Publication: 14 août 2006
Temps de lecture: ~ 13 minutes
Auteur: Parfait M'bra

Les intercesseurs de Minuit

Exhortation spéciale du mois d'août 2006

Ce mois d'août est un mois spécial dans le déroulement de cette œuvre de prière et d'intercession. C'est pourquoi je voudrais de manière spéciale adresser encore une petite Parole d'exhortation à tous les frères et sœurs qui sont reliés dans la chaîne de prière et d'intercession avec nous, en Afrique de l'ouest – en Afrique centrale – en Europe – en Haïti, et à Madagascar par cette prophétie du prophète Esaïe :

Pour l'amour de Sion je ne me tairai point, pour l'amour de Jérusalem je ne prendrai point de repos, Jusqu'à ce que son salut paraisse, comme l'aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s'allume. (Esaïe 62:1)

Sur tes murs, (muraille) Jérusalem, j'ai placé des gardes; Ils ne se tairont ni jour ni nuit . Vous qui la rappelez au souvenir de l'Eternel, point de repos pour vous! Et ne lui laissez aucun relâche, Jusqu'à ce qu'il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre. (Esaïe 62:6-7)

C'est ici une prophétie du Seigneur Dieu en relation avec Jérusalem sa bien-aimée. Jérusalem en effet désigne au plan prophétique l'Epouse. C'est ce qui nous est rapporté dans Apocalypse 21 et dans plusieurs autres prophéties bibliques :

Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d'une pierre très précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal. (Apocalypse 21:9-11)

En examinant cette Parole d'Esaïe, il est bon de se situer dans son contexte prophétique. Le Seigneur parle ici de Jérusalem comme étant dans la détresse – une détresse telle qu'elle a besoin de prières et d'intercession. Cette situation est bien celle de l'Eglise-Epouse aujourd'hui - laquelle est dans une grande détresse spirituelle. Nous sommes dans la détresse à cause de nos péchés et de notre incrédulité. Au temps d'Ezéchiel, le Seigneur avait évoqué les fautes de Jérusalem qui sont aujourd'hui les nôtres :

La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l'homme, dis à Jérusalem: Tu es une terre qui n'est pas purifiée, qui n'est pas arrosée de pluie au jour de la colère. Ses prophètes conspirent dans son sein ; comme des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent les âmes, ils s'emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d'elle. Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d'eux. Ses chefs sont dans son sein comme des loups qui déchirent leur proie; ils répandent le sang, perdent les âmes, pour assouvir leur cupidité. Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs; ils disent: Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel! Et l'Eternel ne leur a point parlé. Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l'indigent, foule l'étranger contre toute justice.

Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n'en trouve point . Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs oeuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l'Eternel. (Ezéchiel 22:23-30)

Le Seigneur a relevé les péchés des prophètes, des sacrificateurs et des chefs du peuple qui ont exposé la ville au jugement de Dieu. Mais face à cette situation, Dieu cherchait un intercesseur qui se tienne devant lui en faveur de toute la ville afin qu'elle ne soit détruite par la colère du Seigneur : « Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays… mais je n'en trouve point. » Malheureusement, le Seigneur ne pouvait pas trouver d'intercesseur. Comme au temps de Sodome et Gomorrhe, Dieu aurait voulu qu'il y ait quelqu'un comme Abraham pour se tenir devant Lui, mais cela n'était pas possible.

Malheur à la ville dans laquelle ne se trouve pas d'intercesseurs. Dieu ne trouva point d'intercesseurs dans Jérusalem, alors, la ville fut déportée en Babylone. S'il y avait eu ne serait-ce qu'un seul homme pour intercéder, à la brèche, Dieu aurait épargné certainement Jérusalem. Mais tous étaient complices dans le péché. Tous les serviteurs de Dieu, notamment les prophètes et les sacrificateurs étaient dans des positions compromettantes, au point que le Seigneur ne pouvait plus les écouter.

Mes bien-aimés frères et sœurs, Esaïe en tant que prophète avait vu la condition de la ville de Jérusalem, alors il dit : « Pour l'amour de Sion je ne me tairai point*, pour l'amour de Jérusalem **je ne prendrai point de repos, *Jusqu'à ce que son salut paraisse, comme l'aurore, et sa délivrance, comme un flambeau qui s'allume**. »

Voici un homme, un intercesseur qui s'est désigné lui-même, s'invitant à pleurer sur la condition de détresse de Jérusalem. Il a dit : « je ne me tairai point – je ne prendrai point de repos pour l'amour de Jérusalem ». La question est celle-ci : Qui aime Jésus et son assemblée ? C'est dans la détresse de l'Eglise qu'on voit ses vrais serviteurs. C'est dans la détresse des brebis qu'on voit les vrais pasteurs. Les paroles du prophète nous concernent directement. Aujourd'hui, chaque frère dans l'Eglise devrait répéter ces paroles pour lui-même. Chacun devrait prendre la résolution de ne pas se taire jusqu'à ce que le réveil paraisse dans l'Eglise. Nous devrons pleurer devant Dieu jusqu'à ce que sa gloire revienne dans son assemblée.

Comment peut-on être en paix alors que l'assemblée de Jésus-Christ est ravagée par le sommeil et l'assoupissement. La paresse a gagné la multitude et le manque de puissance est devenu criard. Les dons de l'Esprit et les manifestations authentiques de l'Esprit sont rares dans les assemblées. Cela est le fait du diable et des démons. En effet, le sommeil et l'assoupissement s'installent dans l'Eglise lorsque la gloire de Dieu n'est plus là. C'est ainsi : les deux choses ne peuvent exister en même temps. Pour cela, observez le temple quand il fut bâti au temps de Salomon et le temple avant qu'il ne soit détruit par les babyloniens :

[…]et les sacrificateurs ne pouvaient pas s'y tenir pour faire le service, à cause de la nuée, car la gloire de l'Éternel remplissait la maison de Dieu. (2 Chroniques 5:14)

Et quand Salomon eut achevé de prier, le feu descendit des cieux et consuma l'holocauste et les sacrifices, et la gloire de l'Éternel remplit la maison. Et les sacrificateurs ne pouvaient entrer dans la maison de l'Éternel, car la gloire de l'Éternel remplissait la maison de l'Éternel. Et tous les fils d'Israël, voyant descendre le feu, et la gloire de l'Éternel sur la maison, s'inclinèrent le visage en terre sur le pavement, et se prosternèrent, et célébrèrent l'Éternel: Car il est bon, car sa bonté demeure à toujours! (2 Chroniques 7:1-3)

La gloire de Dieu remplissait le temple à son inauguration. Les sacrificateurs avaient des difficultés pour faire le sacrifice à cause de la gloire de Dieu. Tout le peuple se prosternait devant la gloire de Dieu pour adorer. Pourtant ce fut le même peuple qui commit les péchés qui poussèrent Dieu à détruire le temple par les mains de Nébukadnetsar. Le temple fut rebâti du retour de la déportation. Et la gloire de l'Eternel revint dans cette maison. L'adoration recommença de plus belle.

Et voici, la gloire du Dieu d'Israël venait du côté de l'orient; et sa voix était comme une voix de grandes eaux, et la terre était illuminée par sa gloire. Et la gloire de l'Éternel entra dans la maison par le chemin de la porte qui regardait vers l'orient. Et l'Esprit m'enleva et m'amena dans le parvis intérieur; et voici, la gloire de l'Éternel remplissait la maison . Et il m'amena par la porte du nord, devant la maison; et je vis, et voici, la gloire de l'Éternel remplissait la maison de l'Éternel; et je tombai sur ma face. (Ezéchiel 43:2-4)

Mais lorsque le Seigneur vint en Israël, Il trouva un temple privé de la gloire de Dieu, qui servait désormais à la vente des pigeons et des trafics :

« Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons . Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. Des aveugles et des boiteux s'approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit. Mais les principaux sacrificateurs et les scribes furent indignés, à la vue des choses merveilleuses qu'il avait faites, et des enfants qui criaient dans le temple: Hosanna au Fils de David! Ils lui dirent: Entends-tu ce qu'ils disent? Oui, leur répondit Jésus. N'avez-vous jamais lu ces paroles: Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle ? Et, les ayant laissés, il sortit de la ville pour aller à Béthanie, où il passa la nuit. » (Mathieu 21:13-17) La gloire de Dieu avait quitté le temple, alors pouvaient prendre place les esprits impurs.

C'est ainsi les temps d'assoupissement et de sommeil. Ce sont des moments dans lesquels la gloire de Dieu n'est plus dans l'Assemblée des saints. Qu'est ce que c'est que la gloire de Dieu ? La gloire de Dieu est le rayonnement de sa puissance. Ce rayonnement manifeste les dons de l'Esprit, inspire la crainte, le respect, l'admiration et l'adoration dans la vie des chrétiens pour leur Dieu. La gloire de Dieu est un feu puissant : « Et l'apparence de la gloire de l'Éternel était comme un feu dévorant sur le sommet de la montagne, aux yeux des fils d'Israël.(Exode 24:17)

Une telle présence serait parmi nous et chacun irait son champ en faisant ce qu'il veut ? Une telle puissance serait dans l'Assemblée de Jésus-Christ et les dons seraient rares dans l'Eglise ? La gloire de Dieu a quitté l'Eglise de Laodicée – c'est pourquoi les signes divins véritables n'ont plus cours dans les Assemblées et que, dès lors s'installent les œuvres de la chair. C'est le péché qui chasse la gloire de Dieu de l'Eglise. Mais nous ne pouvons pas seulement faire le constat que la gloire de Dieu nous a quittés. Il nous appartient de la ramener dans l'Eglise. C'est pourquoi il existe dans l'Eglise le ministère de l'intercession. Ce Ministère se manifeste le plus souvent dans les temps de sommeil et d'assoupissement.

Sur tes murs, (muraille) Jérusalem, j'ai placé des gardes; Ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l'Eternel, point de repos pour vous! Et ne lui laissez aucun relâche, Jusqu'à ce qu'il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre. (Esaïe 62:6-7.)

Cette Parole est une prophétie qui doit s'accomplir. En effet, il s'agit du Seigneur Dieu lui-même qui dit avoir posté des gardes sur les murs de Jérusalem pour intercéder en sa faveur. Ils doivent intercéder jour et nuit, c'est à dire que les gardes doivent se relayer – d'où le travail à la chaîne, jour et nuit. Il n'existe pas de repos dans cette œuvre à cause de son importance. Dans les temps de sommeil et d'assoupissement, l'adversaire est bien implanté dans l'assemblée de Jésus-Christ. Ce dispositif est tel qu'il faut des prières puissantes pour le briser. Et ceux qui prennent part à ce combat sont des gens choisis par Dieu lui-même, car c'est le Seigneur qui a dit : « j'ai placé des gardes; Ils ne se tairont ni jour ni nuit. » Dans les temps où nous sommes, Dieu se choisira lui-même des intercesseurs pour apporter le réveil à Son peuple.

En effet, l'œuvre d'intercession qui est mise en place est pour le salut de tout Jérusalem. Tout Jérusalem ne sera pas sur les murs – seulement quelques gardes y seront, mais la délivrance sera pour tout Jérusalem. C'est pourquoi j'invite les frères et sœurs qui prennent part à cette œuvre de prière et d'intercession à comprendre qu'il s'agit d'un travail très sérieux dans le Royaume de Dieu. Le Seigneur Dieu accorde une importance particulière à cette œuvre parce que les prophéties bibliques en parlent. Que celui qui est convaincu du choix de Dieu porté sur sa personne s'avance pour entrer dans le combat spirituel. L'objectif est de ramener la gloire de Dieu dans Son Assemblée. Comme je l'ai dit dans l'exhortation sur les souvenirs – où sont nos souvenirs aujourd'hui ?

Considérons l'attitude des sacrificateurs, des lévites et des anciens, âgés, qui ont vu la gloire de la première maison bâtie par Salomon. Que faisaient-ils au moment de la reconstruction du retour de la déportation ? Ils pleuraient. Leurs souvenirs les ont poussés dans les larmes, parce qu'ils avaient vu la gloire de l'Eternel dans le temple. Ils avaient vu les hommes du monde entier venir adorer à Jérusalem. Mais de retour de la déportation, ils avaient trouvé une maison complètement en ruine. Comme aujourd'hui, l'Eglise de Laodicée n'a absolument rien à voir avec l'Eglise des Actes des apôtres.

Mes bien-aimés frères et sœurs, si nous sommes réellement retournés à Actes des apôtres, nous devrions tous être en train de pleurer aujourd'hui sur le sort de l'assemblée de Jésus-Christ, en voyant son état. Si nos souvenirs sont réellement retournés dans le Livre de la Vérité, nos paupières ne devraient plus avoir du repos à cette heure-ci parce que Actes des apôtres n'est pas encore vécu au milieu de nous. Souvenons-nous que Actes des apôtres commence avec la chambre haute.

Sommes-nous retournés à la chambre haute ? Souvenons-nous que les frères étaient d'un seul cœur et d'une seule âme (Actes 4 :32). Souvenons-nous du jugement d'Ananias et de Saphira (Actes 5). Aujourd'hui, les prédicateurs peuvent vivre dans la débauche et prêcher l'évangile en notre milieu sans être inquiétés. La chaire a perdu de la valeur parmi nous. Si Dieu est avec nous, où sont les miracles ? Souvenons-nous du boiteux qui fut guéri dans Actes 3. Souvenons-nous de Philippe qui fut enlevé par l'Esprit (Actes 8 :39). Souvenons-nous de la résurrection de Tabitha (Actes 9 :31-43). Souvenons-nous de l'ombre de Pierre qui guérissait les malades (Actes 5 :12-16).

Il nous faut intercéder pour notre Eglise en ayant confiance au Seigneur parce que l'Eglise est encore loin de Actes des apôtres. Et vous êtes les intercesseurs de Minuit, vous qui êtes engagés dans cette œuvre parce que dans la pensée de Dieu, il a prévu des gardes sur la muraille ruinée de Jérusalem pour crier à son souvenir en vue de la pleine restauration de Jérusalem à minuit. Le cri de réveil de Minuit retentit maintenant. Soyez attentifs au Message du Seigneur à l'Eglise à partir de Minuit. Votre voix est celle de Minuit, vous qui intercédez devant Dieu en faveur de l'Eglise. Prenez courage, car votre travail ne sera pas vain.

Les sujets de la semaine:

  • Demandons à Dieu de mettre dans notre cœur, le souci de son œuvre parce que ce sont les soucis de l'œuvre qui produisent la vie de prière et d'intercession.
  • Demandons à Dieu d'approfondir notre vie de prière et de jeûne avec lui.
  • Demandons à Dieu de nous discipliner dans notre vie de prière et d'intercession. Parce qu'un intercesseur doit être discipliné dans sa communion avec Dieu.
  • Demandons à Dieu de nous délivrer de la vie d'insouciancede désordre et de légèreté.
  • Demandons à Dieu de se révéler à chaque intercesseur de manière particulière dans sa vie chrétienne.
  • Demandons à Dieu de nous délivrer des impuretés et des souillures de l'âme.

N.B : Remarquez que les sujets sont pour le moment destinés à notre vie personnelle. Dans la suite, des sujets seront engagés pour l'Eglise.

Que la grâce et la paix du Seigneur soient avec vous Tous.

En Christ notre Seigneur

Fr. M'BRA Parfait