Publication: 15 septembre 2006
Temps de lecture: ~ 42 minutes
Auteur: Parfait M'bra

Dieu fuyant le péché

Exhortation du Mois de Septembre 2006

Je voudrais saluer les usagers de notre site à tous par cette prédication que j'ai apportée pendant mon séjour au Congo. Dieu fuyant le péché s'éloigne de ceux qui vivent dans le péché. Nous voulons continuer de nous mirer dans la Parole de Dieu pour mieux nous positionner pour le grand réveil que nous attendons tous. De nouveaux sujets de prière sont en ligne pour les membres de la chaîne de prière.

Nous mettons aussi sur le net, une nouvelle brochure intitulée « Sommeil et Assoupissement Spirituels ». Que la grâce et la paix du Seigneur soient avec vous tous. Prenons courage car notre délivrance n'est plus loin.

En Christ notre Seigneur Fr M'BRA Parfait

DIEU FUYANT LE PECHE

Nous lisons dans 1 Samuel 2 :22 :

Eli était fort âgé et il apprit comment ses fils agissaient à l'égard de tout Israël ; il apprit aussi qu'ils couchaient avec les femmes qui s'assemblaient à l'entrée de la tente d'assignation. Il leur dit : Pourquoi faites-vous de telles choses ? Car j'apprends de tout le peuple vos mauvaises actions. Non, mes enfants, ce que j'entends dire n'est pas bon ; vous faites pécher le peuple de l'Eternel. Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu le jugera ; mais s'il pèche contre l'Eternel, qui intercédera pour lui ? Et ils n'écoutèrent point la voix de leur père, car l'Eternel voulait les faire mourir. Le jeune Samuel continuait à grandir, et il était agréable à l'Eternel et aux hommes.  Amen !

Que Le Nom du Seigneur soit béni ! Asseyons-nous frères et sœurs. Nous avons beaucoup à lire. Donc vous ne pouvez pas rester tout le temps debout. En fait comme je l'ai dit tout à l'heure, le message que j'apporte ce matin est intitulé DIEU FUYANT LE PECHE.

Je vais vous montrer à travers les Saintes Ecritures que dans la vie des juifs, Dieu s'est révélé à eux de manière puissante. Mais eux n'ont jamais été reconnaissants. A chaque fois Dieu les a rassemblés, à chaque fois ils se sont dispersés dans le péché. Et à chaque fois Dieu a détruit les lieux pour reprendre l'adoration. Cela est très important, frères et sœurs. C'est de ça que je voudrais parler et puis, par la suite, ramener cela à l'Eglise où nous sommes. Comment durant les âges de l'Eglise, Dieu s'est occupé de nous. Dieu nous a ramenés à Lui à chaque fois et nous nous sommes éloignés de Lui par le péché, parce que Dieu s'éloigne de celui qui entre dans le péché.

Dieu s'éloigne de celui qui vit dans le péché. Il y a une chose que Dieu n'aime pas, c'est la vie de péché. Bien-aimés frères et sœurs, si nous sommes venus à Christ, nous devons comprendre qu'il y a une chose que Dieu n'aime pas : c'est la vie de péché. C'est à cause du péché que Christ est mort à la croix du calvaire afin que nous soyons sauvés. Si nous disons que nous sommes venus à Christ, il y a une chose dont on doit se séparer totalement, et définitivement, et pour toujours, c'est le péché. Celui qui pèche, Dieu s'éloigne de lui. Il peut venir ici et s'asseoir dans l'église mais il est loin de Dieu et Dieu est loin de lui. Quand il meurt, son âme repose en enfer. Etant vivant, il est mort ! [Amen] Parce que le salaire du péché comme je l'ai dit hier c'est quoi ? [L'assemblée répond : la mort ! Réd.] La mort ! Regardez ici, je vais vous épargner beaucoup de lecture.

Les Juifs étaient en Egypte. Ils étaient dans la servitude sous Pharaon et ils souffraient. Et ils crièrent au Seigneur dans leur cœur. Dieu a pris Moïse, l'a formé pendant quarante ans et lui a dit : Va et retire mon peuple de la servitude. Amène-les ici en Israël, en Canaan où j'ai juré de donner la terre à Abraham. Alors ils sont venus. Après quarante ans dans le désert, ils sont entrés dans le pays. Mais dans le texte que nous avons lu tout à l'heure, c'est dans le désert que Dieu a dit à Moïse de construire un tabernacle avec une arche : c'était le lieu d'adoration. C'est là que Dieu pouvait être adoré, c'est là que Dieu pouvait rencontrer Moïse.

Frères, c'était la première fois qu'un lieu d'adoration était érigé [parmi le peuple]. Parce que Dieu pouvait rencontrer Moïse, lui parler dans l'Arche de l'alliance. Ils ont fait un tabernacle avec des ustensiles, ils ont habillé les sacrificateurs pour adorer, pour faire les sacrifices, pour conduire le peuple dans les choses spirituelles. Mais suivez frères, quand ils sont arrivés dans la terre promise, au temps de Samuel, [Samuel était petit] Mais lorsqu'ils sont arrivés en Israël, Dieu a choisi un lieu qu'on appelle Silo. Il a dit au peuple : Mettez l'arche de l'alliance là-bas, à Silo. C'est là que je vais vous rencontrer. C'est de là que je vais me révéler à vous. Les sacrificateurs étaient là-bas. Eli était là-bas avec ses enfants et le peuple d'Israël en entier allait à Silo pour adorer, pour faire des sacrifices. C'est là que le père de Samuel avec ses deux femmes sont allés pour adorer parce que Dieu apparaissait à Silo.

Maintenant, observez ceci frères et sœurs, il s'est passé quelque chose à Silo. On va le voir dans la suite des temps. Qu'est-ce qui s'est passé ? Eli avait des fils qui étaient pervers. La Bible dit qu'ils étaient pervers. Ils étaient dans la sacrificature, mais ils étaient pervers dans leur cœur. Ils couchaient avec les femmes dans la tente de la rencontre comme ici, frères. Ils couchaient avec les femmes dans le temple. C'est une ignominie ! C'est inadmissible qu'on puisse coucher avec des femmes dans le lieu où Dieu apparaît. Mais ils faisaient cela, frères. Eux à qui Dieu a parlé du sommet de la montagne, au Sinaï. Ils ont rétrogradé jusqu'à aller coucher avec des femmes dans la tente de la rencontre. Et qu'est-ce qui s'est passé ? Dieu a quitté Silo. Dieu a quitté Silo. Dieu fuyant le péché ! Le péché a commencé à s'établir à Silo par le biais des fils d'Eli. Ils ont commencé à mépriser le peuple de Dieu. Ils ont commencé à mépriser le sacrifice de Dieu. Ils ont commencé à faire les choses avec assez de légèreté. Et, ils peuvent venir, prendre la fourchette comme ça, ils prennent le morceau qu'ils veulent et commencer à manger. Mais dans le sacrifice, les sacrificateurs ne mangent pas tout. Vous le savez non ? Ils ne mangent pas toutes les parties. Mais ce n'était pas leur problème. Eux, ils prennent les morceaux qu'ils veulent et ils mangent. Dieu n'aime pas ça.

En plus, ils couchent avec les femmes et ils viennent faire les sacrifices après. Frères ! c'est très grave ! Qu'est-ce qui s'est passé ? Dieu a mis de côté Eli et ses enfants. Il a établi le petit Samuel à qui Il a commencé à parler, et plus tard Dieu a quitté Silo. La gloire de Dieu a quitté Silo ! Amen ! Que le Nom du Seigneur soit béni ! La gloire de Dieu a quitté Silo. Lisons Jérémie chapitre 7 à partir du premier verset :

La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, en ces mots : Place-toi à la porte de la maison de l'Eternel, Et là publie cette parole, Et dis : Ecoutez la parole de l'Eternel, Vous tous, hommes de Juda, qui entrez par ces portes, Pour vous prosterner devant l'Eternel ! Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Réformez vos voies et vos oeuvres, Et je vous laisserai demeurer dans ce lieu. Ne vous livrez pas à des espérances trompeuses, en disant : C'est ici le temple de l'Eternel, le temple de l'Eternel, Le temple de l'Eternel ! Si vous réformez vos voies et vos œuvres, Si vous pratiquez la justice envers les uns et les autres, Si vous n'opprimez pas l'étranger, l'orphelin et la veuve, Si vous ne répandez pas en ce lieu le sang innocent, Et si vous n'allez pas après d'autres dieux, pour votre malheur, Alors je vous laisserai demeurer dans ce lieu, Dans le pays que j'ai donné à vos pères, D'éternité en éternité.

Mais voici, vous vous livrez à des espérances trompeuses, Qui ne servent à rien. Quoi ! dérober, tuer, commettre des adultères, Jurer faussement, offrir de l'encens à Baal, Aller après d'autres dieux que vous ne connaissez pas ! … Puis vous venez vous présenter devant moi, Dans cette maison sur laquelle mon nom est invoqué, Et vous dites : Nous sommes délivrés ! … Et c'est afin de commettre toutes ces abominations ! Est-elle à vos yeux une caverne de voleurs, Cette maison sur laquelle mon nom est invoqué ? Je le vois moi-même, dit l'Eternel. Allez donc au lieu qui m'était consacré à Silo[Dieu fait référence à Silo ici].

Suivez très bien frères et sœurs. Je vais vous dire quelque chose de très important et à travers votre église, à tout le Corps de Christ parce que ce message est enregistré. Prêtez attention ! C'est ce qui se passe maintenant. C'est de ça que nous parlons. Hier je vous ai dit que ce matin j'allais vous prêcher la vision céleste. Ça veut dire que je vais vous dire là où l'Eglise est arrivée et là où nous devrons maintenant poursuivre la marche. Dans quelle direction nous devrons aller maintenant. Nous allons faire l'état des lieux. Dieu fait référence à Silo ici.

Allez donc au lieu qui m'était consacré à Silo, Où j'avais fait autrefois résider mon nom. Et voyez comment je l'ai traité, A cause de la méchanceté de mon peuple d'Israël. Et maintenant, puisque vous avez commis toutes ces actions, Dit l'Eternel, Puisque je vous ai parlé dès le matin et que vous n'avez pas écouté, Puisque je vous ai appelés et que vous n'avez pas répondu, Je traiterai la maison sur laquelle mon nom est invoqué, Sur laquelle vous faites reposer votre confiance , Et le lieu que j'ai donné à vous et à vos pères, De la même manière que j'ai traité Silo; Et je vous rejetterai loin de ma face, Comme j'ai rejeté tous vos frères, Toute la postérité d'Ephraïm.

Maintenant Il parle au prophète Jérémie :

Et toi, n'intercède pas en faveur de ce peuple, N'élève pour eux ni supplications ni prières, Ne fais pas des instances auprès de moi ; Car je ne t'écouterai pas.

Bien-aimés frères et sœurs, écoutez très bien ! Le peuple juif a péché contre Dieu à Silo. Silo, c'est le lieu où Dieu avait décidé de faire résider l'Arche de l'alliance. A cause du péché du peuple, Dieu a quitté Silo. Et Il a mis dans le cœur de David de lui bâtir un temple pour déplacer l'arche là-bas dans le temple. David a eu cela à cœur. Alors il a appelé le prophète Nathan. Il a dit : j'ai à cœur d'édifier un temple au Seigneur. Parce que quand l'Arche a quitté Silo, elle s'est retrouvée dans la maison de quelqu'un, un israélite. L'Arche était chez lui. David n'était pas en paix. Il voulait que Dieu trouve un lieu où Il puisse reposer Sa tête. Alors il a eu à cœur de bâtir un temple. Et c'est Salomon qui a construit le temple.

Bien-aimés frères et sœurs, vous le savez très bien. Quand le temple a été bâti, la gloire de Dieu est descendue dans le temple. C'est le jour où ça été consacré que la gloire de Dieu est venue dans le temple. C'était un jour spécial (2 Chroniques 7). Ils étaient heureux, dans la joie, dans la paix et Dieu a exaucé Salomon. Qu'est-ce qui s'est passé par la suite ?

Regardez ici dans Jérémie chapitre 7. Le peuple de Dieu est retourné dans le péché. Ils ont commencé à vivre dans le péché, à commettre des meurtres, des adultères, la débauche, les méchancetés. Tout le mal, tout le péché a commencé à revenir dans le peuple juif et ils venaient s'asseoir dans le temple et ils disaient ceci : c'est ici le temple de l'Eternel, c'est ici le temple de l'Eternel, c'est ici le temple de l'Eternel, c'est ici le peuple de Dieu. Nous avons Dieu, parce que le temple est à Jérusalem. Ils avaient les grands prophètes, ils avaient les grands sacrificateurs. Souvenez-vous frères et sœurs, Israël avait beaucoup de sacrificateurs, des hommes comme Aaron, comme Eli, des grands prophètes comme Samuel, comme David. Alors frères et sœurs, ils ont commencé à mettre leur confiance dans le temple, dans le bâtiment, plus en Dieu, frères mais dans le bâtiment ! Ils ont commencé à mettre leur cœur, leur confiance dans le bâtiment, plus en Dieu frères, mais dans le bâtiment, comme aujourd'hui plusieurs frères et sœurs ont mis leur confiance dans le Message.

Oui frères, dans le Message. Ils ont leur confiance dans le Message :  *Moi j'ai cru au Message systématiquement je suis sauvé, systématiquement je suis l'Epouse de Christ, systématiquement je vais dans l'enlèvement. ***Ça, ça s'appelle une espérance trompeuse. Frères et sœurs, ils ont dit : c'est ici le temple de l'Eternel, c'est ici le temple de l'Eternel, nous avons les grands prophètes, nous n'adorons que Dieu. Toute la terre vient adorer à Jérusalem. Et ils viennent s'asseoir la haine dans les cœurs, les adultères, la débauche, la méchanceté, les inimitiés, les séparations. Bien-aimés frères et sœurs, Le Seigneur leur a dit ceci : *Jérémie parle-leur, mets-toi à la porte du temple et dis-leur que c'est une espérance trompeuse que de mettre sa confiance dans le temple et je vais vous le démontrer** ! Il a dit : Mon serviteur Nébucadnetsar, il vient contre vous* (Jérémie 27 :6-7).

Nébucadnetsar est venu, il a détruit le temple. Il a ramassé les ustensiles du temple. Il a lié les sacrificateurs, il les a emmenés en captivité à Babylone. Le temple a été brûlé. Le temple a été brûlé, frères ! Le temple qui était leur fierté a été brûlé à cause de leurs péchés. Dites-moi, où se trouve votre confiance ? En quoi est-ce que vous avez cru ? En Jésus ? ou dans un message ? Le Message ça ne sauve pas. Vous le savez non ? Le Message ne sauve pas. Le Message c'est un appel à sortir. Le salut se trouve en Jésus. Le salut c'est en Jésus. Suivez très bien frères. Ils ont fait 70 ans de captivité. Dieu a eu pitié d'eux. Il a suscité des prophètes : Aggée et puis je crois Zacharie pour leur parler, pour les ramener en Israël. Ils sont revenus en Israël.

A cette époque, il y avait Zorobabel. Zorobabel est venu avec eux, ils ont retrouvé les fondements du temple. Quand ils venaient Jérusalem était détruite. La muraille était détruite, brûlée. Le temple était détruit, il n'y avait plus d'adoration. Alors quand ils sont revenus avec Zorobabel, ils ont retrouvé les fondements du temple. Ils ont rebâti le temple et l'adoration a repris. Quand Esdras est venu, le docteur de la loi, il a commencé à leur enseigner la Parole, à leur faire lire la loi. Parce que frères, pendant la captivité, ils ne pouvaient plus lire la loi. Et tous ceux qui sont restés à Jérusalem, ils n'adoraient plus. Alors ils se sont attachés à des femmes étrangères. Ils ont continué à vivre dans le péché parce que le temple n'était plus là. Il n'y avait plus de prophètes, il n'y avait plus de sacrificateurs, ils ne pouvaient plus adorer. Ils vivaient comme ils voulaient.

Lorsque Zorobabel est venu avec le peuple, ils ont rebâti le temple. Esdras est venu et ils ont commencé à adorer. Mais frères et sœurs, ça duré combien de temps ? Ça duré quelques moments. Parce que quand le temple a été rebâti, le Seigneur Jésus a trouvé ce temple. Quand Il est venu en Israël le temple était là. Mais comment vivaient les Juifs, frères ? Ils sont retournés dans les méchancetés, dans la débauche, dans le péché au point que Jésus est entré dans le temple avec un fouet. Il les a chicotés, Il les a mis dehors. Il a dit : Ma maison est une maison de prière mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs, une maison de trafiquants, de débauchés, d'adultère, d'impudiques. C'est ce que vous avez fait du temple de Dieu. Repentez-vous ! Il les a chassés.

Les vendeurs de pigeons, Il les a chassés. Les trafiquants, Il les a chassés. Et qu'est-ce qu'Il a dit, frères ? Lisez Luc 21 le verset 20 :

Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche. Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n'entrent pas dans la ville. Car ce seront des jours de vengeance, Car ce seront des jours de vengeance [vous comprenez frères] pour l'accomplissement de tout ce qui est écrit. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l'épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu'à ce que les temps des nations soient accomplis. »

Frères et sœurs, relevez la tête. Il y a eu d'abord l'Arche à Silo. Le péché s'est établi à Silo. L'Arche s'est déplacée à Béthel. Je n’ai pas mentionné Béthel, mais c'était aussi un lieu d'adoration. Le péché s'est établi là-bas. La gloire de Dieu s'est déplacée dans le temple construit par Salomon. Le péché est entré dans le temple, Dieu a rasé ce temple. Il les a envoyés en captivité, ils sont revenus, ils ont rebâti le temple et l'adoration a repris. Ils sont entrés encore dans le péché et au temps de Jésus, Il prophétise ici qu'il y a un destructeur qui vient. Il va détruire Jérusalem, il va tuer avec l'épée. En l'an 70 [de notre ère Réd.] cette prophétie s'est accomplie. Le peuple juif s'est soulevé contre les romains et ils ont fait venir un général qui s'appelle Titus, il a assiégé la ville de Jérusalem. Vous savez qu'avant, il y avait des murailles autour des villes. Jérusalem avait toujours une muraille. Alors ils se sont postés à l'entrée de la ville et personne ne pouvait entrer, personne ne pouvait sortir. Les gens ont eu faim, ils sont devenus faibles. Ils sont entrés dans la ville, ils ont tué tout le monde, ils ont détruit le temple.

Frères et sœurs, à chaque fois c'est Dieu Lui-même qui envoie quelqu'un, un ennemi, un adversaire qu'Il appelle Son serviteur pour détruire le temple. Pourquoi ? À cause du péché ! A cause du péché de Ses propres enfants. C'est comme ça que Dieu agit. Si vous vivez dans le péché, Dieu va vous susciter des adversaires. Est-ce que vous comprenez frères ? Celui qui vit dans le péché, Dieu va lui susciter des adversaires pour lui créer des problèmes, des ennuis afin qu'il revienne à Dieu. Alors eux, leur adversaire c'était Nébucadnetsar que Dieu a appelé Mon serviteur. Qui est serviteur de Dieu ? C'est celui qui fait la volonté de Dieu. Le serviteur de Dieu ce n'est pas seulement l'ancien, ce n'est pas seulement le Ministre de la Parole, c'est celui qui fait la volonté de Dieu (Jérémie 27 :6). Dieu avait une parole à exécuter vis-à-vis de ce peuple juif qui était dans le péché. Ce que Dieu voulait faire, c'est que, eux, ils aillent en déportation pendant 70 ans et que le temple soit détruit.

Nébucadnetsar a rasé le temple de l'Eternel. Dieu l'a appelé mon serviteur. Il a ramassé les ustensiles, Dieu l'a appelé mon serviteur. Il a attaché les sacrificateurs de Dieu, Dieu l'a appelé mon serviteur. Il a tué le roi que Dieu a établi, Dieu l'a appelé mon serviteur. Le serviteur de Dieu, c'est celui qui accomplit la volonté de Dieu. C'est celui qui exécute la Parole de Dieu ; qu'il soit chrétien ou païen c'est un serviteur de Dieu. Un serviteur de Dieu est différent d'un enfant de Dieu, d'un fils de Dieu. Nébucadnetsar était un païen. C'était un païen. Il ne connaissait pas Dieu. Mais à l'instant précis où il exécutait la volonté de Dieu, Dieu l'a appelé mon serviteur Nébucadnetsar. Celui qui s'opposait à Nébucadnetsar s'opposait directement à Dieu parce qu'il était en train d'accomplir la volonté de Dieu.

Bien-aimés frères et sœurs, celui qui est Ministre de la Parole et qui ne fait pas la volonté de Dieu, n'est pas au service de Dieu. Il sert quelqu'un d'autre. Il se sert lui-même. Lisez Ezéchiel 34, les pasteurs, Dieu a parlé violemment contre les pasteurs. Il dit « vous dominez le peuple, vous ne prenez pas soin du peuple ». Ils ne servent pas Dieu en ce moment. Et ce peuple difficile, quand ils ont mis leur confiance dans le temple et qu'ils vivaient dans l'adultère, dans la débauche, dans la méchanceté, ils n'étaient plus au service de Dieu. Ils venaient dans le temple s'asseoir, mais ils n'étaient plus au service de Dieu. Ils servaient l'adversaire de Dieu. Ils servaient le diable dans le péché, dans les impuretés, dans les souillures. Alors Dieu a décidé de les envoyer en déportation.

Voici l'histoire d'Israël. Et depuis lors jusqu'à maintenant, il n'y a plus de temple à Jérusalem. Quand il n'y a plus de temple à Jérusalem, il n'y a plus d'adoration. Alors Dieu a décidé de ramener les Juifs en Israël. C'est ce que nous avons vu hier. Ceux qui n'étaient pas là, Esaïe 27 verset 12. On a vu ça hier, que le peuple juif devait retourner en Israël. Et ils sont retournés effectivement en Israël [dans notre génération en 1947-48].

Alors frères et sœurs, par rapport à l'Eglise, regardez. Il y a eu les âges de l'Eglise. Et vous savez qu'à chaque fois, à chaque fois que le peuple de Dieu s'est écarté de la vérité, à chaque fois que le peuple de Dieu s'est écarté de la Parole de Dieu et de la présence de Dieu, Dieu a envoyé un messager dans l'âge. Nous avons 7 âges de l'Eglise. A chaque fois Dieu a envoyé un messager pour essayer de ramener le peuple de Dieu à la Parole de Dieu. Et vous connaissez les âges de l'Eglise. Il y a eu plusieurs grands hommes de Dieu. Le frère Branham a pris vraiment ceux qui étaient des leaders. Mais il y a beaucoup de serviteurs de Dieu qui ont suscité des réveils un peu partout dans le monde. Donc, il y a ces deux mouvements : il y a un temps d'assoupissement, un temps de tiédeur, un temps de péché et puis il y a un temps où le peuple doit revenir au Seigneur. Il y a un temps où on doit revenir dans le réveil. Il y a un temps où le peuple doit revenir dans la plénitude de la Parole de Dieu.

Et dans notre temps, Dieu a suscité un prophète, le frère Branham que nous connaissons tous. Il a prêché la Parole et il nous a ramenés à la vérité. Il nous a vraiment ramenés à la vérité. Mais il y a un mystère frères. Il y a un mystère parmi nous qu'on ne comprend pas encore. Que moi je n'arrivais pas à comprendre. Je me suis interrogé, j'ai prié Dieu et Dieu a commencé à m'éclairer. Nous allons en parler. Il y a un mystère ! parce que nous sommes dans un temps spécial où nous avons reçu la révélation des mystères de Dieu : l'Apocalypse, les livres de Daniel, tous les livres prophétiques nous ont été dévoilés. Frères, c'est la vérité.

Mais regardez, le 7ème âge. Regardez les réprimandes que Dieu fait à l'Eglise. Il y a une contradiction. Il y a une vraie contradiction entre ce que nous avons reçu et ce que Dieu pense de nous ! Et ce que Dieu pense de nous, c'est ce qui est écrit dans Apocalypse, dans le 7ème âge de l'Eglise. C'est ça que Dieu pense de nous. On va le lire frères. Apocalypse chapitre 3 à partir du verset 14 :

Ecris à l'ange de l'Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu : Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises !

Voilà frères. On va lire un autre texte dans 2 Thessaloniciens 2, un texte qui me vient :

Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; [Maintenant suivez très bien] car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, [ça veut dire qu'avant l'avènement du Seigneur Jésus, il faut d'abord que l'apostasie soit arrivée] et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu*.* [Amen !] Maintenant lisons le verset 9 : L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan…

Frères suivez très bien. Il y a une chose ici. Ce texte avant, quand on le lisait, on le ramenait à Israël avec le Pape qui va aller s'asseoir en Israël, dans le temple et tout ça … Mais il y a deux choses ici. La Bible dit d'abord : Il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant et puis après, il dit : *Il faut que l'impie soit révélé, il va aller jusqu'asseoir dans le temple*. Là il est question du temple de Jérusalem. Mais avant l'apparition de l'impie, il faut que l'apostasie apparaisse, que ce soit manifesté. Et au verset 9 il dit : L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés.

Frères et sœurs, il y a un mystère au milieu de nous. Il faut qu'on le comprenne très bien. Nous avons reçu la vérité. Nous avons reçu un Message puissant, la vérité. Nous savons beaucoup de choses. Enfin… nous croyons que nous savons beaucoup de choses. Parce que le point de vue des hommes ce n'est pas le point de vue de Dieu. Regardez dans Apocalypse chapitre 1, le Seigneur Jésus apparaît avec des yeux en flamme, de feu. Ce sont des yeux pour voir, pour éprouver. A partir d'Apocalypse 2 et 3, Il devrait parler à l'Eglise, Il devrait dire ce qui concerne l'Eglise. Mais dans Apocalypse chapitre 1, Il a parlé avec des yeux en flamme de feu pour voir l'Eglise telle qu'elle est et lui dire ce qui la concerne. Alors Il a regardé l'Eglise et Il a dit ce qui concerne l'Eglise. Et dans le 7ème âge de L'Eglise, le Seigneur parle de nous. S'il vous plaît frères et sœurs, ne ramenez pas ce passage aux dénominations. Non, non, frères. Ce qui est écrit pour le 7ème âge de l'Eglise nous concerne, nous. Parce que c'est une mauvaise appréciation de Jésus à l'Eglise de Laodicée. Alors nous avons pris ce texte pour le coller aux dénominations et nous, nous sommes blancs comme neige. Ceci est faux ! C'est le point de vue des hommes. Ici le point de vue de Dieu sur l'Eglise de Laodicée, ça nous concerne, ça nous concerne. On doit le savoir.

Nous ne pouvons pas être réveillés si nous n'entrons pas en nous-mêmes, pour nous juger nous-mêmes, pour nous évaluer nous-mêmes, pour savoir ce que nous pesons dans la Parole de Dieu. Si on doit être réveillé, il faut auparavant qu'il y ait une repentance. Mais avant la repentance, qu'on sache qu'on a péché contre Dieu, il faut qu'on sache qu'on a quitté Babylone dans la chair. On a quitté Babylone dans la chair mais Babylone est encore au milieu de nous. Oui frères ! Je ne suis plus catholique ! Je crois au Message   et tu viens t'asseoir ici et tu vis comme un catholique. Mais tu n'as pas changé. Je ne suis plus Méthodiste ; tu viens t'asseoir ici, tu ne pries plus chez les Méthodistes, tu es maintenant ici et tu vis comme un méthodiste, tu n'as pas changé. Frères, la sortie de Babylone c'est spirituel, c'est spirituel ! Il s'agit d'abandonner la confusion. Définitivement et complètement frères ! Il s'agit d'abandonner le péché. Définitivement frères ! On ne peut pas dire qu'on a quitté Babylone pour venir à la vérité et marcher dans le désordre, marcher dans le péché, marcher dans les impuretés : Ça ne vient pas de Dieu.

Notre sortie a été mal faite. C'est pour ça que cet appel retentit encore pour nous tous ici. Il faut que nous sortions véritablement de Babylone, qu'on abandonne les œuvres de Babylone, qu'on abandonne le péché, qu'on abandonne les impuretés, les souillures, les adultères, les impudicités, la vie de débauche. Qu'on abandonne tout cela. La confusion. La vérité est là. [Le frère soulève la Bible et l'indique Réd.] On ne peut pas être dans la confusion. Il y a des centaines de courants de “Tonnerre”, de “Gracisme”. Il y a toutes sortes de doctrines dans le Message. D'où est-ce que ça vient ? C'est l'apostasie ! Avant le retour du Seigneur, il faut que l'apostasie vienne premièrement c'est-à-dire qu'on doit constater que dans l'Eglise ça ne va pas. Il y a le péché qui est établi.

L'homme impie, c'est d'abord spirituel. Oui frères ! Son apparition réelle se fera dans le temple de Jérusalem en chair et en os. On le verra assis dans le temple de Jérusalem. Mais avant d'attaquer les juifs, il attaque d'abord l'Eglise. Babylone c'est d'abord spirituel. Il attaque d'abord l'Eglise. Il vient dans le Message du temps de la fin pour y établir son royaume. Pour y établir le péché, le désordre. Et c'est ce que nous voyons !

Mais Dieu a prévu des hommes pour le bouter hors de l'Eglise. Dieu a prévu des hommes pour le chasser hors de l'Eglise. Notre combat frères, c'est contre Babylone. Et Babylone c'est spirituel : c'est les œuvres de la chair, les œuvres de la religion, le désordre spirituel, les fausses doctrines, les fausses pratiques, les fausses manières de faire qui sont établies dans l'Eglise, dans le Message. On doit bouter tout cela dehors par la prédication, et par la révélation, par la puissance du Saint-Esprit.

C'est ça la réelle sortie de Babylone. Ce n'est pas le fait de quitter un temple pour aller dans un autre. Les juifs ont fait cela, ça n'a pas marché frères et sœurs. Ils ont mis leur confiance dans le temple. C'était passer à coté. La confiance ce n'est pas dans le temple. C'est dans le Dieu d'Israël. Dans le Dieu d'Israël. Notre confiance doit être dans le Dieu d'Israël. Pas dans un certain Message qui est une religion aujourd'hui. Parce que quand vous dites William Branham, on dit : vous êtes un Branhamiste. Oui parce que ceux qui disent croire au Message font des choses scandaleuses. Il y en a qui baptisent au Nom de Branham. Il y en a qui se lèvent contre les autorités. Il y en a qui tuent les catholiques. En Côte d'Ivoire, il y a un groupe comme ça qui s'en prend aux prêtres. Et ils brandissent les brochures. Il y a beaucoup de choses parmi nous frères.

Et nous qui sommes restés dans l'équilibre avec le Ministère de Matthieu 24 :45, là encore il y a des problèmes. Ce n'est pas encore ça, frères ! Nous ne sommes pas encore arrivés. Alors ce mystère, il existe. C'est bizarre qu'on ait reçu la vérité et qu'on ne trouve pas encore la vraie vie de vérité au milieu de nous. C'est bizarre qu'on soit retourné à la vérité, au réel Saint-Esprit et qu'on ne voie pas encore les œuvres de L'Esprit comme c'était dans Actes des apôtres. Frères c'est mystérieux. Mais la chose, c'est que nous avons péché contre Dieu sans le savoir. Souvenez-vous de ce qui est dit aujourd'hui : le péché chasse la gloire de Dieu. Frères, Dieu fuyant le péché. Dieu fuyant le péché ! Dieu fuyant le péché nous a quittés. Sa gloire n'est plus au milieu de nous.

La gloire de Dieu manifeste Ses dons, Sa Puissance. Oui frères ! On doit savoir ces choses. Lorsque la gloire de Dieu est établie dans l'Eglise, les dons spirituels se manifestent, la puissance de Dieu se manifeste, la puissance de la résurrection est établie. Je vous l'ai dit hier, Dieu fait de Ses serviteurs des flammes de feu, frères ! Mais où est ce feu ? Où est cette colonne de feu qui était dans le dos du prophète ? Frère Branham est mort, il a été enterré. Mais la colonne de feu est encore vivante. Mais où est-Elle ? Où est le Dieu d'Elie ? Où est le Dieu d'Elie ? Où est le Dieu d'Elie ?

Bien-aimés frères et sœurs, nous avons péché contre Dieu. Vous savez comment ? Regardez vous-mêmes, par nos querelles, par nos divisions multiples, par nos séparations. Dans ce monde, moi je ne connais pas un mouvement qui est aussi divisé. Moi, je n’en connais pas. Je ne connais pas un mouvement qui est aussi divisé que le Message. C'est un péché frères ! Nous avons péché. Et puis il y a une chose qui nous a eus : c'est l'orgueil. La connaissance que nous avons reçue, ça nous a enflé la tête. Ce n'est pas entré dans le cœur pour produire la vie de Christ, pour produire la puissance de Dieu. Ça nous a enflé la tête.

Je vous ramène au publicain et au pharisien, à leur prière. Luc chapitre 18 à partir du verset 9. La prière du publicain et du pharisien. Voici deux hommes qui sont allés dans le temple. Il y en a un qui se frappe la poitrine et dit : Oh ! moi je ne suis pas comme cet homme… Comme nous le disons aujourd'hui : Moi, je ne suis pas comme un catholique, moi je ne suis pas comme un méthodiste, moi je ne suis pas comme un homme de Réveil, ah non, non ! … moi j'ai reçu le Message du temps de la fin, j'ai la Parole, j'ai la Parole ! Moi j'ai la Parole, moi j'ai la révélation, je connais les 7 sceaux, les âges de l'Eglise, les mystères de l'Epouse, je connais tout, toi tu ne connais rien. Quand on entre en discussion avec les dénominations, ils sont étalés à la minute. Ils se perdent dans les Ecritures. Mais nous on voit. Mais frères à quoi est-ce que ça sert – une Ecriture qu'on sait, qu'on ne peut pas pratiquer ? Ça ne sert à rien.

Jésus a dit : voici il y a deux hommes : il y en avait un qui est allé bâtir sa maison sur le roc. C'est celui qui pratique la Parole de Dieu après l'avoir entendue. Mais il y en avait un autre qui a bâti sur le sable. Il entend la Parole mais il ne la pratique pas. Donc si tu entends le Message et que tu ne pratiques pas la vérité, mais tu es comme un dénominationnel. Il n'y a aucune différence entre vous. Même si tu viens t'asseoir ici, même si tu as les brochures, tu as les cassettes de Frère Frank, de Frère Barilier, de Frère Branham, tu es comme un catholique, tu es comme un méthodiste, un Réveil. Tu es toutes sortes de dénomination.

Frères et sœurs, la différence n'est pas encore faite sur cette terre entre ceux qui adorent Dieu et ceux qui ne l'adorent pas. Mais il faut que la différence soit faite. Nous avons reçu le Message, afin que la différence soit faite. Et elle doit être faite.

Voici notre péché : c'est l'orgueil. Mais la Bible dit que : Dieu résiste aux orgueilleux. C'est pour ça que ça ne marche pas pour nous. Dieu résiste aux orgueilleux. Vous savez la Parole de Dieu est très équilibrée. Moi, j'ai vu des Evangélistes qui ne croient pas ce Message ; Dieu a opéré des miracles, de grands miracles avec eux. La dernière fois, je parlais au frère, de Reinhard Bonnké qui est allé au Nigeria. Il y a eu un million de convertis. Reinhard Bonnké. Il y a eu un homme qui est ressuscité pendant sa campagne. Un monsieur qui est mort qui a fait plusieurs jours à la morgue. Et sa femme l'a soulevé… c’est une chrétienne. Et cet homme mort c'était un pasteur. Sa femme a dit : ‘'mais je l'envoie chez l'évangéliste Bonnké, l'onction qui est là-bas, qui est assez puissante va lui redonner la vie'' . Elle le croyait et elle a pris son mari qui est un serviteur de Dieu, pour l'emmener là-bas. Et les pasteurs qui étaient là se sont enfermés, ils ont commencé à prier pour lui. [Frères je vais vous envoyer le C.D. Ils vont regarder.] Et ils ont prié pour lui. Il y avait l'onction dans la salle. Cet homme qui est mort, raide depuis plusieurs jours, il est revenu à la vie. Mais cet homme [Bonnké] il ne connaît pas grand-chose. Sa tête n'est pas enflée par la connaissance. Il s'en tient simplement à l'Ecriture qui dit que les miracles accompagneront ceux qui seront envoyés. C'est vrai non ?!? [AMEN !]

Mais nous, nous avons tellement de connaissances. C'est resté là [Le frère indique la tête Réd.] mais ce n'est pas descendu [le frère montre son cœur Réd.] C'est un péché frères. Nous avons péché contre Dieu. On doit se repentir. Il faut qu'on se repente frères, pour que Dieu nous envoie des temps de rafraîchissement. C'est écrit dans Actes 3 :19. A chaque fois qu'on parle de restauration, la repentance précède, frères. Parce que ce qui conduit à la mort, ce qui conduit au sommeil spirituel, ce qui conduit au manque de zèle, c'est la vie de péché frères. C'est la vie de péché frères ! Sinon qu'est-ce qui peut conduire à la mort ? Qu'est-ce qui peut jeter le sommeil sur l'Eglise ? Dites-moi si vous avez une autre cause ?

Qu'est-ce qui peut refroidir les chrétiens, qu'est-ce qui peut leur donner le sommeil spirituel, qu'est-ce qui peut donner l'assoupissement ? C'est l'influence du péché frères ! C'est l'influence du péché ! On doit se réveiller ! On doit se réveiller. Mais quand Dieu reproche l'assoupissement c'est que le peuple vit dans le péché. C'est pour ça que dans le 7ème âge, Il a dit ceci : Aie du zèle et repens-toi ! C'est un message personnel. Il n'a pas dit :  ayez du zèle, Aie du zèle et repens-toi. Il s'adresse à l'Eglise aussi en tant que Corps, en tant qu'entité unique :  Aie du zèle et repens-toi. Alors si tu n'as pas péché, est-ce que Dieu peut te demander de te repentir ? Répondez frères ! Je veux vous entendre ! Si tu n'as pas péché, est-ce que Dieu peut te demander de te repentir ? [L'auditoire répond : NON !! Réd.] Non ! ça veut dire que notre état d'assoupissement et de sommeil, notre manque de zèle est un état de péché. Dans cette lassitude, il y a beaucoup de péchés dans le peuple. Le pasteur ne peut pas tout voir.

Dans ce Message on doit se repentir au lieu de regarder les dénominations. Le pharisien, il est venu … on va lire cette partie. Luc 18, parce que ces deux hommes, c'est un symbole, c'est un symbole. Ces deux types de croyants, c'est un symbole. Luc chapitre 18 verset 9 :

Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres : Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l'un était pharisien, et l'autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; [ Il s'occupe de lui.]

Pourquoi tu fais ça ? Vous êtes venus chacun individuellement vous présenter devant le Seigneur. Prie ton Dieu et va-t'en à la maison, au lieu de t'occuper de ton prochain. Frères pourquoi est-ce que nous nous occupons des dénominations ? Ils ont fait ceci, ils ont fait cela. Ils ne font pas ceci, ils ne font pas cela.  Dieu n'aime pas ces choses. C'est notre péché frères. On doit se repentir. A force de nous occuper des dénominations, nous avons dévié notre vision du Dieu vivant. Nous nous comparons aux dénominations. Et comme je l'ai dit quelque part en Côte d'Ivoire : si les dénominations sont tombées, s'ils sont tombés et on s'occupe d'eux frères, on va tomber aussi et nous sommes tombés aussi. On doit se relever frères et regarder à Jésus, nous repentir pour aller droit dans le réveil. C'est de ça qu'il s'agit. Alors le pharisien il dit :  je ne suis pas comme ce publicain. Mais regardez le publicain frères, quand il est venu :

Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre.

Maintenant suivez ceci : Est-ce que le publicain s'est occupé du pharisien ? [Non !] Il ne s'est pas occupé de lui. Chacun porte son péché. Chacun entre en lui-même, pour se juger lui-même. Mais nous ne faisons pas cela. Nous regardons les dénominations et on se réjouit : Ah Seigneur ! merci parce que je ne suis pas comme les dénominations, merci parce que nous ne sommes pas une religion. On a dit ça pendant 40 ans et à force de le dire, nous sommes devenus une religion qu'on appelle « Le Message ». Quittons cette religion qu'on appelle « le Message » pour nous attacher à Christ. LAISSONS LES DENOMINATIONS FRERES ! LAISSONS LES DENOMINATIONS FRERES !

Ce n'est pas eux qui vont nous emmener au ciel. Ce n'est pas en les appréciant qu'on va aller au ciel. Ce n'est pas en les jugeant qu'on sera enlevés, frères ! C'est en marchant dans la sainteté, en étant droit devant Dieu qu'on sera enlevés. Alors qu'on ne s'occupe pas des dénominations. Laissez-les, laissez-les là où ils sont. Occupons-nous du Seigneur et de Ses affaires au milieu de nous frères. Occupons-nous de l'œuvre de Dieu. Occupons-nous de l'appel que nous avons reçu et laissons les dénominations. Laissons les dénominations tranquilles. Nous avons dit : Nous ne prêchons pas comme les catholiques, chez nous on ne fait pas comme les méthodistes, chez nous on ne fait pas comme les pentecôtistes.

Mais malheureusement on ne dit jamais : Chez nous on fait comme Jésus. On ne dit jamais ça ! On dit : On ne fait pas comme les dénominations mais on ne dit jamais, chez nous on fait comme Jésus. Disons frères que : *Chez nous, on fait comme Jésus. Disons chez nous ici, on fait comme Jésus. On fait comme la Parole le dit.* [On ne fait pas comme les dénominations]. Quand nous disons qu'on ne fait pas comme les dénominations, ça veut dire qu'on se compare à eux. Mais l'instrument de mesure, l'instrument de comparaison, c'est Jésus, c'est Jésus frères qui est l'instrument de comparaison. Chacun doit se comparer à Jésus. Laodicée, Laodicée doit se comparer à Jésus et aspirer à être comme Lui. Nous ne devons pas nous comparer aux dénominations.

Les dénominations c'est comme Silo. Quand Dieu parlait aux Juifs, Il a dit : Regardez Silo, regardez Silo comme je l'ai traité. C'est parce que là-bas il y avait le péché. Je suis venu dans ce temple, c'est la même chose. Je vais vous traiter de la même manière. Si nous ne changeons pas de voie et qu'on vit comme des dénominations, de ces pierres-ci, Dieu peut susciter des fils pour l'enlèvement. Vous le croyez non ? De ces pierres-ci, Dieu peut prendre des fils pour l'enlèvement. Si nous vivons comme des dénominations Il va nous abandonner. Nous devons le savoir. Dieu ne change pas Sa méthode. C'est le même Dieu, Il ne change pas. Celui qui vit dans le péché, Dieu s'éloigne de lui parce que Dieu fuit le péché. Dieu n'aime pas le péché. Dieu a condamné le péché. Dieu a condamné la confusion. On doit sortir de là frères ! C'est à cela que nous sommes appelés.

Et c'est ma prédication. C'est ce que Dieu m'a demandé de dire à l'Eglise. Oui frères. C'EST MON APPEL ! Et je le dirai partout qu'on est tombés, et qu'on doit se relever. On doit changer de position. On ne doit pas rester là à nous jeter des fleurs à tout moment : nous avons le Message nous avons le Message, tu crois au ministère de frère Branham ? tu crois au ministère de Frère Franck. Oh tu ne crois pas ? Oh, mais tu n'es pas dans la vérité. Et toi ceci, cela…

Est-ce que notre vie ne s'éloigne pas de la Parole de Dieu ? Est-ce que les dons de l'Esprit sont manifestés au milieu de nous ? C'est la Pentecôte, frères. Les dons de l'Esprit c'est la Pentecôte ! Les paroles de connaissance, les parler en langues, tous les miracles, les prodiges qui existent dans les actes des apôtres on doit les retrouver au milieu de nous. Ce sont des richesses que Dieu a données à l'Eglise. On doit les voir au milieu de nous. Mais qu'est-ce que Dieu dit à l'âge de l'Eglise de Laodicée ? Tu penses que tu es riche alors que tu es pauvre !  Est-ce qu'on doit être pauvre ? On ne doit pas être pauvre. Si nous avons la vérité, on doit être riche. Pourquoi frères ? Parce que les richesses spirituelles, sont dans la vérité. La richesse abondante, la richesse spirituelle, les dons de l'Esprit, tout est dans la vérité, frères ! Si nous avons reçu la vérité on doit avoir l'Esprit de Vérité, avoir une vie de Vérité, avoir les dons de l'Esprit, avoir toute la plénitude de la vie de Christ manifestée au milieu de nous. Amen !

Que le Nom du Seigneur soit béni. Je pense que j'ai pratiquement fini, l'onction est en train de partir. On va lire un dernier texte. Luc chapitre 9 verset 57. C'est une parole assez bien :

Pendant qu'ils étaient en chemin, un homme lui dit : Seigneur, je te suivrai partout où tu iras. Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids : mais le Fils de l'homme n'a pas un lieu où il puisse reposer sa tête. Amen !

Il dit ceci, c'est Jésus qui parle : il y en a un qui dit : je veux te suivre ! Et Jésus répond ceci : les renards ont des tanières où ils peuvent se reposer mais le Fils de l'homme, il n'a pas un lieu où il puisse reposer Sa tête. Au verset 48 : Dieu ne vit pas de ce qui est fait de la main de l'homme.

Le Fils de l'homme est venu sur la terre en recherchant un domicile. Le Fils de l'homme est venu sur la terre en recherchant un lieu où Il peut se reposer, un lieu où Il peut vivre sa vie, frères. Et un homme a dit à Jésus. Il a dit : Moi, je veux te suivre, Il dit : Mais moi je n'ai pas de domicile où je puis me reposer. C'est maintenant que je veux bâtir un temple… Or Dieu ne vit pas dans ce qui est fait de la main de l'homme. Alléluia ! Alors on a compris que le domicile que Jésus recherchait était un domicile spirituel. Le tabernacle et ensuite le temple dans l'Ancien Testament étaient des types de ce domicile qu'Il recherchait pendant son séjour sur la terre.

Le domicile de Jésus, c'est le cœur de chacun d'entre vous, c'est le corps de chacun de vous. Il est venu sans domicile. Les démons avaient occupé les hommes parce que les esprits cherchent toujours un lieu où vivre. Que ce soit l'Esprit de Dieu ou les démons. Et les hommes étaient habités par les démons, par les mauvais esprits. Et les hommes ne le savaient pas. Ils l'ont su quand Jésus est venu. Jésus est venu avec la puissance de Dieu. Alors les démons ont commencé à se manifester en Israël. Quand vous lisez les quatre Evangiles, vous voyez que les démons se manifestent. Dans les autres écritures, on ne voit pas les démons se manifester comme ça, mais dans les Evangiles, du vivant de Jésus sur la terre, les démons se manifestaient. Oui, il y avait légion. Il y avait un homme dans le temple qui avait des démons. Il y en avait un qui tombait dans le feu. Les hommes étaient possédés par les démons. Or l'habitation de Dieu ce sont les hommes.

Quand Il est venu, Il n'avait pas de domicile. Les renards étaient mieux logés que lui. Il voulait un domicile, alors Il est allé à la croix. Là-bas, Il a vaincu les démons. Il a vaincu la mort, Il a vaincu le péché, Il a vaincu le monde et Il a délivré les hommes afin de vivre en eux, afin de s'établir en eux. Il a vaincu tous ces démons afin que les hommes soient libérés et que Lui, Il puisse vivre en eux. Si vous êtes venus à Christ, ne restez pas là pour dire : Nous avons le Message, nous avons le Message, c'est ici le Message. Que votre vie soit une habitation de Jésus, une habitation du Saint-Esprit. Parce que Jésus est venu dans le monde pour élire son domicile dans la vie des hommes, dans le cœur des hommes [Régénérés par la Parole de Dieu]. C'était ça son objectif, frères.

Avant la croix, Il n'avait pas de domicile. Il vivait chez les gens. Il vivait chez les sœurs. Il rentre là, Il mange. Il va même chez les pharisiens. Il va, Il mange. Il se promenait. Il dormait à la belle étoile. Mais Il voulait un domicile, frères. Il voulait un domicile. Et je pense qu'à la croix, Il a eu un domicile. Et nous sommes le domicile de Jésus. C'est pour ça qu'Il a dit : Celui qui garde ma Parole, Moi et mon Père nous viendrons chez lui et nous ferons notre demeure chez lui. Et là, Il aura un domicile. Il sera bien logé. Est-ce que nous voulons être le domicile de Jésus ? [AMEN ! Réd.] Est-ce que chacun veut être le domicile de Jésus ? [Amen !] Est-ce que chacun veut avoir Christ en lui ? [Amen ! Réd.] Alléluia ! [Amen ! Réd.] Est-ce que chacun veut voir la puissance de Dieu se révéler en lui ? [Amen ! Réd.] Est-ce que chacun veut recevoir la Pentecôte ? [Amen ! Réd.] Le feu de la puissance du Saint-Esprit ? [Amen Réd.]

Bien-aimés frères et sœurs, c'est à cela que nous avons été appelés. Je l'ai dit hier et je le dis encore aujourd'hui. Le Message, c'est un Message de hauteur, c'est un Message de plénitude, c'est un Message d'élévation. C'est là-bas qu'on doit aller frères et sœurs. Nous allons nous lever frères et sœurs, on va prier le Seigneur. Oui.

Nous allons d'abord prier le Seigneur qu'Il pardonne nos péchés parce que nous nous sommes comportés comme ce pharisien en nous occupant des autres au lieu de nous occuper de notre vie. Que Dieu nous pardonne nos péchés. Si quelqu'un est lié par le péché, [parce que Dieu ne parle pas en vain]. Si quelqu'un est lié par les faiblesses, par les démons qui le dominent, qui le tourmentent, il n'arrive pas à s'en sortir, nous allons prier. Par la repentance sincère, il recevra la délivrance parce que la vie chrétienne est une vie de délivrance. Celui qui vient à Jésus il doit être délivré de ses péchés, séparé du péché. Le péché ne doit plus avoir de force sur lui. Prions le Seigneur. Parlons-lui.

Merci Mon Père… [L'Assemblée élève la voix et prie …Réd.]

Le frère chante :

Etre comme Jésus Lui le souverain Je veux être comme Jésus Lui le souverain, être comme Jésus Lui, le souverain Ce Maître, ce Maître, ce Maître qui vécut sans péché…

Frères, regardez à la croix, là où vous êtes debout, regardez à la croix du calvaire. Jésus a dit : à chaque fois que vous mangez la sainte cène, vous annoncez ma mort. Il a dit cela, Il a institué la sainte cène afin qu'on n’oublie jamais qu'Il est mort crucifié pour nos péchés. Celui qui a cette connaissance ne doit plus prendre à la légère sa vie chrétienne. Sachez que c'est à vous qu'on devrait mettre les clous, c'est votre coté qu'on devrait percer, c'est sur vous qu'on devrait mettre la couronne d'épines c'est vous qu'on devrait flageller, mais Il a pris cela pour que nous soyons en paix. C'est pourquoi nous devons renoncer au péché et vivre en Jésus – vivre dans la légèreté, ce n'est pas juste. Prions le Seigneur, Il n'a point péché…

[Le chantre entonne un cantique Réd.]

Prière de l'ancien de l'assemblée