Publication: 3 septembre 2020
Temps de lecture: ~ 48 minutes
Auteur: Parfait M'bra

Les jugements de Dieu

Première partie

Mes bien-aimés frères et sœurs, que la grâce et la paix de notre Seigneur Jésus-Christ soient sur chacun de nous. Nous voulons continuer notre série de prédications sur le nouveau thème, le nouveau sujet : EXISTE-T-IL QUELQUE CHOSE DE DIFFICILE QUE DIEU NE PUISSE PAS FAIRE ? EXISTE-T-IL QUELQUE CHOSE D’ETONNANT DE LA PART DE DIEU ? EXISTE-T-IL QUELQUE CHOSE QUI SOIT AU-DESSUS DE LA PUISSANCE DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST ? C’est le sujet sur lequel nous parlons. Nous avons déjà eu une prédication d’introduction. Nous voulons continuer sur le même sujet ; et comme je l’ai dit au commencement, nous aurons une série de prédications qui aura pour but de nous faire grandir dans la foi, une série de prédication pour édifier notre foi, pour nous donner d’avantage d’assurance dans notre adoration, d’avantage de confiance en Dieu. C’est également une série de prédications qui a pour but de nous donner d’avoir la crainte de Dieu, parce qu’il est important pour nous d’avoir de la crainte pour le Seigneur.

Vous savez que le Dieu que nous adorons s’appelle l’Eternel Dieu, Il n’a pas changé Il est le même ; de génération en génération Dieu ne change pas. Il est le même. Les hommes passent, mais Dieu demeure à sa place parce qu’Il ne change pas. Les années passent, les siècles passent, les générations passent, mais Dieu demeure à sa place. Le Dieu que nous servons est le Dieu des esprits. Il sait toutes choses. Il n’a pas besoin de conseil, Il n’a pas besoin qu’on Lui donne des informations. Il sait toutes choses depuis le commencement. Dieu sait toutes choses et nul ne peut se cacher devant Lui.

Je voudrais partager avec vous quelques réflexions, quelques pensées spirituelles que nous avons dans notre méditation de tous les jours. Des choses auxquelles nous pensons selon la Parole de Dieu, des choses grandioses que nous voyons dans les Ecritures. Nous voulons dans cette séance réfléchir à ces choses et lire quelques écritures pour nous rappeler que nous devons craindre Dieu. Il est important pour nous de craindre Dieu. Il est important pour nous de craindre le Seigneur mes frères et sœurs.

Celui qui a de la connaissance, celui qui a de l’instruction, craint Dieu et fléchit les genoux devant le Seigneur. Il fléchit les genoux devant le Tout-Puissant, car la vraie connaissance nous conduit à l’humilité. La vraie connaissance de Dieu nous conduit à la simplicité. La vraie connaissance de Dieu nous conduit à l’amour de Dieu, à la crainte de son nom, à la crainte de sa Puissance. Celui qui a la vraie connaissance s’éloigne du péché, il s’éloigne du mal et s’humilie devant le Seigneur. Il le cherche en grandissant dans la foi au fur et à mesure. Aujourd’hui nous sommes remplis de connaissance, d’une connaissance qui nous fait voir la Gloire de Dieu et qui nous amène à nous prosterner devant le Seigneur, à avoir confiance en Lui et à ne plus craindre, ni les hommes ni le reste de la création.

Mes bien-aimés frères et sœurs, je voudrais qu’on réfléchisse un peu sur le livre de la Genèse. Nous allons commencer par-là. Réfléchissons un peu sur le livre de la Genèse.

Vous savez que dans la Genèse se trouve relaté le récit de la création. Quand vous lisez Genèse, vous voyez comment la création est apparue, comment elle a été manifestée. La création a été faite en deux phases : Il y a eu d’abord une phase spirituelle où Dieu s’est exprimé : Il a parlé. Quand on lit Genèse chapitre 1, on le voit. Dieu a parlé et par Sa Parole, Il a fait apparaître toutes choses. Par la suite, ce que Dieu a créé par Sa Parole a été manifesté de manière concrète sur la terre et dans le ciel. Et nous avons vu la nature, nous avons vu la création, nous avons vu les animaux et l’homme également a été manifesté. Il a été pris de la poussière. L’homme est esprit, mais Dieu lui a donné un corps à partir de la poussière pour qu’il puisse vivre dans ce monde et également se multiplier. C’est ce qui a été fait également pour les animaux.

Donc nous voyons que la création a d’abord été faite par la Parole de Dieu et puis de façon concrète a été manifestée sur la terre. C’est pour cela que la bible dit que Dieu est l’auteur des choses visibles et invisibles, car il y a eu d’abord la création invisible et par la suite, la création visible. Ce qui avait été créé a été manifesté. C’est pour cela que l’homme a d’abord existé en tant qu’esprit avant d’être manifesté sur la terre. Et vous savez tous comment les hommes viennent à l’existence. Donc dans la Genèse, nous trouvons le récit de la création, nous trouvons le récit de la chute, le récit de la disparition du premier monde. Le monde qui a existé avant le déluge a disparu lorsque Dieu a détruit le monde par le déluge. Genèse parle également du monde qui a existé après le déluge, car la famille de Noé a été sauvée. C’est à partir de la famille de Noé que le monde dans lequel nous vivons a évolué. Genèse parle de cela.

La Genèse parle également de l’histoire d’Abraham, notre père dans la foi ; donc de la constitution du peuple hébreu. C’est la foi d’Abraham qui a manifesté le peuple d’Israël. Et à travers ce peuple, Dieu a fait des promesses à tout le reste de la création. Donc la Genèse parle d’Abraham et de la manifestation de sa postérité. Après, nous avons le livre de l’Exode et également les autres livres qui ont été écrits par Moïse parlant de Lévitique, de Nombres, de Deutéronome. Beaucoup de chercheurs et d’historiens disent que c’est Moïse qui a écrit la Genèse. Méditons un peu sur tout cela.

Nous allons commencer à lire dans Matthieu chapitre 24, nous avons une écriture là-bas que je voudrais lire. C’est une écriture qui est très importante ! Matthieu chapitre 24, nous lisons au verset 35. Voilà ce qui est écrit, c’est un verset court, c’est Jésus qui a fait cette déclaration ; c’est à partir de là que je vais construire mon intervention d’aujourd’hui : « *35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. »*

Mes frères et sœurs, c’est Jésus-Christ qui a fait cette déclaration. Il a dit : Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. Tout ce qu’Il a dit ne passera point. La Parole de Dieu ne passe pas, la Parole de Dieu demeure ; et nous allons le démontrer dans cette prédication. Nous allons montrer que la Parole de Dieu ne passe pas, que la Parole de Dieu demeure éternellement. Les hommes passent, les générations passent, les autorités passent, les pouvoirs passent, tout passe, mais la Parole de Dieu ne passe pas, la Parole de Dieu demeure éternellement. Et c’est parce que la Parole de Dieu a la capacité de subsister éternellement qu’on doit craindre Dieu. Il est important pour nous de craindre Dieu parce que la Parole de Dieu ne passe pas. Dieu ne passe pas, Dieu est vivant, Dieu demeure à Sa place et Dieu a les moyens d’accomplir Sa Parole. Il a tous les moyens d’accomplir Sa Parole. Dieu accomplit Sa Parole par tous les moyens. N’oubliez pas que nous sommes en train de traiter un sujet : Est-ce qu’il existe quelque chose de difficile à Dieu ? Est-ce qu’il existe quelque chose que Dieu ne puisse pas faire ? Quelque chose qui peut venir à bout de la Puissance de Dieu ? Mes frères et sœurs, c’est une question importante à laquelle on doit répondre ! Et c’est le Seigneur qui a fait cette déclaration après que Sara ait ri. Quand Il a dit à Sara qu’elle aura un enfant, Sara a ri dans son cœur et quand elle a ri, et que Dieu a vu qu’elle a ri, Il lui a posé la question : « Est-ce qu’il y a quelque chose d’étonnant de la part de Dieu ? » Est-ce qu’il y a quelque chose qui est au-dessus de la Puissance de Dieu ? Au-dessus du pouvoir de Dieu ? Est-ce qu’il y a quelque chose que Dieu ne puisse pas faire ? Que ce soit dans les cieux ou sur la terre, est-ce qu’il existe quelque chose qui peut venir à bout de la Puissance de Dieu ? Quelque chose que Dieu ne puisse pas faire. Est-ce que cela existe mes frères et sœurs bien-aimés ? Dans la création entière est-ce que cela existe ? Quelque chose que Dieu ne puisse pas faire ?

Ce sont des questions qui doivent nous amener à réfléchir et nous devons vraiment tomber devant la face du Seigneur pour nous repentir, pour nous humilier, pour lui remettre entièrement et totalement notre vie afin qu’Il prenne soin de nous. Bien-aimés frères et sœurs, vous voyez pourquoi j’ai parlé du récit de la Genèse ! En effet, ce qui s’est passé dans la Genèse a été écrit par Moïse, mais ce qu’il y a, c’est que Moïse n’a jamais été témoin des scènes qui se sont passées dans la Genèse ! Moïse n’a jamais été témoin de la création, mais il a raconté la création dans le livre de la Genèse. Moïse n’a pas été témoin de la chute, mais il a raconté la chute dans le livre de Genèse. Moïse n’a jamais été témoin du monde qui a existé avant le déluge, il n’a jamais été témoin, mais il a écrit dans Genèse chapitre 6 que les hommes étaient devenus tellement méchants que Dieu a regretté de les avoir créés en ce temps-là. Moïse n’a jamais été témoin de ce qui s’est passé avant la destruction du déluge. Moïse n’a jamais été témoin du monde de Noé, mais il a parlé des jours de Noé.

C’est Moïse qui a rendu le témoignage que notre père Hénoch a été enlevé. Hénoch a été enlevé, mais Moïse n’a jamais été contemporain d’Hénoch, toutefois, il a raconté qu’Hénoch a marché avec Dieu et il fut enlevé. Il a raconté la vie de Noé. Comment Noé a construit l’Arche, comment les choses se sont passées en son temps et comment Dieu a détruit le monde par le déluge. Moïse a tout raconté. Tout cela est surprenant : Qu’un prophète de Dieu qui n’a jamais été contemporain de toute cette période, raconte ce qui s’est passé tel que cela est placé sous nos yeux et que nous puissions lire et comprendre ce qui s’est passé avant démontre que la Parole de Dieu ne passe pas.

Adam est mort ! Tous ceux qui ont vécu dans cette génération sont morts. Tous les acteurs du Livre de Genèse étaient déjà morts au moment où Moïse écrivait ce qui s’est passé en leur temps. Ils n’existaient plus, ils étaient tous morts. Le monde d’avant déluge est un monde qui a disparu, ce monde a été châtié. Ce monde a disparu avec tous ses pécheurs. Mes frères et sœurs, ils sont tous morts. Ils ont été tués par le Seigneur pendant le déluge. Vous voyez ! Mais Moïse a raconté tout ce qui s’est passé en leur temps. C’est Dieu qui a tout dit à Moïse parce que Dieu ne change pas. Les générations passent, les hommes passent, les civilisations passent, mais Dieu demeure à Sa place.

C’est Dieu qui a raconté tout ce qui s’est passé dans ce temps-là à Moïse. C’est pour cela que Jésus a dit : Toutes choses passeront, le ciel et la terre passeront, mais ma parole ne passera pas. Cela veut dire que Dieu existe, Il est à sa place. Dieu peut raconter tout ce qui s’est passé il y a plusieurs milliers d’années parce qu’Il ne change pas, Il est toujours témoin des évènements. C’est Dieu qui a raconté ce qui s’est passé dans la Genèse à Moïse. C’est Dieu qui a raconté l’histoire d’Abraham, le patriarche, à Moïse. C’est Dieu qui l’a fait. Dieu a tout raconté à Moïse et à partir de lui, a été écrite toute la loi contenue dans Exode, Lévitique, Deutéronome et dans Nombres. Moïse a écrit ce qui s’est passé en son temps. Il a tout écrit. Et il est très probable que Moïse ait reçu le récit sur la Genèse pendant les quarante jours où il a été isolé sur la montagne. C’est possible que Dieu lui ait raconté toutes ces choses pendant cette période-là.

Donc réfléchissons déjà à ces faits. Réfléchissons à ces faits. La Parole de Dieu ne passera pas et celui qui demeure dans la Parole de Dieu ne passe pas. Ne pensons pas qu’il existe des choses qui soient difficiles à Dieu. Nous allons parcourir les Écritures et nous allons voir certaines choses, certains phénomènes qui se sont passés dans les Écritures. Nous allons nous intéresser à tout ce qui s’est passé dans l’ancien temps : les destructions qu’il y a eu, les cités qui ont été menacées par Dieu et qui ont disparu, puis revenir à notre génération, aux menaces que Dieu a prononcées dans l’Écriture, dans les prophéties contre notre civilisation, contre notre vie d’aujourd’hui et comment le monde dans lequel nous sommes va disparaître. Comment les cultures, les civilisations que nous avons dans notre génération vont disparaître pour laisser place au Royaume de Dieu… Il faut qu’on en parle.

Ne pensons pas que le monde dans lequel nous sommes va subsister tel qu’il est. Tirons instruction du passé. C’est pour cela que nous voulons revenir sur ce qui s’est déjà passé. Il faut tirer instruction dans le passé, il faut regarder les Écritures parce que la Parole de Dieu demeure éternellement. Dieu donne Sa Parole afin qu’on la regarde, qu’on la considère et qu’en considérant ce qui s’est passé déjà, nous soyons instruits à mieux marcher dans notre génération. Celui qui regarde, qui fait attention à ce qui s’est passé dans l’ancien temps peut bien marcher aujourd’hui.

Quand Jésus est venu, Il a parlé du temps de Noé car Il avait vu tout ce qui s’est passé là-bas. Il a également parlé du temps de Lot, du temps de Sodome et de Gomorrhe parce qu’Il avait également vu ce qui s’est passé là-bas. Regardons dans le passé. *Le ciel et la terre passeront, mais les paroles de Dieu ne passeront pas. Non ! Les paroles de Dieu ne passeront pas.* Quand nous lisons dans 2 Pierre chapitre 3 verset 10, il y a quelque chose d’écrit qui est très intéressant. Il est question du jour du Seigneur. Voilà ce qui est écrit : 10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée. Vous voyez ce que le Seigneur avait dit dans Matthieu chapitre 24 au verset 35 ; Et dans le témoignage de Pierre, nous apprenons que le jour du Seigneur viendra et quand ce jour-là viendra, les cieux se dissoudront avec fracas et la terre et les œuvres qu’elle renferme seront consumées. Donc la terre dans laquelle nous sommes va disparaître. Le ciel également dans lequel nous sommes va disparaître. Le ciel et la terre actuelle vont disparaître, ils seront consumés, ils seront enflammés par la Puissance de Dieu mes frères et sœurs. C’est pour cela que le Seigneur a dit que le ciel et la terre passeront. Dieu peut détruire le ciel dans lequel nous sommes, détruire cette terre sur laquelle nous sommes et raconter cela à d’autres générations après nous.

Vous savez que le Royaume de Dieu va s’établir. Nous aurons le règne de mille ans, après que le ciel et la terre actuels soient passés ! Mais dans le règne millénaire, Dieu va raconter ce qui s’est passé avant ! Dieu va raconter ce qui s’est passé dans la Genèse, ce qui s’est passé même au temps de Noé, un monde qu’on n’a pas connu. Lorsque le règne millénaire va s’établir on sera dans le troisième monde. Actuellement, nous sommes dans le deuxième monde, mais dans l’établissement du règne millénaire on sera dans le troisième monde. On sera dans le troisième monde, un monde où il n’y aura plus de péché, un monde de paix, de joie, un monde d’amour, un monde tranquille. Et ce règne va durer mille ans comme son nom l’indique. Mais la Parole de Dieu ne passera pas. C’est une parole qui subsiste depuis le commencement jusqu’à maintenant. La Parole de Dieu ne passe pas. La Bible nous raconte tout ce qui s’est passé dans la Genèse, mais les acteurs ne sont plus là, ils sont morts.

La bible nous raconte ce qui s’est passé avant le déluge, mais les acteurs ne sont plus là et le monde d’avant le déluge a disparu. Tout est entré sous l’eau, plus rien n’existe mes frères et sœurs. Tout cela doit nous instruire. Dieu est Tout-Puissant, Dieu est capable de tout faire. Et rien ne peut s’opposer à la volonté de Dieu. C’est pour cela que nous devons craindre le Seigneur. Nous devons le craindre et marcher dans les voies qu’Il a tracées pour nous dans notre génération. Comme je l’ai rappelé tout à l’heure, vous voyez dans les écritures que le monde de Noé a disparu. Dieu avait menacé le monde de Noé, et le monde de Noé a effectivement disparu. Il y a eu le déluge : il a plu sur la terre pendant quarante jours et cela a détruit le monde de Noé. C’est seulement Noé et sa famille qui ont été sauvés, et c’est à partir d’eux que le monde dans lequel nous vivons actuellement a été peuplé à nouveau.

Pareillement, le monde de Sodome et de Gomorrhe a disparu. C’est une région qui avait été menacée par le Seigneur, et il n’y a pas eu de repentance. Abraham avait plaidé à partir de cinquante justes jusqu’à dix justes, mais on n’a pas pu trouver dix justes dans Sodome et Gomorrhe. Sodome et Gomorrhe ont disparu. Dieu a envoyé le feu et les a consumés. Est-ce qu’il existe quelque chose de difficile pour le Seigneur ? Non ! Détruire le monde n’est pas difficile pour le Seigneur. Détruire un pays, une nation n’est pas difficile pour le Seigneur. Détruire une ville n’est pas difficile pour le Seigneur. Détruire un pays n’est pas difficile pour le Seigneur, détruire une civilisation n’a jamais été difficile pour le Seigneur. Dieu a déjà détruit des civilisations. Il a déjà détruit des pays, Il a déjà détruit des nations. Dieu a déjà détruit tout un monde. Donc détruire un monde pour Dieu n’est pas difficile, ce n’est pas quelque chose de compliqué à faire. Dieu peut détruire le monde entier en quelque minutes, en quelque secondes, en quelque heures. Il peut prendre le temps qu’Il veut pour détruire le monde. Dieu peut détruire tout un monde sans problème. Dieu n’a pas peur, Il n’a peur de rien ni de personne. Il est Tout-Puissant ; Il est assis au ciel, Il fait ce qu’Il veut et personne ne peut l’obliger à faire ce qu’Il n’a pas envie de faire.

Le monde de Sodome et Gomorrhe a été détruit. Dieu a détruit Tyr et Sidon. Il a prophétisé dans Ézéchiel 26, 27 et 28 contre Tyr et Sidon et aujourd’hui Tyr et Sidon n’existent plus. Le Seigneur a prophétisé contre Ninive et aujourd’hui Ninive n’existe plus. Dieu a détruit Babylone de Nebucadnetsar. Le Royaume d’Alexandre le Grand a été détruit par la Puissance de Dieu. Mes frères et sœurs, Dieu a détruit l’Empire des Mèdes et des Perses. Dieu a détruit plusieurs cités. On voit plusieurs exemples de destruction dans les Écritures. Dieu a fait disparaître l’Egypte de Pharaon, nous le savons. Il a englouti l’Égypte de Pharaon dans la mer. Après, l’Égypte a disparu. La dynastie des pharaons a disparu mes frères et sœurs. Dieu a détruit plusieurs civilisations, Il a détruit plusieurs peuples, Il les a faits disparaître. Dieu a détruit plusieurs villes, Il les a enterrées sous la mer. Il les a enterrés sous la terre après les avoir menacés.

Dieu est Tout-Puissant et Il demeure éternellement, car c’est la Parole de Dieu qui raconte l’existence de toutes ces civilisations, de toutes ces cités et ces peuples qui ont disparu. C’est la bible qui raconte leur existence et c’est la bible qui avait prophétisé leur destruction. Tous ces Royaumes ont été effectivement détruits. Il y a beaucoup de civilisations qui ont disparu au cours des années, au cours des siècles. Tout cela a disparu par la Puissance de Dieu. Vous voyez ! Il n’y a rien qui ne soit impossible au Seigneur ; il n’y a rien qui ne soit impossible à la Puissance de Dieu. Mais remarquons que lorsqu’il y a eu le déluge, Noé et sa famille ont été sauvés. Avant le déluge, Dieu avait prévenu, et Noé et sa famille ont été sauvés. Quand on est arrivés sur Sodome et Gomorrhe, Lot et sa famille ont été sauvés. Dieu avait prévenu. Abraham avait intercédé, mais l’intercession d’Abraham n’a pas eu raison de Dieu et Sodome et Gomorrhe ont été détruits. Avant que l’Egypte ne soit détruite, Dieu avait averti Pharaon et Il a pris soin de faire sortir son peuple qu’Il a mis à l’abri. A chaque fois, Dieu prend soin d’avertir son peuple. Avant la destruction, Il prend soin d’avertir son peuple. Il fait sortir son peuple. Il envoie ses serviteurs pour prêcher Sa Parole, pour prévenir Son peuple parce que la destruction arrive. Et nous avons des prophéties sur la destruction de toutes ces cités et de toutes ces civilisations qui ont disparu. Il y a eu des prophéties et des avertissements. Dieu ne fait rien sans avoir auparavant averti Son peuple, sans avoir averti auparavant les Nations.

Quand on consulte l’histoire, on peut voir que Dieu a toujours averti, Il n’a jamais surpris les hommes. Il les a toujours avertis, mais les hommes généralement ne se laissent pas avertir. Et dans notre génération, le Seigneur a prophétisé la destruction des Nations. Le Seigneur a prophétisé déjà la destruction du dernier empire, l’empire qui va s’établir dans notre génération : L’Empire mondial que la bible appelle « Babylone la grande », qui a commencé déjà à se mettre en place, mais il sera révélé après une crise mondiale. Et cet empire est appelé également à disparaître parce que la Bible a déjà prophétisé sa destruction et sa disparition dans Apocalypse 18. Toutes les Nations qui ont été annoncées dans les Écritures et qui doivent disparaître, disparaîtront effectivement. Toute la création disparaîtra, le ciel et la terre dans notre génération passeront effectivement, mais la Parole de Dieu va demeurer éternellement.

Mes frères et sœurs, nous allons lire dans les Écritures. Déjà on peut lire dans Apocalypse chapitre 13. Ce sont des choses sur lesquelles j’ai déjà parlé, vous connaissez cela. Dans Apocalypse chapitre 13, comme je l’ai dit, après la grande tribulation Satan, qui est représenté ici comme le Dragon qui a les sept têtes et les dix cornes, va s’incarner dans une Puissance politique qui va manifester l’Empire mondial qu’on appelle « Babylone la Grande ». Aujourd’hui cet empire existe, mais les États qui le composent sont encore indépendants, même si leur souveraineté a déjà été empiétée en bonne partie, mais ces Etats vont perdre complètement leur souveraineté après une guerre qui va avoir lieu dans le monde. Je crois que c’est la 3ièmeguerre mondiale qui va avoir lieu dans le monde et qui va mettre en place un nouvel ordre mondial. Vous savez généralement que les hommes se réorganisent après de grands conflits armés. Donc, il y aura une 3ème guerre mondiale qui va changer le monde. Cette guerre fera émerger une nouvelle politique mondiale. C’est cette puissance politique mondiale qui va se lever contre les chrétiens et qui va les combattre pendant la grande tribulation. Et c’est cet empire qui sera révélé de cette manière qui sera frappé par le Seigneur. C’est ce qui est écrit dans Apocalypse chapitre 13. On peut lire à partir du premier verset :

 1 Et il se tint sur le sable de la mer (il est question de la bête). Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème* (la bête en question ici, c’est une puissance politique, mais c’est une puissance politique dans laquelle se trouve incarné Satan parce que c’est Satan qui a été montré dans Apocalypse chapitre 12 avec sept têtes et dix cornes avec dix diadèmes)*. 2 La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.

Voilà ! Il est question ici de la puissance politique mondiale qui va se lever après la 3èmeguerre mondiale dans le monde. Et nous lisons ici, par exemple dans Apocalypse chapitre 12 qu’il est question de la destruction de cette bête, mais déjà au chapitre 17 d’Apocalypse, on peut lire à partir du premier verset :

1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux (c’est-à-dire sur les peuples). 2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés. 3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes (c’est toujours la puissance politique mondiale et la femme qui est assise sur cette puissance, c’est l’esprit de séduction qui va séduire toute la terre et les amener à se retourner contre les chrétiens, à se retourner contre Dieu et sa Parole). 4 Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. 5 Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. 6 Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement. 7 Et l'ange me dit : Pourquoi t'étonnes-tu ? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.

Donc l’esprit qui va animer les Nations en ce temps-là, qui va les pousser à se liguer contre le Seigneur Jésus et contre les saints sur la terre, c’est cet esprit-là qui est symbolisé par cette femme. C’est un esprit de séduction. Cet empire sera détruit et on peut le lire dans Apocalypse chapitre 18 à partir du premier verset :

1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité ; et la terre fut éclairée de sa gloire. 2 Il cria d'une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités.

Alors, on peut lire tout le texte d’Apocalypse chapitre 18, vous verrez qu’il est question de la destruction de Babylone. Babylone a été détruite. Babylone, c’est à la fois une puissance politique mondiale, c’est également une puissance religieuse mondiale. Pour l’heure nous sommes dans les aspects spirituels. C’est un royaume spirituel qui est là, qui existe qu’on appelle Babylone. Elle n’est pas encore manifestée concrètement dans les Nations. Elle le sera après un grand conflit mondial qui va avoir lieu. Ce conflit est déjà en préparation. On a les éléments dans les Écritures qui parlent de cela. Quand il va y avoir ce conflit, c’est là que les gouvernements vont se rassembler et prendre des décisions pour gouverner le monde autrement, en vue d’éviter un quatrième conflit mondial. Mais c’est le diable qui est derrière ces chose parce qu’il va s’incarner dans les Etats, il va changer les cœurs des chefs d’État qui vont devenir très méchants contre l’Eglise, contre le Seigneur Jésus-Christ et contre la Parole de la vérité.

Beaucoup de loi seront prises, des lois iniques, des lois contre la Parole de Dieu. Ces lois sont déjà là, mais il y en aura d’autres encore plus iniques et les libertés seront restreintes. Les hommes ne seront plus libres de faire ce qu’ils veulent. Ils seront contrôlés par la puissance des hommes et par la puissance de Satan. Mes bien-aimés frères et sœurs, ce que je voudrais dire c’est que, lorsque nous lisons les Écritures depuis le commencement dans Genèse, il y a eu de la destruction. Le Seigneur à chaque fois a prophétisé la destruction et la destruction a effectivement eu lieu. La Parole de Dieu ne ment pas. Elle ne manque pas de s’accomplir parce que Dieu est tout-puissant. Comme je l’ai dit, Il s’est révélé à Abraham dans Genèse comme le Dieu Tout-Puissant. Il est apparu à Abraham et Il a dit : Je suis le Dieu Tout-Puissant, marche devant ma face et sois intègre. Mes frères et sœurs, Dieu s’est présenté à Abraham en tant que le Dieu Tout-Puissant et c’est la vérité ! Dieu est Tout-Puissant. C’est pour cela que nous devons Le craindre parce qu’il n’y a rien qu’Il ne puisse pas faire. Dieu peut tout faire, Il est capable de tout faire. Il n’y a pas quelque chose qui est au-dessus de la Puissance de Dieu. Il n’y a pas quelque chose que Dieu ne puisse pas faire. Il n’y a rien qui soit étonnant de la part du Seigneur.

Si Dieu a détruit des cités, s’Il a détruit des civilisations, s’Il a détruit des royaumes dans les temps anciens, Il viendra détruire le monde dans lequel nous sommes actuellement parce qu’Il a dit qu’Il le ferait. C’est prophétisé dans les Écritures que ce monde sera effectivement détruit. L’Afrique, l’Europe, l’Amérique, tout le monde entier sera effectivement détruit par la Puissance de Dieu. Les civilisations seront détruites, les peuples seront anéantis. Les incroyants seront détruits, ils vont mourir, ils vont aller en enfer. Et ceux qui ont cru seront appelés au salut : ils vont se réjouir, ils seront sauvés. C’est la Parole de Dieu, Elle va s’accomplir ; et ne pensez pas qu’il y a quelque chose qui soit étonnant de la part du Seigneur.

On a vu la destruction du monde de Noé. On a vu la destruction de Sodome et Gomorrhe. On a vu la destruction de Tyr et Sidon. On a vu la destruction de l’Égypte, la destruction de Ninive. On a vu que plusieurs royaumes ont disparu : le royaume de Babylone, le royaume d’Assyrie, le royaume des Mèdes et des Perses, le royaume d’Alexandre le Grand. On a vu plusieurs royaumes qui ont disparu. L’Empire Romain a disparu. Même en Afrique, il y a plusieurs royaumes qui ont disparu, qui n’existent plus. C’est Dieu qui fait ces choses. Dieu est Tout-Puissant. Les générations passent, les peuples passent, mais Dieu demeure. Et Dieu raconte par Sa Parole, tout ce qui s’est passé dans l’ancien temps.

Nous n’avons jamais été contemporains d’Adam et Ève. Ils ne savaient pas écrire, ni lire. Les gens qui ont vécu avant le déluge n’ont pas écrit ce qui s’est passé, mais la bible parle de cela parce que Moïse a été enseigné par Dieu. Dieu a ouvert ses yeux, et lui a raconté tout ce qui s’est passé. Moïse a écrit parce que la Parole de Dieu ne change pas. Elle ne peut pas disparaître. Tout va passer, mais la Parole de Dieu demeure éternellement. Et celui qui a reçu la vérité, la lumière de la Parole de Dieu et qui la met en pratique ne disparaîtra pas mais il vivra, il subsistera. C’est la vérité ! Tout passe, mais la Parole de Dieu ne passe pas. L’Europe sera détruite. Aujourd’hui plusieurs vont à l’aventure en Europe, ils vont à l’aventure au Canada, ils vont à l’aventure en Amérique, partout les aventuriers sont nombreux. Les hommes aujourd’hui se déplacent d’un pays à un autre, chacun cherche à trouver le meilleur pour vivre. Mes frères, tous ces pays vont disparaître. Tous ces royaumes vont disparaître. Tout va disparaître dans ce monde parce que c’est Dieu qui l’a dit et Il va accomplir Sa Parole.

Aujourd’hui l’appel que nous avons reçu est un appel à sortir de Babylone. La bible dit : Sortez de Babylone ! Sortez du milieu d’elle mon Peuple. Dieu s’adresse à son peuple. Dieu s’adresse à ceux qui ont cru en Sa Parole dans notre génération, car dans Malachie chapitre 4, quand la bible a annoncé l’avènement de l’esprit d’Elie dans notre génération, il est bien dit que c’est un esprit qui vient avant le jour du Seigneur, avant le jour de destruction. C’est un esprit qui vient pour nous ramener à la Parole de Dieu, nous ramener à la vie éternelle et au Saint-Esprit. Le Message que nous avons reçu est un Message qui a la puissance nécessaire pour nous faire sortir du monde et du péché. On ne doit pas se trouver sous le signe de la destruction ou du châtiment. Si on se trouve sous le signe du châtiment, on n’échappera pas au châtiment car Dieu est juste.

Vous avez vu que dans Luc chapitre 17, le Seigneur Jésus a dit : souvenez-vous de la femme de Lot. Pourquoi ? Parce que cette femme de Lot était sous le signe du jugement. Elle n’a pas pu résister à la tentation qui était de regarder en arrière. Elle a regardé en arrière et elle est devenue une statue de sel, alors qu’elle était sortie de Sodome et Gomorrhe, mais elle a regardé en arrière en courant et elle est devenue une statue de sel. Elle n’a pas pu échapper à cette tentation alors que les anges les avaient faire sortir. Elle avait reçu la grâce de ne pas périr, la grâce d’aller jusqu’à la montagne pour se sauver avec son mari et ses enfants mais elle a regardé en arrière. Et Jésus nous a dit : souvenez-vous de la femme de Lot. Elle n’a pas pu échapper à la destruction or, elle avait reçu la grâce d’y échapper. Les anges sont entrés dans sa maison, elle leur a donné à manger et ils ont ouvert leur cœur pour donner le Message pour lequel ils étaient venus dans leur maison. Bien qu’elle fût dans cette maison qui avait reçu la grâce de Dieu, cette maison qui avait reçu les messagers… malgré tout cela elle est restée en arrière. Elle n’est pas arrivée sur la montagne pour se sauver.

Et la femme de Lot est un grand signe, un grand symbole. C’est le symbole de ceux qui reçoivent la grâce de se sauver, mais qui n’arrivent pas à se sauver à cause de leur propre convoitise, car on peut recevoir la grâce de se sauver et ne pas y parvenir. Ne pensez pas que si on reçoit la grâce c’est fini ! Mais non ! Lot et sa femme ont reçu la même grâce. Les anges les ont fait sortir de leur maison, ils les ont fait sortir de Sodome et de Gomorrhe et leur ont demandé de courir jusqu’à la montagne pour se sauver mais elle est restée en chemin. Elle n’a pas pu atteindre la montagne. C’est-à-dire qu’elle n’est pas allée jusqu’au bout de la marche vers le salut. Elle n’a pas achevé sa marche, la marche vers le salut, la marche vers le secours, vers le lieu où on ne peut plus être touché par la destruction de Sodome et de Gomorrhe. Elle n’a pas atteint ce lieu-là parce que la montagne était le lieu de la sécurité. Elle n’est pas arrivée au bout de la marche. Pourquoi ? Parce qu’elle a été distraite, elle a regardé en arrière et elle est devenue une statue de sel.

C’est comme cela qu’on peut recevoir la grâce d’être sauvé et par notre propre négligence, par notre propre convoitise, par notre cœur qui encore dans le monde on peut rester en route, on peut rester en chemin. Mais le but de cette prédication est d’éveiller votre esprit sur le fait que la Parole de Dieu ne passe pas. Les générations passent, les civilisations passent, des royaumes passent, des hommes passent mais la Parole de Dieu ne passe pas. Les mondes passent ; il y a eu un premier monde qui a été détruit par la Puissance de Dieu. Dieu a envoyé le déluge, quarante jours de pluie et le monde a été détruit, et le monde dans lequel nous sommes va passer. Jésus l’a dit et l’Apôtre Pierre l’a confirmé. Pierre a dit que, quand le jour du Seigneur viendra, le ciel sera dissout et la terre sur laquelle nous sommes sera ravagée par la Puissance de Dieu. C’est également témoigné dans Apocalypse qu’il y a un temps de destruction qui va venir.

Donc la création dans laquelle nous sommes va disparaître. Le ciel sous lequel nous sommes va disparaître car il y a des démons dans le ciel, tout cela sera enflammé par la Puissance de Dieu. Cela sera détruit par la Puissance de Dieu. Ce que nous avons à faire c’est de nous sauver, nous sauver de cette génération. Donc, il n’y a rien de tout cela qui soit difficile à Dieu. Détruire le monde pour Dieu n’est pas difficile, mais c’est l’Église qui bloque Sa main. Nous bloquons la main du Seigneur parce que nous sommes encore sur cette terre. Nous sommes encore sur cette terre pour prêcher la Parole de Dieu. Nous sommes encore là pour appeler les hommes au salut. Nous sommes encore là pour amener les derniers qui doivent être sauvés. C’est pour cela que nous sommes là. C’est notre mission présentement. Notre mission dans ce monde n’est pas de gagner le monde, ce n’est pas de chercher de l’argent par tous les moyens. Dieu ne nous empêche pas de travailler, mais nous devons travailler tant que nous vivons, pour nous nourrir.

Cela doit vraiment se limiter à cela car, à l’heure actuelle notre travail n’est pas de chercher à posséder ce monde, à le gagner mais notre travail, c’est de chercher à le sauver. Parler à ceux qui doivent croire. Actuellement notre mobilisation dans la prière doit viser ce but. Notre mobilisation dans l’œuvre de Dieu doit viser ce but. Nous devons travailler à appeler les derniers à être sauvés du monde. Et si nous prions, si nous crions au Seigneur pour qu’Il envoie sa Puissance, c’est également pour sauver les derniers, ceux qui doivent être sauvés pour faire la moisson, car le monde est déjà mûr pour être moissonné.

Le Seigneur viendra moissonner ce monde, mais avant Lui, nous moissonnons pour le salut. Nous moissonnons pour le salut des âmes. L’onction qui vient est une onction de salut, c’est une onction pour sauver les croyants, pour sauver ceux qui doivent croire, pour prêcher la Parole à nouveau, rétablir la vérité sur le chandelier du monde, afin que ceux qui doivent se sauver se sauvent. Et après nous, viendront les anges qui vont moissonner pour la destruction.

Ce qui fait notre foi et notre assurance, c’est que Dieu n’a pas seulement prononcé des paroles de destruction sur Babylone, mais Il a aussi prononcé des paroles de bénédiction sur l’Égypte, sur l’Éthiopie et sur tout le monde entier. Dieu a prononcé des paroles de bénédictions c’est-à-dire que ce qui attend ce monde ce n’est seulement la destruction mais il y a aussi le salut. Dans notre génération, Dieu va envoyer encore un esprit de repentance, un esprit de salut dans la création.

Par exemple, nous pouvons lire dans Ésaïe chapitre 19, qu’il y a une prophétie concernant l’Égypte, une prophétie pour le salut de l’Égypte. Nous n’allons pas tout lire. Tout le chapitre 19 parle de cela. On peut déjà lire au verset 16 :

16 En ce jour, l'Égypte sera comme des femmes : Elle tremblera et aura peur, En voyant s'agiter la main de l'Éternel des armées, Quand il la lèvera contre elle. 17 Et le pays de Juda sera pour l'Égypte un objet d'effroi : Dès qu'on lui en parlera, elle sera dans l'épouvante, À cause de la résolution prise contre elle par l'Éternel des armées. 18 En ce temps-là (là nous sommes dans une autre période), il y aura cinq villes au pays d'Égypte, Qui parleront la langue de Canaan, Et qui jureront par l'Éternel des armées : L'une d'elles sera appelée ville de la destruction. 19 En ce même temps, il y aura un autel à l'Éternel Au milieu du pays d'Égypte, Et sur la frontière un monument à l'Éternel. 20 Ce sera pour l'Éternel des armées un signe et un témoignage Dans le pays d'Égypte ; Ils crieront à l'Éternel à cause des oppresseurs, Et il leur enverra un sauveur et un défenseur pour les délivrer. 21 Et l'Éternel sera connu des Égyptiens, Et les Égyptiens connaîtront l'Éternel en ce jour-là ; Ils feront des sacrifices et des offrandes, Ils feront des vœux à l'Éternel et les accompliront. 22 Ainsi l'Éternel frappera les Égyptiens, Il les frappera, mais il les guérira ; Et ils se convertiront à l'Éternel, Qui les exaucera et les guérira. 23 En ce même temps, il y aura une route d'Égypte en Assyrie : Les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie, Et les Égyptiens avec les Assyriens serviront l'Éternel. 24 En ce même temps, Israël sera, lui troisième, Uni à l'Égypte et à l'Assyrie, Et ces pays seront l'objet d'une bénédiction. 25 L'Éternel des armées les bénira, en disant : Bénis soient l'Égypte, mon peuple, Et l'Assyrie, œuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage !

Vous voyez ! Dans toutes les générations, quand on lit les témoignages des écritures, Dieu n’a jamais appelé l’Egypte « mon peuple ». C’est dans notre génération que cela va se produire. Dans notre génération, des peuples qui n’étaient pas des peuples de l’Éternel deviendront des peuples de l’Éternel. C’est un langage nouveau ici. C’est un langage nouveau dans Apocalypse 19. C’est un langage vraiment nouveau, et on retrouve ce langage dans d’autres écritures. Par exemple dans Ésaïe chapitre 27, c’est une écriture dont j’ai souvent parlé. Ésaïe chapitre 27 verset 12 :

12 En ce temps-là, L'Éternel secouera des fruits, Depuis le cours du fleuve jusqu'au torrent d'Égypte ; Et vous serez ramassés un à un, enfants d'Israël ! 13 En ce jour, on sonnera de la grande trompette, Et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d'Assyrie Ou fugitifs au pays d'Égypte ; Et ils se prosterneront devant l'Éternel, Sur la montagne sainte, à Jérusalem.

Quand la bible parle de l’Égypte ici, il est question des africains noirs et des africains blancs. C’est de tout ce monde dont il est question. Et quand on parle également des noirs africains, la bible parle de l’Éthiopie, car dans l’ancien temps, ces deux Nations existaient en Afrique. Dans l’histoire biblique, parlant de l’Afrique, il était question de l’Égypte, de l’Éthiopie ou de la Lybie.

Ces prophéties parlent de bénédictions qui sont prononcées sur les peuples africains, qu’ils soient blancs ou noir. Vous voyez ! Nous pouvons voir que Dieu a des choses à faire dans ce continent. Dans notre génération, Dieu a des choses à faire en Afrique et à partir de l’Afrique. Quand vous voyez également qu’il est question de l’Assyrie, il est question des peuples qui doivent être visités. Des peuples arabes, des peuples africains et même des peuples européens. Ce sont des prophéties qui sont dans les Écritures et qui parlent du salut que Dieu accorde dans notre génération à tous ces peuples. Ici dans Ésaïe chapitre 27, il est question du Message du Temps de la Fin, dans le verset 13, quand la bible dit qu’on sonnera de la grande trompette. Vous vous souvenez que dans Matthieu chapitre 24, il est également question d’une grande trompette qui sonnera là-bas pour rassembler les élus, c’est également cette trompette que nous avons ici : On sonnera de la grande trompette, Et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d'Assyrie Ou fugitifs au pays d'Égypte.

Ainsi, tous ceux qui sont dans le monde et qui n’ont pas encore expérimenté le salut seront appelés à travers cette trompette, à travers ce Message à s’unir à nouveau à Jésus-Christ en vue de leur salut : Et ils se prosterneront devant l'Éternel, Sur la montagne sainte, à Jérusalem. Mes frères et sœurs bien-aimés, ce sont des bénédictions qui sont prononcées sur les peuples et sur les Nations. Il y a beaucoup de prophéties à la fin des temps qui sont prononcées sur les Nations. La bible parle également des îles qui vont expérimenter le salut. Donc le Ministère de l’Épouse va conduire plusieurs instruments à aller partout dans le monde prêcher encore la Parole. Ils vont prêcher en Afrique, dans les îles, dans tout le monde entier et les derniers qui doivent entrer dans le Royaume de Dieu vont entrer ; et alors viendra la destruction sur Babylone…

Les choses vont se passer exactement ainsi mes frères et sœurs, comme cela est écrit. Dans Esaïe chapitre 18, il y a encore une parole de bénédiction qui y est prononcée. Ésaïe chapitre 18 au premier verset :

1 Terre, où retentit le cliquetis des armes, Au-delà des fleuves de l'Éthiopie ! 2 Toi qui envoies sur mer des messagers, Dans des navires de jonc voguant à la surface des eaux ! Allez, messagers rapides, vers la nation forte et vigoureuse, Vers ce peuple redoutable depuis qu'il existe, Nation puissante et qui écrase tout, Et dont le pays est coupé par des fleuves. 3 Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

C’est la trompette du réveil, c’est la trompette de la fin des temps. La trompette qui sonne ici c’est la trompette de la fin des temps. C’est ce qu’on vient de lire dans Esaïe 27 verset 13. Il y a une trompette qui va sonner et qui va rassembler à nouveau des peuples, et des messagers seront envoyés dans les Nations pour prêcher cette parole. Il dit : 3 Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne ! C’est la dernière trompette. Cette trompette sonne et elle va rassembler tous ceux qui doivent encore croire pour leur salut. Vous voyez mes frères et sœurs !

Ce ne sont pas seulement des paroles de destruction qui ont été prononcées sur les peuples du monde. Non ! Mais Dieu a prononcé des paroles de salut, Dieu a prononcé des paroles de bénédiction, des paroles de visitation de tout le monde entier, des paroles de visitation de l’Afrique, de l’Europe, des paroles de visitation des autres continents, des îles, des endroits où la Parole n’est pas encore allée. Dieu a prononcé des paroles de salut et de visitation de tous les peuples ; Des peuples qui seront visités à la fin des temps par le Seigneur, au point que Dieu appelle l’Egypte « mon peuple ».  Et la Bible dit aussi qu’Israël sera visité, l’Assyrie sera visitée ; ce sont les pays musulmans aussi. Mes frères et sœurs, c’est la Parole de Dieu. Et nous croyons en la Parole de Dieu. Les choses vont s’accomplir comme elles ont été dites par le Seigneur. C’est vrai, il y a des malheurs qui viennent dans le monde, mais il n’y a pas seulement des malheurs, il y a aussi le salut qui vient dans le monde, car Jésus-Christ va se montrer à nouveau aux Nations, Il va se montrer dans sa Puissance.

On va lire encore dans Psaume 68 le verset 32, voilà ce qui est écrit, c’est une écriture que nous connaissons très bien sur laquelle j’ai déjà parlé. La bible dit :

31 Des grands viennent de l'Égypte ; L'Éthiopie accourt, les mains tendues vers Dieu. 32 Royaumes de la terre, chantez à Dieu, Célébrez le Seigneur ! Pause. 33 Chantez à celui qui s'avance dans les cieux, les cieux éternels ! Voici, il fait entendre sa voix, sa voix puissante.

C’est le témoignage ! Dieu fait entendre sa voix, sa Puissante voix dans les Nations à nouveau. Quand Dieu fait entendre sa Puissante voix, il faut écouter la voix de Dieu. 31 Des grands viennent de l'Égypte ; L'Éthiopie accourt, les mains tendues vers Dieu. Qui sont ces grands qui viennent de l’Égypte ? Ce sont des Serviteurs de Dieu, des hommes que Dieu a visités qui vont à nouveau prêcher la Parole de Dieu dans le monde entier. Dieu va élever des hommes qui vont proclamer sa Parole. Il a dit : 32 Royaumes de la terre, chantez à Dieu, Célébrez le Seigneur ! Pause. 33 Chantez à celui qui s'avance dans les cieux, les cieux éternels ! Voici, il fait entendre sa voix, sa voix puissante. Il fait entendre sa trompette. Les Nations vont de nouveau entendre la trompette de Dieu, ils vont entendre la Parole de Dieu par la Puissance du Saint-Esprit. Et Dieu a élevé des hommes pour cela, Dieu a prévu des hommes pour ce temps.

Continuons de prier pour le Réveil, continuons de prier pour la révélation de la Gloire de Dieu. Continuons de nous remettre entre les mains du Seigneur comme des vases, des vases purifiés, des vases nettoyés, des vases sanctifiés, prêts à servir le Seigneur. Paul a dit à Timothée que dans la maison de Dieu il y a beaucoup de vases. Il y a des vases EN TERRE, il y a des vases EN BOIS et il y en a EN ARGENT ET EN OR. Celui qui se dispose entre les mains du Seigneur sera un instrument entre les mains du Seigneur, des vases utiles entre ses mains pour faire son œuvre. C’est pour cela qu’il est important que nous prenions conscience de l’appel que nous avons reçu dans notre génération. C’est un appel au salut. C’est un appel au témoignage.

Nous avons été appelés à rendre témoignage de Jésus-Christ. Nous avons été appelés à mener la dernière action de Dieu dans les Nations. C’est un travail colossal, c’est un travail précieux. C’est glorieux, c’est un travail important. Et à cause de ce travail chacun de nous doit se sanctifier, doit se purifier et se mettre vraiment à l’écart du monde, à l’écart du péché, à l’écart de la débauche, à l’écart des ténèbres qui ont enveloppé le monde. Car, nous avons été appelés en tant que lumière pour briller dans les Nations. Mais si notre lumière est éteinte, avec quoi est-ce que nous allons éclairer ceux qui ne connaissent pas Dieu ?

Donc ce que le Seigneur a dit, Il va le faire. Il a prononcé des paroles de bénédictions sur les Nations dans notre génération, mais aussi des paroles de destruction. Vous voyez ! Quand Dieu devait détruire le monde, Il a pris le temps d’enlever Hénoch. Hénoch a été enlevé ! Il a pris le temps de mettre en sécurité Lot et tous ceux qu’Il devait sauver. Donc Dieu ne détruit pas dans la surprise, mais Il avertit toujours. Le Message du temps de la fin est un message d’avertissement. L’appel à sortir de Babylone est un appel d’avertissement. L’appel à nous rassembler en Jésus-Christ, l’appel à nous préparer en vue de la dernière action de Dieu est un appel d’avertissement. C’est un appel de salut. Nous devons comprendre ces choses, car c’est très important. Donc mon but ici est de montrer que la Parole de Dieu demeure éternellement. Ce que Dieu a dit, Il va l’accomplir. Ça ne faillira pas. Il va l’accomplir. Et nous sommes dans les temps d’accomplissement de la Parole de Dieu. Nous sommes dans le temps d’accomplissement des prophéties bibliques. C’est dans ce temps que nous sommes, où Dieu accomplit sa Parole. Il a dit à Jérémie qu’Il veille sur sa Parole pour l’accomplir.

Dieu a prophétisé sur la destruction du monde. Il a détruit le monde au temps de Noé. Il a prophétisé sur la destruction de Sodome et Gomorrhe. Il a détruit effectivement Sodome et Gomorrhe. Il a prophétisé sur Tyr, sur Sidon et Ninive. Ces cités ont été effectivement détruites. Dieu les a détruites comme Il l’avait dit. Il a prophétisé sur le royaume de Nebucadnetsar, Il l’a détruit. Il a prophétisé sur le royaume d’Assyrie, Il l’a détruit. Il a prophétisé sur le royaume d’Alexandre le Grand, Il l’a détruit. Il a prophétisé sur Babylone, sur l’empire Romain, Il l’a détruit. Et Il a dit aussi que cet empire allait se reconstituer dans notre génération et il sera détruit. Effectivement Babylone sera détruite. Babylone la Grande sera détruite. Ça ne faillira pas. Et nous sommes dans les temps de destruction de Babylone la Grande. Mais avant cela, Dieu a envoyé un Message dans notre génération pour nous préparer et nous sauver de la destruction. Il a envoyé un Message pour se glorifier dans les Nations. C’est cela notre travail, c’est cela notre appel. Et si le Seigneur tarde, ne pensons pas qu’il y a quelque chose qui surprenne Dieu. Dieu ne sera jamais surpris par quoi que ce soit, car Il est Lui-même l’inspirateur, le concepteur de toutes ses décisions. Dieu décide, Dieu exécute.

Celui qui décide et celui qui exécute, c’est la même Personne. Cela veut dire qu’Il est l’Architecte et le constructeur. L’Architecte veut dire celui qui conçoit, le constructeur c’est celui qui bâtit. Il ne peut pas être surpris ! Il ne peut pas être surpris par un plan. Non, mes frères et sœurs. Dieu est Tout-Puissant. Que son Nom soit béni ! Et réjouissons-nous que le Seigneur nous ait appelés à son œuvre dans notre génération. Réjouissons-nous de ce que Dieu nous ait appelés dans notre génération pour le servir. Il nous a fait la grâce de voir ces merveilleux moments parce que nous sommes dans des temps très merveilleux pour celui qui voit clair et comprend la Parole de Dieu. Nous sommes dans des temps vraiment merveilleux. Nous sommes dans des temps particuliers. Celui qui a bien compris ce qui se passe dans notre génération va se garder, il va se sanctifier, il va se purifier et il va attendre la révélation de la Gloire de Dieu. Il va attendre tranquillement et résolument. Il ne va pas se laisser distraire par le monde et par le péché, ou par des projets qui n’ont pas de sens.

Nous lisons Sophonie chapitre 3, on peut lire à partir du verset 9 :

9 Alors je donnerai aux peuples des lèvres pures, Afin qu'ils invoquent tous le nom de l'Éternel, Pour le servir d'un commun accord. 10 D'au-delà des fleuves de l'Éthiopie Mes adorateurs, mes dispersés, m'apporteront des offrandes. 11 En ce jour-là, tu n'auras plus à rougir de toutes tes actions Par lesquelles tu as péché contre moi ; Car alors j'ôterai du milieu de toi ceux qui triomphaient avec arrogance, Et tu ne t'enorgueilliras plus sur ma montagne sainte. 12 Je laisserai au milieu de toi un peuple humble et petit, Qui trouvera son refuge dans le nom de l'Éternel. 13 Les restes d'Israël ne commettront point d'iniquité, Ils ne diront point de mensonges, Et il ne se trouvera pas dans leur bouche une langue trompeuse ; Mais ils paîtront, ils se reposeront, et personne ne les troublera.

Voici, nous sommes ici dans une totale restauration de l’Église, totale restauration des adorateurs de Dieu. Le mensonge ne sera plus dans notre milieu, l’iniquité ne sera plus dans notre milieu. Nous serons des hommes de vérité. Nous serons dans la pleine vérité. Nous le sommes déjà mais Dieu accomplira une œuvre particulière. Voilà ! Dieu fera quelque chose de particulier pour ôter complètement le péché de son Peuple qu’Il aura choisi, qu’Il aura mis à part. La lumière du Seigneur sera tellement au milieu de nous, qu’il n’y aura plus de place pour le péché. Et sachez-le : il n’y a rien qui ne soit impossible à Dieu. Il n’y a rien qui ne soit impossible à Dieu. Rien qui ne soit au-delà de la Puissance de Dieu, au-delà de la force de Dieu. Rien ne peut aller au-delà de la Puissance de Dieu. Dieu est Tout-Puissant pour accomplir sa Parole. Dieu est Tout-Puissant pour faire de grandes choses.

Vous avez vu dans le Livre de Jonas ! Vous avez vu que Dieu a fait pousser une plante et cette plante a donné de l’ombre à Jonas en une journée. Dieu a fait pousser une plante au-dessus de Jonas. En peu de temps la plante a poussé et lui a donné de l’ombre. Il était là, à l’ombre de cette plante qui a poussé en une nuit. Il se réjouissait ; puis Dieu a fait mourir la plante, et, à travers cela lui a donné un enseignement. Et je pense qu’Il nous a donné aussi un enseignement. C’est dans le livre de Jonas.

Nous allons le lire parce que Jonas n’était pas content du Seigneur parce qu’Il avait pardonné le péché de Ninive après sa repentance. Jonas n’était pas content. C’est comme si Dieu l’avait humilié. Il n’était pas content et le Seigneur lui a donné une leçon. Jonas chapitre 4 :

4 L'Éternel répondit : Fais-tu bien de t'irriter ? 5 Et Jonas sortit de la ville, et s'assit à l'orient de la ville, Là il se fit une cabane, et s'y tint à l'ombre, jusqu'à ce qu'il vît ce qui arriverait dans la ville. 6 L'Éternel Dieu fit croître un ricin, qui s'éleva au-dessus de Jonas, pour donner de l'ombre sur sa tête et pour lui ôter son irritation. Jonas éprouva une grande joie à cause de ce ricin. (Vous voyez ! Jonas était content parce que Dieu avait fait pousser un ricin ; et il était réfugié à l’ombre de cet arbre. Il était content, il se réjouissait. La bible dit qu’il éprouva une grande joie à cause de ce ricin). 7 Mais le lendemain, à l'aurore, Dieu fit venir un ver qui piqua le ricin, et le ricin sécha. 8 Au lever du soleil, Dieu fit souffler un vent chaud d'orient, et le soleil frappa la tête de Jonas, au point qu'il tomba en défaillance. Il demanda la mort, et dit : La mort m'est préférable à la vie. 9 Dieu dit à Jonas : Fais-tu bien de t'irriter à cause du ricin ? Il répondit : Je fais bien de m'irriter jusqu'à la mort. 10 Et l'Éternel dit : Tu as pitié du ricin qui ne t'a coûté aucune peine et que tu n'as pas fait croître, qui est né dans une nuit et qui a péri dans une nuit. 11 Et moi, je n'aurais pas pitié de Ninive, la grande ville, dans laquelle se trouvent plus de cent vingt mille hommes qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche, et des animaux en grand nombre !

Vous voyez ! Dieu a fait pousser ce ricin en un jour, en une nuit. C’est du jamais vu ! Mais il n’y a pas quelque chose qui soit au-dessus de la Puissance de Dieu. Rien ne peut venir à bout de la Puissance de Dieu. Dieu est Tout-Puissant ; et Dieu peut utiliser tous les moyens pour exécuter Sa Parole. C’est Dieu qui a dit à Élie : Va au torrent parce que là j’ai ordonné à un corbeau de te nourrir. Et vous savez que les corbeaux envoyaient de la nourriture à Élie. Les corbeaux ne parlaient pas avec lui, mais ils allaient chercher de la nourriture qu’ils envoyaient à Élie, parce que les corbeaux parlaient avec Dieu. Dieu connaît le langage des animaux ; Il connaît le langage des oiseaux et les oiseaux peuvent entendre la voix de Dieu et exécuter ses ordres. Quand Dieu donne un ordre à un animal, il devient intelligent pour le mettre à exécution.

Est-ce qu’il existe quelque chose d’étonnant de la part de Dieu ? Dieu est capable de tou*t. Dieu peut tout faire. C’est Dieu qui a fait parler l’ânesse sur laquelle était assis le prophète Balaam ! C’est Dieu qui l’a fait parler. Dieu est Tout-Puissant ! Dieu est capable de tout. Il n’y a rien qui ne soit impossible à l’Eternel Dieu que nous servons, que nous adorons. C’est pour cela que nous devons être habités par la crainte de Dieu. Nous devons être des hommes et des femmes qui craignent Dieu, qui craignent Son Nom et Sa Parole. On doit se soumettre à l’autorité du Dieu Tout-Puissant et le laisser régner sur nous, sur notre vie et nous abandonner entre Ses mains. Que la grâce et la paix du Seigneur soient sur nous tous ! Que son Nom soit béni, et qu’Il nous donne de comprendre ces quelques paroles, qui sont des rappels qui se trouvent dans les Écritures, que j’ai été vraiment heureux de partager avec vous pour nous édifier. À nous revoir pour une prochaine séance.