Publication: 4 janvier 2014
Temps de lecture: ~ 44 minutes
Auteur: Parfait M'bra
Download
La vision prophétique fait la différence

Alors la vision prophétique fait la différence est un sujet que je voudrais aborder ce matin. Il y a longtemps que je l’ai. Depuis l’année passée, mais je n’ai pas eu le temps d’en parler. Ce matin on va en parler. Amen ! La vision prophétique fait la différence. Il y en a qui se demandent qu’est-ce qui fait la différence entre nous et les autres églises. Il y en a qui se posent cette question. Quelle est la différence entre nous et les autres églises. Ici, on parle de réveil, du Message du temps de la fin. Quelle est la différence entre nous et les catholiques, les Assemblées de Dieu, les pentecôtistes et toutes ces églises que vous connaissez ? Amen ! N’est-ce pas ? Il y a beaucoup qui viennent et qui ne savent pas beaucoup de choses. Amen ! Mais c’est la vision prophétique qui fait la différence.

Il y a une vision spirituelle, c’est cela qui fait la différence. Et dans les écritures, cette différence a toujours été marquée. Mais il y a beaucoup de gens qui ne font pas attention. Il y a beaucoup d’églises sur la terre, mes frères et sœurs. Beaucoup d’églises. Écoutez-moi très bien. Il y a beaucoup d’églises sur la terre. Ne serait-ce que dans cette commune, si vous comptez, vous allez trouver beaucoup d’églises. Dans notre pays, il y a beaucoup d’églises qui sont reparties en plusieurs organisations. Les catholiques se démarquent complètement. Après vous avez les protestants, les évangéliques ; c’est comme cela. Eglises protestantes, églises évangéliques.

Les protestants… ce sont les méthodistes, les assemblées de Dieu ; les premières qui sont venues. Et les évangéliques sont sorties des protestants. Les évangéliques sont des églises généralement dirigées par des gens, des serviteurs de Dieu qui sont sortis des églises protestantes. Et les protestants sont sortis des catholiques. Est-ce que vous comprenez ? Et la sortie des protestants des catholiques est intervenue au temps de Martin Luther, un moine catholique. Il a eu une révélation du Seigneur, que ce qui se faisait en son temps n’était pas juste… Parce qu’un moment était arrivé ou en Europe, il y a eu un soulèvement contre l’église catholique qui était appelée l’Eglise. Il n’y avait pas d’autres églises reconnues qui marchaient dans les voies de Dieu. Cela n’existait pas. C’était l’église catholique avec son système papale.

Donc Martin Luther qui était un moine catholique… il était dans les monastères, il priait, il s’adonnait beaucoup à la spiritualité. Et puis un jour, Dieu l’a visité. Il a reçu une bible, il a commencé à lire parce qu’à l’époque on ne trouvait pas la bible comme aujourd’hui…cela n’existait pas. Donc c’est par miracle qu’il est tombé sur une bible. Et quand il a commencé à la lire, il a compris que les gens les trompaient. On prêchait au peuple que le salut s’obtenait par les œuvres en faveur de l’Eglise. C’était faux et Martin Luther avait découvert que le salut ne s’obtenait pas par les œuvres, mais par la justification de la foi. Donc cela a enclenché un mouvement de protestation. Il a écrit des thèses comme on les appelle. Je crois que c’est 95 thèses. Il est allé coller cela dans une église en Allemagne, à la porte, à l’entrée de l’église. Des questions sur lesquelles il n’était pas d’accord avec l’église catholique. Il a écrit tout cela…

Alors les remous ont commencé. C’est ce temps qu’on appelle la réformation. Quand vous lisez l’histoire de l’Eglise, on appelle ce temps la réformation. Cela a été un grand mouvement de contestation contre l’église catholique. Et beaucoup sont sortis de l’église catholique dans tous les pays. Cela a commencé en Allemagne, mais a pris beaucoup de pays en Europe. Beaucoup de gens sont sortis. Donc cela a ouvert la voie à la délivrance de l’oppression spirituelle du système papale.

Donc on a commencé à parler des églises protestantes. Pourquoi ? Parce que ceux qui ont créé ces églises ont protesté contre l’église catholique. Ils ont protesté contre le système en place. Ce sont eux qu’on appelle protestants. Amen ! Et comme au temps de Martin Luther, c’était un mouvement assez chaud, cela a fait des réveils çà et là, mais c’était un réveil qui n’était pas basé sur la connaissance. Vous savez les réveils, il y en a plusieurs sortes. Il y a des réveils qui sont basés sur la connaissance. Vous pouvez trouver des gens réveillés spirituellement, qui ont la connaissance de la Parole de Dieu. Ça, c’est le bon réveil. C’est la meilleure voie. Vous pouvez trouver un mouvement de réveil dans lequel il n’y a pas de connaissance de la Parole de Dieu.

Les gens connaissent plutôt les actions spirituelles, les actions de l’Esprit, les guérisons, les miracles ; est-ce que vous voyez ? Ils sont plus dans ces choses-là, mais ils n’ont pas la connaissance de la parole de Dieu et ils n’ont pas même une bonne connaissance de la personne de Dieu. Mais cela fait des mouvements spirituels. Et en leur temps, ce sont un peu ces choses qu’il y a eues. Lui par exemple Martin Luther, il a continué de baptisé au Nom du Père, du Fils et Saint Esprit. Est-ce que vous comprenez ? Il n’avait pas cette connaissance que le baptême se faisait au Nom de Jésus. Il a fait son réveil, mais cela s’est fait avec des problèmes de compréhension de la Parole de Dieu. Amen ! Mais c’était un homme spirituel. Il avait un certain charisme qui a ébranlé l’église catholique en son temps. Amen !

Et puis après, il y a eu d’autres réveils qui se sont construits, édifiés sur la réformation jusqu’à ce qu’on arrive au temps des John Wesley où la Parole de Dieu a été répandu dans le monde entier principalement en Europe. Amen ! Que Dieu soit béni ! Donc dans tous ces mouvements spirituels, il y a une différence et c’est ce que je suis en train de dire déjà, quand je parle de ce qu’il y a des réveils, avec une bonne connaissance de Dieu et de Sa Parole et il y a des réveils vides de connaissance. Amen ! Tout cela se trouve dans l’Ecriture.

Donc aujourd’hui, dans notre génération, ce qui fait la différence entre nous et les autres églises, c’est la vision prophétique. Qu’est-ce que j’appelle la vision prophétique ? La vision prophétique, c’est la marche par la compréhension exacte des prophéties de la fin des temps. Est-ce que vous comprenez ? Le Seigneur Jésus a annoncé des prophéties de la fin temps. Il a annoncé des prophéties dont la compréhension devrait aider les chrétiens de la fin des temps à se rapprocher davantage de Dieu. Mais la compréhension des prophéties ne se retrouve pas dans toutes les églises. Pourquoi ? Parce que la plupart des serviteurs de Dieu qui conduisent ces églises n’ont pas reçu et compris le Message du temps du la fin.

Le Message du temps de la fin, c’est le Message que Dieu a adressé à l’Eglise à la fin des temps. Parce que dans chaque époque biblique, Dieu adresse un Message à Son peuple pour lui montrer comment il doit marcher. Amen ! Et dans notre génération, le Message qui est venu, nous a été adressée pour nous expliquer les prophéties bibliques qui concernent la fin des temps. Si Jésus annonce des événements à la fin des temps, et que vous n’en comprenez pas les explications, vous ne pouvez pas bien marcher. Vous ne pouvez pas entrer dans la pensée de Dieu pour bien marcher. Pour bien marcher, il faut comprendre l’explication des prophéties qui se rapportent à la fin des temps. C’est cela qui fait la différence. Et l’explication et la compréhension des prophéties ouvrent la voie à une orientation spirituelle qu’on appelle la vision. Amen ! Cela est très important.

Vous allez dans n’importe quelle église sur la place, les gens font beaucoup de choses. Ça prêche. Amen ! Vous verrez que ce que vous entendez là-bas est différent de ce qu’on entend ici. Ce n’est pas la même chose. Il y a une différence. Si quelqu’un sort de ces milieux et qu’il vient ici, pendant un moment, il est un peu perdu. Il ne se retrouve pas. Mais cela s’explique. Il y a une différence entre nous et les autres églises, une différence, je dirai fondamentale. Une différence fondamentale qu’il faut comprendre. Et pourquoi il y a une différence ?

Parce que dans le plan de Dieu, il y a le peuple appelé de Dieu… Le peuple appelé de Dieu, ce sont tous ceux que Dieu appelle dans une génération. Et dans ce peuple appelé, il y a toujours un groupe élu. Amen ! Il y a un groupe élu qui émerge de ce grand nombre d’appelés. C’est pour cela que Jésus Christ a dit : il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. Et ce qui fait la différence entre les élus et les autres, c’est que les élus parviennent à accomplir La Volonté parfaite de Dieu dans leur génération. Parce que dans chaque génération biblique, Dieu a une volonté parfaite qu’Il manifeste. Dieu prend des résolutions qu’Il exécute dans une génération donnée. Et cette volonté est traduite dans un Message prophétique. Donc ceux qui parviennent dans le lot à accomplir la volonté parfaite de Dieu, c’est ceux-là qu’on appelle le peuple élu. Amen !

Et dans notre génération, le peuple élu va se distinguer par le fait qu’il va parvenir à être sans tâche, ni ride, ni rien de semblable. Amen ! C’est un peuple de croyant qui va parvenir à accomplir la volonté parfaite de Dieu aujourd’hui. Amen ! C’est pour cela que le Message du temps de la fin est venu. Donc nous sommes différents des autres. Ne pensez pas qu’on peut nous classer dans toutes les églises. Ce n’est pas possible. Amen ! Il y a une différence entre nous et les autres. Comme il y a une différence entre nous et les autres ; je dis toujours qu’il ne faut pas avoir peur...

En effet, ceux qui ont reçu le Message du temps de la fin devraient être plus évolués que les autres dans le domaine de la connaissance et de la spiritualité. Parce que celui qui reçoit l’explication des prophéties bibliques est à jour dans le calendrier de Dieu. Amen ! Il est à jour de ses leçons spirituelles. C’est comme des élèves d’une classe donnée. Moi par exemple, j’ai fait la classe de Terminale il y a longtemps. Si je vais reprendre mes cours de Terminale, et que je les compare aux cours de Terminale en 2013, il est évident que je ne suis pas à jour. Certainement qu’il y a eu des évolutions dans le programme que je ne connais pas. Donc entre moi et l’élève de 2013, il y a sûrement une différence. Sûrement, il y a une différence. La différence est que lui, il a des cours qui ont été adaptés à la situation actuelle et puis moi, j’ai des vieux cours qui datent de plus de 20 ans en arrière. Est-ce que vous voyez ? C’est comme cela. C’est cela la différence.

Les prophéties, c’est l’actualité qu’il y a dans le royaume de Dieu. Ce que Jésus a eu à dire, ce sont des choses d’actualité. Est-ce que vous comprenez ? Donc quand on les explique, tu te retrouves dans l’actualité du Royaume de Dieu. Mais ceux qui n’ont pas la connaissance de ces choses sont en retard sur l’évolution des choses dans le royaume de Dieu. Ils ne comprennent pas tout. C’est comme au temps de Jésus par exemple… Qu’est-ce qui faisait la différence entre les disciples de Christ et les autres qui partaient écouter les scribes et les pharisiens dans le temple ; les docteurs de la loi, les pharisiens, les scribes… Qu’est-ce qui faisait la différence entre Jésus, Ses disciples et ceux-là ? Parce qu’il y avait une différence entre eux. Mais qu’est-ce qui faisait la différence ?

La différence venait de ce que Jésus était en train d’accomplir des prophéties qui avaient été annoncées au sujet du Messie, depuis le temps d’Esaïe, de Jérémie ; depuis les prophètes. Mais les autres qui étaient là étaient seulement préoccupés par la loi de Moïse. Est-ce que vous comprenez ? Parce qu’il y avait une différence entre la loi et les prophéties. La loi avait des règlements, des ordonnances, des prescriptions, des commandements, etc. C’est tout cela qui faisait l’arsenal de la loi de Moïse. Mais cela n’évoluait pas. Est-ce que vous comprenez ? Cela n’évoluait pas vraiment. Les évolutions dans la loi étaient vraiment minimes.

Mais par contre, les prophéties trouvent leur accomplissement. Si l’Ecriture dit que la vierge va concevoir et qu’elle va enfanter, au moment où Marie prend la grossesse, ça devient l’actualité. C’est vrai que l’Ecriture date de longtemps, mais là, on est dans l’actualité. Amen ! Parce que l’accomplissement est une actualité. On est dans l’actualité. Donc celui qui a connaissance que Marie est enceinte et celui qui sait qu’une vierge va tomber enceinte et enfanter ne sont plus au même diapason. Ils n’ont pas la même compréhension. Il y a une différence. Il y a eu Siméon. Quand l’enfant est venu pour être présenté dans le temple, Siméon a reçu que le Messie était là. Mais les autres étaient toujours dans l’attente de l’accomplissement de la prophétie. Donc Siméon était dans l’actualité et les autres étaient dans le passé. C’est cela la différence. Il y a un qui voit le déroulement du plan de Dieu et puis il y a un autre qui ne voit pas. Lui, il attend toujours.

Donc il y a une vision, une orientation spirituelle qui fait la différence entre nous et les autres chrétiens. Ça frères, il faut garder ces choses à l’esprit. Amen ! Ce n’est pas que cela doit vous rendre orgueilleux… Non ! Mais il y a une différence. Vous ne pouvez pas vous conduire ou bien marcher comme n’importe quel chrétien. Et c’est normal aussi que d’autres gens vous critiquent. Est-ce que vous comprenez ? C’est normal que les autres chrétiens vous critiquent, qu’ils ne soient pas d’accord avec vous. C’est normal parce que vous n’êtes pas au même diapason. Vous n’êtes pas au même niveau de compréhension des choses spirituelles. Amen ! Pourquoi ?

Parce que vous avez la compréhension des prophéties… mais eux ne l’ont pas. Ce que tout le monde sait, c’est que Jésus revient bientôt. Ça, tout le monde le sait. Jésus Christ revient bientôt. Mais si vous entrez dans les visions de l’Apocalypse, les gens ne comprennent rien. Les 22 chapitres de l’Apocalypse, ils ne comprennent pas. Si vous entrez dans Daniel, ils ne comprennent pas. Amen ! Ils ne comprennent pas les prophéties, les visions... Pourquoi ? Parce que les pasteurs de ces églises ont rejeté le Message du temps de la fin qui a été adressé au prophète William Branham. Ils ont rejeté donc ils ne savent pas ce qui se passe.

Et il y a quelque chose dans le Message du temps de la fin. Il y a une onction dans le Message du temps de la fin. Cette onction est une onction de révélation. C’est une onction qui ouvre l’esprit, qui ouvre l’intelligence sur la compréhension de ce que Dieu est en train de faire. Cela ouvre la compréhension de ta propre marche spirituelle. Cela ouvre l’intelligence. Donc ce matin, je veux revenir un peu sur ces choses pour que ceux qui, peut-être prennent le train en marche, puissent comprendre un peu. Amen ! C’est très important frères et sœurs. Tout part d’une prophétie que j’ai déjà lu ici. Je vais revenir là-dessus. On va lire dans Esaie chapitre 27. Ce sont des choses que j’ai eu à dire déjà, il y a longtemps. Donc je reviens là-dessus pour que les nouvelles personnes puissent comprendre un peu dans quel esprit nous marchons.

Je sais que pendant le passage du pasteur Elijah du Nigéria ici, il a dit des choses qui ont peut-être embêtées certaines personnes qui ne sont pas habituées au Message du temps de la fin. Esaïe chapitre 27 à partir du verset 12. C’est une prophétie qu’on a lu ici déjà. Esaïe chapitre 27 du verset 12 au verset 13 :

12 En ce temps-là, L’Eternel secouera des fruits, (arbres = nations) Depuis le cours du fleuve jusqu’au torrent d’Egypte ; Et vous serez ramassés un à un, enfants d’Israël ! 13 En ce jour, on sonnera de la grande trompette, Et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie Ou fugitifs au pays d’Egypte ; Et ils se prosterneront devant l’Eternel, Sur la montagne sainte, à Jérusalem. (Esaïe 27 :12-13)

Amen ! J’aime dire que la bonne traduction dans le premier verset c’est l’Eternel secouera des arbres. (version segond révisée) Amen ! C’est la bonne traduction. En fait, c’est une image. Les enfants d’Israël sont comparés ici à des fruits d’un arbre qu’on secoue. On secoue l’arbre et les fruits tombent. Amen ! Et j’ai dit que cette prophétie est en mon sens la prophétie qui exprime mieux le commencement du processus de la fin des temps dans notre génération. Amen ! La première portion, le verset 12 parle d’Israël, la deuxième portion parle de l’Eglise. Amen ! C’est une prophétie très claire, vraiment très claire. Dans le verset 12, il s’agit de ce qui s’est passé dans notre génération parmi les nations. Vous savez que le peuple d’Israël avait été dispersé après la mort et la résurrection du Seigneur… Je crois à l’an 70, d’après les historiens. C’est là qu’il y a eu la tuerie à Jérusalem.

En fait le peuple d’Israël était sous la domination des romains. Donc un temps fut venu où ils se sont révoltés contre Rome à Jérusalem. Le soulèvement a amené l’empereur romain à réagir et ça fait beaucoup de morts. A la fin, Jérusalem fut détruite par l’armée romaine. Et même Jésus l’avait dit. Il avait prophétisé l’invasion de la ville par une armée étrangère. Il avait dit aux disciples : quand vous verrez cela, fuyez dans les montagnes et dans les champs. Et cela s’est accompli. Donc ils ont tué les habitants et ont brûlé la ville et le temple. Alors Israël a été dans la dispersion. Et comme ils étaient dans l’empire romain, beaucoup parmi eux sont allés en Europe…en Italie, en Grèce, en Espagne etc. Ils sont allés partout. Ils ont abandonné Israël. Amen ! Et c’était l’accomplissement des prophéties du Seigneur qui disent qu’Israël serait désert. Israël devrait être dispersé dans les nations jusqu’à ce que Dieu les rassemble à nouveau. Donc cela s’est accompli ainsi. Israël est allé dans la dispersion.

Mais à la fin des temps, les prophéties ont dit qu’Israël va retourner dans sa patrie. Amen ! C’est ce que les prophéties ont dit. Et celle que nous venus de lire parle de ce retour. Donc l’Eternel a secoué les arbres. Les arbres qui ont été secoués, ce sont les nations... Les nations dans lesquelles se trouvaient les enfants d’Israël pendant leur exil, leur dispersion. Amen ! Ils étaient beaucoup en Europe. Donc quand il y a eu les guerres mondiales… ce sont ces guerres que Dieu a utilisées pour secouer les nations. Ce sont les deux guerres mondiales, principalement la deuxième. Amen !

Les juifs dans leur dispersion étaient bénis. Ils étaient partout dans les nations. Ils étaient bénis. Donc si un prophète venait leur dire : Retournons en Israël, allons rebâtir Jérusalem, ils n’iraient pas. Parce qu’ils avaient beaucoup de biens dans les nations, ils ne les auraient pas abandonnées pour retourner en Palestine. Ils étaient des millionnaires et des milliardaires, des hommes d’affaires. En Europe, ils avaient tout le système financier en main. Donc ils n’auraient pas écouté un tel prophète. Il fallait de grandes secousses pour qu’ils tombent comme des fruits et qu’on les ramasse pour les amener chez eux. Donc la guerre de 39-45 a été la grande pression que Dieu a mise sur les enfants d’Israël. Donc ils ont été secoués, les nations ont été secouées. L’Allemagne a été secouée ; toute l’Europe a été secouée. Et les nations ont rendu les enfants d’Israël à leur propriétaire qui est Dieu. Ils ont été massacrés dans les camps de concentration nazis. Ils les ont vomis. Il y a eu le sentiment antisémitisme. C'est-à-dire la haine des juifs. Donc les gens leur disaient : On ne veut plus vous voir, allez chez vous. Alors ils ont entamé des négociations aux nations unis pour retourner chez eux, en fondant un Etat hébreux. Alors les nations unies ont fait un plan de partage de la Palestine comme ils savaient qu’il y avait les arabes autour. Et c’est comme cela qu’ils sont repartis chez eux. Ils sont retournés chez eux avec beaucoup de moyens financiers, de soutiens militaires des américains et des Européens. Vous voyez ! C’était l’actualité. Cette prophétie était l’actualité. Est-ce que vous comprenez ? L’Etat hébreux a été fondé en 1947-1948.

Dans les années 40, c’était l’actualité. Il faut qu’on comprenne, parce que nous ne sommes pas en dehors de la bible. Nous sommes dans la bible. Amen ! L’Eglise est dans la bible. Israël est dans la bible. Donc il y a toujours l’actualité dans le royaume de Dieu avec l’accomplissement des prophéties bibliques. C’est cela qui fait la différence entre les églises et entre les serviteurs de Dieu. Si vous êtes dans un milieu où il n’y a pas d’actualité, c'est-à-dire que vous ne comprenez pas ce qui se passe dans le royaume de Dieu, vous êtes en retard. Si je dis que vous êtes perdus, ce n’est pas juste, mais vous êtes en retard. Alléluia ! Vous êtes en retard. Vous ne comprenez pas les choses, vous êtes en retard. C’est pourquoi il y a des serviteurs de Dieu qui sont à l’heure parce qu’ils opèrent sous l’accomplissement d’une promesse biblique et d’autres qui opèrent selon l’ordre de départ qui a fondée l’Eglise. William Branham prêchait pour accomplir Malachie 4 :5-6.

La prophétie dit : vous serez ramassez un à un ; enfants d’Israël. Et puis la prophétie dit : en ce jour, c'est-à-dire dans le même temps, on sonnera de la grande trompette et alors reviendrons ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie ou fugitifs au pays d’Egypte. Et ils adoreront l’Eternel sur la montagne sainte à Jérusalem. Amen ! Cette deuxième portion est pour l’Eglise. Dans la période 46-48… C’est en 1948 que l’Etat d’Israël a été proclamé, mais depuis 1946, ils avaient commencé les démarches aux nations unies pour avoir un Etat reconnu. Et dans la même période, en 1946, William Branham a été visité par un ange. Déjà en 1933, il y avait eu un évènement surnaturel aux États-Unis. Il était en train de baptiser des croyants et il y a une voix qui lui a dit : de la même manière que Jean Baptiste a été envoyé comme précurseur de ma première venue, tu es envoyé avec un Message qui va préparer ma seconde venue. Amen ! Cela lui a été dit comme cela en 1933.

Et en 1946, il y a un ange qui est venu le voir en personne. Ce n’était pas un rêve. Ils ont discuté. Amen ! Et l’ange lui a dit qu’il avait une mission à accomplir sur la terre. Il avait aussi une mission, il devait prier pour les malades parce qu’il avait un puissant don de guérison. Il lui a été donné deux signes comme Dieu avait donné deux signes à Moïse à l’époque. Amen ! Donc l’ange l’a rassuré par rapport à sa mission divine. Et la grande trompette quand vous lisez : en ce jour on sonnera de la grande trompette, je vous aie dit la dernière fois, parlant de la foi, que la grande trompette, c’est le Message. La trompette, c’est un Message. On sonnera de la grande trompette dans ce temps-là. La grande trompette, c’est le Message de Dieu qui appelle le peuple de Dieu à se préparer pour le retour de Jésus-Christ. Amen ! Il y a une autre prophétie dans Matthieu 24 qui dit la même chose, au sujet de la trompête. Verset 31 : *Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.* La trompette retentissante et la grande trompette, c’est la même chose à la fin des temps. C’est le Message de la Fin des temps adressé à toutes les nations.

C’est cette trompette qui rassemble les élus de Dieu pour le témoignage fina et l’enlèvement. Il n’existe pas d’autres voies. C’est la seule voie, c’est la seule trompette. Et les anges que Dieu enverra, ce sont des prédicateurs de ce Message…des apôtres, des docteurs, des évangélistes, des pasteurs et des prophètes… ce sont des anges terrestres. Et leur but est de rassembler les élus. Et les prédicateurs à jour de leurs leçons sont ceux qui opèrent dans cette prophétie. Les autres sont en retard, parce qu’ils ne comprennent pas la vision spirituelle de l’heure. Parlant du Message, William branham a averti que celui qui ne regarde pas avec ses lunettes ne verra pas son chemin dans notre génération. C’est la vérité. La vision prophétique fait la différence.

Quand le réveil a commencé aux Etats-Unis en 1906, il y a beaucoup de serviteurs de Dieu qui sont sortis de ce réveil. Il y avait des évangélistes parmi eux, mais ils ne prêchaient pas la vision prophétique. Ils n’expliquaient pas les prophéties qui concernent la fin des temps, mais ils demandaient aux gens de venir à Jésus Christ. Mais le prophète Branham, ce qu’il avait reçu comme appel, c’était d’expliquer au peuple de Dieu les prophéties, afin que le peuple de Dieu soit dans l’actualité du royaume de Dieu. Amen ! Donc il y a une différence. Ce n’est pas la même chose.

Maintenant, si Dieu appelle M’BRA par exemple, et qu’Il appelle Anderson…à moi, Il me demande de prêcher pour que les incrédules viennent à la foi ; à Anderson, Il demande d’expliquer les prophéties... Cela fait deux serviteurs de Dieu avec le même Seigneur. N’est-ce pas ? Est-ce que Dieu a dit que ceux qui écoutent M’BRA ne doivent pas écouter Anderson ? Non ! Dieu n’a pas dit cela. Ce sont deux serviteurs pour deux missions différentes. Vous écoutez les deux et vous êtes équilibrés. Dieu n’a pas dit d’écouter les évangélistes américains et de rejeter William Branham ! Mais ce qui s’est passé, c’est que les gens ont mis de côté le prophète. Ils l’ont mis de côté avec ses révélations, ses explications qu’ils ne comprenaient pas. Ils l’ont mis de côté parce qu’il condamnait leur manière de vivre... Ils n’écoutaient que les évangélistes. Quand ils partaient à ses réunions, c’était pour être guéri.

Et plus tard, quand ses messages sont allés dans le monde entier, les gens ont commencé à dire ; faites attention ! C’est un faux prophète. C’est un anti Christ. Il a un mauvais esprit. Amen ! C’est ce que la plupart des serviteurs de Dieu au Etats-Unis et en Europe ont commencé à dire de Branham. Mais frères, la différence se trouve dans l’explication et la compréhension des prophéties bibliques d’aujourd’hui. C’est cela qui fait la particularité de la prédication dans notre génération. Parce que l’appel à venir à Jésus Christ, au salut, à la vie éternelle court depuis le commencement de l’Eglise… Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé, toi et ta famille. Ça, c’est l’évangélisation depuis que le Christ est venu, on évangélise, on appelle les gens à la foi, au salut. Ce n’est pas l’actualité !

Mais l’explication des prophéties bibliques pour amener le peuple de Dieu à être dans l’actualité de la volonté de Dieu, cela c’est la différence. Et c’est une onction de révélation qui était sur le prophète. Cette onction fait la différence. Amen ! Et le peuple qui reçoit la compréhension des prophéties est un peuple qui est traité de façon particulière par Dieu. Parce que ce peuple est appelé à connaitre et à manifester la volonté parfaite de Dieu. Amen !

Donc dans cette prophétie d’Esaïe 27, les deux évènements ont lieu simultanément. Dieu a appelé Israël qui était exilé dans les nations à retourner dans sa patrie. Et Dieu a également appelé Son peuple exilé dans les dénominations, dans les églises organisées à revenir dans une vraie communion parfaite avec le Seigneur Jésus-Christ en vue de se préparer pour l’enlèvement. C’est pour cela que nous, nous mettons l’accent sur la prédication de la sainteté, de la purification, de la transformation ; de la séparation totale d’avec le monde, du péché, des impuretés, des souillures... Il y a une différence entre nous et les autres. Il y a une différence, frères. Amen ! Il y a une différence. Nous ne sommes pas les mêmes. Il y a une différence. Et cette différence, c’est notre ligne de conduite. On ne peut pas la changer. Ni aujourd’hui, ni demain. On ne peut pas la changer. C’est une ligne de conduite implacable. Elle est là et on la suit jusqu’à la fin. Il y a une différence.

Il y avait une différence entre les prédications de frère Branham à l’époque et le reste des prédicateurs. Quand il prêchait, les gens ne comprenaient pas. Oui ! Ils ne comprenaient pas parce qu’il expliquait les prophéties, la sanctification, la sainteté. Il condamnait en son temps, les femmes qui portaient les pantalons, en imitation de la femme du président Kennedy…des chrétiens qui portaient des culottes pour aller se promener sur les rivages de la mer. Il condamnait les amusements, les réjouissances mondaines, les vêtements des femmes qui se coupaient les cheveux ; tout cela… les gens l’en voulaient pour cela. Mais c’est une ligne de conduite. C’est une vision spirituelle. Si on ne tape pas comme cela, le Seigneur viendra sans trouver personne pour le recevoir. Est-ce que vous comprenez ? Si on ne fait pas cela, Christ ne trouvera pas des gens prêts pour le jour de l’enlèvement. Il ne trouvera pas. Donc il fallait cette ligne de conduite. C’est cela la vision spirituelle, la vision prophétique. Cela fait la différence entre nous et les autres. Amen !

Donc celui qui vient prier ici et qui veut continuer de vivre comme il veut ou bien vivre comme les autres, c’est qu’il n’a pas encore compris l’orientation dans laquelle on se trouve. Il faut méditer les choses pour comprendre. Amen ! Je vous appelle à méditer. Il faut méditer pour comprendre à fond les choses. Nous avons aujourd’hui l’explication du livre d’Apocalypse, du combat que l’esprit antichrist a mené contre l’Eglise dans les quatre premiers sceaux d’Apocalypse 6. Et je vous ai dit qu’il a atteint le sommet de sa séduction en prenant même le contrôle de l’Eglise, le temple de Dieu. (2 Thessaloniciens 2) Et que nous sommes dans un temps où il faut se battre pour le mettre dehors. N’est-ce pas ce que je vous ai dit ? C’est là où nous sommes.

Mais c’est le Message, l’orientation spirituelle que nous avons qui nous permet de voir ces choses, sinon pour les autres, ils ne font pas la différence entre les démons et le Saint-Esprit. Beaucoup ne font pas la différence. Dans les églises que vous voyez, beaucoup ne font pas la différence entre les démons et le Saint Esprit. Pourquoi ? Parce qu’ils ne connaissent pas la séduction de Satan dans notre génération. Pourquoi les gens sont dans les églises où on parle de prospérité matérielle ? Pourquoi ils courent après les pasteurs pour les prières ? Parce qu’ils sont devenus des féticheurs. C’est un esprit. Le pasteur nous entretient, mais nous restons tels que nous sommes. Quand on veut des prières, on va le voir. Si cela marche, on lui envoie des enveloppes. Mais on veut rester tel qu’on est. Cela est un esprit qui est dans notre génération. Nous ne sommes pas ces genres de pasteurs.

Pour nous, le plus important, le plus sérieux, c’est la vie de sainteté, que chacun d’entre nous doit poursuivre et avoir pour être prêt le jour de l’enlèvement. C’est tout. Et c’est la ligne de conduite. La sainteté est une vision prophétique. La purification, le dépouillement, les impuretés, les souillures de la débauche est une vision prophétique dans notre génération. C’est une orientation spirituelle que Dieu a donné. Cela fait la différence entre nous et les autres. (Eph 5 :26-27) Cela fait la différence. Et la mondanité aujourd’hui doit être bien comprise. Ce que l’écriture appelle la mondanité dans notre génération, il faut que cela soit bien compris. Parce que dans l’Eglise, il y a la mondanité. Dans les églises, il y a la mondanité. Donc le Message et venu pour mieux nous expliquer ce que c’est que la mondanité pour qu’on comprenne bien ce que cela veut dire. Cela fait pitié. Quand vous voyez dans les églises ce que les gens font, cela fait pitié.

Vous trouvez des femmes en pantalon en train de danser. Elles louent le Seigneur ainsi, en tuant les autres par leur habillement. Est-ce que vous comprenez ? C’est cela louer le Seigneur ? Tu loues le Seigneur en coupant la tête des autres. A quoi cela rime ? Il y en a qui s’habillent, elles laissent leur sein dehors. Elles font des ouvertures pour qu’on voit bien parce qu’il faut qu’elle ait un mari dans l’Assemblée. C’est la mondanité, c’est la débauche. Elles ne veulent pas vêtir leur corps… Si l’habit prend tout leur corps, ce n’est pas bon. Mais cela n’est pas bon pour qui ?

Si ton corps est bien vêtu, bien protégé, ce n’est pas bon pour qui ? Pour toi, pour Satan, pour l’esprit qui te pousse à faire cela, pour ton mari, pour celui qui te regarde ? Pour qui ce n’est pas bon ? Si c’est pour ton mari, c’est que vous deux, vous avez des problèmes. Parce que moi, je ne veux pas qu’on convoite ma femme. Je ne veux pas que quelqu’un ait les regards sur ma femme. Donc si elle peut fermer tout son corps, il n’y a pas de problème…Mais frères, ma femme c’est ma femme. C’est ma propriété. Ce n’est pas pour tout le monde.

Mais il y en a qui veulent laisser leur corps pour que les autres voient. Quand les autres vont voir, qu’est-ce que cela va te donner ? Rien. C’est la mort. Tu donnes la mort aux autres. Pour nous, la vision prophétique fait la différence. La différence, c’est cela. Tu viens ici, si ton comportement n’est pas différent des autres chrétiens, c’est que tu n’es pas encore dans la vision prophétique de la fin des temps. C’est une vision spirituelle qui est venue avec une prédication rigoureuse. Parce que nous sommes dans un temps où le niveau de péché a atteint son comble. La séduction de Satan a atteint son comble. Maintenant vous trouvez des chrétiens possédés par des démons. Dans notre génération, on trouve cela. Des frères et sœurs qui ont des problèmes d’esprit. Ils sont possédés. Pourquoi, frères ? Parce que le monde est rempli de démons et ces démons sont dans nos églises.

Donc avec un tel niveau de séduction, il faut qu’il y ait une différence, une orientation spirituelle qui fait que les frères sont différents des autres. Sinon il n’y aura pas d’élus. S’il n’y a pas une orientation spirituelle particulière, il n’y aura pas d’élus. Christ n’aura pas d’Epouse. Il n’y aura pas de gens prêts pour recevoir le Seigneur quand il reviendra. C’est pour cela que le Seigneur a dit au prophète : Tu es envoyé avec un Message qui va préparer ma seconde venue. Amen ! L’ange a dit au prophète : Ce n’est pas toi, mais le Message va préparer la seconde venue de Christ…Et le Message est un Message de sainteté. C’est un Message de Sainteté, de sanctification et de piété. C’est un Message qui nous appelle à sortir du monde, à nous séparer de la débauche du monde, des impuretés, des souillures, du péché. C’est un Message qui est clair. Amen ! Et je le rappelle ce matin, c’est un Message qui et clair. C’est cela qui fait la différence entre nous et les autres. Amen ! Sinon il n’y a rien d’autre.

Et celui qui va vouloir aller chercher la différence ailleurs va tomber. Si tu cherches la différence dans les miracles, tu trouveras des gens qui font des miracles. Et va après eux et quand tu iras après eux, tu vas commencer à piétiner la sainteté, parce que ce sont des miracles vides de connaissance. Ce sont des miracles et des prodiges vides de connaissances et de révélations. Comme c’est vide de connaissance, alors le Christ a qualifié cela de mensonger. Ce sont des miracles et des prodiges mensongers. Cela ne vient pas de Dieu. C’est vide de Sainteté, de pureté, de piété et de lumière.

Si après avoir opéré un miracle, les gens doivent mourir dans leur péché ; cela sert à quoi ? Amen ! Je me souviens, il y a un évangéliste qui est venu à Yopougon. Beaucoup ont été guéris. Je me suis demandé si ceux qui avaient été guéris avaient reçu la vie. J’y étais allé avec ma femme et un autre frère, on est allé voir. Mais ceux qu’on a trouvé au stade qui louaient le Seigneur ; frères, quand vous les regardez, vous ne savez pas à quoi ils ressemblent. Non ! C’est un problème qu’il y a aujourd’hui dans l’Eglise. Ils cherchent Jésus, mais on ne sait pas à quoi ils ressemblent. Ne serait-ce que leur accoutrement, on ne sait pas à quoi ils ressemblent. Ils cherchent un miracle, un prodige…c’est un esprit qui est dans le milieu chrétien, un esprit d’impiété, de débauche.

Il y en a qui ont commencé à guérir, qui ont reçu des miracles, mais quand ils repartent à la maison, ce sont les mêmes personnes. Et à ce sujet, Jésus a dit à quelqu’un qui a été guéri. Il lui a dit : va et ne pèche plus pour qu’il ne t’arrive pas quelque chose de pire. Quelque chose de pire, c’est quoi ? C’est ce qui arrive après un miracle, après une guérison, après une délivrance qui n’a pas été suivie de sanctification, de conversion réelle, d’engagement réel. C’est cela la chose pire. Quand Dieu t’a délivré, il t’a guéri miraculeusement et que toi tu n’as pas été reconnaissant comme ce lépreux, et puis tu as continué de vivre comme tu veux, mais il va t’arriver quelque chose de pire.

Donc les vrais miracles, les vrais prodiges, les vraies délivrances sont ceux qui sont suivis d’une vie consacrée à Dieu. Et il y en a dans les Evangiles. Vous avez Bartimée qui après avoir été guéri a suivi le Seigneur. Ses yeux se sont ouverts, qu’est-ce qu’il va faire d’autres. Il a suivi le Seigneur. Il n’est pas allé se rattraper dans le monde. Oui ! Il aurait pu dire vraiment, j’ai gaspillé mon temps, j’étais aveugle, je ne voyais pas. Maintenant je vois, voici des femmes ; voici la vie ! Il se rattrape. Amen ! Il n’est pas allé se rattraper. La bible dit qu’il a suivi le Seigneur dans le chemin. Quand ses yeux se sont ouverts, il a suivi le Seigneur parce qu’il s’est dit que s’Il avait ouvert ses yeux, c’est qu’Il avait quelque chose de plus important pour lui.

Donc il y a une vision prophétique que nous avons reçu dès le départ qui fait la différence entre nous et les autres églises. Nous ne sommes pas des Assemblées de Dieu. On n’est pas CEMA, ni Méthodiste. Amen ! On n’est pas chrétiens évangéliques, protestants, catholiques ; on n’est rien de tout cela. Nous sommes des chrétiens, des disciples de Christ. Des chrétiens qui marchent conformément à la Parole de Dieu. Des gens qui s’apprêtent ardemment, consciencieusement ; pour que le Christ en venant les trouve prêts, debout dans la sainteté, dans la pureté, prêts pour l’enlèvement. C’est tout. Il ne faut aller chercher ailleurs, autre chose. La différence, c’est cela. C’est tout.

C’est la recherche de la sainteté et c’est cela qui va faire la différence entre les concurrents qui prétendent pour l’enlèvement. La différence sera la sainteté, la justice dans l’Amour ! La bible dit qu’il y a des vierges qui ont été prêtes. Mais prêtes par rapport à quoi ? Par rapport à leur vie en ordre, par rapport à la sainteté. Et dans l’Apocalypse, il est dit : son Epouse s’est préparée. Elle s’est préparée. Son Epouse s’est préparée. Et ceux qui seront prêts, réclameront eux-mêmes le retour du Seigneur. Quand tu es prêt, la prière que tu fais, c’est que tu réclames le retour du Seigneur. Amen !

Donc frères, la vision prophétique fait la différence entre nous et les autres. Alléluia ! Ce n’est pas les pasteurs, les prédicateurs, les têtes des individus qui font la différence.  La différence, c’est une vision prophétique. C’est une orientation spirituelle que Dieu a adressée aux croyants, aux chrétiens dans leur génération. Si tu es dans cette orientation, tu ne peux plus être un religieux, appartenant à une organisation religieuse quelconque…un évangélique, un protestant, un pentecôtiste ; tu ne peux plus être dans ces milieux-là. Si tu as cette différence, tu entres dans la bible... Tu entres dans la bible, dans une vraie communion avec le Seigneur Jésus-Christ, dans une vraie vie de dépouillement, de sanctification et de recherche de la piété.

On ne doit plus te connaitre sous le vocable d’une église, de l’emblème d’une organisation... Si tu maîtrises cette différence, on ne doit plus te connaitre comme cela. On doit te connaître comme un chrétien rigoureux. Alléluia ! Un chrétien rigoureux qui n’est pas apparemment comme les autres, c’est comme cela qu’on doit te reconnaitre. En te regardant, on dira que celui-là, c’est un enfant de Dieu. Il n’est pas Assemblée de Dieu. Il ne ressemble pas à un Méthodiste non plus. Lui, il est bizarre. On ne sait pas trop où il prie, mais il n’est pas un catholique où un Assemblé de Dieu, ni un Méthodiste. Son église est bizarre. Amen ! C’est ce qu’ils peuvent dire : Son église est bizarre. C’est ce qu’ils vont dire. Il prie dans une église bizarre. Ils ont des manières de faire bizarre. Ils sont bizarres. Ça veut dire que ça ne correspond pas aux manières de faire religieuses et mondaines. Moi, j’aime cela ! Amen ! Quand on dit bizarre, c’est qu’il n’y a pas de mots pour qualifier la chose. C’est bizarre, ils sont bizarres. C’est comme cela. Il y a une différence. Nous ne sommes pas comme les autres. Amen !

Donc ceux qui viennent ici, peut-être qu’ils viennent d’ailleurs et qu’ils ne connaissent pas ces choses, c’est ce que je voulais vous dire. Notre orientation ici, c’est cela. Jésus revient bientôt. On a reçu un Message pour nous préparer à le recevoir. Et cette préparation consiste dans une vraie quête de la sainteté, de la pureté, de la séparation totale d’avec le monde. Le monde est notre ennemi. Moi, le monde est mon ennemi. Quand je marche dans la rue, je nourris des desseins noirs contre le monde et ses affaires. Je n’en veux plus. Alléluia ! Parce que l’Ecriture dit que celui qui est ami du monde se rend ennemi de Dieu. Je préfère être ami de Dieu et ennemi du monde. Ami de Jésus et ennemi du monde. Le monde avec ses habillements, ses manières de faire, de parler, de réfléchir, de raisonner ; tout cela, on en a en horreur. Il faut marcher dans un vrai retour au Seigneur Jésus. C’est pour cela que nous disons aussi que nous devons prier pour que le Christ soit notre Pasteur. Parce que, ce que je suis en train de vous dire ; frères, si le Seigneur ne te conduit pas, tu ne peux pas marcher avec cela…ça sera difficile. Tu trouveras que Ses commandements sont pénibles. Ce qu’on dit est dur, ce qu’on demande est dur. Ce n’est pas nous qui demandons.

Un jour, je parlais avec une nièce de ces choses. Je lui ai dit : ce n’est pas nous qui demandons quoi que ce soit. Elle dit : dans votre église, les femmes ne mettent pas de mèches ; elles ne se défrisent pas les cheveux. Je lui ai dit : fais attention ! Qui t’a dit que les femmes ne se défrisent pas les cheveux ? Qui t’a dit cela ? Si tu veux défriser tes cheveux, ça te regarde. Mais il ne faut pas dire que dans notre église, les femmes ne se défrisent pas. Non ! Qui a dit cela ? Il y a des sœurs ici qui se défrisent. Elles ne sont pas nombreuses, mais il y en a qui le font ! On n’a pas dit qu’on ne se défrise pas ici…

Moi, j’ai dit que je suis contre les mèches, parce que c’est du superflu que les femmes mettent sur la tête. Maintenant pour le défrisage, il y a des sœurs qui ont des témoignages. Dieu leur a dit de ne pas se défriser. Elles ne le font pas. Quand on est ici, chacun lutte pour sa vie, pour sa marche, pour sa foi. Alléluia ! C’est tout. Celui qui a compris, qui marche dans l’Esprit, il va se laisser dépouiller par Dieu. Il y a des questions sur lesquels on ne peut pas mettre de pression, on ne peut pas mettre de lois…

Donc c’est un temps où il faut vraiment entrer dans une vraie communion, un vrai dialogue avec le Seigneur pour savoir ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire…surtout en matière d’habillement pour les femmes, parce qu’il y a des questions sur lesquelles la bible n’est pas explicite. Et laissez-moi vous dire que Dieu fait exprès. Oui, frères. Parce qu’il faut qu’il y ait une différence entre les élus et les autres. Est-ce que vous comprenez ? Donc il y a des questions sur lesquelles Dieu laisse chacun à la conduite de l’Esprit. Chacun agit selon son niveau de communion, de résolution, d’engagement, de révélation… A un certain moment, entre ces deux groupes, c’est la révélation qui va faire la différence. Oui ! La révélation.

La révélation, c’est l’apparition de Dieu à ta personne sur une affaire. Alléluia ! Je préfère parler simplement comme cela. Si tu cherches Dieu sur une affaire, quand Il t’apparait sur la question, c’est fini. On ne parle plus de cela, c’est régler. Le vent va venir, les tempêtes, les démons vont parler dans tes oreilles ; Dieu a déjà parlé, c’est fini. Amen ! On ne revient plus là-dessus. Donc il y a une différence qui se fait là aussi, c’est la révélation. Vous trouvez des sœurs qui marchent avec leurs cheveux naturels et d’autres qui se défrisent. Et si vous questionner celles qui se défrisent, elles vous diront qu’elles ne voient pas le mal. Il y en a qui diront que Dieu ne leur a rien dit. Si vous demandez aux sœurs qui ne le font pas, elles diront que le Seigneur leur a montré que ce n’est pas bon ! Si Dieu t’a dit, Dieu t’a dit. Alléluia ! On ne fait pas de cela une loi, mais ce que je condamne, et que je vais toujours condamner, ce sont les mèches. Je ne suis pas du tout d’accord que les femmes mettent les mèches dans leurs cheveux.

Ça, je ne suis pas d’accord parce que les femmes ne sont pas nées avec les mèches. Vous êtes nées avec vos cheveux, c’est ce qui est pour vous. Ce que Dieu t’a donné, c’est ce qui est pour toi et c’est cela qui symbolise la soumission vis-à-vis de l’homme et de Dieu. Mais les mèches ne symbolisent rien ! C’est de la parure. Ce que tu vas prendre ailleurs ne représente rien devant Dieu. Et je ne sais pas si c’est l’Esprit de Dieu qui a inspiré les gens à fabriquer ces mèches pour les femmes. Je sais que c’est l’industrie de la beauté. Le Saint Esprit que nous connaissons ne peut pas inspirer les gens de cette manière…Tout cela alourdi le combat spirituel. Souvent, on ne voit pas le problème avec ces affaires d’habillement, mais ce sont des choses qui alourdissent le combat spirituel.

Donc on est dans un contexte prophétique très important. Il faut comprendre le contexte dans lequel on se trouve. C’est important, frères. Ce que je vous dis est très important. Il ne faut pas marcher à l’aveuglette, en regardant les autres. On est dans un temps où chacun d’entre nous doit être délivré de l’influence de son prochain. Est-ce que vous comprenez ? Il faut qu’on soit délivré de l’influence de notre prochain. Ma vie chrétienne ne doit pas être conditionnée par ce que fait le pasteur ou un serviteur de Dieu.

Ce n’est pas parce que j’ai trouvé une télévision chez le pasteur ou chez un frère que je dois acheter une télévision. Est-ce que vous comprenez ? Ce n’est pas parce qu’un frère fait quelque chose que l’Esprit m’a défendu à moi que je dois le faire. Et même s’il est le pasteur, ce n’est pas parce qu’il le fait que moi je vais le faire. Alléluia ! Chacun d’entre nous doit chercher avec Dieu une vraie communion pour connaitre les pensées de Dieu sur les affaires qui nous concernent. C’est comme cela qu’on sera enlevé. C’est comme cela qu’on sera prêt le jour j. Si tu veux copier ton prochain, regardez à ton prochain dans tous ses faits et gestes, tu vas te noyer parce que ton prochain n’est pas le Saint Esprit. Alléluia ! Ton prochain n’est pas le Saint Esprit. Et la promesse de Dieu n’a pas dit qu’il faut venir à l’église pour te laisser conduire par ton prochain. Ce n’est pas ce que la promesse a dit. Non ! La loi a dit de nous laisser conduire par le Saint Esprit dans toute la vérité. On est conduit par le Saint Esprit. Il faut se laisser conduire par le Saint Esprit. Il faut travailler pour avoir une vie de liberté avec le Saint Esprit. Cela n’exclut pas les conseils des serviteurs de Dieu. Tout est ensemble, cela n’exclut pas.

Frères, il y a un contexte prophétique dans lequel on se trouve. Et c’est un contexte rigoureux. Vous comprenez ? C’est un contexte dans lequel Dieu nous traite rigoureusement. Donc on ne peut pas s’amuser à dire les choses comme si on ne les voit pas. Amen ! Sinon on va se perdre. Le Message du temps de la fin est rigoureux. C’est un Message rigoureux et dur à pratiquer. C’est dur, mais c’est bien pour nous. C’est bien pour ceux qui marchent avec cela. Ils seront prêts pour l’enlèvement. Ce n’est pas un évangile dilué, un évangile pour plaire aux gens. Ce n’est pas cela, frères. On doit vous dire la vérité. C’est la différence entre nous et les autres. C’est la différence. Il y a une différence fondamentale entre ceux qui ont reçu le Message du temps de la fin et les autres chrétiens. C’est une différence fondamentale, importante. Amen ! Que Dieu soit béni !

Donc ce matin, j’avais voulu revenir pèle mêle sur cette question pour qu’on comprenne. Amen ! On n’a pas été appelé à faire comme on veut dans notre génération, parce que Jésus-Christ a décidé d’entrer dans les dernières promesses qu’Il a faites. Amen ! Il a fait des promesses à Son peuple : la promesse de la restauration, de la distinction parce que parmi nous les appelés, il faut qu’il y ait un groupe qui se distingue par son caractère, son comportement, sa vie de sainteté, de séparation d’avec le monde, sa consécration au Seigneur Jésus-Christ… Il faut qu’il y ait un groupe qui se distingue et qui est vraiment appelé à recevoir le Seigneur quand Il viendra. Il faut un groupe. Et le groupe, ce n’est pas seulement dans les quatre murs ici. Il y en a un peu partout qui cherchent Dieu de tout leur cœur. Amen ! C’est très important. Donc frères, ce n’est pas la peine de chercher loin. La vision spirituelle fait la différence.

Quand je suis allé en Suisse l’année passée, j’ai été dans une église et le pasteur m’a donné la parole. Quand j’ai fini de prêcher… Lui et sa femme m’ont dit : frère, ce que tu dis… on a besoin d’entendre cela. Et pourtant, ce sont des prédicateurs. Mais frères, c’est la différence. Nous devons nous battre chacun pour sa part, je dis bien nous, y compris moi. Amen ! Nous devons nous battre pour vaincre des démons qui ont triomphé de nous. Nous devons nous dépouiller des souillures, de la débauche à tous les niveaux. La débauche commence dans l’habillement. Les péchés du sexe commencent dans l’habillement. Pour ceux qui ne le savent pas, cela commence dans l’habillement. C’est là que la débauche commence parce qu’il y a les péchés comme la convoitise, c’est la débauche. La convoitise commence dans l’habillement, dans l’accoutrement. Si tu t’exposes et le frère Branham aimait le dire que les femmes envoient plus d’hommes en enfer que n’importe qui. Est-ce que vous comprenez ?

Les femmes qui s’habillent mal envoient plus d’hommes en enfer que les autres. Parce que cela commence par là. Les adultères, les impudicités commencent par là. Cela se trouve dans l’habillement d’abord. Avant qu’un homme te fasse des avances pour te retrouver dans un lit avec lui, cela commence par ton accoutrement, par ta présentation, ta manière de lui parler. Cela commence par là…Quand il fait les yeux doux, il faut déjà voir que c’est Satan en personne et l’attaquer pour lui mettre déjà une barrière. Mais il fait les yeux doux et toi aussi tu fais les yeux doux. Vous faites les yeux doux… ça commencé déjà ! Et cela va aller maintenant en s’empirant. Donc la mondanité, c’est tout cela. Amen !

Et le Message est très rigoureux sur ces choses. Nous devons le savoir. Le Message qu’on a reçu est très rigoureux sur la sainteté. C’est cela qui fait la différence entre nous et les autres églises. C’est cela qui fait la différence entre nous et les autres courants de pensée. Et dans toutes les générations de la bible, c’est la recherche de la sainteté qui a toujours fait la différence avec les autres. Oui, frères. Lisez toutes les Ecritures depuis la Genèse jusqu’à l’apocalypse, vous allez voir. C’est cela la différence. Cela n’est pas ailleurs.

Donc celui qui vient ici et qui vit dans le péché n’est pas encore entré dans la vision prophétique dans laquelle on se trouve. Amen ! C’est comme cela qu’on distinguait les frères et sœurs du Message avant. C’est par leur comportement, leur sainteté. On distinguait les frères et sœurs par leur vie de sainteté. Voilà un témoignage qui a été rendu ici. [En référence au témoignage d’une sœur] Cela est une distinction. Cette sœur dans son école, les gens vont déjà la classer. Ils savent que dans leur école, il y a une jeune dame qui ne marche pas dans la corruption. S’il y a des cotisations à faire et qu’ils reçoivent des mots de l’inspecteur, ils ne viendront pas lui dire de donner sa côte part. Jamais. Non c’est déjà réglé. Tout ce qu’ils vont faire comme cotisation pour une corruption quelconque, ils ne vont plus l’appeler. C’est fini. Elle s’est affiché, c’est finie. Amen ! Et c’est ce qu’on doit faire.

Donc la vision prophétique fait la différence entre nous et les autres. La vision prophétique a fait la différence hier entre les apôtres et leurs frères qui marchaient encore dans la loi de Moïse. C’est la vision prophétique qui a fait la différence. Et quand les apôtres prêchaient, ils commençaient par rappeler les prophéties qui ont été données. C’est comme cela qu’Etienne avait prêché. Il avait rappelé toutes les prophéties, jusqu’à la naissance du Christ, au ministère de Jésus et à dire aux gens, celui que vous avez crucifié, c’est le Messie.

Pierre a fait la même chose dans Actes 2. Il a commencé à expliquer les prophéties et à la fin il a dit : celui que vous avez crucifié, c’est le Messie. C’était l’actualité, mais ils n’étaient pas au courant. L’actualité aujourd’hui dans le royaume de Dieu, c’est la recherche de la sainteté pour qu’il y ait la différence entre nous et les autres. Pour que le Seigneur à Son arrivée trouve un peuple bien disposé. Pas un peuple qui vit comme il veut, qui marche comme il veut, un peuple qui est mélangé au monde, à la corruption, à la débauche. Mais un peuple bien disposé, saint, purifié, lavé, nettoyé, sanctifié, prêt à recevoir le Seigneur. Que Dieu soit béni ! Que Dieu nous bénisse pour ces rappels. On va se remettre entre les mains du Seigneur et rentrer à la maison.

Cantiques d’adoration.