Publication: 15 septembre 2006
Temps de lecture: ~ 43 minutes
Auteur: Parfait M'bra
Download
L'adoration par la révélation
Exhortation du mois de septembre 2006

Je voudrais saluer en ce début de mois de septembre, les usagers de notre site à tous, par cette Parole d'Apocalypse qui nous est connue : Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises ! (Apocalypse 3:22) C’est de cette manière que le Seigneur notre Dieu achevait tous ses messages adressés aux sept âges de l'Eglise. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises ! Les Messages de Dieu sont seulement adressés à ceux qui ont des oreilles pour écouter la Voix de Dieu qui parle dans tous les âges.

A plusieurs endroits des Ecritures, le Seigneur met cette Parole comme un sceau: Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende. Dans Matthieu 11, le Seigneur, après avoir parlé de Jean-Baptiste et de l'esprit d'Elie dit aux foules : Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende (Matthieu 11 :15). Il mit le même sceau après avoir donné la parabole du semeur. (Matthieu 13 :1-9) Après avoir parlé aux foules au sujet des souillures de l'âme dues aux péchés, le Seigneur mit encore le même sceau. (Marc 7 :16). Le même sceau fut également placé sur la parabole de la lampe. (Marc 4 :23). A chaque fois que le Seigneur parle en parabole, Il place ce sceau pour avertir ceux qui écoutent.

Mais pourquoi ce sceau ? Pourquoi cette Parole qui dit : Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises ! Ce sceau est placé pour annoncer la Révélation. Par cela, le Seigneur veut dire que nous avons besoin de révélation pour comprendre ce que l'Esprit dit à son Assemblée. Aux foules, Il parlait en paraboles, mais aux disciples, le Seigneur apportait la révélation de Sa Parole. C'est pourquoi dans Matthieu 13, Il dit aux disciples : Mais heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles entendent ! Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. (Matthieu 13 :16-18). Le Seigneur révélait ses pensées et ses enseignements cachés à ses disciples parce qu'à eux cela était destiné et ils en connaissaient la valeur spirituelle. En cela, la révélation tient une place très importante dans l'œuvre de Dieu et dans la marche de l'Eglise.

C'est pour cette raison que le Seigneur demande aux croyants dans chaque âge de l'Eglise de rechercher la révélation de Jésus-Christ pour obtenir la place de vainqueur. Qui peut être un vainqueur ? C'est bien celui qui marche de révélation en révélation avec le Seigneur. Dans les jours du fils de l'homme (âge de Laodicée), la révélation est très importante pour nous parce que l'esprit des prophètes est un esprit de révélation. C'est à dessein que le quatrième être vivant qui est l'esprit de l'âge de Laodicée est un aigle en plein vol. (Apocalypse 4 :7) C'est cet esprit de révélation qui a été communiqué avec le Message du Temps de la Fin. Mais malgré cela, plusieurs parmi nous marchent en tâtonnant dans leur vie personnelle et dans la connaissance de la Vérité qui est CHRIST.

Je voudrais adresser comme Parole d'exhortation, ce sujet sur la Révélation que j'ai traité pendant mon voyage missionnaire au Congo. Je souhaite beaucoup de bénédictions à tous les lecteurs de cette prédication.

Nous continuons avec la chaîne de prière dans tout le Corps de Christ. Les témoignages nous parviennent, parce que le Seigneur est en train d'agir dans la vie des frères qui prennent cette œuvre d'intercession à cœur. Moi-même j'ai des témoignages à rendre. Je le ferai quand le temps viendra. Priez pour moi afin que le Seigneur me donne d'achever l'étude sur la vie de prière qui sera profitable à nous tous. Je vous prie de lire la brochure sur le Réveil Promis dans l'humilité et la simplicité de cœur. Salut à vous tous mes bien-aimés frères et sœurs. Prenez courage, car notre délivrance n'est plus loin.

En Christ notre Seigneur et Sauveur.

Fr. M'BRA Parfait

N.B : Les nouveaux sujets de prière sont dans les nouveautés du site

Prions Le Seigneur : Béni sois-tu notre Seigneur Jésus. Nous sommes vraiment heureux encore ce soir pour ce rassemblement des saints. Merci parce que Tu es le Dieu qui sait prendre soin des Siens. Seigneur nous venons à Toi avec nos problèmes dans la foi, nos épreuves et nos difficultés. Seigneur – nous voulons encore ce soir te les exposer parce que Tu es la solution à nos problèmes Seigneur. Viens au secours Seigneur de chacun d'entre nous ce soir. Viens au secours de nos cœurs Seigneur pour nous soutenir, pour nous délivrer de nos péchés, de nos liens – viens et répands ta Parole comme de l'eau vive pour nous purifier, pour nous sanctifier, pour nous laver de tout péché, de toute souillure – viens et donne ta Parole Seigneur pour nous réveiller spirituellement, pour nous tenir en éveil dans les prières et les supplications. Nous nous attendons vraiment à Toi. Tu es le Dieu qui ne change pas. Manifeste-Toi encore au milieu de nous ce soir – fais-nous voir Ta gloire Seigneur – fais-nous voir Ta présence afin que nos âmes soient édifiées – que nos âmes soient fortifiées et que nous partions d'ici remplis du Saint-Esprit pour glorifier Ton nom, au nom de Jésus-Christ. Merci Seigneur. Viens et donne-nous de la lumière afin que nous soyons éclairés au nom du Seigneur Jésus-Christ, nous te le demandons. Amen ! [Fin de la prière]

Que le Nom du Seigneur soit béni ! [Amen ! Réd.] Je suis vraiment heureux encore de me retrouver avec vous. Mais aussi un peu triste parce que vous savez que demain je m'en vais. Demain à 10 heures je m'en vais. Déjà à 8 heures il faut que je sois à l'aéroport. Je voudrais vraiment vous remercier, vous tous les frères et sœurs de Pointe Noire. Je remercie également les serviteurs de Dieu pour l'accueil qui m'a été réservé. Vraiment vous avez ouvert vos bras pour me recevoir dans vos églises. Je pense au frère Abiyahu, au Pasteur Flory, au Pasteur Lotta, à l'ancien Charles, à mon ami [pasteur Kisalu] qui est venu du Bas-Congo et au frère Benazo. Et aussi à tous les frères qui m'ont reçu. J'ai eu à déjeuner chez certains couples. Que Dieu vous bénisse !

Il y a des frères aussi qui m'ont fait des présents, cela m'est allé droit au cœur. Ça été aussi pour moi une surprise. Un serviteur de Dieu c'est un esclave, c'est quelqu'un qui n'a rien dans ce monde. C'est comme les lévites. Le Seigneur est venu avec douze tribus en Israël. Il a mis une tribu à l'écart. Il a dit :  eux c'est les lévites.   Ils sont consacrés à Mon service. Ils ne cultivent pas, ils sont là. Et ils vivent des dîmes des autres. Ils n'ont pas d'héritage en Israël. Leur héritage c'est Dieu Lui-même. C'est comme ça les serviteurs de Dieu. On ne réclame rien parce qu'on ne mérite rien. Mais on est touché quand des frères peuvent entreprendre des actions comme ça à notre endroit. Vraiment que Dieu vous bénisse frères et soeurs ! [Amen ! Réd.]

Que la Paix de Dieu soit avec vous et que Sa main vous conduise jusqu'à l'enlèvement. Mon souhait c'est qu'Il se révèle à chacun d'entre vous parce que vous recevez les serviteurs de Dieu. Que Dieu se révèle à chacun d'entre vous afin que vous puissiez l'adorer comme il se doit. Et c'est vraiment le thème que je vais aborder ce soir. C'est un enseignement, c'est aussi une exhortation. Il s'agit d'adorer Dieu par la révélation. C'est le thème que nous allons aborder ce soir : L'ADORATION PAR LA REVELATION

C'est un thème très important parce que c'est la base de l'Eglise. Jésus a posé une question aux disciples. Il leur a demandé ceci dans Matthieu chapitre 16. C'est un passage que nous connaissons tous dans ce Message, parce que le prophète a prêché là-dessus. Il leur a demandé ceci : « Qui dit-on que je suis, moi le Fils de L'Homme ? » Et les disciples ont commencé à répondre. Ils ont dit : « certains disent que Tu es l'un des prophètes. Il y en a qui disent que Tu es Jean-Baptiste ou bien peut être un saint qui est revenu. » Il dit : « mais et vous, qui dites-vous que je suis ? » Pierre a eu la révélation. Il a dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Il lui a dit : « ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est Mon Père qui est dans les cieux. Alors sur cette pierre c'est-à-dire sur la base de cette révélation, Je bâtirai mon Eglise. » Et alors nous avons tous compris que L'Eglise est basée sur la révélation de Jésus. Donc l'adoration dans la maison de Dieu repose sur la révélation.

C'est ce thème que je vais traiter avec vous ce soir, dans sa diversité afin que chacun comprenne très bien qu'on ne vient pas adorer Dieu dans le vide comme je le dis souvent. On n'adore pas Dieu comme en faisant autre chose. Mais on adore Dieu par la révélation. On marche avec Jésus de révélation en révélation. Sans la révélation frères et sœurs, il est impossible d'être agréable à Dieu parce qu'on va marcher sans motif. C'est comme la vision céleste. Que Dieu soit béni [Amen ! Réd.]

Nous allons lire dans Genèse chapitre 12 à partir du verset 6. Il s'agit d'Abraham. Nous allons lire les passages qui concernent Abraham, après Isaac son fils et puis Jacob. Genèse chapitre 12 à partir du verset 6 :

« Abram parcourut le pays jusqu'au lieu nommé Sichem, jusqu'aux chênes de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays. L'Eternel apparut à Abram, et dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l'Eternel, qui lui était apparu. Il se transporta de là vers la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa ses tentes, ayant Béthel à l'occident et Aï à l'orient. Il bâtit encore là un autel à l'Eternel, et il invoqua le nom de l'Eternel.

Abram continua ses marches, en s'avançant vers le midi. Amen !

Nous lisons Genèse 22 verset 1 :

Après ces choses, Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit : Abraham ! Et il répondit : Me voici ! Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai.

Verset 9 : Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par-dessus le bois. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Alors l'ange de l'Eternel l'appela des cieux, et dit : Abraham ! Abraham ! Et il répondit : Me voici ! L'ange dit : N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien.

Nous lisons Genèse chapitre 26 à partir du verset 12. Maintenant il s'agit d'Isaac le fils d'Abraham :

Isaac sema dans ce pays, et il recueillit cette année le centuple ; car l'Eternel le bénit. Cet homme devint riche, et il alla s'enrichissant de plus en plus, jusqu'à ce qu'il devint fort riche. Maintenant on lit le verset 23 :  Il remonta de là à Beer-Schéba. L'Eternel lui apparut dans la nuit, et dit : Je suis le Dieu d'Abraham, ton père; ne crains point, car je suis avec toi ; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité, à cause d'Abraham, mon serviteur. Maintenant suivez ce qui vient. *Il bâtit là un autel, invoqua le nom de l'Eternel, et y dressa sa tente. Et les serviteurs d'Isaac y creusèrent un puits.*

Observez bien dans la lecture frères, à chaque fois que Dieu apparaît ; là où Le Seigneur apparaît ils dressent un autel et ils adorent. C'est cette pensée que je veux que vous ayez à l'esprit. Donc, suivez très bien la lecture. Nous lisons Genèse 28 verset 10. Maintenant il s'agit de Jacob :

Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan. Il arriva dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. Et voici, l'Eternel se tenait au-dessus d'elle ; et il dit : Je suis l'Eternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité.

Maintenant nous lisons le verset 18 :

Et Jacob se leva de bon matin ; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l'huile sur son sommet. Il donna à ce lieu le nom de Béthel ; mais la ville s'appelait auparavant Luz. Jacob fit un vœu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Eternel sera mon Dieu;

Amen !

Genèse 35 on lit au verset 1 :

Dieu dit à Jacob : Lève-toi, monte à Béthel, et demeures-y ; là, tu dresseras un autel au Dieu qui t'apparut, lorsque tu fuyais Esaü, ton frère. Verset 7 : Il bâtit là un autel, et il appela ce lieu El-Béthel ; car c'est là que Dieu s'était révélé à lui lorsqu'il fuyait son frère. Amen ! Frères. Vous suivez bien n'est-ce pas ? [Amen ! Réd.] C'est là que Dieu s'est révélé à lui.

Nous lisons Matthieu chapitre 16, le passage que j'ai évoqué tout à l'heure :

Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme ? Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Alléluia ! [Amen ! Réd] Que le Nom du Seigneur soit béni !

Maintenant on va lire dans Actes chapitre 8 verset 1 :

Saul avait approuvé le meurtre d'Etienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Eglise de Jérusalem ; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. Des hommes pieux ensevelirent Etienne, et le pleurèrent à grand bruit.

Maintenant lisons Actes 9. Il s'agit ici dans Actes chapitre 9 de Paul. Il a approuvé le meurtre d'Etienne, il persécutait les chrétiens. Maintenant dans Actes chapitre 9, il allait pour les lier à Damas et puis Dieu l'a rencontré. Il a été foudroyé frères et sœurs. On va revenir là-dessus. Que le Nom du Seigneur soit béni ! [Amen ! Réd.]

Maintenant bien-aimés frères et sœurs, ce que je voudrais vous montrer, après avoir lu tous ces textes, c'est que l'adoration de Dieu se fait par la révélation. Nous avons lu des textes concernant Abraham, Isaac et Jacob. J'ai pris ces textes comme des exemples. Mais il y a plusieurs passages dans les Ecritures qui présentent un peu ces mêmes textes qu'on a lu dans Genèse.

Abraham a reçu un appel du Seigneur qui l'a invité à sortir de son pays pour aller dans un autre pays. Abraham n'a pas hésité. Il est sorti, il est parti. Mais il n'y avait pas d'autel dans sa vie. Dieu lui avait parlé, mais il n'y avait pas d'autel dans sa vie. Et puis un jour Dieu s'est révélé à lui de manière particulière. Il lui est apparu et Abraham a eu la crainte de Dieu dans son cœur et une chose est montée dans son cœur. Ce qui est monté dans son cœur, c'est qu'il a eu à cœur de dresser un autel pour faire un sacrifice, un autel pour adorer Dieu, pour faire un sacrifice. Et si vous lisez dans l'histoire d'Abraham, vous voyez qu'il a dressé à chaque fois des autels comme ça. Dans Genèse chapitre 22, il avait déjà marché pendant un moment avec le Seigneur. Et dans ce passage, Dieu lui dit « va sacrifier ton fils, Isaac que tu aimes ». Il a compris la Parole de Dieu. Il s'est levé, il a obéi et il est allé sur la montagne pour sacrifier son fils. Là-bas il a dressé encore un autel pour adorer Dieu. Et cette fois-ci, ce qui a remplacé l'animal, la victime pour adorer, c'était un homme, c'était son fils qu'il devrait utiliser pour adorer Dieu. Pourquoi frères et sœurs ? Parce que Dieu s'est révélé à lui. Dieu lui a parlé. Mais son fils a été secouru. Dieu a vu qu'Abraham était fidèle, Dieu a vu qu'il était obéissant. Il a dit : « ton fils ne mourra pas. Voici une victime. » Alors il a adoré le Seigneur.

Après on arrive à Isaac. Il marchait aussi. Il savait que son père avait un Dieu. Mais il ne le connaissait pas. Il ne savait pas qui Il était. Alors un jour Dieu va se révéler à lui, Dieu va lui apparaître et va lui parler. Il va lui rappeler les promesses qu'Il a faites à son père. Il lui a dit :  ce lieu sur lequel tu te tiens, j'ai décidé de le donner à ton père en héritage.  Alors là, une chose est montée dans son cœur, la même chose qui est montée dans le cœur de son père. Alors il a eu à cœur d'adorer Dieu. Et il a dressé l'autel et il a adoré Dieu. Alléluia ! [Amen ! Réd]

On vient à Jacob son fils. Lui aussi il était là, il dormait. Il a pris une pierre il l'a mise sous sa tête. Alors il voit une vision, il voit une échelle. Les anges montent, ils descendent. Il a pris crainte parce qu'il était à Béthel ce jour-là. Béthel était un lieu où Dieu s'était déjà révélé à son père Isaac. Il se trouvait là sans le savoir. Alors Dieu s'est encore révélé à lui parce que c'était un lieu saint et Il lui a fait la promesse. Là aussi, une chose est montée dans son cœur. Il a eu à cœur d'adorer Dieu. Il a eu à cœur de dresser un autel et il a placé une pierre, il y a répandu de l'huile et il a adoré Dieu, frères.

Abraham, Isaac, Jacob, ce sont des personnages particuliers pour nous. Ce sont les ancêtres de la foi. Une chose les a caractérisés, c'est qu'ils ont adoré Dieu à chaque fois qu'Il s'est révélé à eux. Ils ont dressé un autel à chaque fois qu'Il s'est révélé à eux, et ils ont fait des sacrifices que Dieu a agréés, frères. On adore Dieu par la révélation frères et sœurs. Un chrétien dresse un autel dans son cœur quand Dieu s'est révélé à lui. Sans révélation frères et sœurs, il n'y a pas d'adoration. Sans révélation, frères et sœurs, on ne peut pas connaître Dieu. Avant que tu n'adores Dieu, il faut qu'Il se révèle à toi. Quand Dieu se révèle à toi, l'adoration monte dans ton cœur. Alors tu peux dresser l'autel, alors tu peux t'engager dans les eaux du baptême. Tu peux alors t'engager dans le baptême du Saint-Esprit, tu peux alors t'engager dans les jeûnes, dans les prières, dans les supplications parce que Dieu s'est révélé à toi. On adore Dieu par la révélation frères et sœurs. Sans révélation frères, il n'y a pas d'adoration.

Abraham le père de la foi a adoré Dieu par la révélation. Dieu lui est apparu plusieurs fois parce qu'il était un prophète. Dieu lui a parlé plusieurs fois. Dieu est apparu à son fils Isaac, il a dressé un autel. Dieu est apparu à Jacob, il a dressé un autel. Quand vous lisez l'histoire des Juifs, à chaque fois frères et sœurs, ils ont dressé des autels à Dieu quand Dieu leur est apparu, quand Il s'est révélé à eux, frères. Plusieurs passages en parlent.

Le père de Samson … Sa mère n'enfantait pas. Dieu s'est révélé à elle. Il lui a fait une promesse. Dieu s'est révélé à son père. Il lui a fait une promesse. Alors ils ont dressé un autel et ils ont adoré l'Ange du Seigneur. (Juges 13) Alléluia ! [Amen ! Réd.] Dieu s'est révélé à Gédéon. (Juges 6 :11-24) Il l'a envoyé combattre les ennemis d'Israël. Il a dressé un autel et il a adoré le Seigneur.

A chaque fois que Dieu se révèle, une chose monte dans le cœur du croyant : c'est l'adoration. On ne peut pas adorer Dieu sans révélation, frères. C'est pour ça qu'il est capital que Dieu se révèle à chacun d'entre nous. Il est important frères et sœurs que Dieu se révèle à nous.

Lisez dans le Nouveau Testament. Jésus est venu. Les hommes Le suivaient. Les foules marchaient après Lui. Alors un jour, Il leur a posé une question :  Qui dit-on que Je suis ?   Autrement dit : quelle révélation avez-vous de Moi* ? qui dit-on que Je suis, Moi Le Fils de l'Homme ?  Alors ils ont commencé à parler. Les disciples ont rapporté ce que les gens disent en ville à son sujet :  Il y en a qui disent que Tu es Elie, il y en a qui disent que Tu es Jérémie, il y en a qui disent que Tu es l'un des prophètes.*

Diverses conceptions, diverses interprétations, manque de connaissance du Seigneur Jésus-Christ. Alors Il demande à ses disciples, les douze qui marchent avec Lui nuit et jour, qui le suivent partout. Il dit :  *Et vous qui dites-vous que je suis ? *Heureusement que Dieu était là. Dieu était présent. Le Père était présent. Il a donné la révélation à Pierre. Alors la réponse est montée dans son cœur. Il a dit : *Tu es Le Christ, Le Fils du Dieu vivant. Alors Il lui dit ceci, Le Seigneur : Ce n'est pas la chair, ce n'est pas le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est Mon Père qui est dans les cieux.* Alléluia ! [Amen ! Réd]

Bien-aimés frères et sœurs, que Dieu vienne à nous pour se révéler et notre adoration sera parfaite parce qu'on adore Dieu par la révélation.

La révélation de Jésus-Christ à Paul

Alors je vous ai lu l'histoire de Paul. Paul était un pharisien. Il persécutait l'Eglise. Il persécutait les frères et sœurs en Christ. Il les liait. Il les frappait. La Bible dit qu'il a approuvé le meurtre d'Etienne. Etienne était un saint, un homme envoyé de Dieu, qui prêchait avec puissance. Mais Paul ne voyait pas cela parce qu'il n'avait aucune révélation. Il a tué les frères, il les a maltraités, il les a fait lier parce qu'il était zélé. Dans son ignorance frères, il était très zélé, parce qu'on peut être zélé dans l'ignorance. Nous avons besoin de révélation frères et sœurs pour adorer le Dieu vivant. Alors il s'est mis en marche à Damas. Et sur la route, il a croisé Jésus-Christ. Il a été foudroyé dans une grande lumière. Ses yeux se sont fermés et ses yeux spirituels se sont ouverts. Dieu s'est révélé à lui, Le Christ s'est révélé à lui. Il lui a dit : Je suis Jésus que tu persécutes, Je suis Ton Dieu que tu persécutes.

Alors les yeux de Paul se sont ouverts. Maintenant, écoutez dans Galates ce qu'il dit frères. Il dit : « frères et sœurs, l'Evangile que je vous prêche, je ne l'ai pas reçu d'un homme, mais d'une révélation de Jésus-Christ. » (Galates 1 : 11-12) Alléluia* *! [Amen ! Réd.] On adore Dieu par la révélation. On prêche Jésus par la révélation. Sans révélation frères et sœurs, il n'y a pas d'adoration parce que l'Eglise est basée sur le roc de la révélation. Alléluia ! [Amen ! Réd.]

La révélation, c'est la pensée de Dieu.

La révélation, c'est la lumière de Dieu.

La révélation, frères et sœurs, c'est exactement ce que Dieu a dit.

La révélation, c'est le fait de connaître exactement Qui est Jésus-Christ qu'on sert, Qui est le Dieu qu'on sert.

Et Paul a marché dans la révélation. Lui-même a été lié, il a été flagellé, il a été chicoté. On l'a humilié. On a fait toutes sortes de choses avec lui, mais il a tenu ferme parce qu'il avait croisé Jésus. Il avait reçu la révélation de Jésus-Christ. Dès cet instant, frères, il pouvait mourir pour Le Seigneur. Et vous le savez dans l'histoire. L'histoire dit que Paul a été guillotiné. On a coupé sa tête à cause de Jésus. Lui, il a approuvé le meurtre d'Etienne. Quand Etienne est mort Paul était content parce qu'il croyait être dans la vérité. Mais quand Dieu s'est révélé à lui, lui-même Paul, il est devenu un martyr. La révélation fait de nous des martyrs. Alléluia ! [Amen ! Réd.]

Tous ceux qui sont morts en martyrs, tous ceux qui ont accepté la machette, tous ceux qui ont accepté l'épée, tous ceux qui ont accepté la gueule des lions, tous ceux qui ont accepté le feu allumé comme Meschac, Abed-Négo, c'était des frères qui avaient la révélation de Jésus-Christ. Alors ils pouvaient mourir en martyr. Ils pouvaient accepter qu'on les crucifie la tête en bas. Ils pouvaient accepter qu'on les chicote, qu'on les dépouille de leurs biens, qu'on les exclue des synagogues à cause de Jésus-Christ, parce qu'ils ont reçu de Lui la révélation. Alors l'adoration est montée dans leur cœur. Ils ont dressé un autel. Leur cœur est né de nouveau. Leur cœur est devenu un autel. Alors ils ont adoré Dieu. Et ils ont cru dans le salut. Ils ont cru dans la vie éternelle.

Bien-aimés frères et sœurs, ne venez pas seulement vous asseoir dans le temple, mais soyez sûrs que Christ s'est révélé à vous, soyez sûrs que Jésus s'est révélé à vous, qu’Il s'est fait connaître à vous et que vous êtes engagés avec Lui. Lorsque la mort viendra ici, lorsque que la persécution viendra ici, lorsque le fouet viendra ici, que vous soyez fermes ! Alléluia ! [Amen ! Réd.] Que Le Nom du Seigneur soit béni !

Lisez l'histoire des anciens. C'était des hommes qui avaient la révélation de Jésus. C'était des hommes qui avaient saisi Le Christ. Ils savaient avec qui ils marchaient. On ne pouvait pas les tromper, on ne pouvait pas les bousculer pour les faire tomber dans la foi parce qu'ils avaient une claire révélation de Jésus. On adore Dieu par révélation frères et sœurs.

Celui qui n'a pas la révélation est un religieux. Les religieux n'ont pas de révélation. Ils marchent sans révélation. Ils marchent sans motifs. Ils ne sont pas sûrs du Dieu qu'ils adorent parce que, quand la pression vient, ils abandonnent la foi. Quand la misère vient, quand les épreuves viennent, quand la persécution vient, ils abandonnent la foi. Quand l'épée se trouve devant eux, quand le feu est devant eux, ils abandonnent la foi. Quand la convoitise est devant eux, que la tentation est là, ils abandonnent la foi. Il y en a qui ont abandonné la foi à cause d'une femme. Il y en a qui ont abandonné la foi à cause d'un homme parce qu'ils marchaient sans motif. Ils n'avaient pas de révélation. Ils étaient aveuglés par la religion, par la tradition des anciens.

Bien-aimés frères et sœurs, soyez sûrs, à l'heure où nous sommes parvenus du Dieu que vous avez saisi, parce que la guerre vient, les temps d'épreuve viennent, les temps de souffrances viennent. En même temps que les temps de gloire viennent pour nous, les temps d'épreuves viennent. Les temps de pression viennent. Soyez alors sûrs du Dieu que vous avez saisi, soyez alors sûrs du Seigneur Jésus-Christ, sinon vous abandonnerez la foi. Alléluia ! [Amen ! Réd.] Est-ce que Dieu s'est révélé à vous ? Alléluia ! [L'assemblée répond : Amen ! Réd.] Que le Nom du Seigneur soit béni [Amen ! Réd.]

La révélation en relation avec les desseins de Dieu

Nous allons lire encore quelques passages dans Job chapitre 38, les premiers versets :

L'Eternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit : Qui est celui qui obscurcit mes desseins Par des discours sans intelligence ? Ceins tes reins comme un vaillant homme ; Je t'interrogerai, et tu m'instruiras.

Qui est celui qui obscurcit mes desseins par des discours sans intelligence ? Alléluia ! [Amen ! Réd.] Job était un croyant. Il adorait Dieu. Il faisait des sacrifices pour ses enfants, pour lui-même et Dieu aimait Job. Dieu appréciait son adoration. Mais un jour, Satan est passé par la présence de Dieu. Il est allé réclamer Job. Dieu lui a dit ceci :  est-ce que tu as vu mon serviteur Job sur la terre ? Il n'y a pas un homme comme lui. Satan a dit :  mais Dieu c'est parce qu'il a tout ce que Tu lui as donné qu'il adore. Mais enlève tout ce que Tu lui as donné et Tu vas voir ce qui va se passer.  Alors Dieu lui a dit :  Je te le permets. Enlève-lui ceci et cela*. * Alors Satan a attaqué Job pour lui enlever ses enfants, pour lui enlever son bétail, pour lui enlever tous ses biens. Job a tout perdu en un rien de temps. Il était revenu à zéro comme on le dit. Alors il se trouvait dans un grand malheur, cela n'a pas suffit à satan. Il est allé réclamer sa peau, son corps pour le détruire. Dieu a permis cela. Et il est venu. Il a touché Job.

Job est entré dans une grande souffrance. Il souffrait tellement, frères et sœurs. Il était dans la cendre. D'une position de richesse, d'une position d'honneur, Job s'est retrouvé à zéro, dans la cendre. Et il souffrait frères et sœurs. Mais il a dit ceci :  Dieu a donné, Dieu a repris, que Son Nom soit béni. Alléluia ! [Amen ! Réd.] On adore Dieu par la révélation frères et sœurs. Si Dieu ne s'est pas révélé à vous, dans les temps d'épreuves, vous allez vous échapper, vous allez dire au revoir à la foi, au revoir à Jésus. Et vous irez dans le monde, dans la perversion, dans l'égarement comme plusieurs qui sont partis. Paul parle d'eux – ceux qui l'ont abandonné à cause du siècle présent (2 Timothée 4 :9). Paul les cite – il parle d'eux dans les Ecritures. Même Jésus, il y en a qui l'ont suivi mais par la suite ils sont partis parce qu'ils n'avaient pas la révélation qu'Il était Le Christ, Le fils du Dieu vivant.

Mais Job a faibli, il a commencé à raisonner. Il commencé à se poser des questions. Il a fouillé sa vie, il dit :  mais je n'ai rien fait de mal.  Il a fouillé ses relations avec son entourage, il ne voyait pas le mal qu'il a fait. Mais ce côté ci, Dieu le lui a caché. Dieu lui a caché le fait que c'est Lui, Dieu, qui avait permis à Satan de le toucher. Alors il a commencé à raisonner. Il a commencé à tenir des discours qui sont montés dans les oreilles de Dieu. Des discours que Dieu n'appréciait pas tellement. La Bible dit que Job avait supporté l'épreuve. Mais il avait commencé à murmurer. Alors que Dieu n'aime pas les murmures. Alors Il dit ceci à Job : qui est celui-ci qui obscurcit mes desseins par des discours sans intelligence ? Qui est celui-ci ?   Alléluia ! [Amen ! Réd.]

Bien-aimés frères et sœurs, Dieu a pour chacun d'entre nous des desseins. Les desseins de Dieu c'est la volonté de Dieu. Les desseins de Dieu, c'est ce que Dieu veut pour nous. Dieu a des desseins sur ta vie frère ! Dieu a des desseins sur ta vie ma sœur ! Lui-même les a arrêtés sans ton consentement. Alors tu dois marcher dans la révélation pour connaître les desseins que Dieu a placés pour toi dans ta vie afin de ne pas aller contre leur accomplissement, mais de marcher en faveur de leur accomplissement.

Celui qui n'a pas la révélation frères, il marche contre les desseins de Dieu dans sa vie. Celui qui n'a pas la révélation frères et sœurs, il marche contre les desseins de Dieu dans l'Eglise. Il peut s'opposer aux serviteurs de Dieu, il peut s'opposer à l'œuvre de Dieu, il marche sans intelligence, il marche sans révélation comme Paul. Il s'est soulevé contre les chrétiens. Il s'est lié contre les chrétiens pour les persécuter, pour les mettre à mort. Mais Dieu lui a dit, Jésus lui a dit :  Je suis Jésus que tu persécutes.  Alors il a été foudroyé mes frères et sœurs.

Adorons Dieu par la révélation et nous connaîtrons les desseins de Dieu à notre égard, nous connaîtrons les desseins de Dieu dans l'Eglise. Quels sont les desseins de Dieu à ton égard, frère ? Quels sont les desseins de Dieu à ton égard ma sœur ? Est-ce que tu le sais ? Mais si tu es en communion avec Dieu, si tu marches dans la révélation, tu sauras quel chemin Dieu a tracé pour toi. Alors tu ne marcheras pas en ennemi de la croix, tu ne marcheras pas contre les desseins de Dieu dans ta vie.

Dieu a dit à Jonas :  Va à Ninive, va prêcher Ma Parole, va accomplir Ma volonté.   Jonas a fui parce qu'il ne connaissait pas le dessein de Dieu à son endroit. Il s'est levé contre Le Seigneur. Il a pris un navire. Dieu l'a rattrapé, frères et sœurs. Si tu es un fils de Dieu, si tu es une fille de Dieu, sans révélation tu marcheras contre les desseins de Dieu dans ta vie, mais Il va te rattraper. Alors reviens à Lui. Il va te rattraper. Si tu es un serviteur de Dieu, un frère comme Paul, tu vas te soulever contre le Christ, tu vas le persécuter, tu vas le flageller, tu vas l'injurier mais Il va te rattraper. Si tu es un prophète, un homme envoyé de Dieu, un serviteur de Dieu comme Jonas, tu vas te lever contre Dieu, contre Son appel, contre Sa mission, mais Il va te rattraper. Alléluia ! [Amen ! Réd.] Bien-aimés frères et sœurs, on adore Dieu par la révélation.

Moïse s'est soulevé contre Dieu. Il lui a dit :  Je t'envoie en Egypte pour libérer mon peuple. Il a dit :  Seigneur, envoie un autre, moi je ne peux pas aller. Je ne sais pas parler. Dieu a commencé à se fâcher. Pourquoi ? Parce que Moise, sans révélation, a commencé à s'opposer à Dieu, a commencé à s'opposer aux desseins de Dieu. Alors Dieu lui a dit :  Tu vas y aller, que tu le veuilles ou pas, tu vas y aller. Moïse est parti avec le bâton de Dieu. J'ai prêché cela à Matendé. Il est parti avec le bâton de Dieu. Dieu lui a été favorable et le peuple est sorti d'Egypte. Bien-aimés frères et sœurs, allons loin avec Dieu.

Comment peut-on avoir la révélation ?

Celui qui a la révélation frères et sœurs, c'est celui qui est en communion avec Dieu. C'est celui qui entre en communion avec Dieu, celui qui entre dans les profondeurs de Dieu. Il a accès à la révélation, celui qui va loin dans la méditation, dans les prières, dans les supplications, dans les jeûnes, a accès à la pensée de Dieu. Il peut connaître la volonté de Dieu à son égard, il va connaître la volonté de Dieu dans l'Eglise. Alléluia ! [Amen ! Réd.]

Bien-aimés frères et sœurs, élevons-nous spirituellement parce que ce Message est un Message d'élévation, un Message de spiritualité. Ce Message frères et sœurs, est un Message de hauteur, c'est un Message de révélation parce que l'esprit des prophètes est un esprit de révélation, et nous sommes dans les jours du Fils de L'Homme. Les jours du Fils de l'Homme sont des jours de prophéties. Les jours du Fils de l'Homme sont des jours de vision, des jours de révélation pour celui qui va en communion avec Dieu dans le jeûne et la prière, dans la consécration, il saura les desseins de Dieu à son endroit. Il saura la révélation de Dieu pour son appel, il saura les desseins de Dieu pour l'Eglise, il connaîtra la vision céleste et il pourra y marcher dans la foi, dans la détermination, dans la sérénité.

Bien-aimés frères et sœurs, lisez l'histoire d'Achab avec les prophètes de Baal, avec Josaphat, avec Michée. Baal et Achéra avaient des prophètes entretenus par Jézabel. Et ces prophètes-ci n'avaient pas part au conseil de Dieu, ils ignoraient les desseins de Dieu, ils ne connaissaient pas la révélation de Dieu parce qu'ils étaient liés à des démons. Achéra est un démon. Baal est un démon. Ces prophètes étaient liés à des démons. Ils n'avaient pas part au conseil du Dieu vivant. Alors ils se sont mis à prophétiser, ils ont parlé à Achab dans le mensonge, sans révélation. Mais il y avait un homme de Dieu appelé Michée qui était en communion avec Dieu. Il avait part au conseil de Dieu, il avait la révélation de Dieu, il connaissait les desseins de Dieu arrêtés sur Achab : C'était qu'il aille au combat et que là-bas il meurt. C'était ça la volonté de Dieu qui devait être accomplie sur Achab mais les prophètes de Baal ne le savaient pas.

Michée, lui, le savait parce qu'il était en communion avec Dieu. En tant que prophète, il avait part au conseil de Dieu. Il savait ce que Dieu était en train de faire en Israël. Il savait que Dieu voulait faire périr le roi d'Israël. Alors bien-aimés frères et sœurs, il a prophétisé. Il a dit ceci :  je vois Dieu dans son conseil et un démon qui sort pour être un esprit de mensonge dans la bouche des prophètes de Baal et d'Achéra.

Si vous voulez connaître la révélation de Dieu, si vous voulez marcher de révélation en révélation frères, entrez en communion avec Dieu, sinon ce ne sera pas possible [Soyez simples d'esprit]. Ça ne suffit pas frères et sœurs, de dire : j'ai cru au Message. Nous avons dépassé ce stade, frères ! Nous avons dépassé ce stade frères, qui consiste à dire : moi je crois au prophète, moi je crois au Message. Ça ne suffit plus ! Ça ne suffit plus frères ! Ce n'est pas suffisant frères ! Allez loin avec Dieu dans la communion frères et sœurs, alors vous aurez accès à la révélation de Jésus-Christ pour ne pas vous opposer à Dieu, pour ne pas ignorer les desseins de Dieu dans votre vie et dans la vie de l'Eglise. Cela est très important frères et sœurs. Que Le nom du Seigneur soit béni ! Amen !

### Les obstacles à la révélation

Il y a des obstacles à la révélation. Alléluia ! Amen ! Il y a des obstacles à la révélation. La révélation nous parvient du ciel, mais il y a des obstacles à la révélation.

#### La chair et le sang sont un obstacle

La chair et le sang sont un obstacle à la révélation. Paul a dit frères et sœurs : l'Evangile que je vous prêche je ne l'ai pas appris d'un homme, ce n'est pas la chair et le sang qui m'ont donné cela, mais une révélation de Jésus-Christ. Et quand Pierre a reçu la révélation, Jésus lui a dit ceci : *ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est Mon Père dans les cieux.* Alléluia ! [Amen ! Réd.]

La chair et le sang sont des obstacles à la révélation. Un frère qui marche dans la chair ne peut pas avoir accès à la révélation. Un homme de Dieu qui marche dans la chair ne peut pas avoir accès à la révélation. Une Eglise qui vit dans la chair ne peut pas connaître Dieu dans la révélation. Pour connaître la révélation de Jésus-Christ, il faut être un homme spirituel, un homme qui est en communion avec Dieu. Bien-aimés frères et sœurs, la chair c'est terminé. La vie de la chair c'est fini pour nous.

#### Les traditions sont un obstacle ainsi que les connaissances antérieures

Les traditions, les connaissances antérieures sont des obstacles à la révélation. Jésus est venu avec la révélation. Il a trouvé les scribes et les pharisiens dans les traditions. Ils croient dans les traditions. Il faut se laver les mains avant de manger, il faut faire ceci, il faut se purifier avec de l'eau. Ces choses-là frères, c'était du passé. Le Christ était devant eux. Ils devaient entrer dans la révélation de Dieu pour savoir qui Il est. Mais ils ne pouvaient pas. Ils étaient dans les traditions. Ils avaient les connaissances antérieures. Ils avaient de gros bagages comme ça – ils avaient la loi dans les mains, pas dans le cœur, la loi dans les mains, pas dans l'Esprit. Ils avaient les prophéties dans les mains, pas dans le cœur ni dans l'Esprit. Dieu ne pouvait pas se révéler à eux. Ce n'était pas possible. Les traditions, ce que nous avons connu avant (connaissances antérieures) ce sont des obstacles à la révélation de Jésus-Christ.

La religion et l'organisation sont des obstacles

La religion est un obstacle à la révélation. L'organisation est un obstacle à la révélation. Les hommes ont bâti des organisations religieuses. Nous sommes Catholiques, nous sommes Protestants, nous sommes Evangéliques, nous sommes de Pentecôte, nous sommes l'église du Réveil, nous sommes ceci et cela*.* Ce sont des obstacles à la révélation de Jésus-Christ ! Il faut les faire tomber au nom de Jésus-Christ et allez en communion avec Dieu.

Même quand on dit frères et sœurs : j'ai cru au Message, je suis dans le Message, ça peut être un piège pour vous. C'est un piège pour vous, frères. Ça ne suffit pas frères et sœurs de dire : je suis dans le Message. Il faut aller loin avec Le Seigneur Jésus-Christ. Pour avoir accès à la révélation, il faut toucher le feu dévorant, il faut toucher l'huile d'onction qui se trouve dans la gloire de la schékinah, dans la présence du Dieu vivant. C'est là qu'il faut entrer frères. Et il y a des obstacles à cela, c'est la chair et le sang qu'il faut faire tomber.

Il faut faire grandir l'Esprit par les jeûnes et les prières afin que votre âme s'élève dans la présence de Dieu, alors vous aurez la pensée exacte de Dieu à votre endroit, la pensée exacte de Dieu dans l'Eglise. Vous aurez accès à la vision céleste.

### Combat contre les desseins de Dieu

Il y a plusieurs qui se battent contre l'œuvre de Dieu, plusieurs qui se battent contre les serviteurs de Dieu : « *Oh moi je ne crois pas au Ministère de Matthieu 24:45 ; moi je ne crois pas un tel, oh ce frère ce n'est pas un serviteur de Dieu.* » Quelle révélation tu as ? Quelle révélation as-tu pour contester un ministère ? Quand Dieu lui a parlé, est-ce que toi tu étais présent ? Quand Dieu lui a parlé est-ce que tu as entendu ? Quand Dieu lui a montré, est-ce que tu as vu ? [L'assemblée pousse des Amen !] Bien-aimés frères et sœurs ! On adore Dieu par révélation. L'Eglise de Jésus est basée sur la révélation. Si tu as accès à la révélation de Jésus-Christ, alors tu auras la pensée exacte, tu auras Son point de vue.

Dans l'Eglise, Dieu a un point de vue. Sur les affaires dans l'Eglise, Dieu a un point de vue. Sur l'œuvre de Dieu, Dieu a un point de vue. Il a Sa manière, Il a Ses méthodes dans la vie du croyant ; toi, tu as tes opinions qui sont un obstacle à la révélation. Mais Dieu a Son point de vue sur ta personne. Dieu a un dessein arrêté sur ta vie. Il faut être en communion avec lui pour le savoir. Si tu es Ministre de Dieu, Il va te le révéler. Si tu attends un homme, Il va te le révéler, si tu attends une femme, Il va te le révéler. Si tu as un problème qui bloque ta vie, Il va te le révéler parce que Dieu parle, Dieu agit, Dieu se manifeste, Dieu se fait voir, Dieu apparaît. Alléluia ! [Amen ! Réd.]

Il y a des frères qui ont vu Jésus. Des frères ont vu Jésus. Les anges visitent les hommes ! Les anges continuent de visiter des hommes. Il y a des frères et sœurs qui reçoivent des anges. En songe, en vision ils reçoivent des anges. Ils leur parlent. Donc Dieu peut encore parler. Il faut entrer en communion avec Lui. Et il faut mettre de coté les obstacles à la révélation.

#### Nos points de vue sont des obstacles

Nos points de vue sont des obstacles frères. C'est pour ça qu'un chrétien ne doit pas marcher dans ses points de vue. Ne marchons pas dans nos points de vue. Tout le temps : moi je pense que, moi je crois que… moi je pense que …  On ne va jamais consulter Dieu pour savoir ce que lui, Il pense. Ce n'est pas juste ! Ce n'est pas juste ! Un chrétien doit consulter le Dieu qu'il sert pour ce qui concerne sa propre vie. Pour l'Eglise, il doit consulter Dieu. S'il y a un problème ici, dans cette église, les serviteurs de Dieu doivent entrer en communion avec Dieu pour savoir quel est Son point de vue [l'assemblée pousse des amen] : qu'est-ce que Lui, Il dit ? Et Son point de vue, ce que Lui Il dit, c'est ça qui est la révélation. Alors on peut l'apporter au peuple, pour dire : il y a tel problème, nous avons parlé à Dieu, voilà ce qu'Il a dit.  [Le frère soulève la Bible Réd.]. Cela s'applique à nous tous. Alléluia ! Amen !

Mais les « je pense que », « Je crois que », « Moi, je ne crois pas que », « Moi, je ne pense pas que » ça ne vient pas de Dieu. [Amen !] Ce n'est pas ça la révélation. La révélation c'est ce que Dieu a dit. La révélation c'est ce qui est venu du ciel pour notre vie, pour la vie de l'Eglise. C'est ça la révélation. C'est le point de vue de Dieu. Ce que nous prêchons frères, c'est la révélation de Jésus-Christ. Il ne faut pas venir prêcher les « je pense que », « oh je crois que, je pense que » : Ça ne vient pas de Dieu.

les points de vue des serviteurs de Dieu sont un obstacle

Il y a aussi un autre obstacle à la révélation, ce sont les points de vue des serviteurs de Dieu : « Ah ! Le prophète a dit ceci… frère Frank a dit cela… oh Barilier a dit ceci ». Mais ce n'est pas au-dessus de la Bible ! [l'assemblée pousse des amen ! Réd.]. Notre absolu c'est la Parole de Dieu ! [Amen ! Réd.]. Notre absolu c'est la Parole de Dieu !

Eprouver les révélations par la Bible

Si un frère dit une révélation, il ne faut pas le confronter avec le point de vue d'un autre serviteur de Dieu. Il faut le ramener à la Bible pour savoir si c'est dans la Bible que c'est écrit. [AMEN ! Réd] C'est ça la révélation. Si moi je dis [par exemple] : *Dieu m'a dit que le feu va tomber aujourd'hui,* il ne faut pas dire : non ! Frère Branham dit que le feu va tomber dans deux ans. [à ce moment, vous opposez mes paroles à celles de frère Branham, vous ne saurez pas la vérité]. Il faut dire : est- ce que la Bible dit que le feu tombe aujourd'hui ?   Si c'est écrit comme ça c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Si ce n'est pas écrit, on met de coté [Amen ! Réd.]

Mais si vous voulez confronter les points de vue des serviteurs de Dieu pour avoir la révélation frères, vous allez devenir des religieux. Si vous voulez confronter ce que William Branham a dit à ce que le Frère Frank a dit, si vous voulez les confronter frères, vous ne saurez jamais la vérité. La vérité est dans la Bible [le frère soulève la Bible Réd.] AMEN ! Celui qui explique selon la vérité, ce qu'il dit est vrai. Alléluia ! [Amen !]

Sachons faire la différence entre les points de vue d'un serviteur de Dieu, l'opinion d'un serviteur de Dieu et la révélation de Jésus-Christ qui est dans la Bible. Parce que sur certains sujets les hommes de Dieu ont des points de vue différents [quand ils n'ont pas de révélation sur le sujet]. Ce n'est pas la révélation mais c'est ce que je pense. Si Dieu ne m'a pas révélé la chose, alors je peux dire : « Frère, moi je crois que… » parce que Dieu ne m'a pas dit ce que Lui, Il pense de ça. Donc moi je peux dire : « je pense que… » Mais le jour où Dieu va me dire ce que Lui, Il pense, je vais dire : « Dieu a dit, la Bible a dit… » parce que je sais que c'est ce que Dieu a dit. Il m'a révélé que c'est ce qu'Il a dit, c'est comme ça que c'est écrit. Alléluia ! [Amen !] Bien-aimés frères et sœurs, que Dieu soit béni ! [Amen ! Réd.]

### Les desseins de Dieu maintenant

Aujourd'hui, quels sont les desseins de Dieu dans l'Eglise ? Quels sont les desseins de Dieu dans l'Eglise aujourd'hui ? Quelle est la volonté de Dieu dans l'Eglise aujourd'hui ? Parce que nous sommes parvenus à un tournant, alors il faut chercher à savoir. Qu'est-ce que Dieu dit ? Quel est le message qui nous vient en ce moment ? Vous le savez tous frères, on le lit dans ces derniers temps. C'est le temps du réveil. C'est maintenant les desseins de Dieu qui s'accomplissent. Dans chaque progression de la Parole, dans chaque progression de l'Esprit Saint, Dieu a des desseins qui sont arrêtés.

Aujourd'hui frères et sœurs, il s'agit de nous réconcilier entre nous. Aujourd'hui frères et sœurs, la volonté de Dieu, les desseins de Dieu c'est que les hommes de Dieu soient réconciliés pour qu'ils puissent aller dans la foi, unis dans le Ministère. C'est ça les desseins de Dieu. Maintenant même, les desseins de Dieu frères, c'est que L'Eglise se réveille, c'est que nous soyons réveillés, que nous puissions aller loin dans la communion avec Dieu. C'est ça les desseins de Dieu maintenant. Et chacun doit travailler dans ce sens.

Je l'ai dit hier, qu'à cette heure de la nuit, frères c'est une folie, que d'être divisés, c'est une folie que d'être séparés. A cette heure de la nuit, frères ! C'est une folie que de s'opposer à des Ministères. « Oh moi frère Frank, je n'y crois pas » Si tu n'y crois pas, où vas-tu aller ? Tu vas t'égarer ! Ce n'est plus le temps frères. Actuellement on ne peut pas encore faire des débats sur Matthieu 24 :45. Quand des frères peuvent se réunir pour faire des débats sur un Ministère qui existe depuis quarante ans, c'est être en retard frères - c'est être en retard frères. Allons de l'avant frères, allons de l'avant ! Avançons dans la réconciliation, dans la repentance, dans l'unité de la foi et de l'Esprit Saint. Avançons frères et sœurs, marchons par la révélation en Jésus-Christ. C'est ça qui est primordial pour nous.

Ceux qui s'opposent aux desseins de Dieu, Il les frappe. Dieu est en train de travailler en ce moment. Alléluia ! Dieu est en train de se manifester dans l'Eglise. Dieu est en train d'agir – Il est en train de nous amener dans un mouvement – un mouvement d'union dans le Corps de Christ. Dieu est en train de nous unir entre nous frères et sœurs – Dieu est en train d'unir Ses serviteurs - Dieu est en train d'unir l'Eglise avec Sa tête qui est le Christce sont les desseins de Dieu maintenant, avant de faire tomber la pluie pour nous. Dieu est en train de nous apporter Sa puissance. Ce sont là les desseins de Dieu. Tous ceux qui vont s'opposer à cela, Dieu va les frapper, comme Il a frappé le pharaon en Egypte.

Dieu lui a dit ceci : fais sortir Mon peuple. Je veux faire d'Israël Mon serviteur. Pharaon s'est soulevé, il a dit : *je ne veux pas.* Dieu a envoyé des plaies, il a frappé pharaon. Là où nous sommes parvenus frères et sœurs, il s'agit de l'achèvement de l'Eglise ! Là où nous sommes parvenus frères et sœurs, il s'agit de la perfection de l'Epouse. Là où nous sommes parvenus frères et sœurs, il s'agit de l'enlèvement, il s'agit d'un grand combat contre Babylone. Là où nous sommes parvenus frères et sœurs, il s'agit de Jésus-Christ Lui-même opérant de manière particulière dans l'Eglise. Entrons en communion avec Lui frères, pour discerner Sa volonté, pour discerner Ses desseins pour ne pas nous opposer à ce qui se passe frères et sœurs. Parce que ceux qui vont s'opposer en ce moment contre l'union des serviteurs de Dieu, contre la réconciliation des cœurs, ceux qui vont travailler contre ces choses, Dieu va les frapper : ils seront privés de l'enlèvement.

Alors prêtez attention frères et sœurs. Marchez dans la direction où Dieu vous conduit. Abandonnez la chair et le sang frères ! Abandonnez les traditions frères et sœurs ! Changez de mentalité ! Abandonnez la mentalité ancienne, l'ancienne manière de croire au Message ! Changez de mentalité ! Soyez revêtus de l'Esprit de Josué et de Caleb. C'est un esprit de combat, un esprit de guerre, un esprit d'opposition au royaume de Satan, au royaume des démons, au royaume de Babylone.

Soyez revêtus de l'Esprit de consécration de Anne la prophétesse dans le temple, qui servait Dieu par des jeûnes et des prières.

Soyez revêtus frères et sœurs, de l'Esprit de Siméon qui servait Dieu dans l'intimité et qui a été divinement averti que le Messie venait, frères et sœurs.

Le temps est arrivé frères où chacun d'entre nous, de manière individuelle doit entrer en communion avec Dieu. J'insiste là-dessus frères et sœurs parce que c'est la pensée exacte de Dieu en ce moment. Entrons dans la communion avec Dieu de manière intime, pour ne pas être surpris lorsque le temps viendra.

Que Dieu vous bénisse ! [Amen ! Réd.] Que Dieu vous bénisse frères et sœurs ! Que la Paix de Dieu soit avec vous ! [Amen ! Réd.]

Paul a dit aux Ephésiens : « je prie pour vous afin que vous soyez revêtus de l'Esprit de révélation… » ( Ephésiens 1 :15-18) Alléluia ! [Amen ! Réd.] Ayons un esprit de révélation pour ne pas nous perdre dans l'adoration, pour ne pas adorer n'importe comment, mais adorer dans la droiture de la Parole de Dieu. Que Le Nom du Seigneur soit béni ! [Amen ! Réd.]

Je pense que je vais m'arrêter. Et je vous ai déjà dit au revoir. Priez Le Seigneur pour que je vous revienne un jour, parce que je vais revenir par ici. Je ne sais pas encore le temps, mais je vais revenir parce que les frères de l'Angola ont voulu qu'on puisse reprogrammer un autre voyage. Cette fois-ci je pense que ça va marcher parce que ce que Dieu voulait faire ici est déjà fait. Alléluia ! [Amen ! Réd.]

Hier, mon frère Kisalu Robert disait : mais nous savons maintenant pourquoi tu n'es pas allé en Angola. Moi-même maintenant je sais pourquoi je ne suis pas allé… Mais je pense que je vais y aller parce que les frères n'ont pas baissé les bras. Ils ont dit qu'on doit programmer un autre voyage. Mais dans tous les cas je passerai par Pointe Noire. Mais cette fois-ci je ne serai pas retardé ici.

Que Dieu vous bénisse AMEN ! Levons-nous ensemble, prions Le Seigneur, louons-Le pour Sa grâce. Prions le Seigneur frères, prions ! [L'Assemblée élève la voix. Réd.]

Nous allons chanter un cantique d'adoration et puis le Pasteur Flory va s'approcher pour prier encore pour le peuple de Dieu.

[Le chantre entonne un cantique. Réd.]