Publication: 26 mars 2015
Temps de lecture: ~ 23 minutes
Auteur: Parfait M'bra
Download
Néhémie - Echanson du Roi Artaxerxés
Exhortation de fin février 2015

Mes chers frères et sœurs, je vous salue tous dans le nom précieux de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. Que Sa grâce et Sa paix soient avec vous. C’est avec beaucoup de reconnaissance que nous pouvons regarder en arrière et bénir le nom de notre Seigneur pour Sa grâce et Son amour qu’Il manifeste chaque jour à notre endroit. Nous sommes dans une grande épreuve de la foi, mais nous savons que nous pouvons compter sur Lui pour marcher dans les voies qu’Il a Lui-même tracées pour nous. En effet, Dieu a tracé pour son peuple une voie dans notre génération. C’est dans cette voie qu’il faut marcher. Il s’agit de la voie de l’intégrité vis-à-vis de la parole de Dieu.

Déjà, le Seigneur avait annoncé dans le livre de Jérémie qu’Il avait formulé pour nous des projets de paix et de bonheur.

10 Mais voici ce que dit l’Eternel : Dès que soixante-dix ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j’accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu. 11 Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. 12 Vous m’invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai. 13 Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur.

14 Je me laisserai trouver par vous, dit l’Eternel, et je ramènerai vos captifs ; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l’Eternel, et je vous ramènerai dans le lieu d’où je vous ai fait aller en captivité. 15 Cependant vous dites : Dieu nous a suscité des prophètes à Babylone ! (Jérémie 29 : 10-14)

Cette parole fut adressée aux enfants de Juda qui devraient sortir de Babylone après les soixante-dix ans de captivité. Dieu leur donnait déjà la conduite à tenir. En effet, comme un bon père, Dieu a pour nous des projets. Il est important que nous ne sachions. Souvent il nous arrive de penser que nous sommes des bons à rien dans la maison de Dieu. A quoi servons-nous dans la maison de Dieu ?

En quoi sommes-nous utiles ? Quels sont nos projets ? Il nous arrive de concevoir nos propres projets, ignorant que Dieu a pour nous des projets de paix et de bonheur. Mes bien-aimés, il nous faut nécessairement entrer dans les projets de Dieu à notre égard. Nous ne pouvons pas dire que nous sommes des fils de Dieu et croire que notre père n’a pas de projet sur notre vie. Un père raisonnable a nécessairement des projets pour ses enfants, cherchant à garantir leur avenir. Et les projets de Dieu à notre égard sont certainement les meilleurs projets pour nous. Mais les chrétiens qui souffrent dans ce monde sont ceux qui veulent se conduire eux-mêmes ; ceux qui ont leur propre plan pour se faire de la place dans la société et dans l’Eglise. Cette voie conduit toujours à la souffrance.

Aussi faut-il comprendre que nous ne pouvons pas parvenir à la connaissance des projets que Dieu a formulé pour nous sans chercher Sa face, sans Le chercher de tout notre cœur. Nous sommes dans ce temps où nous avons besoin de chercher Dieu de tout notre cœur. Nous ne pouvons pas faire semblant ; ça ne marchera pas. Parce qu’il s’agit de Dieu Lui-même. Dieu s’est suffisamment éloigné des hommes aujourd’hui à cause de nos mauvaises œuvres, au point qu’il faut Le chercher vraiment de tout notre cœur pour espérer Le trouver. Beaucoup vont à l’Eglise sans avoir de véritables expériences avec Dieu. C’est une réalité. C’est l’esprit de l’âge de Laodicée. Il existe beaucoup de confusion dans l’adoration de Dieu. Il existe beaucoup de mélange dans la pratique des choses spirituelles.

Je dois dire qu’il existe aussi beaucoup de contrefaçons et de déguisement de Satan dans le milieu chrétien. Il existe beaucoup de manifestations d’esprit et d’onction sur ceux qui prétendent être des serviteurs de Dieu. Mes frères et sœurs, face à tout cela, il est important pour nous de chercher Dieu de tout notre cœur pour Le trouver et aussi parvenir à la connaissance des projets qu’Il a formulé à notre égard. Nous sommes du point de vue prophétique dans le contexte du retour de Babylone. Dieu a pour tous ceux qui sont sortis de Babylone, des projets de paix et de bonheur dans ce monde et dans le siècle à venir. Dieu a pour nous des projets spirituels qui concernent Son œuvre à la fin des temps. Et à ce sujet, nous connaissons très bien les projets de Dieu. Le projet de Dieu consiste à lever une Armée spirituelle contre Babylone dans notre génération. Une armée qui va faire détruire les œuvres de Babylone dans l’Eglise de Jésus-Christ.

C’est un projet dont l’exécution est en cours. C’est dire que nous n’ignorons pas les desseins de Dieu. C’est pourquoi il est important pour nous de chercher la face de Dieu à tout moment. Dans la prophétie de Jérémie, après avoir fait cette annonce aux déportés, le Seigneur dit : Cependant vous dites : Dieu nous a suscité des prophètes à Babylone ! Vous voyez mes frères, au temps de Jérémie, les gens ont dit : nous préférons écouter les prophètes que Dieu nous a suscité à Babylone, alors que Dieu n’avait pas suscité de prophète en Babylone. Les prophètes de Babylone étaient des faux prophètes, mais plusieurs préféraient les écouter. C’est la même chose qui se passe en ce moment dans le monde. Beaucoup de gens préfèrent les diseurs de bonne aventure à la vérité de la parole de Dieu. C’est l’avertissement que Paul à travers Timothée nous avait déjà adressé par l’Esprit.

1 Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, 2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. 3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, 4 détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 5 Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère.

Aujourd’hui, la majorité des croyants s’est détourné de la vérité Absolu qui est Jésus-Christ pour se tourner vers les fables montées de toutes pièces par les hommes parce que nous sommes dans un temps où les hommes ne supportent plus la saine doctrine de Christ. Ils veulent eux-mêmes entendre quelque chose qui est à leur goût. C’est pour cette raison qu’ils courent après les faux prophètes et les faux docteurs. Et l’Evangile la plus prospère en ce moment, c’est l’évangile de prospérité qui n’existe pas dans la Bible. Ça fait partie des fables des faux prophètes et des faux docteurs. Mais c’est un évangile qui est du goût du monde parce qu’il fait la promotion de la réussite sociale.

L’évangile de la prospérité ne parle pas de la sainteté, ni de la préparation pour le retour de Christ. C’est un évangile agréable aux babyloniens. C’est un évangile qui se propage vite parce qu’il fait la promotion de Mamon. Mais la doctrine de Christ est amère parce que c’est un évangile qui attaque directement notre personnalité charnelle pour la démolir en vue de faire de nous des hommes spirituels. Dans Apocalypse nous est relaté les sensations de Jean lorsqu’il mangea le Livre, qui représente la parole de Dieu : Et j’allai vers l’ange, en lui disant de me donner le petit livre. Et il me dit : Prends-le, et avale-le ; il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel. *Je pris le petit livre de la main de l’ange, et je l’avalai ; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l’eus avalé, mes entrailles furent remplies d’amertume.* *11 Puis on me dit : Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois.* (Apocalypse 10:9-11)

Mes chers amis, nous ne venons pas à Christ pour entendre des choses agréables selon la chair et à l’avantage du vieil homme. Mais la parole de Dieu doit nous redresser lorsque nous sommes penchés. C’est aussi vraiment le temps de prêcher la parole de Dieu comme cela fut recommandé à Timothée. Si nous sommes dans le temps des faux prophètes et des faux docteurs, nous devons aussi savoir que c’est le temps où on doit prêcher la parole de Dieu, le vrai évangile. Ce n’est pas vraiment le temps de nous taire, mais nous devons insister sur la vérité par notre COMPORTEMENT, nos PRISES DE POSITION et par notre PREDICATION.

La position qu’il nous faut dans notre génération, c’est l’INTEGRITE vis-à-vis de la parole de Dieu. Celui qui n’est pas intègre dans ses voies n’arrivera pas à défendre la saine doctrine. Paul dit à Timothée : 2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Il s’agit pour nous de reprendre dans la douceur celui qui s’égare ou qui agit mal. Il s’agit aussi de censurer toujours dans la douceur, mais avec fermeté les œuvres des ténèbres et ce qui n’émane pas de la saine doctrine. Nous ne pouvons pas les accepter. Nous ne pouvons pas accepter ce qui ne vient pas du royaume de Dieu mes frères et sœurs. C’est pourquoi il est important pour nous aujourd’hui de mettre en avant la parole de Dieu dans tout ce que nous faisons. Car Dieu a pour nous des projets de paix et de bonheur.

### Revenir à la consécration des apôtres

Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs : Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. 2 Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. 3 Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir. 4 Barnabas et Saul, envoyés par le Saint-Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s’embarquèrent pour l’île de Chypre. (Actes 13 :1-4)

C’est ainsi que les frères, Ministres de la parole servaient Dieu à l’époque. Chacun servait Dieu dans son Ministère et ils avaient des moments de jeûne ensemble pour faire avancer l’œuvre de Dieu et leur ministère. Et c’est dans cette activité spirituelle qu’il y avait souvent des manifestations du Saint-Esprit dans les prophéties. Alors une parole sortie pour Paul et Barnabas au sujet de leur appel dans l’œuvre missionnaire. C’est avec beaucoup de déception qu’on constate que les serviteurs de Dieu ne sont plus consacrés dans notre génération, surtout ceux qui détiennent la vérité. En conséquence, il est difficile d’avoir des Ministères puissants pour délivrer le peuple de Dieu. Mais l’exemple que nous lisons dans l’église d’Antioche ici est important. Nous devons servir le Seigneur dans nos ministères en jeûnant et en priant. C’est ainsi que nous pourrons recevoir des instructions de la part du Seigneur. Les activités spirituelles ne doivent pas nous manquer.

Pendant leur ministère, Paul et Barnabas ont continué à jeûner et à prier avec les frères qu’ils rencontraient dans le champ missionnaire.

Ils firent nommer des anciens dans chaque Eglise, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru.(Actes 14:23)

Les anciens étaient consacrés dans le jeûne et la prière. Paul a évoqué ses jeûnes multipliés dans les épitres de Corinthiens.

J’ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. (2 Corinthiens 11:27)

[...]sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes ; (2 Corinthiens 6:5)

Mes bien-aimés frères et sœurs, le jeûne et la prière font partie intégrante du Ministère et de l’œuvre de Dieu. Il est important que nous soyons adonnés à la prière. Car c’est en priant que Dieu peut nous donner des instructions. Souvent, il y a des frères et sœurs qui ne savent quoi faire dans la maison de Dieu parce qu’ils ne sont pas inspirés. Mais ceux qui ne sont pas inspirés sont ceux qui ne prient pas. Et quand on n’arrive pas à prier, on doit se demander pourquoi on n’arrive pas à prier. Il est évident qu’à l’examen, on verra qu’on n’a pas encore mis la prière en PRIORITE dans notre vie. Et si la prière n’est pas la priorité dans notre vie chrétienne, c’est parce qu’on n’a pas encore compris son importance. La prière, c’est la COMMUNION avec Christ. Et nous n’avons pas d’autres moyens d’être en communion directe avec Christ que lorsque nous venons lui adresser la parole.

Si nous faisons de la prière et du jeûne, la priorité dans notre vie, nous trouverons toujours du temps pour prier. Quelles que soit nos occupations diverses, nous trouverons du temps pour parler avec Dieu. Les musulmans ont des heures de prière. Quand l’heure arrive, les bons musulmans abandonnent leurs occupations pour prier. Pour nous les chrétiens, nous n’avons pas d’heure fixe parce que tout le temps est favorable pour prier. Mais la liberté est donnée à chaque chrétien de se fixer lui-même son temps de prière. Dans son épitre aux Colossiens, Paul nous exhorte à la prière. Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. (Colossiens 4:2) La persévérance suppose une activité continue et sans relâche. La persévérance suppose une activité déterminante, car la prière est une activité déterminante dans la marche de la foi.

Il existe beaucoup d’ennemis de la prière, mais la plus importante et la plus subtile est la distraction. En effet, la distraction nous fait manquer de concentration. Or celui qui manque de concentration ne peut pas prier et adorer de la bonne manière. (1 Corinthiens 7:35) *Je dis cela dans votre intérêt ; ce n’est pas pour vous prendre au piège, c’est pour vous porter à ce qui est bienséant et propre à vous attacher au Seigneur sans distraction.* Paul a essayé de faire comprendre aux Corinthiens qu’il est nécessaire qu’ils s’attachent au Seigneur sans distraction. Nous sommes distraits dans nos pensées et dans notre manière de vivre. Et il existe des démons de la distraction qui nous font beaucoup de suggestions à tout moment pour nous occuper à des futilités, afin qu’on n’aille pas à l’essentiel qui est la communion avec Dieu.

Je dois aussi dire que tout cela est relié au niveau de révélation que nous avons de Dieu et de son plan. Celui qui a une bonne connaissance du plan de Dieu ne peut pas se laisser distraire par des futilités de Satan dans ce monde. Celui qui a la révélation que le Royaume de Dieu est en difficulté ne peut pas se laisser distraire par le programme de ceux qui n’ont rien à faire.

En effet, contrairement aux gens du monde, nous avons reçu une révélation et nous avons un engagement parce que nous sommes enrôlés dans une armée spirituelle pour un combat ultime. Paul avait averti Timothée au sujet de son engagement dans l’armée de Christ : Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé ; (2 Timothée 2:3-4) Les soldats doivent chercher à plaire à celui qui les a enrôlés. Pour nous, c’est Christ qui nous a enrôlés. C’est pourquoi on doit être à sa disposition pour accomplir sa volonté. Les affaires de la vie qui nous conduisent dans la distraction ne doivent pas occuper la première place, sinon nous manquerons de concentration. L’esprit ne sera pas bien disposé pour la communion avec Dieu.

### Néhémie était l’échanson du roi Artaxerxés

C’est cette position devant le roi qui doit nous intéresser, parce que nous sommes aussi devant le Roi des rois. Dans l’ancien temps, un échanson était un serviteur qui était chargé de servir à boire au roi. C’est lui qui s’occupait des coupes royales et qui veillait à ce que le roi boive sans risque d’être empoisonné. L’échanson était un homme de confiance qui voyait la face du roi tous les jours. Néhémie était échanson du roi de Perse. Et il était apparu devant lui avec un problème.

1 Au mois de Nisan, la vingtième année du roi Artaxerxés, comme le vin était devant lui, je pris le vin et je l’offris au roi. Jamais je n’avais paru triste en sa présence. 2 Le roi me dit : Pourquoi as-tu mauvais visage ? Tu n’es pourtant pas malade ; ce ne peut être qu’un chagrin de cœur. Je fus saisi d’une grande crainte, 3 et je répondis au roi : Que le roi vive éternellement ! Comment n’aurais-je pas mauvais visage, lorsque la ville où sont les sépulcres de mes pères est détruite et que ses portes sont consumées par le feu ?

4 Et le roi me dit : Que demandes-tu ? Je priai le Dieu des cieux, 5 et je répondis au roi : Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse. 6 Le roi, auprès duquel la reine était assise, me dit alors : Combien ton voyage durera-t-il, et quand seras-tu de retour ? Il plut au roi de me laisser partir, et je lui fixai un temps.* *7 Puis je dis au roi : Si le roi le trouve bon, qu’on me donne des lettres pour les gouverneurs de l’autre côté du fleuve, afin qu’ils me laissent passer et entrer en Juda, 8 et une lettre pour Asaph, garde forestier du roi, afin qu’il me fournisse du bois de charpente pour les portes de la citadelle près de la maison, pour la muraille de la ville, et pour la maison que j’occuperai. Le roi me donna ces lettres, car la bonne main de mon Dieu était sur moi. (Néhémie 1 :1-8)

Mes bien-aimés frères et sœurs, ma prière est que nous soyons des échansons du Roi des rois. L’échanson réjouit le cœur du roi parce qu’il lui sert du vin à boire. Quand ce moment arrive de boire du vin, le cœur du roi se réjouit, comme c’est écrit : On fait des repas pour se divertir, le vin rend la vie joyeuse, et l’argent répond à tout. (Ecclésiaste 10:19) Il est encore écrit : *Le vin réjouit le cœur de l’homme, Et fait plus que l’huile resplendir son visage, Et le pain qui soutient le cœur de l’homme. (Psaumes 104:15) Le vin réjouit le cœur du roi. Et l’échanson parait devant le roi pour réjouir son cœur. Le roi Artaxerxés avait vu que son échanson avait mauvais visage. Alors il lui dit : **2 Pourquoi as-tu mauvais visage ? Tu n’es pourtant pas malade ; ce ne peut être qu’un chagrin de cœur…***

Le roi pouvait se soucier de son échanson en voyant déjà l’aspect de son visage. Si nous sommes des échansons de Christ, il est évident que nous verrons tous les jours sa face ; et alors Il pourra lire toutes les expressions de notre visage et de notre cœur. J’y pensais : Si je pouvais être son échanson dans Son royaume ! Comme le Seigneur l’a dit dans Matthieu 26 à ses disciples: Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père. (Matthieu 26:29) Je ne sais pas quel vin nous boirons dans les cieux, mais si je pouvais être son échanson ! Mes bien-aimés frères et sœurs, Néhémie, l’échanson du roi est devenu chef d’une armée parce qu’il avait reçu une mission pour rétablir la muraille de Jérusalem. N’est-ce pas un grand privilège ? Ce sont ceux qui voient la face du roi qui peuvent être envoyés en mission ! Ceux qui se soucient des affaires du royaume de Dieu peuvent plaider devant Lui. Il suffit qu’ils présentent un visage qui n’est pas reluisant. Vous savez, quel souverain voudrait voir celui qui le sert avec un mauvais visage ?

Nous sommes des serviteurs du Dieu très haut frères et sœurs. Il est bon qu’on s’en souvienne et qu’on réalise que nous sommes comme des échansons – des gens chargés de tendre la coupe au Roi des rois. Oui, nous sommes chargés de réjouir son cœur tous les jours, par notre présence à ses côtés dans les affaires de son Royaume. Ne nous laissons pas abattre par les œuvres de l’adversaire, par ses attaques répétées et son opposition contre notre personne. Je suis régulièrement attaqué par Satan et son opposition est vive contre ma personne. Mais prenons courage mes bien-aimés frères et sœurs. Car Dieu prépare UN JOUR pour nous. Nous lisons cela dans le prophète Malachie, les chapitres 3 et 4.

16 Alors ceux qui craignent l’Eternel se parlèrent l’un à l’autre ; L’Eternel fut attentif, et il écouta ; Et un livre de souvenir fut écrit devant lui Pour ceux qui craignent l’Eternel Et qui honorent son nom. 17 Ils seront à moi, dit l’Eternel des armées, Ils m’appartiendront, au jour que je prépare ; J’aurai compassion d’eux, Comme un homme a compassion de son fils qui le sert. 18 Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas. (Malachie 3 :16-18)

Mes chers amis, Dieu prépare UN JOUR pour nous qui avons reçu le Message d’appel à sortir de la religion pour être des disciples de Christ.

Le Seigneur prépare un jour particulier pour nous qui sommes aussi appelés à être des vases particuliers. C’est UN JOUR pour marquer une grande différence entre ceux qui servent Dieu et ceux qui ne le servent pas. Cela est très important mes bien-aimés. Actuellement, l’humanité est dans une grande confusion. L’Eglise aussi est dans la confusion. Et je dois dire que c’est maintenant que je comprends mieux la prophétie de restauration du peuple de Dieu dans notre génération. Notre restauration est vraiment progressive. Ecouter le Message du Temps de la Fin ne suffit pas pour ôter la confusion du milieu du peuple de Dieu.

25 Je vous remplacerai les années Qu’ont dévorées la sauterelle, Le jélek, le hasil et le gazam, Ma grande armée que j’avais envoyée contre vous. 26 Vous mangerez et vous vous rassasierez, Et vous célébrerez le nom de l’Eternel, votre Dieu, Qui aura fait pour vous des prodiges ; Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion. 27 Et vous saurez que je suis au milieu d’Israël, Que je suis l’Eternel, votre Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre, Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion. 28 Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions. (Joël 2 :25-28)

Il est évident que le Seigneur a promis d’ôter la confusion de notre visage, mais cela se fera UN JOUR. Et ce jour est en préparation. Un jour qui est le jour de Dieu arrive. C’est UN JOUR où Dieu seul entre en scène et devient le sujet d’attraction. Et à cause de ce qu’Il va faire, Dieu a besoin que ce JOUR soit préparé. Et le Message du Temps de la Fin est venu préparer ce JOUR de Dieu. C’est un jour de paix et de délivrance pour ceux qui craignent Dieu et qui sont actuellement dans la confusion. Mais ça sera un jour de jugement pour les orgueilleux.

Car voici, le jour vient, Ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; Le jour qui vient les embrasera, Dit l’Eternel des armées, Il ne leur laissera ni racine ni rameau. 2 Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera Le soleil de la justice, Et la guérison sera sous ses ailes ; Vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable, 3 Et vous foulerez les méchants, Car ils seront comme de la cendre Sous la plante de vos pieds, Au jour que je prépare, Dit l’Eternel des armées. 4 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, Auquel j’ai prescrit en Horeb, pour tout Israël, Des préceptes et des ordonnances. 5 Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, Avant que le jour de l’Eternel arrive, Ce jour grand et redoutable.

Attendons patiemment ce grand jour de Dieu. Une pensée m’est venue et cela m’a fortifiée. Il s’agit de ce que Rahab la prostituée avait dit aux espions hébreux qui étaient venus dans la ville de Jéricho.

Comme vous le savez, Jéricho était une ville fortifiée et inaccessible aux enfants d’Israël. Mais malgré cette muraille fortifiée de la ville, ses habitants avaient peurs et étaient déjà saisis par la terreur qu’inspirait le peuple de Dieu. Ce fut Rahab qui fit connaitre cela aux espions.

Avant que les espions se couchassent, Rahab monta vers eux sur le toit 9 et leur dit : L’Eternel, je le sais, vous a donné ce pays, la terreur que vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant vous. 10 Car nous avons appris comment, à votre sortie d’Egypte, l’Eternel a mis à sec devant vous les eaux de la mer Rouge, et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens au-delà du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez dévoué par interdit. 11 Nous l’avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits sont abattus à votre aspect ; car c’est l’Eternel, votre Dieu, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre... (Josué 2 :8-11)

Mes chers amis, si les démons, vos ennemis pouvaient vous adresser la parole, ils vous parleraient comme Rahab a parlé aux espions. Malgré les attaques et l’opposition qu’ils affichent vis-à-vis de l’œuvre de Dieu, ils savent très bien que le Seigneur Jésus s’est levé de son trône et que son jour arrive. Personne ne pourra s’y opposer. Malgré la muraille fortifiée de Babylone, le prince de Babylone, Satan sait très bien que ça va s’écrouler au nom de Jésus. L’ennemi sait qu’il ne pourra pas continuer de contenir le peuple saint De Dieu pendant longtemps. Il sait la terreur que nous inspirons parce que nous avons déjà mis plusieurs armées en déroute. Satan a perdu beaucoup de batailles dans la guerre. Il sait qu’il a réussi par moment à nous tromper, comme Josué fut trompé par les Gabaonites, mais il sait que lorsque nous sommes revenus avec force à la charge, il a perdu.

Satan sait que toutes les attaques contre nos personnes ne visent qu’à nous affermir comme de bons soldats de Christ pour en finir définitivement avec lui. La muraille de Jéricho ne pourra pas protéger la ville parce que c’est l’ange du Seigneur qui combat pour nous. C’est Lui qui s’est présenté avec l’épée à la main et qui a pris les devants. Nous Le suivons. Mes chers amis, l’aveu d’impuissance de Rahab est l’aveu de Satan et de tous nos ennemis. Aucun de nos ennemis ne pourra arrêter le JOUR que Dieu prépare. Ce Jour arrive et le peuple de Dieu ne sera plus jamais dans la confusion. Ce jour arrive où la muraille de Babylone sera écroulée par la puissance de Dieu et alors la ville sera aux mains du peuple de Dieu. Pour l’heure, laissons le prince de Babylone trembler de peur. Frères, ne croyez pas que Satan maitrise la situation. Non ! Il a plus peur que nous.

Lorsque les enfants d’Israël sont arrivés à côté de Jéricho, certainement que certains parmi eux ont eu peur, à cause de la muraille de la ville. Mais s’ils avaient su que les habitants de Jéricho avaient plus peurs qu’eux, ils auraient certainement pris courage. Tous les exploits du peuple hébreux étaient connus des habitants de Jéricho. Ils avaient les témoignages des œuvres de Dieu ; cela les avait précédés sur le champ de guerre. Alors l’ennemi avait pris peur. La bible raconte les œuvres de Dieu. L’histoire de l’Eglise raconte les œuvres de Dieu. Et chaque jour, notre vie raconte les œuvres de Dieu. Cela doit suffire pour que nos ennemis tremblent.

Mes frères et sœurs, la foi de Rahab avait franchi la muraille de Jéricho. C’est pourquoi elle avait demandé grâce aux espions pour elle-même et sa famille. Elle savait que Dieu allait détruire Jéricho. Elle savait que tout serait dévoué par interdit. Si Satan pouvait être sauvé, il aurait fait comme Rahab, mais il ne peut pas être sauvé. Donc, il est obligé d’aller jusqu’au bout comme le roi de Jéricho. Satan est obligé de se battre. Il est obligé de s’opposer au peuple de Dieu, sachant très bien qu’il ne pourra rien sauver de son royaume. Tout Babylone politique et religieux va s’écrouler. Il ne restera rien qui tienne debout à part ceux qui seront sauvés in extrémis comme Rahab et sa famille, les rescapés du dernier témoignage de l’Eglise.

Mes chers amis, l’avenir appartient au peuple de Dieu. L’avenir appartient à ceux qui craignent Dieu sur cette terre impur. L’avenir appartient au JOUR que Dieu prépare et à ceux qu’Il prépare pour ce JOUR. C’est un JOUR prophétique, connu de Dieu Seul parce qu’Il sait ce qu’Il fera ce Jour-là. Alors fortifions-nous et attendons ce jour dans la foi et la persévérance. Que la grâce et la paix de notre Seigneur et sauveur Jésus-Christ soient avec vous tous. Nous nous aimons dans le Seigneur. A Lui la gloire et les honneurs au siècle des siècles. Amen !

En Christ notre Seigneur

Fr M’BRA Parfait