Publication: 9 février 2014
Temps de lecture: ~ 38 minutes
Auteur: Parfait M'bra

La Nuit et le Jour des Esprits

Exhortations de Janvier 2014

Mes bien-aimés frères et sœurs, je voudrais vous saluer dans le précieux nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ qui est mort pour nous sur le bois du supplice. C’est avec beaucoup de reconnaissance que nous marchons avec Lui, parce qu’Il s’est révélé à nous, après nous avoir aimés d’un amour insondable. En retour, nous Lui devons de la soumission et de l’obéissance. Nous Lui devons aussi le respect et la loyauté vis-à-vis du devoir que nous impose notre relation avec Lui. C’est maintenant que le Seigneur a besoin de notre amour pour Lui et pour Son œuvre. C’est maintenant que Dieu cherche des fous de Jésus, parce que nous sommes au temps du progrès de l’iniquité. Nous sommes dans le temps des trahisons, comme aussi cela fut annoncé par prophétie.

Dans Matthieu 24, notre Seigneur avait déjà prédit les difficultés qui devaient arriver sur l’Eglise et sur Israël et l’attitude des croyants vis-à-vis de cela. Il dit : *Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. 10 Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. 11 Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. 12 Et, parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira.13 Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.* (Matthieu 24:9-13) Beaucoup de tribulations et d’épreuves sont prévues à la fin des temps dans le peuple de Dieu. Au départ, nous avions cru que la grande tribulation ne devrait pas atteindre les élus, puisqu’elle prend place après l’enlèvement. Mais aujourd’hui, je dois reconnaître que les manifestations de Satan dans le temple de Dieu selon ce qui est prédit dans 2 Thessaloniciens 2 sont pires que la grande tribulation. Et les dégâts et les préjudices subis par le peuple saint dans cette épreuve sont plus considérables que ceux de la grande tribulation.

Il faut que Dieu ouvre notre intelligence pour que nous comprenions ce que je suis en train de dire. Il n’y a pas un temps aussi misérable que le temps que nous vivons aujourd’hui dans l’Eglise. Et le diable n’a jamais été aussi cruel que maintenant. Nombreux sont ceux qui périssent dans cette situation, parce qu’ils ne veulent pas marcher selon les Conseils que la Bible donnent. Mais ce n’est que dans cette position de respect de la parole de Dieu que nous pouvons échapper. Jésus a dit que dans cette épreuve, plusieurs succomberont, se trahiront et se haïront les uns les autres. Je considérais cette écriture il y a quelques jours et je m’interrogeais sur son accomplissement dans le peuple de Dieu. Comment des frères pourraient se trahir et se haïr les uns les autres ? Et pourtant, c’est ce qui est écrit et c’est de cette manière qu’ils succomberont dans l’épreuve de la fin des temps, sous la pression et les machinations de Satan.

C’est Satan qui suscite dans le peuple de Dieu aujourd’hui, les trahisons et la haine entre frères en Christ. Pendant les jours de sa chair, vers la fin de son Ministère, Jésus avait été trahit par Judas – c’était le scandale.

26 Jésus répondit : C’est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l’Iscariot. 27 Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit : Ce que tu fais, fais-le promptement. 28 Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela ; 29 car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire : Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu’il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. 30 Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit. (Jean 13 :26-30)

Déjà, Jésus avait prévenu les disciples en disant: l’un de vous me livrera. Au moment où Il faisait cette déclaration, Judas s’était déjà proposé auprès des sacrificateurs de Le livrer. Vous voyez mes frères, souvent nous avons une mauvaise compréhension de cette scène. Il y a des frères qui pensent que ce qui est arrivé était le destin de Judas. Mais nous devons savoir que Judas était un apôtre de Jésus-Christ et qu’il représentait l’une des tribus des enfants d’Israël. Il n’était pas fils d’un démon, mais fils de Simon l’Iscariot. Judas avait une généalogie en Israël comme Jésus. Jésus n’avait pas choisi Judas pour le perdre ou pour que Judas Le livre. Non ! Judas n’était pas non plus la seule voie pour atteindre Jésus. Jésus aurait pu accomplir son ministère et mourir à la croix pour notre salut sans être livré par Judas.

Le souverain sacrificateur pouvait faire prendre Jésus sans passer par la trahison de Judas. Mais que s’est-il passé ? Ce qui s’est passé est que Judas avait un problème spirituel dont le diable a profité. Judas aimait l’argent. C’est à juste titre que Jésus leur avait enseigné en disant que nul ne pouvait servir deux maîtres à la fois. Ou il méprisera l’un et aimera l’autre ou il aimera l’un et méprisera l’autre. De toutes les façons, aucun homme ne peut loyalement servir deux maîtres. Et les deux maîtres du monde sont Christ et Mamon. Judas avait essayé de servir les deux à la fois, mais sa fin a démontré que l’enseignement de Jésus est la Vérité. Nous constaterons que Judas a réellement pris part au Ministère apostolique de Jésus, mais sa faiblesse eut raison de lui.

Vers la fin de la marche de Jésus, Judas s’est proposé de Le livrer aux sacrificateurs parce qu’il croyait que Jésus devrait coûter cher puisqu’il était recherché, alors il devrait se faire beaucoup d’argent. (Marc 14 :10). Son offre fut acceptée, mais Judas était sous l’influence de Mamon, son autre maître en ce moment-là. Quand il rendait témoignage de Jésus et qu’il chassait les démons et guérissait les malades, il était sous l’influence de Jésus, son premier Maître qui l’avait appelé comme les autres au Ministère apostolique et à l’école du disciple. Judas n’avait pas pu se séparer de mamon, le dieu de l’argent qui fut sa chute.

Jésus qui connaissait les intentions de Judas lui donna plusieurs occasions pour se ressaisir comme Dieu l’avait fait pour Caïn. *6 Et l’Eternel dit à Caïn : Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu ? 7 Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi : mais toi, domine sur lui. *(Genèse 4 :6-7) N’est-ce pas Dieu qui parla ainsi ? Caïn pouvait relever son visage en agissant bien, mais il ne le fit point, parce qu’en lui se trouvait de l’orgueil. Car je crois que celui qui sait le bien et qui refuse de le faire est orgueilleux. Celui qui refuse de se soumettre à la recommandation et aux conseils de la parole est enflé d’orgueil. C’est refuser de donner raison à Dieu que de ne pas obéir à Sa voix.

C’est l’orgueil de Caïn qui l’a poussé à tuer son frère. En effet, on doit reconnaître que Caïn n’avait pas tué son frère Abel, parce qu’il était l’enfant du serpent. Non ! Caïn n’a pas été le seul criminel dans l’histoire du monde. Même dans le peuple de Dieu, il y a eu des criminels comme David, qui tua Uri pour prendre sa femme. Donc, le crime n’est pas le propre des fils du diable. Caïn parlait avec l’Eternel Dieu, qui lui donnait des conseils, mais il n’écouta point les conseils de Dieu. Caïn a péché parce qu’il n’avait pas écouté la voix de Dieu. Il avait la possibilité de dominer sur le péché, comme Dieu l’avait averti : le péché se couche à ta porte et ses désirs se porte sur toi, mais domine sur lui. Dieu lui avait donné ce conseil à cause des résolutions de son cœur qui étaient mauvaises. Caïn aurait pu dominer sur le péché, s’il l’avait voulu, mais il s’est laissé aller au pire.

Mes bien-aimés, est-ce que Dieu a changé Sa manière de faire avec nous ? Que ce soit avec Caïn, comme avec Judas, le Seigneur n’a pas changé Sa manière de faire. Il nous a toujours prévenus, en nous donnant la possibilité de toujours revenir à la raison. Jésus avait dit aux disciples réunis avec Lui à table : L’un de vous me livrera, parce qu’Il connaissait les résolutions du cœur de Judas. Qu’auriez-vous fait si vous étiez à la place de Judas ? N’est-ce pas qu’il était dévoilé ? Judas aurait pu dire : Seigneur, aie pitié de moi ! Pardonne-moi mon péché. Il est vrai que j’ai pris la résolution de te livrer pour de l’argent. Judas aurait pu trembler sur lui-même parce que Jésus a fait cette déclaration au moment où il avait déjà conclu l’affaire avec la classe religieuse. C’était une trahison. Et cette trahison avait été inspirée par Satan. C’est ce que nous rapporte Jean. *Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au cœur de Judas Iscariot, fils de Simon, le dessein de le livrer, 3 Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’il était venu de Dieu, et qu’il s’en allait à Dieu, 4 se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit.*

Cette scène est l’une des plus tristes de la Bible. Pour Judas, j’ai éprouvé beaucoup de pitié et de miséricorde, malgré son hypocrisie. Remarquez mes frères ! Lorsque Jésus fit la grave déclaration au sujet de celui qui le livrait, tous les disciples furent attristés et se demandaient lequel d’entre eux pouvait faire une chose pareille. Et comme ils savaient que le Seigneur savait toute chose, alors chacun lui demandait : Est-ce moi Rabbi ? 21 Pendant qu’ils mangeaient, il dit : Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. *22 Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : Est-ce moi, Seigneur ?* 23 Il répondit : Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera. 24 Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. 25 Judas, qui le livrait, prit la parole et dit : Est-ce moi, Rabbi ? Jésus lui répondit : Tu l’as dit. Regardez frères ! Judas qui avait déjà conclu l’affaire avec les sacrificateurs s’interrogea de la même manière que les autres. Et pourtant, il savait ce qu’il était en train de faire. Alors, lorsque Jésus trempa le morceau pour lui, il est écrit que Satan entra en lui.

Mes frères, nul ne peut servir deux maîtres à la fois. Nous devons prendre la décision de nous séparer de tout maître qui peut nous emporter un jour loin de notre Seigneur et des frères. Car nous sommes dans le temps de la trahison, à cause des nombreuses difficultés de la vie, plusieurs s’abandonnent au péché et trahissent le Seigneur. Plusieurs manquent de persévérance et finissent dans les compromissions. Mes frères, il est temps de nous séparer des autres maîtres de notre vie, sinon, nous finirons un jour comme Judas. L’ennemi s’est appuyé sur la faiblesse de Judas pour l’avoir, parce qu’il avait négligé de se défaire de son autre maître. Il aimait l’argent et il utilisait aussi la bourse qu’il tenait sans l’avis du Seigneur, selon le témoignage de Jean : (Jean 12:6) Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait.

Selon le témoignage de Jean, Judas se livrait au vol, le Seigneur le savait, mais il tenait quand même la bourse. Qui est ton second maître qui t’empêche d’être pleinement et entièrement au Seigneur ? Et pourquoi es-tu avec ce maître ? Que te procure-t-il que ton Seigneur ne peut pas te donner ? Judas ne fut pas le seul à être tenté auprès de Jésus. Les autres disciples furent aussi tentés. Lorsque les problèmes ont commencé, ils étaient tous tombés dans l’incrédulité et la trahison, comme Jésus l’avait annoncé : (Matthieu 26:31) Alors Jésus leur dit : Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées. Pierre avait renié le Seigneur trois fois. Ce fut aussi une trahison. Les disciples furent éprouvés de cette manière, parce que c’était l’heure des puissances des ténèbres. (Luc 22:53) *J’étais tous les jours avec vous dans le temple, et vous n’avez pas mis la main sur moi. Mais c’est ici votre heure, et la puissance des ténèbres.*

Les ténèbres avaient subitement envahis les disciples et la ville de Jérusalem, alors Satan avait commencé à se manifester. Il attaquait chaque disciple sur sa faiblesse. J’ai entendu souvent des prédicateurs dirent que Judas ne s’est pas repenti. Mais ce n’est pas ce qui est écrit. Judas s’est bel et bien repenti de son péché. Mais le problème est qu’il était déjà tard, parce qu’il y a un temps pour se repentir. *3 Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, 4 en disant : J’ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent : Que nous importe ? Cela te regarde. 5 Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre.* (Matthieu 27 :3-5)

Judas s’est repenti ; il a amèrement regretté son acte. La preuve qu’il s’est repenti, c’est qu’il a rapporté le prix de la trahison aux sacrificateurs. Il n’avait pas utilisé cet argent. L’autre preuve est qu’il a confessé avoir trahi le sang innocent. C’est cela la repentance : reconnaître - confesser et délaisser. Judas avait tout le temps auprès du Seigneur pour se défaire de ce lien de Mamon, mais il ne le fit pas jusqu’à ce que le pire arrive. Sa repentance fut comme les larmes d’Esaü, c’était une repentance venue en retard. Quant à Pierre, sa repentance fut acceptée.

Aujourd’hui, l’Esprit nous exhorte à nous défaire des liens de péché et à quitter les mauvaises postures dans lesquelles nous sommes, sinon notre chute viendra de là. L’iniquité s’est accrue dans le peuple de Dieu et l’amour du plus grand nombre s’est refroidi, alors Dieu cherche des fous de Jésus pour l’avancement de Son œuvre.

Les aigles et le corps

L’autre épreuve qui fatigue aujourd’hui le peuple de Dieu est la manifestation des faux prophètes dans notre génération. Nous sommes dans Matthieu 24. 11 Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et à partir du verset 23, Jésus donne plus de détails sur cet avertissement. *23 Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. 24 Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. 25 Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. 26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas. 27 Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. 28 En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.*

Mes frères, je voudrais expliquer ici la pensée du Seigneur au sujet de cette écriture. Voyez que Jésus nous fait savoir qu’un temps va venir où chacun dira que le Christ est dans un lieu ; certainement dans le lieu où il se trouve. Chaque faux prophète dira que le Christ est dans son lieu de prière ou dans son église. Chacun prêchera pour sa paroisse. Le Christ est dans le désert ! N’y allez pas. Le Christ est chez les catholiques ! N’y allez pas. Il est chez les Darbistes ! N’y allez pas. Mais Il est chez les Evangéliques ! N’y allez pas. Oh ! Mais le Christ est chez les Branhamistes ! N’y allez pas non plus. A la fin des temps, Jésus-Christ n’est pas dans une chambre de la religion, ni dans un lieu de prière. Non ! Et pourtant dans notre génération, c’est ce que les faux prophètes tenteront de faire croire.

Mes bien-aimés, il n’en est rien de tout cela. Dans Luc 17 où est rapportée cette conversation, les disciples demandèrent au Seigneur : 37 Où sera-ce, Seigneur ? Puisque tu ne seras pas dans une chambre, ni dans un lieu de prière : où seras-tu alors ? La réponse du Christ fut très claire : Où sera le corps, là s’assembleront les aigles. Mes chers amis, savez-vous que cette prophétie nous concerne ; nous qui sommes parvenus dans les jours du fils de l’homme ? Que représente ce corps et que représentent les aigles ? Jésus nous a appris que Sa parole représente sa chair. Donc, il est évident que ce corps en question est Sa parole. (Jean 6:51) *Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. *Il est aussi évident qu’il s’agit d’un rassemblement particulier, parce que nous sommes dans une prophétie de la fin des temps.

A la fin des temps, Jésus ne sera pas dans un lieu de prière, ni avec tous ces prophètes de la place, mais Il sera dans un Message. Il se présentera comme un corps, un cadavre que les aigles viendront manger. Il est la Parole de Dieu faite chair. Et cette Parole, ce cadavre n’est rien d’autre que le Message du Temps de la Fin. C’est un Message prophétique, symbolisé par l’image d’un aigle. C’est ce Message qui est la stratégie de Dieu dans notre génération contre les faux prophètes. (Apocalypse 4:7) *Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.*

L’aigle en plein vol, c’est l’esprit de la prophétie dans notre génération. Et cet esprit de la prophétie qui est identique à l’esprit d’Elie conformément à Malachie 4 :5 nous a révélé la volonté de Dieu pour nous indiquer où trouver le Christ. Jusque-là, il y a des frères qui pensent qu’ils peuvent trouver mieux ailleurs dans ce monde, parmi ceux qui n’ont pas reçu le Message du temps de la Fin. Je dois vous dire honnêtement que vous n’avez pas encore compris le Message du temps de la fin. Si vous n’avez pas trouvé Jésus-Christ dans la révélation de ce Message prophétique, je me demande où d’autre est-ce que vous pourrez Le trouver ! Et les aigles qui s’assemblent autour de ce corps mort représentent ceux qui ont cru dans cette parole prophétique pour se préparer pour l’enlèvement.

Il y a un appel à manger le corps mort dans notre génération. Un prophète a tué une proie pour nous, c’est-à-dire qu’il a reçu une parole pour nous, il faut la manger. C’est là que se trouve la volonté du Christ pour Son Epouse maintenant. Ce n’est pas ailleurs. Ne considérez pas les mauvaises œuvres des gens du Message, mais mirez-vous vous-mêmes avec cette parole, parce que la parole de Dieu est adressée à chacun d’entre nous. Celui qui a compris le Message est quitte de la séduction des faux prophètes dans notre génération. Mais les frères qui pensent qu’ils peuvent trouver mieux ailleurs veulent faire mentir les prophéties qui parlent du Message. En 1933, il a été dit au prophète William Branham devant témoins qu’il était envoyé avec un Message qui va préparer la seconde venue de Christ. Cette déclaration qui est venue du ciel n’a jamais été adressée à un quelconque serviteur de Dieu dans notre génération. William Branham est le seul à avoir reçu un tel appel. Jésus dit ici dans Matthieu que là où sera le corps, là s’assembleront les aigles. Ce Message est encore présenté comme une trompette de rassemblement dans la prophétie. (Esaïe 27 :12-13) ; (Matthieu 24 :31) Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

La trompette qui rassemble les élus, c’est le Message du Temps de la Fin. C’est cette parole révélée qui va achever notre préparation pour l’enlèvement. Celui qui la met de côté pour aller se souiller avec des faux prophètes et des doctrines et pratiques religieuses ne sera pas prêt conformément à la volonté de Dieu. Mes chers amis, ce Message est encore présenté comme une lampe qui brille à nos pieds, parce que nous marchons dans la nuit.

19 Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ; 20 sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Ecriture ne peut être un objet d’interprétation particulière, 21 car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. (2 Pierre 1 :19-21)

La nuit est un temps prophétique. C’est un temps de ténèbres pour les esprits qui marchent à la rencontre de Jésus-Christ. La nuit est un temps de séduction. Quand il fait nuit, on ne voit pas son chemin et on ne distingue pas bien les choses. C’est aussi le temps des trahisons. La nuit prête au sommeil. Tous les malheurs et les difficultés que Jésus a annoncés dans notre génération se produisent dans la nuit. Et les jeunes filles vierges qui ont répondu à l’appel et qui sont allées à la rencontre de l’Epoux n’avaient pour se guider que leur lampe. (Matthieu 25) C’est la parole révélée – le Message de la Fin des temps – le corps mort et aussi la trompette retentissante.

Ma prière est que cela soit très clair pour vous mes frères et sœurs. Et je vous prie de chercher à bien comprendre l’esprit du Message du Temps de la Fin. C’est un esprit prophétique qui se démarque. C’est aussi un esprit de sainteté et de séparation d’avec le monde. L’esprit du Message combat contre la religion et ses œuvres. L’esprit du Message qui est aussi l’esprit d’aigle est l’esprit du Vrai prophète qui se démarque des faux prophètes qui indiquent aux gens des lieux de prière. Ce que Dieu devrait faire de nouveau dans notre génération a été déjà fait avec le frère Branham. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Nous sommes venus après lui pour souffler dans le feu qu’il a laissé avec le même esprit de prophète. Est-ce que nous avons été rassemblés autour du corps mort de la parole comme des aigles ? Est-ce que nous tenons cette lampe qui brille dans ce lieu obscur de la religion et du péché jusqu’à ce que paraisse le jour en nous ? Est-ce que nous avons entendu cette puissante sonnerie de trompette qui nous appelle à nous réveiller pour reprendre la marche ? Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! (Matthieu 25 :6)

Pour nous, la nuit est avancée, avec ses difficultés et ses souffrances. La nuit est avancée avec sa séduction et sa tromperie. La nuit est avancée avec ses faux prophètes et leurs miracles mensongers. Mais n’oubliez pas que le jour va paraitre mes frères. Lorsque nous entrons dans la nuit, il est certain qu’il va faire jour. C’est pourquoi il faut être persévérant. Et le Message est le témoignage de l’amour de Dieu dans notre génération. Sans cette parole, nous serions perdus dans la séduction des faux prophètes. Parce que nous faisons face à une séduction très sophistiquée en ce moment.

Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes : c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. 12 La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. 13 Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies. 14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. (Romains 13 :11-14)

Le jour approche pour nous tous. La nuit est un temps de confusion, mais le jour est un temps de lumière et de clarté. Quand il fait jour, nous distinguons bien les choses. Si nous tenons cette lampe jusqu’au bout, nous serons conduits au grand jour et pour nous se lèvera le soleil de la justice dans notre cœur. Comme pierre le dit : l’étoile brillante du Matin va se lever dans le cœur de chacun d’entre nous. Mais c’est pourvu qu’on garde cette lampe jusqu’à la parution du jour. Il ne faut pas abandonner la lampe. Il ne faut pas non plus quitter le rassemblement autour du corps mort de la parole prophétique. Il faut être patient et persévérant dans la vision spirituelle.

Aujourd’hui, nous pouvons comprendre que si beaucoup n’ont pas porté le fruit du Message, c’est parce qu’ils ne l’ont pas compris. Comment pouvez-vous vivre une parole que vous ne comprenez pas ? Ce n’est pas possible ! Au lieu de venir se sanctifier, plusieurs sont venus créer des églises et s’établir. Au lieu de venir se dépouiller des œuvres de la chair, plusieurs sont venus enseigner. A la fin, le Message est plein de fausses doctrines et de courants de pensées. C’est l’aéropage d’Athènes où on ne veut que développer de la philosophie et des thèses religieuses, parce qu’il y a parmi nous de faux docteurs et de faux prophètes, comme le prédisaient aussi les apôtres. *1 Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses**, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. 2 Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux.* (2 Pierre 2 :1-2)

Effectivement, chaque courant de pensées a introduit une division ou une séparation parmi le peuple de Dieu. C’est ce que Pierre appelle les sectes pernicieuses. Mais le jour va paraitre bientôt et toute confusion prendra fin. Chacun verra distinctement les choses. Quand Christ, la semence de la perfection sera révélée dans le cœur de chacun d’entre nous, nous verrons distinctement les choses. C’est pourquoi je vous exhorte à la patience et au courage. Soyons persévérant dans l’épreuve en sachant que le jour approche pour nous tous. Dépouillons-nous des œuvres des ténèbres puisque nous savons que le jour va les révéler de toutes les façons. Revêtons aussi les armes de la lumière parce que notre combat est contre les puissances des ténèbres. Si nous voulons triompher du mal, il nous est nécessaire de revêtir les armes de la lumière. Et pour nous, la première arme aujourd’hui, c’est ce Message du Temps de la Fin que nous avons reçu. C’est l’arme de Jésus-Christ contre la séduction de Satan dans notre génération.

Le Message est l’arme de Jésus contre le cavalier d’Apocalypse 6 qui est sorti en vainqueur et pour vaincre ; l’esprit antichrist qui a conquis l’Eglise – le temple de Dieu. (2 Thes 2). C’est aussi l’arme contre la femme d’Apocalypse 17 qui est assise sur la bête. Mes frères, le Message en un mot est l’arme du Seigneur Jésus-Christ contre la trinité satanique de notre génération : la bête, le dragon et le faux prophète. (Apocalypse 16 :13). Et laissez-moi vous dire que ce n’est pas la lettre du Message qui fait sa puissance, mais c’est l’onction, qui l’accompagne qui fait sa puissance et sa force. C’est le Message qui va présenter le Vrai Jésus-Christ dans les nations. C’est le Message qui va ouvrir dans nos cœurs, une voie au Christ. Les prophéties concordent tellement sur ce sujet. Regardez et comparez Esaïe 40 et 2 Pierre 1 :19.

Esaïe dit : *Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu. 2 Parlez au cœur de Jérusalem, et criez lui Que sa servitude est finie, Que son iniquité est expiée, Qu’elle a reçu de la main de l’Eternel Au double de tous ses péchés. 3 Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l’Eternel, Aplanissez dans les lieux arides Une route pour notre Dieu.* Où prépare-t-on le chemin de notre Dieu ? Où aplanissons-nous une route pour notre Dieu ? Est-ce dans les rues de Paris ? Ou dans les rues de Washington ? Non ! Aucune place dans ce monde ne peut servir de chemin à notre Roi. Si Christ doit paraître dans ce monde, Il viendra certainement par notre Cœur – le cœur de ceux qui ont reçu cette parole prophétique révélée. C’est là-bas, dans le cœur des croyants – élus que notre Dieu se prépare un chemin, une voie d’atterrissage. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Message est adressé au cœur de la Jérusalem destinée à être l’Epouse.

4 Que toute vallée soit exhaussée, Que toute montagne et toute colline soient abaissées ! Que les coteaux se changent en plaines, Et les défilés étroits en vallons ! Mes frères, où se trouvent les vallées qui doivent être exhaussées ? Où se trouvent les montagnes qui doivent être abaissées ? Ces images sont dans nos cœurs. Il s’agit là des cœurs qui doivent être tous au même niveau et à la simplicité de Christ et de Sa parole. Quand nos cœurs seront tous ramenés à Christ après avoir été labourés par cette parole prophétique, 5 Alors la gloire de l’Eternel sera révélée, Et au même instant toute chair la verra ; Car la bouche de l’Eternel a parlé.

Cette révélation de la gloire de Dieu ne se fera pas ailleurs que dans notre cœur. C’est ce qui est encore écrit dans Pierre : 19 Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœursMes frères, laissez-moi insister ! La gloire de Dieu paraîtra dans notre cœur si nous le laissons être labouré par cette parole prophétique que nous avons reçue. L’étoile brillante du matin qui est Jésus-Christ sera révélée dans le cœur de chacun d’entre nous si nous acceptons de porter cette lampe qui brille dans notre cœur. Lorsqu’il fut demandé à la sentinelle d’Esaïe 21 ce qui en était de la nuit, elle répondit : Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez ; Convertissez-vous, et revenez. (Esaïe 21:12) Le matin vient, mais la nuit est déjà là. Marchons dans la lumière de la parole prophétique que nous avons reçue.

### La loi de la reproduction

Il nous importe aussi de comprendre qu’il y a un esprit qui se trouve dans ce Message que nous avons reçu. Tous les prédicateurs du Message du temps de la fin ne sont pas appelés. C’est pourquoi tous ne détiennent pas la semence de la Perfection qui se trouve dans cette Parole. Toutes les semences dans le Message ne produisent pas des aigles. En effet, le prophète a prêché la loi de la reproduction et l’a appliqué aussi dans le domaine spirituel. En son temps, frère Branham avait parlé de son Message et des dénominations, en montrant qu’aucune dénomination ne pouvait reproduire le Christ, sinon le Message.

C’est un principe divin que chaque semence se reproduit selon son espèce. Pareillement, tous les courants de pensées dans le Message se reproduiront chacun selon son espèce. Chaque mouvement de tonnerre reproduira un certain groupe de frères du Message, avec un langage et des manières de faire qui les distinguent. Les mouvements gracistes reproduiront eux-aussi un certain groupe de frères du Message, avec une vie, un comportement propre à l’évangile qu’ils ont entendu. Les branhamistes seront le fruit de leur foi dans leur dieu appelé branham, le nouveau nom de Jésus.

C’est ainsi mes frères ! Après la mort du prophète, toutes les semences que les prédicateurs ont prises çà et là dans les brochures du prophète ont déjà été jetées en terre dans les cœurs. Le jour va paraître et on pourra distinguer toutes choses. Chaque semence donnera un fruit. Ceux qui ont cru en Joseph Coleman reproduiront sa semence ! Ceux qui ont cru en Ewald Frank reproduiront aussi sa semence ! La loi de la reproduction s’appliquera aussi à l’intérieur du Message du temps de la fin. Ne vous leurrez pas mes frères. Les choses ne peuvent pas être autrement que ce que le prophète a enseigné.

Ceux qui ont fait d’un homme de Dieu leur absolu reproduiront son influence. Mais comme je l’ai déjà signifié, Il y a une semence de la perfection qui se trouvait avec le prophète William Branham qui a été jetée en terre, dans nos cœurs. Il existe aussi une onction de la perfection qui accompagne cette semence. Et pour l’éclosion de cette semence, nous sommes appelés à mener un combat de la perfection pour l’entretenir. L’objectif est la parution du Christ dans nos cœurs. Ce que je sais, c’est que la semence de la perfection doit reproduire CHRIST en nous. Le Message doit présenter la personne de Jésus-Christ dans les nations. C’est l’objectif. A la fin, il ne sera pas question de la victoire d’un groupe sur un autre. On ne dira pas que ce sont ceux qui croient au Cri de Minuit qui ont raison ou les Colemanistes ou les gens d’Ewald Frank. Non ! La confusion actuelle n’a pas pour objectif de manifester un groupe, mais CHRIST.

Ceux qui se sont réellement rassemblés autour du corps mort pour se nourrir seront distingués, parce qu’ils auront reconnu le lieu de rassemblement. Et le prophète l’a indiqué : Le seul lieu d’adoration pourvu par Dieu. Ce n’est ni à Jeffersonville, ni à Krefeld, ni à Lausanne, ni à New York, mais en Christ, autour du corps mort. Il faut demeurer dans le couloir juste et dans l’esprit de l’aigle pour évoluer de la bonne manière. Car, quoi qu’on dise, il faut aussi reconnaître qu’il existe dans ce Message, un esprit prophétique représenté par un aigle. Le frère Branham avait eu en 1955 à Zurich, une vision dans laquelle il avait vu un aigle allemand planant sur l’Afrique. Après cette vision, avons-nous besoin de nous interroger sur la continuation de l’œuvre de Dieu après la mort du prophète ? Frère Frank a été élevé avec notre frère Barilier pour distribuer la nourriture dans toute l’Afrique et ailleurs dans le monde. Ces deux Ministère ont mis en terre, une semence qui doit aussi présenter ses fruits.

En effet, depuis le début, Dieu a dressé un couloir de transmission de la vérité à Son peuple. Car la vérité ne peut pas jaillir de plusieurs bouches opposées les unes aux autres. Moi, je n’y crois pas ! Il faut que la loi de la reproduction suive son cours. Aujourd’hui, les frères du Message doivent faire face à cette loi. Chacun d’entre nous portera le fruit de l’Evangile qu’il croit et du serviteur de Dieu avec lequel il l’a reçu. Cela ne fait aucun doute. Il existe beaucoup de docteurs dans le Message et chacun prêche pour sa chapelle. Il y en a qui ont mangé avec le prophète. D’autres ont voyagé avec lui. Il y en a aussi qui ont chassé avec lui. Il y en a sur qui il a fait des prophéties, tandis que d’autres ont eu la colonne de feu comme le prophète. Mes frères, ne vous y trompez pas. Chaque serviteur de Dieu moissonnera exactement ce qu’il a semé. Venez ! Le Christ est ici ! Allez-s-y, Il est dans le désert ! Allons, Il est sur internet… Selon la prophétie, le Christ est aujourd’hui dans le Message du Temps de la fin où Il prépare Son Epouse pour Son retour. Mes bien-aimés, ce n’est pas M’BRA Parfait qui le dit. C’est la réponse de Jésus Lui-même à une question posée par Ses disciples. Comme dans les âges passés, Il se trouve dans Sa Parole, la semence de la Perfection que nous avons reçue dans ce Message.

Je voudrais vous rappeler ici, la vision que notre frère Barilier a eue en fin d’année 2005 et qui a déterminé son engagement dans les révélations que j’ai reçues du Seigneur Jésus au sujet du Cri de Minuit, pour illustrer mes propos au sujet du couloir de transmission de ce Message que nous avons reçu.

« Dans une prairie était tendu à mi-hauteur d’homme, un ruban rouge. Du côté droite de ce ruban rouge, et face à celui-ci, se tenaient à l’arrière de mon champ de vision deux hommes côte à côte, vêtus d’un vêtement de sacrificateur, un capuchon sur la tête et un genou à terre. Ils se trouvaient au fond de la prairie, à quelques dizaines de mètres de moi. J’étais du même côté du ruban rouge, moi aussi revêtu des mêmes vêtements de sacrificateur, mais je me tenais debout en avant de cette prairie, dans l’attente, et je regardais ce qui se passait avec les deux autres frères. De l’autre côté du ruban rouge, je voyais le Seigneur Jésus, Il tenait une coupe qu’Il remit par-dessus le ruban rouge au frère le plus éloigné afin qu’il y boive. Puis, Il lui reprit la coupe et la porta au second. Après que celui-ci ait pris à la coupe, le Seigneur Jésus, toujours de l’autre côté du ruban rouge, reprit la coupe au second homme et se dirigea vers moi avec cette coupe.

Comme Il s’approchait de moi, le frère auquel le Seigneur venait de reprendre la coupe tourna la tête pour voir où Il allait et je reconnus alors le visage de frère Frank. En s’approchant de l’endroit où j’attendais, le Seigneur me dit, comme en se riant de moi : « Ah ! Ah ! Tu pensais que je n’allais pas venir ! » Puis Il me dit encore quelques paroles au sujet de ma femme, se félicitant du bon travail qu’elle avait fait. Etant arrivé à ma hauteur, Il me tendit la coupe par-dessus le ruban rouge. Lorsque j’eu bu de la coupe que je tenais entre mes mains, je ne vis plus le Seigneur, et je regardai autour de moi pour voir à qui je devais tendre cette coupe. » Alexis Barilier.

Cette vision n’a pas besoin d’interprétation. Elle ne fait que retracer l’évolution de l’œuvre du Message du temps de la fin. C’est ce frère que le Seigneur avait positionné pour assurer la transition entre le temps du Soir et l’heure de Minuit. C’est pourquoi il fut celui qui publia les révélations que j’avais reçues au sujet du réveil de Minuit. Cette coupe de la révélation est passée à un autre Ministère, dans une autre période de la nuit. Mes frères, le jour va paraître pour l’Epouse de Christ quand cette coupe de vin passera dans ses mains, en vue de son Ministère. C’est pourquoi marchons dans la persévérance, en bravant les tempêtes et les mauvais temps de Satan. Ayons les regards fixés sur le but qui est notre élévation.

En effet, l’avènement de notre Seigneur Jésus ne se fera pas en cachette, contrairement à ce que plusieurs pensent. 26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas. 27 Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. 28 En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.

C’est le Message qui va présenter Christ dans les nations. Aucune dénomination ne présentera Jésus dans les nations. Aucune secte dans le Message ne présentera Christ dans les nations. Aucune réforme quelconque de l’Eglise actuellement ne présentera Christ dans le monde. Non ! Ce n’est pas la voie prévue par Dieu. C’est seulement le Message, cette semence de la perfection qui révélera Christ dans nos cœurs et qui sera vu de tous. N’est-ce pas ce qu’Esaïe a dit : 5 Alors la gloire de l’Eternel sera révélée, Et au même instant toute chair la verra ; Car la bouche de l’Eternel a parlé. Tout le monde entier verra le Vrai Jésus-Christ. L’éclair partira de l’orient et se montrera en occident. Il partira du sud et se présentera au nord. Mes bien-aimés frères et sœurs, sortons des sectes du Message pour nous rassembler autour du corps mort de Sa parole comme de véritables aigles. Formons ensemble la Communauté des Révoltés contre la religion de Satan. Car le Seigneur en a besoin.

Discerner le Corps de Christ

Au sujet du corps de Christ, il est encore écrit.

28 Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts. (1 Corinthiens 11 : 27)

Mes frères, en mangeant ce corps mort qui a été tué pour nous, il nous appartient de Le discerner pour éviter de manger un jugement contre nous-mêmes. Nous ne nous sommes pas approchés d’une fausse doctrine ou de la révélation d’un faux prophète. Non ! Mais nous nous sommes approchés de la stratégie de Dieu contre Satan dans notre génération et du Message d’un vrai prophète qui a fait ses preuves pendant des années sur cette terre. Nous nous sommes approchés de la révélation des prophéties bibliques, de choses très saintes qui ont été cachées aux anciens depuis des siècles et mêmes depuis des millénaires et qui maintenant ont été révélées dans notre génération. C’est pourquoi celui ou celle qui s’approche de cette parole sans la discerner va mourir, comme plusieurs sont morts dans l’église des Corinthiens. On ne s’amuse pas avec la révélation des paroles de Dieu.

Jésus a dit aux disciples : *Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.* (Matthieu 7:6) Savez-vous qui sont les chiens et les pourceaux ? Ce sont des gens qu’on appelle « frères ». Ils sont dans l’Eglise, mais ce qui les caractérise, c’est qu’ils apprennent sans jamais rien comprendre parce qu’ils ont des mobiles impurs dans les rassemblements. A ceux-là, il ne faut pas donner les choses saintes parce qu’ils sont incapables de reproduire la sainteté. Ce sont des chiens. L’Ecriture dit : dehors les chiens ! Ceux-là, parce qu’ils comprennent mal les révélations prophétiques peuvent se retourner contre ceux qui les portent et les traiter de tous les noms. Les chiens et les pourceaux peuvent fouler aux pieds une parole à laquelle ils ont dit amen ! Ce qui était vrai pour eux hier, devient faux le lendemain, parce qu’ils ne peuvent pas le vivre. Ce qui était précieux pour eux hier devient vil le lendemain. Ce sont des frères qui se retournent contre la vérité et ceux qui la porte. Jésus appelle ici ses disciples au discernement pour ne pas donner les choses précieuses à des gens qui n’en connaissent pas la valeur.

Nous, nous connaissons la valeur des choses saintes et nous savons de qui nous nous sommes approchés. Nous sommes de Dieu, comme dirait Jean et ceux qui sont de Dieu nous écoutent. Frères, discernons le corps mort autour duquel nous avons été rassemblés pour ne pas tomber malade et mourir. Et discerner le corps de Christ, c’est aussi apprécier notre responsabilité. En effet, nous avons une responsabilité dans cette œuvre de Dieu. Chaque appelé, membre du corps, dans cette vision spirituelle a une responsabilité. Nous devons la reconnaître, l’apprécier et l’assumer pleinement, sans nous laisser gagner par la séduction de Satan.

S’il y a beaucoup de divisions et de séparations parmi les frères du Message, c’est parce que chacun pense qu’il est libre de faire ce qu’il veut au milieu de nous. Les gens pensent qu’ils ont suffisamment de connaissance et d’autonomie pour se conduire tout seul. Les gens pensent qu’ils sont arrivés, mais ils ne savent pas que dans le Corps de Christ, la liberté de chaque membre est LIMITEE par les autres membres. Ça s’appelle la loi de la Communion fraternelle. Il y a des frères qui pensent qu’ils doivent se laisser seulement conduire par le Saint-Esprit – c’est juste. Mais le Saint-Esprit ne partagera pas son expérience de la vie chrétienne avec vous pour votre édification. C’est votre frère en Christ qui le fera, parce que le Saint-Esprit ne peut pas remplacer un frère en Christ. La présence du Saint-Esprit en nous n’a pas exclu les Ministères de la parole, ni l’expérience de la foi chrétienne. La présence du Saint-Esprit en nous et au milieu de nous n’exclut pas le secours des frères. Nous devons être équilibrés dans la foi.

Notre liberté en Christ est limitée par la présence des autres. On ne peut pas toujours faire ce qu’on veut à cause des frères et du Seigneur. Beaucoup sont morts par manque de discernement du corps de Christ. Beaucoup trainent des maladies spirituelles par manque de discernement des autres membres du corps. Et le diable a réussi à mettre plusieurs en prison à cause de cela. Mais nous devons discerner le corps de Christ. Nous devons connaître les limites de notre liberté en Christ pour ne pas détruire les autres ou les affaiblir.

Notre première responsabilité envers le corps de Christ doit être de travailler à sa santé et à sa cohésion ; cela nous ramène à la recherche de la sainteté, de l’Amour et de la paix, parce que ce sont ces choses qui maintiennent la cohésion dans le corps. Et l’amour et la paix sont entretenus par l’humilité et la simplicité. Dans la vie naturelle, quand nous avons la santé, on peut tout faire. Pareillement, en Christ, si nous avons la santé qui est pour nous la sainteté, tout le reste est possible. Mais si nous polluons le corps par notre vie de péché continuelle, quelle participation avons-nous ? Quel discernement avons-nous ? Si nous dominons les autres ; si nous imposons notre point de vue aux autres, alors que nous sommes tous membre les uns des autres, quel discernement avons-nous ?

Mes frères, si nous ne nous aimons pas les uns les autres, quelle participation avons-nous dans cette œuvre ? Dans le Message, chaque malentendu engendre une séparation ou une division. C’est le jeu des enfants qui ne savent pas de qui ils se sont approchés. Celui qui discerne les autres membres du corps ne voit que ce qu’ils peuvent lui apporter de bon et non leurs mauvais caractères. Ce sont les dons, les qualités et les vertus qui construisent le corps dans l’Amour qu’on doit voir chez les frères. Le reste n’est pas utile.

Je bénis le Seigneur pour cette nouvelle année ; et pour moi, je la place sous le signe de la RESPONSABILITE et de la PRIERE. Soyons responsable de notre vie chrétienne. Soyons responsable de la tâche que Dieu nous a confiée. Discernons notre responsabilité dans la vision du réveil et dans notre Assemblée locale et travaillons à bien faire ce que Dieu nous demande de faire. Le Seigneur cherche des frères et sœurs qui ont grandi dans la foi après s’être laissé briser par Lui. Il cherche des chrétiens responsables qui ont mûri et qui ont fait l’expérience de la parole qu’ils ont entendue. Il a besoin de ceux-là pour aller de l’avant. *Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice ; car il est un enfant***.** (Hébreux 5:12-13)

Celui qui veut grandir et mûrir doit nécessairement passer par l’expérience de la parole de Dieu. C’est la loi de la croissance spirituelle. Sans expériences spirituelles, on ne grandit pas. Et pour vivre les expériences de la parole, on doit être habité par la quête de sa pratique. En effet, Dieu ne nous a pas envoyé le Message pour que nous fabriquions des sectes nées de nos immaturités spirituelles et de nos querelles vides de sens. Le Message n’est pas venu pour ce but. Mais notre but est d’expérimenter toute la parole révélée que nous avons reçue. Notre but est de présenter Jésus-Christ, notre vie au monde pour la gloire de Dieu. Cette précieuse quête doit faire pâlir toutes les autres choses de la vie à nos yeux. Cette quête de la perfection doit effacer toutes les douleurs et les frustrations que nous pouvons subir dans notre vie de quelque manière que ce soit.

Frères, c’est avec beaucoup de joie, de paix et de vie que nous continuons la marche en Christ. C’est avec beaucoup de joie et d’espérance que nous combattons contre l’opposition qui faiblie au fur et à mesure que nous avançons vers le jour, qui va bientôt paraitre. Que la grâce et la paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ qui nous habitent soient avec vous tous ! Maranatha ! Jésus-Christ revient bientôt ! Amen !

En Christ notre Seigneur

Votre frère M’BRA Parfait