui-même, vis-à-vis de ses compagnons pour les traiter comme s’il était leur maître. Parce que visiblement, la trop longue absence du maître a poussé l’intendant à se comporter comme le maître de la Maison, alors qu’il n’est qu’un serviteur dans la Maison. Alors tandis qu’il bat certains de ses compagnons, il boit et s’enivre avec d’autres.

L’Evangile de Luc rapporte les mêmes propos du Seigneur Jésus au sujet du même serviteur: *Et le Seigneur dit: Quel est donc l’économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi! Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens. Mais, si ce serviteur dit en lui-même: Mon maître tarde à venir; s’il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les infidèles. Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups. Mais celui qui, ne l'ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié.* (Luc 12: 42-48)

Dans ce texte de Luc, il est bel et bien question du même serviteur de Matthieu 24:45. Luc a rapporté ce qu’il a retenu du discours de Jésus au sujet de ce point. Au moment où Matthieu dit «Mais si c’est un méchant serviteur» Luc dit «Mais si ce serviteur». C’est exactement le même serviteur qui après leur avoir distribué la nourriture, commence par battre ses compagnons, c'est-à-dire les serviteurs et les servantes de la Maison. Contrairement à Matthieu qui a seulement donné la sentence du jugement de Dieu concernant l’intendant, Luc dit aussi que tous les autres serviteurs qui ont fauté en ne prenant pas soin de l’œuvre que le maître leur a confié seront battus d’un grand nombre de coups au jugement. Et on demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné.

Comme nous l’avons déjà dit, la marche des vierges est étroitement liée à l’œuvre du serviteur fidèle et prudent, c’est pour cette raison que quand il chute en disant dans son cœur «Mon maître tarde à venir», cela affecte aussi les gens de la Maison que sont les vierges, comme cela est aussi écrit à leur sujet: «comme l’Epoux tardait à venir, toutes s’assoupirent et s’endormirent». Que ce soit l’intendant, comme les vierges, tous se sont assoupis et endormis parce que le Maître pour certains et l’Epoux pour d’autres tardait à venir. Nous n’inventons rien, mais c’est ce qui est écrit! C’est cela la catastrophe de la marche des vierges: le sommeil et l’assoupissement. Celui qui est candidat à l’enlèvement et qui n’a pas connu la révélation du mystère du sommeil et de l’assoupissement spirituels dans Matthieu 25:5 ne peut pas être enlevé parce qu’il ne saura pas s’apprêter pour l’événement.

Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Face à ce court verset biblique, les candidats doivent se poser plusieurs questions: D’où vient le sommeil des vierges? Combien de temps a duré le sommeil des vierges? Quelles sont les conséquences de cet état sur les vierges et sur l'Eglise? Avant d’aller plus loin dans certaines explications, je voudrais préciser que le sommeil et l’assoupissement dont nous parlons ici concerne les esprits. Ce sont les esprits des vierges qui se sont assoupis et endormis. Et un esprit endormis est un esprit qui travaille difficilement – il est presque désœuvré et mène difficilement les combats spirituels. Et les esprits des frères et sœurs qui sont sortis des dénominations se sont assoupis et endormis dans le Message parce que nous avons mal compris le Message du temps de la fin au commencement.

En effet, pour nous, croire au Message de William Branham faisait aussitôt de nous, l’Epouse de Christ. Nous n’avions pas compris que croire au Message nous plaçait dans une nouvelle course qui est une nouvelle épreuve dans laquelle il faut persévérer. Le Message était pour nous la garantie de l’enlèvement. Dans cette situation, nos esprits ont été tellement flattés qu’ils ont réalisé qu’ils n’avaient plus d’efforts à fournir pour aller dans l’enlèvement. Non seulement cela, mais plusieurs ont cru que le Seigneur venait aussitôt. En conséquence, les esprits se sont mis au repos pour l'attendre. Et le repos prolongé des esprits a conduit au sommeil et à l'assoupissement et même à la mort spirituelle de plusieurs parmi nous.

C’est donc la conception de départ qui a mis nos esprits dans le sommeil et l’assoupissement. Cet état spirituel a eu des conséquences dramatiques au sein du Message du temps de la fin et dans tout le Corps de Christ. Le Seigneur Jésus parle des temps de sommeil et d’assoupissement dans plusieurs prophéties des vivants. Ce verset 5 de Matthieu 25 doit être mis ensemble avec le Message d’Apocalypse 3:14-21; 2 Thessaloniciens 2 et aussi Matthieu 13, la Parabole de l’ivraie.

Pauvreté – aveuglement et nudité spirituels

J’ai passé près du champ d’un paresseux, Et près de la vigne d’un homme dépourvu de sens. Et voici, les épines y croissaient partout, Les ronces en couvraient la face, Et le mur de pierres était écroulé. J'ai regardé attentivement, Et j'ai tiré instruction de ce que j'ai vu: un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, et la disette, comme un homme en armes. (Prov 24:30-34)

*Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu* (Apoc 3:15-17)

Tous les candidats à l’enlèvement doivent savoir exactement ce qui est arrivé aux vierges qui ont pris leurs lampes pour aller à la rencontre de l’Epoux dans les temps de sommeil et d’assoupissement. La Bible s’explique Elle-même, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas s’arrêter à un seul verset pour prétendre tout connaître. Il est écrit dans le verset 5 de Matthieu 25 que «comme l’Epoux tardait à venir, toutes les vierges se sont assoupies et endormies» Mais pour connaître les conséquences de cet état spirituel dans la vie des jeunes filles, il faut aller dans d’autres versets bibliques qui parlent du même sujet. En relation avec cela, nous trouvons Proverbes 24 et Apocalypse 3. Le sage est passé près du champ d’un homme paresseux, dépourvus de sens. Cet homme paresseux est propriétaire d'un champ, d'une vigne qu'il n'entretient pas.

La Bible pour nous est spirituelle, c’est pourquoi nous considérons tout spirituellement. Le champ ici est une vie chrétienne et aussi une église. Et l’homme paresseux ici est un chrétien. Le problème avec cet homme dont le sage parle est qu’il est un homme paresseux. Comme il est paresseux, il est devenu insensé, parce qu'il n'entretient pas son champ. Le livre de Proverbes parle abondamment du paresseux: *Le paresseux plonge sa main dans le plat, Et il ne la ramène pas à sa bouche. (Prov 19:24) A cause du froid, le paresseux ne laboure pas; à la moisson, il voudrait récolter, mais il n'y a rien.* (Prov 20:4) Cet état de paresse est tellement grave qu’il détruit la vie de ceux qui en sont victimes. Ici, le sage dit que le paresseux ne peut même pas ramener sa nourriture à la bouche pour la manger. Et à cause du froid, il refuse de labourer et pourtant, il espère dans la moisson. Mais cela n’est pas possible! Celui qui n’a pas semé ne peut pas moissonner. Dans ce contexte ci, c’est la loi de Dieu!

Les paresseux ont des désirs qu’ils ne peuvent pas satisfaire, c’est pourquoi ils vivent souvent d’illusions et de mirages. *Les désirs du paresseux le tuent, parce que ses mains refusent de travailler;* (Prov 21:25) *Le paresseux dit: Il y a un lion dehors! Je serai tué dans les rues! (Prov 22:13) La porte tourne sur ses gonds, Et le paresseux sur son lit.* (Prov 26:14) Un paresseux est prisonnier de sa propre chair qui l'alourdie et l'empêche d'entrer dans la vigueur spirituelle. Au plan spirituel comme charnel, la paresse est un démon – un démon qui conduit au sommeil et à l’assoupissement spirituels. Et la vie de paresse est la vie des vierges dans le sommeil et l’assoupissement. Le paresseux n’entretient pas son champ, c'est-à-dire sa vie spirituelle. Il en est incapable parce que ce démon est assis sur lui et l’empêche de se lever – alors il tourne dans son lit. Il se tourne et se retourne sur lui-même, incapable de se lever. Au moment où ses amis s’en vont entretenir leurs champs, lui passe le temps à dormir dans son lit – fatigué, sans avoir travaillé, lourd et incapable de se mouvoir. Alors il prétexte qu'il y a un lion sur le chemin. Les paresseux aiment justifier leur paresse et leurs incapacités. C’est cela la vie des candidats à l’enlèvement aujourd’hui. Ils justifient leurs misères spirituelles. Mais *paresseux, jusqu'à quand seras-tu couché? Quand te lèveras-tu de ton sommeil?* (Prov 6:9)

Le champ non entretenu produit des ronces et des épines. Ce sont des mauvaises herbes dans lesquelles se cachent les animaux sauvages qui rongent et détruisent le champ et la récolte. Ceux-ci symbolisent dans le domaine spirituel les démons et autres esprits méchants cachés dans la vie des chrétiens et des églises. Une vie chrétienne dans laquelle n’existe pas la vie de prière et de jeûne, ainsi que la vie d’intercession est couverte par des ronces et des épines – c’est une vie ruinée et appauvrie par les démons. *Les ronces en couvraient la face, et le mur de pierres était écroulé...***Le mur** de pierres qui servait de protection au champ du paresseux était écroulé, comme le mûr de la Muraille de Jérusalem qui a aujourd’hui des brèches à cause de notre paresse. Ce mur symbolise l'unité de l'Esprit entre tous les croyants dans le Corps de Christ. C'est cette Muraille qui doit être rebâtie dans la vision du réveil. Un croyant ou une assemblée qui a sa muraille de protection écroulée est exposée à l’adversaire. Il n’est pas protégé contre ses ennemis. Les divisions, les mépris, les calomnies, la débauche, le refus de pardonner et tous les péchés semblables sont des ouvertures dans la vie des frères et dans la vie de l’Eglise.

C’est ce que nous vivons tous dans l’Eglise. La paresse produit le sommeil et l'assoupissement. C'est ce démon qui a attaqué les vierges et qui a réussi à les assujettir. Les conséquences de la paresse sont graves et palpables aujourd’hui au milieu de nous. Ce sont partout la pauvreté spirituelle, la disette, la misère et la nudité. Nous sommes alors surpris et dominés par cet esprit avec son arme puissante qu'est le sommeil. C'est lui ce lion qui rôde et qui dévore la vie de l’Eglise. (2 Pierre 5 :8. et Prov: 24 :34). Et comme des insensés, nous disons avoir le Message de l’heure – que nous sommes riches – que nous n’avons besoin de rien – alors que nous sommes pauvres, misérables, aveugles et nus, et nous ne le savons même pas (Apoc.3 :17).

Ce dernier passage doit être lu et accepté par tous. Ce n’est plus le moment de l’appliquer aux autres ou aux dénominations comme nous aimions si bien le faire. C’est en cela que les Ecritures nous disent que le paresseux se croit plus sage que sept hommes de bon sens. (Prov. 26 :16).Lui qui ne peut même pas rôtir son gibier (Prov.12 :27) et qui trouve pénible de ramener sa main à sa bouche après l’avoir plongé dans le plat. (Prov.26 :15). C'est ainsi la vie des croyants issus du Message du temps de la fin. Puisse Dieu nous venir en aide !

Aujourd’hui, la pauvreté est une réalité dans la vie de l’Eglise. Les richesses spirituelles que sont les bonnes œuvres de la foi ont disparu de la vie des chrétiens d’aujourd’hui et dans la vie de l’Eglise. La Puissance de Dieu et les dons du Saint-Esprit ont quitté nos assemblées à cause de la Paresse et du sommeil spirituel. Cela est une réalité. Mais qui reconnaît avec sincérité sa misère spirituelle? Il y a diversité de dons, mais le même Esprit; diversité de ministères, mais le même Seigneur; diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous, Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues. Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. (1 Cor 12:4-11)

Où sont ces richesses et ces dons du Seigneur Jésus-Christ à Son Eglise? Celui qui ne travaille pas comme cet homme paresseux ne peut pas s’enrichir spirituellement, c’est pourquoi les Eglises sont pauvres – c’est pourquoi les vies chrétiennes sont pauvres. Elles ne travaillent pas, parce qu'elles sont gagnées par la paresse dans le sommeil et l'assoupissement. Et au lieu de chercher à sortir de cet état, l'on se justifie! Le paresseux se croit plus sage que sept hommes qui répondent avec bon sens. (Prov 26:16)

L’attention de tous doit être attirée sur le fait qu’on ne doit pas se laisser séduire par les raisonnements qui ne reflètent pas la réalité. Les œuvres de la chair sont manifestes avec les œuvres de l’Esprit. Si en ce moment, les candidats à l’enlèvement sont spirituels, ils le savent – s’ils sont charnels, ils le savent aussi. Si nous sommes riches, nous le savons, si nous sommes pauvres, nous le savons aussi. *Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit.* (Gal 5:19-25)

Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir !...et la pauvreté te surprendra comme un rôdeur, et la disette, comme un homme en armes. (Verset 33-34). Juste un peu de sommeil, juste un peu d’assoupissement et juste un peu croiser les bras pour dormir que la pauvreté spirituelle a surpris Laodicée. Juste un peu et nous tombons dans l’adoration du dieu de la paresse et transgressons par cela même la recommandation du Seigneur qui nous demande de veiller et prier. Nous changeons alors de position. Nous passons de la «position debout» qui consiste à «et à combattre» ou de la position «face contre terre» pour prier et supplier le Seigneur à la position «bras croisés» (sans activités spirituelles) et ensuite à la position «couché» pour dormir étant vaincu par le dieu de la paresse.

Ceux qui occupent la position du dieu de la paresse sont ceux qui s’occupent particulièrement des frères et sœurs qui sont à l’œuvre avec le Seigneur Jésus dans le champ. Le nouveau rôle d’un frère vaincu par la paresse est l’œuvre de la calomnie, de la médisance et du rejet. Il parle des autres sans s’arrêter. C’est ce qu’exige de lui son nouveau maître. Il est peut-être vraie que plusieurs parmi nous sont délivrés de beaucoup de péchés, Mais la majorité fléchit encore les genoux devant le dieu de la paresse et ne prend même pas garde à lui et à son œuvre destructrice du Corps de Christ. Puissions-nous être comme les compagnons de Daniel qui n’ont pas fléchi les genoux devant la statue imposante du roi Nébucadnetsar malgré ses menaces. (Dan 3 :15-18).

Il est aujourd’hui difficile voir pénible de devancer l’aurore ou les veilles pour prier ou méditer la Parole de Dieu comme David (Ps 119 :147 et 148). Combien est-il devenu rare de voir des assemblées ou des frères qui peuvent veiller avec le Seigneur dans une entière persévérance. (Matth: 26 :40; Actes 20 :7-11). On est devenu nostalgique du passé. On se glorifie en racontant le puissant Ministère de William Branham, avec son excellent don de discernement. Le temps est venu de comprendre une bonne fois pour toute que nous ne sommes pas venus à Christ pour raconter les expériences de William Branham. Qu’on arrête de brandir les photos de William Branham dans les réunions des églises. C’est de l’idolâtrie. Hier il s'agissait de William Branham, aujourd'hui, il s'agit de nous et de l'Epouse de Christ. Chacun doit raconter ses propres expériences avec le Seigneur Jésus-Christ et non pas passer le temps à raconter les expériences d’un prophète. Ce qui est passé est passé. Nous devons nous souvenir seulement des expériences des anciens pour nous positionner devant le Seigneur en vue de réclamer les mêmes bénédictions pour nous.

A la fin du Message du Seigneur adressé à notre âge se trouve une exhortation: Aie donc du zèle et repens-toi. Ecoutons l'exhortation du Seigneur aux paresseux de l'âge de Laodicée : Aie donc du zèle et repens-toi ! (Apoc.3 :19). Cette Parole écrite est adressée à nous tous de l’Eglise de Laodicée. Que chacun la lise dans la méditation profonde en écoutant ce que l'Esprit lui dit directement, personnellement, concernant sa vie et sa marche avec le Seigneur, sans chercher à regarder à son prochain ! Nous devons nous repentir de notre paresse pour avoir le zèle de la Maison de notre Père. Ce zèle doit nous dévorer comme ce fut le cas de Jésus et des apôtres. Les choses de Dieu doivent nous tenir vivement à cœur. Chacun doit mettre pour chaussures à ses pieds ce zèle, cité comme une des armes du croyant (Eph 6 :15).

7. La manifestationde l'apostatise dans le corps de Christ

Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.

Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il ne paraisse qu'en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement. L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés. (2 Thess. 2:1-12)

L’apôtre Paul dans ses révélations a reçu du Seigneur que l’Eglise avant l’enlèvement serait envahie par l’adversaire de Dieu au point qu’il irait même s’asseoir dans le temple de Dieu pour se faire passer pour Dieu et se faire adorer. Cette situation dans laquelle parvient l’Eglise est très mystérieuse et se produit pendant les temps de sommeil et d’assoupissement des vierges. Les frères ont confondu ce passage de 2 Thessaloniciens 2 qui concerne l’envahissement de l’Eglise avec la prophétie de Daniel 9:27 et Matthieu 24:15 qui parlent de l’établissement de l’abomination en lieu saint. C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention! (Matth 24:15) Cette prophétie de Jésus a plusieurs accomplissements pour Israël. Dans le premier accomplissement, il s'est agit du siège de Jérusalem par les romains en l'an 70. Pour le Christ, c'était l'abomination en lieu saint, parce que Jérusalem est la ville sainte – la ville du grand Roi.

Dans notre génération, c’est la mosquée d’un dieu étranger à la nouvelle alliance en Jésus-Christ qui a été construite sur les ruines du temple à Jérusalem – c’est une abomination. Cette prophétie trouvera son dernier accomplissement lorsque Jérusalem sera investie par les nations dans la dernière semaine d'années impartie à Israël. L'impie se révélera en Israël à Jérusalem, mais avant cela, il ya un envahissement spirituel opéré par l'esprit Babylonien avant l'enlèvement dans le temple de Dieu qui est l'Eglise.

Démolissez ce Temple, leur répondit Jésus, et en trois jours, je le relèverai. (Comment? répondirent-ils. Il a fallu quarante six ans pour reconstruire le Temple, et toi, tu serais capable de le relever en trois jours! Mais en parlant du "temple," Jésus faisait allusion à son propre corps. (Jn 2:19-21)

Ne savez–vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous? (1 Cor 3:16)

Si quelqu’un détruit son temple, Dieu le détruira. Car son temple est saint, et vous êtes ce temple. (1 Cor 3:17)

Où bien encore, ignorez-vous que votre corps est le temple même du Saint– Esprit qui vous a été donné par Dieu et qui, maintenant, demeure en vous? Vous ne vous appartenez donc pas à vous–mêmes. (1 Cor 6:19)

Quel accord peut–il exister entre le Temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes, nous, le Temple du Dieu vivant. Dieu lui– même l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux. Je serai leur Dieu, et ils seront (2 Cor 6:16) Selon ces versets, le temple de Dieu dont Paul parle concerne premièrement l’être entier de chaque croyant, l’esprit – l’âme et le corps, c'est pour cela que la Bible dit que nous sommes le temple du Saint-Esprit et deuxièmement le Corps de Christ. Jésus désignait déjà Son corps comme étant le temple de Dieu. Alors la prophétie dit: Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant luimême Dieu.

L’apostasie qui est la manifestation de l’iniquité doit se révéler dans le temple de Dieu, c'est-à-dire dans la vie des chrétiens individuellement et dans le Corps de Christ. Dans toute la Bible, le temps de sommeil et d'assoupissement est présenté avec l'iniquité et cela correspond toujours aux temps de chancellement d'Israël. Cela est bien perçu dans le livre des Juges et aussi dans le temps d'Eli le sacrificateur, où les visions étaient rares. (1 Sam 3). C'est dans cette période que les enfants d'Eli couchaient avec les femmes dans la tente de la rencontre. Ce fut aussi le temps de Jérémie où le peuple était dans la déchéance (Jér. 7). C'est pour cette raison que le peuple a été conduit en déportation en Babylone.

Dans Ezéchiel 22, la situation était dramatique à cause de la vie que menaient les serviteurs de Dieu qui étaient assoupis et endormis.

La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l’homme, dis à Jérusalem : Tu es une terre qui n’est pas purifiée, qui n’est pas arrosée de pluie au jour de la colère. Ses prophètes conspirent dans son sein; comme des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent les âmes, ils s’emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d’elle. Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d’eux. Ses chefs sont dans son sein comme des loups qui déchirent leur proie; ils répandent le sang, perdent les âmes, pour assouvir leur cupidité. Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs; ils disent: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel! Et l’Eternel ne leur a point parlé. Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l’indigent, foule l’étranger contre toute justice. Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n’en trouve point. Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l’Eternel. (Ez 22:23-31).

Ceux qui se comportent de cette manière dans la Maison de Dieu sont des méchants, ensorcelés par la semence de l'ivraie.

Dans le Nouveau Testament, Le Seigneur Jésus a trouvé le peuple d’Israël dans le sommeil et l’assoupissement – dans la religion des scribes et des pharisiens parce que ces temps produisent la religion, étant donné que l’activité spirituelle est au ralentie. Le zèle quitte l’Eglise. Lorsque Jésus entra dans le temple, Il chassa les vendeurs qui trafiquaient au lieu d’adorer. Alors ce verset biblique fut rappelé: le zèle de ta Maison me dévore.

L'ivraie et l'apostatsie

Aujourd’hui, nous pouvons dire que ce démon d’Apostasie a vraiment trouvé de la place parmi nous parce que la semence de l’ivraie se trouve encore dans l’Eglise. Dans Matthieu 13 nous est donnée la parabole du blé et de l’ivraie dans le champ: Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie? Il leur répondit: C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent: Veux-tu que nous allions l'arracher ? Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. (Matth 13: 24-30)

Dans cette Parabole, le Seigneur Jésus nous apprend que l’ivraie a été semée dans le champ alors que les gens dormaient. L’état de Sommeil et d’Assoupissement dans Matthieu 25:5 est donc une chute pour l’Eglise. Dans cette période fut semée aussi l'ivraie dans le Message du Temps de la Fin. C'est pour cette raison qu'il y a parmi nous la confusion avec toutes sortes de raisonnements démoniaques. Le Message qui a été prêché avec autant de Puissance est devenu entre nos mains, un Message sans Puissance – un Message sans démonstration. William Branham était un homme qui jeûnait et qui priait beaucoup, malgré la grande Puissance qu'il dégageait, mais aujourd'hui, des serviteurs de Dieu du Message réprouvent le jeûne, et en parlent avec mépris. L’ivraie est dans le champ et ses fruits se manifestent, parce que l’ivraie produit des œuvres de méchanceté dans l’Eglise.

Dans les faits, le fruit de l’ivraie a été révélé dans les églises et dans la vie des frères et sœurs par la vie d’apostasie, laquelle a été soutenue dans nos églises par de faux enseignements tirés de la Bible et des déclarations du prophète. C'est avec ces enseignements que l'esprit de l'iniquité a agit parmi nous. Il s’agit principalement d’enseignements qui encouragent le péché et poussent à la négligence des exercices spirituels. Je voudrais ici m'attaquer à quelque uns de ces enseignements qui ont ruiné la vie de plusieurs candidats à l'enlèvement en notre milieu.

8. Raisonnements et enseignements démoniaques

Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. (Matth 24:4-5)

Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. (Eph. 5:6)

Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition (2 Thes. 2:3)

Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. (1 Jn 3:7)

Aujourd’hui, nous ne devons pas nous laisser séduire par les Paroles et les raisonnements des hommes impies. C’est pourquoi le but de ce point est de délivrer les croyants issus du Message du Temps de la Fin des illusions et des mirages à l’intérieur desquels ils se sont enfermés pour vivre leur vie chrétienne. C'est vraiment en notre milieu que se développent des croyances infondées, des suppositions et des « propres pensées » qui ne tardent pas à devenir notre absolu à la place des Saintes Ecritures. Beaucoup de choses sont dites au sujet du salut et de l'enlèvement. En ce qui concerne le salut, certains groupes de frères établissent un lien exagéré entre le salut et la grâce de Dieu. Ils disent qu’on est sauvé par une grâce infinie. En conséquence, celui qui croit dans la grâce est sauvé, en ce moment, Dieu ne fait plus attention à sa vie, parce qu’on ne perd pas le salut et la vie éternelle.

En ce qui concerne l’enlèvement, la majorité des frères croient que le baptême du Saint-Esprit est le ticket final. En conséquence, celui qui a reçu le Saint-Esprit sera obligatoirement enlevé. C'est malheureusement avec ces pensées et ces croyances issues de l'état de sommeil et d'assoupissement que les frères se permettent de vivre comme ils le veulent dans l'Assemblée de Jésus-Christ. En rapport avec cela on peut vraiment dire «mon peuple périt par manque de connaissance». Le manque de connaissance détruit l'Eglise et la vie intérieure des frères et sœurs. En effet, on peut constater que c'est avec beaucoup de légèreté et d'insouciance que les serviteurs de Dieu et les frères et sœurs vivent dans le péché en notre milieu, ceci parce que plusieurs croient qu'on ne peut pas perdre la vie éternelle, ni le salut. On se console avec cela et on persévère dans le péché et les impuretés sexuelles. Le fondement de cette débauche et de cette légèreté généralisée est la fameuse doctrine de la prédestination conçue à la manière des prédicateurs iniques du Message. Nous voulons, en tant que serviteur de Christ traiter cette question avec la Bible pour placer chacun devant sa responsabilité, avant que le pire n’arrive s’il n’est déjà arrivé pour certains.

Qui est en Christ?

Il est important que cette question soit posée et qu’aussi une réponse biblique lui soit apportée. Plusieurs frères et sœurs comprennent mal leur position en Christ et sont alors conduits par cela dans les séductions de l’adversaire dans le péché, à cause d’une sécurité éternelle qu’ils s’imaginent dans le salut. Beaucoup de chrétiens s’embrouillent l’esprit avec la doctrine de la prédestination qu’ils interprètent mal, alors Satan, l’adversaire de Dieu et des chrétiens profite de leur ignorance pour les séduire dans le péché et la mort. C’est l’apôtre Paul qui a enseigné le plus sur la question de la prédestination. Mais cet apôtre n’a pas vécu à la légère au sujet de la sanctification. Au contraire, Paul a eu un enseignement biblique très équilibré avec son comportement parmi les frères. Je voudrais ici apporter quelques éclaircissements selon mon niveau de connaissance sur ce sujet. Qui est en Christ et qui est prédestiné ?

La réalité sur cette question se trouve dans le verset 16 de Jean 3: Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. Jésus Christ est la grâce de Dieu manifestée envers les hommes qui étaient déjà dans la perdition. Christ est le salut de l’humanité, parce que c’est en Lui que Dieu a donné la possibilité aux hommes d’être sauvés. Car la grâce de Dieu est une possibilité. Tous les frères et sœurs en Christ doivent comprendre que la grâce de Dieu donne la possibilité d'être sauvé. Avant le Christ, les hommes ne pouvaient pas être sauvés, ils ne pouvaient pas combattre le péché et les démons, mais en Christ, tout cela est devenu possible. L’apôtre Paul le dit dans Colossiens:

Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. (Colossiens 2:9-12)

La grâce de Dieu est le point de départ de toutes choses dans la foi. Dieu n’a rien fait en dehors de Christ en ce qui concerne la foi et le salut. C’est pourquoi nous devons comprendre que tout est relié à une possibilité que nous avons en Christ. La grâce de Dieu donne une position à ceux qui l’acceptent et qui travaillent dans l’Esprit pour l’occuper à la fin de l’œuvre de la rédemption. Dans le but d’achever cette œuvre dans la vie de tous ceux qui ont cru, le Seigneur Jésus a laissé aux croyants Son Esprit, Sa Parole et Ses serviteurs.

Dans le livre des Ephésiens, l’apôtre Paul résume en peu de mots, les différentes positions que nous donne la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ:

Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, aux saints qui sont à Ephèse et aux fidèles en Jésus-Christ: Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!

En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bienaimé.

En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d’intelligence, nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.

En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté, afin que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré en Christ.

En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. (Ephésiens 1:1-18)

Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres… (Ephésiens 2:1-3)

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. (Ephésiens 2:48)

En Christ, les croyants ont été bénis de toutes les bénédictions spirituelles, mais ces bénédictions ne sont obtenues que si ceux à qui cela est destiné travaillent pour les avoir. Pourquoi la Bible reproche à certains chrétiens et à certaines églises leur pauvreté spirituelle. Pourquoi la Bible reproche à l'église de Laodicée sa pauvreté ? (Apocalypse 3: 14-22) Est-ce que tous les chrétiens vivent dans l'abondance spirituelle? Non ! Ils ne sont pas bénis et pourtant la Bible dit que nous avons été bénis de toutes les bénédictions spirituelles. Cela est ainsi parce que ceux qui ne sont pas bénis ne se placent pas dans les conditions requises pour obtenir lesdites bénédictions. Car la promesse d’une position en Christ est suivie de conditions à remplir pour l’obtention définitive de la promesse.

En Christ, les chrétiens ont été prédestinés à être saints et irréprochables, c'est-à-dire que celui qui veut être irréprochables peut y arriver, parce que la Parole de Dieu et l'Esprit Saint lui donnent toutes les possibilités d'y parvenir. Ce verset ne veut pas dire que tous les chrétiens sont déjà saints et irréprochables. Celui qui comprend de cette manière est séduit par Satan. La Bible nous recommande les jeûnes et les prières, les veilles, l’obéissance et la soumission à la Parole de Dieu et au Saint-Esprit pour parvenir à la sainteté. Mais tout cela doit concourir à nous conduire vers cette position. C’est ainsi que l’apôtre Paul qui a écrit toutes ces choses à lui-même vécu. (2 Corinthiens 11) C’est lui qui a dit que sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur. (Hébreux 12:14)

En Christ, nous avons la rédemption et le pardon des péchés, cela est vrai, mais c'est une position qui est pour celui qui se repent de ses péchés. Comment Dieu peut-il pardonner à celui qui ne s'est pas repenti en Christ ? *Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. (Matthieu 4:17)

Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. (Actes 2:38)

C'est celui qui se repent et qui se fait baptiser au nom du Seigneur Jésus qui est effectivement pardonné et qui par cela peut expérimenter la pleine vie en Christ.

En Christ, nous sommes héritiers, c'est-à-dire que nous avons la possibilité d’hériter des biens célestes que Dieu nous réserve, mais c'est pourvu qu'on se comporte comme des gens dignes d'hériter les biens de Dieu. Christ a été établi héritier de toutes choses après une œuvre:

Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde….(Hébreux 1:1-2)

Esaü était destiné à être héritier d’Isaac son père parce qu’il était premier-né, mais il a méprisé cette possibilité, étant habité par un esprit profane. Paul rappelle cette triste histoire aux chrétiens dans le livre d’Hébreux:

Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés; à ce qu’il n’y ait ni impudique, ni profane comme Esaü, qui pour un mets vendit son droit d'aînesse. Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu’il la sollicitât avec larmes; car son repentir ne put avoir aucun effet. (Hébreux 12:15-17)

Il est bien dit qu’un chrétien peut se priver de la grâce de Dieu s’il vit dans l’esprit profane d’Esaü, un esprit qui ne prend pas au sérieux les choses sacrées de la divinité. Il existe des frères qui sont habités par de tels esprits et qui vivent comme des païens dans la maison de Dieu. Il n’y a pas d’héritage pour de telles personnes, bien qu’ils aient été prédestinés à cela par la foi en Christ.

En Christ, nous sommes scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, mais dans la réalité, il y a des conditions à remplir pour être scellé du Saint-Esprit. Tous ceux qui confessent Jésus ne sont pas scellés du Saint-Esprit. Mais en Christ, il y a la possibilité d'être scellé du Saint-Esprit. Pour cela, selon Actes 2 :38, il faut être baptisé au nom du Seigneur Jésus : Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. (Actes 2 :38-39)

En Christ, nous sommes ressuscités et sommes assis dans les lieux célestes. Ceci est une position que Dieu donne à tous ceux qui veulent l'occuper à la résurrection. Cela veut dire que désormais, ceux qui meurent dans la foi peuvent revenir à la vie pour hériter la vie éternelle.

Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. (Romains 8:11)

C'est celui qui meure en Christ qui peut ressusciter pour la vie éternelle. Nous ressuscitons parce que Christ est ressuscité. Cette phrase ne veut pas dire que nous sommes déjà assis au ciel bien qu’étant sur la terre. Le Christ est allé nous préparer une place dans la Maison de Son Père. Quand Il aura fini, Il viendra nous prendre afin que là où Il est, nous y soyons aussi, mais cela est pour celui qui persévère jusqu’à la fin.

Dieu dans Sa préscience a donné la possibilité à plusieurs d’être sauvés et de parvenir par cela à la perfection. Ainsi, la prédestination est une position en Christ, dans la grâce de Dieu, qui sachant toutes choses à l’avance a créé les conditions de réussite pour ceux qui accepteraient Sa main tendue en Christ.

Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! (Rom 8:29-33)

Mes bien-aimés, tous ceux qui ont été prédestinés ont été appelés selon ce qui est écrit, mais le Christ a dit qu’il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Plusieurs ont été justifiés en Christ, mais tous ne seront pas glorifiés en Christ, à la fin, parce que tous ne parviendront pas à la victoire finale, parce que ne comprenant pas la question de la prédestination. Ils confondent la position en Christ et la réalité de la foi chrétienne. L'apôtre Paul qui a enseigné la prédestination est le même qui a dit par l'Esprit ce qui suit: Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. (1 Tim 2:3-6)

La volonté de Dieu est que tout le monde soit sauvé, c’est cela qui est écrit noir sur blanc dans la Bible, mais il y a des hommes qui ne chercheront pas à être délivrés de la mort, malgré les conditions créées en Jésus-Christ pour le salut de tous, parce que les hommes sont encore dotés de leur libre arbitre pour choisir entre la vie et la mort. Les apôtres dans leur grande majorité ont reconnu que Dieu ne fait acception de personne, c’est pourquoi l’Evangile a été annoncé à tous. C’est d’abord Pierre qui dans la maison de Corneille a reconnu que Dieu ne fait acception de personne: *Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable. *(Actes 10:34-35)

L’apôtre Paul a tenu les mêmes propos aux romains: Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec! Car devant Dieu il n’y a point d’acception de personnes. Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. (Romains 2: 10-13)

Je peux aussi dire que celui qui a péché en dehors du sang de Jésus-Christ périra aussi en dehors du sang, mais celui qui pèche en foulant aux pieds le sang de Christ périra par le sang: Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes. (Colossiens 3:25)

Et vous, maîtres, agissez de même à leur égard, et abstenez-vous de menaces, sachant que leur maître et le vôtre est dans les cieux, et que devant lui il n’y a point d’acception de personnes.(Ephésiens 6:9)

Mes frères, que votre foi en notre glorieux Seigneur Jésus-Christ soit exempte de toute acception de personnes. (Jacques 2:1)

Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage. (1 Pierre 1:17)

Ces versets bibliques invitent tous les chrétiens à comprendre que Dieu ne fait acception de personnes parce qu’en Dieu, il n’y a pas d’injustice. Mais l’explication que plusieurs donnent à la doctrine de la prédestination en notre milieu fait croire que Dieu est injuste et Il est tellement injuste qu’Il a sauvé un groupe de personnes à l’avance et qu’Il a aussi condamné un autre groupe de personnes à l’avance.

Mais l’apôtre Paul dit:

Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l’injustice? Loin de là! Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion. Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. Car l'Ecriture dit à Pharaon: Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut. Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté? (Rom 9:14-19)

Mes bien-aimés, sachez que Dieu est juste dans Ses jugements. S’il a endurci le cœur du Pharaon, Il l’a fait justement, Il n’avait pas tort. Tous ceux qui seront perdus dans ce monde pour n’avoir pas accepté la grâce de Dieu pour leur salut le seront par leur propre faute. Cela ne sera pas la faute au Seigneur Jésus, ni à Son père. Admettre le contraire sera donner tort à Dieu au jugement dernier. Or Dieu ne peut avoir tort vis-à-vis des hommes. A propos du jugement de Dieu et de Son tribunal, je voudrais dire qu'il y a un jugement tous les jours sur notre marche chrétienne. Celui qui est chrétien doit savoir que le diable l'accuse chaque jour pour le conduire à la mort quand il a mal fait.

L'accusateur des frères

Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. (Apoc 12:9-11)

Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. (1 Jn 2:1-2)

Mes bien-aimés frères, notre adversaire le diable nous accuse devant Dieu notre Père. Il met le doigt sur nos mauvaises œuvres devant Dieu pour attirer Sa colère sur nous. Quand cela est ainsi, nous sommes appelés à nous repentir en nous référant à notre avocat qui est le Christ, lequel intercède pour nous auprès du Père. Car c’est par le sang de Christ que nous sommes pardonnés de nos péchés. C’est un procès dans lequel chacun joue son rôle. Satan viendra accuser celui qui a péché. Et l’accusé devra avouer ses transgressions à l’avocat afin que Celui-ci demande pardon au Père en sa faveur. C’est pourquoi Jean dit: *Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père. *

Mais le problème est qu’il y a des chrétiens qui pèchent et qui ne veulent pas se repentir. Satan les accuse devant Dieu et le Christ, mais l’avocat ne peut pas les défendre parce qu’ils ne Lui avouent même pas leurs transgressions pour les délaisser. Le Seigneur inspire les prédicateurs pour dévoiler leurs mauvaises œuvres dans les prédications afin de s’en repentir, mais ils ne veulent pas se repentir. Mais il n’y a pas de places pour de telles personnes dans le Paradis, ni dans la vie éternelle qui sera manifestée parce qu’ils mourront avec le doigt accusateur du diable pointé sur eux. Ils mourront avec l’incapacité de l’avocat à plaider leur cause devant le Père parce qu’ils ne se sont pas repentis.

Dans Apocalypse 12, la Bible dit bien que les frères et sœurs ont vaincu l’accusateur à cause du sang de l’Agneau :

Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.* Celui qui veut parvenir à la victoire sur l’accusateur doit se repentir de ses mauvaises œuvres. Car le péché conduit à la mort, mais seul le sang de Christ peut nous en délivrer par la repentance. Il ne faut jamais dire qu’on ne perd pas le salut, ni la vie éternelle et jouer à cause de cela avec le péché et les alliances impures. La conception que plusieurs ont du salut et de la vie éternelle en notre milieu n’a rien à voir avec la pensée de Dieu.

En conclusion : Qui est en Christ ? Est-ce celui qui est assis physiquement dans l’assemblée des saints ou un frère régénéré par la Parole de Dieu dans la nouvelle naissance ? Dans le livre des Corinthiens, Paul répond à cette question : *Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière. Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. (2 Corinthiens 5 :16-18)

Lorsque la Bible parle de ceux qui sont en Christ, il est question de ceux qui ont été régénérés par la Parole vivante de Dieu. Ceux-là sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit, ayant été purifiés par la Parole. A ce sujet, Jésus a dit à Ses disciples qu’ils étaient tous purs parce qu’ils étaient nés de nouveau : *Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (Jean 15:3) Il leur dit encore : Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous. Car il connaissait celui qui le livrait; c’est pourquoi il dit: Vous n’êtes pas tous purs.* (Jean 13:10-11) Autrement dit « Vous n’êtes pas tous nés de nouveau. » Juda n’était pas en Christ parce qu’il n’était pas une nouvelle création. Il a sûrement prêché et même expérimenté la Puissance de Dieu, mais il volait dans la bourse, parce que son cœur était attaché à l’argent.

Avant d’aller plus loin dans ce chapitre, je voudrais dire aux frères et sœurs que la Parole de Dieu s’adresse aux chrétiens, à ceux qui sont nés de nouveau et qui sont prédestinés à la vie, par la grâce de Dieu manifestée en Christ notre Seigneur. Car c’est en Christ que nous sommes prédestinés. C’est en Christ que nous avons toutes les promesses liées au salut et à la vie éternelle. C’est cela la prédestination. Alors la question est celle-ci : Peut-on perdre la vie éternelle ? Autrement dit : Est-ce qu’un chrétien qui est né de nouveau peut se perdre par la suite ?

Peut-on perdre la vie éternelle ?

Avant d’apporter une réponse à cette question, je voudrais donner la définition biblique de la vie éternelle. La Bible donne deux définitions de la vie éternelle.

Premièrement : la vie éternelle est la vie que reçoivent ceux qui naissent de nouveau, d’eau et d’Esprit en Jésus-Christ, lesquels sont par cela régénérés dans leur cœur par la Parole de Dieu reçue dans la foi. (1 Pier 1: 22-25). Celui qui est régénéré par la Parole de Dieu, au moyen de la puissance du Saint-Esprit est né de nouveau et a en lui la vie éternelle qui se trouve dans la Parole de Dieu. C’est pour cette raison que le Seigneur Jésus a demandé à Nicodème de naître de nouveau, d’eau et d’Esprit: Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau. (Jean 3: 5-7).

Deuxièmement : la vie éternelle est la vie qui va s'établir après le jugement dernier sur la nouvelle terre. Dans la première définition, ceux qui possèdent la vie éternelle peuvent mourir, parce qu'ils sont toujours revêtus du corps mortel et ne sont pas encore placés dans l'Eternité. C'est pourquoi les saints sont morts au cours des âges de l'Eglise. Mais dans la deuxième définition, la vie éternelle, c'est l’éternité elle-même, laquelle est le temps vécu en permanence, sans corruption de la mort. Parce que la mort n'existera plus dans l'Eternité. Et la mort et le hadès furent jetés dans l'étang de feu: c'est ici la seconde mort, l’étang de feu (Apoc 20 :14). Dans ce contexte, la vie éternelle est souvent présentée comme une promesse ou une espérance à laquelle on parvient en persévérant jusqu'à la fin: Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle. Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. (Dan 12 :2-3)

Je vous rappelle, frères, l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. (1 Cor 15 :1-2)

Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. (Matth 10 :21-22).

Cette parole est certaine: Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui. Si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera. (2 Tim 2 :11-12)

Celui qui examine sérieusement ces versets verra que la Bible parle de la vie éternelle et du salut à la fois au passé et au futur. Ce fait provient de ces deux définitions bibliques de la vie éternelle. La vie éternelle est la vie de Christ en nous, dans notre cœur et aussi la vie dans l’éternité, où il n’y aura plus de mort, ni de temps. En conséquence, celui qui veut vivre l’éternité doit conserver la vie éternelle dans son cœur étant chrétien, jusqu’à la fin d’où la notion de persévérance.

Peut-on perdre la vie éternelle? Dans l’éternité il n’est pas possible de perdre la vie, parce que I’ETERNITE est sans péché, sans corruption et sans la mort. Mais, un chrétien peut perdre la promesse de la vie éternelle qui se trouve en lui tandis qu’il vit sur la terre, où se trouvent le péché, la corruption et la mort. Sur cette question, il est très important pour les frères et sœurs issus du Message du Temps de la fin d'examiner attentivement les Saintes Ecritures. Par principe, toute vie vient de Dieu. En Adam se trouvait la vie de Dieu, c'est pour cette raison qu'il était appelé fils de Dieu, mais cette vie fut corrompue par le péché. L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. (Gen. 2 :7) Adam perdit la vie qui était en lui à cause du péché. Auparavant, Dieu lui avait demandé de ne pas manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal: L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder. L ‘Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. L’homme et sa femme étaient tous deux nus et n’en avaient point honte. (Gen. 2 :15-25).

L’homme pour être cultivé par Dieu devait manger constamment du fruit de l’arbre de la vie pour entretenir la vie qui était en lui. Cette loi est encore valable pour tous les chrétiens qui ont reçu la vie de Dieu. Ils sont sujets à la mort s’ils s’abandonnent à la vie de péché et de souillure. C'est pourquoi le diable le sachant, cherche toujours à pousser les chrétiens à la faute. Si le péché n'altérait pas notre vie chrétienne, la Bible ne nous aurait pas demandé de nous en séparer. L’ETERNITE est la manifestation concrète de la vie éternelle reçue par les croyants dans la foi. En attendant de vivre l’ETERNITE, la vie éternelle en nous peut être corrompue par le péché. Cela est vu avec Adam et aussi avec le Christ. Tant qu’Adam mangeait de l’arbre de la vie, il pouvait vivre éternellement. Mais quand il mangea du fruit de l’arbre défendu, la mort entra en lui. Jésus-Christ avait en Lui la vie éternelle, mais lorsqu'Il accepta de porter nos péchés, la mort entra en Lui. Les anges ne meurent pas, mais parce que la corruption du péché entra en certains, ils devinrent des démons, lesquels sont voués à la perdition, avec Satan leur chef. Celui qui possède la vie de Dieu qui qu'il soit peut la corrompre par le péché.

La vie de Christ appartient à celui qui s’éloigne du péché. Mais celui qui est né de nouveau cours toujours le risque de détruire la semence de la vie éternelle qui est en lui, s’il vit dans le péché parce que nous n’avons pas encore revêtu l’immortalité. Adam était prédestiné à vivre éternellement, mais il a corrompu la vie qui était en lui par la souillure de son âme dans le péché.

Pécher volontairement

N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce? Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution! Et encore: Le Seigneur jugera son peuple. C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.* (Hébr. 10:26-31)

Ce verset biblique concerne très bien les croyants, régénérés par la Parole de Dieu et possédant par cela la vie éternelle. C’est pourquoi Paul parle du sang de l’alliance par lequel ils ont été sanctifiés et aussi de ce que le Seigneur jugera Son Peuple. Paul s'adresse au peuple de Dieu et non aux païens. Celui qui foule aux pieds le sang de Christ et qui outrage par cela l'Esprit de la grâce en vivant dans le péché après avoir cru sera détruit par le Seigneur. Il n'y aura pas de place pour lui au Paradis après sa mort. Je le répète pour les incrédules : Si le péché n’altérait plus la vie de Dieu en nous, la Bible ne nous aurait pas mis en garde contre le péché après notre nouvelle naissance. Tant que l'homme possède en lui le libre arbitre, il peut perdre sa vie dans la marche de la foi, s'il n'obéit pas à la volonté de Dieu.

La vie chrétienne est une course dans laquelle sont engagés tous ceux qui ont cru en Jésus-Christ. En cela, il se trouve un commencement, un déroulement et aussi une fin de la course. Celui qui a entamé la course doit la courir jusqu'à la fin pour remporter le prix qui est attaché à cela. *J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée: le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.* (2 Tim 4. 7-8)

Plusieurs ont été surpris par les propos de l’apôtre Paul dans l’épître aux Philippiens :

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. (Phil 3:12-15).

Paul dit qu’il n’a pas encore atteint la perfection, puis il dit plus loin: *Nous tous donc qui sommes parfaits.* C’est ainsi ! Les parfaits sont ceux qui ont reçu la vie de Christ qui est la perfection et qui sont placés dans une position qui peut les conduire jusqu’à la perfection s’ils persévèrent. Et c’est cette épreuve de persévérance qui fait dire à Paul qu’il n’a pas encore atteint la perfection. Comme cela est écrit aussi de l’Esprit, au sujet duquel la Bible dit que nous en avons les arrhes. Lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit. (2 Cor 1:22). *Et celui qui nous a formés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l’Esprit.* (2 Cor 5:5).

Qu’est-ce que c’est que les arrhes? Les arrhes sont une provision versée en garantie avant un paiement principal et pouvant être suivie de l’annulation de la transaction. Dans le commerce, les arrhes sont une garantie qui peut quand même être suivie de l’annulation de la transaction. Si cette close devrait s'appliquer dans les Saintes Ecritures, cela voudrait dire que le baptême de l'Esprit ne garantit pas à cent pour cent le ciel, car la pleine délivrance et la plénitude de notre communion avec le Christ et aussi avec Son Esprit est à venir. C'est pourquoi nous devons courir jusqu'à la fin. Si on devait mourir en chemin, cela doit être en Christ, dans la foi. Au moment où Paul s'approchait de la mort, il a écrit à son fils Timothée en ces termes: *J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.*

Paul a écrit ces propos alors qu’il se trouvait à Rome en prison, d’où il fut tué plus tard. Pour lui, la course était achevée. Mais qu’en est-il de nous? Les chrétiens de notre génération disent qu’on ne perd pas le salut et la vie éternelle — alors ils vivent dans le péché, considérant Dieu comme quelqu’un auprès de qui se trouve une grâce qui ne finie pas. Ceci est la séduction du diable. Nous devons sortir des illusions et des pensées légères qui n’ont aucun fondement biblique.

Chers candidats à l’enlèvement, sortez de Babylone! Sortez du péché et de vos propres pensées! Sortez des croyances infondées! Sortez de ces pensées et de ces imaginations, sinon vous ne serez pas enlevés! Le salaire du péché, c’est la mort! C’est la mort pour le païen et c’est aussi la mort pour le chrétien.

9. Le mystère du cep et des sarments

Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.* (1 Cor 12:13)

Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. (Gal 3:27)

En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, I'Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. (Ephésiens 1:13-14)

Comme il est écrit, le baptême de l’Esprit nous introduit dans le Corps de Christ, à l’intérieur duquel nous devons tous nous apprêter pour l’enlèvement. C’est effectivement le Corps de Christ qui sera enlevé. Mais il s’agit du Corps de Christ glorifié, parvenu à la perfection. Avant la perfection, le Corps de Christ qui est composé des croyants baptisés du Saint-Esprit est malade comme le corps humain. Il existe un mystère dans la relation des membres du Corps avec le Christ que les frères et sœurs ne comprennent pas. Cette incompréhension fait croire à plusieurs que le ticket final pour l'enlèvement est le baptême de l'Esprit. Mais les enseignements du Seigneur Jésus présentent la situation autrement. En effet, être baptisé du Saint-Esprit ne suffit pas pour être enlevé. Certes, le baptême de l’Esprit est l’élément fondamental de la compétition, mais cela ne suffit pas. Comme il est écrit dans Ephésiens, c’est le gage pour l’enlèvement: vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage. Le gage de l’Esprit est une garantie pour les chrétiens. Mais entre le fait de recevoir le gage et l’entrée en possession de l’héritage se passe la marche, au cours de laquelle celui qui a reçu le gage doit demeurer fidèle dans les engagements pris. Je voudrais expliquer ce mystère en m'appuyant sur les propres enseignements de Jésus au sujet du Cep et des Sarments.

Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, II l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le* *pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.

Si quelqu’un ne demeure pas en moi, II est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez ***mes *commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.**

C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (Jn 15 :1-15)

L’apôtre Paul n’avait pas inventé l’enseignement sur le Corps de Christ. Au contraire, il l'avait appris dans les enseignements de Jésus. Lorsque le Seigneur parle du Cep et des Sarments, Il parle bien de Son Corps et de Ses membres. Le cep est un pied de vigne et le sarment est un rameau de vigne qui se renouvelle chaque année sur le cep. C'est une tige ligneuse, longue, flexible et grimpante. Donc le sarment est une branche qui se trouve sur le cep. Dans cette relation, les sarments sont membres du cep, comme les croyants sont membres de Christ, de Son Corps. Maintenant, en observant les relations qui existent entre le cep et les sarments, on comprend mieux les relations qui existent entre le Christ et le reste de Son Corps. En effet, dans cette relation, le Seigneur Jésus pose un fondement en montrant aux disciples qu'ils sont purs à cause de la Parole qu'ils ont reçue. En ce moment, l'Esprit n'était pas encore descendu, mais déjà, Il leur demandait de demeurer en Lui, malgré la Parole qu’ils ont entendue.

C’est comme l’histoire des vierges qui ont prises leurs lampes pour aller à la rencontre de l’Epoux. Leur virginité ne suffisait pas pour être élue reine — épouse du roi. Il fallait marcher jusqu’au bout pour voir l’Epoux et entrer dans Sa présence. Le fait d’être sur le cep, en tant que sarment ne suffit pas pour porter des fruits, comme il ne suffit pas d’être intégré au Corps de Christ en tant que membre par le baptême de l’Esprit pour porter des fruits. Si le baptême de l'Esprit ne suffit pas pour porter des fruits, ce n'est pas la nouvelle naissance qui va suffire.

En effet, si la nouvelle naissance suffisait, Le Seigneur n’aurait pas promis l’Esprit aux disciples, parce qu’ils étaient déjà nés de nouveau avant la pentecôte. C’est pourquoi ils étaient déjà purs. En tant que croyants nés de nouveau, ils étaient appelés frères, lesquels avaient vu le Christ à Sa résurrection des morts. (1 Cor 15 :3-10). En tant que croyants nés de nouveau, ils priaient à la chambre haute où ils reçurent le Saint-Esprit. Mais quelque soit l’expérience vécue dans le Seigneur, tous les chrétiens sont appelés à demeurer en Christ jusqu’à la mort. Le Seigneur a insisté sur cet enseignement pendant qu'Il était dans la chair avec les disciples.

Demeurer en Christ

Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de* *mon Père, et que je demeure dans son amour.

Demeurer, c'est avoir établi son domicile quelque part. C'est habiter – rester quelque part en permanence. Pour nous les chrétiens, demeurer en Christ, c’est mener une vie chrétienne qui nous conduit à produire les fruits de l’Esprit en Christ. Dans les enseignements de Jésus, on découvre que le fait de demeurer en Christ est une relation réciproque entre le Seigneur et le chrétien. Le chrétien doit demeurer en Christ afin que Christ demeure en lui. Si un frère ne demeure pas en Christ, qu'il arrête de s'imaginer que Christ demeure en lui. C'est pour cette raison que le Seigneur dit: Celui qui demeure en moi et en qui je demeure... Quand Jésus-Christ devient notre domicile, en ce moment, nous pouvons être Son domicile à Lui. C'est pourquoi, Il dit: Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. (Jean 14:23) C'est d'abord le chrétien qui doit faire le premier pas pour demeurer en Christ, ce qui veut dire que les chrétiens ont les moyens nécessaires et la possibilité de demeurer en Christ.

Au commencement, Le Seigneur Lui-même est demeuré dans Son Père et Son père est demeuré aussi en Lui, comme Il le dit:

Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez-moi je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Si vous m'aimez, gardez mes commandements. (Jn 14:15).

Le Père dans le fils a fait de grandes choses. Mais nous, nous ne voulons pas demeurer dans le Fils, mais voulons faire de grandes choses. Nous récitons les promesses de Dieu qui ne peuvent jamais s'accomplir pour nous parce que nous refusons de mettre en pratique les lois de Dieu qui ont gouvernées les actions du Christ. Qui peut accomplir les œuvres du Christ ? Mais c’est celui qui demeure en Lui, comme Lui a demeuré dans le Père. Il ne peut en être autrement pour nous qui avons les meilleures promesses. Jésus a dit que ceux qui croient en Lui feraient des œuvres plus grandes que celles que Son père a accomplies. Mais n’oublions pas que ces œuvres ont été accomplies par le père qui demeurait dans le fils! Si nous devons entreprendre des œuvres plus grandes, ça sera le fils demeurant en nous qui l’accomplirait. Mais comment le fils peut-Il demeurer en nous si nous ne demeurons pas en Lui ?

Je me dois de vous dire de manière pratique ce que c’est que demeurer en Christ. Demeurer en Christ, c’est avant tout vivre dans sa volonté – suivre l’orientation qu’Il donne dans Son œuvre. Demeurer en Christ, c’est marcher dans la conduite du Saint-Esprit – c’est mener une vie chrétienne qui produit réellement les fruits de l’Esprit. Celui qui ne marche pas dans la volonté de Dieu ou dans le plan de Dieu ne demeure pas en Christ, car le fait d’être baptisé du Saint-Esprit ne veut pas dire qu’on demeure en Christ.

En effet, il y a une différence entre le fait «d’être en Christ» c'est-à-dire sur le cep et le fait de «demeurer en Christ», c'est-à-dire porter du fruit. La première position est reliée au statut spirituel du chrétien et le second est relié aux œuvres de la foi. Celui qui est en Christ est dans la Foi et celui qui demeure en Christ produit les œuvres de la Foi. Ce n'est pas la même chose. A ce sujet, le Seigneur a dit que «*Tout sarment qui est en Moi et qui ne porte pas du fruit, Il le retranche.***»**

Demeurer en Christ, c’est entreprendre une vie chrétienne par les exercices spirituels qui nous conduisent dans la révélation des fruits de l’Esprit. Quand il est question de demeurer en Christ, il est question de la pratique de la Parole de Dieu. Là-dessus, l'épître de Jean nous éclaire.

La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. Si nous disons que nous sommes* en communion avec lui et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et *nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, *comme* il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. (1 Jn 1:5-7).

C’est ici la pratique de la Parole de Dieu qui équivaut au fait de demeurer dans le Seigneur. Nul ne peut prétendre être en présence de la Lumière et marcher dans les ténèbres, ce serait la preuve manifeste qu’il est en réalité dans le noir. Celui qui demeure dans la lumière, la lumière demeure en lui. Cela ne peut être autrement. Mais où est notre demeure avec le Seigneur ? Où est la pratique de la Parole de Dieu ? Où sont les exercices spirituels? Jean dit encore: *Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même *(1 Jean 2 :6) Celui qui dit qu’il est dans la lumière, et qui hait son frère est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en lui. Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, II marche dans les ténèbres, et II ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux. (1Jn 2 :9-11).

Heureusement qu’il est question des ténèbres et de la haine. Parce que la lumière ne marche pas avec la haine et le mépris. C'est l'un des péchés de l'Eglise de Laodicée. En effet, la guerre des leaderships a entraîné la haine, le mépris et les calomnies dans nos assemblées, et pourtant nous prétendons être dans la lumière. Les ténèbres ont aveuglé nos yeux comme Jean le dit et nous tâtonnons en plein midi. C’est seulement la lumière qui marche avec l’amour. Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu. (1 Jn 3:6)

Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui: et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. (1 Jn 3:9)

Le Seigneur a toujours exhorté les chrétiens qui sont Ses disciples à demeurer en Lui comme Il a demeuré dans Son Père. C’est seulement à ce prix que les disciples peuvent vivre comme Lui et accomplir les œuvres qu’il a accomplies. Demeurer en Christ, c’est élire domicile en Lui, c’est se consacrer à Lui, c’est pratiquer Sa Parole par des exercices spirituels.

Le Seigneur nous a enseignés comment demeurer en Lui par Sa vie qu'il a menée sur la terre avec Ses disciples. Il jeûnait et priait et était consacré à Son Père. *Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange. Mais il leur dit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ? Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre. (Jn 4:31-34)

Le Seigneur demeurait en Son Père par Sa consécration qui le poussait dans l’œuvre de Dieu, dans la prédication, les jeûnes et les prières qui suscitaient les miracles et les guérisons divines.

Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu’ils furent écoulés, il eut faim. (Luc 4 :1-2)

Sa renommée se répandait de plus en plus, et les gens venaient en foule pour l’entendre et pour être guéris de leurs maladies. Et lui se retirait dans les déserts, et priait. (Luc 5:15-16)

En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et ii passa toute la nuit à prier Dieu. (Luc 6 :12)

Un jour que Jésus priait à l’écart, ayant avec lui ses disciples, il leur posa cette question: Qui dit-on que je suis ? (Luc 6:18)

Environ huit jours après qu’il eut dit ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier. Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage changea, et son vêtement devint d'une éclatante blancheur. (Luc 9:28-29)

La vie du Christ était une vie de prière et de communion permanente avec le Père. C’est cela demeurer dans le Père. La vie de communion avec Dieu dans la prière et les exercices spirituels produit le fruit de la sainteté. C'est cela demeurer dans le Fils. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruits, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Les fruits en question, c’est la vie même de Christ — Sa vie de sanctification et de piété — Sa vie de prière et de jeûne — Sa vie de Puissance et de lumière — Son Ministère tel qu’Il l’a manifesté sur la terre ici. Le fruit de l'Esprit, c’est aussi l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; (Gal 5: 22-23). Le Christ a une vie qui doit être la nôtre, mais cette vie ne peut être pour les chrétiens que s'ils demeurent en Lui comme Lui a demeuré dans le Père, car demeurer en Christ, c’est nous abandonner à Lui pour Le laisser vivre Sa vie en nous. C’est cela la réalité des rapports entre le Seigneur Jésus et les membres de Son Corps. Tout autre rapport qui est dans l'imagination et les illusions n'a rien à voir avec la réalité de la foi en Jésus-Christ.

La gangrène du péché dans le corps de Christ

Le péché détruit la vie du chrétien. Quelque soit sa position dans l’Eglise, sa vie tombe en ruine une fois qu’il tombe dans le péché. De même que les sarments peuvent sécher quand ils ne demeurent pas sur le cep, c’est ainsi que nous avons des chrétiens malades, à cause des liens de péchés dans leur vie. Dans les enseignements de Jésus, il est question d’un homme qui avait la main sèche. *Les scribes et les pharisiens observaient Jésus. pour voir sil ferait une guérison le jour du sabbat: c’était afin d’avoir sujet de l’accuser. Mais il connaissait leurs pensées, et II dit à l’homme qui avait la main sèche: Lève-toi, et tiens-toi là au milieu. II se leva, et se tint debout. Et Jésus leur dit: Je vous demande s’il est permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer. Alors, promenant ses regards sur eux tous, il dit à l’homme: Etends ta main. Il le fit, et sa main fut guérie. *(Luc 6 :7-10).

C’est ici le mystère qui existe dans le Corps de Christ. Cet homme était bien portant dans les autres membres de son corps, mais avait une main sèche. Cette main, bien qu’étant sur son corps ne recevait plus de vie. En conséquence, c’était un membre mort, qui n’était plus utile au reste du corps. Jésus ayant rencontré cet homme malade avait résolu de le guérir. Dans le Corps de Christ, la gangrène du péché a asséché plusieurs membres qui n’ont plus de communion avec Dieu. Ils sont spirituellement morts. Depuis le commencement, Dieu a un problème avec le péché. C'est pourquoi celui qui vit dans le péché ne peut obtenir la vie de Dieu.

Afin que, comme le péché* *a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur. (Rom 5:2-1)

Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. (Rom 6:12)

Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. (Rom 6:13)

Selon ce qui est écrit, le péché règne avec la mort, c’est pourquoi celui qui s’attache au péché doit savoir qu’il sera conduit tout droit à la mort. C’est ce que Jacques écrit aux chrétiens: *Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand II ***est *attiré et* *amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché;** et le péché, étant consommé, produit la mort. *(Jacq 1 :13-15). Que les frères et sœurs ne se trompent pas sur ce sujet. Le péché conduit tout droit à la mort. Nul ne peut vivre dans le péché et échapper à la mort spirituelle. Quelque soit le statut spirituel d'un frère ou d'une sœur (Né de nouveau ou baptisé du Saint-Esprit), il peut être emporté dans la mort spirituelle s’il consomme le péché et ne s’en détourne pas. C'est pourquoi il y a plusieurs chrétiens qui vont se retrouver tout droit en enfer. Jésus avait le pouvoir de donner Sa vie et de la reprendre. C'est pour cela qu'Il a accepté de porter nos péchés pour entrer dans la mort. Mais qu'en est-il des autres? Qui peut échapper à la mort en vivant dans le péché? Qu'on ne se trompe pas, car : Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera. Que celui qui veut être enlevé se sanctifie dans le jeûne et la prière.

Avertissement solennel

«Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes. (1 Cor 3:16-17)

Le temple de Dieu, c’est nous-mêmes et c’est aussi le Corps de Christ. En conséquence, celui qui après avoir cru, livre ses membres au péché ou souille le Corps de Christ auquel il est intégré, par sa vie de péché, sera détruit par Dieu Luimême. C’est ce qui est écrit et cela vient de l’apôtre Paul qui a enseigné la prédestination. Penser le contraire de cet avertissement, c’est être placé sous la séduction des démons et du péché.

Conclusion partielle

Cher lecteur, je ne suis pas un prédicateur de la condamnation, ni de la loi et je ne suis pas non plus un prédicateur de la grâce infinie de Dieu. Tel que je connais Dieu, je sais qu’Il est Amour et qu’aussi Il est juste. Dieu est juste et Sa suprématie dépasse notre entendement. C’est pourquoi on doit marcher avec Lui dans la crainte et le tremblement. Ce que nous avons constaté, c’est que les chrétiens issus du Message du temps de la fin se sont rendus eux-mêmes plus important que Dieu, étant animé par un vrai esprit d’orgueil, de telle manière qu’ils ne s’incluent jamais dans le jugement de Dieu. Ils sont sûrs que Dieu ne peut pas les juger, tellement ils sont particuliers aux yeux de Dieu. Cela s’appelle la séduction des démons.

Celui qui se rend plus important que Dieu lui-même et qui croit que Dieu peut seulement juger les autres sauf sa personne est séduit et ne peut prospérer dans la foi. Si les autres chrétiens vivent dans le péché, Dieu peut les condamner à mort, mais les croyants issus du Message ne seront pas condamnés parce qu’ils ont cru au Message où parce qu’ils sont l’Epouse de Christ, comme si le Message était un autre évangile – l’évangile qui fait obligation à Dieu de sauver ceux qui l’ont écouté, même s’ils ne l’ont pas pratiqué. Ce sont là de belles flatteries de Satan pour mettre à mort plusieurs parmi nous.

Dans Jean 6:39 il est écrit : Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. (Jean 6 :39-40) C’est ici la volonté de Dieu : que tous soient sauvés ! Mais qu’en est-il de notre volonté ? Voulons-nous être vraiment sauvés ? Est-ce que nous voulons être enlevés quand le Christ viendra ? En Christ, nous sommes prédestinés au salut et à la vie éternelle, c'est-à-dire que nous avons tous les moyens spirituels pour réussir notre marche en Christ. Et c’est cela la volonté de Dieu manifestée. Mais qu’en sera-t-il de nous ? Le salut n’est pas une obligation. La prédestination n’est pas une obligation, mais une position dans la grâce de Dieu. Celui qui veut être sauvé le sera par la prédestination, mais celui qui veut se perdre aussi se perdra. Celui qui veut renoncer à Christ est libre d’y renoncer comme Paul le dit : *Si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera* (2 Timothée 2:12) C’est bien aux frères que Paul s’adresse et particulièrement à son fils Timothée.

Mes bien-aimés, je vous écris au nom du Seigneur Jésus pour que vous le sachiez une bonne fois pour toute que le Message du temps de la fin ne peut pas faire obligation à Dieu de sauver des débauchés et des menteurs dans l’Eglise. Car le Message est venu manifester l’Epouse de Christ, c'est-à-dire une troupe de chrétiens irréprochables – pas une troupe de gens pervers, adultères, impudiques, polygames, menteurs et cupides. Christ n’a rien à voir avec de tels gens et de tels prédicateurs, parce que leur fin à tous c’est la mort.

Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un. (Jean 10 :27-30) Effectivement, Christ nous a donné la vie par la prédestination et nous avons la vie tant que nous demeurons en Christ, dans Ses mains. Mais lisez aussi Esaïe 59 : *Non, la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter.* (Esaïe 59 :1-2)

Avant le Christ, la main de Dieu était trop courte pour nous sauver, mais en Christ, la main du Seigneur s’est tendue vers nous qui avons cru et nous avons été sauvés du péché par le pardon des péchés. Restons dans cette position si nous voulons hériter la vie éternelle qui vient s’établir sur la terre. Si nous renonçons à la vie par l’abandon de la foi, il n’y aura plus de sacrifice pour nous, car Christ ne sera pas crucifié une seconde fois. Mes bien-aimés, repentons-nous quand nous avons péché. Réparons les torts que nous avons causés à autrui avant qu’il ne soit trop tard pour nous. Ne disons pas qu’on ne perd pas la vie éternelle ou qu’on ne perd pas le salut pour plaisanter avec la divinité de Jésus-Christ dont nous avons reçu la révélation dans notre génération.

Regardez comment le Seigneur, le Christ a été sévèrement jugé par Son Père à la croix. Au commencement, l’Esprit est descendu sur le Christ sous une forme corporelle, comme une colombe et Jean Baptiste l’a vu. Luc en rend le témoignage : Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert (Luc 4 :1)

Paul a aussi rendu le témoignage qu’en Christ habitait toute la divinité parce que Christ était le temple de Dieu : Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. (Colossiens 2 :8-10) Par ailleurs, Jésus Lui-même dit : *Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras! Mais il parlait du temple de son corps. (Jean 2 :19-21) JésusChrist était le temple de Dieu, comme nous sommes aussi le temple de Dieu. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?* (1 Corinthiens 3:16)

Bien que nous soyons le temple de Dieu, comme Christ fut aussi le temple de Dieu, nous refusons d’admettre que ce qui est arrivé au Christ puisse nous arriver aussi parce que nous sommes plus importants dans ce Message que le Christ et même que Dieu Lui-même. Qu’est-il arrivé au Christ ? Il fut abandonné par Dieu sur la croix à cause du péché : *Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani ? C’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?* (Matthieu 27 :46) Pourquoi Dieu a-t-il abandonné Son temple ? Pourquoi Dieu a-t-il abandonné Son fils qui Lui était si précieux et si chère ?

Jésus a dit qu’Il est dans le Père et que le Père est en Lui. Il a aussi dit que Lui et le Père sont UN. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres. (Jean 14:11) Mais ce jour-là à la croix, il y a eu séparation à cause du péché. Christ est aussi UN avec nous, avec les membres de Son Corps, comme le Cep et les Sarments forment un seul arbre, mais à cause du péché, il y aura séparation, plusieurs seront retranchés du Cep pour être brûlés au feu.

Dieu habitait dans l’homme au commencement, mais c’est le péché qui le fit fuir. A cause des péchés, Dieu ne pouvait plus rester dans l’homme qu’Il avait créé, alors Il retira Son Esprit : Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Alors l’Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. (Genèse 6 : 1-6)

Mes bien-aimés, les choses sont ainsi depuis le commencement. Celui qui n’y croit pas, n’y croit pas. Et celui qui veut comprendre, comprendra, comme Jean l’a dit : Celui qui est de Dieu nous écoute. Que Dieu notre Père vous bénisse tous.

10. Le temps de la prophétie de minuit

Mes chers candidats à l’enlèvement, avons-nous enfin compris notre chute spirituelle? Avons-nous compris que nous sommes assoupis et endormis? Avons-nous compris que nous avons été séduits par l’adversaire et qu’on ne peut plus continuer à marcher dans ses voies? Voulons-nous renoncer au sommeil pour enfin nous engager dans un vrai réveil de l'Esprit? Voulons-nous renoncer à nos propres pensées et à nos illusions et hallucinations pour en venir à la réalité spirituelle biblique? Les prophéties des vivants n’ont pas seulement parlées des temps de sommeil et d’assoupissement. La Parabole des vierges après avoir parlé des temps de sommeil et d’assoupissement a annoncé un réveil dans le verset 6 de Matthieu 25.

A quelle heure prophétique vivez-vous? Ne commettons pas l'erreur des sadducéens et des pharisiens qui ne pouvaient discerner les signes des temps. Jésus leur avait fait le reproche: Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. Jésus leur répondit: Le soir, vous dites: Il fera beau, car le ciel est rouge; et le matin: Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui de Jonas. Puis il les quitta, et s'en alla. (Matth 16:1-4)

Plusieurs prophéties avaient annoncé le Messie avec des signes et des événements l’accompagnant, mais lorsqu’Il fut manifesté, les dignitaires de la religion des Juifs passèrent à côté de l’action de Dieu. Pourquoi? Parce qu’ils ne pouvaient pas discerner les signes des temps. Ils ne pouvaient pas discerner la volonté de Dieu dans le temps où ils se trouvaient. Dans quel temps vivaient-ils? Ils vivaient au temps de la nouvelle naissance parce qu'avec la révélation du Messie, il fallait maintenant entrer dans le Royaume de Dieu par la nouvelle naissance pour avoir le salut. Le signe de Jonas était donc le signe de la nouvelle naissance – c'était de cela qu'ils avaient besoin. Mais les sadducéens et les pharisiens ne voyaient pas cela, et recherchaient plutôt des miracles et des signes qui frappent à l'œil nu.

Aujourd’hui, les frères et sœurs doivent sortir de la confusion et de la séduction de Satan pour se positionner dans la vision de la fin des temps. En effet, celui qui veut être enlevé doit marcher dans la lumière que Dieu a envoyée pour l'enlèvement et cette lumière qui nous éclaire doit premièrement éclairer les différentes étapes de notre marche finale avant toutes autres choses. C'est Le Seigneur Lui-même qui dans une Parabole prophétique a décrit les différentes visitations qu'Il fait à l'Eglise à la fin des temps. Ce texte se trouve dans le livre de Marc, au chapitre 13: *Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l'autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin; craignez qu'il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous: Veillez.* (Marc 13:34-37).

Cette prophétie de Marc 13 fait partie des prophéties des vivants et se trouve dans la Bible. C’est pourquoi elle doit être prise au sérieux. Ici Le Seigneur établit Luimême Son propre programme de visitation spirituelle à Son Eglise. En effet, nous sommes engagés dans une marche spirituelle et le Saint-Esprit qui est notre Colonne de Feu, comme au temps des enfants d’Israël dans le désert nous conduit toujours. La Colonne de Feu n’a pas été enterrée dans la tombe d’un prophète, mais Elle marche toujours dans l’Eglise pour la conduire. C’est pourquoi il faut suivre Sa marche. Il faut suivre Son mouvement pour arriver dans l’enlèvement. Il ne faut pas s’arrêter à un serviteur de Dieu, parce que l’objectif n’est pas un serviteur de Dieu ou un Ministère. L’objectif demeure l’Enlèvement.

Qu’est-ce que c’est que le Soir? Qu’est-ce que c’est que Minuit? Qu’est-ce que c’est que le chant du coq? Qu’est-ce que c’est que le Matin? Avant de répondre à ces interrogations, je voudrais vous rappeler que notre Seigneur, l’Epoux a des amis qui sont chargés d’appeler à Sa rencontre par leur prédication spécifique, des jeunes filles vierges pour l’enlèvement. Dans notre génération – à la fin des temps, Le Seigneur a envoyé un de Ses amis, un prophète qui a lancé un appel à sortir des organisations religieuses pour former le Corps de Christ vivant qui va entreprendre le témoignage final avant l’enlèvement, comme cela est écrit dans Matthieu 24: *Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.* (Matth 24:14) La marche de l'Eglise finira par un témoignage – le témoignage de Jésus-Christ apporté au monde, par Son Epouse – Son Corps glorifié. Et c'est en vue de préparer ceux qui vont porter ce témoignage que le Message du Temps de la fin a été prêché.

Qu’est-ce que c’est que le temps du Soir?

Le Message du temps de la fin est apparu avec le prophète William Branham dans notre génération – au temps du Soir selon la Commission qu’il a reçue en 1933. Ce jour-là, il lui a été dit qu’il était porteur d’un Message qui «préparera la seconde venue de Christ». Et dans Matthieu 25 nous sont présentées celles qui dans notre génération vont à la rencontre de l’Epoux en tant que des vierges, c'est-à-dire des prétendantes au mariage avec l’Agneau. Si c’est le Message tenu par le prophète William Branham qui doit préparer la seconde venue de Christ, il est alors évident que les vierges qui se sont engagées dans la course pour aller à la rencontre du Seigneur dans notre génération ont entamé leur marche au temps du Soir, au plan prophétique parce que c'est dans cette période qu'est apparu le Message. William Branham en tant que prophète s'est référé soixante quinze fois au moins à Zacharie 14:7 en relation avec son Ministère: «*Vers le Soir, la lumière paraîtra*». Le fait de savoir que la marche des vierges dans Matthieu 25 a commencé au temps du Soir nous positionne dans la vision céleste et nous permet de comprendre la suite des événements.

En relation avec Marc 13, la première visitation particulière du Seigneur Jésus dans notre génération a donc eu lieu dans cette période, au SOIR. L’événement majeur qui a eu lieu au temps du Soir est bien l’apparition du Message du temps de la fin avec le Messager. Du temps du Soir, jusqu'à Minuit, il y a eu un trajet qui comprend en lui-même deux veilles de la nuit. Pendant les deux premières veilles ont eu lieu le Ministère du prophète William Branham et le Ministère du serviteur fidèle et prudent dans leur portion prophétique. C'est-à-dire que le Message a été prêché et aussi distribué sur toute la terre. Plusieurs assemblées sont nées dans les différents continents à la suite de cette œuvre.

Le parcours du temps du Soir à Minuit n’a pas été facile pour les vierges, parce que c’est dans cette période qu’elles se sont assoupies et endormies. C'est justement pour éviter le sommeil aux vierges que le Maître a demandé au portier et à tous Ses serviteurs de veiller dans Marc 13. Mais ils n'ont pas pu veiller – ils ont dormi, comme cela est écrit dans la parabole du blé et de l'ivraie. Alors, l’adversaire est venu semer parmi nous la semence de l’ivraie. C'est pour cette raison qu'il y a parmi nous, tous les péchés qu'on ne nomme même pas parmi les païens. Mais à Minuit se trouve la promesse d’un réveil.

Le Cri et le Message de Minuit

Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’Epoux, sortez à sa rencontre! (Matth 25:6)

Dans la marche des vierges, elles parviennent à l’heure de Minuit après avoir entamé la marche au temps du Soir. Et à l’heure de Minuit survient un événement particulier. Un cri se fait entendre à l’endroit des vierges, qui fatiguées de la marche se sont assoupies et endormies. J’ai déjà expliqué les conséquences du sommeil et de l’assoupissement sur la vie des vierges qui constituent l’Eglise de cette heure. Parce que celui qui n’est pas convaincu qu’il est assoupi et endormi ne peut pas se réveiller. Mais qui a crié au Milieu de la nuit? Celui qui veut connaître la réponse doit se rendre dans les prophéties bibliques. Qui sont ceux qui poussent des cris dans l'Eglise en rapport avec les prophéties bibliques ? Nous trouvons des éléments de réponse déjà dans le livre d’Esaïe: Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l'Eternel, Aplanissez dans les lieux arides. Une route pour notre Dieu. Que toute vallée soit exhaussée, Que toute montagne et toute colline soient abaissées! Que les coteaux se changent en plaines, Et les défilés étroits en vallons! (Esaïe 40:3-4)

Dans le Nouveau Testament, cette prophétie d’Esaïe correspondait à JeanBaptiste qui a dit: Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète. (Jn 1:23).

Jean-Baptiste était un prophète sentinelle – un Messager, parce qu'il était chargé d'indiquer au Peuple le Messie.

Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Elève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés! (Es 58:1)

Le prophète Esaïe en tant que prophète devrait crier à plein gosier contre la Maison de Jacob à cause de ses péchés. Les prophètes sont des sentinelles dans la Maison de Dieu, appelée aujourd’hui Eglise. Ce sont eux qui poussent des Cris à l'endroit du peuple de Dieu. En cela leur voix qui porte le Message divin retentit comme une sonnerie de trompette dans l’Eglise. Sur cette réalité biblique, personne ne peut nous tromper. Celui qui ne peut pas croire dans cette vérité n'y croit pas. Mais l'incrédulité de l'homme ne peut pas arrêter l'accomplissement du Plan de Dieu. Le Cri de Minuit qui correspond à la sentinelle de la nuit est prévu depuis les prophéties d’Esaïe: Oracle sur Duma. On me crie de Séir: Sentinelle, que dis-tu de la nuit? Sentinelle, que dis-tu de la nuit? La sentinelle répond: Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez; Convertissezvous, et revenez. (Es 21:11)

Le cri de Minuit proclame un Message de réveil adressé aux vierges qui se sont assoupies et endormies pendant la marche: voici l’Epoux, sortez à sa rencontre! Ce cri de réveil est très important pour les candidats à l'enlèvement, parce que le candidat qui ne l’a pas entendu – accepté et vécu ne sera pas enlevé, car le Cri de Minuit contient un Message divin. Et un Message divin n’est pas un Message de l’homme. Celui qui banalise ce que Dieu est en train de faire maintenant à Minuit dans l’Eglise sera surpris par l’enlèvement. Faut-il encore rappeler que le Cri de Minuit est une sonnerie de trompette qui lance trois appels particuliers:

  • Appel au réveil, par la repentance, les jeûnes et les prières.
  • Appel à la sanctification, parce que celui qui se réveille doit reprendre la préparation, en mettant de l’ordre dans toute sa vie spirituelle.
  • Appel au combat contre l’invasion démoniaque généralisée dans le Corps de Christ, en vue de sa libération des œuvres des ténèbres.

La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur: Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme *

sentinelle, si cet homme voit venir l’épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple; et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l'épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. Il a entendu le son de la trompette, et il ne s'est pas laissé avertir, son sang sera sur lui; s'il se laisse avertir, il sauvera son âme. Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle. Et toi, fils de l'homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part. (Ez 33:1-7)

Les candidats à l’enlèvement doivent comprendre qu’aujourd’hui, le Cri de Minuit retentit et que ce Cri porte un Message divin à l’endroit des vierges sages qui vont dans l’enlèvement. Le réveil que nous attendons n'est pas comme les autres réveils, parce qu'il est conduit par un Ministère qui porte un Message. Ce Message doit être reçu et vécu – c’est un Message de préparation et de guerre. Le Cri de Minuit est un Cri de guerre contre le péché et contre le Royaume satanique de Babylone.

Le grand jour de l’Eternel est proche, Il est proche, il arrive en toute hâte; Le jour de l’Eternel fait entendre sa voix, Et le héros pousse des cris amers. Ce jour est un jour de fureur, Un jour de détresse et d’angoisse, Un jour de ravage et de destruction, Un jour de ténèbres et d’obscurité, Un jour de nuées et de brouillards, Un jour où retentiront la trompette et les cris de guerre Contre les villes fortes et les tours élevées. Je mettrai les hommes dans la détresse, Et ils marcheront comme des aveugles, Parce qu’ils ont péché contre l’Eternel; Je répandrai leur sang comme de la poussière, Et leur chair comme de l’ordure. Ni leur argent ni leur or ne pourront les délivrer, Au jour de la fureur de l’Eternel; Par le feu de sa jalousie tout le pays sera consumé; Car il détruira soudain tous les habitants du pays. (Soph 2:14-18)

Nous sommes en ce moment à l’heure de Minuit et à cette heure, il ne s’agit pas de l’enlèvement, ni du Ministère de l’Epouse, mais du réveil des vierges. Il faut faire la différence entre le Ministère de l’Epouse et le réveil des vierges. A Minuit, c'est une Sentinelle qui fait entendre sa voix dans l'Eglise pour adresser un Message de réveil aux vierges sages. Le Cri de Minuit débouche dans le Ministère de l'Epouse. En cela, le temps est venu pour les vierges sages de se démarquer des influences des œuvres de folie manifestées par les vierges folles. Nous avons été ensemble, mais nous ne pouvons plus accepter la vie de folie manifestée parmi nous. Car celui qui traite à la légère ses problèmes de péché ne sera pas enlevé, mais sera sauvé comme au travers du feu. Depuis le commencement, la séparation est faite entre les vierges folles et les vierges sages, mais cette séparation se manifeste au Réveil à Minuit. Depuis le commencement, les vierges folles n'ont pas été sages et prudentes, mais leur imprudence et leur folie se manifestent à Minuit. C'est là que leurs lampes s'éteignent. C'est bien que la Bible nous indique qui sont ceux dont les lampes s'éteignent dans la nuit.

La lumière des justes est joyeuse, Mais la lampe des méchants ***s’*éteint.** (Prov. 13:9)

Si quelqu’un maudit son père et sa mère, Sa lampe s’éteindra au milieu des ténèbres. (Prov. 20:20)

Car il n’y a point d’avenir pour celui qui fait le mal, La lampe ***des *méchants s’éteint.** (Prov. 24:20)

Lorsque le réveil se produit à Minuit, c’est le jugement des méchants, c'est-àdire des vierges folles. Les vierges folles sont des frères qui se comportent comme des méchants dans l’Assemblée des Saints. Qui sont les méchants? Les méchants sont des frères et sœurs qui depuis le début ont vécu à la légère dans l’Assemblée. Les méchants, il y en a parmi les serviteurs de Dieu — lesquels ont passé le temps à dominer les brebis et à se quereller au lieu de servir Le Seigneur. Il n'y a pas d'enlèvement pour de telles personnes. Leurs œuvres s'arrêtent au Réveil. Il y a des frères et sœurs qui ont passé le temps à vivre dans le péché et à demeurer dans les alliances impures. Il n'y a pas d'enlèvement pour de tels croyants. Mais leurs œuvres sont révélées pendant le réveil. Les méchants et les folles sont des orgueilleux dans la Maison de Dieu – ils ne reconnaissent pas leurs mauvaises œuvres pour s’en repentir – ils sont des ouvriers d’iniquité. C’est à cause de leurs mauvaises œuvres dans le peuple que toutes les vierges se sont assoupies et endormies — étant donné qu'elles sont toutes ensemble dans les lieux de prière.

Les lampes des méchants et des rebelles vont s’éteindre au réveil, comme cela est écrit : *Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.* Celui qui méprise l'huile et le vase qui le porte verra sa lampe s'éteindre au réveil. Celui qui a négligé la communion avec Dieu et la vision céleste verra sa lampe s’éteindre au Réveil. La lampe qui s’éteint est la fin d’une vision — il faut mettre l’huile de réserve pour marcher dans la continuation de l’œuvre – il faut accepter d’avoir accès à d’autres vases pour puiser de l’huile, sinon la lampe va s’éteindre.

Malheureusement, les folles n’avaient pas l’huile de réserve. Le souffle de l’homme est une lampe de l’Eternel; Il pénètre jusqu'au fond des entrailles (Prov. 20:27). Intérieurement, les vierges ont conservé la flamme de l'Esprit Saint, mais au Réveil, la flamme de l'Esprit s'éteint pour les folles, par manque de communion. Elles sont arrachées au Corps de Christ à cause de leurs mauvaises œuvres — comme Jésus l'a dit avec les Sarments qui ne portent pas de fruits : *Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.*

Celui qui veut aller dans l’enlèvement doit se battre contre les œuvres du mal dans sa vie parce que l’enlèvement est seulement réservé aux vainqueurs. Et dans notre âge, nous avons reçu une glorieuse promesse dans le Message de Jésus qui nous a été adressé: Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises! (Apoc 3: 20-22)

L’âge de Laodicée a reçu la promesse la plus glorieuse pour le règne avec Le Seigneur Jésus. Mais qui parviendra à vaincre dans notre âge comme Jésus a vaincu? Qui peut vaincre en vivant dans les impudicités et les adultères? Quel est ce soldat qui peut vaincre en refusant les privations que lui impose la guerre spirituelle actuelle? Qui peut vaincre dans notre génération quand le dieu du ventre a triomphé de lui? Ceux qui vont vaincre dans notre génération sont ceux qui auront reconnu leur misère spirituelle, leur état de sommeil et d’assoupissement et qui par cela auront crié au Seigneur dans les pleurs et les larmes pour parvenir à un vrai réveil dans leur vie intérieure. Ceux qui vont vaincre sont ceux qui sont prêts à faire tous les sacrifices pour leur délivrance – ceux qui sont prêts à se séparer réellement de ce qui les empêche d’avancer spirituellement. C’est pour cette raison qu’il faut maintenant appliquer cet enseignement de notre Seigneur Jésus à sa propre vie parce que Le Seigneur Luimême, en tant que Corps appliquera cet enseignement à Ses membres.

Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point. Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un œil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. Car tout homme sera salé de feu. (Marc 9:43-49).

Cet enseignement de Jésus sera appliqué à Son propre Corps. Il arrachera Luimême tous les méchants et tous les scandales qu’il y a dans Sa maison. Avant l’enlèvement, tous les fossoyeurs du Corps de Christ seront jetés dehors. J’insiste sur ce point afin que ceux qui se trompent par des raisonnements inspirés des démons comprennent qu’ils peuvent être carrément arrachés du Corps de Christ, comme le sarment est arraché du Cep pour ne pas prendre part à l’enlèvement. Bien qu’ayant été intégrés au Corps de Christ par le baptême de l’Esprit, tous ne prendront pas part à l’enlèvement. Les yeux, les mains et les pieds qui posent problème dans le Corps de Christ seront coupés et jetés dehors. C'est ceux-là qui diront: *Nos lampes s’éteignent.* Or Paul dit: *N’éteignez pas l'Esprit. (1 Thes 5:19). Un chrétien, par sa propre vie de négligence et de légèreté peut éteindre la flamme de l'Esprit en lui. Je réitère encore l'avertissement solennel de l'apôtre Paul: Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes*. (1 Cor 3:1617)

Au sujet de la femme vertueuse qui est comparée à la vierge sage est écrit: *Elle sent que ce qu’elle gagne est bon; Sa lampe ne s’éteint point pendant la nuit. *(Prov 31:18) Les vierges sages, c'est-à-dire celles qui sont destinées à être l'Epouse, comme la femme vertueuse n'auront pas leurs lampes éteintes. Au contraire, la réserve d’huile, c’est-à-dire l’onction nouvelle — le vin nouveau qui sera donné par l’éclat particulier du soleil les conduira tout droit vers l’Epoux. C’est vraiment déplorable de constater que beaucoup de frères servent Dieu sans penser à l’enlèvement. Mais celui qui sert Dieu sans penser à l’enlèvement ne peut pas avoir un service fidèle. Mais il agira selon son propre chef.

Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. (Matth 13:29-30)

Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge! (Apoc 22:15)

Les temps de sommeil et d’assoupissement ont eu des conséquences dramatiques sur la vie des candidats à l’enlèvement dans notre génération. Mais Le Seigneur voulant nous faire grâce a prévu un Cri de réveil dans le Milieu de la nuit pour amener les vierges sages à une prise de conscience collective. C’est à cette heure de la nuit que commence le jugement dans la Maison de Dieu. Toutes les abominations, les scandales, les péchés, les impuretés et souillures qui sont dans le Corps de Christ commencent à être jetés dehors à partir de Minuit. Tous les chiens, les serpents et les scorpions qui sont dans le Corps de Christ sont jetés dehors au réveil. Ceux qui commettent l’iniquité sont jetés dehors dans les ténèbres. Pour eux, s'arrête la course pour l'enlèvement, car Minuit est une heure de séparation. Le Cri de Minuit est un Cri de séparation entre les vierges folles et les vierges sages. Le Cri de Minuit donne un Message qui vient achever la purification du Corps de Christ en vue de la révélation de l’Epouse.

Tous ceux qui après avoir cru au Message d’appel à sortir de Babylone ont continué à vivre dans la religion ne seront pas enlevés. Le Seigneur a une Armée sur la terre sur laquelle Il veille en ce moment pour tirer vengeance de Ses ennemis. Mais les méchants seront jetés DEHORS, c’est-à-dire hors du Corps de Christ. Certains tomberont en enfer et d’autres dans la grande tribulation. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (Jean 15:6) Il faut que cela soit bien clair dans les esprits des frères qui cultivent beaucoup d'imaginations. Comme on peut le constater, la fournaise dans laquelle sont jetés les sarments asséchés, gangrénés par la vie de péché est pour la perdition.

Mais Paul parle aussi de la fournaise de l’épreuve, c'est-à-dire la grande tribulation. *Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'œuvre de chacun. Si l'œuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l'œuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.* (1 Cor 3 :10-15)

Il existe une épreuve de feu pour les méchants, les impudiques, les adultères, les rebelles, les propagateurs de fausses doctrines et les orgueilleux du Message du temps de la fin. A Minuit, Dieu vient tirer vengeance de leurs mauvaises œuvres. Malheur à ceux qui ont refusé d’entendre le Cri de réveil qui appelle à la repentance!

Malheur aux chefs religieux, malheur aux esprits hautains qui combattent les Ministères envoyés par Dieu. A ce sujet, Esaïe dit: *Car il y a un jour pour l’Eternel des armées contre tout homme orgueilleux et hautain, contre quiconque s’élève, afin qu’il soit abaissé; contre tous les cèdres du Liban, hauts et élevés, et contre tous les chênes de Basan; contre toutes les hautes montagnes, et contre toutes les collines élevées; contre toutes les hautes tours, Et contre toutes les murailles fortifiées; contre tous les navires de Tarsis, et contre tout ce qui plaît à la vue. L’homme orgueilleux sera humilié, Et le hautain sera abaissé: L'Eternel seul sera élevé ce jour-là. Toutes les idoles disparaîtront...* (Es 2:12-18)

Les gens de la Maison de Dieu, candidats à l’enlèvement sont jugés maintenant à cause de leurs mauvaises œuvres dans les temps de sommeil et d’assoupissement. C’est pour cette raison que personne ne doit refuser maintenant la réprimande qui nous est adressée pour nous parfaire. Cette réprimande nous dit: Aie du zèle et repens-toi! Nous sommes appelés nous tous qui voulons être enlevés à nous repentir de nos mauvaises œuvres à Minuit.

11. Que la fianncée se lave

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. (1 Thess. 5 :23).

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.(Hébr. 12 :14)

Nous ne pouvons pas traiter le sujet de l’enlèvement sans parler de la sanctification qui est la toilette du chrétien. La Bible met un accent particulier sur la sanctification de ceux qui se sont engagés dans la course de l'enlèvement parce que l'enlèvement est le commencement du mariage entre Le Seigneur Jésus et Son Epouse. En effet, au commencement de l’Eglise, l’apôtre Paul nous a fiancés au Seigneur comme une vierge pure. Mais maintenant, le mariage doit avoir lieu entre la jeune fille vierge et son fiancé. C’est la raison du Message du Temps de la Fin et c’est aussi la raison du Cri de Minuit – l’appel à la préparation rigoureuse à laquelle sont soumises les vierges. Les vierges qui veulent voir l'Epoux doivent se laver et se tenir propre pour le mariage —comme cela est vu dans le livre d'Esther. Les jeunes filles ont été soumises à une rude épreuve de préparation. Elles se sont lavées et se sont parfumées pendant des mois avant d'avoir accès au roi.

Dans notre génération, les chrétiens foulent au pied la sanctification et veulent quand même être enlevés. Dans nos Assemblées, la débauche est répandue et le péché ne choque plus personne parce qu’on a fini par nous y accommoder. Celui qui s’accommode au péché s’accommode à la mort et par cela à l’enfer où il va séjourner pour le reste de ses jours. Il est bien que chacun comprenne qu’en tant que jeune fille, il doit se laver proprement avant de voir l’Epoux. Qu’est-ce que c’est que la sanctification? C’est la toilette du chrétien. Sans la sanctification, nul ne verra Le Seigneur. Autrement dit, celui qui ne se lave pas ne verra pas l’Epoux. Celui qui ne fait pas sa toilette ne sera pas enlevé. C’est pourquoi le temps d’achever notre sanctification est arrivé. C'est le temps de laver proprement le corps, l'âme et l'esprit par la Puissance du Saint-Esprit, dans les jeûnes et les prières. Sur ce sujet, il y a aussi des illusions et des hallucinations qu’il convient de lever. La Bible parle de trois niveaux de sanctification.

La sanctification du chrétien par Le Seigneur

Sanctification par le sang

C’est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par* son *propre sang, a souffert hors de la porte. Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre. (Hébr. 13 :12-13)

Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu. (1 Cor 6:11)

C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes... (Hébr. 10:10)

Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. (Hébr. 10:14).

C’est ici un premier niveau de sanctification. Cette sanctification est reliée au pardon des péchés, par la justification. En effet, celui qui croit dans le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ, obtient le pardon des péchés. Dieu met en oubli tous ses péchés commis dans les temps d’ignorance et le regarde désormais comme celui qui n’a point commis de fautes. Dans ce cas, la Bible dit qu’il est sanctifié une fois pour toute. Cette œuvre de pardon est déjà accomplie pour tous les chrétiens et elle nous donne la possibilité d’être toujours pardonnés par Le Seigneur.

La sanctification par la Parole

Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. (Jn 17:17-19)

Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (Jn 15:3)

Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères (Hébr. 2:11)

Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur, puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. Car Toute chair est comme I herbe, Et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche et la fleur tombe. Mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l’Evangile. (1 Pier 1:22-25).

Après avoir été sanctifié par le sang de Jésus, en vue de la justification, le croyant parvient à la nouvelle naissance, par la Parole de Dieu. Cette opération de l’Esprit produit la régénération du cœur. Un cœur né de nouveau est un cœur sanctifié, c’est-à-dire un cœur qui peut désormais accepter et obéir à la Parole de Dieu. C'est pourquoi les chrétiens sont appelés des saints. Les disciples du Christ avaient été régénérés par la Parole qu'ils avaient entendue, en cela ils étaient purs, sauf Juda qui ne pouvait pas naître de nouveau, à cause de sa nature démoniaque. Ces deux niveaux de sanctification sont le fait de Dieu. L’apport de l’homme n’est pas nécessaire ici. Car Christ a souffert seul hors de la porte pour nous sanctifier. C’est aussi le Saint-Esprit qui nous conduit à la nouvelle naissance par la Parole de Dieu. Après que Le Seigneur Dieu nous ait placé dans cette position de sanctifiés, il nous demande de le sanctifier Lui Le Seigneur. En cela, on voit que la sanctification est réciproque entre nous et Le Seigneur.

La sanctification du Seigneur par le chrétien sanctification par le comportement

Alors l’Eternel dit à Moïse et à Aaron: Parce que vous n’avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d’Israël, vous ne ferez point entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne. Ce sont les eaux de Mériba, où les enfants d’Israël contestèrent avec l’Eternel, qui fut sanctifié en eux. (Nbre 20:12-13)

Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous (1 Pier3:15)

Les fils d’Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun un brasier, y mirent du feu, et posèrent du parfum dessus; ils apportèrent devant l’Eternel du feu étranger, ce qu’il ne leur avait point ordonné. Alors le feu sortit de devant l’Eternel, et les consuma’ ils moururent devant l’Eternel. Moïse dit à Aaron: C’est ce que l’Eternel a déclaré, lorsqu’il a dit: Je serai sanctifié par ceux qui s'approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout le peuple. Aaron garda le silence. (Lév 10:1-3)

Ceux qui s’approchent de Dieu doivent le sanctifier par leur vie de pureté et de sainteté. C’est pour cette raison que Le Seigneur nous a donné Sa Parole. Nous devons nous sanctifier pour aller à la rencontre du Seigneur. Alors, Il dit: Je serai sanctifié par ceux qui s'approchent de Moi. Les chrétiens doivent sanctifier Le Seigneur dans leur vie, c'est-à-dire qu'ils doivent faire des efforts pour être agréables à Dieu. Ils doivent faire des efforts pour que le Saint-Esprit trouve Son plaisir en eux, car comme le dit l’Ecriture: Nous sommes le temple du Saint-Esprit. Nous ne sommes pas seulement des temples, mais aussi des vases que Dieu veut utiliser pour Son service. Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil. Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. (1 Tim 2:20-21)

Nous devons nous conserver purs pour être utile à notre Seigneur. Mes chers candidats à l’enlèvement, si depuis le commencement on devait se conserver purs, combien ne devrions-nous pas le faire maintenant où nous nous trouvons à la porte du témoignage final? C’est pour cette raison que le Cri de réveil de Minuit nous appelle à la sanctification et à la séparation totale d’avec le péché. Car c’est maintenant l’heure de la révélation de l’Epouse de Christ par la pratique de la Parole de Dieu. Quelle heure est-il à l’horloge de Dieu? Il est Minuit et le Cri de Minuit retentit. C’est un appel à la repentance des mauvaises œuvres accomplies dans les temps de sommeil et d’assoupissement – un appel au jeûne et à la prière et un appel à la guerre de libération du Corps malade de Christ.

Rentrez en vous-mêmes, examinez-vous, Nation sans pudeur, Avant que le décret s’exécute et que ce jour passe comme la balle, Avant que la colère ardente de l’Eternel fonde sur vous, Avant que le jour de la colère de l'Eternel fonde sur vous! Cherchez l’Eternel, vous tous, humbles du pays, Qui pratiquez ses ordonnances! Recherchez la justice, recherchez l’humilité! Peut-être serez-vous épargnés au jour de la colère de l’Eternel. (Soph 3:1-3)

Le Message de l’enlèvement est prêché aujourd’hui pour échapper à la colère de Dieu qui va s’abattre sur la terre. Alors que chacun entre en lui-même pour s’examiner avant qu’il ne soit trop tard. Que chacun cherche Dieu pour le trouver au lieu de reposer sa foi sur un serviteur de Dieu. Que chacun lave sa robe dans les prières et les jeûnes. Que chacun combatte le péché qui a triomphé de lui. A ce sujet, notre frère Paul nous a exhortés à la résistance et à la témérité: *Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. *(Hébr. 12:4) La vie des chrétiens est une vie de combat perpétuel contre le péché, à l'image de Jésus qui est venu dans le monde et qui a lutté jusqu'au sang en combattant le péché.

Notre Seigneur a versé Son sang dans Son combat contre le péché – Il a été blessé au talon. La même chose nous est demandée aujourd'hui: Tous ceux qui sont candidats à l’enlèvement doivent se battre en résistant jusqu’au sang dans le combat contre le péché, parce que l’issu de ce combat est le défi de la ressemblance parfaite à Christ. Malheureusement plusieurs parlent de la sanctification et du combat contre le péché à la légère. Le Cri de Minuit proclame la guerre contre le péché en vue de la délivrance totale du corps – de l’âme et de l’esprit de l’Epouse qui doivent être à la disposition du Seigneur Jésus-Christ pour le témoignage final.

12. La parabole des noces

L’homme qui n’était pas vêtu

Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit:

Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville.

Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n’en étaient pas dignes. Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. (Matth 22:122)

Dans cette Parabole, les invités aux noces organisés par le Roi ne sont pas différents de ceux qui sont appelés aux noces de l’Agneau et qui forment l’Epouse de l’Agneau dans Apocalypse 19. Et l’ange me dit: Ecris: Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. (Apoc 19:9) Ce sont ceux-là qui sont appelés aux noces qui doivent former l'Epouse de Christ: Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée (Apoc 19:7) Le Seigneur Jésus parle de l'organisation des Noces de l'Agneau. Il montre comment Son Père a pris les dispositions nécessaires pour organiser des Noces pour Son Fils et comment les gens du Royaume se sont comportés vis-à-vis de l'invitation du Roi. Le Roi a envoyé vers les invités, Ses serviteurs qui sont les amis de l'Epoux. J'ai déjà montré par les Ecritures qu'il existe une prédication de l’enlèvement pour les noces prêchée par les serviteurs du Roi. C'est cette prédication qui représente l’INVITATION dans cette Parabole.

Plusieurs l’ont reçue, mais comme il est écrit, ces invités ne voulurent pas venir. Il existe plusieurs manières de refuser une invitation. Pour ces invités, ils ont décliné l’invitation à cause de leurs occupations. Ce sont des gens occupés par les affaires de la terre et qui ne peuvent pas trouver du temps pour Dieu, bien qu’ils aient reçu l’invitation du Roi. Le Roi a insisté en pensant que les premiers serviteurs n’avaient peut-être pas bien transmis l’invitation. Alors Il a envoyé d’autres, avec un Message d’insistance: *Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.*

Face à cette insistance, les conviés ont eu des réactions qui ne pouvaient qu’humilier le Roi. Certains ont continué de vaquer à leurs occupations qu’ils estiment plus importantes que l’invitation du roi: Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic…Cette Parole rejoint celle de Luc 17: Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr. Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra. (Luc 17: 24-30) Le comportement des chrétiens vis-à-vis de la Parole de Dieu aujourd'hui est le meilleur signe que nous sommes parvenus à la porte de l'enlèvement. Il n'ya pas d'autres signes plus évidents.

La plupart des candidats à l’enlèvement sont devenus des trafiquants – ils exercent le trafic jusque dans l’église. Ce sont des vierges folles atteintes par la cupidité – l’amour de l’argent et des affaires qui empêchent la croissance spirituelle et la préparation pour l’enlèvement. Plusieurs parmi nous ont oublié qu'ils peuvent poser des actes qui leur ferment définitivement la porte de l'enlèvement. Parce qu'il existe des péchés qui ont des conséquences graves sur la fin de la course pour ceux qui les commettent. Regardez le comportement de ces conviés! N’est-ce pas qu’ils n’ont aucun respect pour le Roi et Son héritier? N’est-ce pas qu’ils ont humilié le Roi et Son fils, eux gens du Royaume ?

Tandis que certains conviés ont continué à vaquer à leurs occupations sans s’inquiéter de l’invitation du roi, d’autres tuèrent les serviteurs du Roi : et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent…Les frères et sœurs de la fin des temps et particulièrement ceux issus du Message du temps de la fin sont gravement atteints par ce péché. Ils aiment rejeter les serviteurs du Roi – ceux qu’Il a mandaté pour leur porter l’invitation aux noces. Mes chers amis, la Bible ne ment pas, Elle dit toute la vérité. Il existe des conviés animés par un esprit de rébellion vis-à-vis du Roi et de Ses envoyés. Ceux-là outragent les amis de l’Epoux – envoyés du Roi pour les appeler aux noces. L'on se demande comment des conviés du Roi peuvent-ils avoir de tels comportements – des comportements aussi outrageux et aussi violents conduisant jusqu'à la mort. C'est ainsi que cela est écrit et c'est ainsi que la chose s'accomplit. La Bible dit que celui qui hait son frère est un meurtrier:

Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui. (1 Jn 3:15) Parmi les candidats à l'enlèvement se trouvent établis des péchés qui peuvent facilement fermer la porte à plusieurs, ce sont notamment: le rejet, le mépris, la haine et les disputes entre les frères et entre les serviteurs de Dieu. C’est en notre milieu que celui qui dit avoir reçu de Dieu un Ministère est aussitôt rejeté, méprisé et calomnié sans avoir même été écouté. Et pourtant Jésus a dit: Vous les reconnaîtrai à leurs fruits. (Matth 7:15-16)

Les faux comme aussi les vrais prophètes et serviteurs de Dieu sont seulement reconnus à leurs fruits et non à leurs prétentions. C'est pourquoi le peuple de Dieu doit toujours éprouver les serviteurs de Dieu qui lui sont envoyés avant de les rejeter: *Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette, rejette celui qui m’a envoyé.* (Luc 10:16) Il est encore écrit: *Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.* (Jn 12:48).

Le comportement de ces conviés est bel et bien le comportement des vierges folles. Ce sont elles qui refusent d’écouter ce que l’Esprit dit par Ses vases. Elles ont rejeté l'invitation du Roi par leur comportement. Ce démon de rejet s'empare facilement des croyants issus du Message du temps de la fin et les prive de la grâce de Dieu. Mais c'est maintenant l'heure de réfléchir et d'opérer un choix pour ne pas tomber sous le jugement de Dieu s'il n'est pas déjà trop tard. Car vis-àvis du comportement des conviés, le Roi a réagi. *Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville.* Comme je l'ai dit plus haut, le jugement viendra sur les méchants qui sont dans la Maison de Dieu. La grande ville Babylone, qui a étendu ses limites dans le Royaume de Dieu et aussi dans le Corps de christ sera détruite – ravagée par l’Armée du Seigneur Jésus-Christ – c’est cela la guerre de libération que nous menons en ce moment.

A la suite de cette guerre prendra place le témoignage final qui appellera des conviés qui n’étaient même pas attendus aux noces – ceux là viendront prendre la place des premiers qui avaient été invités et qui ont décliné l’invitation par leurs mauvaises œuvres. *Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives.* C'est le témoignage de la fin, au moment où la salle est prête. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. (Matth 24:12-14) Nous sommes à cette heure, dans un contexte de jugement, parce que même le témoignage de la fin est un témoignage de jugement. D'un côté, l'amour du plus grand nombre se refroidit, c'est-à-dire que les gens de la Maison de Dieu n'aiment plus Dieu et Ses serviteurs et de l'autre, un appel est lancé pour rassembler ceux qui n'étaient même pas attendus aux noces – les malades spirituels de tout genre. Car il y a beaucoup d'appelés mais peu d'Elus. Les noces sont organisées à l'attention des élus, car tous ceux qui y sont appelés n'entreront pas.

Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces?* *Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

Dans cette Parabole de Jésus, il est question d’un homme, que le Roi a appelé aimablement «ami» qui n’avait pas revêtu d’habits de noces et qui a été mis dehors à la porte. La position de cet homme est le symbole de tous ceux qui seront éjectés du Corps de Christ après y avoir été intégrés par le baptême du Saint-Esprit. La salle des noces n'est pas le Corps de Christ, mais ce sont les membres glorifiés du Corps de Christ appelés Epouse qui se retrouveront dans la salle des noces. Sous d’autres rapports, la Jérusalem Céleste est aussi l’Epouse de l’Agneau. (Apoc 21:1-3) Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d'une pierre très précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal. (Apoc 21:9-11)

Dans ce contexte, en voyant cette ville – la nouvelle Jérusalem, il faut voir aussi le Corps de Christ glorifié, dépouillé de toutes les impuretés et souillures. *Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville! Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!* (Apoc 22:12-15) Ceux qui sont rejetés hors de la ville comme cet homme qui a été jeté hors de la salle des noces n'ont pas lavé leur robe. Ce sont des gens qui ont méprisé la vie de sanctification dans la marche de la foi.

L’homme qui a été mis dehors n’avait pas d’habits de noces. Pour l’Epouse, l’habit de noces est le fin lin éclatant, c'est-à-dire «les œuvres justes des saints». (Apoc19:7-8) Mais cet ami du roi n’avait rien de tout cela. Il est resté sur le Cep sans porter de fruits – il était dans la ville sans laver sa robe – il était dans le Corps mais ne se préparait pas, parce qu'il fait partie de ceux qui pensent que le fait d'être baptisé du Saint-Esprit est le ticket final pour l'enlèvement. Il fait partie de ceux qui pensent que le fait de croire au Message est suffisant pour être Epouse de Christ. Cet homme fait partie de ceux qui pensent que le vainqueur de Laodicée est celui qui a cru au Message de William Branham. Alors qu’il ne suffit pas de croire au Message, mais il faut pouvoir l’appliquer à sa vie jusqu’à la fin pour être déclaré vainqueur, parce que les vainqueurs sont connus à la fin de l’épreuve ou du combat – pas au commencement. Cet homme comptait sur ses amitiés avec le Roi, comme plusieurs aujourd'hui comptent sur leur foi dans le Message. Plusieurs comptent sur le baptême du Saint-Esprit, parce qu’ils sont sûrs qu’ils sont scellés pour toujours – ils sont entrés et c’est la fin pour eux. Mais ils oublient qu’il y en a qui ont été mis dehors à la porte.

Cette scène nous fait penser à une Parole d’Esaïe qui fait bien peur: *Qui est aveugle, sinon mon serviteur, et sourd comme mon messager que j’envoie? Qui est aveugle, comme l’ami de Dieu, aveugle comme le serviteur de l’Eternel ?* Tu as vu beaucoup de choses, mais tu n’y as point pris garde; On a ouvert les oreilles, mais on n’a point entendu. (Esaïe 42:19-20)

Par ces Paroles, Le Seigneur nous apprend qu’Il a des serviteurs et même des amis qui sont aveugles et sourds, des hommes qui ne peuvent plus voir le Plan de Dieu à cause de l’aveuglement et entendre la voix de Dieu à cause de la surdité spirituelle. Comment de tels individus peuvent-ils conduire le peuple de Dieu? Et pourtant ce sont des amis du Roi – des envoyés qui apportent aussi le Message de l’enlèvement. Ils sont sourds et aveugles – ce sont des serviteurs méchants. Celui qui veut être enlevé doit prendre garde pour ne pas se confier dans un serviteur de Dieu qui est devenu sourd et aveugle, mais plutôt se remettre au Seigneur dans la communion du Saint-Esprit. Certes, il faut connaître les amis de l’Epoux qui portent la prédication de l’enlèvement pour les écouter, mais il ne faut pas leur confier son sort spirituel. Cela n’est pas ainsi!

Le lendemain, ils se mirent en marche de grand matin pour le désert de Tekoa. A leur départ, Josaphat se présenta et dit: Ecoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem! Confiez-vous en l’Eternel, votre Dieu, et vous serez affermis; confiezvous en ses prophètes, et vous réussirez. (2 Chron 20:20)

Les prêtres du culte de la personnalité en notre milieu évoquent ce verset biblique pour pousser le peuple de Dieu à remettre son sort entre les mains des serviteurs de Dieu. Je voudrais dire à ce sujet que l’homme de Dieu tué par le lion dans 1 Rois 13avait remis son sort entre les mains d’un vieux prophète – un prophète aveuglé par le péché et qui ne voyait plus clair – quelqu’un à qui Dieu ne parlait plus. Ce vieux prophète était conscient que Dieu ne lui parlait plus, mais il trompa le prophète que Dieu avait envoyé à Béthel en lui faisant croire qu’il avait encore des visions. Malheureusement, l’homme de Dieu a cru à son mensonge et il en est mort, dévoré par un lion. A qui la faute? La mort est le sort réservé à celui qui écoute les hommes plus que Dieu Lui-même qui les a envoyés. Certes, il faut se confier aux prophètes de Dieu, mais il ne faut pas le faire aveuglement. Il faut toujours prendre le soin d’examiner soi-même les révélations apportées par les prophètes dans notre génération à la lumière des Saintes Ecritures pour connaître la Vérité. Il faut surtout prier parce qu’il y a des révélations qui nous parviennent dans les prières, parce que la méditation ne suffit pas toujours pour connaître la révélation complète.

Chers candidats à l’enlèvement, prenez garde, parce qu’il y a malheureusement des amis de Dieu qui sont aveuglés par l’adversaire. Il existe des serviteurs de Dieu dans vos assemblées qui sont des vierges folles – des méchants qui ne vont pas dans l’enlèvement et qui vont vous empêcher d’y aller par leur manière de faire. Prenez garde mes chers amis parce qu’il existe des amis de Dieu, des serviteurs de Dieu qui sont sourds – qui n’entendent plus le son de la trompette de Dieu pour vous apprêter pour le grand et dernier combat de l’enlèvement. Ils ne voient pas la révélation du grand combat qui se déroule maintenant. Mais au contraire vous incite à la haine et au mépris des autres serviteurs de Dieu. Faites attention! Prenez garde aux faux ouvriers qui ne sont plus qualifiés pour vous conduire, mais qui veulent quand même vous conduire! Méditez ces Paroles et priez Le Seigneur afin qu’Il vous conduise à accomplir Sa volonté:

Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. (Matth 22:13-14)

Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge! (Apoc 22:15)

Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (Jn 15:6)

13. L'enlèvement dans la première épitre des Théssaloniciens

Plusieurs Ecritures dans le Nouveau Testament parlent de l’enlèvement, mais dans les deux épitres que l’apôtre Paul a adressées aux Thessaloniciens, il a traité le sujet en trois points importants qui nous donnent des enseignements prophétiques sur l’événement. Dans la première épître, au chapitre 4, Paul, d’après une révélation parle de l’enlèvement en rapport avec les morts en Christ qui font partie des vainqueurs qui ressusciteront pour l’événement. (1 Thes. 4:13-18).

Après les morts en Christ, au chapitre 5, Paul parle de ce qui se passe avec les vivants, c’est pour cela qu’il parle des temps et des moments. Nous savons que pour les morts, il n'y a pas de temps et de moments. Dans la deuxième épître, au chapitre 2, Paul parle de ce qui se passe dans l'Eglise avant l'enlèvement, notamment l'établissement de l'apostasie; il présente cela comme un signe avantcoureur de l'enlèvement. Je voudrais revenir sur les révélations de Paul dans la première épitre.

La position des morts en Christ au jour de l’enlèvement

Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un cri de commandement, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. (1 Thes. 4:13-18)

Dans cette déclaration de Paul, il est bel et bien question des morts en Christ et du jour «» de l’enlèvement. Tous les événements dont Paul parle dans ce texte ont lieu successivement le jour même de l’enlèvement, dans le même instant et dans le ciel, avec une conséquence sur ceux qui sont morts en Christ et dont les âmes sont gardées dans le paradis au ciel. Nous ne devrons pas oublier que les morts en Christ sont actuellement dans le Paradis auprès du Seigneur, mais qu’au jour de la résurrection, ils sortiront des tombes dans lesquelles ils avaient été ensevelis pour monter à la rencontre du Seigneur avec les vivants. En ce moment, ils auraient revêtus des corps nouveaux de résurrection: *Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.* (1 Cor:42-44)

Trois choses se passent le moment venu: le Cri de commandement – la Voix de l’Archange et le Son de la trompette de Dieu. Le Cri de commandement est poussé par Le Seigneur Lui-même pour ramener à la vie ceux qui sont morts, comme Il le fit pour Lazare dans Jean 11 : *Ayant dit cela, il cria d’une voix forte: Lazare, sors !* (Jean 11:43) Cette voix forte du Seigneur qui est le Cri de commandement va ramener les morts en Christ à la vie pour l'enlèvement. Quant à la voix de l’archange et au son de la trompette de Dieu, ils annoncent la descente du Seigneur du ciel.

Le Cri de commandement dont il est question ici retentit le jour de la résurrection des morts – pas avant! Cette Ecriture ne doit pas être sortie de son contexte pour servir à expliquer d’autres événements prophétiques. L’apôtre Paul a bien dit que c’est d’après une révélation du Seigneur qu’il a tenu ces propos au sujet de ceux qui dorment en Christ. Dans la brochure L’enlèvement, le frère Branham a utilisé ce passage pour expliquer ce qui se passe maintenant dans l'Eglise avant l'enlèvement.

«Maintenant, j’aimerais que vous remarquiez qu’une chose glorieuse prend place ici. Ne le manquez pas. Vous voyez? Maintenant, remarquez que la Parole dit ici dans 1

Thessaloniciens qu’il y a trois choses. Remarquez les versets 13 à 16, il y a trois choses qui doivent se passer avant que Le Seigneur Lui-même apparaisse. (Rapidement, car nous devons terminer maintenant). La première chose qui doit se passer, remarquez, c’est une voix, une trompette. Lisons-le maintenant et voyons si cela est correct. “Car le Seigneur lui-même, avec un cri de commandement, avec une voix d’archange, et avec la trompette de Dieu… ”.

  1. Trois choses se passent: un cri, une voix, une trompette, avant que Jésus apparaisse.

Maintenant, un cri. Jésus fait les trois lorsqu'Il descend. Un cri, qu’est-ce qu’un cri? C’est le message qui vient en premier, le Pain vivant de la Vie qui fait apparaître l’Epouse.

  1. Maintenant, Dieu a une manière de faire les choses et Il ne la change jamais. Il ne la change jamais. Il est le Dieu qui ne change jamais. Dans Amos 3.7, Il a dit qu'Il ne ferait rien sur la terre avant qu'Il ne l'ait révélé en premier à Ses serviteurs les prophètes. Et c'est aussi certain que ce qu'Il a promis, Il l'accomplira.
  2. Maintenant, rappelez-vous que nous sommes passés au travers des âges de l'Eglise, mais il nous a été promis que dans les derniers jours, selon Malachie 4, il y aurait à nouveau un retour, un prophète dans le pays. C'est juste! Remarquez sa nature et à qui il ressemblerait. Oh, Dieu utilisa cet Esprit-là à cinq reprises: en Elie, en Elisée et en JeanBaptiste et pour appeler l’Eglise à sortir et le reste des Juifs; cinq fois, grâce, J-é-s-u-s, f-a-i-th (foi en anglais), et c’est le chiffre de la grâce. Vous voyez? C’est bien...»

«La première chose, c’est le retentissement de la trompette, je veux plutôt dire un cri et ensuite une voix et ensuite une trompette. Premièrement Le cri, un messager qui prépare le peuple, deuxièmement une voix, celle de la résurrection, la même voix forte qui appelle Lazare hors de la tombe. Jean 11.38 et 44. D’abord le rassemblement de l’Epouse et ensuite la résurrection des morts pour être enlevés tous ensemble. Vous voyez ? Maintenant, observez les trois choses qui prennent place.

  1. Qu'est-ce qui suit? Etait-ce une trompette? Un cri, une voix, une trompette. Maintenant troisièmement c’est une trompette. A «la fête des trompettes», elle appelle toujours les gens à la fête; et cela, c’est le souper de l’Epouse, le souper de l’Agneau avec l’Epouse dans le Ciel.
  2. Vous voyez? La première chose qui vient, c’est Son Message appelant l’Epouse à se rassembler. La chose qui suit, c’est la résurrection de l’Epouse endormie, ce sont ceux qui sont morts dans les autres âges. Ils sont pris ensemble. La trompette, c’est la fête dans les

Cieux, dans le Ciel. Eh bien mes amis, c'est la chose qui prendra place...»

Les déclarations de frère Branham ici ne peuvent pas faire mentir la Sainte Bible. C’est pour cette raison qu’on doit toujours ramener les enseignements du prophète à la Parole de Dieu infaillible. Que se passe t-il en réalité sur ce sujet? En effet, l’événement que le prophète décrit avant l’enlèvement en s’appuyant sur le texte de 1 Thessaloniciens 4 se produit aussi bien pour les vivants que pour les morts en Christ. Mais le texte de Thessaloniciens n'est pas approprié pour expliquer ce qui concerne les vivants – et pourtant c'est ce que le prophète a fait – il a utilisé le Cri de commandement pour expliquer le Message qui rassemble l’Epouse pour l’enlèvement. Alors que ce Cri s'adresse aux morts en Christ pour les ramener à la vie. Il aurait dû utiliser le Cri de Matthieu 25: 6 qui s'adresse aux dix vierges endormies d’un sommeil qui n’est pas la mort en Christ. Dans Thessaloniciens, ceux qui dorment dont Paul parle sont des morts, c'est pourquoi par opposition à cela, il parle de «.nous les vivants qui seront restés»

Il faut éviter de faire l’amalgame sur ce sujet, et il ne faut pas surtout utiliser des passages qui ne sont pas appropriés pour expliquer ce qui se passe en ce moment dans l’Eglise. L’enlèvement est précédé par deux Cris: Un premier Cri – le Cri de Minuit poussé en direction des vivants, pour réveiller les esprits assoupis et endormis qui attendent l'enlèvement (Matth 25:5-6) et un autre Cri – le Cri de commandement poussé en direction des morts en Christ pour les ramener à la vie, en vue de leur libération des tombes. Le premier Cri – le Cri de Minuit retentit maintenant; c’est un Message de réveil qui réengage les vierges sages dans la préparation pour l’enlèvement. Le deuxième Cri, le Cri de commandement retentira le jour même de l’enlèvement et sera seulement entendu par les morts en Christ. C'est ainsi que Dieu a disposé les choses et c'est ainsi qu'elles s'accomplissent.

14. LE JOUR ET L’HEURE DE L’ENLEVEMENT

Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive. Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront: Paix et sûreté! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment, dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent, s'enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de l'amour, et ayant pour casque l'espérance du salut. Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. C'est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. (1 Thes 5:1-11)

Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. (Matth 24:36)

Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. (Matth 25:13)

Dans les différentes révélations exposées par l’apôtre Paul concernant l’enlèvement, il montre aux frères que le jour du Seigneur qui est aussi «le jour J» de l’enlèvement viendra comme un voleur. Le jour de l’enlèvement ne sera pas connu des hommes, mais sera un jour de surprise. Jusqu’à présent, plusieurs se sont livrés à des calculs mathématiques et scientifiques pour trouver des années, des mois et des jours. Mais Le Seigneur n'est jamais venu à ces dates. Pour finir, il y en a qui ont expliqué qu'Il est venu en Esprit et qu'Il est déjà là. Mais le retour du Seigneur que nous attendons aura un effet particulier sur nous, celui de la transmutation de notre corps mortel en corps éternel. Tant que nous ne sommes pas transmuer, c'est la preuve que notre Seigneur n'est pas encore venu. Bien que Le Seigneur Jésus dans Ses enseignements ait dit que personne ne connaît ni le jour, ni l'heure, l'apôtre

Paul nous montre que le jour du Seigneur ne surprendra pas ceux qui sont dans la lumière. Les fils du jour ne seront pas surpris par l’avènement du Seigneur. Qui sont les fils du jour en relation avec l’enlèvement? Il s’agit de ceux qui verront le jour paraître, parce que notre marche a lieu dans la nuit, depuis le temps du Soir jusqu'au Matin en passant par Minuit et le chant du coq. Le Seigneur vient au Matin, selon les temps prophétiques. Ceux qui auront conservé la lumière jusqu'au matin le verront et ne seront pas surpris par l’événement.

A la fin du livre d’Apocalypse se trouve le verset de l’achèvement qui pour moi demeure le signe le plus sûr pour celui qui va dans l’enlèvement. *Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens***. (Apoc 22:16-17) Selon ce verset, c'est l'Epouse qui en relation étroite avec l'Esprit vont réclamer le retour du Seigneur en tant qu'Epoux: Ils diront: *Viens! C’est ici une prière. L’Epouse à la fin aura une seule prière sur les lèvres et dans son cœur: Seigneur vient!* A un moment précis dans la marche de l’Epouse, tous ceux qui vont dans l’enlèvement, commenceront à réclamer par une prière unanime, inspirée par le Saint-Esprit, l’avènement du Seigneur Jésus en tant qu’Epoux. C’est l’Epouse qui va réclamer l’enlèvement, c’est pour cette raison qu’elle ne sera pas surprise par cela.** Tous ceux qui prennent part à l’évènement verront cette prière monter dans leur cœur, en ce moment, ils sauront que c’est le temps. Ils ne connaîtront peut-être pas «le jour J», mais ils sauront que c’est le moment d’être pris avec Le Seigneur, leur Epoux.

Quelle est la jeune fille qui est allée se marier sans avoir auparavant été informée par son fiancé du jour du mariage? De même, Christ ne nous surprendra pas, pour nous qui prenons part à l’événement. L’enlèvement pour nous ne fait pas peur, parce que nous ne faisons que monter auprès de notre Epoux. Pour nous, ça sera un jour spécial de gloire, après avoir souffert la moquerie, le mépris et la haine. Comme il est écrit: Le Seigneur essuiera toute larme de nos yeux.

Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. (Apoc 7:17)

Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. (Apoc 21:4)

Ces deux versets sont des Paroles de consolation pour ceux qui passent par la grande tribulation (Apoc 7) et aussi pour ceux qui sont enlevés en tant qu’Epouse de Christ (Apoc 21). Dieu essuiera nos larmes à la fin de la marche – pas avant! C’est pour cette raison qu’il faut persévérer jusqu’à la fin. L'apôtre Paul a eu

raison, nous ne serons pas surpris par l'enlèvement.

Conclusion

Qui sera enlevé? Voici la question. Que chacun y réponde selon ce que l'Esprit lui dit au moment où il achève de lire cet exposé. Mais selon ce qui est écrit dans la Parabole de l'enlèvement: *Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.* (Matth 25:10) Comme nous le lisons, celles qui étaient prêtes entrèrent dans la salle des noces et la Porte fut fermée. Dans Apocalypse 19, il est écrit au sujet des noces, que l'Epouse s'est préparée: *Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.* (Apoc 19:7-8).

Nous sommes sauvés par la foi, mais nous serons enlevés par nos œuvres dans la foi. Car il existe un habit de noce, celui qui ne l’a pas sera mis dehors. Celui qui n’aura pas revêtu le fin lin éclatant et pur sera mis dehors! Celui qui aura conservé sa nudité, comme le Seigneur en a fait le reproche aux chrétiens de Laodicée ne sera pas enlevé – il sera mis dehors. Celui qui aura un autre habit qui ne correspond pas à la tenue des noces, comme cet homme, cet ami dont le Roi a parlé sera mis dehors, à la porte sur les ordres mêmes du Roi.

Mes chers candidats à l’enlèvement, le Cri de Minuit retentit ! Ne vous laissez pas distraire par Satan, notre adversaire, mais écoutez le Message d’interpellation qui sort de ce Cri et engagez-vous de tout votre cœur pour répondre à l’appel de Dieu en ce moment. Et l’appel que Dieu lance en ce moment est pour votre bien spirituel – c’est encore un secours divin pour vous remettre dans la course si vous avez un peu baissé les bras. Alors prenez la main tendue de Dieu et n’endurcissez pas votre cœur. Ne faites pas comme Nahaman, qui au lieu de plonger dans le Jourdain a passé son temps à évoquer tous les fleuves qu’il y avait en Syrie et qui pourtant ne pouvaient pas le guérir. Il devrait seulement exécuter le Message que Dieu lui avait adressé par le prophète Elisée, parce que la solution de Nahaman ne venait pas du prophète, mais de Dieu qui à travers Elisée lui a donné une solution. Mais Nahaman a murmuré avant de s’exécuter. Heureusement qu’il n’était pas tard pour lui, parce qu’il avait retrouvé la restauration de son corps.

C’est sur cette exhortation que je mets un point final à cet exposé. Que notre Seigneur Jésus-Christ qui est mort pour nos péchés et qui désire nous prendre avec Lui dans la gloire vous bénisse tous! Qu’Il vous fasse trouver Sa bénédiction dans cette brochure sur l’Enlèvement. A Lui seul la gloire et le règne au siècle des siècles Amen! Maranatha! Jésus revient bientôt !

Abidjan, le 15 Juillet 2008