Publication: 29 novembre 2021
Temps de lecture: ~ 25 minutes
Auteur: Parfait M'bra

L’enjeu du combat contre Goliath

Première partie

david-goliath.jpeg

Ce soir, je vais commencer en lisant dans le livre de 1 Samuel chapitre 17. Je vais aborder un sujet très important. Le Seigneur nous a appelés à nous fortifier les uns les autres. Il faut que l’on s’encourage par la Parole de Dieu. On va lire un texte que nous connaissons tous. Il s’agit de la confrontation qu’il y a eu entre David et Goliath. On va commencer la lecture au verset 4 :

4 Un homme sortit alors du camp des Philistins et s'avança entre les deux armées. Il se nommait Goliath, il était de Gath, et il avait une taille de six coudées et un empan. 5 Sur sa tête était un casque d'airain, et il portait une cuirasse à écailles du poids de cinq mille sicles d'airain. 6 Il avait aux jambes une armure d'airain, et un javelot d'airain entre les épaules. 7 Le bois de sa lance était comme une ensouple de tisserand, et la lance pesait six cents sicles de fer. Celui qui portait son bouclier marchait devant lui. 8 Le Philistin s'arrêta ; et, s'adressant aux troupes d'Israël rangées en bataille, il leur cria : Pourquoi sortez-vous pour vous ranger en bataille ?

Amen. Quand Goliath est sorti, il a demandé aux enfants d’Israël de choisir un homme. C’est une proposition qu’il leur a faite et c’est là-dessus que je vais insister. Il a dit :

Choisissez un homme qui descende contre moi ! 9 S'il peut me battre et qu'il me tue, nous vous serons assujettis ; mais si je l'emporte sur lui et que je le tue, vous nous serez assujettis et vous nous servirez. 10 Le Philistin dit encore : Je jette en ce jour un défi à l'armée d'Israël ! Donnez-moi un homme, et nous nous battrons ensemble. 11 Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, et ils furent effrayés et saisis d'une grande crainte.

Ils ont eu peur. Notez cela. On va ajouter une autre écriture dans 2 Pierre chapitre 2 verset 17. C’est Pierre qui est en train de parler. Il parle de certaines personnes qui prétendent avoir Dieu et qui ne l’ont pas. Il dit que ce sont des gens qui promettent la liberté à ceux qui les écoutent alors qu’eux-mêmes ne sont pas libres. Amen. Il dit :

17 Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon : l'obscurité des ténèbres leur est réservée. 18 Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d'échapper aux hommes qui vivent dans l'égarement ; 19 ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.

Amen. Que Dieu soit béni. Ce soir, je voudrais vous exhorter avec ces quelques paroles. Mes frères et sœurs, il est important pour nous de savoir dans quel temps nous vivons. Jésus a reproché aux enfants d’Israël, qui l’écoutaient en son temps, de ne pas connaître le temps dans lequel ils vivaient. Amen. Il a dit « quand vous voyez l’aspect du ciel vous pouvez savoir s’il va pleuvoir ou bien s’il va faire du vent mais vous ne connaissez pas les temps prophétiques ». Mais il est important pour un chrétien de connaître dans quel temps il se trouve, dans quel temps nous sommes. Nous sommes à la fin des temps et Jésus nous a envoyé un message pour préparer l’Église. Les temps dans lesquels nous sommes sont comparables au temps de Josué. Qu’est-ce qui s’est passé au temps de Josué ? Au temps de Josué, il était question que les enfants d’Israël entrent dans la terre promise, c’est-à-dire qu’ils devaient aller prendre leur héritage que Dieu leur avait donné.

Dieu peut te faire une promesse, mais un jour vient ou il faut entrer en possession de la promesse. Dieu peut te dire que tu es délivré, mais un jour vient où tu dois prendre possession de la délivrance. Alléluia. Dieu peut te dire que tu es guéri, mais un jour vient où tu dois prendre possession de la guérison. Alléluia. Les paroles de Dieu ne sont pas en l’air, cela doit s’accomplir. Donc, le Seigneur a promis la délivrance à l’Église. Il est mort à la croix pour que nous soyons délivrés. De quoi est-ce qu’on doit être délivré ? on doit être délivré du péché, on doit être délivré de l’influence des démons, on doit être délivré de l’influence du monde. Le chrétien ne doit plus être sous l’influence des mauvais esprits. On doit être délivré. Le chrétien doit se sentir libre. Il doit être en paix, son cœur doit être dans la joie.

Dieu nous a appelés pour nous rendre libres et c’est très important. La liberté est spirituelle. Quand on parle de la liberté en Christ, c’est spirituel. Alléluia. La délivrance aussi est spirituelle. Un chrétien peut tout avoir dans ce monde et ne pas être délivré, car la délivrance est spirituelle. Mes frères et sœurs, nous sommes dans des temps comparés au temps de Josué. Qu’est-ce qui s’est passé au temps de Josué ? les enfants d’Israël sont entrés dans la terre promise et ils y sont entrés comme des soldats. Ils ont quitté l’Égypte comme des esclaves, mais ils sont entrés dans la terre promise comme une armée. Et qu’est-ce qu’ils sont allés faire ? Ils sont allés se battre contre l’ennemi, qui se trouvait dans leur héritage. Dieu peut te promettre quelque chose, et la chose peut se trouver entre les mains de l’ennemi. C’est ce qui s’est passé au temps de Josué. Dieu avait promis la terre, mais cette terre se trouvait entre les mains de l’ennemi. Alléluia. Il y a des gens qui occupaient la terre : Ce n’était pas pour eux, c’était pour les enfants d’Israël. Vous voyez ! l’ennemi était installé là, mais il n’était pas le propriétaire. Dieu les avait dépossédés. C’était l’héritage d’Israël désormais. Après la promesse de Dieu, il fallait maintenant les chasser pour prendre leur possession. Amen !

Mes frères et sœurs, regardez ce que Goliath a dit. C’est sur cela que je voudrais vous exhorter, c’est pour éveiller votre esprit afin qu’on comprenne bien la pensée de Dieu. On prêche beaucoup sur ce passage, mais ce soir, je voudrais qu’on regarde un aspect précis pour écouter ce que Goliath a dit. Il a dit que ce n’était pas la peine de faire la guerre entre les deux armées. Il voulait seulement qu’un soldat dans le camp d’Israël l’affronte. Si Israël gagnait, les philistins devenaient esclave, mais si les philistins gagnaient, Israël devenait esclave. Vous voyez ? C’est ce qu’on appelle ici l’enjeu du combat. Alléluia. C’est l’enjeu ! Si Goliath gagne, Israël devient esclave, mais si Israël gagne, ce sont les philistins qui deviennent esclaves.

Frères et sœurs, dans nos vies, il y a des Goliath et actuellement, c’est le temps où les Goliath se lèvent contre l’Église. Actuellement, c’est le temps où Goliath se lève dans la vie des chrétiens. Goliath représente de gros esprits, des esprits forts qui combattent contre l’Église. Goliath, c’est l’esprit qui est dans ta vie et qui veut te dominer pour toujours. Il y a des esprits comme ça dans la vie des chrétiens. Ce sont des esprits forts. Ils sont là depuis longtemps et ils ne veulent pas lâcher prise. Ils veulent ignorer que Christ les a vaincus à la croix. On doit comprendre qu’il y a un enjeu à leur résistance. Il y a quelque chose. Il veut faire de toi son esclave pour toujours – te dominer, comme si tu lui devais encore quelque chose. Il faut que tu sois son esclave. C’est ce que Goliath a dit : « Si on gagne, vous êtes nos esclaves » et le diable cherche à nous réduire en esclavage. Mais c’est un combat ! Un esprit qui te domine, qui te maîtrise et qui veut faire de toi son esclave, c’est un Goliath ! Alléluia ! c’est un Goliath ! Il veut te réduire en esclavage, te maîtriser, dominer sur toi, t’empêcher d’avancer.

Vous voyez ! Quand Israël s’est retrouvé devant Goliath, ils ont fait quarante jours ! Ils ne pouvaient pas bouger, ils ne pouvaient rien faire ! Ce sont des démons qui cherchent à vous faire tourner en rond et il y a de tels esprits dans la vie de l’Église. Ils veulent faire tourner l’Église en rond. Frères et sœurs, il y a des esprits comme ça qui combattent l’Église. Ils combattent contre l’œuvre de Dieu, ils combattent contre les ministères, ils combattent dans nos familles. Ils veulent nous empêcher d’avancer pour qu’on tourne en rond, qu’on n’avance pas. Ils ne veulent pas qu’on évolue. Ce sont des Goliath.

Pierre a dit que nous sommes esclaves de ce qui a triomphé de nous, ce qui nous a vaincu. Si un esprit t’a vaincu, tu deviens son esclave. C’est un esprit que tu as du mal à vaincre. Tu luttes contre lui, mais c’est difficile, ça ne va pas. Et ce soir, je suis venu te dire de faire des efforts. Alléluia ! Il faut faire des efforts ! Le Saint-Esprit est venu te dire « Fais des efforts ! Si David a terrassé Goliath, tu dois aussi terrasser ton Goliath ». Alléluia ! On doit faire des efforts parce que nous avons la victoire. Alléluia ! Jésus est mort pour que nous soyons victorieux. Jésus est mort pour qu’on ne soit plus esclave. Tous les Goliath doivent être terrassés. Il y a des Goliath, frères et sœurs, des Goliath qui nous combattent, des Goliath que le diable envoie contre les serviteurs de Dieu, des esprits qui veulent nous gouverner, qui veulent faire de nous des esclaves, qui veulent nous faire faire ce qu’on n’a pas envie de faire. Frères et sœurs, ces démons existent dans l’Église. Ils existent dans nos vies, dans nos maisons. Ils cherchent à nous dominer. Ils cherchent à nous vaincre. Ils veulent qu’on soit leurs esclaves. Les démons foncent. Ils foncent pour t’empêcher d’avancer mais prenons courage. Alléluia ! Prenons courage. On ne doit pas se décourager. Il ne faut pas dire « j’ai trop prié et ça ne va pas », « j’ai trop combattu, ça ne va pas » « malgré mes efforts, c’est difficile ». Non frères, Jésus est fort ! Il nous a donné la force ! Il combat nos ennemis ! On doit prendre courage ! Il ne faut pas qu’on se laisse dominer par le diable. Il ne faut pas qu’on se laisse dominer par le péché. Alléluia ! Et c’est par la foi qu’on mène le combat. Quand David est venu contre Goliath, les gens ne croyaient pas en lui. Ils ont pensé qu’il était trop petit. Goliath lui-même a pensé qu’il était petit. Il a dit « mais vous vous moquez de moi ! je suis un grand soldat et vous m’envoyez un petit ! vous vous moquez de moi ! » Mais non, il est venu par la foi ! Alléluia ! Quelle que soit la taille du démon, quelle que soit la taille du péché, frères et sœurs, on doit terrasser notre Goliath !

Ce que Goliath a dit, c’est ce que le diable dit toujours. La parole de Goliath, c’est la parole de Satan. C’est la parole de Satan ! Amen ! C’est comme ça que Satan parle « vous serez mes esclaves ». Il faut lui rappeler que Christ l’a vaincu. Jésus l’a vaincu ! Malgré cela, il veut faire de nous ses esclaves.

Mes frères et sœurs, ce soir, je voudrais vous exhorter à comprendre ces choses. C’est important. L’enjeu du combat spirituel aujourd’hui est très important. Celui qui refuse de se battre sera esclave. Si tu ne veux pas te battre, tu vas devenir esclave. Tu vois des démons qui te dominent et tu ne les combats pas, tu vas devenir leur esclave. Tu vois un péché qui te domine. Tu ne fais rien ? tu vas devenir son esclave. Tous les esprits qui ont triomphé de toi feront de toi un esclave. Donc, nous sommes obligés de nous battre. On ne doit pas fermer les yeux sur ce que le diable fait. Il y a des chrétiens qui s’amusent. Ils dorment. Ils pensent que c’est un ange qui viendra du ciel pour combattre à leur place. Non, frères et sœurs ! chacun de nous a son Goliath. Il y a beaucoup d’esprits qui nous combattent, mais on ne doit pas arrêter de se battre. On doit lutter avec la force du Seigneur. On doit lutter par la foi et c’est celui qui lutte qui a la victoire, c’est celui qui se bat qui a la victoire.

Vous voyez ! David est venu et il a vu que, dans le peuple d’Israël, pas un seul ne s’est avancé par la foi. Ils n’ont pas eu le courage de s’avancer mais David a eu le courage et la force de s’avancer. Alléluia ! Il n’a pas eu peur, il s’est avancé et Dieu a été avec lui. Il faut t’avancer ! il faut t’avancer ! Tant qu’on ne s’avance pas, on ne verra pas que le Seigneur est avec nous. Tant qu’on ne s’avance pas, on ne peut pas voir que le Seigneur est avec nous. Si tu dois mener un combat, c’est quand tu es sur le champ de guerre que tu vois la main de Dieu. Mais si tu ne t’avances pas sur le terrain de guerre tu ne peux pas voir Dieu. Si tu veux voir Dieu, tu verras Dieu. C’est sur le terrain qu’on voit Dieu. C’est dans le combat qu’on voit Dieu. C’est quand Daniel est descendu dans la fosse aux lions qu’il a vu Dieu. Il faut savoir que Dieu est avec nous. C’est dans la fosse que Daniel a réalisé que Dieu était avec lui et qu’il ne mourrait pas. Comment ses amis ont su que Dieu était avec eux ? C’est quand ils sont entrés dans le feu. Voilà ! Ils ont vu qu’ils ne brûlaient pas. Ils ont dit « Dieu est avec nous ». Mais il y en a qui ont peur et qui tremblent. Mais si tu as peur et que tu trembles, tu ne vas pas voir la main de Dieu. Il faut t’avancer et ne dis pas « ce démon est trop fort ! », « frère, j’ai lutté et je suis fatigué ». NON ! ! Un chrétien ne dit pas « Je suis fatigué ». Un chrétien combat dans la foi. Celui qui combat par la foi ne se fatigue pas car Dieu est avec lui. Alléluia ! Il a la force, il a le courage et il a la victoire. Amen ? Dieu est avec nous.

Mes frères et sœurs, ce que nous voyons aujourd’hui, c’est que le diable veut faire de nous des esclaves. Il veut dominer sur nous. Le diable veut dominer sur nous. Il veut faire mentir la Parole de Dieu, mais on doit être courageux, on doit avoir la force, on doit avoir le courage parce que nous avons la victoire. Jésus nous a donné le pouvoir sur les démons, sur toutes les puissances des ténèbres. Il nous a donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et ils ne pourront rien faire. Alléluia ! Le diable combat contre l’Église, la sorcellerie combat contre l’Église, les sorciers combattent contre l’Église, ils combattent contre le peuple de Dieu. Ce sont des Goliath, mais nous avons la victoire sur la sorcellerie. Le diable veut nous rendre sales, impurs avec le péché. Il veut nous envoyer dans la débauche. C’est l’esprit de Sodome et de Gomorrhe mais nous avons la victoire sur Sodome et Gomorrhe : ce sont des Goliath ! Alléluia ! Ce sont des esprits Goliath dans nos cœurs, des esprits forts qui ont maîtrisé des pays, qui ont maîtrisé des peuples. Ce sont des Goliath, mais l’Église doit avoir la victoire sur eux. Alléluia. Que Dieu soit béni.

Internet, c’est un Goliath qui veut faire de nous des esclaves. Tout le temps sur Internet et on n’a pas le temps pour prier. On n’a pas le temps pour faire l’œuvre de Dieu. Même les portables, ce sont des Goliath. Il y a des démons dedans qui viennent pour voler le temps et on n’a pas le temps pour le Seigneur ! MAIS ON DOIT AVOIR LA VICTOIRE AU NOM DE JÉSUS !! Alléluia ! que Dieu soit béni. Rien ne sera supprimé ! Internet ne sera pas supprimé. Quand Jésus va revenir, il va trouver Internet, il va trouver les portables, il va trouver le péché, il va trouver les démons de Sodome et Gomorrhe mais il doit voir un peuple qui a vaincu tous ces démons ! il doit trouver des vainqueurs sur ces esprits. Que Dieu soit béni.

Nous sommes dans une mauvaise génération mais on doit avoir la victoire. Les paroles de Goliath sont les paroles de Satan. Il veut qu’on soit des esclaves et Satan a réussi à rendre le monde entier esclave, esclave du péché, esclave de beaucoup de choses. C’est le travail de Satan. Regardez en Égypte : le roi d’Égypte a rendu le peuple d’Israël esclave. Il voulait l’éloigner de Dieu. Ils passaient tout leur temps à fabriquer des briques, à bâtir l’Égypte et le Seigneur a dit que dans notre génération le monde sera bâti. Ce sont des esprits. Ils veulent que nous soyons des esclaves.

Donc, aujourd’hui, il y a un face à face entre l’Église et le diable. Ceux qui vont s’amuser seront esclaves de Satan. Ceux qui ne veulent pas se battre seront esclaves de Satan, esclaves du péché, esclaves des démons. Tu seras esclave parce que tu ne peux pas te défaire, tu ne peux pas lutter. Regardez la vie de Samson : Samson avait pris une femme mais cette femme avait un esprit et elle voulait faire de Samson un esclave. Elle a commencé à s’amuser avec lui et lui, il n’a pas été fort, il n’a pas été dur. Il a été trop souple et, à un moment donné la femme est montée sur lui. C’est l’esprit qui était en elle qui est monté sur lui. À la fin, il a tourné la meule pour les philistins. Ses ennemis l’ont pris. Ils ont crevé ses yeux et, malgré sa force, il n’était plus rien, car celui qui ne voit pas clair a tout perdu, car, il ne sait pas d’où vient son ennemi. Il ne voit plus rien. Ils l’ont pris et l’ont attaché puis l’ont emmené en esclavage. Il a commencé à servir ses ennemis. Samson était un homme fort ! il frappait tous ses ennemis. Il n’y en avait pas un seul qui pouvait s’arrêter devant lui. Mais il est devenu esclave. Celui qui était fort hier, le valeureux soldat d’hier est devenu esclave du diable par sa négligence, car il s’est amusé.

Mes frères et sœurs, celui qui ne veut pas se battre sera esclave de Satan ! Amen ? Il sera esclave de Satan.

En tous cas, prions le Seigneur, soyons confiants et ayons la foi. La bible dit que tout est possible à celui qui croit. Tout est possible à celui qui croit. Alléluia. Je me souviens d’un message que j’ai prêché en fin d’année passée. J’ai dit que l’Église est dans un grand combat mais notre victoire se trouve dans la foi. La foi est une arme qu’on doit avoir, car celui qui a la foi peut tout. La foi renverse les situations. Au moment où on pense que la situation est perdue, la foi la renverse. La foi donne la force. Celui qui a la foi a la force. Celui qui a la foi est courageux. Celui qui a la foi a confiance en Dieu. Celui qui a la foi prie parce qu’il sait que sa prière est entendue et exaucée. Le Seigneur m’a dit « vous devez avoir une grande foi ». Vous devez avoir une grande foi ! et moi, j’ai expérimenté ce que c’est.

On doit avoir la foi aujourd’hui, la foi dans notre victoire. On doit avoir la foi dans la victoire en Jésus-Christ. Connaissant les intentions du diable, ne refusez pas de vous battre ! combattez le diable ! combattez les démons ! L’Église a un travail à faire : L’ÉGLISE DOIT CHASSER LES DÉMONS ! Alléluia ! ça, c’est le travail de l’Église. On doit chasser les démons. Jésus a dit « En mon nom, vous chasserez les démons. L’Église chasse les démons. Ce ne sont pas les démons qui chassent l’Église, mais, c’est l’Église qui chasse les démons ! Gloire à Dieu. L’Église chasse les démons. Ce ne sont pas les démons qui marchent sur l’Église, c’est l’Église qui marche sur les démons ! Ce sont les chrétiens qui ont le pouvoir de marcher sur les démons. Ce sont les chrétiens qui ont le pouvoir de détruire les œuvres du diable. Ce ne sont pas les démons qui peuvent venir bloquer un chrétien ou détruire son œuvre. Non frères ! Frères, un chrétien a des projets et le diable va venir bloquer les projets du chrétien ? non ! Ce sont les chrétiens qui bloquent les projets de Satan. La bible dit – c’est Jésus qui le dit à ses disciples « Ce que vous liez sur la terre est lié au ciel. Ce que vous déliez sur la terre est délié au ciel », ce n’est pas le contraire ! Ce n’est pas Satan qui va lier quelque chose dans l’Église ! Non ! Si Satan lie, l’Église délie. Alléluia ! C’est comme cela frères. C’est l’Église qui a le pouvoir. C’est l’Église qui a la force. C’est l’Église qui a la puissance. Ce n’est pas le diable ! Ce n’est pas le diable, ni les démons. Non, frères.

Ne nous laissons pas écraser par le diable et n’écoutons pas ce que le diable dit, car le diable parle au cœur des chrétiens. Il parle pour troubler la foi des gens, mais nous, on ne doit pas écouter le diable. On doit écouter le Seigneur. On doit écouter Sa Parole. La bible a déjà parlé. C’est fini. Voyez Goliath, il savait ce qui se passait en Israël. Goliath savait que le peuple d’Israël était un peuple fort. Il savait que c’était un peuple qui avait Dieu. Il savait qu’il y avait des prophètes là-bas. Au temps de Saül, il y avait le prophète Samuel et Goliath savait ces choses. Malgré cela, il est venu se tenir là. Il s’est tenu là, comme un homme fort, un soldat fort, puissant qui pouvait faire trembler tout le monde. Il a montré sa force et il a commencé à parler. Quarante jours d’injures et personne n’a eu la force de s’engager. Tant que tu ne t’engages pas, le diable va toujours te chahuter, te mépriser, s’amuser avec toi mais dès que tu vas leur faire la guerre, les démons vont commencer à fuir dans tous les sens, comme cela est écrit. Ils viendront contre toi par un seul chemin, mais ils s’enfuiront par sept chemins. Pour attaquer, ils viennent par un seul chemin, mais pour sortir, c’est la débandade, alors chacun cherche une voie de sortie.

Il y en a qui vont passer par la fenêtre, d’autres par la porte, par le toit, par les plafonds… en tous cas, ils vont trouver les voies pour sortir. Amen. C’est comme cela frères et sœurs. Goliath savait ces choses, mais il est venu se présenter quand même. Les démons sont comme cela. Les démons veulent ignorer ce que Dieu accomplit.

Les démons ne respectent pas notre position. Ne vous attendez pas à ce que les démons vous respectent. Les démons ne respectent pas les gens. Quand ils viennent, ils veulent ignorer ce que tu es. Tu es un serviteur de Dieu, eh bien il fait comme si tu ne l’étais pas. Tu es un pasteur, il s’en fout. Tu es un prophète, ce n’est pas son problème. Même Jésus, le diable est venu lui adresser la parole. Les démons connaissaient le Seigneur. Mais Satan veut ignorer qui est Jésus. C’est comme cela, frères et sœurs, les démons savent qui nous sommes mais ils font comme s’ils ne savaient pas. Il faut prendre le courage pour lui dire qui tu es. Il faut parler au diable, parler à Satan pour lui dire ce que nous sommes, ce que Dieu a fait de nous. Alléluia. Que Dieu soit béni.

Celui qui refuse de se battre n’arrivera pas. Il y en a beaucoup qui sont devenus esclaves, beaucoup qui ont refusé de se battre et sont devenus esclaves. Dans notre génération, il y a beaucoup d’esclaves. L’Église de Laodicée est encore dans l’esclavage du péché. Jésus a dit « tu es aveugle, tu es pauvre, tu es misérable, tu es nue, et tu ne le sais pas. », pourquoi ? parce que c’est une église qui est tombée dans l’esclavage de la séduction. Elle est asservie au diable, mais elle ne voit pas qu’elle est asservie au diable, car elle dit « moi, je suis riche, je me suis enrichie, j’ai de l’or, j’ai la gloire, je vois clair, je comprends les choses spirituelles ». Et le Seigneur lui dit « non, tu es aveugle, tu ne vois pas ». C’est une église qui est dans l’esclavage du monde et du péché. Et le cri de minuit est venu pour nous faire sortir de l’esclavage : « esclaves, réveillez-vous ! réveillez-vous ! » En effet, le chrétien qui se réveille sort de l’esclavage des démons, il sort de l’esclavage des péchés, il sort des liens des démons. Il se bat. Alléluia. David était réveillé, mais Saül dormait. L’armée d’Israël dormait parce que leur chef dormait. Le chef avait péché et il dormait, mais David était réveillé parce qu’il avait reçu une onction de Dieu. Il était réveillé et il a affronté Goliath. Alléluia. Quand on est réveillé, on affronte le diable et le Seigneur nous a réveillés pour qu’on affronte les Goliath, qu’on les démasque. Alléluia ! Qu’on les démasque au nom de Jésus ! les Goliath sont nombreux mais ils seront tous terrassés. Il y en a qui sont déjà tombés, mais on doit continuer, on doit persévérer. Quand ils vont tous tomber, tu seras libre, tu ne seras plus esclave.

Donc, prenons courage, frères et sœurs, prenons courage. Pierre dit que nous sommes esclaves de ce qui a triomphé de nous. Il faut voir ce qui a triomphé de toi. Quel est l’esprit qui t’a vaincu, qui a triomphé de toi. Il faut te ressaisir. Regarde à ta vie, et dans celle de ta famille et tu verras ce qui a triomphé de toi et qui représente encore un danger dans ta marche spirituelle. Si un esprit a triomphé de toi, il faut te repositionner. Il faut reprendre une position de combat. Il faut dire « Je ne suis plus esclave, je ne veux plus te servir, ça suffit ! ». J’ai connu un frère qui avait des problèmes avec la boisson. Il avait un vrai problème avec la boisson. A chaque fois on l’exhortait, mais il avait toujours son odeur de boisson. Il en était esclave. C’était un frère, mais il a fallu qu’il se batte pour avoir la victoire. Alléluia. On en a connu un qui étaient esclave de la débauche sexuelle. A chaque fois, il venait vers moi pour se repentir d’être tombé avec une femme. Mais il faut bien qu’un jour on s’en sorte. Il s’est battu et il a eu la victoire. Il y a beaucoup d’esprits qui peuvent nous tourmenter. Pour d’autres, c’est la sorcellerie : des sorciers les combattent, des confréries de sorcellerie qui s’attaquent à eux, peut-être parce que les parents ont fait des sacrifices à leur sujet. Il faut tenir ferme. Un jour cela va finir. Il y a des esprits qu’on a vus dans des songes, dans des révélations. On les a combattus et un jour arrive où on ne les voit plus. Qu’est-ce que ça veut dire ? ça veut dire qu’ils sont tombés. Alléluia. C’est ainsi frères.

La bible dit « Résistez au diable, et il fuira loin de vous ». Quand il vient, il veut faire de toi son esclave, il veut te dominer, mais il faut tenir ferme. Un jour, il va fuir et tu ne le verras plus. Il sera parti. Et cela me rappelle ce que le Seigneur a dit à Moïse. Les enfants d’Israël étaient esclaves en Égypte et devaient partir. Pharaon ne voulait pas mais pour finir, il a accepté. Ils sont partis en chemin, mais quand ils sont arrivés au bord de la mer, Dieu leur a tendu un piège. Il a ouvert la mer et les enfants d’Israël sont passés. « Vous voyez l’armée de Pharaon ? Eh bien, vous ne la verrez plus jamais. Regardez la délivrance que Dieu va opérer pour vous. Vous ne les verrez plus jamais ». Alléluia. Pourtant, ils ont été esclaves pendant longtemps. Cette armée les a fait souffrir. Pharaon les a fait souffrir pendant longtemps. Mais ce jour-là, la délivrance était arrivée. Moïse a dit « Aujourd’hui, vous allez voir ce que Dieu va faire pour vous ». Ils sont passés dans la mer et les Égyptiens sont entrés après eux.

Dieu a un piège pour le diable et les démons. Dieu a un piège pour nos ennemis. Quand nos ennemis combattent contre nous, Dieu leur tend des pièges. Il leur a tendu un piège dans lequel ils sont entrés et Il a refermé la mer et ils sont tous morts. Alléluia. Dieu est fidèle. Le Seigneur ne nous a pas abandonnés. Il est avec nous. Seulement, il veut qu’on prenne courage et qu’on comprenne ce qui se passe. Il y a des frères qui ne comprennent pas ce qui se passe, mais on doit comprendre ce qui se passe. Le diable veut faire de nous des esclaves. Il a déjà maîtrisé toute l’Église. Maintenant, il court après ceux qui ont reçu le cri de minuit, ceux qui ont reçu le message du réveil. Il les poursuit. Il veut faire d’eux des esclaves. Il veut les ramener dans ce qu’ils ont abandonné. C’est ce que le diable fait. Il cherche toujours à nous ramener en arrière. Il veut nous ramener dans le sommeil et l’assoupissement. Il veut nous ramener dans le péché. Il veut nous ramener dans les légèretés, mais on doit tenir ferme sinon nous allons devenir esclaves de ce qui a triomphé de nous. Que Dieu nous bénisse.

Ce soir, je voulais commencer par cette parole. Soyons encouragés, soyons fortifiés et que Dieu nous aide, qu’il nous aide à persévérer, qu’il nous aide à marcher. Tout est possible à celui qui croit. Tout est possible à celui qui s’abandonne au Seigneur. Il aura la victoire sur tous ses ennemis et notre victoire sera manifestée. Il y a un temps pour la révélation de la victoire. Amen. Dieu avait promis la terre à Abraham, mais il y a eu un jour où ils ont effectivement pris possession de la terre. Cela a mis le temps que ça devrait mettre, mais ils ont pris possession de la terre et ce que Dieu a dit s’est accompli réellement. C’est pour cela que nous croyons dans tout ce que Dieu a dit, car tout va s’accomplir. Tout va s’accomplir comme on l’a vu dans l’ancien temps. Tout va s’accomplir.

Donc, on doit demeurer ferme, on doit demeurer dans la foi, on doit s’attendre au Seigneur et on ne doit pas être paresseux. On ne doit pas être négligent, mais on doit être courageux parce que ce sont les courageux qui prennent en possession les promesses de Dieu. On doit parler comme Josué et Caleb. C’est leur courage qui a fait qu’ils ont pris la terre promise. Ils n’étaient pas parmi ceux qui murmuraient et qui se plaignaient. Eux, ils avaient la foi, ils avaient le courage, ils étaient prêts à se battre. Ils n’étaient pas parmi ceux qui murmuraient. Tout le temps en train de murmurer, de faire des querelles à Moïse. Il y a beaucoup de frères et sœurs qui font des querelles. Ils viennent à l’église, mais ils ont le temps de faire des querelles. Mais nous, on n’a pas le temps de faire des querelles. Actuellement, on n’a pas le temps de faire des querelles. Si un démon se manifeste, il faut le lier par la puissance de Dieu. On n’a pas le temps de faire des querelles. Les démons, on les attache par la puissance de la prière et on les jette en prison. Alléluia ! c’est ce qu’on fait au diable. On n’a pas le temps de faire des querelles. Non, frères et sœurs, on n’a pas la force de faire des querelles. On n’a ni la force ni le temps. Amen ? Si les démons se manifestent, on doit les lier et les jeter en prison. C’est ce que la bible dit. On ne doit pas faire des querelles. Ceux qui font des querelles deviennent esclaves des démons. Ceux qui murmurent deviennent esclaves des démons. Dans le désert, ceux qui ont murmuré sont devenus esclaves du diable. Ils ont commencé à travailler pour lui et ils sont tous morts parce qu’ils avaient changé de camp, car le péché nous fait changer de camp. Que Dieu nous bénisse et que Sa grâce soit sur nous. Nous allons nous remettre entre les mains du Seigneur.

Chant

Le sang de Jésus m’a rendu heureux

Vraiment, vraiment